Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Fallout 4 : ça y est
62 messages • page
1234
Auteur Fallout 4 : ça y est
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Klonoa Phantasy Reverie Series

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22664
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2023-01-25 11:48
Fallout 4 est un jeu qui force la sympathie dès qu'on prend un peu de recul et qu'on repense à toutes les fois où on s'est bien amusé avec son gameplay, pas parfait mais tout de même bien plus solide que celui du 3 et qui permet d'avoir du défi tout le temps, et les nombreuses découvertes qu'il offre en terme de visite guidée de Boston et ses environs.

Il a aussi le mérite d'éviter tout recyclage dans son level-design. Même après 120h de jeu je me souviens d'avoir pris de belles claques en arrivant dans certains bâtiments. Même les stations de métro sont toutes différentes (pour qui a joué au 3 ce n'est pas rien !).

Le scénario en revanche n'est pas formidable. Au départ on brûle d'envie d'avancer pour sauver le gamin mais cette quête, bien que par moments servie par une mise en scène assez ambitieuse avec de grosses surprises à la clé, est diluée dans une foule de petites histoires bien plus intéressantes au final, et qui apportent des atmosphères variées, des références surprenantes. Ce déséquilibre est typique de Bethesda, presque une marque de fabrique.

En tapant ce post il me revient tout un tas de bons souvenirs à propos de ce jeu. Les DLC ne m'ont pas totalement convaincu, par contre, ils sont bien longs mais n'améliorent pas franchement le tableau d'ensemble (contrairement à ceux du 3).

Ah, j'oubliais : le crafting d'armes est assez sympa mais tout de même moins bon que celui de New Vegas, et tu peux zapper le système de création de colonies, c'est embryonnaire, pas ergonomique, ça ne fait que promettre un autre jeu qui pour l'instant n'existe pas.

Je te conseille aussi fortement d'étoffer la playlist de chansons rétro (et bien sûr de faire tout le jeu avec la station de radio qui les diffuse). Il y a des packs sur le net mais je ne sais plus si on peut les installer avec l'interface de modding officielle.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6476
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2023-01-25 22:28
Je continue mon parcours de Fallout, après avoir rencontré Piper et délivré Nick de ses ravisseurs, et là je suis sur la piste de Kellogg avec Canigou, jusqu'à un fort de l'armée vers l'ouest de Diamond City.

Hmm.

Beaucoup de combats, je trouve, dans cette quête principale pour l'heure... Rien que pour délivrer Nick, je m'attendais à pouvoir négocier avec les ravisseurs plutôt que de devoir me frayer un chemin dans les couloirs du métro, avant de tomber sur le détective puis de négocier avec les mafieux. C'est dommage. Est-ce un mal cependant, quand l'écriture est parfois... chevrotante ? Piper qui me fait un compliment sur mes talents de négociatrices, et qui tout à coup se met à me raconter toute sa vie, la mort de son père et tout le toutim... J'ai trouvé ça très maladroit. L'ambiance est là, c'est certain, et l'inclusion des humains synthétiques est assez bonne, et le mystère entourant "l'institut" est intrigant, mais pour l'heure, rien dans l'écriture ne m'a vraiment convaincu.

Je m'amuse, cependant, et c'est cool de monter des niveaux, et je trouve beaucoup d'armes différentes ; mais je suis encore circonspect.

  Voir le site web de MTF
yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 574

Hors ligne
Posté le: 2023-01-26 11:43
Je profite de la remontée de ce topic pour poster mon avis sur Fallout 4 et alléger mon bilan annuel (oui, je suis en train de le finaliser et je ne suis pas du tout en retard ).

Ce Fallout 4 est très étrange, je ne suis pas sûr de savoir ce qu’il cherche à faire, j’ai souvent eu l’impression d’être écartelé entre un RPG occidental classique (made in Bethesda) et simili MMORPG avec gestion de camp et quêtes annexes infinies. J’ai mis un moment à rentrer dans le jeu, car il débute sur un tuto déguisé interminable qui nous laisse croire que l’aventure sera faite de gestion de camp imbitable et de déambulations balourdes en armures Vault-Tec. Alors que pas du tout, mais j’ai mis un peu de temps à le comprendre, et il a fallu que j’erre dans les Terres Désolées jusqu’à tomber sur Diamond City pour commencer à retrouver mes sensations de Fallout 3 - ce mélange d’exploration libre, en mode loup solitaire, et de quêtes foisonnantes qui se découvrent petit à petit. J’ai apprécié Fallout 4 pour ces moments d’exploration, pour les retrouvailles avec le système SVAV, et le plaisir de démonter du Super Mutant à coup de fusil à pompe incendiaire (le loot réserve quelques bonnes surprises, même si c’est souvent le bazar pour jauger les caractéristiques des armes et armures).

Ceci dit, le sentiment qui prédomine après avoir fini ma partie, est celui d’un titre en dents de scie, indéfini, qui est à la fois hyper riche mais branlant fréquemment sur ses fondations. Il y a plein de petites choses qui cassent l’immersion :
- Le design de la map est déséquilibré, le cœur est hyper dense en lieux à explorer mais la zone est illisible avec ses buildings en ruine, tandis que le reste de la map est relativement désert.
- Le système de dialogue est plus dynamique mais moins riche et plus frustrant dans une certaine mesure (c’est comme du Mass Effect mais confus), on a l’impression de ne pas maîtriser les discussions.
- L’écriture des quêtes fait le yoyo, et je trouve la rivalité entre les factions artificielles, surtout entre l’Institut et le Réseau du Rail, d’ailleurs on ne ressent jamais le danger que constitue l’Institut pour la population alors que c’est censé être la grande menace.
- Je n’ai pas du tout aimé certaines quêtes annexes qui sont sans fin (balises à placer, camp à contacter / sauver…), la gestion des colonies est littéralement interminable, avec l’impression d’être une bête de somme.
- L’arbre de compétences est inutilement riche (et peu lisible, même si le design est joli), j’ai maxé 4 ou 5 compétences, à la fin je ne savais pas trop où mettre mes points - ceci dit je préfère avoir un level cap à 50 comme ici et ne plus savoir où mettre mes points, qu’un level cap à 20 comme dans Fallout 3 et être frustré de ne pas pouvoir maxer mes compétences.
- Le craft aurait pu être intéressant, notamment en donnant de l’utilité au nombre astronomique d’objets (de déchets) que l’on peut trouver habituellement dans les Fallout et qui peuvent ici être recyclés en matériaux, mais l’ergonomie n’est pas bien pensée et la construction des bâtiments ne donne rien de satisfaisant en termes de visuel. Enfin je me suis investi au strict minimum dans la gestion des colonies (j’ai fabriqué des lits et des tourelles, quoi).
- J’ai trouvé les magasins inutiles, et plus globalement la gestion de l’équipement laisse à désirer, d’un côté on sent que le jeu pousse le joueur à s’intéresser au craft (l’amélioration des armes et armures passe surtout par l’ajout d’éléments à crafter) et à la gestion des camps (possibilité de construire des magasins) pour développer ces aspects, et en même temps on s’en sort très bien avec le loot récupéré sur les ennemis.

Bref, il y a pas mal de choix étranges qui donnent un jeu qui semble moins abouti et prenant que Fallout 3, et malgré une volonté évidente d’ouvrir la série vers de nouvelles idées, la sauce prend moyennement. J’ai quand même pris du plaisir à jouer à Fallout 4 mais je n’ai pas retrouvé l’immersion de Fallout 3, ni la cohérence de l’univers de New Vegas.

  Voir le site web de yedo

Index du Forum » » Jeux » » Fallout 4 : ça y est

62 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)