les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Bonaf : exploration du romset Master System
335 messages • page
1 ... 121314151617
Auteur Groblog Bonaf : exploration du romset Master System
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2020-05-26 12:50
J'apprécie ce retour moi aussi

Je n'ai pas testé la version SMS, mais j'aime beaucoup Dick Tracy sur Mega Drive. On y trouve du Rolling Thunder, du Cabal, du Dead Angle (de Seibu), et même un peu de Bank Panic : de bons ingrédients pour faire un bon jeu.

  Voir le site web de Sebinjapan
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-05-26 13:35   [ Edité le: 2020-05-26 13:38 ]
C'est pareil pour la version SMS, mais la version 16 bits est plus dynamique, plus maniable (3 boutons au lieu de 2) et plus réactive, et ça joue beaucoup sur le plaisir ressenti.

  Voir le site web de Bonaf
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-05-26 22:46   [ Edité le: 2020-05-26 22:47 ]
Double feature ce soir avec Double Dragon & Double Hawk !

Double Dragon
(Arc System Works/Sega - 1988)

Image

ImageImage
ImageImage

Je ne vous ferai pas l'affront de vous présenter Double Dragon, grand classique du beat'em up arcade.
Cette adaptation sur la 8 bits de Sega est tout à fait honorable : tous les coups, ennemis, niveaux, armes et objets de l'original sont présents. Seule la réalisation a du faire de larges concessions, mais au moins on n'a pas a subir les ralentissements incessants de la version arcade.
Les musiques sont facilement reconnaissables et bien pêchues. La maniabilité est adéquate et la plupart des coups sortent bien. Les graphismes du jeu semblent inspirés de la version NES et font le boulot.
Bon ça reste du beat'em up basique (normal, vu que c'est un précurseur), donc rapidement lassant. Le jeu à deux remonte cependant largement le niveau, notamment grâce aux vies infinies (sauf au dernier niveau), ce qui permet de se faire des crasses sans conséquences.

MOYEN (BIEN à deux)


Double Hawk
(Opera House/Sega - 1990)

Image

ImageImage
ImageImage

C'est facile à décrire : c'est Cabal en moins bien. Plus mou (sauf avec certains bonus, le curseur n'est pas assez rapide pour suivre la plupart des ennemis), moins riche (pas d'esquive, ni d’interaction avec le décor), plutôt moche et sans musique lors du gameplay...
Le jeu à deux remonte peut être un peu le niveau mais contrairement à Double Dragon que j'ai bien essoré à deux il y a quelques décennies je n'ai pas pu tester le multijoueurs sur celui ci.

MEDIOCRE

  Voir le site web de Bonaf
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 02:00   [ Edité le: 2020-05-27 02:03 ]
Ah, le cas Double Dragon sur Master System. Je dis bien "le cas", car on pourrait faire le procès de ce jeu.

Imaginez-vous en salle d'audience. Peut-être êtes vous un simple quidam, venu là satisfaire sa curiosité malsaine. Peut-être faites vous partie du jury chargé de rendre son verdict. Quoiqu'il en soit, l'avocat s'avance pour sa plaidoirie et enchaîne les arguments en faveur de son client : le jeu est beau, très beau, beaucoup plus beau que son pendant Nes. Il est de surcroit fidèle à la borne d'arcade. La possibilité de jouer à 2 simultanément est enfin l'argument ultime de cette adaptation. Et l'avocat de conclure sur l'évocation des premières pubs pour la Master System, parues dans les anciens Tilt, où Double Dragon était le principal argument de vente à l'époque.

L'avocat est tout fier de lui, il a vu les regards des jurés s'illuminer, des applaudissements ont même retenti dans le public, au point que le président de la cour doit intimer l'ordre de ramener le silence. Oui mais voilà. Tandis que l'avocat effectuait sa brillante plaidoirie, le procureur se limait tranquillement les ongles, tout en songeant au déjeuner royal qu'il était sur le point de se taper chez Maxim's, aux frais de la princesse. Homard et champagne de rigueur, comme à chaque affaire remportée haut la main. Et comme c'est à son tour d'intervenir, il se lève pour proposer une expérience aux jurés. On fait venir dans la salle une bonne vieille TV à écran cathodique, une master system avec ses deux manettes et la cartouche du jeu insérée dans son logement. Puis le procureur tend les manettes à deux volontaires. Et là.... et là, c'est le drame.

Car oui, mes biens chers frères, mes biens chères soeurs, je vous le dis: si Double Dragon MS est sur le papier une adaptation fidèle de la borne d'arcade, dans la pratique, c'est une foire aux clignotements de tous les instants, où vous aurez peine à retrouver les sprites de vos deux héros dans ce qui ressemble plus à une partouze de pixels, le samedi soir au Château des Lys (rue Marcadet, une excellente adresse que je vous recommande chaudement, vous n'aurez qu'à dire à Lulu que vous venez de ma part) qu'à cet immortel classique du bourre-pif qui a fait le bonheur des joueurs en cette belle année 1987.

Et là, tandis que la moitié des jurés se roule par terre, en proie à une violente crise d'épilepsie (c'est que tout ces clignotements, ça vaut cent attaques éclairs de Pikachu dans la tronche, comme ça, d'un seul coup), l'autre hurle à la mort et se bave dessus, en pleine démence passagère. Ni la TV ni la Master System ne survivent aux assauts du public déchaîné, mettant le feu à la cartouche de Double Dragon, et faisant même venir un prêtre exorciste. Il semble d'ailleurs, qu'à l'énoncé des formules latines, une ombre ténébreuse vient de s'échapper des remugles nauséabonds de plastique fondu....

Les premiers secours ne tardent pas à faire leur apparition, de même que les pompiers, venus éteindre un début d'incendie. Et pendant ce temps, le procureur sifflote dans son coin, en rangeant ses papiers, tout en pensant pour lui-même : Tsss... Double Dragon sur Master System. Une cause perdue d'avance. Quelle idée aussi que d'avoir voulu porter tel quel le jeu d'arcade sur un système aussi limité... Et pourquoi pas Double Dragon sur VCS, pendant qu'on y est ? Oh non, les cons, y seraient bien capables de le faire....


(blague à part, j'aime bien cette adaptation. Après tout, le Double Dragon d'arcade ramait horriblement dès qu'il y avait trop de sprites à l'écran, et ça ne nous empêchait pas d'adorer le jeu, pas vrai ? )

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 12:40   [ Edité le: 2020-05-27 12:52 ]
Ça t'a traumatisé on dirait (bel effort soit dit en passant)
C'est vrai que j'ai pas parlé des clignotements (on va dire que c'était dans les "larges concessions" de la réalisation que j'évoquais ), peut être parce que j'ai retesté le jeu en solo où ils sont moins prononcés. Mais bon c'est le prix pour que la pauvre Master System affiche 2 joueurs et 3 ennemis en même temps, et je préfère en effet toujours ça à jouer en slow-motion la moitié du temps comme en arcade

  Voir le site web de Bonaf
J
Pixel monstrueux


Joue à la trilogie Yu-Gi-Oh! Power of Chaos (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3450

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 20:45   [ Edité le: 2020-05-27 21:13 ]
Je trouve François un peu dur quand il parle des clignotements de Double Dragon. Ok, il y en a un paquet mais à part ça, le jeu est une sacrée vitrine technologique pour la Master System. C'est beau, c'est fluide et l'OST est (très) réussie.
J'ai encore en mémoire la musique qui s'estompe progressivement à l'approche du boss final (Willy). Puis plus rien, juste le bruit des coups. Et quand enfin Willy apparaît, la version longue du thème de l'écran-titre déchire le silence et file une patate pas croyable au joueur.

Ce jeu a tout d'un hit.
Tout.

Sauf le gameplay.

Je ne sais pas ce qui a pris à Sega mais ils ont complètement gommé la notion de stun chez les ennemis en adaptant le jeu original de Technos. Tu tapes les ennemis, ils continuent quand même d'avancer vers toi. Du coup, le joueur ne peut pas enchaîner, il est obligé de donner un coup, repartir, donner un coup, repartir... Ça ou spammer les coups qui mettent l'ennemi à terre (la question du stun ne se pose pas dans ce cas). C'est ainsi qu'on se retrouve à enquiller les coups de pied sauté ou les jets de caisse/pierre sur les ennemis.

Ça reste vraiment une énigme pour moi. Sega était à deux doigts de proposer un bijou qui aurait même pu disputer plus tard à DD2 NES la place de meilleur Double Dragon 8 bits. Mais avec cette boulette dans le gameplay, c'est malheureusement impossible.

  Voir le site web de J
Rousquilles
Pixel imposant


Joue à Divers jeux

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 607

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 20:48
Pour Double Hawk, j'aime bien l'idée d'avoir voulu réunir Stallone et Schwarzenegger.
Dommage que le jeu ne soit pas terrible au final.

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 21:32   [ Edité le: 2020-05-27 21:40 ]
Citation :
Le 2020-05-27 20:45, J a écrit :

C'est ainsi qu'on se retrouve à enquiller les coups de pied sauté ou les jets de caisse/pierre sur les ennemis.



C'est exactement ça ! Je fais 90% du jeu en coup de pied sauté
Et c'est pour ça que le jeu est bien meilleur à deux quand on joue en mode bourrin/ranafout'.

Sinon y a bien un stun, mais il est presque plus court que le temps d’enchaînement de nos coups, autant dire que ça sert à rien.
Quant à disputer la place de DD2 sur NES, il aurait fallu aussi un peu plus de variété dans les situations de jeu. Là c'est l'héritage du jeu d'arcade qui impose cette limitation.

  Voir le site web de Bonaf
J
Pixel monstrueux


Joue à la trilogie Yu-Gi-Oh! Power of Chaos (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3450

Hors ligne
Posté le: 2020-05-27 22:34   [ Edité le: 2020-05-27 22:53 ]
C'est vrai que le jeu est moins varié que DD2 NES mais quand tu vois Final Fight, tu te dis que le manque de variété n'empêche pas le fun dans un beat'em up si le gameplay est maitrisé.
Donc je pense qu'avec un gameplay à la hauteur, DD SMS aurait réellement pu être une référence du beat'em up à la maison. D'ailleurs, à propos de variété, DD SMS est capable d'envoyer au joueur plusieurs types d'ennemi simultanément (par exemple un Abobo et une Linda), ce que DD2 NES ne fait jamais. Mais là encore, c'est un aspect purement technique et si à côté de ça, le gameplay ne suit pas...

EDIT : sans aller jusqu'au gameplay d'un DD2 NES, si DD SMS avait "simplement" proposé le gameplay de DD1 Game Boy, je pense qu'on aurait eu une pépite.

  Voir le site web de J
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-05-28 22:19   [ Edité le: 2020-05-28 22:24 ]
Ne perdons pas le rythme...

Dr. Robotnik's Mean Bean Machine
(Compile/Sega - 1994)

Image

ImageImage
ImageImage

La version 16 bits de Dr. Robotnik's Mean Bean Machine est à la base un reskin de Puyo Puyo, un puzzle game où il faut assembler au moins 4 gouttelettes de même couleur afin de les faire disparaître. Bien sûr comme tout jeu du genre on cherchera à faire des combos, soit pour marquer plus de points soit pour envoyer des gouttelettes transparentes à l'adversaire en mode versus afin de submerger son écran.
Ce jeu est donc la version 8 bits (d'abord sortie sur Game Gear) de ce jeu, où le bon vieux Dr et ses robots ont remplacé les ennemis d'origine.
Cette version est très complète et a gardé les modes de jeu d'origine : mode histoire (versus CPU), mode versus 2 joueurs et mode "exercice" (solo pour scorer, à la Tetris). Elle se paye même le luxe d'ajouter un petit mode puzzle pour se changer les idées.
Le gameplay est simple et addictif, aidé par une maniabilité sans faute. La réalisation correcte mais sans éclat particulier est parfaitement adéquate, privilégiant la lisibilité des écrans de jeu.
Bref rien à redire, bon puzzle game.

BIEN (TRES BIEN à deux)

  Voir le site web de Bonaf
Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-06-11 22:29   [ Edité le: 2020-06-11 22:33 ]
Dragon: The Bruce Lee Story
(Mick Lowe Design/Virgin Interactive - 1994)

Image

ImageImage
ImageImage

Je m'attendais à une daube comme la version megadrive, mais le jeu est assez différent et, sans être un chef d'oeuvre, pas si mauvais.
Il s'agit cette fois d'un beat'em up/plate-formes, toujours adapté du film de même nom, dans lequel on incarne Bruce Lee affrontant tout un tas de gens ne lui voulant pas du bien.
Visuellement le jeu se tient, coloré avec des animations pas trop mal. La maniabilité est un peu rigide au début (quand on est debout il faut notamment appuyer dans la direction d'un ennemi pour pouvoir frapper) mais malgré cela la gamme de coups est plutôt variée pour une manette deux boutons et on arrive à ses fins.
Au niveau du déroulement c'est assez classique, baston, plate-formes (avec la possibilité de faire de grands sauts comme dans Shinobi), quelques obstacles à éviter ça et là. De temps en temps le scrolling se bloque et il faut nettoyer l'écran pour pouvoir poursuivre sa route. Parfois un boss vient rompre la routine.
Par contre pas de musique lors du jeu principal ce qui rend le tout assez tristounet.

Bref c'est pas mal mais le jeu manque un peu de personnalité et/ou d'originalité.

MOYEN


  Voir le site web de Bonaf
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-06-12 19:21
Pas l'air mal du tout, on dirait presque une version action-plateforme de Kung-Fu Master

Quant au jeu 16 bits d'origine, ce n'est pas une merveille, mais ce n'est pas non plus une daube immonde : il y avait quelques affrontements sympas, même si j'ai lâché l'affaire à partir du moment où Bruce Lee doit faire face à deux adversaire en même temps... Dans ses films, il te dérouillait un dojo entier, mais là, deux pauvres types et c'est la fin des haricots

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-06-12 21:57   [ Edité le: 2020-06-12 22:04 ]
Citation :
Le 2020-06-12 19:21, François a écrit :

Pas l'air mal du tout, on dirait presque une version action-plateforme de Kung-Fu Master



C'est nettement plus pépère que Kung Fu Master.


Citation :
Le 2020-06-12 19:21, François a écrit :

Quant au jeu 16 bits d'origine, ce n'est pas une merveille, mais ce n'est pas non plus une daube immonde : il y avait quelques affrontements sympas, même si j'ai lâché l'affaire à partir du moment où Bruce Lee doit faire face à deux adversaire en même temps... Dans ses films, il te dérouillait un dojo entier, mais là, deux pauvres types et c'est la fin des haricots


Daube immonde peut être pas, mais je l'ai toujours trouvé vraiment peu jouable et frustrant. Et comme tu dis, dès qu'il y a deux adversaires tu peux ranger le jeu (déjà qu'en battre un seul j'ai du mal).

  Voir le site web de Bonaf
Rousquilles
Pixel imposant


Joue à Divers jeux

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 607

Hors ligne
Posté le: 2020-06-13 23:07
Dr. Robotnik's Mean Bean Machine:
J'ai essayé le mode histoire, j'ai eu beaucoup de mal à passer le premier personnage. J'y suis arrivé après avoir fait quelques leçons du Puzzle mode qui permettent de mieux appréhender les combos qui sont indispensables pour espérer vaincre l'opposant.

Bien ce mode leçon d'ailleurs, je sais pas si c'est courant de proposer cela dans ce type de jeux. En tout cas c'est vraiment utile pour se perfectionner.

Le jeu a l'air bien réalisé, l'intro du mode histoire est bien fichue, petite musique pendant les stages. C'est propre.
Mais doit falloir s'entraîner beaucoup avant de progresser, c'est le style de jeu qui veut ça.

Dragon: The Bruce Lee Story:
Je l'ai téléchargé en même temps que suite à ton post sur Dr. Robotnik's Mean Bean Machine. En voyant un jeu qui permet de diriger Bruce Lee, je me suis dit faut au moins y jeter un coup d'oeil
Et bien j'ai été agréablement surpris, principalement par la palette de coups disponibles. Six, si je me souviens bien, dont le célèbre "envol du coup de pied sauté" que l'on voit sur la pochette! Très utile par moments d'ailleurs.
Et sans oublier aussi son autre fameux "saut sans coup".

Du coup je l'ai fini en easy, avec les sauvegardes d'états.
Oui, comme tu dit, l'absence de musique est préjudiciable. Le scrolling est assez saccadé aussi. Mais les combats sont bons, c'est un plaisir d'enchainer et de varier les coups. Les environnements parcourus sont agréables.

De temps en temps on peut aussi en tapant sur des barils(ou autre) les envoyer sur les ennemis.
Les adversaires ont aussi la bonne idée de souvent tomber dans les pièges, comme les crevasses.
Il y a quelques boss aussi, pas trop dur.

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-06-13 23:13   [ Edité le: 2020-06-14 11:08 ]
Je suis bien content de t'avoir donné envie de tester ces jeux.

J'ai eu moins de difficultés que toi avec Dr. Robotnik's Mean Bean Machine. Par contre je suis pas allé bien loin dans l'autre jeu, j'aurais peut être dû tester en easy aussi.

  Voir le site web de Bonaf
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-06-14 00:44
Citation :
Le 2020-06-13 23:07, Rousquilles a écrit :
Bien ce mode leçon d'ailleurs, je sais pas si c'est courant de proposer cela dans ce type de jeux. En tout cas c'est vraiment utile pour se perfectionner.


Pas tout à fait le même style de jeu, mais dans les premiers niveaux des Puzzle Bobble, le joueur a sous les yeux le tracé en pointillé de son lanceur de baballes, ce qui en fait une sorte de tutorial. Je crois que les gars de chez Taito ont repris pour l'occasion une recette qui marchait bien pour les simulations de billard.

Essayé Dragon... avec la BO de Streets of Rage en fond sonore
C'est un jeu agréable et plutôt accessible, qui a conforté mes attentes : quand je faisais une comparaison avec Kung-Fu Master, ce n'était pas pour la nervosité du gameplay, mais plutôt l'ambiance esthétique, et j'estime avoir été bien servi de ce côté. A ranger à côté du grand classique Bruce Lee sur 8-bits.

Rousquilles
Pixel imposant


Joue à Divers jeux

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 607

Hors ligne
Posté le: 2020-06-14 12:06
Citation :
François a écrit :
A ranger à côté du grand classique Bruce Lee sur 8-bits.

Tu parles bien de celui-là?:
Image
Je l'avais à l'époque sur amstrad CPC, c'est vrai c'est un grand classique.

Tient en cherchant, je suis tombé sur "Bruce Lee: Return of the Legend" sur Gameboy Advance.
Il a l'air pas mal du tout, aussi! Dans le même style de jeu que celui de la Master System.
Image
Il y a même la langue française.

François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-06-15 18:01
Tout à fait, c'est bien de ce Bruce Lee, sorti sur un peu tous les supports, dont je parle. Je ne suis pas sûr à 100% de la première version à laquelle j'ai joué, entre DOS ou Amstrad (ça devait être DOS a priori), mais c'est sur Atari 8-bits que je l'ai terminé. Le jeu est assez court, mais tellement bon qu'on y retourne avec plaisir

Tu as éveillé ma curiosité avec le Bruce Lee GBA. Encore une petite perle méconnue de la portable la plus sous-estimée de l'univers et au delà ?

Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1822

Hors ligne
Posté le: 2020-06-30 22:04   [ Edité le: 2020-06-30 22:06 ]
Dragon Crystal
(Sega - 1991)

Image

ImageImage
ImageImage

Dragon Crystal est un roguelike assez proche de Fatal Labyrinth sorti à la même époque sur Megadrive et à qui il emprunte beaucoup d'éléments (notamment graphiques comme les objets à récupérer).

On y parcourt divers décors labyrinthiques générés aléatoirement et plongés dans un simili brouillard de guerre (les passages n'apparaissent le long des murs que si on passe tout juste devant), le tout dans un gameplay géré au tour par tour (chaque action sur le pad fait avancer d'un tour et provoque par exemple les actions des ennemis).

Comme dans tout roguelike qui se respecte, on pourra glaner au cour sa route multiples objets : armes, armures, potions/baguettes magiques/anneaux (au départ définis par une couleur et à l'effet inconnu tant qu'on ne les a pas utilisés), nourriture (pour regagner de la vie au fur et à mesure) et argent (on peut continuer la partie après chaque mort si on a de quoi payer).

Un système d'expérience permet de gagner des niveaux et faire monter ses stats en parallèle. On est au départ suivi par un œuf de dragon qui finit par éclore et puis évoluer au fur et à mesure que l'on prend de l'expérience. Par contre j'ai toujours pas compris si le dragon en question à la moindre utilité, à part suivre le héros comme un gentil toutou.

Il faut arriver à jongler entre tout ça (sachant que certains objets ont des effets négatifs, d'autres sont maudits... donc tout utiliser à tort et à travers n'est jamais une bonne idée), savoir comment gérer les différents ennemis (certains sont plus sensibles à certaines armes, d'autres abîment les armures, font baisser les stats du héros, le désorientent, etc...), pour pouvoir trouver la sortie de chaque niveau en un seul morceau.

Bref que du classique, mais ça reste une sous variante de RPG plutôt addictive et assez peu représentée sur console, notamment unique sur la 8 bits de SEGA. Au point de vue technique rien de remarquable, le tout reste lisible et c'est bien l'essentiel. Les musiques sont sympathiques mais assez lassantes (on ne change de morceau qu'après un nombre conséquent de niveaux).

ASSEZ BIEN

  Voir le site web de Bonaf
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-07-04 01:41
Inconnu au bataillon, en ce qui me concerne. Peut mieux faire concernant la réalisation graphique, mais le jeu en lui-même a l'air plutôt intéressant (surtout si le dragon sert effectivement à autre chose qu'à faire joli ).

Me rappelle un peu la conversion MS de Ultima III Exodus, qui n'était pas bien belle non plus, mais à laquelle j'avais accrochée au point de terminer le jeu.


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Bonaf : exploration du romset Master System

335 messages • page
1 ... 121314151617




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)