les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #17 - Kojima doit-il tuer Metal Gear pour à nouveau s'exprimer ?
64 messages • page
1234
Auteur #17 - Kojima doit-il tuer Metal Gear pour à nouveau s'exprimer ?
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6084
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2011-09-22 21:38
Vous pouvez dire ce que vous voulez sur Kojima et MGS (je n'ai joué qu'au 2 ou au 3, je ne sais plus, et me suis plutôt ennuyé), mais Konami, quand même, c'est, outre ce que tu as déjà cité Rain (rien que que Castlevania, déjà), Gradius, Time Pilot, Goonies 2 (le meilleur jeu de la Nes, si si !), et j'en oublie certainement.
Bon, après, pour la génération post-1990, je ne sais pas trop.

Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-09-23 07:45
Kojima a quand même apporté pas mal de trucs intéressants dans le jeu vidéo. Déjà, il a vraiment participé à l'explosion du genre Infiltration. Certes, Thief était sorti auparavant mais c'est bien le premier MGS et sa sortie explosive qui ont propulsé le genre. Splinter Cell ne serait jamais né sans ce MGS, c'est une certitude.

On peut également remarquer que Kojima excelle dans un art particulier : celui de détruire le Quatrième Mur. Le fait de vraiment parler au joueur ou de faire intervenir des éléments externes au jeu (le fameux code sur le cd de MGS 1 ou le fantastique combat de Psycho Mantis) sont autant d'éléments qui font vraiment entrer le joueur dans le jeu, tout en créant un lien relationnel très fort avec l'aventure.

Ca, pour moi, c'est le style Kojima. Et c'est un des rares auteurs de jeu vidéo à tenter ca.

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6293
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2011-09-23 09:04
À ce propos, je copie/colle un extrait d'un texte pour ZP en exclu qui traite de ça :

Citation :
Il existe en réalité un autre type de jeu où l'on peut vous proposer des solutions multiples et où une cinématique vous indique de façon certaine et à chaque fois qu'une bonne action est réalisée que vous êtes sur la bonne route : les point'n click. S'il est on ne peut plus cohérent d'établir une connexion entre ces deux genres de jeu, j'ajoute que très tôt dans l'histoire des point'n click ce jeu d'intertextualité entre le joueur et le joué (le personnage) est apparu, souvent à des fins d'humour, comme dans la série des Monkey Island ; Guybrush Threepwood évoque souvent le fait qu'il n'existe pas et que la moindre de ses actions est dictée par une force extérieure, autrement dit le joueur qui tient la souris. Ce n'est ainsi pas un hasard si, selon moi, ce sont ces deux genres de jeux et non pas le jeu de plates-formes ou encore le jeu de rôle qui ont développé le plus ce genre de réflexions.
Tout comme le jeu de plates-formes semble être le plus approprié pour servir de terrain d'expérimentation pour les ambitions artistiques de tout un chacun (et ce de Another World jusqu'à Braid), le point'n click d'une part, Metal Gear Solid de l'autre (qui est un genre à part entière) semblent être les plus appropriés pour fournir une réflexion de grande ampleur sur la position du joueur vis-à-vis du jeu vidéo, des rapports, souvent conflictuels, qu'il entretient avec le cinéma, ou encore la notion de libre-arbitre.

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2011-09-23 17:21
Citation :
Le 2011-09-22 21:38, chatpopeye a écrit :

Vous pouvez dire ce que vous voulez sur Kojima et MGS (je n'ai joué qu'au 2 ou au 3, je ne sais plus, et me suis plutôt ennuyé), mais Konami, quand même, c'est, outre ce que tu as déjà cité Rain (rien que que Castlevania, déjà), Gradius, Time Pilot, Goonies 2 (le meilleur jeu de la Nes, si si !), et j'en oublie certainement.
Bon, après, pour la génération post-1990, je ne sais pas trop.


C'etait ça en fait ma question. Parce que bon y'a aussi l'enorme Tiny Toon, le Twin bee etc.... non je parlais de licences qui survivent encore sur consoles next gen
_________________

Image


Syd
Pixel de bonne taille



Joue à Xenoblade

Inscrit : Jul 19, 2010
Messages : 297

Hors ligne
Posté le: 2011-09-27 14:33



Gaichet
Pixel microscopique

Score au grosquiz
0001092 pts.

Joue à Perfect Dark, System Shock, Panzer Dragoon.

Inscrit : May 21, 2012
Messages : 5

Hors ligne
Posté le: 2012-06-04 13:14
Apparemment, certains auraient besoin d'une piqure de rappel concernant la série Metal Gear. Procurez vous un MSX 2 ou MGS 3 Subsistence et profitez de 2 perles MG et MG2 : Solid Snake. Le premier n'est pas (ou très peu) scénarisé et seul le gameplay novateur s'avère intéressant. Mais par pitié que ceux qui n'en ont jamais eu l'occasion joue à l'excellentissime deuxième épisode! Et qu'ensuite quelqu'un ose me dire que MGS sur PS1 n'est pas qu'un vibrant hommage à son illustre prédecesseur! Alors certes, force est de reconnaître que MGS est le meilleur épisode de la série, mais il n'a rien révolutionné du tout que ce soit en matière de gameplay (poutrelles métalliques, faire du bruit pour attirer les gardes, s'infiltrer dans la base par les conduits d'aération...), d'éléments spécifiques à la série (radar qui se brouille pour un rien, codec, séquences d'alerte, d'évasion...) ou même de mise en scène (fille déguisée en garde dans les toilettes, bosses charismatiques, retournements de situation en tout genre...). MGS s'en sort en faisant volontairement référence à son aîné (salle des thanks, séquence gaz etc.) tout en étant techniquement parfaitement maîtrisé.

Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-02 19:52
Pour rebondir que sur quelques réactions dans ce fil...

Je suis d'accord ave l'idée que Konami a, en général, un problème avec l'innovation, et, a fortiori, Kojima-san a ce même problème avec la nécessité, parfois, de lâcher du lest sur quelques vieux codes de la production.

Maintenant, je trouve malgré cela que Kojima peut (et doit) continuer de faire, avec Konami et Kojima Productions, du MGS jusqu'à la fin de sa carrière. (Bon, il vient d'annoncer qu'il serait prêt à diriger un Silent Hill... du coup, je passe pour un con, même ça reste avec Konami, donc ça limite).

J'ai toujours été fasciné par ces individualités qui ont toujours exprimé leur créativité à l'intérieur d'un cadre stricte parfois contraignant (ou devenant contraignant, voire parfois quasiment contre-productif). Je pense à certains sportifs comme Sebastien Loeb chez Citroen, à la vie à la mort, jusqu'à la fin, ou Sir Alex Ferguson, entraineur de Manchester. Et malgré toutes les solicitations extérieures, toutes aussi fantaisistes que sérieuses, ces types restent inlassablement focalisés sur leur(s) obsession(s).

Je précise aussi que je classe MGS3 comme le meilleur jeu de tous les temps, donc je suis quand même partisan. C'est pas le meilleur jeu d'infiltration, ni le meilleur jeu d'action, ni le jeu le plus agréable à jouer, c'est juste que le charme de chacun de ces éléments dépasse par son supplément d'âme n'importe quelle autre production, à mon goût.

Je crois aussi que les références cinématographiques ne sont pas si nombreuses et sont souvent le fruit d'une volonté de compiler des moments de cinéma qu'il a aimé, un peu comme un journal de bord. Pas de faire du cinéma comme s'il vivait tétanisépar la frustration de pas en faire. Je pense aussi que les intros de ces jeux sont extrèmement documentés historiquement, jusqu'à employer des images d'archives, sans doute à cause d'une véritable envie d'être précis dans les choix à portée militaire, c'est pas pour rien qu'il a eu des consultants venant du cinéma pour les gestes et postures des soldats lors des séances de mocap. Il veut faire des simulations d'infiltration, c'est un truc qui a toujours était écrit sur la boîte du jeu, mais il veut en même temps défendre une vision antimilitariste, d'où la contrainte d'évoluer toujours plus près de son ennemi.

Donc non.

Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-10-03 12:51
Personnellement, je suis ravi de voir Kojima partir sur Silent Hill. Même si c'est encore une info à prendre au conditionnel, je serais très impatient de voir ce que le génie du bonhomme peut donner dans le cadre d'un jeu d'horreur.

J'espère que ca va se concrétiser.

Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-03 18:03   [ Edité le: 2012-10-03 18:07 ]
Pourquoi pas mais faut garder MGS comme l'oeuvre d'une vie. (Il est obligé, le logo de sa boîte est le logo de Foxhound.

Si le jeu se monte avec Kojima, je prends le pari qu'on y verra le fantôme d'une PS1.

french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2302
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2012-10-22 14:14
Moi je ne vois pas pourquoi il devrait arrêter de faire du métal gear solid.

Bon je suis un fan et moi j'adore le 3 ne serait ce que pour le background de the boss qui n'a rien a envier à Sniper wolf.

Beaucoup d'artiste ne font que des relectures de leurs précédentes œuvres et souvent quand il s'en écartent, ces mêmes critiques regrettent que l'artiste ne fasse pas ce qu'il sait faire de mieux.

Metal gear solid c'est toujours une foule d'easter egg pour le fan, on recherche toujours la petite allusion aux opus précédent, il y a une sorte d'amusement de Kojima a toujours référencer son oeuvre.

C'est ainsi que j'aborde personnellement MGS, comme une sorte de grand bac à sable ou Kojima nous balade, nous amuse nous surprend.

Peut être justement qu'il revient tjrs à MGS car il a ce besoin de nous surprendre, de toujours faire une relecture de l'univers qu'il a crée.

De plus dernièrement Kojima était surtout attaché à son projet Fox engine, et pour vendre son moteur, rentabiliser son coût de développement je ne pense pas qu'il ait eu d'autre choix que de capitaliser sur le nom de MGS.


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-23 18:58
Deux trois choses sur MGS pour que vive la série.

1/ Apparemment, le 5 se déroulerait pendant la WWII. On jouerait The Boss, et on assisterait à la création des Cobras. Ground Zero ne serait qu'un "Portaple Ops".

2/ Je rejoue à la compil HD et ça me fait un peu réfléchir sur la série. Une des vrais particularités de cette saga, c'est son scénario, ultra confus lors des premiers runs. Avec le temps, aujourdhui, je comprends vraiment mieux les intrigues entre-mêlées, etc.

Il y a un passage dans le 2 qui est absolument énorme, tant du point de l'intrigue globale, que du scénario de l'épisode, que du gameplay, un cas d'école. Il y a une soixantaine de minutes absolument grandiose de tous points de vues. Pour préciser sans spoiler, il s'agit du moment où on a besoin du PSG-1. Excellent moment de jeu.

3/ Et en raison de son scénario et de son délire anti-militariste et "philosophique", la série me semble vraiment peu abordable (et encore moin sexy) quand on prend le train en marche. j'ai eu la chance de faire le un en son temps, deux ou trois ans après la sortie, après qu'un type m'en ait parlé sur un skatepark (le bouche à oreille de folie)... du coup, sans les avoir à disposition dès leur sortie, j'ai pu néanmoins profiter de tous les jeux dans l'odre, jusqu'au 4 qu'il me tarde de refaire. C'est pas par vantardise mais j'ai l'impression qu'extraits de leurs logiques et pris indépendament, les MGS ne valent pas grand chose sur le plan de leur gameplay ultra-alambiqué (si on compare aux jeux d'actions "traditionnels"), de leur rigidité, ou du dispositif de jeu (l'infiltration et ses cônes à faible efficacité, certains gardes ne voient pas à l'autre bout de la pièce un type debout en train de zigouiller un camarade soviétique). Il y aussi un truc assez particulier, c'est qu'il y a énormément de choses à expérimenter, mais qui se révèlent être en parfaite opposition avec discrétion et rapidité, les closes du jeu. Il faut alors 4 à 5 runs pour vraiment faire le tour des possibilités, mais les cinématiques rebutent, parce qu'on a pas trop envie de les couper quand on aime le jeu, mais elles sont tellement longues que ça tue le peu de temps de jeu dont on dispose.

4/ MGS3HD a conservé les ralentissements ENORMES qui surviennent quand on canarde au pompe à la première personne. Le reste de la transposition HD, réalisée par BluePoint, me semble de très bonne tenue.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-10-24 18:29   [ Edité le: 2012-10-24 18:41 ]
MGS a une narration très japonaise qui peut rebuter franchement les gens attirés par le coté militaire/américain/rambo.

Donc malentendu.

C'est comme un fan de Romero qui découvre Léon Kennedy et sa mèche de beau-gosse-manga, c'est pas ça qu'il voulait, mais ça passe mieux pour residient evil car l'intrigue prend moins de place


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-25 10:16
Citation :
Le 2012-10-24 18:29, Amindada a écrit :

MGS a une narration très japonaise qui peut rebuter franchement les gens attirés par le coté militaire/américain/rambo.

Donc malentendu.


J'ai pas vraiment compris, tu peux développer ?

Sinon, me parle pas de Roméro, je viens de voir Le jour des morts-vivants, et j'ai trouvé ça particulièrement ennuyeux. Sur la même période, je trouve les réalisateurs italiens bien plus efficaces.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-10-25 14:13
Citation :
Le 2012-10-25 10:16, Warner a écrit :

Citation :
Le 2012-10-24 18:29, Amindada a écrit :

MGS a une narration très japonaise qui peut rebuter franchement les gens attirés par le coté militaire/américain/rambo.

Donc malentendu.


J'ai pas vraiment compris, tu peux développer ?

Sinon, me parle pas de Roméro, je viens de voir Le jour des morts-vivants, et j'ai trouvé ça particulièrement ennuyeux. Sur la même période, je trouve les réalisateurs italiens bien plus efficaces.


Disons qu'il y pas mal de branlette pseudo-philosophique façon "évangelion" ou des animés du même genre (Le dialogue entre Otacon et Snake à propos de la culture populaire japonaise dans MGS1 est en ce sens assez ironique) , c'est pas exactement une intrigue de film de Schwarzenneger comme certain pourait l'imaginer vu l'univers du jeu.

Le jour des morts-vivants a mal vieilli, privilégie son beau remake "l'armée des morts". Et surtout le très beau premier opus.

"Zombie U" à quand même un beau coup à jouer si il a une ambiance vraiment occidentale mais je m'éloigne du sujet.

Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-26 09:37
Je viens de terminer le 2 donc mon propos est calibré sur la base de cette dernière expérience.)

Je ne sais pas s'il y a de la branlette à proprement parlé. Je pense que la philo est assez limitée et condensée sur la fin, assez simple, très sincère de la part de Kojima et finalement assez peu intrusive dans ce MGS 2 qu'on qualifie de MGS le plus bavard.

Non, ce qui est pénible, c'est la durée des blablas en codec. A partir du moment où ça commence à bugger, ça n'en finit plus, surtout au moment du last fight, où on rajoute un dernier sujet de discussion, alors qu'on a déjà vraiment envie d'aller se coucher. Ces discussions sont là pour des raisons de justifications scénaristiques un peu nécessaires, et paradoxalement, niveau cinématique, on tolère de grosses ellipses. Mais comment Raiden et Solidus sont ils arrivés à New-York ?

C'est qui m'a marqué aussi, et surtout, c'est que le propos du jeu est "limite" subversif à la fin. J'avais toujours senti un semblant de malaise dans la morale mise en valeur, mais là, c'est quasiment un appel à la désobéïssance civile. Dix ans, mine de rien.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-10-26 16:19
Si je me souviens bien du fond du message de MGS2 : Nous sommes gouvernés par le nouvel ordre mondial, les attentats terroristes sont le fait de groupes en réalité financés par le gouvernement américain (lui même controlé par le nouvel ordre mondial), internet représente un tel flot d'informations que le NOM (pour aller plus vite) ne peut pas le controler = internet c'est la liberté.

Bref, on a un peu le sentiment que Hideo Kojima est le nom d'emprunt de Thierry Meyssant. Ca me dérangeait pas à l'époque, aujourd'hui je trouve ça un peu lourd et finalement assez conformiste.

C'est aussi le cas de X-files d'une certaine façon, sauf que dans cette série il y a un peu de distance et parfois de second degré qui fait passer la pilule.


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2012-10-27 11:28
*A propos du scénario de MGS2* SPIOLE MASSIF

Plus que d'Internet, je crois qu'il est question d'Information au sens de "Société de l'Information".

L'enjeu scénaristique du jeu, c'est la volonté de prise de pouvoir par un ordre libertaire qu'est les Sons of Liberty (composé de George Sears/Solidus et de Deadcell : Fortune, Ocelot, Fatman, Vamp). Ils revendiquent la liberté totale, alors que les Patriots (anciennement les Philosophers) mettent tous leurs pouvoirs (économiques, militaires, politiques) au service d'un ordonnancement de l'information vu par les autres comme une forme contrôle de la pensée. Ce sera d'ailleurs la thématique qui ouvrira MGS4.

Pour résumé, ce sont des terroristes qui s'opposent à des fascistes. Raiden étant simplement le bras armé "bonus" des Patriots pour contrer la tentative de putch des Sons et réaliser/consacrer une expérience de terrain de fabrication de soldat parfait. Finalement, le mieux que puisse faire le joueur serait de ne pas tuer Solidus (personnage qui est le porteur de l'idéologie de Big Boss : "faire la guerre à la guerre pour ne plus faire la guerre")

Philantropy (Otacon et Snake) ne sont finalement là qu'à titre anecdotique pour seulement "empêcher la prolifération nucléaire". Ils sont pragmatiques, et ne véhiculent aucune forme d'idéologie. Ce qui en fait un peu les vrais gentils dans un monde incompréhensible où le pouvoir de décision est inaccessible.

C'est pas le scénar des Gears, on est d'accord.

Note : J'ai consciemment éviter de parler des trahisons et des double-agents pour éviter de complexifier. Le gros traitre bosse évidemment en sous-main pour les Patriots et veille au bon accomplissement de leur dessein et à l'aboutissement de l'expérience Raiden.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-10-27 13:06
Je crois que le rôle de Snake (MGS1) et de Raiden (MGS2), étant donné qu'ils sont manipulé de bout en bout tout au long de ces jeux, c'est de symboliser la situation du joueur face à la fausse interactivité des jeux vidéos où en réalité on ne fait que choisir entre les possibilités laissées par les développeurs ( avec le sous-entendu évident : "est-ce si différent dans la vrai vie").


C'est le bon coté de ces intrigues en tout cas, c'est qu'elles peuvent être analysés sur beaucoup de plans différent.

petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9969
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2012-10-27 23:59
Citation :
Le 2012-10-25 14:13, Amindada a écrit :


Le jour des morts-vivants a mal vieilli, privilégie son beau remake "l'armée des morts". Et surtout le très beau premier opus.



Ah non, le jour des morts-vivants c'est pas le même que Dawn of the Dead/Zombie, refait sous le nom "L'Armée des morts". Le jour n'est pas top, mais l'aube est très bien.

  Voir le site web de petitevieille
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-10-28 00:34
Citation :
Le 2012-10-27 23:59, petitevieille a écrit :

Citation :
Le 2012-10-25 14:13, Amindada a écrit :


Le jour des morts-vivants a mal vieilli, privilégie son beau remake "l'armée des morts". Et surtout le très beau premier opus.



Ah non, le jour des morts-vivants c'est pas le même que Dawn of the Dead/Zombie, refait sous le nom "L'Armée des morts". Le jour n'est pas top, mais l'aube est très bien.




Tu as raison, je me suis emmêlé les pinceaux.


Index du Forum » » Gromatches » » #17 - Kojima doit-il tuer Metal Gear pour à nouveau s'exprimer ?

64 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)