les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive
1929 messages • page
1 ... 12131415161718 ... 97
Auteur Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2012-01-10 14:55
Non, vraiment, pas facile facile d'être un testeur de romset MD...
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-10 15:59   [ Edité le: 2012-01-11 09:19 ]
@Rudolf : même si je n'aime pas le jeu au final, c'est toujours enrichissant.

On continue avec un jeu de course écolo, puisque les véhicules sont à propulsion musculaire :

BC Racers (32X - MCD)
(Core Design - 1994 (MCD) - 1995 (32X))






BC Racers est un spin-off de la série Chuck Rock, sauf qu’il ne s’agit pas d’un jeu de plateformes mais d’un jeu de courses, dans lequel des side-cars préhistoriques sont conduits par un couple de pilotes. On participe à un championnat, dans lequel il faut non seulement arriver en tête de la course (idéalement, mais on reste qualifié quand on est dans les 6 premiers) mais aussi arriver entiers, la moto disposant d’une barre de vie. Cette barre de vie diminue en heurtant des obstacles et en prenant des coups : à l’instar de Road Rash, on peut en effet cogner les adversaires qui s’approcheraient un peu trop. On peut récupérer de la vie en ramassant des jambons, et on peut activer un turbo qui se recharge avec le temps.

Les deux versions sont sensiblement identiques (même conducteurs, mêmes circuits), mais avec quelques menues différences : il y a un mode deux joueurs en écran splitté sur 32X, mais pas sur MCD. Par contre, cette version a un mode coop’, dans lequel un des joueurs contrôle le passager, et peut frapper et activer le turbo, tandis que l’autre pilote. D’ailleurs c’est la seule possibilité pour pouvoir actionner le turbo (ou alors c’est vraiment bien caché). Dans la version 32X, on ne peut également que frapper à notre droite.

L’esprit de Chuck Rock, genre de Flinstones plus rock’n roll, est respecté, et le jeu est plutôt agréable techniquement. Il utilise une sorte de mode 7, qui fait pixelliser le jeu à mort, mais ce n’est pas trop gênant. Les circuits sont assez chouettes, avec de bonnes idées, comme par exemple une course de nuit à la lueur des phares (alimentés comment ?). Les musiques sont assez minimalistes sur 32X mais les compositions sont plutôt réussies sur MCD. Par contre cette version MCD semble plus lente que la version 32X.

Niveau gameplay, par contre, c’est largement moins bien : on s’étonne d’abord de ne pas disposer de bouton de frein. La conduite est en fait largement basée sur les dérapages, en relâchant l’accélérateur et en braquant (voire en appuyant sur une diagonale basse) au bon moment pour prendre correctement les virages. Ce n’est pas très précis, et les développeurs ont du s’en rendre compte, car les pistes sont larges et les tracés simplistes. Malheureusement on passe quand même son temps dans le décor, et il est compliqué de seulement terminer une course. C'est certainement un coup à prendre, mais ça reste un choix que je ne trouve pas très heureux.

MOYEN (MCD)
ASSEZ BIEN (32X, grâce au mode 2 joueurs)
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-11 11:19
Beauty and the Beast : Belle’s Quest
(Software Creations - 1993)




Développé par le studio qui se rendra plus tard coupable des jeux Barbie, Beauty and the Beast a pour originalité d’être découpé en deux jeux : un où on incarne Belle, et l’autre où on dirige la Bête. Je soupçonne d’ailleurs fortement, vu la tête de l’écran titre de Belle’s Quest, les deux jeux de n’en faire qu’un à l’origine.

Celui avec Belle est plutôt destiné aux filles, car il n’y a aucune forme de violence : au début du jeu, on doit juste traverser le village pour aller dans la forêt, où les seuls dangers sont des oiseaux qu’il faut éviter en se baissant ou en sautant par dessus. Rapidement, un rocher nous bloque le passage, et il faut aller demander à Gaston de le déplacer. Une fois que c’est fait, on peut continuer notre progression, ramasser un livre et retourner chez nous. Et hop, le premier des cinq niveaux est terminé ! Par la suite, l’intrigue suit celle du film, puisque le père de Belle ne revenant pas, celle-ci s’aventure dans une forêt labyrinthique, et on se retrouve dans ce genre de niveaux où tous les tableaux se ressemblent, et où il faut essayer de trouver son chemin en prenant des points de repère. J’ai toujours été nulle à ça, donc j’ai triché pour aller au stage suivant, le château de la Bête : rebelote ! A nouveau une saleté de labyrinthe !

Donc bon, c’est pas très intéressant tout ça. Il n’y évidemment pas de vraie difficulté, manquerait plus qu’on traumatise les petites filles, mais pas de vrai intérêt non plus. C’est même limite du foutage de gueule à ce niveau. Parce qu’on peut dire qu’on est dans la cible, patati patata, n’empêche qu’on reproduit des schémas sexistes, en prenant bien soi de développer tout esprit de compétition chez les petites filles, pour qu’elles restent à leur place. C’est comme pour les joueurs : aux petits garçons les camions de pompier, et aux filles les fers à repasser, les aspirateurs ou les chariots de femme de ménage.

Mais je m’égare. Et le jeu est très joli : le village est bizarrement rendu, mais les décors suivants sont très réussis, et le choix des couleurs fait très “dessin animé”. Les niveaux sont également entrecoupés de jolies images fixes, et l’animation de Belle est excellente, tant qu’elle ne saute pas : sa démarche est aérienne, décomposées mais pas ridicule, du bon boulot. La musique est également correcte.

Mais bon, c’est chiant. Et un peu sexiste, aussi, quand même.

MAUVAIS

Beauty and the Beast : Roar of the Beast
(Software Creations - 1993)




Là attention : c’est un jeu pour garçons, on ne rigole plus, il faut de l’action : Roar of the Beast est donc un beat’em all. La Bête peut marcher debout, mais aussi à quatre pattes, son coup (oui, il n’y en a qu’un) étant différent selon sa posture. Il est aussi possible de porter des coups en sautant, et de rugir pour immobiliser les ennemis.

Tout comme Belle’s Quest, un gros effort a été réalisé sur l’animation du personnage principal et sur les décors, qui sont de toute beauté, que ce soit dans le château ou dans la forêt enneigée. Les différents ennemis (animaux sauvages ou villageois en colère) sont également finement dessinés. Par contre les développeurs étaient tellement fiers de leur ouvrage qu’ils nous ont ressorti chaque séquence de jeu sur 3 stages successifs, histoire de voir si on suivait. Et ouais, on suit ! Ce n’est pas gênant dans le château ou dans la forêt, mais ça devient relou lorsqu’on se retrouve à devoir envoyer promener 2 villageois 10 fois chacun, et ce trois fois de suite, dans le même décor.

Le gros défaut de Roar of the Beast est sa maniabilité : on a connu commandes plus réactives, et puis quelle idée saugrenue de faire sauter plusieurs fois de suite quand on maintient le bouton de saut ! Les collisions sont un peu bizarres aussi, surtout durant les phases de plateforme, où il arrive de traverser une plateforme sur laquelle on semble pourtant être stable. Tout ça rend le jeu difficile (j’en ai bavé pour passer le premier stage !), d’autant plus que la Bête n’a pas beaucoup de points de vie. Encore une fois, donc, c’est pas gégé. Mais c’est joli.

MEDIOCRE
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-12 21:57   [ Edité le: 2012-01-12 21:57 ]
Beavis and Butt Head
(Radical Entertainment/Viacom New Media - 1994)




Beavis and Butthead est une série animée diffusée par MTV de 1993 à 1997, avant de connaître une renaissance en 2011. Les deux protagonistes sont des adolescents, un poil attardés pour ne pas dire complètement cons, qui sont complètement obsédés et sont connus pour leur ricanement. Personnellement je n’ai jamais apprécié cette série, et je lui donne pour tout crédit le fait d’être à l’origine d’un spin-off, Daria, qui lui est par contre excellent (d’ailleurs, au moment où vous lirez ce post, j’aurais certainement téléchargé l’intégrale de la série, la seule édition DVD ne comportant ni pistes ni sous-titres français, et surtout ni les musiques originales).

Bref, cette version MD est à peu près un point n’ click. B&BH voulaient aller au concert de GWAR et ont donc acheté deux tickets, qui ont été boulotés par un caniche, qui les a vomis juste devant une tondeuse à gazon. Il faut donc retrouver les morceaux éparpillés.

Et là, c’est le drame. Pas techniquement, parce que les graphismes sont fidèles à la série, donc moches mais propres, l’animation des deux idiots est correcte, et il y a même des digits pour les rots et les pets des personnages. Le drame, c’est qu’on est balancé dans le jeu et il faut deviner ce qu’il faut faire.

Résumons. On peut incarner soit Beavis, soit Butt Head. On alterne en mettant la pause et en appuyant sur B. Pendant le jeu, A sert à courir, B à sauter, C à roter/péter/faire une action contextuelle. Premier souci : il est à peu près impossible de différencier les objets interactifs des autres. Il faut donc “cliquer” partout, ce qui fait qu’on passe son temps à péter/roter. Deuxième problème, l’absence totale de fil conducteur. Les Point’ n Click guident le joueur via des dialogues, en règle générale. Là, rien, on erre de zone en zone, chacune correspondant à un morceau de ticket à récupérer. Rien n’indique qu’il faille les explorer dans tel ou tel ordre, alors que c'est bien le cas. Je me suis donc résolue à utiliser une FAQ.

Après avoir fouillé le divan et ramassé un futal et un appareil photo, je me suis dirigée vers Burger World, où j’ai ramassé un rat mort près d’une poubelle. Rat mort que j’ai ensuite, après avoir pénétré dans les cuisines (en entrant un code qui n’est indiqué nulle part, sachant qu’on ne peut pas quitter l’écran du digicode avant d’avoir réussi), j’ai jeté le rat mort et des frites dans une friteuse, et j’ai servi le tout à un client qui a vomi un bout d’un ticket.

Ça n’a pas l’air compliqué comme ça, mais il faut vraiment connaître la série, et avoir pris l’initiative de tout cliquer, pour s’en sortir. En plus de tout ça j’ai du éviter une armée de rats, des skate boards et un type en casquette qui me balançait un produit noir à la figure, car non content de faire dans le point’n click, B&B comporte aussi des phases d’action, qui lui nuisent à mon avis plus qu’autre chose. Le titre aurait gagné à plus se focaliser sur la narration, et à laisser tomber les phases d’action.

Je ne dirais pas que le jeu est mauvais, mais il a trop tendance à laisser le joueur tout seul comme une bouse posée au milieu d’un pré pour être vraiment plaisant à jouer, d’autant plus que je ne serais pas étonnée de la présence de deadlocks, en plus de l’absence totale de sauvegarde.

MOYEN, peut être mieux si on connaît bien la série
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Barbo
Gros pixel


Score au grosquiz
1037995 pts.

Joue à Mantis Burn Racing

Inscrit : Oct 26, 2002
Messages : 1935
De : Brest

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 08:03
Citation :
Le 2012-01-10 15:59, Shenron a écrit :

BC Racers (32X - MCD)
(Core Design - 1994 (MCD) - 1995 (32X))




Shenron, pourrais-tu me dire si sur la version 32X l'animation du jeu est aussi fluide et rapide que sur cette vidéo ? Car sur Mega CD ce n'était vraiment pas terrible (sur PC c'est parfait mais l'ergonomie est tellement pourrie...).

  Voir le site web de Barbo
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 12:56
Moi j'ai une petite suggestion: il serait peut-être temps de faire en première page un sommaire en indiquant les pages de tous les jeux abordés sur ce topic, non?
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6048

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 13:49
Citation :
Moi j'ai une petite suggestion: il serait peut-être temps de faire en première page un sommaire en indiquant les pages de tous les jeux abordés sur ce topic, non?


Ils sont par ordre alphabétique, on a connu pire comme agencement.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 15:41
Citation :
Le 2012-01-13 13:49, gregoire01 a écrit :

Citation :
Moi j'ai une petite suggestion: il serait peut-être temps de faire en première page un sommaire en indiquant les pages de tous les jeux abordés sur ce topic, non?


Ils sont par ordre alphabétique, on a connu pire comme agencement.


Même si c'est dans l'ordre alphabétique, impossible de savoir où est tel ou tel titre si on fait une recherche, à moins de regarder page après page.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 16:18
Et c'est là que la base de données de Tikon rentre en jeu.

Mais oui, je vous ferai ça durant le WE. Je vous gâte, tout de même.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 16:32   [ Edité le: 2012-01-13 16:34 ]
Oooh, mais c'est génial, merci! Que dire? J'hésite entre "tu es trop bonne" (ça risque d'être mal interprété) et "tu es une mère pour nous" (ça risque de trop te vieillir). Ou alors je concilie les deux: "Bonne mère!". :accent marseillais:
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7698
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-01-13 22:57
Citation :
Le 2012-01-13 13:49, gregoire01 a écrit :
Ils sont par ordre alphabétique, on a connu pire comme agencement.

Tu vises quelqu'un en particulier ?

Et sinon, comme le rappelle Shenron, Tikon tient sa base de données à jour et elle permet de retrouver facilement n'importe quel jeu. Je rappelle l'adresse :
http://veloxx.free.fr/groblogdb/index.php?vignette_f=1

  Voir le site web de Sebinjapan
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-16 19:25
Barbo, j'avais oublié de te répondre : oui, la version 32X est plus fluide que la version Mega-CD.

Berenstain Bears, the Camping Adventures
Real Time Associates/Sega - 1993




Les ours Berenstein est une série de livres pour enfants créée en 1962 et forte de 300 ouvrages. Les ours prodiguent des conseils d’ordre moral ou pratique dans la vie de tous les jours. Apparemment il s’agit d’une série populaire chez nos amis anglo-saxons, mais pas chez nous.

Cette adaptation est un jeu de plateforme. On dirige soit la sœur, soit le frère (je n’ai pas vu de différence) dans 4 niveaux, plus un dernier qui se débloque quand tout est terminé. Le schéma est toujours le même : on doit se diriger vers la sortie tout en ramassant un certain type d’objets, qui peuvent être des papillons ou des diamants. Dans chaque stage on peut ramasser un objet spécifique qui permet de ramasser plus facilement les objets et de se défendre, comme un filet à papillons ou une pioche. Les ennemis sont des animaux, aussi variés que des moufettes, des chats sauvages, des chauve-souris ou des corbeaux. Chaque niveau est divisé en trois stage, et ponctué par un combat contre un boss.

Les niveaux sont orientés de façon équivalente vers la plateforme pure, la recherche et le “combat”. Ils comportent quelques passages secrets et, si le level design n’a pas vraiment d’intérêt et est assez paresseux, la seule subtilité étant de sauter sur les ennemis pour rebondir plus haut, il ne comporte pas non plus d’aberration. En fait Real Time récite bien sa leçon : fosses remplies de pics, sables mouvants, sauts à réaliser précisément, trampolines, le petit abécédaire de la plateforme en somme.

A une exception près, et je le mets en gras : NSBW a pompé le principe de la bulle qui entoure le personnage en cas de choc sur Berenstein Bears, en le modifiant à peine ! (voir le screen plus haut)

Là, c’est dit.

Techniquement le jeu n’est pas époustouflant, les animations sont minimalistes, tout comme les décors (qui sont cependant de bon goût), mais c’est loin d’être mal fichu. Les musiques, par contre, sont un tantinet agaçantes, et les bruitages un peu bizarres. La maniabilité est un peu rigide, mais correcte, pas de quoi s’extasier mais pas de quoi rager non plus, d’autant plus que, cible enfantine oblige, le jeu est simple et pas avare en bonus de vie.

En définitive Berenstein Bears fait plutôt bien son travail, mais sans être assez palpitant pour pousser à le terminer. Une option pour les moins de 8 ans.

ASSEZ BIEN, mais seulement si vous avez moins de 8 ans
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-17 23:09
Best of the Best : Championship Karate
Loriciels - 1992




Best of the Best est une adaptation, avec quelques améliorations, de Panza Kick Boxing, sorti sur Amiga. Il ne s’agit pas d’un jeu de combat, mais d’une simulation. On alterne entre des combats contre des adversaires de plus en plus puissants, et des séquences d’entrainement facultatives, mais recommandées, dans lesquelles ont augmente sa résistance, ses réflexes ou sa puissance.

On dispose d’une large palette de coups (une douzaine) qu’il est en plus possible de personnaliser, dans un menu proposant des dizaines de mouvements. De quoi jouer les Van Damme en herbe. Par contre, pour sortir les coups, c’est une autre paire de manches, puisqu’il faut maintenir une direction et appuyer sur une touche, les commandes n’ayant en plus pas beaucoup de sens (haut+A pour une balayette, vraiment ?). Le jeu ne s’embarrasse pas d’un mode carrière puisqu’on peut choisir son adversaire dès le début, et on peut à peine personnaliser son boxeur. Par contre on peut jouer à deux.

C’est techniquement que le titre tire son épingle du jeu, avec un chouette décor de ring, et des combattants aux animations très détaillées. Malheureusement, encore une fois, c’est le pad en mains que ça commence à clocher, avec des coups qui sortent un peu quand ils veulent et des collisions aléatoires. Grosse déception pour ma part.

MEDIOCRE
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
gazza8
Pixel imposant


Joue à Alundra

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 770
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-01-18 10:29
Citation :
Le 2012-01-17 23:09, Shenron a écrit :

[b]Best of the Best : Championship Karate

On dispose d’une large palette de coups (une douzaine) qu’il est en plus possible de personnaliser, dans un menu proposant des dizaines de mouvements.

et des combattants aux animations très détaillées.


Je me souviens de sa sortie à l'époque, il y avait un peu de "buzz" puisque le studio de développement était français. Et les "journalistes" mettaient en avant la qualité des animations, une vraie valeur ajoutée par rapport aux autres softs (toujours à cette époque bien sur). Le(s) concepteur(s)-développeur(s) expliquai(en)t combien il(s) s'étai(en)t documenté(s) sur les techniques du kickboxing.
Bel effort, mais effectivement dommage que le reste ne suit pas !
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2012-01-18 11:04
Je garde un excellent souvenir de Best of the Best, sur SNES du reste. Comme tu le dis, les animations des personnages et de l'arbitre étaient superbes pour l'époque.Si ma mémoire est bonne, l'ambiance sonore était également très bonne durant les combats.

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi quand tu déplores l'absence d'un mode carrière en précisant que l'on peut choisir son adversaire dès le départ, En théorie, c'est vrai. En pratique, on se fait quand même latter violemment si on choisit un adversaire trop puissant. Personnellement, j'aimais bien la liberté laissée au joueur à cet égard. On pouvait se faire la main avec des adversaires médiocres avant de se lancer contre un caïd au moment voulu.

Sinon, tu as raison de pointer le manque de précision de la maniabilité. Cela ne m'a pas empêché de prendre du plaisir dans les combats, mais j'étais parfois frustré qu'un coup ne parte pas quand je le décide.
_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-19 21:15   [ Edité le: 2012-01-19 21:16 ]
Bible Adventures
Wisdom Tree - 1995





Cette compilation non officielle (tu m’étonnes !) regroupe trois jeux. Dans le premier, Noah’s Ark, il faut ramasser des animaux et les placer dans l’arche par paire, tout en évitant les serpents et les coups de tête des béliers. Certains animaux sont plus difficiles à choper que d’autre, et une fois qu’on les a attrapés, on ne peut plus sauter sous peine des les lâcher. En plus de tout ça on peut grimper aux arbres (même ceux qui sont en arrière plan, c’est assez risible) et ramasser des tables de la loi miniature qui nous expliquent les règles du jeu.

Dans le jeu suivant, on incarne la mère de Moïse, et il faut l’emmener à la fin du niveau en évitant les ennemis, et sans tomber à la rivière. On court, on porte le petit Moïse à bout de bras, on s’ennuie comme un rat mort, la routine.

Dans le dernier jeu, cette fois on incarne David, et on... bah j’ai oublié. Je crois qu’il fallait porter des trucs et éviter des ennemis. En tous cas c’était tout pourri.

Je ne m’attarde pas plus : ces trois jeux aux graphismes dignes d’une Master System sous tranxène sont des copiers-collers les uns des autres, sans aucune intérêt, codés avec les pieds. Perso, j’appelle ça un blasphème.

NUL
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28554
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-01-20 13:07
hey y'avait pas un jeu comme ça sorti sur NES ? le même il me semble.
_________________

Image


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-20 13:43
C'est le même. Sauf que MD il est sorti 4 ans plus tard, histoire de bien faire ressortir sa nullité par rapport aux productions du moment.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, RE8

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 28554
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-01-20 16:25
Visiblement ils ont pas l'air d'avoit (trop) bossé sur les graphismes non plus.... je me demande si on voit pas un de ces jeux, ou une parodie dans les simpsons....
_________________

Image


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9637
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-01-20 20:54   [ Edité le: 2012-01-20 20:55 ]
Il me semble effectivement que Bart joue à un jeu chrétien chez les Flanders...

Allez, le bon jeu du week end, et quel jeu !

Bio Hazard Battle (JP : Crying)
(Sega - 1992) - Dans ma collection, terminé




Bo Hazard Battle est un shoot horizontal assez original qui nous place aux commandes de vaisseaux organiques chargés de débarrasser la surface de la Terre de bestioles créées à l’issue d’une guerre bactériologique. Trois types de tirs sont à notre disposition :

- Un tir continu classique,

- Un tir chargé,

- Un tir secondaire, qu’on active en ramassant des bonus de couleur (vert, jaune, rouge et bleu), et qui possède deux variantes.

En effet, on a le choix au début du jeu (et à chaque crédit perdu) entre quatre vaisseaux, qui disposent de variantes différentes du tir secondaire. Par exemple, un des vaisseaux a la variante 1 pour les tirs jaune et rouge, et 2 pour les tirs bleu et vert, alors que c’est différent pour les autres. C’est très intéressant car les variantes n’ont pas forcément grand chose à voir au niveau de leurs effets : par exemple le tir rouge peut être soit rebondissant, soit à tête chercheuse. C’est bien trouvé, surtout que le choix de son arme secondaire est souvent déterminant pour passer certaines portions de niveaux. Il est toujours possible de s’en sortir avec une arme qui n’est pas adaptée, mais c’est bien plus simple en ayant ramassé la bonne. On sent bien d’ailleurs que les développeurs ont délibérément mis l’accent sur ces choix stratégiques, car non seulement l’arme secondaire est la seule qui est upgradable, mais en plus, quand on meurt, on reprend un peu avant et les 4 bonus de couleurs apparaissent en même temps.

Au final le jeu n’est pas très difficile, il me semble (mais c’est un peu flou) l’avoir one crédité à l’époque, ou pas loin. A deux en tous cas c’est très faisable, surtout si on s’est coordonnée afin d’avoir des armes secondaires complémentaires. Globalement le jeu est assez équilibré, et alterne entre des phases de jeu plutôt basées sur le par cœur, et d'autres où la dextérité est suffisante.

Surtout il se distingue par sa direction artistique. Les vaisseaux sont des espèces d’insectes, les ennemis des mollusques insectoïdes (qui d'ailleurs me rappellent un peu certains ennemis de Panzer Dragoon Zwei) et les décors sont soit sauvages (une jungle oppressante, des fonds marins) soit technologiques mais limite organiques. L’ambiance un peu glauque est renforcée par des musiques assez minimalistes mais un peu oppressantes, et certaines sont vraiment excellentes (au moment où j’écris je fredonne celle du premier stage). Les bruitages par contre sont un peu ratés. L’animation est impec, et le rythme du jeu est très soutenu avec des variations de tempo bien gérées.

Bio Hazard Battle est un excellent shoot, surtout en profitant du mode deux joueurs simultané qui est un régal.


_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive

1929 messages • page
1 ... 12131415161718 ... 97




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)