Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
2021 messages • page
1 ... 979899100101102
Auteur Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-05-17 23:40
Jay and Silent Bob Reboot
https://en.wikipedia.org/wiki/Jay_and_Silent_Bob_Reboot

Je suis un grand fan de Kevin et ca fait longtemps que j'avais pas vu un de ses films. Et c'est un tort parce que c'est toujours un plaisir de retourner dans son univers.
Par contre ce film est un film de fan, il est ultra méta, y'a des tonnes de références à son univers et vu que je me rappelle pas tous j'ai du en rater.
En tout cas ce film est une sorte de doudou. On retrouve TOUS les héros de ses films (sauf randall), ses amis et sa famille.
Je savais pas que sa fille etait actrice et bah elle est dans le film. En fait j'ai découvert grace à une répolique qu'il la case dans tous ses films ^^

Quand je vous dis que ce film est méta c'est qu'il brise le 4e mur directement ou via des reférences.
Et surtout Kevin joue à fond avec les relations entre les persos, sa filmo, des rumeurs, le fait que les heros se batte contre un reboot alors que le film en est un.
D'ailleurs comme toujours Kevin trouve toujours les mots pour critiquer tel ou tel truc, là c'est les reboots.
A un moment ca m'a fait flipper parce que les filles qui jouent dans le film sont jeunes et elles disent des trucs que ma fille va forcément me sortir un jour (t'es né y'a un sciecle ...)

Je peux pas trop en dire sans spoiler mais bon sang, même si on se tape pas des barres de rire tout le temps, y'a eu certaine joie de vivre qui se dégage de ce film.
Et en même temps c'st assez triste parce que c'est un gros best of blindé de caméo et t'as l'impression que c'est en quelque sorte la fin de cet univers...

En tout cas gros coup de coeur.

Je vous spoile pas mais Kevin a filé le role à un certain acteur, et lui as trouvé LE role (reference aussi au passage) pour ne pas qu'il soit handicapé pour jouer. J'ai trouvé ca touchant


Le film est très compliqué à trouver de facon légale, ou alors faut accepter de mettre 25€ comme moi sur un marketplace, mais bon il les vaut. Faites gaffe de prendre le vrai doublage FR. Le doublage qu'on trouve dans le trailer je sais pas si c'est le doublage quebecois mais au secours...

Bref si vous etes fan de kevin, clerks etc... regardez le
_________________

Image


Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Earthbound, Chivalry 2

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 906
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2022-06-09 07:36
L'autre jour, j'ai revu Jofroi, de Pagnol.

Il y a tout dans ce film.

Sur la forme d'abord : la nature omniprésente, très ensoleillée et un peu aride, qui fait transpirer les paysans. Les villages aux vieilles pierres et aux coins ombragés où se regroupent les hommes pour deviser à leur manière. Les champs où le travail est rude, et dont dépend l'avenir de beaucoup.

Et puis tout le reste. Sans trop insister, ce qui les rend d'autant plus authentiques et frappantes, Pagnol évoque les épreuves de la vie et la condition des gens ordinaires. Leur manque d'éducation et leurs efforts pour se mettre au niveau des instruits, leur résignation face aux événements qui les touchent (l'infécondité par exemple), accompagnée de sourires un peu tristes mais sans vrai désespoir, comme si l'on devait s'attendre à tout de la part du destin, sans trop se plaindre. Les bons mots déjà (avant la fameuse trilogie et autres œuvres marquantes de Pagnol), qui donnent à rire franchement, et l'absurdité du raisonnement de Jofroi, pourtant curieusement respectable, comme l'indiquera le dénouement.

J'ai eu l'impression d'assister à une époque un peu "charnière", comme on dit, entre un passé où la nature tenait encore une place essentielle dans la vie de chacun, et un avenir qui se dessine à peine, comme encore lointain (car sans doute réservé aux grandes villes), ce qu'on retrouvera plus clairement dans d'autres films de Pagnol.

En 52 minutes. Pas de gras, malgré un rythme plutôt lent. 52 minutes pour tout dire.

J'adore ce film.

  Voir le site web de Vakoran
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-06-14 23:54
Le Gangster, le Flic et l'Assassin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Gangster,_le_Flic_et_l%27Assassin

Très echaudé par le bon, la brute et le cinglé, j'étais pas super convaincu par ce film; il me semble qu'il avait pas une super critique mais comme je suis faible et qu'il faut bien trouver des dvd à acheter pour avoir les 5 pour 30€, je me suis jetté dessus
La bande annonce est plutot pas mal et n'a rien à voir avec le film

Citation :
Jang Dong-soo (Ma Dong-seok), un chef de gang de Cheonan, est attaqué sans succès par le tueur en série Kang Kyeong-ho (Kim Seong-kyu (en)) et devient la première personne à lui survivre. L'inspecteur Jeong Tae-seok (Kim Mu-yeol (en)) s'associe alors avec Jang Dong-soo pour le traquer, malgré sa détestation cordiale des gens du crime organisé.


C'est le 2e film basé sur des faits réels que je vois et franchement la corée n'a rien a envié aux USA. Car oui ce film suit une enquete sur un tueur en serie, et n'a rien à envier à hollywood. Non c'est même mieux, un peu de mafia, de l'action, mais surtout du fond et une intrigue vraiment prennante.

Surtout le gangster a un charisme de dingue. Pour la petite info c'est lui qui joue dans les eternels (pas vu le film).

Du ciné correen comme ca, je reprend avec plaisir, ca lorgne aussi du coté HK avec les nombreux films de gangsters etc.... mais sans les bastons WTF

Bref pour vous la faire courte très bon film, super bien amené, sans longueur, et avec un petit twist à la fin bien plaisant

_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-07-12 12:58
Hype



_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-07-21 00:01
The Spy Gone North
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Spy_Gone_North

Citation :
Dans les années 1990, un espion sud-coréen essaie d'obtenir des informations sur le programme nucléaire nord-coréen. Pour cela, il se fait passer pour un homme d'affaires.


En ce moment je suis tres ciné correen et pi c'est les soldes donc quand il me manque un 5e dvd pour avoir la promo ... bref vous connaissez la suite

Je commence à avoir quelques reference coté coreen et c'est cool de voir que ca surjoue pas comme les jap ou les chinois par moment

Le film est basé sur un personnage réel mais tout le reste est "inventé" c'est dommage parce que les différentes pistes suivies par le film quand tu y reflechis ca parait super credible. Du coup je ne sais pas s'ils ont tout inventé, s'ils ont filmé des legendes urbaines/fait avérés mais c'est passionnant.

Le film raconte donc l'histoire d'un coreen du sud qui va reussir à infiltrer le nord, faire du commerce aux eux etc....
Au debut ca commence comme un film d'espion avec le classique personne ne sera au courant etc... et en fait le film n'est pas un film d'espionnage pur, oui il y a des passages comme ca, mais sur la fin ca bascule dans une super histoire d'amitié et une ode à la reconciliation ... c'est un beau film en fait.

Y'a pas d'action, y'a pas mal d'elements derriere le decor et j'aime bien cette hyopthese que le sud payait le nord pour avoir des attaques sur la frontiere pour inciter les coreens a voter pour le president sortant plus axé sur la defense du territoire.

Bref bel surprise.


Barbaque
https://fr.wikipedia.org/wiki/Barbaque

Ce film je voulais absolument le voir, j'aime le style Eboué mais le sujet est tres casse gueule.
Fabrice est un boucher qui se fait agresser par des militant vegan, en retombant par hasard sur le gars il le tue par accident, et en voulant faire disparaitre le corps, il le laisse dans son congelo.
Sa femme, Marina fois, pense que c'est de la viande normale et la vend a ses clients.
Je spoile pas c'est dans la bande annonce

Le film flirte souvent avec la ligne viande/vegan mais reste suffisamment ouvert pour ne pas stygmatiser l'un ou l'autre. En fait la bande annonce fait penser à un film d'horreur alors que pas du tout.
Marina est fan de faites entre l'accusé et il y a beaucoup de reference à ca.
A coté le film n'est pas forcément comique, ni trop tragique, c'est un entre 2 assez sympa.
Ca se laisse regarder mais par sur que je le garde.

J'aurai juste une critique a faire, a la fin le film s'emballe, y'a une grosse remise en cause de fabrice etc... et paf la fin est un peu trop vite expédiée à mon gout... je sais pas j'aurai bien aimé avoir 15mn de plus pour expliquer comment on en est arriver là mais non, c'est un peu comme la fin de NoriTaka si vous connaissez.
Gros flashforward de quelques semaines et merci au revoir.

Dommage mais sinon à voir oui
_________________

Image


petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9988
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2022-07-30 21:26
Vu Whiplash, le flim avec J. Jonah Jameson qui torture des musiciens.

On y voit une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux êtres que tout sépare, l'un étant un jeune batteur de jazz manifestement dévoré par l'ambition, inscrit dans un conservatoire prestigieux donc exigeant, l'autre étant un vieux prof reportant sur ses étudiants toute sa rancœur de n'avoir jamais formé de génie musical transcendant, et cultivant volontairement une posture absolument tyrannique au prétexte d'être ambitieux, ça lui permet de passer pour un cador quelles que soient ses qualités réelles, c'est trop pratique.
Le fait que cette histoire se déroule dans le milieu des virtuoses de haut niveau met en exergue la banalisation de la torture mentale élevée au rang de méthode de travail par un psychopathe trop heureux d'avoir une possibilité de rêve pour martyriser de jeunes gens livrés à son autorité arbitraire, en la plaçant dans un registre tragi-comique.

Ce flim est formellement impeccable, les acteurs sont brillants, rien à redire. Sauf que le contenu pue la merde.
Le prof est ici un pur tyran, odieux au-delà des limites, manipulateur, destructeur pour des motifs arbitraires, justifiant ses moyens ultra-violents par l'objectif ultra-qualitatif qu'il se fixe, utilisant les étudiants comme des objets jetables sans la moindre considération (le nombre de fois où il décrète violemment qu'une performance est à chier au bout d'une demi-seconde est fondamentalement ridicule).

L'incarnation parfaite du Mal absolu, pas dans le sens surnaturel mais bien dans la pure réalité humaine dans ce qu'elle a de plus détestable.
On a donc une ordure finie, comme il en existe hélas dans le monde du travail.
Le flim réussit parfaitement à montrer cette horreur, une horreur quotidienne pour des tas de gens, et aborde les conséquences concrètes dans la vie des gens qui subissent ça.
On pourrait donc avoir un propos rageur contre ce type de personnes… mais à la fin, que croyez-vous qu'il arrivât ? L'une de des victimes, le centre de flim, au lieu de le pourrir comme il le mérite… y retourne. Et se fait à nouveau piéger par ce sac à merde. Et néanmoins, s'accroche à la volonté de satisfaire les exigences de cette raclure de fils de chien.
Quand tout devrait les opposer au paroxysme de ce qu'il est possible de faire avant d'envisager l'assassinat, la "magie de la musique" les réunit dans une trouble complicité, avec le message immonde donnant raison au tortionnaire : « tu vois, je t'ai traité comme de la merde mais tu as réussi ».
Ce type de personnage mérite juste de se faire racler la gueule avec une râpe à fromage rouillée. En commençant par les yeux.

Mais là, parce que ça se passe dans le milieu de la musique, parce qu'il est question de passion, il faudrait tolérer le harcèlement ?
Bref, je n'adhère pas du tout au décalage entre l'horreur absolue de l'envers du décor et cette justification artistique au motif que ça fait du beau spectacle.
Peut-être était-ce le propos du flim. Je redoute cependant que le palpable amour de la musique du réalisateur témoigne de son acceptation de la chose, comme un sacrifice admirable ou une preuve d'abnégation. La justification de la maltraitance par le résultat.



Bref, je me retrouve beaucoup plus dans le propos des poètes de NOFX :
« There's something grand about being nothing
There's something lame about being grand »

Ce qui est d'ailleurs illustré à merveille par la scène où envoie bouler la fille parfaite, gentille et jolie qu'il avait réussi à intéresser malgré sa maladresse, en se comportant comme un pur salaud, comme si le prof avait déteint sur lui. Connard va.

  Voir le site web de petitevieille
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9988
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2022-08-20 20:41
Intrigué par sa présence sur le riplé d'Arte, j'ai découvert Carnal Knowledge avec le pire ennemi de Batman et la moitié de Simon & Garfunkel.

Image

C'est une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux êtres que tout sépare, l'un étant un gentil garçon un peu empoté et débordant d'envie de tremper Popaul comme beaucoup de garçons empotés (mais gentils), l'autre étant son meilleur ami / confident / copain de chambrée, ami sincère et néanmoins un sale con, tout particulièrement quand il est question des relations avec les dames et de trempage de Popaul, en raison de sa conception consumériste de la chose et de sa propension à donner des conseils tout pourris.
Le fait que cette histoire se déroule sur toute la vie de ces deux personnages qui, tout à la fois, divergent et convergent au fil de leurs inévitables déconvenues amoureuses et sexuelles, met en exergue la difficulté à concilier les sentiments humains dès qu'il est question de libido (et de tétés jamais assez gros), en la plaçant dans un registre tragi-comique.



Flim intriguant donc, qui s'applique à déplier des sujets sensibles, à dire beaucoup sur les moeurs aussi bien de son époque que d'aujourd'hui (peu de choses semblent avoir changé… ), avec crudité et néanmoins élégance, tout en faisant usage d'ellipses et d'implicite pour la compréhension du récit, donc en ne prenant pas son spectateur pour un idiot à qui il faut mettre des flèches partout.
Le Joker est, sans surprise, parfait dans un rôle de salaud dominateur et narcissique cachant sa misère affective derrière une muraille de virilité consumériste, au point de déteindre sur son ami pourtant plein de bonne volonté au départ (ce qui n'empêchera pas ses échecs néanmoins). Ce flim est une synthèse de la toxicité des mâles arrogants envers les femelles qu'ils consomment, ces dernières étant systématiquement jetées comme des merdes par des petits cons dont le seul centre d'intérêt est leur misérable bite, mais aussi envers les mâles moins cons qui se retrouvent écrasés par le melon des premiers cités.


  Voir le site web de petitevieille
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-08-30 23:25   [ Edité le: 2022-08-30 23:32 ]
Souviens-toi... l'été dernier
https://fr.wikipedia.org/wiki/Souviens-toi..._l%27%C3%A9t%C3%A9_dernier

Film que j'avais vu au ciné à l'epoque et pas revu depuis. Et bah il est toujours aussi bon que dans mon souvenir.
J'avais oublié aussi que Jennifer Love Hewitt jeune c'etait quelque chose <3


Le film est plutot bien construit avec pleins de rebondissements et je pensai me rappeller de la fin mais en fait pas du tout.
En tout cas il a pas vieillit et même ma fille a apprécié


The Breakfast Club
https://fr.wikipedia.org/wiki/The_Breakfast_Club

LE teen movie mythique mais que je n'avais jamais vu. Merci Arte
Bon par contre je sais pas si j'arrive après la guerre mais je l'ai trouvé vraiment bof ... j'adore les teen movie mais même si c'est celui qui a "lancé" la mode je le trouve assez plat. Il se passe pas grand chose, l'histoire saute d'une action à l'autre sans reelle cohérence par moment.
Après c'est les années 80-90, ca ne me derange pas, mais j'avais oublié qu'a l'epoque on se tapait des scenes de danses from out of nowhere :/
Ca parlait de sujets peut etre originaux à l'epoque mais avec mon oeil d'aujourd"hui c'est juste bof .... je trouve que ca fait trop l'apologie de la drogue, et que c'est trop gentillet dans le propos au final.

La fin est assez vite expediée et c'est dommage d'avoir expédié certains persos. Idem on met comme cadre une retenue de 8h mais au final il n'y aura plus jamais de référence au temps qui passe par la suite ...
Surtout le concierge leur dit que l'horloge avance de 20mn, mais ca servira jamais dans le recit ...

Donc oui bof et même plutot decu
Enfin pas decu dans le film est mauvais, decu dans le sens j'en attendais beaucoup plus
_________________

Image


petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9988
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2022-10-02 20:37
Après des années à l'éviter plus ou moins consciemment, à traîner des pieds, à remettre son visionnage à plus tard… j'ai finalement regardé Eyes Wide Shut.

Bon.

Comment dire…



Qu'est-ce que c'est que cette merde putain !?


Voilà.

J'ai envie de revoir Barry Lyndon pour me rincer les yeux tellement c'était fort.

  Voir le site web de petitevieille
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-03 00:34
C'est du Kubrick tu t'attendais à quoi ?
_________________

Image


french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2478
De : Aix en Provence

En ligne
Posté le: 2022-10-03 09:23
J'ai vu le film à sa sortie sur Canal + je crois donc ça date, et personnellement j'avais bien aimé sans plus, un kubrik mineur.

Je ne me souviens plus de grand chose donc je ne pourrais pas argumenter quoique ce soit. Mais j'écoute régulièrement dans ma voiture la musique orgiaque de la scène connue du film.


_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril


petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9988
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2022-10-03 19:37
Même la musique, à côté d'autres choix de Kubrick c'est décevant.




  Voir le site web de petitevieille
french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2478
De : Aix en Provence

En ligne
Posté le: 2022-10-03 19:39
Ha la sarabande d'Haendel on l'écoute beaucoup en ce moment quand je vais chez mes parents, c'est la musique qui a été choisie pour l'enterrement d'un voisin récemment.

La solennité de cette oeuvre traverse les âges.


_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril


chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6132
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2022-10-03 22:31
J'avais aimé Eyes Wide Shut lorsque je l'ai vu au ciné à sa sortie. J'avais été particulièrement accroché par la photographie et l'ambiance assez dérangeante et malsaine du film, sensation accentuée par une envie de pisser grandissante...
Ce n'est pas mon Kubrick préféré (Orange Mécanique est au-dessus du lot), mais il ne m'a pas profondément ennuyé comme 2001, qui m'a toujours fait piquer du nez au bout de trente minutes à chaque tentative de visionnage.

Et Barry Lyndon, je l'avais vu plein de fois sur ma télé, mais quand j'ai pu le voir au ciné, la claque !!

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-03 23:17
J'ai deja parlé de 2001 ici je crois, ca partait bien mais tout le trip de drogué à la fin c'est juste .... non.
Un des pires films que j'ai vu et pourtant je trouvais le debut génial...

Orange fait partie des films que j'ai jamais vu meme si j'ai vu passer des bouts par-ci par là ...
Par contre j'avais oublié mais Kubrick adore les films trop longs ....
_________________

Image


french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2478
De : Aix en Provence

En ligne
Posté le: 2022-10-04 09:49
Alors 2001 si je vous dit que cet été je l'ai regardé deux fois d'affilé tellement je trouve ce film génial vous me croyez

Je l'ai vu une vingtaine de fois et ce film est parfait.

chacun en a la vision, l'interprétation qu'il veut et à le revoir avec un oeil d'adulte (la premiere fois j'avais 16 ans) je trouve que le film est vraiment très clair dans son propos.

Eyes wide shut j'avais aimé mais je ne l'ai vu qu'une fois, sur canal, dans ma vingtaine. Là pou le coup je n'avais pas forcément compris toutes les intentions de l'auteur mais le film comme chatpopeye m'avait flatté la rétine pour son ambiance la mise en valeur des corps dans des fantasmes pour lesquels je laisse à chacun son opinion...

Mais il faudrait que je le revoie ayant l'age du protagoniste et ma vie amoureuse et sexuelle ayant eu son lot de satisfactions et d'écueils... ma vision du film ne sera pas la même.



_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Klonoa Phantasy Reverie Series

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22630
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-10-04 10:20
Citation :
Le 2022-10-03 00:34, RainMakeR a écrit :
C'est du Kubrick tu t'attendais à quoi ?

Citation :
Le 2022-10-03 23:17, RainMakeR a écrit :
Par contre j'avais oublié mais Kubrick adore les films trop longs ....

Tu mérites une peine de 15 jours de forum -15 ans chez jeuxvideo.com encadré par Ségolène Royal.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-04 10:23   [ Edité le: 2022-10-04 10:27 ]
Honnetement il faut que je le revoie mais j'ai pas le courage.
Tout ce que j'ai en memoire c'est que le film faisait un parallele avec la vraie vie et le divorce de Tom et Nicole. Et surtout que c'etait un espece de trip facon film erotique d'l6 mais qui ne s'assumait pas du tout


Citation :
Le 2022-10-04 10:20, Laurent a écrit :
Tu mérites une peine de 15 jours de forum -15 ans chez jeuxvideo.com encadré par Ségolène Royal.


Et encore je suis resté soft, je trouve qu'il a tendance a se la raconter, meme si esthetiquement ça reste propre
Faut que je revoie Shinning avec ma fille histoire de voir si le film a bien vieillit et si je comprend mieux certain point.
Full Metal j'en ai deja parlé, j'adore mais j'ai quand même ce sentiment etrange du film 2 en 1 à la godfrey HO.
Oui c'est pas mal d'avoir un genre de que sont ils devenus dans la 2e partie, mais le ton est tellement différent du 1 que ca laisse un sentiment bizarre....

Mais bon chacun a ses real préféré ou pas
_________________

Image


french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2478
De : Aix en Provence

En ligne
Posté le: 2022-10-04 10:31
Citation :
Le 2022-10-04 10:20, Laurent a écrit :
Tu mérites une peine de 15 jours de forum -15 ans chez jeuxvideo.com encadré par Ségolène Royal.


C'est un juste châtiment mais le jour où Rain critique David Lynch je me permettrais de demander une sanction beaucoup plus sévère.



_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Evil West, Callisto protocol

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 31081
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-04 10:45   [ Edité le: 2022-10-04 10:45 ]
ca n'arrivera pas j'adore David Lynch. Mais pas tous ses films.

Pi de toute facon Kubrick c'est le Besson americain
Je trolle ne vous inquietez pas, mais j'aimerai savoir ce qu'en pense Lolo de la comparaison
_________________

Image



Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers

2021 messages • page
1 ... 979899100101102




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)