Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
5396 messages • page
1 ... 259260261262263264265 ... 270
Auteur Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2016
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2021-12-08 15:46
Citation :
Le 2021-12-08 10:21, gregoire01 a écrit :
Le truc avec celui de 2016, c'est que ça s'arrète là. Prendre des personalité du SNL Okay, mais si tu maitrise pas l'humour de ton film ça sert à rien.
C'est pour moi l'un des gros défaut du film de 2016, il échoue sur la plupart de ses gag, soit parce qu'ils ne sont pas drôle, soit parce qu'ils sont drôle mais inciste trop lourdement dessus. Le film est d'ailleurs plus puéril que caustique.


Bah je m'étais bien marré devant le 2016 moi ^^ Et puis outre les deux mérites que j'ai évoqués plus haut (excitation enfantine et bazardage des fanboys), j'avais bien apprécié le parti-pris du reboot, avec tous les éléments iconiques de la franchise qui étaient réinventés et réintroduits un par un.
Après, l'avis de Niloc me fait réaliser que L'Héritage a un autre mérite : celui de proposer un film SOS Fantômes plus conforme à l'esprit du premier, c'est-à-dire un film "familial" mais avec quand même des trucs qui peuvent foutre les jetons aux plus jeunes. C'est assez bien tenu sauf à deux moments à mon sens :

- Quand Gozer déchire Shandor en deux. Sur le papier c'est horrible mais comme c'est un film tout public il n'y a pas une goutte de sang et au final on a juste un effet numérique tout pété et complètement grotesque.
- Quand le cerbère et le maître des clefs incarnés dans Carrie Coon et Paul Rudd doivent s'accoupler... On dirait une scène tirée d'un Scary Movie
_________________

Si loin une roue


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-26 23:12
La Tour sombre
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Tour_sombre_(film)

J'en avais entendu des avis plutot mitigé voire negatif, et bah ca ne m'a pas arreté. J'ai vu que c'est une adaptation de Stephen King mais comme je ne l'ai pas lu, j'y vais avec une vision neutre ^^
J'imagine que les gens qui ont lu le livre vont me dire que le film n'est pas fidele, qu'il a rien à voir etc.... mais comme je l'ai dit moi j'ai que le film sur quoi me baser et je l'ai trouvé plutot pas mal ce film.

En fait je l'ai vu comme un sympathique film de noel, un conte pour ado comme l'histoire sans fin, les goonies etc.... pas au meme niveau bien sur.
Mais avec cette vision je l'ai trouvé plutot sympa ce film. Le charisme d'idris y joue beaucoup, mais surtout y'a tous les élements que je decris. Un univers fantastique, un gamin perdu dans cet univers, la figure paternel, et le gamin qui sauve le monde.
Tout y est et ca se marie plutot bien.

Bon après y'a certains elements qu'on nous explique pas genre le shining qui est une sorte de force ou de don (j'imagine que c'est lié au film du meme nom), un grand mechant dont on sait pas d'où il sort et qui meure connement comme tous les mechants...

Franchement en film de noel a voir un soir en famille il passe niquel ^^


Mortal Engines
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mortal_Engines_(film)

Je sais pas si c'est noel qui me rend plus tolérant mais pareil, j'ai pas trouvé ce film aussi atroce que ce que disent les critiques. C'est sur qu'il est pas culte, ni un grand film, mais c'est un film divertissant.
Bon pour l'histoire ca pompe pas mal d'elements de miyazaki (le chateau ambulant), avec plein d'autres inspirations classiques mais ca se marie plutot bien.
Pareil cest un espece de film d'aventure plutot centré pour les ados, y'a pas de gros passage epique ni rien, mais ca fait passer le temps.
En plus y'a l'agent smith en grand mechant, et lui aussi il a un charisme de dingue.

Donc pareil, un film sympa à voir en famille sans se prendre la tete.
Pas de quoi se reveler la nuit, mais on passe un moment sympa
_________________

Image


Nikeleos
Assassin de Doubleur

Joue à Baldur’s Biberon, Tom Clancy's Couche War

Inscrit : Apr 21, 2006
Messages : 1143

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 18:26   [ Edité le: 2021-12-29 18:30 ]
Vu Matrix Resurection… Je ne spoilerai rien et serai concis. J’en attendais énormément et la déception est immense. Le scénario est loin d’être idiot mais c’est confu et mal raconté en plus de trainer en longueur pour des enjeux quasi osef. Les scènes d’actions quant à elles sont aussi inutiles que bâclées là où la trilogie originale nous avez emmené pied au plancher dans le 21è siècle.
Pour info, je viens de me refaire le très décrié Reload et je vous garantis que c’est d’un tout autre niveau dans tous les compartiments.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 20:36   [ Edité le: 2021-12-29 20:39 ]
Alors pareil, je vais essayer de synthétiser sans spoiler.
En meme temps y'a tellement rien à spoiler .....

J'avais vu le debut d'une critique mais je l'ai pas lu en entier pour pas me spoiler. Dedans le gars parlait du desir de wakowsky de detruire la franchise qu'il a créé avec son frere pour qu'il n'y ait plus jamais de suite. Et effectivement c'est exactement ca.

Comment dire..... le film ressemble pas mal à la mode actuelle des jv & manga, on raconte la même histoire mais vu par quelqu'un d'autre. Melangé ca avec du Eternal Sunshine pour l'histoire d'amour et voila la trame de fond...

Pour la suite, c'est chaud de pas spoiler... ca parle beaucoup de jv mais comme le ferait ta mémé, elle a attendu des trucs mais y'a du name droping fait à l'arrache... et la vf aide pas, retenez qu'un modal c'est un mod dans un jv.


En point positif le nouvel agent smith à la classe, il a une froideur dans son regard qui en fait un parfait terminator.
Neil Harrys est tres bon dans son role même si j'ai toujours pas compris qui il est ...
Keanu Reeves à trop la classe avec les cheveux longs et la barbe.
Trinity reste magnifique après toutes ces années ....


Sinon comment dire, en fait le film n'a aucun rapport avec Matrix. En fait on dirait que c'est réalisé par quelqu'un qui a vaguement entendu parlé du film et qui a voulu le refaire ... y'a enormément de flashback avec les images d'epoque, des scenes c/c, et en fait à chaque fois que le film devient interessant et que tu esperes qu'il va expliquer des trucs, bah nan il prend le chemin inverse et te sort un gros

Mentalement c'est vraiment tres usant ... en fait ce film apporte rien du tout à l'histoire. Vous n'aurez aucune réponse, et en plus il passe son temps à chier sur le systeme et les spectacteurs ...
Au tout debut du film y'a plein d'enseignes, en plusieurs langues, qui vous expliquent que vous mangez de la merde, ca + toutes les scenes où on traite les gens de moutons, le tout debut qui ressemble à un vrai brainstorming pour monter le film, sauf que c'est dans le film ....

LE truc qui m'a achevé c'est le generique de fin ... reprise d'une chanson que j'adore mais par une nana qui n'a pas de voix et qui en plus chante mal et même pas dans le bon ordre la chanson .. c'est tout à fait à l'image du film, on fait n'importe quoi et on s'en balek ...




En resumé c'est pas une merde, mais au secours .... ne perdez pas votre temps
_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 20:47   [ Edité le: 2021-12-29 20:49 ]
Nikeleos envoie du spoil dans l'autre topic, je vais essayer de le ressusciter
https://grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=4379&forum=8&start=20
_________________

Image


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 23:11
En fait en ecrivant ma critique sur allocine j'ai eu l'illumination, surtout vu comme les persos secondaires sont ecrits avec les pieds.

Ce matrix 4 c'est une fanfic d'une fan hysterique qui ecrit l'histoire d'amour entre Neo et Trinity dans le monde de matrix
_________________

Image


camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2016
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2022-01-03 18:23
Vu le Resident Evil et... boarf.

J'ai plutôt apprécié le travail sur la photo, qui tente de restituer le look et l'atmosphère 90s des premiers jeux, avec notamment une Raccoon City un peu criarde. Il y a aussi des chansons des années 1990 qui sont utilisées pour donner une tonalité comique à certaines scènes censées être horrifiques, ce n'est pas inintéressant et dans la continuité de ce qu'avait fait le réalisateur Johannes Roberts dans son précédent film The Strangers Prey at night. En parlant de musique, le score original a une tonalité John Carpenter pas déplaisante. De là à dire que le film est un remake de Assaut sur le Central 13, il y a pas mal de pas traînants de zombies.

Mais alors l'histoire, c'est d'un mou et d'un conventionnel... Pour qui connaît les jeux, il n'y a aucune surprise, et donc aucune tension, ce qui la fout mal pour un film d'horreur.

Cette volonté de coller à l'époque des jeux trahit à mon sens le manque total de réflexion du scénariste par rapport à son sujet. Quand le premier RE est sorti, il n'y avait pas encore eu The Walking Dead (la série, le jeu de TellTale), George Romero n'était pas encore revenu en grâce et Brad Pitt n'avait pas joué dans un film de zombies diffusable en prime time sur TF1. Or, en adaptant les deux premiers RE de façon aussi scolaire, ce film fait comme si rien ne s'était passé depuis 25 ans dans ce domaine.

Et puis, je pense qu'à un moment, il faut arrêter de se raconter des histoires ; la "mythologie" Resident Evil, c'est du vomi. Ça a donné des super jeux, mais adapter ça littéralement en film, franchement, quel intérêt ? Paul WS Anderson, s'il n'a pas fait que des choix judicieux dans ses adaptations, a au moins eu le mérite de développer son propre univers.

Et pour finir, un point de détail :

Citation :
Le 2021-11-30 08:54, gregoire01 a écrit :
J’ai ressentit l’envie de bien faire par rapport au matériau d’origine sans larguer les néophyte de la série, ce qui est un équilibre délicat que je trouve le film réussit plutôt bien.


Je trouve au contraire que les clins d'œil faits aux fans sont trop envahissants car ils passent pour des éléments importants de l'intrigue que les néophytes ne comprendront pas. Par exemple, comment comprendre la vidéo avec les Ashford (qui n'a rien à voir avec la choucroute de ce film là) si on ne connaît pas Code Veronica ? Comment comprendre le "costume" de Lisa Trevor si on n'a pas fait la version GameCube ?
_________________

Si loin une roue


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10807

Hors ligne
Posté le: 2022-01-03 18:41
... surtout que la série a elle-même joué avec ses propres mythes et s'est toujours accordé une totale liberté, Resident Evil 4, c'était les Mystères de l'Ouest par moment.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-08 02:26
Prédestination

Wiki spoile le film et pour une fois je vais le faire aussi parce que ... je sais pas quoi penser de ce film. Il est pas mauvais à proprement dit, mais plus j'y reflechis et plus je me dis que c'est totalement nawak. En fait le twist du film que tu grilles assez vite fout en l'air TOUT le film ....

L'histoire (en gros) c'est un flic temporel qui essaie d'arreter un poseur de bombe dans le passé (facon timecop mais sans la classe de jcvd), sauf qu'il echoue.
Du coup il retourne dans le passé ...

Voilà en gros l'histoire
Si vous voulez pas etre spoilé arretez de lire ici parce que je mettrai pas de balise, mais honnetement moi qui aime bien les trucs un peu alambiqué là c'est trop



Vous etes encore là ? Je vous rassure je spoilerai qu'a la toute fin


Tout d'abord oublié totalement le résumé que je vous ai fait, je vais vous expliquer qu'en fait ca n'a aucun rapport avec ce que raconte le film

Du coup, comment on fait un film ? simple en général on part de la fin et on ecrit le scenar à rebours. Là le mec a eu une idée un peu comme les physiciens, c'est à dire "et si je poussais tous les trucs à fond et que j'essayais de m'en sortir ?"

Bah voilà pareil.

Donc le mec retourne dans le passé arreter un poseur de bombe. Sauf que le 1er truc qu'on lui dit c'est de ne pas alterer le passé ... donc s'il l'arrete ca va pas alterer ?
Bref on comprend pas pourquoi il fait ca, surtout qu'il se fait defoncer.
Il s'en sort retourne dans son present en 92 .... totalement defiguré, oui la scene est impression et hop après avoir gueri (me demandez pas comment c'est possible), le revoila en 1970.... car c'est là que ca se passe.

Le voila barman et il parle a une nana. Sauf que la nana parle d'elle comme un homme oO je pensai à une erreur de doublage parce qu'on voit clairement que c'est une nana mais non ...

Donc blabla entre les 2 et la nana explique son histoire. Oui parce que c'est un mec mais elle raconte qu'elle etait une nana à l'epoque (vous allez comprendre)
Ca dure bien 20mn pour un film d'1h30. Et franchement on comprend pas ce que ca vient faire là vu qu'à la base le heros est censé arreter un poseur de bombe ...

Bref la nana explique qu'elle a ete abandonnée en 1945 devant un orphelinat ... la vie est dure, elle est super intelligente mais elle aime pas les gens blablabla.
Donc 1er break... ok 45 oui mais pourquoi avoir choisi de placer ce film dans cette temporalité ? tout simplement pour justifier que le changement de sexe ca existait pas, enfin c'etait pas courant en ce temps là et donc on a situé le film dans les années 60-70 pour garder le coté exceptionnel.
Soit ...

Et donc la nana Jane doe, oui c'est son nom vu qu'elle est abandonnée, vit sa vie et un jour elle s'inscrit dans un truc qui s'appelle spacecorp pour devenir femme - astronaute ...
Enfin on comprend en fait que c'est pas tout à fait ca, les nanas peuvent pas etre astronaute d'apres ce qu'ils disent, et ils leurs apprennent à voler, pas piloter, ils ont des trucs genre casque de VR, dans les années 60... , mais surtout à servir de p*** pour les astronautes.
J'ai pas compris le scenar parce qu'ils veulent des vierges, mais en même temps ils leur apprennent à faire des trucs sexuels. Mais on ne le voit pas ....

Bref Jane a gardé son caractere de jeunesse, super intelligente mais sang chaud. Donc un jour elle se bat avec une camarade de classe et se fait virer. En fait c'est une fausse excuse parce que y'a un probleme medical qu'on ne connaitra pas.

Jane est dégoutée, prend des cours de bonne maniere, tombe sur un gars dont elle tombe amoureuse. ALors que jusqu'a maintenant elle etait associale...
Bref ils sont amoureux et un jour le mec se barre ...

Quelques temps plus tard elle recroise le chef de spacecorp qui veux l'embaucher pour un truc secret, mais ca foire parce qu'elle decouvre qu'elle est enceinte (du mec parti dont on connaitra pas le nom) ...

ELLE accouche et on decouvre un probleme à l'hosto. Faut lui faire une cesarienne. Le bébé, sa fille, va bien mais elle se fait enlever par un gars. Et on saura jamais ce qu'elle est devenue .... La petite s'appelle Jane aussi au passage
Et cerise sur le gateau le docteur lui explique que y'a eu un probleme pendant l'accouchement !
En fait elle avait un penis dans le bide. Pas celui de son mec, nan le sien à elle !
Wi elle etait hermaphrodite et le doc a décidé de la faire devenir mec sans lui demander son avis parce que voilà ...
Oui ca se passe comme ca, et donc operation tout ca et elle devient un mec....

Bon je vous la fait court parce qu'apres c'est pas super interessant, elle ecrit dans des magazines feminins.
Et donc notre hero (le barman) lui dit qu'il peut lui proposer un marché. Est ce qu'elle aimerait tuer le pere de son enfant qui l'a abandonné ?
Parce que oui elle etait associal, elle est tombé amoureuse, mais le coup de rupture + gamin kidnappé ca l'a totalement foutue en l'air.
Enfin foutu parce que maintenant c'est un gars : John. Doe toujours.

Donc oui elle est grave dégoutée, mais fertile maintenant ...

Elle là on revient enfin sur les rails du film, il lui apprend qu'il a une machine (un etui de guitare) pour la faire voyager dans le temps et que si elle voulait, elle pourrait tuer son mec !
Elle accepte.

Et nous voila dans ... le flashback de quand elle a été viré de spacecorp, et oui LE mec qu'elle a rencontrée à l'epoque c'est ELLE MEME, enfin lui ....
Oui le changement de sexe c'etait pour ca, mais attendez c'est pas fini, à partir de là on plonge dans le WTF pour ne plus jamais s'arreter ...
C'est là que j'ai commencé à me dire NON ils vont quand meme pas ... et bah si ...

Donc je fais cours sur les regles du voyage temporaire, ont peut pas aller plus de 53a dans un sens ou dans l'autre. Et le point central c'est 1981 ! pourquoi 81 ? aucune idée, Miterrand ou ptet la date de naissance du scenariste.
Bref le bureau de cette agence temporelle est située en 85 parce que .....

Pendant ce temps le barman retourne en 70 encore une fois, se fait defoncer par le poseur de bombe encore une fois, mais cette fois il trouve un composant de la bombe à faire analyser.
D'ailleurs au passage il se bat contre le terroriste, avec des cehveux longs, et qu'on voit que dans le noir ... mais dites donc, on a vu que 3 personnages jusqu'a maintenant ! mais qui ca peut bien etre ????
Donc juste apres s'etre fait defoncer et trouver le composant, il voit un mec la tronche cramée qui essaie de chopper un dispositif temporel... Mais qui ca peut bien etre ?
Evidemment que c'est lui vu que y'a que lui qui cherche le terroriste dans cette agence du futur. Au passage le mec cramé et le terroriste se ressemblent pas mal quand meme. Bref..

Comme tout film avec des sauts dans le temps, les lignes temporelles s'ecoulent toujours pareil, donc une fois que tu sais ou est le terroriste bah tu peux pas arriver juste avant pour le trouver ...

Retour du barman dans la ligne de John (ou jane si vous preferez), elle comprend que c'est elle/il meme qui s'est abandonné, et donc qu'il/elle s'est autofecondée....

Et là elle explique au barman qu'elle a tout compris ....
Il la ramene en 85 et lui laisse une k7 où il explique sa routine de flic temporel...
Il croise le chef de spacecorp, ils parlent de la bombe, le chef lui dit qu'il va devenir dingue a cause de cette histoire et des nombreux sauts. Mais qu'il est un paradoxe a lui tout seul ...
Phrase chelou ? non forcément.
Tout comme quand john et le barman se croisent dans le bar et qu'il lui a demandé qui est arrivé en 1er l'oeuf ou la poule ?
John lui avait repondu le coq.

Et là accrochez vous ... vous pensiez que Terminator c'etait un peu tiré par les cheveux ? et bah nan !
Donc le barman retourne quand jane a accouché. Vole le bébé et l'abandonne à l'orphelinat en 45 !

Oui oui john s'est autofecondée et s'est donnée naissance à elle meme.... je commencais a pleurer du sang mais ca continue.
Le barman revient en 85, c'est son dernier saut dans le temps il est à la retraite parce que tu peux pas faire trop de sauts.
Et lui il choisit la période juste avant la plus grosse bombe pour arreter le terroriste.

Et là paf le mec a une illumination grace au morceau de bombe qu'il avait trouver, il sait ou trouver le terroriste qui s'avere etre lui dans le futur !
Blabla cryptophilosophie ou le futur explique qu'en explosant des immeubles ou il va y avoir des attentants dans le futur ca sauve des gens ...
J'avais le cerveau en pls ...

Bref le barman tue son moi du futur, et là t'apprend je sais plus comment, trop de wtf mon cerveau disait stop, qu'en fait le barman c'est jane.

Et donc non seulement elle s'autofeconde, se donne naissance à elle même, mais en plus c'est elle qui se cherchait depuis le depart .... comment elle/il est devenu si vieille a cette epoque aucune idée ...

Y'a encore 2mn de scene ou on voit john se reveiller en 85 et fin du film ....



J'ai essayé de resumer le mieux que je peux mais c'est n'importe quoi.... tout ça avec 2-3 phrases-indices balancées par-ci par là ... et voila un gros WTF ....

En fait j'ai fini le film en me disant mais quel interet ???? je veux dire à force de la jouer à qui la plus grosse, le mec a pondu une boucle totalement débile en pensant avoir trouvé une idée de genie ....

Le film est pas mauvais parce que l'histoire de jane est touchante quand elle la raconte, mais dès que le 1er twist tombe, l'interet du film aussi ...








La page wiki
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9destination_(film)
_________________

Image


moiouunautre
Pixel digne de ce nom


Score au grosquiz
0002573 pts.

Joue à Euh...

Inscrit : Aug 03, 2015
Messages : 146
De : Un coin paumé de la normandie sans débit!

Hors ligne
Posté le: 2022-01-09 01:05
La personne qui fait un changement de sexe et qui s'avère être ses propres parents via voyage temporel, il me semble que ça vient d'une nouvelle assez connue.

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à Kiesel A2, MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11275
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2022-01-09 05:24
Oui, c’est “All You Zombies” par Heinlein.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-09 13:51
C'est quand meme du gros mind fuck n'empeche
_________________

Image


french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2846
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2022-01-10 08:35
Citation :
Le 2022-01-09 01:05, moiouunautre a écrit :

La personne qui fait un changement de sexe et qui s'avère être ses propres parents via voyage temporel, il me semble que ça vient d'une nouvelle assez connue.



Autre exemple lol

Image
_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril

Ratatata: Nikeleos vous êtes vraiment étrange dans vos réactions


camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2016
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2022-01-13 13:57
Matrix Resurrections, donc.

J'en suis sorti un peu déçu moi aussi... sauf qu'ensuite je n'ai pas arrêté d'y repenser, d'y réfléchir, d'avoir des images ou des scènes qui me sont revenues en tête. Je pense que le film est un peu trop dense pour son propre bien, et qu'il faut arriver à le digérer. Alors, c'est sûr que si on s'attend à la baffe technique et visuelle du premier, on ne peut que être déçu. Mais l'intérêt de ce Matrix IV est à mon sens ailleurs.

Le film se divise en trois actes. Le premier (l'acte méta) est très ludique et donc tout à fait dans l'esprit de la saga. J'étais bien dedans. Le deuxième (quand on retombe dans la "mythologie" Matrix), en revanche, quitte cette dimension ludique et ressemble un peu à ces moments dans les RPG où des persos se mettent à réciter des leçons d'histoire sur l'univers du jeu sans qu'on leur ait rien demandé. C'est assez monotone, il n'y avait manifestement pas de budget prévu pour les figurants et même les acteurs présents n'ont pas l'air d'y croire une seule seconde. Limite, ça ressemble à du théâtre ! Et je dois dire que ça m'a déconnecté du film, au point de ne plus être assez dedans pour apprécier la troisième partie. Alors qu'il y a des idées absolument brillantes dans celle-ci (le bullet time "contré", génie).

Je pense que ce film a toutes les chances de se bonifier au fil des visions, quand on est prêt à accepter son problème de rythme et à replonger dans le terrain de jeu de la matrice. Et puis, un Wachowski raté sera toujours plus intéressant que le meilleur des Marvel.
_________________

Si loin une roue


Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3907
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 01:34   [ Edité le: 2022-01-14 01:47 ]
Je suis aussi mitigé sur ce Matrix Resurrections, le rythme est lent et verbeux sans grand éclat d'action (la dernière scène est pas dégeux quand même), c'est vraiment en dessous de la trilogie.
Mais paradoxalement c'est celui qui a coûté le plus cher (190M) et il a bidé au box office. Lana Wachowski ne voulait pas le réalisé mais ça faisait probablement partie d'un deal avec Warner pour débloquer des moyens sur d'autres projets (c'est mal barré là!).
Voilà qui explique peut être le manque de passion dans ce film et son côté laborieux. Bref ça restera sans doute le dernier rejeton mal aimé de la saga.

  Voir le site web de Manuel
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10807

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 02:14
Vous ne trouvez pas que ça a vieilli, Matrix?

Le concept, les effets, OK, mais les rebelles de salon avec leur look à la noix... ils sont totalement ridicules, non?
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
french snake
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à Lost Judgement

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 2846
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 08:30   [ Edité le: 2022-01-14 11:00 ]
Tu parles du premier ou de la trilogie (quadrilogie?) dans son ensemble?

Après un film sorti il y a 20 ans vieilli forcément dans son esthétisme ou dans la mode (vêtement, coiffure...) mais je trouve que le premier porte beau encore.

_________________

Ce genre de feu, il est très difficile de l’éteindre. Les tendres rameaux de l’innocence brûlent les premiers. Puis le vent se lève, et toute bonté est alors en péril

Ratatata: Nikeleos vous êtes vraiment étrange dans vos réactions


camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2016
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 09:18
Citation :
Le 2022-01-14 02:14, Simbabbad a écrit :

Vous ne trouvez pas que ça a vieilli, Matrix?

Le concept, les effets, OK, mais les rebelles de salon avec leur look à la noix... ils sont totalement ridicules, non?


C'était déjà un peu ridicule à l'époque. Je veux dire, je suis fan, je les ai tous vus plusieurs fois au cinéma, mais il y avait déjà des trucs qui me faisaient marrer, certaines attitudes de Morpheus, par exemple. Mais pour moi ça faisait partie du charme, et je pense que les Wachowski assumaient totalement cette dimension "camp". D'ailleurs dans le nouveau il y a des trucs qui se moquent clairement de cette dimension (les costumes du nouveau Morpheus, par exemple ). Il y a toujours eu de l'humour dans les Matrix, et ça marche encore très bien dans le IV.
_________________

Si loin une roue


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22768
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 11:15
Citation :
Le 2022-01-14 02:14, Simbabbad a écrit :
Vous ne trouvez pas que ça a vieilli, Matrix?

C'est surtout les analyses du film à l'époque qui ont vieilli, je trouve. Je n'ai pas vu le nouveau, mais j'espère qu'il envoie à la poubelle toutes les théories du genre "Zion c'est la matrice aussi" ou "Neo et Trinity c'est Adam et Eve".

J'espère aussi qu'il renseigne clairement sur la nature de Neo : homme normal ? programme ? homme normal dont l'esprit est contrôlé par un programme (comme le traître dans Revolutions) ? C'est le seul élément qui me manque pour à peu près interpréter l'histoire.

PS : si vous voulez revoir les trois premiers Matrix sur Netflix dépéchez vous, ils vont être retirés du catalogue à la fin du mois.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32968
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-14 11:47
Alors je vais te faire economiser du temps et de l'argent Lolo.

Matrix 4 ne répond à rien du tout. C'est une fanfic


Citation :
Le 2022-01-14 02:14, Simbabbad a écrit :
Vous ne trouvez pas que ça a vieilli, Matrix?
Le concept, les effets, OK, mais les rebelles de salon avec leur look à la noix... ils sont totalement ridicules, non?

Pas trop dans le 1, ils avaient la classe. Par contre dans le 4 avoir gardé ce look oui c'est totalement ridicule. Surtout qu'ils ont voulu aller plus loin dans le design des lunettes par ex, et t'as des non sens genre la branche qui tient les verres au milieu des verres .... on doit rien voir du tout ...

Je l'ai revu recemment l'esthetique est bien, certaines lunettes on la classe et le cuir ne vieillit pas. Non moi ce que je trouve qui vieillit mal c'est les ralentis toutes les 5mn et certaines scenes d'actions ou t'as l'impression que les acteurs/rices sont sur une plaque tournante. Ca donne bizarre de les voir tourner comme des toupies
_________________

Image



Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF

5396 messages • page
1 ... 259260261262263264265 ... 270




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)