les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
5062 messages • page
1 ... 60616263646566 ... 254
Auteur Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF
Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2010-05-30 17:20
Bon ben voilà, j'ai vu Prince of Persia : Les Sables du Temps (et non Les Sables Oublies comme je croyais). Je l'ai trouve ni bon ni mauvais, juste moyen. L'acteur incarnant le Prince Dastan est tres bon, petit point noir pour la princesse par contre qui a parfois l'air assez coincee, pas assez dans son role.

Leger spoil :

Il n'y a aucune, mais aucune creature des sables. Zero. Quelques utilisations de la dague du temps, mais rien de plus. De même qu'il n'y a aucun lien avec le jeu original, malgre tout la petite histoire reste sympathique, et de tres nombreux clins d'oeil au premier jeu (sur pas mal d'aspects dans l'histoire).

Quelques longueurs quand même et des passages pas forcement passionnants. Je reste beaucoup sur ma faim. Quand le Prince camoufle son visage avec un foulard, il a une ressemblance saisissante avec celle du Prince du tout dernier PoP sorti (pas Les Sables Oublies, mais celui qui n'a pas de nom et dans lequel la mort n'est pas possible).

Voila, c'était un avis a chaud. Bon mais sans plus. Au moins on évite la catastrophe facon Uwe Boll.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5956

Hors ligne
Posté le: 2010-05-31 10:53
Citation :
Le 2010-05-30 17:20, Erhynn Megid a écrit :



Il n'y a aucune, mais aucune creature des sables. Zero. Quelques utilisations de la dague du temps, mais rien de plus. De même qu'il n'y a aucun lien avec le jeu original, malgre tout la petite histoire reste sympathique, et de tres nombreux clins d'oeil au premier jeu (sur pas mal d'aspects dans l'histoire).



Ah ça, Jordan Mechner avait prévenu dès le débuts que le scénar ne serait pas celui du jeu. Sachant ça, je n'ai donc personnellement pas été surpris sur ce point.

Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2010-05-31 17:23
@gregoire01 :
Je pense que c'est pour ça que j'en suis ressorti déçu. Si effectivement on part de ce principe, tout de suite ça va mieux. Disons que j'attendais vraiment qu'ils se pointent vu que lorsque le Dastan utilise la dague, son corps se recouvre de sable exactement comme dans "Les Deux Royaumes" (la classe). Donc bon, j'attendais quelque chose qui n'était donc pas prévu dans le film.

Sorti de ça, je vais surement le revoir avec une amie qui ne l'a pas vue.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5891
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2010-06-01 08:34
Je suis allé voir Adèle Blanc-Sec hier-soir.
Finalement, pour un Besson, ce n'est pas trop mal, ça se laisse regarder.
Je n'ai pas lu les albums depuis bien longtemps, il faudrait que je me remette dedans. L'histoire emprunte il me semble à plusieurs albums.
Les décors sont sympathiques, même si j'aurais aimé voir plus d'objets du début du XXème siècle disséminés ici ou là.
Certaines scène m'ont plutôt captivé, d'autres beaucoup moins. Les acteurs ont de bonnes trognes, notamment les policiers, mais ne sont pas forcément bien utilisés. Louis Bourgoin, qui joue Adèle, est une très bonne actrice, mais son personnage volubile et enthousiaste par moments ne correspond pas à l'Adèle plutôt renfrognée et taciturne des albums.
Donc, pas si mal, mais pas à se pâmer non plus.

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5956

Hors ligne
Posté le: 2010-06-01 10:01
Citation :
Le 2010-06-01 08:34, chatpopeye a écrit :

Je suis allé voir Adèle Blanc-Sec hier-soir.
Finalement, pour un Besson, ce n'est pas trop mal, ça se laisse regarder.




J'aimerai en profiter pour souligner un point, faudrait bien séparé Luc Besson Réal et Loc Besson prod.
Autant le producteur est douteux niveau qualitatif, autant le réal est responsable de Léon, Nikkita, Le grand Bleu et le cinquième élément (oui j'aime ce film).

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, L'ere du fleau

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27368
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-06-16 23:10
bon ayez vu j'ai vu serenity. Bon sans avoir vu Firefly y'a quelque détails qui sautent pas aux yeux mais àa passe bien.
Tain reever se ressemble pas, c'est la terminatrice bidon dans la série Sarah Connors Chronicle. On voit que c'est une danseuse parce que dans ses choré de combats c'est pas trop ça.
Sinon le film est sympa, mais ça ressemble un peu trop a riddick.

Au fait la série c'est comme le film ? y'a une autre intrigue que le film ?
_________________

Image


Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-05 21:55


Ce qui est pénible avec le mélange des genres dans les films, est qu'une fois sur Grospix, on ne sait pas vraiment dans quel topic poster...
Par exemple, Bienvenue à Zombieland. Horreur ou comédie ? Teen movie ou road movie ? Un peut tout cela à la fois. Il pioche dans chacun de ces genres sans que l'un soit plus privilégié que l'autre. Il ne faut pas non plus s'attendre à un film de zombie tel quel. Les morts vivants n'étant qu'un prétexte à l'histoire et à injecter un peu d'action entrecoupant quelques longueur de dialogues entre les quatre protagonistes.
On retrouve parmis ces quatre acteurs, une jolie pointure en la personne de Woody Harrelson (Tueur né !) qui campe bien son rôle de psychopathe, encore et toujours.

Le film commence de fort belle manière, avec une introduction raconté en voie off, énumérant tout un tas de chose. A l'ecran un habillage particulier vient répondre à ce qui est expliqué. C'est vraiment bien fait et plein d'idée.
S'ensuit alors un générique excellent, qui donne le ton et laisse une forte impression de maitrise de la part du réalisateur.
Bon, le film est en fait quelque peut différent. Trés bien réalisé tout de même, mais le "fil" n'est pas le même que ce que laisse présager ce fameux générique.
Depuis Shaun of the Dead en tout cas, il n'y avait pas eu une comédie zombiesque aussi réussi que ce film. Et c'est donc avec un plaisir certain que l'on se plonge dans du découpage de maccabés saucé au second degrés.
Dommage pour les longueurs , beaucoup trop nombreuse, pour un film pas bien long.

Il parait que la suite est prévue pour 2011

_________________

Image


Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3638
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2010-08-06 02:57
Inception, certes il arrive après Matrix, Dark city ou encore existenz, bon en même temps Nolan s'est inspiré de ceux là pour écrire son scénario, qui est pour moi plus complexe et plus alambiqué que les autres tout en ayant sa patte originale.

Quelle idée géniale ces rêves imbriqués les uns dans les autres tout en changeant la perception du temps, c'est clairement la mécanique la mieux huilée du film

C'est un film qui mérite de payer plein pot sa place, et même une petite 2e vision ne sera pas de trop pour bien tout saisir.


PS : évitez la VF, c'est une horreur et un quasi-scandale pour un film de ce niveau (déjà le doubleur de DiCaprio a changé, passe encore, mais certains persos mangent leurs mots, surtout le japonais).

  Voir le site web de Manuel
dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Le GamePass sur la Serie X

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5234
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2010-08-08 21:40
J'ai enfin vu Inception, et DiCaprio est définitivement un bon acteur...
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2010-08-09 09:59
J'ai vu Le Dernier Maître de l'Air hier soir, ma meilleur amie ne voulait pas voir Inception.

Le Dernier Maitre de l'Air donc est l'adaptation Live du dessin animé tout public du presque même nom, car le DA s'appelle en réalité : AVATAR: Le Dernier Maître de l'Air. James Cameron aurait-il fait quelque chose pour que le titre perde un mot ?

Adaptation Live d'un dessin animé tout public mais au scénario très sympa, malgré un humour un peu moyen (en fait disons plutôt que j'ai mal vieilli) ? Le film va t-il sombrer dans la Dark attitude pour attirer le plus de public ou être cucul la praline ?

Et bien ni l'un ni l'autre ! Ca m'a d'ailleurs grandement rassuré. Je n'ai vu que les premiers épisodes du DA ainsi que quelques uns. Le film semble extrêmement fidèle au DA, des personnages avec leurs attitudes (sauf peut être Sokka, qui n'est plus un élément comique et légèrement trouillard) et les doubleurs ont une voix très similaire à ceux du DA.

Globalement j'ai adoré. Vraiment. Les décors sont magnifiques, les musiques superbes, les personnages très attachants, l'histoire est plus mature mais ne sombre pas dans l'exagération (disons que là y'a pas de pincettes pour annoncer un truc grave).

Le truc qui m'a déplu par contre, c'est la 3D : elle n'apporte finalement rien et parfois est même mal employée : il arrive que l'on voit l'image ou certains détails troubles... avec les lunettes, mais comme je prendrais le film en BluRay 2D, ça ne me gênera plus !

Un très bon film donc, pour tout public !

EDIT :
J'ajoute que le Dessin Animé d'AVATAR: LDMDA est évolutif : il suit une histoire de façon continue et les personnages évoluent beaucoup au fil des épisodes.

EDIT 2 :
Visiblement, le film se fait descendre en flèches un peu partout... on reproche quoi ? Que le méchant soit méchant parce qu'il est méchant ? C'est pareil dans le DA, on y peut rien.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13323
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-09 10:07
Il ne faut plus que je lise ce topic moi.. Ca me fout le cafard, ça fait au moins 2 ans que je ne suis pas allé au cinoche, on ne veut pas se séparer de notre gosse (qu'on ne voit que le WE) pour y aller, mais là, ça commence à me manquer

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, L'ere du fleau

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27368
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2010-08-09 12:49
bah fais comme moi, vas y qu'une fois par an. Pi bon y'a les dvds aussi
_________________

Image


Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2010-08-09 18:13
Plus je lis les avis de Le Dernier Maître de l'Air, plus je me dis que je dois VRAIMENT être un extra terrestre : le film est vraiment descendu de part en part. Rien ne m'a particulièrement gêné, sauf peut être une actrice (la Princesse) et le grand méchant, mais je ne sais pas... je me suis bien moins ennuyé que dans Alice au Pays des Merveilles, qui m'a laissé un sentiment de vide abyssal : tout est beau, les acteurs convaincants etc mais... je sais pas, il manque un peu de tout, Tim Burton ou pas.

Un de mes collègues fait les gros yeux en voyant que j'ai aimé Le Dernier Maitre... heureusement il ignore que je déteste Pulp Fiction et que Kill Bill m'a profondément déçu pour les derniers combats (du premier), tout comme le Uma Thurman "épargné" par Dieu alors que la balle tirée sur elle aurait du l'atteindre (la Tarantino's Touch).

_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13323
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-09 21:42
Citation :
Le 2010-08-09 12:49, RainMakeR a écrit :

bah fais comme moi, vas y qu'une fois par an. Pi bon y'a les dvds aussi



J'ai une DVDthèque fournie, mais ma femme n'aime pas voir les films plusieurs fois
Mais bon, je vais sûrement investir dans une platine BR sous peu

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10925
De : Montréal, parce que je le vaux bien

En ligne
Posté le: 2010-08-14 00:15
Alors j'ai vu Primer.

C'est l'histoire de deux ingénieurs/physiciens, Aaron et Abe, qui en essayant de concevoir des supraconducteurs à température ambiante (donc grosso-modo une machine à antigravité) dans leur garage, construisent par accident une machine à voyager dans le temps.

C'est traité façon hard science, à savoir d'après les principes dont on pense que le voyage dans le temps marcherait s'il était inventé dans la réalité. On met en marche une machine à un point donné (la destination), on l'arrête N heures plus tard et on rentre dedans (point de départ), on passe N heures dans la machine et on en ressort au moment où on l'a mise en marche.



Sauf qu'on peut transporter une machine à voyager dans le temps à l'intérieur d'une autre machine à voyager dans le temps. Et créer des boucles. Et si Aaron et Abe font initialement joujou juste pour gagner du pognon à la bourse, ils se retrouvent rapidement pris au piège de leurs propres paradoxes et de leurs conflits moraux.

Contrairement à une grosse partie de la science-fiction, Primer part du principe (osé) que le public devant son écran est intelligent. Aucun personnage ne s'arrête pour expliquer à un autre "avec des mots simples" ce qu'il sait déjà. L'argot utilisé est dense mais sonne vrai. Les prototypes sont des boîtes en ferraille avec des cartes électroniques dedans -- pas de néons qui font bip-bip, ou d'ordinateurs sous Movie OS. Tout a l'air réel. Les personnages sonnent comme de vrais ingénieurs pris par surprise par ce qu'ils ont découvert, techniquement géniaux mais incapables de la moindre réflexion éthique sur ce qu'ils font.

Primer a été tourné par des amateurs, avec 5 acteurs, un budget total de $7000 et pas d'effets spéciaux (je n'ai pas dit "peu" mais bien "pas"), mais se paie pourtant le luxe de ne jamais avoir l'air cheap.

Et il est absolument brillant.

_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


Yoshiki
Gros pixel

Score au grosquiz
0000228 pts.

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1828
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2010-08-14 01:27
Primer est effectivement une magnifique perle de la SF, un film presque unique en son genre tant son ambition de son propos ainsi que les moyens à disposition pour la mettre en oeuvre rend la chose à voir absolument pour les amateurs de vrais SF. Cependant, prevoyez le tube d'aspirine, les lignes et autres paradoxes temporelles dans ce film sont de loin les plus complexes que j'ai jamais vu, Retour vers le Futur et les Terminator sont du niveau maternelle alors que Primer tape plutôt dans le doctorat de physique quantique...il faut vraiment s'accrocher pour comprendre totalement la trame (heureusement qu'il y a y a des schémas très explicatifs sur le net, n'est-ce pas Wild Cat^^).
_________________


Image


  Voir le site web de Yoshiki
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9616
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2010-08-14 09:26   [ Edité le: 2020-10-04 20:24 ]
Chaton, tu viens de me vendre le DVD.

Défi : convaincre ma moitié de voir ça.
(l'allergie à la science-fiction est un fléau)



Et dans 10 ans, je reverrai Primer.

J'y verrai une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux êtres que tout sépare, l'un ayant expérimenté en premier le voyage dans le temps, l'autre ayant expérimenté en premier le voyage dans le temps, mais après l'autre, puis ils refont un voyage ensemble mais séparés et ils constatent qu'ils ne sont pas tout seuls, alors ils remontent encore et on voit une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux êtres que tout sépare, l'un ayant expérimenté le voyage dans le temps alors que l'autre voulait exploiter la machine pour devenir riche, mais ils remontent encore et on arrive dans une très belle histoire d'amour, car toujours impossible, entre deux êtres que tout sépare, surtout les boîtes en fer et les fusils.
Le fait que cette histoire entremêle environ deux cent dix-huit boucles temporelles en n'en montrant que des bribes en demandant au spectateur de reconstituer le bouzin met en exergue un certain goût pour la complexité, en le plaçant dans le registre d'une très belle histoire d'amour, car impossible, entre deux genres que tout sépare, le tragique et le comique, l'un étant placé au niveau du spectateur et l'autre se situant dans la tête du réalisateur, en le plaçant dans un registre tragi-comique, car impossible. Mais en s'évanouissant. Alors plus tard j'irai voir Tenet (un flim de 2020), pendant lequel je regarderai Primer. Et ça fera Inception.

Mais ce sera dans dix ans.

  Voir le site web de petitevieille
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22305
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2010-08-14 10:05
Merci pour cette éloge de l'élitisme...
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
/Doublec/
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
1044270 pts.

Joue à Thimbleweed Park (c'est bon mangez-en)

Inscrit : Jul 14, 2002
Messages : 3130
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2010-08-14 12:28
Désolé, j'ai presque une page de retard.
Au sujet de District 9 (très bon film mais qui m'a collé un franc malaise), je vous conseil le long bonus DVD commenté par le réalisateur (en fait c'est la quasi totalités du film) après avoir vu le film. Ce dernier permet une certaine compréhension du lien entre le scénario voulu par Neill Blomkamp et la véracités de certains faits historiques.

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6129
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2010-08-14 12:56
Citation :
Le 2010-08-14 10:05, Laurent a écrit :

Merci pour cette éloge de l'élitisme...



Je ne suis, pour ma part, pas réellement d'accord avec ce qui a été dit de Primer... Car si généralement l'on ne saisit pas l'intrigue la première fois que l'on regarde le film, ce n'est pas à cause d'un quelconque jargon scientifique, mais bel et bien à cause du principe de la narration qui fait se chevaucher plusieurs lignes temporelles.

Alors oui, certes, au début du film, on nous assène quelques mots qui font peur (Diagrammes de machin-truc, molécule machine, etc. etc.), mais ce n'est là que des illusions pour instaurer un contexte (de la même façon que Janotus de Braquemardo, dans Gargantua, fait son discours latinisant pour montrer qu'il est scholastique) et rien ne plus. Le film ne s'adresse pas à des mathémateux fiers et hauts placés : on comprend et suit l'intrigue sans connaître le vocabulaire. Et du moment que l'on a compris le principe de la "boucle" telle qu'illustrée plus haut, on peut tout saisir du film.

Honnêtement, dans le même registre, je trouve "Matrix" bien plus élitiste, car il faut comprendre déjà ce qu'est un proxy, comment marchent Internet, etc. etc. Et si l'on échappe à ça, certains pans des films reste totalement incompréhensible (pilule rouge/bleue, l'homme du train, etc. etc.).
_________________


  Voir le site web de MTF

Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : fantastique - horreur - SF

5062 messages • page
1 ... 60616263646566 ... 254




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)