les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
FF_Clad
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2014-02-01 22:11, Rugal-B a écrit :

Infogramme? Ils ont fait des trucs après la période TO7/Amstrad? Parce que pour moi c'est ça Infogramme.


Ben oui, plein. C'était un des trois gros français. Avec Ubi et Activision-Blizzard (pendant la période ou ça a été français, entre 2007 et 2013)

Aujourd'hui, il ne reste que Ubi, mais à une époque Ubi était plus petit que Infogrames.

Fun fact: à la base, Bonnell voulait appeller la société "Zboub système". Véridique.

François
Pixel monstrueux
Quelle place pour le JV français ?

Bah, la réponse est facile : aucune, vu le produit mondialisé qu’est devenu le jeu vidéo.

Plus d’identité franchouillarde possible comme il pouvait y en avoir au bon vieux temps d’Ere Informatique, Infogrames ou Delphine Software : Croisière pour un cadavre, Another World, Flashback, Alone in the Dark, Little Big Adventure… ces jeux n’étaient peut-être pas parfaits, mais il se dégageait d’eux une identité et une esthétique propre.

Pour moi, french touch il y a bien eu au début des années 90, ce n’était pas qu’un simple slogan de journaleux. Cependant, elle a disparu progressivement, digérée dans le mass media qu’est devenu le JV, business surdimensionné avec trop d’enjeux financiers pour se permettre de prendre un véritable risque créatif. Quant à Ubi Soft… la firme n’a plus rien de français en dehors de sa cotation parmi les entreprises du CAC 40.

Reste la scène indé / JV amateur pour préserver cette atmosphère si particulière des jeux de la french touch, bien qu’elle soit tout autant mondialisée que le circuit commercial : l’excellent Iji, par exemple, nous ramène au bon vieux temps des jeux précités, alors que son auteur, Daniel Remar est… suédois !

Bien sûr, à côté des jeux dotés d’un certain cachet, ceux qui pour moi comptent vraiment dans le débat, je n’oublie pas les français qui se sont lancés à la même époque dans des jeux ouvertement à vocation internationale, copiant sagement les petits voisins japonais pour la plupart. Arcade Zone s’y est essayé avec plus ou moins de succès avec ses beat’em up, de même que Pierre Adane avec Mister Nutz, plateformer reprenant largement les codes graphiques du CPS-1. Rétrospectivement, c’était là que les programmeurs français étaient les moins bons, lancés qu’ils étaient dans un copier coller trop mécanique pour aboutir à quelque chose de vraiment abouti. Et je dis cela alors que j’aime bien la plupart de ces jeux : ils font à jamais partie de mon histoire de joueur, tout comme ils ont fait partie de la (brève) histoire du jeu vidéo français.

Thezis
Pixel visible depuis la Lune
Et North & South aussi. Ainsi que V-Rally (même si je ne suis pas amateur).

Sebinjapan
Camarade grospixelien
Citation :
Le 2014-02-01 22:11, Rugal-B a écrit :
Infogramme? Ils ont fait des trucs après la période TO7/Amstrad? Parce que pour moi c'est ça Infogramme.

Ah ça c'est un vrai rétrogamer !

chatpopeye
Camarade grospixelien
Alone in the Dark, quand même...

Rugal-B
Gros pixel
Infogramme? Ils ont fait des trucs après la période TO7/Amstrad? Parce que pour moi c'est ça Infogramme.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
tain à chaque fois que je lis Infogramme est mort ca imprime pas. C'etait trop gros pour mourir

Thezis
Pixel visible depuis la Lune
Je ne suis pas certain que ce soit le meilleur topic pour le sujet, peut-être faudrait-il créer un topic "le jeu vidéo comme industrie", en attendant voici un excellent article réalisé par gamekult, un vrai travail d'analyste et d'enquêteur : http://www.gamekult.com/actu/fajv-a-qui-vont-les-aides-au-jeu-video-A128864.html


Jika
Pixel intergalactique
Une info intéressante vis-à-vis des plateformes visées par les développeurs francais.



http://www.jeuxvideo.com/news/2011/00054193-le-support-de-predilection-des-developpeurs-francais.htm

Sarugaku
Pixel de bonne taille
Citation :
Le 2011-09-21 12:54, Jika a écrit :

Ceci dit, je crois que le thème principal de ce débat était la place des développeurs Francais dans l'industrie du Jeu Vidéo. Pas forcément la place de la France dans les jeux (leur contenu). Quoi qu'il en soit, les deux sujets sont intéressants.



Tu as raison, j'aurais dû placer ce post dans la rubrique "trivia & souvenirs", dans le topic "La France dans les jeux vidéo". Je m'éloigne un peu du sujet initial.
Voilà ce que c'est de tout lire en même temps...


Citation :
Le 2011-09-21 12:59, Simbabbad a écrit :

Mais il semble que le territoire français est justement exclu car le mélange est refusé, non? Si on donne à ce public autre chose qu'il attend, il n'en veut pas, ce ne sont donc pas eux qui vont parler de mélange ou d'ouverture ou de dénoncer l'élitisme...


Ben oui, pas un pour relever l'autre d'une certaine manière. Encore une question de paille et de poutre qui inversent leur position selon la perspective de chacun.

---
Last edit pour recentrer le débat :
Les studios de jeu en France ont en ce moment de gros problèmes de survie. Il reste bien un Arkane, un Asobo ou un Quantic Dream ici et là, mais dans l'ensemble les fermetures sont plus nombreuses que les créations d'entreprises.
Résultat, on se recentre sur la sous-traitance technique (invisible pour les joueurs), on crée des tout petits studios qui tentent de survivre tant bien que mal, bourlinguant de jeux XBLA/PSN/Steam en titres de commande à tout petit budget peu-reluisants-pour-l'image-mais-qui-font rentrer-quelques-fonds, voire se se tournent vers le social gaming.
L'autre solution de survie pour ces studios étant le serious game, l'advergame et tous ces projets qui utilisent l'expertise ludique pour faire autre chose que vraiment du jeu.
Petit à petit, on quitte le cœur de la galaxie de l'industrie vidéoludique, la zone que les joueurs connaissent.

[ Ce Message a été édité par: Sarugaku le 2011-09-21 14:42 ]




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)