les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
Esteban
Gros pixel
Des promesses, toujours des promesses

Si on scénarise pas, c'est pareil. Pour mémoire, les lyrics :

Citation :

Day after day your home life's a wreck
The powers that be just
Breathe down your neck
You get no respect
You get no relief
You gotta speak up
And yell out your piece
So back off your rules
Back off your jive
Cause I'm sick of not living
To stay alive
Leave me alone
I'm not asking a lot
I just don't want to be controlled
That's all I want
All I want
How many times is it gonna take
Till someone around you hears what you say
You've tried being cool
You feel like a lie
You've played by their rules
Now it's their turn to try
So back off your rules
Back off your jive
Cause I'm sick of not living
To stay alive
Leave me alone
I'm not asking a lot
I just don't want to be controlled
That's all I want
All I want
I said it before
I'll say it again
If you could just listen
Then it might make sense



Je prends bien entendu le risque que l'allusion de petitevieille soit évidente pour tout le monde et de me faire basher comme l'inculte que je suis. Je lance même un défi : si personne n'est capable de voir ce que petitevieille voulait dire sous une semaine, elle sera condamnée à envoyer son article dont elle parle depuis des lustres dans un délai de 10 jours aux rédacteurs du site.
Si quelqu'un arrive à le trouver, je m'engage à mettre en signature une phrase reconnaissant la supériorité de ses goûts en matière de constructeurs de console pour un mois.

Dans tous les cas, j'attends une explication convaincante de pied ferme.


petitevieille
Grossier personnage
Canapé, tu commets l'erreur de chercher à scénariser, ce n'est pas en cela que le ponque à roulettes sied à merveille au Meilleur Jeu du Monde™ . Mes explications viendront.

Kollembole
Pixel monstrueux
Tant qu'a parler de souvenirs, il y en a aussi de mauvais:
Qui n'à pas pesté devant un passage difficile, rendu encore plus infaisable par une ritournelle obsédante jusqu'à l'horripilant ? (...et jusqu'à l'envie de balancer la manette à travers l'écran ? ...ou de couper le son, si ce dernier n'est pas nécessaire au gameplay.)

...et ce n'est pas le joueur du grenier qui dira le contraire





... [edit] Bon, si vous voulez des exemples concrets, dans Sonic 3, il y avait la zone "Carnival night" et sa musique de cirque déglinguée : je suis restée longtemps bloquée devant des espèces de barils sans savoir comment s'y prendre pour les passer... et cette espèce de ritournelle qui ne s'arrète pas !!!

Plus, récemment, il y a eu Dofus, ou j'aie vite remplacée la musique par une playlist d'OC remix pour ne pas finir avec une méningite... (HS: maintenant, j'ai arrètée les MMO; il faudrait avoir une extension de soi cloné pour y jouer correctement, tellement ce type de jeu est chronophage.)

Esteban
Gros pixel
Citation :
Le 2014-09-01 19:58, Erhynn Megid a écrit :

Attention, petit pavé.

@JiPé :
C'est marrant car je me retrouve souvent dans ce que tu as écris : je prends l'exemple de Tron Legacy, qui n'est clairement pas le film du siècle mais dont la bande son m'a marqué au fer rouge (je l'ai achetée dès qu'elle était dispo), sachant en plus que je ne supportais pas Daft Punk (je leur aurai fait bouffer leur Around da weurld, Around da weurld" qui passait en boucle à la radio, grrr !) et ce film m'a réconcilié avec leurs musiques.



C'est clair que le film s'apparente presque à un son et lumières. rien que l'introduction, après le speech de Jeff Bridges, ça m'a mis la chair de poule. La BO s'est faite tailler dans tous les sens dans la presse spé intello (trop d'arpégiateurs, pompage des violons de Dark Knight, etc...), à tort selon moi. Faut dire aussi qu'ils avaient tous fait la chronique de la BO avant que le film ne soit sorti.

Je ne sais pas vous, par contre, mais j'ai quand même du mal à apprécier une musique de jeu si je n'y ai pas joué auparavant. Pour cette raison, je suis passé totalement à côté des musiques des RPG Square, notamment Chrono Trigger que l'on m'a vendue comme étant une des plus belles jamais composées. L'impact de la musique doit d'ailleurs être décuplé lorsqu'on se remémore les scènes qu'elles sont censées habiller.

L'autre problème, c'est que j'ai l'impression que ces bandes-sons sont vraiment étirées en longueur. Or, ce que j'apprécie, dans les musiques de jeux, c'est cette capacité des compositeurs à synthétiser une ambiance et un rythme dans des formats plutôt courts.


@petitevieille :
Faudra que tu m'explique en quoi les paroles de "All I Want" renvoient au système de jeu de Crazy Taxi. En gros, c'est censé raconter l'histoire d'un chauffeur taxi qui a conduit prudemment toute sa vie, sans que ça ne lui rapporte rien et qui, un jour, décide de devenir "crazy" et de se faire un max de blé ?

Erhynn Megid
Pixel intergalactique
Attention, petit pavé.

@JiPé :
C'est marrant car je me retrouve souvent dans ce que tu as écris : je prends l'exemple de Tron Legacy, qui n'est clairement pas le film du siècle mais dont la bande son m'a marqué au fer rouge (je l'ai achetée dès qu'elle était dispo), sachant en plus que je ne supportais pas Daft Punk (je leur aurai fait bouffer leur Around da weurld, Around da weurld" qui passait en boucle à la radio, grrr !) et ce film m'a réconcilié avec leurs musiques.

Certains films ne seraient pas du tout les mêmes sans leur bande son, je pense notamment à Blade Runner. Sa musique m'a aussi pas mal marqué et je crois que je n'aurai pas du tout le même jugement sur ce film que s'il avait eu une autre BO, je l'aurai probablement trouvé chiant, prétentieux et vide. Mais non, la musique - avis perso - parvient à donner à ce film exactement ce qu'il fallait. Une ambiance que j'ai retrouvé dans TimeSplitters 2 (NeoTokyo) et dans Perfect Dark" (Chicago) où Grant Kirkhope est parvenu à composer une musique assez déprimante qui colle parfaitement à l'ambiance (ces deux niveaux sont d'ailleurs complètement inspirés du monde de Blade Runner, surtout Chicago de Perfect Dark").

Tu parles de Christophe Héral, et bien la toute première fois où j'ai joué à Beyond Good & Evil, j'étais persaudé que, pendant le prologue où on se bat contre les tout premiers Doms qui ont capturé les gamins, la musique agissait en même temps que mes actions tellement j'étais dans le bain. Et puis le jeu m'a filé le coup de grâce au moment où Jade donne ses derniers coups au ralenti et que les choeurs s'en donnent à coeur joie (rien que de l'écrire, j'en ai la chair de poule). Ce passage musical m'a d'ailleurs immédiatement inspiré un événement de Denaris, que j'ai pu mettre sur écrit sept ans plus tard.

J'espère que l'équipe d'After Bit fera un épisode sur BGE et/ou Christophe Héral...

La bande son peut aussi me motiver à relancer un jeu que j'ai déjà fini cent fois et que je connais par coeur comme n'importe quel Turrican où la musique de Chris Huëlsbeck accompagne des décors gigantesque et ne lasse jamais. Je me faisais d'ailleurs la remarque en rejouant à Turrican 3 où le jeu change d'orientation, propose un nouveau gameplay avec le grappin et que l'ambiance et la musique sont dans un registre complètement différent : la musique du tout premier niveau est extrêmement entraînante, malgré un passage qui instaure un doute et assombrit le tableau, pour ensuite repartir sur une note très positive, comme si "tu échoueras maintes fois, mais tu vas persévérer et tu vas réussir, c'est certain".

Bon After Bit, je veux aussi un épisode sur Chris Huëlsbeck...


Très peu de jeux m'ont procuré cette sensation, le dernier en date étant XenoBlade Chronicles, dès l'arrivée à la Jambe de Bionis. Pour rappel, Shulk vient de subir une cuisante défaite où malgré ses pouvoirs de divination, il n'a pas pu empêcher sa meilleure amie de se faire tuer sous ses yeux sous ses yeux -d'une façon horrible en plus. Donc le moral du groupe est au plus bas et dès qu'on atteint la Jambe de Bionis, la musique semble dire : le jeu commence maintenant : explore, fonce partout, découvre tous les secrets, bref : lâche-toi, le tout dans un décor absolument magnifique (d'ailleurs ce n'est pas pour rien que le trailer de Shulk pour Smash Bros et son décor dans le jeu soient la Jambe de Bionis !).

petitevieille
Grossier personnage
Normalement c'est à ce moment-là qu'un gros pénible mono-maniaque vient vous faire chier avec des taxis jaunes carburant au punk à roulettes, dont même les paroles font écho aux mécanismes du jeu.
Mais vous devriez voir ça dans un article, un jour.

Esteban
Gros pixel
J'ai le souvenir de ma première partie de Megaman X. Au bout d'un certain temps, un cousin me prend la manette et met le son à fond. Quelqu'un lui demande de baisser, parce que c'est un peu fort, ce à quoi il répond "ben non, ça me conditionne".

Ce jour-là, j'ai compris l'importance de la musique sur le gameplay. Elle est là en grande partie pour dicter au joueur le rythme qu'il doit imprimer à son personnage et indiquer le flow général. Megaman X, tu dois quand même y jouer comme bourrin, glisser en permanence, switcher tes armes à la volée.
C'est d'ailleurs ce qui m'a déçu dans Vanquish, j'ai trouvé la bande-son quelconque, alors qu'il y avait la place pour sortir un score épique tendance hard-rock-techno.

Pour les jeux d'aventure ou les RPG, la musique contribuera à créer l'atmosphère voulue et faciliter l'immersion. Rien que dans le premier Resident Evil, la partition de "Where's Wesker", ajoutée à ce qui a précédé est largement suffisante pour que le joueur ait le sang glacé dans ses veines pour de longues minutes. Et une grande partie de l'intérêt d'un GTA réside dans l'impression "d'y être".


A côté de ça, j'ai remarqué que la musique restait le mode principal d'identification d'un jeu vidéo dans l'inconscient des gens. Si vous parlez de Mario ou d'Alex Kidd à quelqu'un, il y a de fortes chances qu'un de ses premiers réflexes soit de vous en siffloter la mélodie.


Sinon, j'ai un peu honte de le dire, mais lorsqu'un jeu de course propose seulement une BO sous forme de compils de morceaux déjà existants, je la mute pour mettre mes propres musiques. Je suis comme ça : un jeu doit avoir une musique composée exprès pour l'occasion. Après, ya des exceptions (SSX 3 et Wipeout principalement).

Kollembole
Pixel monstrueux
En parlant d'intéractions musiques/jeux, il y avait déjà eu quelques tentatives de par le passé :

L'exemple qui me viens à l'esprit est Phantasy-Star III.

Premièrement, le thème de l'overworld qui se complète, devenant plus riche au fur et à mesure que des persos rejoignent votre équipe.

Deuxièmement, la musique des combats qui s'adapte et change selon la tournure de la situation.


Bizarrement, c'est un parti-pris que je n'aie pas retrouvée par la suite dans les jeux-rétro
...mais en y repensant, il y a un jeu qui me semble avoir suivi la même route:

Skies of Arcadia

Ici aussi le thème de l'overworld change légèrement d'ambiance selon le continent survolé.

Pour les combats, en revanche, il n'y a que le final où la musique change de tournure lorsque le dernier boss faibli et que la victoire est proche.

Bon, je ne sais pas si c'est un hasard cette similitude de traitement musical, mais voilà.

Après ça, peut-être y-a-t'il d'autres jeux qui ont essayé cette tendance où la musique reflète un état d'esprit évolutif dans le jeu ?



Citation :
Tiens, pour l'anecdote, je connais Christophe Héral qui a fait les musiques de Beyond Good and Evil. Je lui a fait part du plaisir que j'ai eu en jouant sur son boulot et il m'a fait part du plaisir qu'il a eu à le faire (il y chante lui, sa fille et son frangin ^^).
Ce gars est une grande force de proposition et pige très vite les enjeux de sur quoi il travaille ... je crois que c'est ce qui fait la qualité d'une bande son pour un jeu : une relation de confiance entre un DA et son zicos inspiré.


Christophe Héral, je le connais bien, aussi, vu qu'il à contribué à la bande-son de mon film de fin d'étude, et y est pour beaucoup pour l'ambiance globale de ce court-métrage.

Nephandi
Pixel digne de ce nom
Citation :

Le 2008-05-20 10:44, IsKor a écrit:
A savoir que les ziques de Ace Attorney sont encore meilleures que celles de Justice for all.



Les musiques de Trials & Tribulations sont excellentes aussi. Mais c'est vrai que celles de justice for all sont franchement moins bien. Je parle même pas de celles d'Apollo Justice.

IsKor
Camarade grospixelien
A savoir que les ziques de Ace Attorney sont encore meilleures que celles de Justice for all. []




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)