Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Super Mario Sunshine : le topic qui n'eut jamais lieu
285 messages • page
1 ... 101112131415
Auteur Super Mario Sunshine : le topic qui n'eut jamais lieu
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Duplo, petites voitures et livres musicaux...

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2702
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2012-02-06 14:42
Citation :
Le 2012-02-06 13:47, Jika a écrit :

Pour la première fois dans un Mario, je me suis très souvent emmêlé les pinceaux entre les différents boutons. Passer en vue "viser", changer de buse, arroser, arroser en se déplaçant... Tellement d'actions sur ce pad GC !! Je trouve le jeu bien plus complexe au niveau de sa jouabilité et du coup, en termes d'ergonomie, il est moins instinctif. Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire.



Yep, mais justement j'ai adoré toutes ces possibilités. C'est sûr que c'est moins épuré que ans les Mario précédents au niveau des commandes, du coup, mais par rapport à plein d'autres jeux ça reste dans la norme. Ceci étant, toutes les commandes à intégrer + gérer la caméra + les exigences propres à un Mario (vrai level design de jeu de plateforme et aucune forme d'assistanat dans les sauts ou autre)... c'est sans doute le cumul de tout ça qui t'a rendu le jeu complexe (et il l'est forcément un peu au début, c'est sûr qu'on n'apprivoise pas ça dès les premières secondes de jeu).

Citation :
Le principe des niveaux spéciaux reprend, quant à eux, les stages de Bowser de Mario 64 et étaient le concept premier d'un Mario 64, transcription en 3D des Mario 2D qui s'apparentent, en fait, à un jeu de la trempe d'un Pandemonium!, soit un seul parcours avec des obstacles à franchir.


Ah, ben non, dans Pandemonium (que j'avais adoré, d'ailleurs), la 3D est purement cosmétique, ça se joue complètement comme un jeu de plateforme 2D, on va à gauche ou à droite, on est sur un rail. Les niveaux dont tu parles dans SM64 et SMS ça reste de la vraie 3D, certes avec beaucoup de vide autour du parcours proposé, mais on on gère complètement les déplacements et la caméra dans l'espace.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, The Chants, Princess Peach : Showtime

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32833
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-02-06 14:43
Citation :
Le 2012-02-06 13:47, Jika a écrit :
Ah oui, autre chose : Super Mario Galaxy, c'est une merveille totale. Touche pas à Galaxy, Rain.


C'est toi qui a commencé
_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6674
De : Caen

En ligne
Posté le: 2012-02-06 14:45
@ Twipol : Comme un Crash Bandicoot alors, si tu préfères. L'idée, c'est d'être dans un "couloir" et jamais dans une zone qui autorise plusieurs chemins.

  Voir le site web de MTF
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Duplo, petites voitures et livres musicaux...

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2702
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2012-02-06 14:59
Hmm, un peu comme Crash, admettons, mais c'est vraiment pas flatteur pour Mario Attention, je ne voulais pas faire le pinailleur hein, mais SM64 et SMS sont remarquables dans leur gestion de l'espace en 3D, y compris dans les action stages (le parcours unique ne rend pas la 3D superflue), c'est quand même bien différent d'un gameplay 2D.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6674
De : Caen

En ligne
Posté le: 2012-02-06 15:26
Ah mais je suis bien d'accord avec toi Mais tout comme tu dis que les action stages sont distincts de leur approche de la 3D qu'un gameplay 2D, ils sont également très distincts des niveaux "normaux". L'on ne peut pas "contourner" les obstacles, uniquement les surmonter, et il n'y a pas de chemins alternatifs. C'est en cela que je le comparais avec Pandemonium!

  Voir le site web de MTF
gazza8
Pixel imposant


Joue à Darkest Dungeon, Cathedral (PS4)

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 818
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-02-07 09:08
Citation :
Le 2012-02-06 14:42, twipol a écrit :
Ceci étant, toutes les commandes à intégrer + gérer la caméra + les exigences propres à un Mario (vrai level design de jeu de plateforme et aucune forme d'assistanat dans les sauts ou autre)... c'est sans doute le cumul de tout ça qui t'a rendu le jeu complexe (et il l'est forcément un peu au début, c'est sûr qu'on n'apprivoise pas ça dès les premières secondes de jeu).


C'est une remarque pertinente : je n'ai pas accroché à Sunshine à cause de la jouabilité, mais sans trop savoir pourquoi. Et les nombreuses "aptitudes" à assimiler en plus de la gestion de la caméra sont une explication. Et comme le signalait plus haut Jika, l'aspect plus "glissant" des déplacements de Mario (à la différence des épisodes NES surtout) m'a un peu énervé

D'ailleurs, je joue en ce moment à Galaxy 2, et je retrouve en partie ces "inconvénients" (à mon sens). Sans compter l'ambiance très "disneyland" (et déjà dans le Sunshine !), mais ça c'est un autre débat...

Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-02-07 13:16
@Twip : ouais, c'est certain que le jeu est le plus complexe des Mario. La prise en main est tout sauf instinctive et certains passages sont même délicats à contrôler. Honnêtement, les passages en bateau (comme par exemple le volcan avec la barque sur la lave), c'est TRES dur à jouer. Les contrôles sont complexes mais ca vient aussi du fait que le jeu a été considérablement enrichi en termes de mouvements et de possibilités par rapport aux autres jeux de la saga.

@MTF : il ne faut pas confondre jeux en 2.5D (réalisation en 3d mais gameplay en 2D, comme par exemple Pandemonium, 'Splosion Man ou Street Fighter IV) et jeux en 3d restreints dans un univers étroit (comme les couloirs de Crash Bandicoot). Mais vi, je te rejoins : le feeling peut s'en rapprocher assez fortement.

Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2012-02-08 15:09
J'ai parcouru ce très bon article hier. Bien qu'ayant lamentablement raté la période NGC où j'ai dû finir seulement 4 jeux, Mario Sunshine reste un de mes meilleurs souvenirs de joueur, associé à tout un tas d'éléments contextuels me faisant ressentir une incroyable nostalgie dès que je dois l'évoquer. C'est aussi un de mes Mario favoris, je le trouve supérieur à Mario 64, et surtout à Mario Galaxy qui reste un jeu dans lequel j'ai toujours autant de mal à rentrer.

En fait, à une époque où les jeux commençaient déjà à devenir trop assistés à mon goût, Mario Sunshine s'est permis de rester particulièrement hardcore dès qu'on avait envie de l'explorer dans tous ses recoins, et demeure pour moi une référence en terme de plate-forme 3D. J'ai toujours peur de ne jamais trouver un titre dans ce style qui sache le surclasser tant il excellait sur la majorité des critères nécessaires à l'évaluation objective d'un jeu...
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6674
De : Caen

En ligne
Posté le: 2013-06-11 05:35
Je commençais à être atteint du "crépuscule du gamer" et je cherchais un jeu pour entretenir la flamme. J'avais bien pensé à Zelda: TWW, mais étant donné qu'il revient en HD à la rentrée, je trouvais dommage de le refaire maintenant (même si je doute que la HD balaie d'un coup de main le charme des graphismes du premier). Alors, en parcourant du regard ma ludographie Game Cube, qui décidément à le même potentiel "rétro" que la Snes ou la 64 (c'est-à-dire qu'on y reviendra, une fois l'émulation bien réglée et les roms disponibles facilement, pour y découvrir et redécouvrir ses classiques et les autres), je me suis arrêté sur SMS auquel je n'avais pas touché depuis sa sortie (onze ans déjà, la vache...). Pourquoi lui et pas un autre ? Je ne sais pas trop. Les Galaxy sont trop récents pour moi, le 64 bien trop connu. Sunshine, l'enfant du milieu et comme toujours souvent délaissé, me semblait parfait. J'ai dû y jouer quelque chose comme 4 heures, en deux sessions courtes : de quoi cependant récupérer une trentaine de soleils.

Premier constat : c'est toujours aussi fun.

Deuxième constant : c'est toujours aussi dur.

Enfin, "dur". Mes "marottes" reviennent : l'oiseau des sables de Gelato-les-flots, certains Action-Stage crispants, la raie Manta de l'hôtel. Mais à côté de ces missions, et d'autres que je n'ai pas encore faites et qui se rappellent à mon bon souvenir (au hasard : "pastèques" et "yoshi"...), je prends un plaisir que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. Ma connaissance du jeu, et les bons souvenirs que j'en ai (du moins pour les missions : je me servirai sans doute d'une soluce pour les pièces bleues, que j'évite méticuleusement jusqu'à présent pour ne pas errer inutilement à l'avenir) me permettent de foncer à toutes berzingues et de prendre des chemins de traverse. Ainsi, le saut de côté et la buse double sont mes meilleurs amis : je fais des cabrioles dans tous les sens et délaisse volontiers le chemin "tracé" par les développeurs pour prendre des raccourcis que ne renierait pas un speed-runner. Témoin le Port-Ricco et son réseau d'échafaudages que je grimpe en deux-deux sans même y réfléchir.

Il n'y a guère que dans SMS qu'on puisse trouver cette sensation de liberté. J'avoue que passée la surprise des missions en elle-même, que je ne peux plus avoir car je me souviens assez bien du jeu, c'est le maniement de Mario qui vole entièrement la vedette. Même Galaxy, pourtant très plaisant, contraint le joueur avec sa gravité ; et SM64 n'a pas une architecture assez folle pour permettre les cascades de ce jeu.

Bref, mon conseil : si jamais un jour vous vous sentez triste,

Si jamais un jour vous craignez ne plus aimer le jeu vidéo,

Si jamais un jour le monde semble sombre, noir et froid,

Jouez à Super Mario Sunshine. Pas du début, pour ne pas vous taper les tutoriaux et les premières phases coercitives d'apprentissage du gameplay et d'ouvertures des mondes, non : reprenez une sauvegarde plus ancienne, et revenez dedans, même sans vous souvenir où vous en étiez.

Courez sur la place Delfino.

Grimpez sur les toits.

Arrosez les passants et voyez-les s'énerver contre vous.

Cherchez à atteindre le point le plus haut de la ville.

Et retrouvez foi en l'humanité.

On ne le sait pas encore, mais Super Mario Sunshine est, peut-être, la chose la plus importante qui soit arrivée à l'humanité depuis longtemps.

  Voir le site web de MTF
Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1914

Hors ligne
Posté le: 2013-06-11 07:00
Pour ma part, je n'ai pas du tout apprécié Super Mario Sunshine.
- Toujours autant de mal avec les jeux de plates-formes en 3D. Je n'arrive pas à bien évaluer les distances de saut, alors qu'un jeu de plates-formes en 2D ne me pose pas de problèmes.
- Je lui trouve un sentiment d'inachevé, je ne saurais dire pourquoi. Entre Yoshi injouable qui ne sert que de rares fois, les "niveaux de plates-formes pour récupérer les étoiles" qui me font penser à des mini-jeux.
- Et, surtout, je lui reproche tout ce que j'ai reproché à Super Mario 64 (je dois d'ailleurs être seul sur Terre à ne vraiment pas avoir aimé ce dernier vu sa réputation) : sans jouer les puristes, c'est trop différent des Mario 8/16 bits pour que j'y adhère. Un Super Mario World (ma référence de la série) en 3D m'aurait bien plu. L'univers de Mario est étoffé, franchement y'a de quoi faire. Pourquoi l'avoir chamboulé, voire dénaturé ? Pourquoi toujours ces satanés étoiles qui obligent à refaire le même niveau plusieurs fois ? Je ne supporte vraiment pas le système des étoiles, j'aurais préféré, comme tous les Mario jusqu'à Mario 64, avoir pour but de partir du point A pour arriver au point B. Pourquoi le J.E.T. qui surprend pour un Mario ? J'ai adoré The Firemen sur Super Nintendo (qui est pour moi l'un des chefs d'oeuvre oubliés de la console), mais ça n'a rien à faire pour moi dans un Mario ça.

Bon j'ai quand même eu la patience d'avoir fini le jeu (alors que Super Mario 64 m'a vite saoûlé), mais je l'ai revendu aussitôt. Mario et la 3D, c'est vraiment pas pour moi.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, The Chants, Princess Peach : Showtime

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32833
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-06-11 11:27
Citation :
Le 2013-06-11 07:00, Florent06 a écrit :
- Et, surtout, je lui reproche tout ce que j'ai reproché à Super Mario 64 (je dois d'ailleurs être seul sur Terre à ne vraiment pas avoir aimé ce dernier vu sa réputation)


Nan nan je le revendique assez régulierement que mario 64 est un mario correct mais c'est tout.
Pour Sunshine la caméra est super bien foutue, même si y'a de rares bugs, tu peux très bien la place de coté pour jouer en 2d. Et ca c'est fort ^^

MTF: SMS fait partie des jeux qu'iil faut que je refasse pour les finir à 100%
_________________

Image


Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-06-11 11:39
Citation :
Le 2013-06-11 07:00, Florent06 a écrit :

Pour ma part, je n'ai pas du tout apprécié Super Mario Sunshine.
- Toujours autant de mal avec les jeux de plates-formes en 3D. Je n'arrive pas à bien évaluer les distances de saut, alors qu'un jeu de plates-formes en 2D ne me pose pas de problèmes.
[...]
- Et, surtout, je lui reproche tout ce que j'ai reproché à Super Mario 64 (je dois d'ailleurs être seul sur Terre à ne vraiment pas avoir aimé ce dernier vu sa réputation)

Juste par curiosité: que penses-tu d'Ocarina of Time? (si si, je suis dans le sujet)
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Alan Wake 2

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6278
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2013-06-11 12:00
Non mais moi non plus, je n'ai jamais accroché à Mario 64, pour les raisons évoquées plus haut. J'ai beaucoup aimé Sunshine, malgré certains niveaux qui m'ont paru trop difficiles (mais je ne me souviens plus trop desquels).

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2013-06-11 15:04   [ Edité le: 2013-06-11 15:10 ]
Citation :
Le 2013-06-11 07:00, Florent06 a écrit :
... sans jouer les puristes, c'est trop différent des Mario 8/16 bits pour que j'y adhère. Un Super Mario World (ma référence de la série) en 3D m'aurait bien plu. L'univers de Mario est étoffé, franchement y'a de quoi faire. Pourquoi l'avoir chamboulé, voire dénaturé ? Pourquoi toujours ces satanés étoiles qui obligent à refaire le même niveau plusieurs fois ? Je ne supporte vraiment pas le système des étoiles, j'aurais préféré, comme tous les Mario jusqu'à Mario 64, avoir pour but de partir du point A pour arriver au point B. Pourquoi le J.E.T. qui surprend pour un Mario ?

Parce que c'était très difficile de transcrire un gameplay 2D très basé sur l'inertie en 3D, la vue 3D n'est pas assez précise. On ne s'en rend pas forcément compte consciemment, mais dans un platformer 3D on passe son temps à mater l'ombre du personnage qui est toujours à la verticale, ça permet de savoir au-dessus de quoi on est. Il aura fallu Mario Galaxy, dont l'astuce de la gravité n'était qu'un moyen de résoudre ce problème avec une caméra guidée vue de dessus ou de côté, pour que la formule soit viable en 3D et qu'on n'ait plus besoin du proto-GTA avec monde libre de 64 et Sunshine.

Mais du coup c'est ce genre de jeu qui n'existe plus et c'est bien dommage. J'adore Sunshine alors que Mario 64, bof. Ah, et évidemment "Super Mario 3D Land" et le relief aura permis de plus transcrire la formule 2D.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6674
De : Caen

En ligne
Posté le: 2013-06-14 18:31
Quand je vous disais que SMS était la meilleure chose qui ne soit jamais arrivée à l'humanité...



http://www.vgfacts.com/trivia/2664/

Ah, ces scientifiques qui veulent lire le visage de Dieu

  Voir le site web de MTF
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2013-06-14 18:33
Ce n'est pas propre au jeu. En gros, quand on vient de croiser une personne souriante, on est plus susceptible de faire de bonnes actions ensuite. La bonne humeur est contagieuse, en somme.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6674
De : Caen

En ligne
Posté le: 2013-06-14 18:39
Le venin de la Shenron ne touche pas le blanc MTF

  Voir le site web de MTF
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2013-06-14 19:03
"Rayman Origins" est hyper souriant et il me donne envie d'arracher les yeux des enfants.

Avec une cuillère.

Rouillée.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, The Chants, Princess Peach : Showtime

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32833
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-06-14 20:12
Citation :
Le 2013-06-14 18:33, Shenron a écrit :
Ce n'est pas propre au jeu. En gros, quand on vient de croiser une personne souriante, on est plus susceptible de faire de bonnes actions ensuite. La bonne humeur est contagieuse, en somme.


Wai mais tu conviendras que SMS donne la banane
_________________

Image


Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1914

Hors ligne
Posté le: 2013-06-14 20:19
Citation :
Le 2013-06-11 11:39, Mario86 a écrit :
Juste par curiosité: que penses-tu d'Ocarina of Time? (si si, je suis dans le sujet)


J'ai détesté OoT au début, mais petit à petit je suis tombé sous le charme, même si je ne le considère pas comme un chef d'oeuvre. Comme quoi, c'est peut-être une question d'ambiance. Mais Super Mario Sunshine est trop différent d'un Mario pour que j'accroche vraiment. Il serait sorti comme un spin-off, j'aurais peut-être mieux accroché je pense.

Simbabbad : je ne connais absolument pas les jeux que tu cites (ma dernière console "récente", c'était une Game Cube et encore je l'ai seulement depuis 1 an), mais je prends note. Merci


Index du Forum » » Jeux » » Super Mario Sunshine : le topic qui n'eut jamais lieu

285 messages • page
1 ... 101112131415




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)