Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Landstalker
112 messages • page
123456
Auteur Landstalker
Ryu-Ya
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Mar 12, 2008
Messages : 56

Hors ligne
Posté le: 2008-03-21 02:53
Le point délicat, c'est que cet escalier est impossible à "construire" sans avoir utilisé avant le gâteau pour saturer le sac. Il fallait y penser !
En tout cas pour moi Twinkle n'est pas du tout un de cet endroit étrange car inutile qu'on rencontre parfois dans les jeux. Après tout Mercator est l'ile natale de Friday, donc pourvoir visiter son village se justifie parfaitement. En plus les congénères de Friday nous renseignent un peu sur elle et nous suggèrent pour la première fois que le Roi Nole n'est peut-être pas si mort que ça... C'est drôle d'ailleurs de découvrir qu'elles s'appellent Monday et Wednesday en VO
Sinon le fait qu'il y ait EkeEke a volonté donne aussi au village une utilité d'ordre plus pratique.

Il y a pourtant effectivement de ces choses "étranges car inutiles" dans Landstalker. Ainsi il existe une salle parfaitement vide et d'autant plus intrigante qu'elle contient un espace en hauteur cette fois-ci vraiment inaccessible. Cette salle se trouve vers la fin du jeu, quand on revient enfin à l'endroit où on était tombé sur le radeau au début de l'aventure.


  Voir le site web de Ryu-Ya
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2008-04-05 14:27
Citation :
Comparé à solstice premier du nom, je trouve Equinox un peu plus facile... même si j'ai finis le premier mais pas le second (ceci dit je ne me suis jamais vraiment mis à fond sur Equinox .

Quand à Landstalker j'ai jamais vraiment accroché : je trouve les graphismes très moyens, comparé à Equinox justement. Je sais que ce n'est pas non plus le même gameplay (l'un joue à fond sur les "illusions optiques" que peuvent générer la 3D isométrique l'autre non) mais je ne peu m'empêcher de trouver la maniabilité d'Equinox meilleur...

Ceci dit, je ne me suis pas assez penché sur Landstalker pour en parler... j'ai trouvé le début très éprouvant, à la limite de l'ennuyeux (et ce gameplay ! A se tirer les cheveux) et moche de surcroit. Cela s'améliore par la suite ?

Allez y jetez moi des tomates...


Je m'auto-quote dans la joie et la bonne humeur...

Bref ce jeu, sur lequel je bavais à l'époque grâce notamment à une émission de Télévisator 2, je n'ai jamais pu accrocher : j'ai essayé une ou deux fois, rapidement, et j'ai vraiment trouvé la jouabilité... étrange.

Au vu du topic et des nombreuses éloges que l'on peut voir sur le net, j'ai décidé de réessayer. Voici donc un avis à vif.

Tout d'abord, reparlons un peu de la jouabilité : j'ai vraiment eu du mal à m'y faire et même encore maintenant elle me gène. Deux raisons à cela : la croix de la manette Megadrive, que je n'ai jamais vraiment aimé, mais aussi le fait de devoir faire une diagonal pour changer d'axe de déplacement (haut basgauche droite). Je suis un fan de la courte série de Solstice et ces jeux on une maniabilité bien plus facile à prendre en main je trouve, toute propension gardé (cela reste de l'isométrie donc difficile pour un néophyte).

De même, au niveau graphisme, je trouvais les couleurs mal choisis et un peu terne. Le début (jusqu'à l'épisode du radeau) est pour moi simplement moche, mais cela s'améliore grandement après : la première "forteresse" (où il faut délivrer la fille du maire du village des Petits Ours Brun) est à ce niveau très bien faite graphiquement, dans les teintes marron du plus belle effet. C'est à ce moment que j'ai été rassuré et ça ne va qu'en s'améliorant.

Justement, parlons en de cette première forteresse (7 EkeEke au compteur pour la finir !!!) : j'ai été emballé par le level design. Tout simplement excellent. J'ai vraiment pris mon pied a comprendre par où passer, quel chemin choisir, et pourquoi je me retrouve au début zut. Pour moi une grosse surprise et vraiment un pied énorme.

L'atmosphère de l'île est également, pour l'instant, excellente : des petits ours, des méchants champignons, des Orcs affamés, des cyclopes violet,s bref le genre de délire que j'aime. Surtout que le bestiaire semble pour l'instant très varié, et l'intelligence artificiel n'est pas en reste. Celle ci s'améliore également au fur et à mesure que l'on avance et j'ai parfois surpris un groupe de monstre a vouloir m'encercler ou me prendre de côté.

Et puis l'île est vraiment agréable, avec ses couleurs chatoyantes, ce qui contraste avec les intérieurs, sombres, lugubre avec des pièges digne d'Indiana Jones. Vive les grosses pierres rondes dont le seul but est de nous aplatir !

Sur la musique, rien a dire non plus, elle sert bien l'histoire et l'action... du tout bon là aussi. J'aime particulièrement le thème des "forteresses" intérieur, lugubre et inquiétant. Surtout quand on se dit qu'il ne nous reste plus qu'un EkeEke... je stresse beaucoup là dessus.

Le système de cœur et surtout de rajout de cœur est également assez surprenant (je suis formaté Zelda) mais plausible, et je me surprend a visiter tous les coins pour trouver le précieux petit cœur (ou alors à dépenser une fortune pour l'avoir).

Bref je n'en suis pas très très loin (je viens de rentrer à Mercator et je parle un peu à tout le monde, surtout au papy qui se transforme en une série de monstre...) mais je suis emballé. Malgré quelque petit défaut de jouabilité selon moi, c'est un jeu à connaitre. Surtout pour ceux qui, comme moi, aime la 3D isométrique.

_________________

... et l'homme inventa la N64 portable.


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2008-04-10 22:40
Citation :
Bref je n'en suis pas très très loin (je viens de rentrer à Mercator et je parle un peu à tout le monde, surtout au papy qui se transforme en une série de monstre...) mais je suis emballé. Malgré quelque petit défaut de jouabilité selon moi, c'est un jeu à connaitre. Surtout pour ceux qui, comme moi, aime la 3D isométrique.

Parlons-en, du papy qui se transforme ! Alors que je venais de perdre, et le papy de reprendre sa forme originelle, je me suis retrouvée bloquée parce que je lui marchais dessus, et je n'ai plus eu d'autre choix que de faire un Reset
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Ryu-Ya
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Mar 12, 2008
Messages : 56

Hors ligne
Posté le: 2008-04-11 22:22
Citation :

Le 2008-04-10 22:40, Shenron a écrit:
Parlons-en, du papy qui se transforme ! Alors que je venais de perdre, et le papy de reprendre sa forme originelle, je me suis retrouvée bloquée parce que je lui marchais dessus, et je n'ai plus eu d'autre choix que de faire un Reset


pas mal comme bug...

En parlant de bug j'ai découvert qu'un fan de Landstalker s'est mis en tête d'analyser complètement le code du jeu : algorithmes, routines etc...
Il a trouvé un super debug mode (déblocable uniquement par code gamegenie ou action replay) qui donne l'étonnante aptitude de pouvoir sauvegarder partout !

C'est intéressant car on en était venu à penser que si le système de sauvegarde "16 bits" (comme l'a nommé Niloc-Nomis plus haut) était très répandu sur les anciens jeux (avec des zones spéciales comme les églises) c'était pour des raisons techniques de place mémoire... Mais en fait non, les coordonnées XY pouvaient très bien être intégrées dans chacune des 4 sauvegardes de base.

C'était donc un système prévu pour encadrer le joueur (l'empêcher de se bloquer en sauvegardant n'importe où) et qui en plus allongeait un peu la durée de vie.

  Voir le site web de Ryu-Ya
FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2599

Hors ligne
Posté le: 2008-04-13 00:06
Citation :
C'était donc un système prévu pour encadrer le joueur (l'empêcher de se bloquer en sauvegardant n'importe où) et qui en plus allongeait un peu la durée de vie.


Oui je me suis fait la meme reflexion dans FF7. Dans ce jeu les points de sauvegarde sont fixe, et au debut je croyais que c'etait une limitation technique, mais vers la fin du jeu on recupere un objet permettant de placer un point de sauvegarde n'importe ou. C'est vrai qu'au fond c'est pas si techniquement difficile que ca en a l'air, en 9 octets tu peux placer une coordonnee sur un plan 2048 par 2048 (c'est largement assez precis, meme sur des jeux sans tiles comme FF7) et le numero de map. (pareil, je doute qu'on trouve plus de 2000 maps dans un RPG).

Ryu-Ya
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Mar 12, 2008
Messages : 56

Hors ligne
Posté le: 2008-04-13 03:42
D'après le hacker susmentionné il y aurait 642 maps dans Landstalker. Je ne me doutais pas qu'il y en avait autant.

Et il faut toutes les visiter si on veut avoir 100% d'après la Pierre Oracle. Il y a justement 2 pièges, que je vais citer ici pour ceux que ça intéresse (car nombre de joueurs à commencer par moi sont longtemps restés inexplicablement bloqués à un frustrant 99%) :

- D'abord il y a un passage secret dans les cachots du château de Mercator. Il faut y revenir après l'arrivée en bateau à Verla mais avant la zone montagneuse. Ce passage est ouvert par les prisonniers qui accompagnaient la princesse et donc si on avance trop dans le jeu, on n'y a plus accès....

- Ensuite la scène de combat final compte pour 2, dans le sens où le 2ème combat est considéré comme une 2ème scène. C'est donc là qu'il faut interroger la pierre.

  Voir le site web de Ryu-Ya
Ryu-Ya
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Mar 12, 2008
Messages : 56

Hors ligne
Posté le: 2008-04-22 04:08
15 ans après, Landstalker fait toujours parler de lui. Il y a les nouveau joueurs qui découvrent ce jeu grâce au retrogaming et qui presque toujours en font des commentaires élogieux qui font plaisir, et il y a les passionnés qui l'ont découvert à sa sortie ou presque et qui après tout ce temps ont envie de voir des réalisations avec leur passion.

C'est le cas de celui dont je parlais plus haut, qui ambitionne de créer ni plus ni moins qu'un éditeur de niveau. Et en plus il n'est pas le seul ! J'en ai rencontré un autre qui avait cette même idée. Puisse leur projet se concrétiser.

Un autre projet est la retraduction du jeu. On a eu la chance d'avoir une version française mais il est vrai qu'elle n'était pas parfaite : il y avait quelques fautes de typo et certains textes liés à l'équipement étaient vraiment très étranges ! Je me suis vite proposé pour participer à tout ça sur le forum dédié mais je m'y sens un peu seul
En passant le jeu à la loupe j'ai quand même trouvé beaucoup de trucs dessus, pas mal d'explications sur des éléments bizarres comme le grimoire. Ma dernière vidéo montre quelques exemples sympa de ce genre de trouvailles, en l'occurrence ici les noms originaux de la crypte de Mercator ! Le seul souci c'est que je ne suis pas toujours sûr de mes traductions, le japonais ça ne s'étudie quand même pas du jour au lendemain, alors si parmi vous il y en a qui pourraient repérer des erreurs n'hésitez jamais !
La vidéo :



J'espère populariser un peu le projet !

  Voir le site web de Ryu-Ya
tof-1984
Pixel imposant

Score au grosquiz
0001488 pts.

Joue à la Super Famicom !!!

Inscrit : Oct 04, 2007
Messages : 723
De : Nice

Hors ligne
Posté le: 2008-04-22 10:12
Tiens, à propos de la traduction française, j'ai pour ma part été surpris de ne pas la trouver en téléchargeant Landstalker via la console virtuelle de la Wii -le jeu est en anglais. Alors, raisons techniques ou traduction reniée ?...

  Voir le site web de tof-1984
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2008-05-03 11:48
Effectivement les traductions sont très mauvaises... mon dieu la crypte de Mercator !!! Ces traducteurs sont des bouchers...

Bon j'ai passé le labyrinthe vert... et j'ai pleuré. Ce passage est un bijou de level design, assez grand pour se perdre et chercher son chemin pendant quelques heures (quand même !) mais assez petit pour ne pas en être dégouté... avec de sacrés bonnes idées par dessus (le système des cordes...)

Bref l'histoire commence en plus à prendre un sens (avec un méchant bien défini) et nous emmène toujours plus loin dans une aventure coloré. Je retire tous ce que j'ai dit à propos de la maniabilité : elle est pour moi pas évidente mais je maîtrise a présent Ryle de bout en bout.... et, finalement, il s'avère que les graphismes sont aussi du plus haut niveau. Frais, colorés, les couleurs (en extérieur du moins) sont généralement bien choisis. Par contre... je continu a penser que certains choix artistiques sont plutôt étrange... j'ai commencé la mine de Varla et je trouve ça vraiment hideux. Du rose qui tire vers le rouge. Assez "sale" en plus. Bof.
Par contre certain intérieur comme les sous sols de Mercator sont magnifiques.

Pour moi, la grande force de ce jeu vient vraiment de son level design et du charisme de Ryle (et du bestiaire qui reste quand même original et agréable, en incluant son IA franchement bonne et progressiste) ainsi que du "charme" de l'isométrie.
Bref, je découvre un grand jeu...

Citation :
Parlons-en, du papy qui se transforme ! Alors que je venais de perdre, et le papy de reprendre sa forme originelle, je me suis retrouvée bloquée parce que je lui marchais dessus, et je n'ai plus eu d'autre choix que de faire un Reset


La même... un bug franchement pas drôle. Surtout quand on doit se retaper tout le diner avec le duc et tout et tout. Donc un conseil : avant d'aller voir papy monstre, passez par l'église permet de sauver sa peau du reset.

Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Kya Dark Lineage, Dead Island 2

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2877
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2009-01-28 20:54
Je fais un Up, puisqu'en parallèle de Sonic Unleashed (et un petit KOF XI, en attendant le XII), j'ai attaqué Landstalker, qui a été une de mes nombreuses victimes d'achat compulsif sur les brocantes.
Je dois avouer que j'ai acheté le jeu sans savoir à quoi m'attendre. Je n'avais jamais lu de test sur le jeu, et les seules informations dont je disposais étaient que le jeu était en 3D isométrique, qu'il avait l'air bien et que la jaquette était très moche.
Actuellement, je viens de finir le Sanctuaire du Lac, et je confirme les 3 affirmations : c'est bien de l'isométrique, la jaquette est horrible, et le jeu confine au chef d'œuvre.

Je précise tout d'abord que la 3D isométrique ne me pose aucun problème, surement parce que quand j'étais très jeune, j'ai torché Sonic 3D Flickies's Island dans tous les sens, donc la maniabilité très particulière du soft ne me rebute pas, bien au contraire. En fait, je me surprends souvent à murmurer "ah les salauds" à presque chaque phase de plate-formes, tant elles utilisent intelligemment la 3D. Le réflexe de sauter derrière un mur où on ne voit rien est venu tout naturellement, à tel point qu'à chaque fois que j'en vois un, je me dis "allez, je suis sur qu'ils m'ont fichu un escalier ou une caisse derrière !"...et ça ne rate pas.
Je me suis régulièrement demandé ce qui me plaisait dans ce jeu. En effet, je n'aime pas les Zelda, mais j'aime bien les Zelda-like (je suis fan d'Alundra par exemple), or Landstalker fait clairement partie de cette catégorie. Ce qui m'enchante le plus est réellement le côté plate-formes-énigmes-exploration, beaucoup plus que les affrontements très très basiques (je ne pense pas que l'on puisse avoir autre chose qu'une épée). La Tour de Mir, les 8 énigmes de Mercator, le Labyrinthe Vert, la Mine de Verla, le Sanctuaire du Lac, autant de lieux dont je me souviendrais pour très longtemps, tant leur inventivité m'ont fait suer.
Le jeu est également drôle, et ça c'est rare : combien de jeux récents voient leurs effets comiques tomber à l'eau faute d'une mise en scène, un jeu d'acteur (ou des doublages) convenable ? Toute la scène avec Madame Yard était rigolote, d'autant que je pressentais que le passage avait été censuré.
Il y a juste au niveau sonore que ça coince : ce n'est pas mauvais, mais je trouve l'ensemble pauvre. A la limite, le bruit quand on pose un objet est rigolo, on dirait vaguement un Yoshi qui avale (si si je vous jure !), mais les musiques semblent peu nombreuses, et pas traénscendantes pour un sou.

Ce que je regrette maintenant, c'est de ne pas y avoir joué plus tôt, je me rends compte que je suis vraiment passé à côté de quelque chose...


_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Dishonored (One X) / Metro 2033 (Switch)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8697
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2009-01-28 22:46
J'ai passé de très nombreuses heures que je qualifierai d'enchanteresses sur Landstalker l'année dernière, après avoir fait une razzia un jour sur le stock de jeux MD de la boutique de jv de mon quartier.
J'ai vraiment adoré. L'ambiance, l'histoire, l'introduction!!!, la maniabilité, un peu moins les graphismes et la musique mais ça reste plaisant.
Comme tout le monde j'ai adoré le labyrinthe vert, que j'ai passé d'une traite et sans encombre, ce qui ne m'a pas empêché d'être affolé par le génie de cette séquence et en même temps très angoissé de ne pas m'en sortir.

Par contre à ma grande honte, j'ai lâché le jeu en cours alors que j'étais vraiment avancé. J'ai dû essayer un autre truc qui m'a plu, sûrement sur la Wii, et je n'y suis plus revenu. Grosse erreur qu'il me faudra réparer.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 07:59
Arf Landstalker.... Quelle tuerie ce jeu. Je l'ai fini à l'époque et depuis je n'y ai pas retouché. Je devrais me le refaire à présent, voir si la magie opère toujours.

En tout cas, c'est clairement un des meilleurs jeux de la Megadrive. Tama, si tu aimes le genre et que la 3D isométrique te plait, je te conseille également Light Crusader, de Treasure et toujours sur MD, même s'il est nettement moins bien.





Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Kya Dark Lineage, Dead Island 2

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2877
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 10:38
Ah justement, Light Crusader est aussi une victime, je comptais le faire après Landstalker, parce que acheter sans jouer, c'est quand même pas terrible...

Tout comme Niloc, j'ai passé le Labyrinthe Vert sans encombre, mais en étant parfaitement conscience de la chance inouïe que j'ai eue de tomber sur le chien : je n'imagine même pas la tête du pauvre joueur qui arrive devant la Pierre Solaire sans le Sifflet, et est obligé de tout refaire en sens inverse parce qu'il a loupé UN truc stupide !
Ce qui me sidère, c'est de voir à quel point les gars de Climax ont pu utiliser la 3D. Je les imagine bien dans leur studio, heureux comme des gosses le jour de Noël, avec leur patron qui leur dit "alors voilà les mecs, on m'a filé un outil, ça s'appelle le DD520, on peut faire de la 3D sur Megadrive avec" "YAY !". Utiliser les angles de vue pour générer des énigmes, ou même forcer le joueur à revoir toute son appréciation d'un labyrinthe pourtant simple, tout cela dans le jeu confine au génie.

Par exemple, je viens de finir une quête annexe pour avoir un anneau qui me permet de charger ma barre de magie deux fois plus vite. Pour cela, j'ai du traverser un labyrinthe...en étant transformé en chien ! J'ai du aborder les puzzles à l'intérieur d'une manière totalement différente, en rigolant nerveusement devant les énigmes tordues qu'on m'avait préparé.

Non, j'adore ce jeu.

Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 13:43
Argh, tu me redonnes méchamment envie d'y rejouer !

Ca va pas tarder, je pense...

Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Kya Dark Lineage, Dead Island 2

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2877
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2009-02-03 12:31
J'avance tranquillement dans le jeu, je viens de passer les Rocheuses (encore une fois, l'utilisation de la 3D est machiavélique), je viens d'arriver à Kasalt, et il s'est passé quelque chose de très rare une fois arrivé à l'entrée du labyrinthe du Roi Nole.

J'avais dit plus haut que musicalement (et même d'un point de vue sonore en général), le jeu ne faisait qu'assurer un service minimum. Pourtant, la musique présente dans le labyrinthe vient de briser mon jugement : c'est très étrange, en l'entendant, je suis retombé en enfance, à l'époque où j'avais 8/9 ans.
A cet âge-là, il m'arrivait de ne pas pouvoir avancer dans un jeu parce que la musique me faisait peur - j'ai toujours été très réceptif musicalement. Le monde 8 de Super Mario Bros 3 était infranchissable pour moi, de même qu'un niveau d'Aladdin sur MS où je n'avais pas d'arme (mais je crois qu'on n'en avait pas tout court, je dois me tromper). Ce n'était pas une peur volontairement provoquée comme dans un film/jeu d'horreur, mais bien une peur provoquée par une musique qui sussurerait sadiquement à l'oreille "tu arrives vers la fin, tu n'es pas si mauvais...mais tu as fait le mauvais choix en venant jusqu'à moi, tu vas le regretter !", une peur telle que j'éteignais la console d'un doigt tremblotant, à la fois soulagé et frustré.
Or en grandissant, j'ai, un peu comme tout le monde, appris à faire la part des choses, à regarder un jeu d'un œil un peu extérieur, analytique, ce qui fait que je peux mieux décrire un jeu, mais qu'en contre-partie j'y ai un peu perdu en immersion (par exemple, je peux être sur à 99% qu'un passage censé me faire rire dans un récent ne me fera pas rire du tout), exception faite des survival-horror, auquel je ne ne peux décidément pas jouer.
Cette "barrière" analytique que l'âge a dressé pour moi s'est totalement effondrée à l'instant où je suis entré dans le labyrinthe, comme si la voix m'avait de nouveau susurré "alors gamin, tu m'avais oublié ? Tu as grandi, mais rien n'a changé : tu viens de faire une erreur, rebrousse chemin et je ne te tuerai pas...enfin, si tu cours vite...". Et ça va paraître idiot, mais à ce moment-là, j'ai éteint la console, par pur réflexe. Bien sur, je me suis dit 5 secondes après "mais qu'est-ce que je suis c** !" mais à ce moment-là, j'ai eu de nouveau 8 ans, et de nouveau la perspective de traverser un niveau m'avait effrayé. Depuis très, très, très longtemps, un jeu ne m'avait fait un tel effet. Depuis des lustres, aucun jeu ne m'avait reconnecté à l'enfance à ce point.

Au passage, je me suis fait une réflexion : l'usage intelligemment tordu de la 3D isométrique est définitivement amusant pour moi, mais qu'en aurait-il été si j'y avais joué quand j'étais petit ? Est-ce que tant d'ingéniosité dépensée à me faire tourner en bourrique ne m'aurait pas énervé ?
Je me dis que je rencontre paradoxalement les limites du rétro-gamer, à savoir réussir à jouer dans les mêmes conditions qu'avant, avec les mêmes prédispositions qu'avant...
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Kya Dark Lineage, Dead Island 2

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2877
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2009-02-08 14:28
Ayé, Landstalker fini !

Bon, pas à 100%, je n'ai pas eu le coeur de réunir toutes les Réserves de Vie (1200 Or pour 1 Point de Vie, y'a pas marqué Crésus !) ni d'avoir tout l'équipement (j'ai loupé des Bagues inutiles), mais ça y est, Nole repose six pieds sous terre et son trésor est à moi.

Le labyrinthe souterrain fait facilement partie des donjons les plus tordus du jeu, qui force le joueur à faire des allers-retours significatifs. Je pense qu'il ne doit pas être inutile de tracer une carte ou prendre des notes, histoire de ne pas se perdre. Il est également habité par des hommes-lézards et les spectres, que j'exècre plus que tout. A titre indicatif, ce donjon fait tout de même 14% du jeu ! On m'a réellement servi ce qui se fait de mieux : salles non éclairées, phases de plate-forme où la chute est punie par l'atterrissage sur des dizaines d'ennemis (l'espèce de nid d'où sortent des mini-squelettes est immonde), puzzle qui me font courir d'un bout à l'autre de la salle, boulets piquants par dizaines...bref, le repas du chef, ou du condamné, c'est selon. D'ailleurs, vu la longueur du donjon, on trouve trois téléporteurs ramenant à Mercator, et qui sont de véritables bouffées d'oxygène !

Pour le palais du Roi Nole proprement dit, il est étrangement plus court, mais aussi plus condensé, avec presque aucune salle de "détente" où on pouvait souffler un peu. A ce stade du jeu, si on ne maitrise pas encore les lois de la perspective alliés à des réflexes en acier, pas la peine de continuer, c'est grillé. Ici c'est très simple, tout ce qui ne blesse pas le joueur le fait tomber dans une cave vers le tout début du donjon. De plus, l'ingéniosité est de rigueur et si la difficulté globale des énigmes est moins élevée que les souterrains de Mercator (juste pour l'exemple hein), on m'a quand même demandé de faire le paillasson pour que des statues activent des interrupteurs à ma place !

Les derniers combats ne furent pas trop difficiles cependant : la première forme du boss final est simpliste au possible, sa seconde forme par contre nécessite de rester constamment au centre de la zone afin de bien voir quand il fait un séisme, car si on ne saute pas au bon moment, on finit en poulet Tandoori. De plus chaque coup reçu enlève points de vie d'un coup, alors les EkeEke et les Dahl partent assez vite. C'est peut-être le combat le plus difficile, et le plus intéressant du jeu.

Je regrette simplement une traduction française vraiment médiocre (dont une scène censurée), des items ne servant à rien comme les Bottes pour marcher dans la lave et un aspect sonore très moyen, malgré la fameuse musique de l'entrée du dernier labyrinthe.
Bref, pour moi il est de loin supérieur à un Zelda, plus abouti dans le développement des donjons. Le parti-pris de faire des combats anecdotiques passe plutôt bien, tant on voit que l'équipe à clairement bossé les énigmes. Et en plus le jeu est plutôt drôle, ce qui n'est pas un mal, d'autant que j'ai entendu dire que la version Console Virtuelle garde la langue en anglais, du coup plus de bourdes de traductions.
Réellement un must de la MD, je suis vraiment content d'avoir rebranché ma petite console !
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Dishonored (One X) / Metro 2033 (Switch)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8697
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2009-03-14 16:42
Après avoir honteusement abandonné le jeu pendant plus d'un an j'ai repris ma sauvegarde à l'occasion d'un dépoussiérage du meuble télé.

Franchement je ne vois pas pourquoi j'ai laché le jeu en route, j'ai immédiatement retrouvé le plaisir procuré par l'univers de Ryle, surpris de voir que les graphismes sont meilleurs que dans mon souvenir. Par contre les comps musicales sont toujours un peu pompières sur les bords.
Le compteur affiche près de 17 heures de jeu, je suis à Verla, ou les villageois ont été enfermé dans les mines. J'en ai déjà libéré un groupe, il m'en reste deux.

Par contre je n'ai pas le manuel de jeu, pourriez-vous me dire à quoi servent les statues (dorées et une autre aussi), le dahl... tout ça quoi? Je ne m'en rappelle plus.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Dzeuss
Pixel imposant


Inscrit : Jul 20, 2006
Messages : 820

Hors ligne
Posté le: 2009-03-14 20:53
La statue grise déclenche une pluie de roche qui touche tous les ennemis à l'écran (attend toi à voir cette animation très très très souvent vers la fin du jeu), la statue dorée sert (si mes souvenirs sont exacts) à bloquer la barre de magie au max pendant quelques secondes.

Le dahl je sais pu ...


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Kya Dark Lineage, Dead Island 2

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2877
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2009-03-15 07:31
Le Dahl te soigne totalement, même si il est honteusement cher. Les statues, n'hésites surtout pas à t'en servir, il ne faut pas être radin dessus Pour les Anti-paralysie et tout le toutim, inutile que je te fasse une description.

C'est d'ailleurs dommage que le menu ne donne pas de description des objets, mais curieusement, ce n'est pas si gênant que ça, moi je n'utilisais que les EkeEke, les Dahl et les Statues.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Dishonored (One X) / Metro 2033 (Switch)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8697
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2009-03-29 16:55
Ca y est je sens que la fin est proche, je viens de sauver la princesse, il ne me reste plus qu'à remettre la main sur le (pas si gros) vilain qui s'est enfui dans le palais sous-terrain.
L'occasion de tomber dans un village étonnant, dans des cavernes, qui a la particularité... de proposer des musiques différentes du reste du jeu!

Oui parceque jusque là il y a les musiques des villages, les musiques de l'extérieur et les musiques des grottes / dongeons, et c'est tout. On a là droit à une musique exclusive, qui plus est fort réussie et qui met bien en valeur l'idée que le dénouement approche. Par le seul fait qu'elle diffère de celles entendues jusque là.

En y repensant je ne pense pas que ce soit seulement de la fainéantise, qui n'est à mon humble avis pas à exclure totalement, mais ce choix a toutefois la particularité de bien mettre le joueur dans des conditions comparables à celle du héros, qui avance dans un monde qu'il connaît mal, sans repères. Le choix d'une musique unique par environnement tout le long du jeu ne donne pas d'indice sur l'ambiance du lieu traversé, que le lieu soit mal famé ou totalement innofensif, c'est au joueur de le découvrir, ne pouvant pas se baser sur la bande son.

C'est un choix assez malin pour ma part, mais ça reste une interprétation très personnelle, parcequ'à la vision du design général assez passe partout, et de l'animation des ennemis assez calamiteuse (les géants à massue!!!), on ne peut pas exclure totalement unelimitation de bidget ou de temps. Ou même d'envie.

Il n'en reste pas moins que je trouve le jeu absolument magistral, d'une richesse incroyable dans sa conception spatiale. Les extérieurs sont pleins d'embranchements possibles, aec autant d'explorations à la clé, et de doutes pour le joueur, et les dongeons sont d'une richesse phénoménale.
D'ailleurs j'aimerais bien voir une modélisation en 3D de ces derniers, des fans ont bien dû faire ça je pense, un plan à la manière des Metroid Prime en quelque sorte.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!



Index du Forum » » Jeux » » Landstalker

112 messages • page
123456




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)