Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog participatif : Les Jeux de la Bandai WonderSwan
118 messages • page
123456
Auteur Groblog participatif : Les Jeux de la Bandai WonderSwan
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-08 12:14   [ Edité le: 2015-06-08 12:15 ]
Cov1 Cov2

Nom: Guilty Gear Petit 1 & 2
Genre : Jeu de Baston
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Arc System Works

1 2

3 4

5 6

Date de sortie originelle: 25 janvier 2001 / 27 septembre 2001
Éditeur (Région): Sammy Studios (JP)
Autres plateformes : Aucune





 
----------------------------------


 
Guilty Gear Petit 1 & 2 ont été développé par Arc System Works, responsable entre autres de nombreux portages sur consoles rétro avant d'être reconnu pour sa saga Guilty Gear.

Guilty Gear Petit se base sur le gameplay de Guilty Gear X, en récupère 7 personnages (dont 2 cachés), auxquels on rajoute Fanny l'infirmière, exclusive aux 2 opus WonderSwan, tous les personnages étant au passage en Super-Deformed. Le jeu dispose de 4 modes : Story, Time Attack, VS Mode et Training.

Côté maniabilité, on retrouve tous les classiques de Guilty Gear X transposé parfaitement aux commandes de la WonderSwan : les 4 boutons X pour vous déplacer (et notamment X1 pour sauter), Y1 et Y2 pour lancer un taunt (provocation), Y3 pour changer la jauge de tension, Y4 pour un mouvement spécifique au personnage incarné, A pour le poing, B pour le pied, A+B pour le slash, ainsi que diverses manipulations pour le dust, double saut, dash avant et arrière, air dash, instant air dash, Roman Cancel et combos. Je ne saurais d'ailleurs que trop vous conseiller d'aller consulter des faq, les spécificités de gameplay étant beaucoup trop riche pour être détaillé dans cette fiche.

A noter que l'IA du jeu n'est pas très efficace, au point de ne jamais vous pousser à exploiter les subtilités du jeu, et que les experts du jeu devront se tourner vers le mode 2 joueurs par câble link pour contenter leur soif de technique.

Guilty Gear Petit 2 dispose de quelques améliorations par rapport au premier opus : Vous disposerez d'un mode de jeu supplémentaire (Survival), ainsi que de nouveaux personnages (portant le total à 23 personnages dont 10 cachés) et de nouvelles arènes. Côté gameplay, aucune modification à signaler.

Avis du déchu : L'un des meilleur (si ce n'est le meilleur) jeu de baston de la WonderSwan.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Zelda TOTK

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8802
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2015-06-09 01:01
De toutes facons, des jeux de baston sur la console y en a pas des masses non plus
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2015-06-09 11:53
Il m'a l'air un peu mou du genou ce Guilty en comparaison des jeux de baston de la NeoGeo Pocket...

ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-09 12:53   [ Edité le: 2015-06-12 13:22 ]
ce cf cg

Nom: Gunpey / TarePanda no Gunpey / Gunpey EX
Genre : Puzzle Game
Plateforme: WonderSwan Classic & Color
Développeur: Koto Laboratory

1 2 3

a b c

Date de sortie originelle: 04 mars 1999 / 09 décembre 1999 / 09 décembre 2000
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Arcade, DS, PSP





 
----------------------------------


 
Cette trilogie Gunpey a été développé par Koto, responsable entre autres de Flash Koibito Kun, Buffers Evolution et Voice Fantasy.

Gunpey est un hommage direct à Gunpei Yokoi, reliftant et adaptant à la WonderSwan l’un des tout dernier jeu qu’il conçu avant son tragique accident : Professor Henoheno, un jeu électronique porte-clés.

Dans une grille en 5 cases de large par 10 de haut vous retrouverez 4 types de fragments de ligne : slash (/), antislash (), chapeau (∧) et chapeau retourné (∨). Vous ne pouvez déplacer ces fragments que verticalement, avec possibilité d’interversion, et vous devrez relier ces fragments afin de constituer une ligne reliant les bords gauche et droit de l'écran. Une fois la ligne complétée, elle sur-brille durant un courte période, vous permettant d'y connecter d'autres fragments et réaliser ainsi un bonus de combo. Un bonus est également accordé quand tous les fragments sont supprimés de l'aire de jeu. Les fragments apparaissant par le bas de l'écran et poussant l'ensemble vers le haut, si un fragment touche le haut de l'écran, c'est Game Over.

Gunpey dispose de nombreux modes de jeu : Endless mode, où vous n'aurez aucun quota de ligne ou de limite de temps, les fragments remontant de plus en plus vite les niveaux avançant. Stage mode, où vous devrez réaliser des lignes avec un nombre de fragments donné, le nombre de fragments et leur vitesse d'apparition augmentant les niveaux avançant. Puzzle mode, où vous devrez faire disparaitre l'intégralité des fragments de l'aire de jeu en un seul coup.

Story mode, où vous incarnerez une grenouille prénommée Vincent devant sauver Sherry le chat des griffes de hors-la loi, le tout dans un univers de Far West déjanté. Le principe de jeu sera similaire à Stage Mode, à 1 exception près : Les personnages que vous affronterez sont dotés de pouvoirs visant à ralentir votre progression, tels que la capacité à assombrir des zones ou doter l'aire de jeu de scrollings horizontaux localisés.

Enfin, Free mode, où serez dans un véritable entrainement, toutes les conditions de Game Over disparaissant : vous pourrez ainsi jouer comme bon vous semble.

A noter que le jeu dispose d'un mode 2 joueurs via cable link, vous permettant des parties endiablées.

TarePanda no Gunpey dispose d'un contenu strictement identique à Gunpey, à 2 différences près : Le menu est écrit intégralement en japonais, et le jeu est lié à la licence TarePanda de San-X. Ainsi, vous incarnerez le célèbre panda fainéant voyageant à travers le monde afin de prendre en photo des pyramides de panda : Chaque panda portera une coiffure associée à son pays d'origine, et chaque obstacle du mode story sera l'occasion d'enchainer les lignes afin de le surmonter.

Gunpey EX est l'unique opus en couleur, ce qui lui apporte une possibilité de gameplay supplémentaire : dorénavant, il y aura des fragments de différentes couleur, ce qui rapportera des points bonus supplémentaires lorsque vous réaliserez une ligne d'une seule couleur. De plus, les menus de jeu repassent intégralement en anglais. Enfin, à noter que le jeu était compatible MobileWonderGate, permettant de partager ses scores dans tout le Japon. Malheureusement, le jeu n'a pas eu que des améliorations : Le mode histoire n'existe plus (devenu un Time Attack), et les musiques ont été remplacées par des compositions de moins bonne qualité.

Avis du déchu : La trilogie Gunpey est un must-have de la plateforme, mais vous ne devrez en choisir qu'un pour éviter de tomber dans la redondance, les 3 épisodes étant quand même très similaires. Ma préférence est allée au petit panda tout mignon.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-10 13:50
cover

Nom: Inuyasha : Fuun Emaki
Genre : A-RPG
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Bandai

1 2

3 4



Date de sortie originelle: 27 juillet 2002
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Inuyasha Fuun Emaki a été développé par Bandai, responsable entre autres d’un nombre monstrueux d’adaptations de jeux tirés d’animes japonais. Le jeu est tiré du manga du même nom.

Durant l'époque féodale japonaise, les hommes cohabitaient avec les démons : il existait alors un joyau qui accroissait de façon extraordinaire les pouvoirs de ces derniers. Ce joyau était gardé par une prêtresse humaine, Kikyo, qui tomba amoureuse du demi-démon Inuyasha, celui-ci souhaitant s'emparer du joyau. Malheureusement, ceux-ci s'entretuèrent dans des conditions mystérieuses. Quelques siècles plus tard, à notre époque, une jeune lycéenne nommée Kagome tombe dans un puits du temple familial. Grâce à un fragment du joyau présent dans son corps, elle se retrouve transportée cinquante ans après qu'Inuyasha ait été attaché à un arbre par l'une des flèches magiques de Kikyo. Vous incarnez Inuyasha depuis sa libération.

Inuyasha Fuun Emaki devrait être considéré comme un visual novel injecté de phases d'action en lieu clos. En effet, l'univers du jeu se déroule autour d'une carte et de dialogues : Une fois la prochaine destination sélectionnée, vous serez amené à combattre divers personnages ou démons. Une fois ceux-ci vaincus, vous retournez à la carte, et ainsi de suite. Sauf que ces combats vous rapporteront de l'expérience, et les montées en niveau consécutives augmenteront vos caractéristiques. De plus, vous disposerez d'un lieu d'entrainement vous permettant de gagner des points d'expérience bonus, forts utiles au cas où vous auriez des difficultés à franchir certaines étapes. Côté maniabilité, A pour frapper, B pour sauter et les 4 boutons Y pour appeler des alliés à la rescousse.

Enfin, sachez que vous pourrez également accéder à un mode survival dans le menu principal, celui-ci étant classique : vous participerez à des combats de plus en plus difficiles jusqu'à ce que vous n'ayez plus une once de vie.

Avis du déchu : Un bon petit jeu, dommage que les phases de dialogue soient si nombreuses.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-11 13:28
cover

Nom: Judgement SilverSword
Genre : Shoot'em Up
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: M-Kai

1 2 3 4

Date de sortie originelle: 2 février 2004
Éditeur (Région): Qute (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Judgement SilverSword a été développé par M-Kai, créateur de doujins tels que Cardinal Sin ou Eschatos. C’est à l’origine un jeu créé via WonderWitch, le kit de développement amateur de la WonderSwan, qui a gagné un concours de développement WonderWitch en 2001, et qui a connu une sortie physique tardive (c’est l'avant-dernier jeu officiel de la plateforme).

Le jeu vous emmène au travers de 31 stages relativement courts (1 minute) mais frénétiques, et aux combats de Boss (nommés Judges) bien plus longs et éprouvants. Tel un Danmaku, votre vaisseau disposera d'une hit-box réduite. Vous disposerez également de 2 armes non-améliorables : un tir frontal concentré et puissant ainsi qu'un tir dispersé à l'efficacité moindre. Aucune smart bomb pour vous sauver, mais un bouclier fort utile : dédié entièrement à la défense (vos armes étant désactivées quand vous vous en servez), son efficacité faiblit à chaque tir encaissé (jusqu'à disparaitre complètement), mais il se recharge dès son inactivation.

Côté scoring, Judgement SilverSword se révèlera simple et instinctif : plus vous enchainerez rapidement les ennemis, et plus le multiplicateur augmentera, sachant qu'il sera limité selon le mode de difficulté employé. En Easy, il sera bloqué à 1, en normal il pourra monter jusqu'à 4, tandis qu'en hard vous pourrez véritablement viser les high scores avec un multiplicateur à 10 !

Avis du déchu : Une véritable perle shmuppesque, aussi bon que rare et cher...
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2015-06-12 11:58   [ Edité le: 2015-06-12 11:58 ]
Vraiment une surprise ce shmup !!!

Sinon il existe une conversion arcade de Gunpey, elle est jouable dans Mame, même si mal émulée.
Image

ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-12 13:21
Sans titre-5

Nom: Kaze no Klonoa : Moonlight Museum
Genre : Platformer/Réflexion
Plateforme: WonderSwan
Développeur: Namco

k1 k2

k3 k4

Date de sortie originelle: 20 mai 1999
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Kaze no Klonoa a été développé par Namco, responsable entre autres de Pac-man, Splatterhouse et Ridge Racer.

Vous incarnez Klonoa, accompagné de votre ami Huepow, rencontrant au gré de leurs pérégrinations une jeune fille pleurant à chaudes larmes. Celle-ci leur explique que la lune a été morcelée puis volée par un mystérieux groupe d'artistes résidant au musée de la pleine lune. Arrivés au musée, Klonoa et Huepow s'y retrouvent enfermés par un artiste nommé Picoo. Ils devront maintenant parcourir les 5 mondes du musée afin de restaurer la Lune dans le ciel.

Sur fond de scénario bateau (et tout à fait dispensable), Kaze no Klonoa Moonlight Museum pose les bases de gameplay de tous les opus portables à venir : Vous pouvez sauter, planer, attraper les ennemis (certains vous octroyant même la capacité de monter dans les airs), les lancer (pour abattre d'autres ennemis ou activer des mécanismes). De plus, une fois attrapés, ces ennemis vous octroient un double saut fort pratique et nécessaire pour avancer dans le jeu.

Armé de toutes ces capacités, vous traverserez ainsi 5 mondes, allant de la copie du village de Breezegale au musée pensant, en passant par le château, la prison dessinée et le palais des nuages. Chaque monde étant découpé en 6 stages, ce ne sont pas moins de 30 stages que vous devrez traverser afin de mener le mode histoire à son terme. A noter que contrairement à la plupart des platformers, Kaze no Klonoa Moonlight Museum possède une forte dimension réflexion, vous poussant à explorer les niveaux et à résoudre de nombreuses énigmes afin de les terminer.

D'ailleurs, pour terminer un stage, c'est simple : il faut trouver les 3 médailles solaires qui s'y trouvent, débloquant ainsi la porte de sortie du niveau. De plus, chaque stage dispose également de 30 pierres de rêve qu'il vous faudra récupérer afin de compléter l'image de chaque monde. Enfin, vous pourrez récupérer des cœurs (restaurant d'une unité votre barre de vie) voire même des vies, ainsi que des clés dont l'obtention sera nécessaire afin de pouvoir explorer l'intégralité du niveau en cours.

Une fois le mode histoire terminé, vous aurez accès à l'Extra World : celui-ci vous mènera à 5 challenges intenses dont la difficulté féroce vous feront regretter la brise de fraicheur du mode histoire.

A noter que Kaze no Klonoa Moonlight Museum dispose d'une possibilité fort pratique. Quand vous faites les niveaux pour la première fois, le type d'affichage est prédéterminé : Ainsi, certains stages se feront console à l'horizontale, tandis que d'autres vous demanderont de les faire console à la verticale. Une fois un niveau terminé, vous pourrez le refaire autant de fois que vous le voudrez, mais surtout dans le sens de jeu que vous souhaitez : faites pause, et utilisez la dernière option du menu, l'affichage passera de l'horizontale à la verticale et vice-versa !

Avis du déchu : Bien que doté d'une aventure franchement facile (seuls certains puzzles seront un peu retords), Kaze no Klonoa remporte mes faveurs sur WonderSwan, c'est tout simplement mon platformer préféré.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2015-06-14 16:15
Front Mission à emporter partout, ça devait être vraiment le pied à l'époque.

Je me répète mais ce groblog est une base de donnée formidable. Toutes les infos essentielles à propos des jeux y sont.
ADL, je suppose que tu es l'auteur du livre consacré à la WS dont il est question sur Padretro ? Le livre reprend il le contenu des fiches telles qu'elles sont sur Padretro et/ou dans ce groblog (même description, mêmes 4 screenshots) ? Comment l'acheter ? (il n'est pas sur Amazon )

  Voir le site web de Sebinjapan
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-14 18:37
Hello

Yup, je suis bien l'auteur du livre en question, dispo uniquement sur la boutique blurb à 20€ in (couleur éco) ou 27€ in (couleur "classique") : http://www.blurb.fr/user/store/Paderetro

Les fdp sont chéros (9€) mais c'est comme ça : Blurb n'étant pas en France, c'est plus cher, normal. C'est bien contrebalancé par une commande groupée toutefois.

Concernant les fiches, le contenu en lui même est quasi similaire entre le web et papier, juste que la forme change énormément : pas la même organisation, type d'écriture complètement adapté au support papier tout comme le type de langage employé, etc. En gros, c'est pas du copier-coller, tout a été réellement adapté à son support.

D'ailleurs, si tu veux un aperçu du livre :




_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Zelda TOTK

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8802
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2015-06-15 01:16
Donc si je comprends bien, ce bouquin parle de 51 jeux en detail mais pas du reste de la ludotheque?
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-15 02:06   [ Edité le: 2015-06-15 02:09 ]
59 jeux en 51 fiches oui, ce n'est pas une bible.

J'ai voulu faire un ouvrage un peu différent de ce qui se fait actuellement : un véritable guide pratique, support utile aux primo-accédants de la plateforme ainsi qu'à ceux qui l'auraient déjà, joueurs de préférence (le guide en lui-même n'est pas intéressant pour les collectionneurs stricts) mais surtout à destination des francophones, qui peuvent certes comprendre l'anglais mais pas le japonais.

Par guide pratique, j'entends un léger historique, un p'tit détail des consoles et accessoires, à la fin une boite à outils pour comprendre la console (ses icônes, listing de jeux colors compatibles N&B, comment démonter une cartouche et changer sa pile de sauvegarde, etc), et le gros du guide en plein centre, les jeux.

Chaque jeu voit scénario, gameplay, maniabilité, modes et astuces détaillés. Et j'ai pris le parti de ne recenser que "mes" 59 meilleurs jeux WonderSwan, tous jouables pour une personne qui ne comprend pas le japonais, même si certains demandent un peu d'essai/erreur pour être intégralement jouables (ils sont précisé par un astérisque). ^^


_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 10248
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2015-06-15 13:13
Je sors de ma lecture silencieuse pour crier au grand jour mon intérêt pour ce sujet ; je n'ai à mon grand regret jamais poussé assez loin mon exploration de la WS, et je vois que j'ai bien raté de belles choses. J'ai hélas revendu ma SwanCrystal il y a plusieurs années…

La fin des années 1990 était décidément passionnante : Wonderswan, Neo Geo Pocket, Dreamcast, GBA à l'approche…

  Voir le site web de petitevieille
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-15 15:10
ça se rachète une swancrystal. ^^

Suivant les occasions (en gros pas l'acheter à prix d'achat immédiat ebay mais être un peu patient), une SC en loose se trouve à 30 euros et une complète à 60 euros.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-20 15:21
Cover

Nom: Kidou Senshi Gundam Seed
Genre : Action/Shmup
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Bandai

1 2

3 4



Date de sortie originelle: 15 mars 2003
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Kidou Senshi Gundam Seed a été développé par Bandai, responsable entre autres d’un nombre monstrueux d’adaptations de jeux tirés d’animes japonais.

En l'an CE70 du calendrier local, l'affrontement fait rage entre les humains de l'alliance terrestre et les coordinateurs génétiquement modifiés de la ZAFT : la guerre a été déclarée suite à l'anéantissement de la colonie Junius 7 par l'alliance terrestre, celle-ci pensant ainsi tuer le conflit naissant dans l'oeuf. Afin de mener cette guerre nouvellement créée à un terme rapide, l'alliance terrestre créa 5 Gundams sur la colonie neutre d'Héliopolis. Mais les coordinateurs de la ZAFT, mis au courant de ce nouvel armement, débarquèrent et en volèrent 4. Reste 1 Gundam récupéré par Kira, jeune coordinateur de la colonie d'Héliopolis, engagé malgré lui aux côtés de l'alliance terrestre afin de, le croit-il, sauver ses amis...

Au cours des 8 niveaux de jeu, vous incarnerez Kira dans une trame scénaristique condensée de l'anime originel de 50 épisodes. Vous verrez ainsi s'alterner phases scénaristiques, phases de combat et QTE, celles-ci vous demandant simplement d'appuyer sur le bouton de tir au bon moment.

L'armement de votre Gundam dépend du pack imposé par le scénario (Aile Striker, Launcher Striker ou Sword Striker), même si l'arme de corps à corps sera toujours employée avec le bouton B et l'arme à distance avec le bouton A, tout en pouvant concentrer son tir en laissant le bouton appuyé. Y3 vous permettra de locker un ennemi alors que Y4 déclenchera le tir de votre base mobile Archangel (qui tient lieu de smart bomb).

Les Gundams, de par leur conception, ont une résistance et une autonomie limitées et représentées par 2 barres : La barre de vie en rouge (vous mourrez quand elle atteint 0), et la barre d'énergie bleue qui, une fois réduite à 0, vous prive de tous vos équipements pour ne vous laisser que vos poings.

Une des particularités du jeu est de pouvoir améliorer l'OS de votre Gundam entre chaque niveaux, via stock points gagnés en cours de jeu, à répartir selon 4 caractéristiques : Puissance d'attaque, Consommation énergétique, Rapidité et Armure PS. De plus, vous pourrez également régler la balance entre l'attaque et la défense de votre Mecha.

Enfin, une fois le jeu terminé, vous débloquerez un mode bonus ainsi que la possibilité de refaire l'histoire avec 5 nouveaux Gundam (Duel, Buster, Blitz, Aegis et Freedom), et ce, selon le nombre de stock points récoltés durant la partie.

Avis du déchu : Un jeu composé de beaucoup de blabla (impossible à passer, on peut juste un peu accélérer les dialogues), mais dont les phases d'action sont plutôt sympa, surtout que la technique est irréprochable.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-06-27 14:07
Cover

Nom: Kinnikuman Nisei : Dream Tag Match
Genre : Catch
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Tose Software

1 2

3 4

Date de sortie originelle: 02 mars 2002
Éditeur (Région): Bandai (JP)
Autres plateformes : Aucun



 
----------------------------------


 
Kinnikuman Nisei : Dream Tag Match a été développé par Tose Software, responsable entre autres des séries Legend of Stafy et Dragon Quest Monsters. Le jeu est basé sur le manga du même nom, suite directe de Kinnikuman, plus connu sous nos latitudes sous le nom de Muscle Man.

L'histoire principale suit les aventures de Mantaro Muscle, fils de King Muscle (Muscle Man en VF), qui détient les clés du destin de l'univers entre ses mains. Pour ce faire, il devra défaire la DMP (Demon Manufacturing Plant), une ligue de catch démoniaque dont le seul but est de contrôler le monde, mais également reconstituer sa base de fans, incluant l'amour de sa vie, Rinko. Heureusement, son coach (Alexandria Meat) est là pour le seconder.

Le jeu dispose de 3 modes : Histoire dans lequel vous jouez uniquement Mantaro et devrez gagner le tournoi intergalactique. Tag qui vous fera jouer 10 matches en duo. De plus, quand vous finirez un tournoi Tag, vous débloquerez un nouveau personnage (en fonction du premier personnage choisi de votre duo). Classic, le mode caché, déblocable uniquement quand vous aurez récupéré tous les personnages (14 en tout) : C'est tout simplement le Kinnikuman de la Nes, avec les personnages de la série originelle !

Le gameplay est en apparence classique : deux barres de vie (la votre est bleue, celle de l'adversaire rouge), un timer, et le but de chaque match est de gagner 2 rounds (soit en vidant la barre d'énergie, soit en ayant le plus de vie le timer arrivé à 0). Quand vous ou votre adversaire aurez moins de 25% de vie, vous vous retrouverez dans l'incapacité de sauter, et vos déplacements seront ralentis.

Vous pouvez diriger votre personnage, frapper (ou pousser) avec A, sauter avec B, esquiver en appuyant 2 fois vers l'arrière, faire une attaque sautée en appuyant sur B puis sur A, changer de personnage (en cas de Tag Match) en appuyant sur A du côté du ring de votre allié, et déclencher le mode Ultimate Muscle en appuyant sur A+B.

L'Ultimate Muscle est représenté par une barre graduée en 3 sections en bas de l'écran : elle se remplit en encaissant des coups ou en récupérant des orbes que vous lance de temps en temps Alexandria du haut de l'écran. Plus la barre est pleine, plus l'Ultimate Muscle sera puissant, allant jusqu'à ôter 75% de la barre de vie de l'adversaire. Mais gare ! Car votre adversaire bénéficie des mêmes avantages que vous, alors ne le laissez surtout pas récupérer ces orbes, il se servira de l'Ultimate Muscle sans aucune pitié. A noter que ce spécial s'utilise en 2 volets : d'abord vous activez le mode (le personnage luit en violet), ensuite vous devrez porter un coup à votre adversaire pour activer l'Ultimate Muscle.

Avis du déchu : Petit jeu sympathique sans prétention, bien qu'une plus large palette de coups lui aurait été profitable.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-07-07 00:26
cover

Nom: Kurupara !
Genre : Puzzle Game
Plateforme: WonderSwan Color
Développeur: Tom Create

1 2 3 4

Date de sortie originelle: 14 juin 2001
Éditeur (Région): Tom Create (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Kurupara ! a été développé par Tom Create, responsable entre autres de nombreuses adaptations sur consoles.

Le principe de jeu est relativement simple : dans une aire de jeu de 5 cases sur 5, vous devrez faire disparaître tous les panneaux présents. Pour ce faire, vous devrez connecter verticalement, horizontalement ou en diagonale 3 panneaux ou plus dotés de la même illustration, ce qui aura pour effet de créer une chaîne. Mais la particularité de ces panneaux est qu'ils se comportent comme une pièce de monnaie en possédant deux côtés distincts : ainsi, une fois une première chaîne créée, l'une des deux faces est détruite, et vous devrez enchaîner le second côté pour faire disparaitre totalement la pièce.

Kurupara ! dispose de 4 modes de jeu : Level Exam, Puzzle Mode, Head-to-Head et Story Mode. Le Level Exam est l'équivalent d'un entraînement, à la nuance près qu'il vous faudra en valider tous les niveaux afin de débloquer de nombreux stages pour les autres modes. Le Puzzle Mode vous amènera à vider les aires de jeu en un minimum de coups. Le Head-to-Head est le mode 2 joueurs, contre l'IA ou contre un ami via câble link. Enfin, le Story Mode, qui est tout simplement le mode histoire du jeu.

Côté maniabilité, vous déplacerez les panneaux en combinant X2 et une direction, vous retournerez les panneaux avec X3, et pourrez faire apparaitre de nouveaux panneaux avec X1 (seulement en Head-to-Head et Story Mode).

Avis du déchu : Un puzzle game très agréable, même s'il n'atteint pas les sommets d'addiction d'un Gunpey ou Tetris.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-07-11 16:44
Cover

Nom: Lode Runner
Genre : Arcade
Plateforme: WonderSwan
Développeur: Aisystem Tokyo

1 2

4 3

Date de sortie originelle: 20 avril 2000
Éditeur (Région): Banpresto (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Lode Runner a été développé par Aisystem Tokyo, responsable de nombreuses conversions arcade sur consoles telles que Thunder Fox et Bio-Ship Paladin sur Megadrive, ainsi que Darius Gaiden sur Saturn.

L'empire Bungeling a volé une énorme réserve d'or à ses propriétaires légitimes, et votre mission est d'infiltrer la trésorerie Bungeling, en progressant à travers 125 niveaux de plates-formes, échelles et cordes infestés de gardes robotiques.

Le Gameplay se révèlera plutôt simple : vous pouvez vous déplacer, utiliser les échelles (vertical) et les cordes (horizontal), creuser, mais pas sauter (c'est la particularité de la licence). De plus, vous êtes invincible aux chutes, mais pas aux gardes : touchez-en un, et vous mourrez. Pour vous débarrasser de ceux-ci, il vous suffira de creuser un trou et il tomberont dedans, les arrêtant pendant de longues et salvatrices secondes. Enfin, toutes les plateformes ne se contenteront pas d'avoir un comportement identique sous vos pieds, certaines verront votre personnage passer tout simplement au travers, faites attention !

Le but du jeu est également très simple : récolter l'or. Une fois tout l'or d'un niveau récupéré, un échelle apparaitra pour vous mener au prochain niveau, et ainsi de suite. Bien évidemment, cette apparente simplicité cache un Level Design extrêmement tortueux vous demandant au préalable réflexion et planification, ainsi que de l'expérimentation. Si vous planifiez mal vos déplacements, vous pourrez très bien être bloqué dans le niveau, vous demandant alors de relancer celui-ci.

Par rapport à l'ensemble des titres de la licence Lode Runner, la version WonderSwan possède plusieurs particularités : De nouveaux niveaux font leur apparition (tout en conservant les tableaux classiques du jeu), tout comme de nouvelles fonctionnalités (avec des blocs qui s'écrouleront, et même l'apparition de l'eau pour la première fois dans la licence), tenues (comme le tuba qui vous permettra de vous déplacer rapidement dans l'eau) et ennemis (gare aux homards !), ainsi qu'un éditeur de niveau (permettant de réaliser de nombreux niveaux sans aucune connaissance en programmation).

Avis du déchu : Lode Runner fait partie des quelques « vieux jeux » de la plateforme, aux côtés de Ganso Jajamaru Kun, Rainbow Islands et bien d’autres. Ce qui inclut un jeu aux graphismes datés mais doté d’un gameplay ultra rodé et précis, ainsi qu’énormément de challenge, le jeu étant loin d’être facile : Vous voilà prévenus.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-07-13 20:42
cover

Nom: Magical Drop
Genre : Puzzle Game
Plateforme: WonderSwan
Développeur: Gaibrain

1 2 3 4

Date de sortie originelle: 14 octobre 1999
Éditeur (Région): Data East (JP)
Autres plateformes : Aucune



 
----------------------------------


 
Magical Drop a été développé par Gaibrain pour le compte de Data East, responsable de nombreuses adaptations console comme les Fatal Fury ou Virtua Fighter II Megadrive, ou les King of Fighters GameBoy. La version WonderSwan de Magical Drop est adaptée directement du troisième opus.

Quelque part dans le monde existe un objet précieux nommé Magical Drop. Il est dit que la personne trouvant cet objet voit ses rêves les plus fous réalisés. C'est cette quête que relate chaque épisode de la licence.

Le jeu se découpe en 4 modes : Story, 2 joueurs, Puzzle et Divination. En mode Story, vous sélectionnez l'un des 8 personnages du jeu (Chariot, Devil, Emperor, Fool, Justice, Lovers, Moon et Star, tous tirés des lames de tarot) et vous affrontez l'un après l'autre tous vos opposants jusqu'au Boss final, The World. 3 niveaux de difficulté seront disponibles (facile, normal et difficile), seuls les 2 derniers vous octroyant la véritable fin du jeu liée au personnage joué.

En mode 2 joueurs, vous affronterez tout simplement, et via cable link, un ami. Le mode Puzzle, quant à lui, peut être assimilé à un mode survie, vous demandant de jouer jusqu'à votre défaite, un écran final vous octroyant votre high score. Enfin, le mode divination est uniquement un petit bonus vous permettant d'avoir votre horoscope personnel.

Le Gameplay du jeu est simple : Vous dirigez directement le petit clown en bas de l'écran qui enlève (X4) ou pose (X3) les blocs qui descendent du haut de l'écran. Ces blocs sont de 4 signes (étoile, épée, verre et canne), et pour les faire disparaitre, il vous suffit de faire des combinaisons de minimum 3 blocs de même type. Vous remarquerez également parfois des blocs possédant un signe sur fond noir : si vous l'intégrez à un combo, vous le ferez disparaitre ainsi que tous les blocs de même signe de la surface de jeu. Ajoutez à cela les blocs cristal (fonctionnement identique au signe sur fond noir, à vous de déterminer de quel signe il doit être) et bulle (uniquement présents pour vous déranger, lancer un bloc dessus les fait disparaitre), et vous aurez un tableau complet du jeu. Vous pourrez même réaliser des réactions en chaine dévastatrices, vidant parfois littéralement votre écran !

A noter qu'il vous sera également possible de forcer la descente des blocs (en appuyant sur Y4) : Suicidaire aux premiers abords, mais très efficace en pleine chaine, c'est un coup à prendre.

Avis du déchu : Excellent épisode de la licence Magical Drop, supplanté uniquement par le 3ème opus sorti sur console de salon. Un régal sur WonderSwan.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer
ange_dechu_lucifer
Pixel de bonne taille


Inscrit : Feb 11, 2014
Messages : 374
De : Montpellier

Hors ligne
Posté le: 2015-07-14 12:46
ça c'est du topic qui déplace les foules.
_________________

Image


  Voir le site web de ange_dechu_lucifer

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog participatif : Les Jeux de la Bandai WonderSwan

118 messages • page
123456




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)