les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Micros et consoles » » CPC 6128, ma découverte du manuel de l'utilisateur.
79 messages • page
1234
Auteur CPC 6128, ma découverte du manuel de l'utilisateur.
Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-01 21:51
CHAP 1- PARTIE 7: SAUVEGARDE

Maintenant que nous savons taper quelques programmes avec les instructions apprises, il est temps de voir comment les sauvegarder sur disquettes.

D'abord il faut formater une disquette vierge, la structurer.

Jolie comme une fleur cette image.

Pour celà, avec la première face d'une des disquettes système. Nous allons découvrir le CP/M Plus et utiliser un de ses programmes "disckit3", qui permet entre autre de formater une disquette.
Tapons "ùcpm" pour que le système passe sous le contrôle de CP/M Plus.

Nous pouvons déjà vérifier que les instructions du BASIC ne fonctionnent plus sous CP/M, c'est un autre langage.

L'utilisation de "disckit3" est on ne peut plus simple.
Une fois le formatage effectué, on réinitialise l'ordi. Et le manuel nous apprend comment avec la commande "save" sauvegarder un programme. Avec "load" comment le charger en mémoire. Et "cat" pour lister les programmes présents.
A noter qu'il y a 4 suffixes à la commande save. Dont un, qui permet de sauvegarder sur disquette le contenue de l'écran. Puis quand on veut, de charger l'image pour l'afficher à nouveau. J'ai trouvé ça plutôt sympa.

Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000837 pts.

Joue à Hyper Light Drifter, Oxenfree, Limbo

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 2408
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-04-02 00:19
Citation :
Le 2014-04-01 21:51, Rousquilles a écrit :
A noter qu'il y a 4 suffixes à la commande save. Dont un, qui permet de sauvegarder sur disquette le contenue de l'écran. Puis quand on veut, de charger l'image pour l'afficher à nouveau. J'ai trouvé ça plutôt sympa.

Plus précisément tu peux, avec la commande save, sauvegarder un bloc de mémoire en stipulant l'adresse mémoire et la taille du bloc. La sauvegarde de l'écran est un cas particulier de cet usage, il suffit de stipuler l'adresse de la mémoire vidéo et la taille de la mémoire vidéo.

Je ne me souviens plus du tout comment je formatais mes disquettes, ni même si je les formatais. En tout cas je n'utilisais pas cpm. Est-ce que Discology le faisait ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24630
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-04-02 14:43
En fait les diskettes etaient formatées de base vers la fin. Du coup y'avait plus besoin de les formater. En plus je crois que discology et consort se tapait tout le boulot et faisant de bete copier coller
_________________

Image


Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000837 pts.

Joue à Hyper Light Drifter, Oxenfree, Limbo

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 2408
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-04-02 14:58
Ca doit être ça, j'achetais des disquette préformatée. Faut dire que mon propre CPC je ne l'ai eu qu'en 89, ce qui est plutôt tard par rapport à la vie de la machine il me semble.

Mais purée, 30 francs ! 30 pu"$% de francs une seule disquette qui contenait tout juste de quoi faire tenir 1 gros jeux ou quelques petits. On trouvait parfois des vieux jeux bradés qui coutaient moins cher

Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-03 15:46   [ Edité le: 2014-04-03 15:48 ]
@Youpla: Merci pour ta précison sur ce suffixe de la commande SAVE. Bon à savoir.

Et je savais pas, ou me rappelle plus, cette histoire de disquettes vendues déjà formatés. J'en apprends.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le CP/M m'a intrigué. Et comme on peut le voir sur la dernière image que j'ai posté, l'extension ".COM" et l'affichage du lecteur en cour "A>" ressemble bien à MS-DOS. J'ai voulu en savoir un peu plus sur son histoire. Alors, allons sur Wikipédia!
Voici le lien de la page CP/M: http://fr.wikipedia.org/wiki/CP/M .A partir de là, nous pouvons fouiller grâce aux liens vers d'autres articles. Voici ce qui m'a marqué:

Le cp/m est donc un OS(système d'exploitation) créer en 1973 par Gary Kildall fondateur de Digital Research.
Wikipédia "CP/M est une révolution, car, dans le monde naissant des micro-ordinateurs, c'est le tout premier système d'exploitation qui n'est pas dédié à une marque ou un modèle d'ordinateur, mais, au contraire, compatible avec des ordinateurs de marque et de microprocesseur différents : il fonctionne non seulement sur les processeurs, Intel (80xx), mais aussi sur Zilog (Z80) et Motorola (68xx et 69xx)".

Quand IBM veut sortir son IBM PC en 1981, qui est l'ancêtre des PC modernes. IBM veut acheter un OS existant. Et c'est vers Digital Research(CP/M) qu'il se tourne en premier. Ou si on en croit l'histoire, aiguillé d'abord par Bill Gates(Microsoft) vers eux, car n'ayant pas de toute façon d'OS à proposer.

Mais le deal échouent. Là, du coup Gates se ravise et propose à IBM MS-DOS, IBM accepte.
Wikipédia "Après avoir conclu son « deal » historique avec IBM, Bill Gates s'est mis à la recherche d'un système d'exploitation qu'il pourrait effectivement fournir à IBM pour le lancement de l'IBM PC. Selon Gordon Letwin lui-même, l'objectif de Microsoft était que MS-DOS soit aussi compatible avec CP/M que possible.
Gates rachète alors QDOS, Quick and Dirty OS((Une solution quick-and-dirty (anglicisme signifiant littéralement « rapide et sale » qu’on peut traduire par « vite fait mal fait ») est, en informatique et en biologie, une stratégie ou un protocole élaboré avec peu de soin, mais présentant l’avantage d’être une façon rapide de résoudre un problème particulier)) à la petite société SCP (Seattle Computer Products).
QDOS est en fait un clone à bas prix de CP/M écrit par Tim Paterson. Bill Gates demande alors à Tim Paterson d'adapter QDOS à l'IBM PC et de le renommer MS-DOS".

Si Gates rachète QDOS c'est donc pour sa plus-value de compatibilité avec CP/M.
Wikipédia "QDOS est le nom de travail de 86-DOS, un système d'exploitation propriétaire développé et vendu par la société Seattle Computer Products pour leurs kits basés sur le processeur Intel 8086. Sa structure de commandes et son Interface de programmation sont compatibles avec ceux de CP/M ce qui facilitait le portage des applications d'un système à l'autre. Tim Paterson en est l'auteur principal et a nié s'être inspiré du code de CP/M pour l'écrire".
Les premières versions de MS-DOS se sont donc largement inspirées de CP/M.

Et voilà comment Digital Research rate ce qui est considéré comme "le marché du siècle" avec IBM.

Après cette déroute, encore une chance mais non:
Wikipédia "Après la sortie de l'IBM PC, Gary Kildall constata que MS-DOS était un plagiat de CP/M. Il menaça alors IBM d'un procès. IBM trouva alors l'accord suivant : l'acheteur de l'IBM PC pourra choisir d'installer soit MS-DOS soit CP/M sur sa machine. Hélas, MS-DOS était vendu à $40 alors que CP/M était vendu à $240 : le choix de l'utilisateur moyen était vite fait…"

Vectrex
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0006640 pts.

Joue à SWBF2 2017 PC / BF1 PC / BFV PC / MHW PC

Inscrit : Feb 20, 2003
Messages : 3356
De : la République bananière de Wallonie

Hors ligne
Posté le: 2014-04-03 18:48   [ Edité le: 2014-04-04 18:43 ]
Citation :
Le 2014-03-24 23:38, Rousquilles a écrit :

Pour découvrir cela, on se sert d'une des 2 disquettes CP/M ou appelées disquettes système(4 faces au total). Elles sont fournies avec l'achat d'un CPC.



Un poil HS...

MEEEERCI Rousquilles!!!

Grâce à cette photo, je viens de retrouver la trace des jeux DURELL fournis avec mon 464! Et je me suis déjà bien cassé la tête pour retrouver les noms de ces jeux sur cassettes mais là, le logo AMSOFT m'a fait un flash!

Et ces jeux, ce sont tout de même mes premiers jeux vidéo sur micro/console:

HARRIER ATTACK, une daube qui m'a pourtant scotché des heures (malgré les effets sonores disons... A chier):



Et ROLAND ON THE ROPES:



Fin du HS

PS: Les liens embedded de youtube me renvoient une erreur PHP
_________________

id Origin/Steam/PSN/Nintendo Network: Vectrex_EU


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-04-03 22:03
Hé, moi j'adorais Harrier Attack !

Merci Rousquilles pour ces derniers posts et ce petit topo sur le CP/M.
La fonction COPY dans l'éditeur BASIC me rappelle à quel point le CPC était sous-estimé en tant que machine d'apprentissage de la programmation. Enfin pas vraiment "sous-estimé", les premiers tests de la machine ont venté ses super capacités de ce coté là, mais c'est tellement rapidement devenu (quasi-exclusivement pour la plupart des utilisateurs) une machine de jeux, que ses autres atouts ont été vite oubliés.

  Voir le site web de Sebinjapan
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000837 pts.

Joue à Hyper Light Drifter, Oxenfree, Limbo

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 2408
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-04-04 16:10   [ Edité le: 2014-04-04 16:12 ]
C'est vrai que le 6128, avec son lecteur de disquettes, sa mémoire confortable, son clavier complet, son mode 2 qui affichait plein de texte sur une page, et son BASIC évolué mettait une méchante rouste aux autres micros 8 bits.

Il a notamment la particularité de ne pas avoir de séparation entre le mode texte et le mode graphique, ce qui est un énoooooorme avantage puisqu'on peut à la fois utiliser les commandes d'affichage de texte et celles de dessin.

Cette particularité offre une possibilité que les concepteurs n'ont pas manqué de nous fournir, celle de pouvoir modifier les matrices qui définissent l'apparence des caractères ( = faire des TILES), et ainsi faire des graphismes à coup de commandes PRINT CHR$.

D'ailleurs je vous fiche mon billet que Harrier Attack, avec ses sprites monochromes de la taille d'un ou deux caractère et ses déplacements saccadés utilise cette méthode.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-04-06 14:19
Citation :
Le 2014-04-04 16:10, Youpla a écrit :
Il a notamment la particularité de ne pas avoir de séparation entre le mode texte et le mode graphique, ce qui est un énoooooorme avantage puisqu'on peut à la fois utiliser les commandes d'affichage de texte et celles de dessin.

Cette particularité offre une possibilité que les concepteurs n'ont pas manqué de nous fournir, celle de pouvoir modifier les matrices qui définissent l'apparence des caractères ( = faire des TILES), et ainsi faire des graphismes à coup de commandes PRINT CHR$.

Ah oui, j'adore cette fonction, elle existe aussi sur les Thomson auxquels on peut reprocher plein de choses mais pas d'avoir un mauvais Basic. Donc DEFCHR$ pour dessiner ses bouts de caractères pixel par pixel et PRINTCHR$ pour les assembler.
J'étais super déçu de pas retrouver ça sur Petit Computer (le basic de la DS)

Cette absence de séparation entre mode texte et mode graphique, est-elle courante sur les micros sortis à cette époque ? Je pensais que, sorti du ZX81 et l'Alice, tous les basic de toutes les bécanes le permettaient.

  Voir le site web de Sebinjapan
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000837 pts.

Joue à Hyper Light Drifter, Oxenfree, Limbo

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 2408
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-04-06 15:37   [ Edité le: 2014-04-06 15:37 ]
Citation :
Le 2014-04-06 14:19, Sebinjapan a écrit :
Cette absence de séparation entre mode texte et mode graphique, est-elle courante sur les micros sortis à cette époque ? Je pensais que, sorti du ZX81 et l'Alice, tous les basic de toutes les bécanes le permettaient.

Je ne connais pas tout mais contrairement au CPC la plupart des machines disposent d'un ou plusieurs modes texte ET de modes graphiques bien distincts ( = 2 modes de fonctionnement bien différents au niveau du hardware) mais parfois la possibilité d'afficher du texte même en mode graphique était intégrée au basic (avec ce que ça impliquait comme surplus d'occupation mémoire du basic).
Sur le dragon 32 / TRS-80 il fallait dessiner sois même les caractères si on voulait du texte en mode graphique. Sur les autres machines que j'ai pratiqué... ben je ne sais plus :/ J'imagine que c'est une possibilité qui est apparue avec l'augmentation de la RAM.

Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-08 11:53
@Vectrex, Ravie que tu est pu retrouvé la trace de tes premiers jeux vidéos!
Des jeux sorties en 1984.
HARRIER ATTACK, clair que je me souviens de ce titre. Je l'ai souvent lancé et joué à l'époque. J'en garde un très bon souvenir. Merci pour cette vidéo qui me permet de le redécouvrir.
ROLAND ON THE ROPES, par contre je m'en souvenais plus du tout. Mais avec la vidéo, ça m'a fait flash aussi. Je l'avais ce jeu! Par contre je suis jamais allé très loin. Le lien de la vidéo que tu postes me semblait buggé dans l'affichage. Mais en fait non, il est comme ça.

Forts instructifs, vos derniers messages Youpla et Sebinjapan. D'ailleurs la prochaine partie commence à en parler.

Donc sans transition, la suite du manuel:
CHAP 1:COURS ELEMENTAIRE -PARTIE 8: MODES COULEURS ET GRAPHIQUES

Différences entre les 3 modes d'affichage de l'ordi(MODE 0,1, ou 2).
Comment avec les instructions(BORDER, PAPER, PEN, INK) , on peut sélectionner et modifier les couleurs affichés à l'écran.

Le CPC a le choix entre 27 couleurs, mais pas toutes affichables en même temps. On peut faire clignoter deux couleurs aussi.
A noter que la palette est présente sur le lecteur de disquette:


Sympa cette partie, avec tout ça j'ai pu faire un peu plus tard un programme pour personnaliser l'environnement de travail au grès des humeurs:

Ne vous fiez pas à la vitesse d'affichage, elle est faussée. C'est juste pour voir les différents écrans. C'est un .gif fait avec l'émulateur JavaCPC.

Présent une info importante du manuel. Vaut mieux taper les mots clés du BASIC en minuscule, car il passe en majuscule au listage s'ils sont compris par l'ordi. Comme ça si erreur de syntaxe on le voit tout de suite.

Ensuite on passe aux paragraphes Graphiques:
On nous montre,pas à pas, comment(avec CHR$, LOCATE, et FRAME) déplacer fluidement un caractère, représentant un bonhomme, de droite à gauche.
Puis comment, afficher des pixels, tracer des rectangles, des cercles, et remplir des zones. A l'aide de points, de lignes, avec les commandes PLOT, MOVE, DRAW, ORIGIN, FILL.

Pour finir, trois programmes de démonstrations graphiques à taper. Jolie à voir.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24630
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-04-08 12:46
Ca m'avait toujours fait marrer d'avoir 2 couleurs clignotantes ^^
_________________

Image


Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000837 pts.

Joue à Hyper Light Drifter, Oxenfree, Limbo

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 2408
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2014-04-08 20:05   [ Edité le: 2014-04-08 20:05 ]
N'ayant jamais pris la peine de consulter la manuel avec autant de rigueur que le fait Rousquilles, je découvre l'existence de la commande FRAME. Voici la description donnée sur cpcalive :

Citation :
COMMANDE: Synchronise l'écriture des graphiques avec les trames vidéo. Il en résulte un mouvement plus harmonieux des caractères ou des graphiques à l'écran sans distorsion et sans scintillement.


Je suis à la fois très étonné et très sceptique. Étonné de trouver une fonction de synchronisation avec le faisceau cathodique dans un BASIC, qui démontre une sophistication probablement sans égal du BASIC du CPC. Sceptique quant à l’efficacité d'une telle fonction dans ce contexte. Pour survoler les détails techniques je dirai juste que ce procédé est normalement combiné avec l'utilisation d'un double buffer, à moins d'être capable de dessiner la nouvelle page plus vite que ne descend le faisceau. On n'est pas dans le premier cas, et sûrement pas dans le deuxième non plus vu la lenteur intrinsèque du BASIC, à moins de n'afficher que très peu de choses de préférence vers le bas de l'écran. Dans les faits j'ai l'impression que cette commande ne devait pas être d'une grande utilité.

Sinon j'ai retrouvé la commande qui redéfinit les caractères. Il s'agit de SYMBOL. Je laisse Rousquille y venir en temps voulu.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24630
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-04-08 22:46
Je sais plus si c'est frame ou un truc genre screen, mais y'avait moyen de creer une fenetre avec un mode different que le fond principal
_________________

Image


Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-09 13:08   [ Edité le: 2014-04-09 13:15 ]
@Youpla: Oui la description de FRAME de CpcAlive est reprise du manuel de l'utilisateur au chapitre 3, qui liste tous les Mots clés du BASIC.
Voici celle présente dans la dernière partie que j'ai posté:
Citation :
"La commande FRAME synchronise le mouvement de l'objet affiché sur la fréquence de balayage de la trame d'affichage. Si cette notion vous paraît trop technique, rappelez-vous simplement que cette commande sert à déplacer harmonieusement sur l'écran des caractères ou des graphiques"
Ça veut surement dire la même chose avec des mots un peu différents? Pour le coup, c'est trop technique pour moi.
Pour son utilité, je sais pas, j'imagine pour certains trucs. En tout cas, on voit très clairement la différence dans les exemples donnés dans le manuel, quand on l'utilise ou pas.
A noter que cette instruction est apparue avec le Basic 1.1. Donc pas présente sur CPC 464 qui a la version 1.0.

@Rain:Tu parles du multi-mode? http://www.cpc-power.com/cpcarchives/index.php?page=articles&num=184
C'est une astuce de programmateurs. Une technique avancée, comme c'est dit dans l'article. Sauf erreur de ma part, le manuel n'en parle pas.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24630
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-04-09 18:19
je sais plus si c'est pas frame, mais bon ils en parlaient dans le manuel vu que j'ai lu que lui et pas d'autres mag a l'epoque
_________________

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2014-04-09 21:13
Citation :
Le 2014-04-03 22:03, Sebinjapan a écrit :

Hé, moi j'adorais Harrier Attack !

Pareillement, qu'est ce que j'ai pu y jouer à celui-là. Mine de rien ce jeu affichait une éthique douteuse, le but étant d'aller bombarder une ville pleine de civils.

Vectrex
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0006640 pts.

Joue à SWBF2 2017 PC / BF1 PC / BFV PC / MHW PC

Inscrit : Feb 20, 2003
Messages : 3356
De : la République bananière de Wallonie

Hors ligne
Posté le: 2014-04-10 22:13
Citation :
Le 2014-04-09 21:13, Kimuji a écrit :

Citation :
Le 2014-04-03 22:03, Sebinjapan a écrit :

Hé, moi j'adorais Harrier Attack !

Pareillement, qu'est ce que j'ai pu y jouer à celui-là. Mine de rien ce jeu affichait une éthique douteuse, le but étant d'aller bombarder une ville pleine de civils.


Et là, la barre d'espace prenait cher!
_________________

id Origin/Steam/PSN/Nintendo Network: Vectrex_EU


Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-12 23:08
Belle popularité pour HARRIER ATTACK!

CHAP 1:COURS ELEMENTAIRE
PARTIE 9:UTILISATION DES SONS

L'ordi a un haut-parleur intégré. Et aussi une prise stéréo pour brancher le son sur une chaîne hi-fi.
On peut aussi directement brancher un casque sur la prise, mais il faut qu'il soit obligatoirement de "forte impédance"(?), et en plus on ne pourra pas régler le volume par la mollette volume du cpc. Donc c'est limité pour le casque, mais au pire on peut passer par la prise casque de la chaîne hi-fi.

Le cpc possède 3 canaux sonores.
On découvre la commande SOUND, qui produit/envoi le son sur haut-parleur.
Plus deux autres commandes appelable par SOUND:
ENV, qui permet de faire varier le volume d'un son au cours de son émission.
ENT, qui fait varier le ton d'une note.

Explication de tout les paramètres possibles de chaque commande. Avec une invitation à expérimentez les types de sons que nous pouvons créer.

Par exemple, pour une même note définie dans SOUND:
Avec ENV, on peut avoir un effet d'alarme ou un son de cloche.
Avec ENT, une note peut monter ou descendre. Par escalier aussi.

Une fois fait, on nous montre des combinaisons d'ENV et ENT pour la commande SOUND.

A tout ça, SOUND comporte un paramètre de "bruitage" aussi. Un exemple donne l'effet d'une caisse de batterie.

Ce que j'en retire, c'est qu'il y a beaucoup de paramètres paramétrable ^^, donc pas mal de possibilités à expérimenter.
Un petit coup de chapeau, en passant, pour les concepteurs de sons. Ça doit pas être facile, de trouver de nouveaux sons/effets.
En tout cas, les sons d'un ordi font partie intégrante de leur personnalité. Et ceux du CPC m'ont bien marqué, le rebond de la balle d'Arkanoid par exemple .

Rousquilles
Pixel de bonne taille



Joue à FFED3DAJ. Star Wars: Episode I - La Menace Fantôme.

Inscrit : Jan 07, 2009
Messages : 234

Hors ligne
Posté le: 2014-04-16 15:15
Chap 1 - Partie 10: INTRODUCTION à AMSDOS et CP/M...
Qu'est ce qu'AMSDOS?
Bonne question. Et la réponse est simple.
AMSDOS, abréviation d'AMstrad Disc Operating System(système d'exploitation de disquette AMSTRAD).

En bref, on nous présente toutes les commandes qui ont un rapport avec la gestion du lecteur de disquette intégré, et éventuellement d'un lecteur de disquette ou de cassette supplémentaire.
Dans cette partie, le manuel liste les commandes possibles(25 au total).
Il explique juste comment sélectionner chaque lecteur.

Pour info, ce système d'exploitation est contenue dans une ROM. Quand on allume l'ordi ou réinitialisons la machine, l'ordi se place par défaut sous AMSDOS.

Puis après avoir vu le formatage(dans une partie postérieur) d'une disquette avec le programme sous CP/M "disckit3". On apprend, avec, à dupliquer les disquettes système(fourni avec le CPC) pour en faire une copie. Et pouvoir ainsi les utiliser sans craindre de faire une bêtise. Et dernière fonctionnalité de disckit3, vérifier les disquettes.

Pour tout cela on utilise donc le CP/M Plus, sortie sur CPC 6128. Et pour une question de compatibilité avec les CPC 664 et 464, on nous explique comment utiliser "disckit2" sous CP/M2.2.


Index du Forum » » Micros et consoles » » CPC 6128, ma découverte du manuel de l'utilisateur.

79 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)