Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #43 - Editeurs tiers : le New Deal ?
9 messages • page
1
Auteur #43 - Editeurs tiers : le New Deal ?
Eugène SaColeco
Agitateur de pixels


Inscrit : Dec 01, 2010
Messages : 39
De : haut-débat land

Hors ligne
Posté le: 2013-07-25 20:44


Booooooooooonsoir à toutes et à tous !
Bonsoir et bienvenue dans ce nouveau numéro des gromatchs.

Après un débat résolument retrogaming la semaine passée, nous allons aujourd'hui regarder un peu plus vers le futur. Eeeeeeeeeeeeen effet, ce début d'année 2013 a été marqué par de nombreux événements majeurs vis-à-vis de certains des acteurs les plus importants de notre industrie, à savoir les éditeurs tiers.

Depuis quelques temps, les choses ont biiiiiiiiiiien changé...
Certes, le trio de poids lourds que sont Activision, Electronic Arts et Ubisoft reste solidement ancré aux premières places du classement des éditeurs tiers. Mais derrière ces trois-là, la situation a beaucoup évolué !

D'un côté, certains éditeurs se sont effondrés (THQ, un éditeur historique et colossal, a fermé ses portes) ou ont bien des difficultés à exister (Atlus cherche actuellement un repreneur, et Atari revend toutes ses licences pour continuer à vivre).
Et de l'autre côté, certains éditeurs plus mineurs voilà quelques années comme 2K ou Bethesda ont pris leur envol grâce à des cartons colossaux comme NBA 2K, Bioshock, Borderlands ou encore The Elder Scrolls ou Fallout.

Parallèlement à ca, certains éditeurs alors peu impliqués dans le jeu vidéo comme Warner Bros font une entrée fraaaaaaaaaaaaacassante dans le marché, avec des titres comme Batman, Injustice, Lego, Scribblenauts ou les futurs Mad Max et Dying Light.

De plus, certains nouveaux venus ont su bâtir leurs propres licences ou même récupérer des anciennes gloires venant d'éditeurs déchus. Deep Silver par exemple, avec des licences comme Dead Island, Metro, Saints Row ou encore Sacred, prend de plus en plus d'importance. Même chose pour des éditeurs aujourd'hui mineurs comme Nordic Games (Darksiders, Desperados, Painkiller, etc.) qui ont encore tout à prouver mais qui bénéficient aujourd'hui d'un portefeuille de licences intéressant.

Du coup, la question que nous nous posons aujourd'hui est simple : avec tous ces rachats/fermetures/fusions qui ont eu lieu ces derniers temps, pensez-vous que la situation actuelle vis-à-vis des éditeurs tiers va beaucoup changer ? Va-t-on voir des petits nouveaux venir chatouiller les éditeurs historiques comme Sega, Capcom ou Konami ?

Bref, assistons-nous à une redistribution des forces en présence sur la scène des éditeurs tiers ?

Allez, c'est parti, on refait le gromatch !

  Voir le site web de Eugène SaColeco
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 10244
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2013-07-25 21:45
Nan SEGA n'est pas un tiers. Nan. Pas un tiers.

(un quart à la limite)

  Voir le site web de petitevieille
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2013-07-25 23:58   [ Edité le: 2013-07-25 23:59 ]
Tout ce que j'espère en ce qui concerne l'univers des éditeurs sur PC c'est qu'ils se calment avec leur système "installes mon interface et crées-toi un compte si tu veux jouer à mes jeux". Valve est le pionnier dans ce domaine mais maintenant EA et Ubisoft l'ont rejoint chacun avec leur interface/boutique qui s'installe obligatoirement pour tous les jeux qu'ils éditent. Alors je serai reconnaissant si les autres ne venaient pas s'amuser à rendre le monde invivable sur PC en imposant l'insupportable équation 1 éditeur = une interface lourdingue à installer + un compte utilisateur à créer.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2013-07-26 10:25
Effectivement aujourd'hui on voit émerger des éditeurs de nulle part, qui sont plus importants que des entreprises historiques. Deep Silver a 10 ans, au début ils ne faisaient que de la distribution, et maintenant ils éditent quelques grosses licences. Et pour moi, tous ces "nouveaux riches" font plus que chatouiller les éditeurs historiques, ils leur marchent carrément sur la tronche, notamment à cause de la modification de l'équilibre des forces entre l'occident et le Japon.

L'avantage qu'ont les éditeurs historiques face à ces nouveaux venus, c'est que leurs licences portent toujours leur patte la plupart du temps, elles sont facilement identifiables, soit parce qu'elles sont anciennes, soit parce que les développeurs avaient conscience en bossant dessus de pour qui ils développaient. Quand tu développes un jeu Capcom, tu as une histoire derrière, alors que 2K ou Deep Silver... même si les politiques d'édition varient certainement, visuellement, ou même conceptuellement, difficile d'attribuer en un clin d’œil un jeu à un éditeur. On est en plein dans une politique de studios façon Hollywood, avec des licences interchangeables et pas de réelle "ligne éditoriale" derrière. Après, l'essentiel est que les licences appréciées des joueurs survivent à la valse des rachats de studios sans perdre leur âme.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32905
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-07-26 10:37
ca coute trop cher les jeux maintenant. Je persiste et signe, malheureusement ya qu'une issue possible : fusion, rachat ou faillite.

Les independants/indy sont un epiphenomene, j'ai bien peur que ne dure pas
_________________

Image


Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2013-08-22 13:33
Citation :
Le 2013-07-26 10:25, Shenron a écrit :
L'avantage qu'ont les éditeurs historiques face à ces nouveaux venus, c'est que leurs licences portent toujours leur patte la plupart du temps, elles sont facilement identifiables, soit parce qu'elles sont anciennes, soit parce que les développeurs avaient conscience en bossant dessus de pour qui ils développaient. Quand tu développes un jeu Capcom, tu as une histoire derrière, alors que 2K ou Deep Silver... même si les politiques d'édition varient certainement, visuellement, ou même conceptuellement, difficile d'attribuer en un clin d’œil un jeu à un éditeur.


Hum, je ne suis pas complètement d'accord avec cette analyse.
Si tu prends par exemple le cas d'un très vieil éditeur comme Activision (on ne peut pas faire plus vieux ), crois-tu qu'on puisse trouver une quelconque ligne directrice qui relierait Skylanders, Guitar Hero et Call of Duty ? Même constat pour Sega qui édite aujourd'hui des jeux très divers (de Sonic à Total War, ou de Project Diva à Company of Heroes).

Tous les éditeurs ont des catalogues bien définis qui visent la plupart du temps le plus grand marché possible. Il est alors normal que les jeux de ces catalogues parlent à des publics différents.
En ce sens, Deep Silver ou 2K procèdent de la même manière que les éditeurs historiques. J'aurais même tendance à dire que Deep Silver s'éparpille nettement moins en se concentrant sur des jeux adultes et gamers, avec des licences comme Metro, Saints Row, Dead Island ou Sacred, ou encore avec des distributions de jeux de niche comme Killer is Dead ou Wasteland 2.

Personnellement, je trouve que cette nouvelle vague d'éditeurs est une bénédiction, car ces derniers font bouger les choses. La concurrence a souvent du bon, et voir Deep Silver, Warner Bros, 2K ou Bethesda bousculer Konami, Capcom ou Codemasters est un signal fort montrant que les éditeurs historiques doivent toujours se démener pour être compétitif.

Ceci dit, je pense que le trio de tête (Activision, EA, Ubisoft) demeure encore intouchable. Je ne vois pas de nouvel arrivant pouvoir rivaliser avec ces compagnies-là.

En tout cas, je vois encore une fois une preuve évidente que le Japon s'est fait croquer par l'occident. Les grands éditeurs Japonais pédalent dans la semoule (voir les derniers résultats de Square Enix ou le catalogue rikiki de Konami), alors que leurs homologues occidentaux grossissent jour après jour.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2013-08-23 14:23   [ Edité le: 2013-08-23 14:25 ]
Je parlais du Sega pré-2012, celui qui avait de la personnalité

Plus sérieusement, c'est vrai que mon constat n'est plus tout à fait exact... La différence entre les anciens éditeurs (occidentaux comme japonais) et la nouvelle vague, c'est que je vois ces derniers comme de purs éditeurs, là où les anciens font aussi du développement, ou alors l'ont fait à l'origine.

Ce que je veux dire, c'est que n'importe lequel des jeux édités par Deep Silver pourraient l'être par quelqu'un d'autre, qu'on n'aurait aucun moyen de le savoir juste en regardant le jeu. En même temps, c'est un peu le cas avec les jeux occidentaux en général... Titanfall, the Division ou Destiny, tu peux les changer d'éditeur sans que ça se remarque...

Du coup, évidemment que les japonais se font croquer en chiffres, parce qu'ils ont tendance à privilégier leur domaine de compétence historique, au lieu de manger à tous les râteliers. Il n'y a que Square-Enix et maintenant Sega qui se développent vraiment vers l'occident via le rachat de studios.

Citation :
Si tu prends par exemple le cas d'un très vieil éditeur comme Activision (on ne peut pas faire plus vieux ), crois-tu qu'on puisse trouver une quelconque ligne directrice qui relierait Skylanders, Guitar Hero et Call of Duty ?

L'essorage de franchise ?
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2013-08-23 14:39
Citation :
Le 2013-08-23 14:23, Shenron a écrit :

L'essorage de franchise ?

Ce qui est un peu le point commun de tous les gros éditeurs.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2013-08-23 15:07
Oui, pardon : l'essorage de franchise au point de tuer un genre à part entière.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron

Index du Forum » » Gromatches » » #43 - Editeurs tiers : le New Deal ?

9 messages • page
1




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)