Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #32 - Au jour de son 40ème anniversaire, que retenir d'Atari ?
7 messages • page
1
Auteur #32 - Au jour de son 40ème anniversaire, que retenir d'Atari ?
Eugène SaColeco
Agitateur de pixels


Inscrit : Dec 01, 2010
Messages : 39
De : haut-débat land

Hors ligne
Posté le: 2012-07-05 21:08


"Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir !

Si je vous parle d'Atari, en fonction de votre âge, vous pouvez avoir plusieurs réactions.

Si vous avez une quaaaaaaaaarantaine d'années, vous allez penser à la surpuissance de Pong, au succès des Atari 2600 et compagnie ou au logo de la société dans le film Blade Runner.

Si vous avez environ trente ans, vous penserez forcément à la Jaguar ou à la Lynx, deux prédateurs disparus trop vite, ou à des titres comme Gauntlet.

Enfin, si vous êtes un peeeeeeeeeeetit jeunot, Atari vous fera penser à cette compagnie en difficulté dont le destin fut lié à celui d'Infogrames, alternant les jeux vraiment dispensables et de rares coups d'éclat comme Test Drive Unlimited.

Et vous ?
Que pensez-vous de Atari ?
Depuis Pong jusqu'à sa fusion complète avec Infogrames ?
Et vu qu'on vient juste de fêter le 40ème anniversaire d'Atari, quel bilan peut-on tirer de l'histoire de cette société légendaire ?

Allez, c'est à vous de reeeeeeeeeeeeefaire le gromatch !"

  Voir le site web de Eugène SaColeco
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-07-05 21:38
Non seulement Atari a apporté le jeu-vidéo au grand public (auparavant seuls des chercheurs et des étudiants y avaient accès), mais en plus ils ont fait ça bien ...
Quand on pense aux origines du JV, on pense donc à Atari et à Pong. Mais on a tendance à négliger tout ce qu'Atari a produit juste derrière. Inutile de les énumérer, par contre on peut rappeler le point commun entre (presque) tous leurs jeux : l'originalité. Cherchez donc dans la ludothèque Atari des 1ères années des clones de Space Invaders, des labyrinthe-games à la Pac-Man ou des Defenders-like : vous n'en trouverez pas (ou pas beaucoup). Atari cherchait avant tout à innover, à être le copié et jamais le copieur : ils prenaient des risques et ça payait. Si le JV en tant que loisir de masse a aussi rapidement décollé, c'est aussi grâce à cette démarche.

Je retiens aussi d'Atari leur impact sur le marché de la micro avec l'Atari ST.
Là, ce n'est plus l'Atari de Bushnell et sa bande de hippies aux idées géniales, ni celui de la Warner et son empire de cartouches de jeu, mais c'est l'Atari de Jack Tramiel, l'homme qui veut mettre entre les mains des fans d'ordis le meilleur matos au meilleur prix. Pour largement moins cher qu'un Mac de l'époque, on avait une machine équivalente avec environnement graphique (le méga-luxe à l'époque), souris, lecteur de disquettes intégré, mais avec plus de mémoire, une meilleure résolution, et surtout la couleur. Et surtout, la bécane est polyvalente : travailler, bidouiller, jouer, dessiner, composer, publier ... tout est possible. Et c'est abordable grâce à l'interface graphique et au prix. C'est grâce au ST que Commodore ré-orientera sa gamme Amiga avec le A500 et le succès qu'on sait (à la base l'Amiga (1000) était beaucoup plus cher et plutôt destiné aux professionnels).
Sans le ST, on aurait encore eu pendant peut-être longtemps un monde de la micro-informatique coupé en deux avec d'un coté les ordis "pas cher" mais principalement destinés aux gamers et aux bidouilleurs, avec une prise en main pas évidente (pas de souris, pas d'icones, des commandes à taper à la main pour lancer les jeux ...), et de l'autre des ordis destinés à la bureautique et aux applications sérieuses, comme le mac ou les PC, ou à la création graphique semi-pro comme l'Amiga 1000, mais beaucoup plus chères, inaccessibles au commun des mortels.

Donc par deux fois, des hommes très différents, aux visions très différentes également, mais oeuvrant pourtant sous le même sigle Atari, ont grandement contribué à apporter le jeu-vidéo et l'informatique au plus grand nombre, en faisant tomber pas mal de barrières.

Dommage que ensuite ça ait bien merdé !!!

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32905
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-07-05 23:16
qui ca ?

Sinon pour developper, j'aime encore moins Atari que SEGA. C'est pour dire comme je les aime

Ce que je retiens c'est surtout une succession d'achat vente assez phenomenal. Pour tout dire à un moment j'y comprend plus rien du tout. Je suis resté sur infogramme qui avait racheté la marque pour en faire une gamme pour certains de ses jeux.
Mais bon de nos jours ca represente juste un nom. PLus de philosophie ni rien....

Après comme jeu à part pong, y'a rien qui me revient en tête
_________________

Image


Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2012-07-06 00:31
Ce que je retient d'Atari? Les logos dans Blade Runner...

chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à The Walking Dead saison 2

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6282
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2012-07-07 22:10
Quand j'étais petit, Atari était synonyme de jeux vidéo, de console...Mon voisin, qui possédait un C64, me disait : "Tu viens jouer à l'Atari ?", de la même manière que plus tard, on disait "jouer à la Nintendo, à la Playstation...".
J'avais 6 ou 7 ans quand les VCS 2600 envahissaient les rayons des magasins, et que je les regardais avec fascination. Cette grosse manette noire avec son unique bouton rouge... Des portages loin d'être tous réussis, surtout quand on les comparait à ceux de la Colecovision... C'est un peu tout cela l'Atari de mon enfance. Lorsque j'avais 14 ans, un copain m'a fait découvrir l'Atari ST, ses jeux d'aventure magnifiques (Mortevielle, Maupiti Island, Explora...), ses portages de jeux d'arcade souvent réussis et bien plus fidèles que ce qui se faisait sur les consoles d'alors (Nes et Master System).
Peu de temps après, Atari a sorti la Lynx, qui se permettait d'oser concurrencer Nintendo sur le domaine des consoles portables en ajoutant la couleur ! C'était quand même assez bluffant ! Bon, l'écran paraissait rikiki comparé à la taille de la bête, et il valait mieux y jouer avec un adaptateur secteur, mais les jeux auxquels j'ai pu jouer à l'époque (Blue Lightning, Chip Challenge...) étaient vraiment bons.
Et puis est sortie la Jaguar, qui là encore essayait de prendre ses concurrents de court, avev le résultat que l'on connaît.

Il a fallu attendre de nombreuses années avant que je n'acquière les machines emblématiques d'Atari (Atari ST en 1993, échangé contre une basse ! VCS 2600 et Jaguar en 2004, Lynx en 2011), et je n'y ai pour ainsi dire pas vraiment joué une fois possédées (hormis le ST, grâce à toute une collection de disquettes prêtées par un copain).
Concernant Atari racheté par Infogrammes, j'avoue que j'aurais du mal à émettre un avis, car c'est le constructeur innovant et preneur de risques qui m'a surtout intéressé, plus que l'éditeur, bien que certains jeux m'ont vraiment marqué, tels Paperboy, Hard Drivin et surtout Star Wars.

_________________


Image


David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2012-07-11 11:12
Pour moi, un peu comme Sega, Atari n'existe plus vraiment depuis que la boîte ne fabrique plus de hardware. La marque Atari s'est tellement diluée dans l'édition de titres aux origines trop diverses... Son identité, si forte dans les années 80, s'est totalement volatilisée.

C'est triste, car comme le souligne Seb, la branche arcade d'Atari, phénoménale pendant un bon paquet d'années, véhiculait des valeurs exceptionnelles que beaucoup d'éditeurs devraient avoir le culot (... sans doute suicidaire) d'adopter.

A titre personnel, je retiendrai donc d'Atari sa console VCS, grandiose malgré ses défauts (elle a bercé mon "enfance"), ainsi que ses jeux de café, souvent improbables et pourtant hautement désirables car truffés de qualités. J'ai aussi beaucoup aimé ses micros 8 bits, très similaires au C64 ; moins ses micros 16 bits, ayant possédé un Amiga. Quant au reste (Lynx et Jaguar), je préfère l'oublier tant il est symptomatique du déclin monumental de la firme.

  Voir le site web de David
Cyco Nico
Tout petit pixel


Inscrit : Jul 27, 2012
Messages : 43

Hors ligne
Posté le: 2012-08-03 16:04
Atari a fait découvrir le jeu vidéo au grand public avec Pong, inventé la Musique Assistée par Ordinateur avec le ST et sa prise midi et rendu accessible à presque toutes les bourses des machines puissantes pour leur époque.

Aujourd'hui, une marque aussi novatrice devrait être l'égal de Nintendo. Pourtant, elle a pour ainsi dire disparu.
Pour moi la raison est simple : Génial sur le hardwae, Atari a presque toujours été nul sur le software.
Quand le marché était suffisamment porteur et ouvert, ça n'a jamais vraiment posé de problème.
Exemple : la VCS s'est très bien vendue en dépit de ses jeux globalement pourris. Le ST a réussi à décoller alors qu'il fut lancé sans AUCUN logiciel pour l'accompagner, car dans sa gamme de prix, il était sans concurrent.
Mais quand il a fallu affronter des rivaux sérieux, alors là, le manque de softs a ruiné les efforts d'Atari. La Lynx avait beau être puissante, pas trop chère et en couleurs, elle ne pouvait rien face à la Game Boy et ses nombreux jeux d'excellente qualité. A quoi pouvait servir les 64 bits de la Jaguar si c'était pour jouer à Tempest? Il y a bien eu Alien VS Predator, mais acheter une console pour 1 seul jeu, c'est limite... Quant au Falcon, il a été lancé sans aucun soutien aux éditeurs de softs qui ont dû apprendre à manier l'engin eux-mêmes... pour les plus motivés. Les autres ont laissé tomber.
Un beau gâchis!

Et comme si le sort s'acharnait sur la marque jusque dans la tombe, Atari est aujourd'hui... lun prête-nom pour des jeux tout pourris!

  Voir le site web de Cyco Nico

Index du Forum » » Gromatches » » #32 - Au jour de son 40ème anniversaire, que retenir d'Atari ?

7 messages • page
1




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)