Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #25 - Que penser de la place d'Amstrad dans l'histoire du jeu vidéo ?
58 messages • page
123
Auteur #25 - Que penser de la place d'Amstrad dans l'histoire du jeu vidéo ?
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-03-06 23:12
Citation :
Le 2012-03-06 13:14, Jika a écrit :
Je crois que si Amstrad n'a pas une place très importante dans la reconnaissance générale des retrogamers, c'est parce que la marque n'avait pas d'exclus. En effet, tous les jeux que nous avons cité ici sont des jeux qui existent sur d'autres supports...

Les CPC ayant formidablement bien marché en France, il y avait quand même pas mal d'exclus issues de boites françaises. Le Passager du Temps, EXIT, Le Maitres des Âmes, Billy la Banlieue, La Chose de Grotembourg, Rally 2 ...
C'est aussi pour ça qu'il a une place de choix parmi les joueurs français.

  Voir le site web de Sebinjapan
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 12:48
Je suis d'accord, mais on parle de jeux qui ne sont connus que dans l'Hexagone là...

Parce que la chose de Grotembourg, je ne suis pas sûr que ca parle à un Anglais...

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32905
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 13:07
wai mais bon on parle d'un temps ou les moins de 20a....

N'empeche qu'à l'époque avec un petit marché intérieur t'arrivais à faire vire une boite quand même. Enfin une boite, le codeur quoi
_________________

Image


Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 13:10
On compare les budgets de prod de Ghost Recon Future Soldier et La Chose de Grotembourg, pour déconner ?

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 15:18
Je parle surtout de l'Amstrad bashing posthume en fait. Je l'ai déjà vu sur ce forum. Laurent lui-même (ouais je balance, je suis devenu comme ça maintenant) qui dans un post assez ancien voyait en Amstrad une société arriviste, comme Sony plus tard (ce qui est sûrement vrai, mais pour moi ça n'a aucune espère d'importance). Post à retrouver, les écrits restent ! Plus évident, l'acharnement gratuit d'un certain spécialiste d'Atari, que beaucoup ici identifieront assez vite, sur le CPC. Là les posts seront plus faciles à retrouver !

Le Edge du début des années 2000 était pas tendre non plus. J'ai souvenir d'un magazine qui ignorait royalement la marque, avec le ton péremptoire qui le caractérisait à l'époque, et d'un seul commentaire qui évoquait très rapidement la ludothèque du CPC, d'une formule cinglante. Quelque chose comme "only if you like hand-me-down Spectrum ports", ce qui encore une fois n'est pas fondamentalement faux mais quand même très réducteur. J'admirais ce magazine, mais leur obsession du "définitisme" m'a toujours été pénible.

Après est-ce que ce bashing est si répandu ? Disons, seulement en proportion de ce que représente la marque dans l'histoire du medium, c'est-à-dire pas grand chose, j'en conviens. Mais j'ai constaté une pointe d'animosité dans les discussions sur les micros 8-bits, au mieux des réserves (légitimes). L'idée qui revient est quand même que Amstrad ne mérite ni son relatif succès commercial ni la place qu'on lui fait dans les discussions sur le retro.

Effectivement, les machines Amstrad n'ont pratiquement pas laissé d'exclus vraiment significatives dans l'héritage retro, et cela a clairement joué dans leur réputation posthume (le fait par exemple qu'un des plus grands classiques du CPC, Fruity Frank, soit un plagiat en dit long sur la nature de la ludothèque). Mais je pense que, plus encore, c'est la faible implantation des supports Amstrad, à l'échelle mondiale, qui a joué. Le CPC n'a vraiment marché qu'en Angleterre, en France et à priori l'Espagne (si j'en juge par le nombre de développeurs espagnols qui ont développé dessus). Et même en Angleterre, le CPC ne devait pas prendre plus de place que le Spectrum ou le C64. Je connais mal les PC Amstrad, mais j'imagine que ça devait pas être beaucoup mieux.

Dans les années 80, l'entrée d'Amstrad sur le marché de l'informatique était une vraie réussite commerciale, mais aujourd'hui on a une vue très mondialiste de ce qu'est le succès commercial. Alors Amstrad ça paraît plus grand chose, de ce point de vue là en tout cas. D'ailleurs, à cette échelle, toutes les machines européennes peuvent être mises dans le même sac. Franchement, vous pensez qu'on connaît beaucoup les ludothèques du C64, de l'Amiga, du ST, du Spectrum... aux Etats-Unis ou au Japon ? Même l'excellent site Hardcore Gaming 101, que personnellement je trouve assez ouvert d'esprit, évoque à peine quelques jeux Amiga.

Dire que la marque n'avait pas d'identité vidéo-ludique n'est pas faux dans l'absolu, mais ça n'empêche pas du tout la ludothèque CPC d'avoir, je trouve, une forte personnalité (en bien et en mal !) Même si elle est en grande partie constituée de conversions. Et puis dire que la disparition d'Amstrad de l'industrie est passé inaperçu est un peu exagéré ! On s'est quand même bien marré en voyant la marque, à qui les succès passés étaient manifestement monté à la tête, persuadée de ses chances, essayer de concurrencer les 8-16 bits japonaises avec la GX 4000

  Voir le site web de Lyle
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 17:11
Je ne pourrai pas développer pour des raisons techniques, mais :

1. La guerre des machines a *vraiment* eu lieu sur micros 8 bits (entre le Spectrum et le C64 en Angleterre), et même avant ça (mais dans une moindre mesure) entre l'Atari VCS et ses 2 concurrents, l'Intellivision et la Colecovision.

2. L'Amstrad CPC n'a pas marché en Angleterre (ce qui explique son exclusion de la guerre fratricide entre le ZX et le C64). Son succès quasi-exclusif en France et en Espagne explique l'absence de guerre des micros 8 bits par chez nous.

  Voir le site web de David
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 17:52
Citation :
Le 2012-03-07 17:11, David a écrit :

2. L'Amstrad CPC n'a pas marché en Angleterre (ce qui explique son exclusion de la guerre fratricide entre le ZX et le C64). Son succès quasi-exclusif en France et en Espagne explique l'absence de guerre des micros 8 bits par chez nous.


Ah tiens, je savais pas ça (on a des chiffres de vente par pays d'ailleurs ?) Je pensais que le CPC avait marché en Angleterre parce qu'il y a quand même eu un paquet de développeurs britanniques qui ont développé dessus, et pas des moindres. Plus encore que des développeurs français ou espagnols.

  Voir le site web de Lyle
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 18:14
Non mais l'aspect "amateur", fouillis, "éclaté" (il suffit de comparer une image d'un portage spectrum comme Manic Miner ou Hydrofool et la version CPC de l'Arche du Captain Blood, on ne dirait pas la même machine alors que le C64 par exemple a un style très homogène) et très "local" de la ludothèque CPC, c'est ce qui fait son âme.

C'est parce qu'on pouvait passer d'une production archi-amateur à quelque chose de très professionnel, que des jeux étaient clairement archi français, que des conversion d'arcade côtoyaient des jeux d'aventure textuels, que pleins de jeux étaient originaux voire totalement nawak/WTF et que certains étaient incompréhensibles/mystérieux si dans une compilation ou piratés (et donc sans manuels), que certains jeux étaient clairement proches du spectrum alors que d'autres touchaient à l'Atari/Amiga, c'est parce que tout ça, que la machine était intéressante.

On avait l'impression que son potentiel était infini, qu'on irait de surprise en surprise, que l'avenir de l'informatique et du jeu allait être incroyables. Et puis surtout, on avait envie de comprendre comment c'était fait. On plaisante pas mal que les ordinateurs 8/16bits étaient des arnaques car on faisait croire aux parents que l'on allait faire de l'informatique alors que l'on allait jouer, mais en fait le CPC incitait clairement à la programmation, à écrire des programmes en basic, à s'abonner à des magazines qui expliquaient la machine et nous faisait taper des jeux, à utiliser des scanneurs de disque pour bidouiller l'hexadécimal pour changer le nombre de vie ou autre dans un jeu...

Je ne connais pas le C64, mais je ne sais pas s'il incitait/permettait ça. Son professionnalisme et son homogénéité est un avantage, mais aussi un inconvénient, dans le style des jeux, leur patte graphique, leur nationalité, c'est un peu l'équivalent "ordinateur" des consoles de jeu j'ai l'impression, alors que le CPC était incroyablement divers, il adaptait tout.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32905
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 20:24
Citation :
Le 2012-03-07 13:10, Jika a écrit :
On compare les budgets de prod de Ghost Recon Future Soldier et La Chose de Grotembourg, pour déconner ?


Attention si tu vas par là on va reparler du niveau de vie, du prix du pain, l'essence, la bouffe, les salaires etc.... de l'époque ^^

Citation :
Le 2012-03-07 15:18, Lyle a écrit :
Je parle surtout de l'Amstrad bashing posthume en fait. Je l'ai déjà vu sur ce forum. Laurent lui-même (ouais je balance, je suis devenu comme ça maintenant) qui dans un post assez ancien voyait en Amstrad une société arriviste, comme Sony plus tard (ce qui est sûrement vrai, mais pour moi ça n'a aucune espère d'importance).


Bah en même en temps c'est pas faux. Ils ont rien inventé, ils ont juste sorti une machine démentielle à un prix defiant toute concurrence ^^
Et pourtant je l'adore mon CPC

_________________

Image


David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2012-03-11 08:03
Citation :
Le 2012-03-07 18:14, Simbabbad a écrit :
Je ne connais pas le C64, mais je ne sais pas s'il incitait/permettait ça. Son professionnalisme et son homogénéité est un avantage, mais aussi un inconvénient, dans le style des jeux, leur patte graphique, leur nationalité, c'est un peu l'équivalent "ordinateur" des consoles de jeu j'ai l'impression, alors que le CPC était incroyablement divers, il adaptait tout.

Tu prêtes au C64 des qualités qu'il n'a pas. Cette machine était aussi port'nawak que l'Amstrad - voire plus, vu le nombre hallucinant de titres qui ont tourné dessus. On y trouvait des jeux très finis ou au contraire mal branlés, des jeux très colorés ou en monochrome... Les deux machines sont en réalité très similaires, ce qui est bien normal puisqu'elles appartiennent toutes deux à une époque très lointaine où l'expérimentation était quasi-constante, et où l'amateurisme prédominait. Seul leur succès (dans des pays très distincts) a fait, à mon sens, toute la différence.

  Voir le site web de David
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-03-11 16:18
Citation :
Le 2012-03-07 20:24, RainMakeR a écrit :
Ils ont rien inventé, ils ont juste sorti une machine démentielle à un prix defiant toute concurrence ^^

Je trouve que ça résume bien ce qu'est le CPC.

Le CPC n'a vraiment pas du tout marché en Angleterre ? Comme le dit Lyle, c'est étonnant quand on voit la qualité de titres développés par des boites comme Imagine (certes des conversions de l'arcade, mais très soignées). Ils ne se sont pas donnés autant de mal juste pour le marché français quand même ?
Et que s'est-il passé en Angleterre quand Amstrad a racheté Sinclair et a sorti les Spectrum 128k sous sa marque, quasiment au même prix que les 6128 ? Les anglais ont continué à acheter du Spectrum ou bien ils sont passés à autre chose ? (à quoi ? au ST qui venait de sortir ?).

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32905
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-11 23:14
Pour moi l'angleterre c'est Ocean, LA boite mythique du CPC. Et ils sont grand breton, donc c'est toujours etonnant de voir que le CPC a pas marché là bas
_________________

Image


Phenix
Tout petit pixel


Inscrit : Apr 10, 2012
Messages : 23

Hors ligne
Posté le: 2012-04-10 12:59
J'ai peur de ne pas être très objectif ^_^.

Mais je pense que tout le monde est d'accord pour dire qu'Alan Sugar a fait un gros coup commercial avec ses CPC. Amstrad a participé à démocratiser l'informatique dans les foyers avec une machine simple à utiliser et pour un prix défiant toute concurence.

Vendre un micro-ordinateur avec son moniteur a été une vrai révolution.

A cet époque, il fallait monopoliser la TV familial (il n'y avait pas un TV par pièce en 80 ) ou acheter un moniteur informatique qui était très souvant hors de prix.

  Voir le site web de Phenix
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-04-13 13:45
N'aie pas peur d'assumer ta fanboy attitude envers Amstrad.

Regarde Dante, il y arrive très bien avec la N64. ^^

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6678
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2012-04-13 13:47
Ah mais là, c'est pas pareil : on n'est pas fanboy de la N64. On l'admire, c'est tout, et on n'est jamais de mauvaise foi

  Voir le site web de MTF
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-04-13 13:50

"La N64, c'était trop bien, mais le flou pourrissait un peu la vue, c'est tout... "

dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Le GamePass sur la Serie X

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5365
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2012-04-14 13:02
Citation :
Le 2012-04-13 13:45, Jika a écrit :

N'aie pas peur d'assumer ta fanboy attitude envers Amstrad.

Regarde Dante, il y arrive très bien avec la N64. ^^


Tu parles bien de la meilleure machine de tous les temps
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
Piccolo
Pixel digne de ce nom

Score au grosquiz
1035760 pts.

Joue à Super Mario 64, Sonic Mania

Inscrit : Nov 06, 2006
Messages : 159

Hors ligne
Posté le: 2012-07-18 23:15
Comme dit plus haut, je pense que le CPC a peu de place dans l'histoire du jeu vidéo mondiale ; mais à sans doute une place non négligeable dans l'histoire du média en France, du fait du nombre de jeux français sortis dessus (par Ubi Soft, Loriciels, Ere Informatique, etc.). Et, je pense qu'il a une plus grande importance encore dans la démocratisation de l'informatique dans les foyers, à cause de son prix imbattable.

Comme beaucoup ici, j'ai pas mal d'affection et de nostalgie pour cette plateforme, qui était mon premier ordinateur et ma première machine de jeu.
Si on regarde la machine aujourd'hui, on peut encore apprécier, je pense :
- ses capacités sonores : les voix digitalisées, mais aussi sa palette sonore, assez proche de la NES, qui crache du bon vieux son 8-bit qui claque (de suite je pense à Dragonninja, Krakout, Boulder Dash, Rampage).
- sa palette de couleurs qui était assez riche
- sa ludothèque pléthorique et très variée

J'ai énormément joué au CPC 6128, de 1990 à ... la fin des années 90, peut-être (jusqu'à ce que le lecteur de disquette 3 pouces me lâche. Il faut dire que, comparés aux jeux à 400-500 balles des consoles japonaises, j'avais plus de variété avec les quelques 300 jeux que j'avais sur CPC, glanés via Discology.

Pour ma part, j'ai connu un peu de Amstrad bashing, dans les années 90. Les gens se demandaient comment je pouvais jouer à cette machine archaïque. Alors que personnellement, je trouvais le CPC bien plus fun que les premiers PC (j'ai commencé sur 286). J'étais peut-être déjà dans le retro-gaming...

Quelques jeux dont je me souviens bien : Fruity Frank, Bomb Jack, Jack The Nipper 2, Target Renegade, Double Dragon, Live and Let Die (jeu d'action sur un bateau, inspiré de James Bond), Split Personalities (jeu de taquin avec des personnalités politiques), L'Aigle d'Or, Asphalt, Skateball (un jeu de hockey futuriste d'UbiSoft), Skweek, Bumpy, Arkanoid, Manic Miner, Arkanoid, Emilo Butragueno Futebol (jeu de foot espagnol), etc...

  Voir le site web de Piccolo
Cyco Nico
Tout petit pixel


Inscrit : Jul 27, 2012
Messages : 43

Hors ligne
Posté le: 2012-08-01 18:18
Comme Piccolo, le CPC 6128 a été ma première bécane. J'ai donc une affection particulière pour cette machine. je me souviens qu'en 84-85, pour le prix d'un C64 seul, on avait un CPC 464 avec écran et lecteur de k7 intégré. Sacré coup commercial!

Mais je serai moins complaisant sur ses capacités :
- La palette de couleurs? Au mieux, 16 parmi 27. Alors oui elles étaient mieux choisies que celles du C64, trop ternes. Mais ça limitait quand-même vachement les possibilités.
- Le son digitalisé? Je me souviens avoir entendu quelques voix crachottantes dans Robocop et Shinobi, mais la plupart du temps c'était du bon vieux soundchip moins mélodieux que celui de la NES ou du C64.
- La ludothèque? Là d'accord. On a eu de tout et en très grande quantité. Mais sur ces milliers de titres, combien sont encore sympas à jouer aujourd'hui? Fruity Frank, Sorcery, Gauntlet... euh... ah si: Desactivators! Qui se souvient de celui-là?
Bon, il y en a sûrement d'autres mais pas des masses quand-même.
En fait, je trouve que les premiers jeux sortis sont les meilleurs car ils étaient à la mesure de capacités de la machine. A partir de 87-88 on a commencé à voir débarquer des adaptations de jeux 16 bits ou arcade bien trop lourds pour le vieux CPC. Tout le monde se souvient du "cas" Out Run (d'ailleurs pas beaucoup mieux sur Amiga!). Mais avez-vous testé Final Fight sur CPC? Simplement injouable!


  Voir le site web de Cyco Nico

Index du Forum » » Gromatches » » #25 - Que penser de la place d'Amstrad dans l'histoire du jeu vidéo ?

58 messages • page
123




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)