les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Oblivion, un RPG qu'il est bon !
28 messages • page
12
Auteur Oblivion, un RPG qu'il est bon !
JPB
Camarade grospixelien


Joue à Planescape : Torment

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 2829
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2011-11-15 21:59
L'article de la semaine est paru, une superbe narration de Laurent sur un grand RPG : Elder Scrolls IV Oblivion. Un régal à lire du début à la fin, ça m'a remis en tête tous les souvenirs que j'ai eus en y jouant. J'ai passé un nombre incalculable d'heures à me promener dans Cyrodiil, sachant qu'à un moment je m'étais lassé de la quête principale - aller fermer un portail d'Oblivion ça va, au bout de 5 c'est fatiguant. Le monde, les décors, les détails, les quêtes surprenantes, tout ceci est resté dans ma mémoire comme un des meilleurs moments de jeu dans un monde ouvert.
J'avais pratiqué auparavant Gothic 3 (je vous prépare quelque chose là-dessus) et Two Worlds. De façon totalement subjective, je préfère quand même Gothic 3, mais c'est clair qu'Oblivion a bien plus de profondeur que les deux autres réunis. En ajoutant quelques mods graphiques (Qarl's textures entre autres) on atteint des sommets visuels, et certains lieux restent inoubliables.
Merci Laurent pour ce superbe dossier. Ça m'a donné envie de m'y remettre (j'ai encore mes sauvegardes) pour faire l'extension de Shivering Isles à laquelle je n'avais pas accroché...

Et pour ceux qui souhaitent tenter l'aventure, sachez que sur Steam, et pour deux ou trois jours seulement, Oblivion Game of the Year version française est à 4.99 euros : http://store.steampowered.com/app/22330/.

IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Starbound / World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13081
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 09:25
Ah, Oblivion.
Grand fan de Daggerfall, j'étais totalement passé à côté de Morrowind (acheté en version Collector, mais pas pratiqué du tout). Alors quand Oblivion c'est dévoilé avec ses graphismes de fou, son ambiance, je ne pouvais que tomber sous le charme...
Acheté lui aussi en version Collector, je le reçois, je l'installe, et là, c'est la grosse claque graphique!
C'est beau, ça bouge bien, ça a l'air diablement intéressant. Comme dans tout Elder Scrolls, j'abandonne immédiatement la quête principale pour aller explorer le monde. Je fais des rencontres aléatoires (brigands, loups, etc), j'explore, j'accomplis des quêtes, bref, je profite de mon jeu.
Et je me suis retrouvé à finir le jeu par lassitude. Mis à part quelques quêtes très sympa (tout le monde a encore en tête la quête du tableau), le reste est très fade, voire extrêmement rébarbatif (les fermetures des portes d'Oblivion, au secours)... Du coup, j'ai été vraiment très déçu par le jeu... Et cette interface moisie! Heureusement que sur PC, des mods font en sorte que la police soit plus petite, ce qui fait qu'on arrive à avoir beaucoup plus de choses à l'écran.
Reste que les quêtes de la Fighter's Guild sont pour la plupart terribles, notamment l'infiltration de la Blackwood Company
Il y a aussi le fait qu'on ne puisse pas voler en toute tranquilité; les gardes, même si ils ne nous voient pas, déboulent quand même dès qu'on chourre un truc dans une maison inhabitée (surtout dans la Cité Impériale).

Pour moi, aucun Elder Scrolls n'arrive à la cheville de Daggerfall.

J'ai lu ton article avec grand intérêt Lolo, c'est très intéressant d'avoir le point de vue de quelqu'un qui a apprécié le jeu

capitaineblood
Gros pixel

Score au grosquiz
0000405 pts.

Joue à The Witcher 3,NBA2K16

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 1444
De : Coordonnées 040/036

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 09:37
J'ai vu la mise en ligne de l'article le premier jour, mais je me le garde sous le coude pour le déguster quand j'aurai un petit moment pour moi.
Il y a quand même peu de réactions pour un article de 4 pages ... Peut etre que la campagne médiatique autour de la série pour la sortie du 5eme opus lasse ou agaçe une majorité de gens.

Je fais un retour dès que je l'ai lu.
_________________

Scaramouche, scaramouche, will you do the Fandango !


Al-Kashi
Tenace !!!
Score au grosquiz
 
1061720 pts.

Joue à Life is Strange 2, Outer Wilds (PC)

Inscrit : Mar 12, 2004
Messages : 2001
De : Patrie de Nanarland

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 09:40
Pareil que IsKor : au bout d'un moment, je me concentrais sur l'abattage systématique des quêtes. Il faut dire que le système pousse à l'automatisation : un indicateur apparait sur la carte pour indiquer le prochain objectif d'une quête, ce qui fait que je ne lisais même plus ce qu'il fallait faire.
Les parties dans les portes d'Oblivion étaient au début très laborieuses, avec une avancée pas à pas pour ne se prendre qu'un ennemi à la fois. Arrivé à la moitié du jeu, c'était devenu tellement facile et barbant que c'était devenu un challenge que de foncer pour refermer la porte le plus vite possible et passer à autre chose.

  Voir le site web de Al-Kashi
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 10:16
Merci à Laurent pour cet article très agréable à lire et consacré à mon dernier gros coup de coeur en date. J'ai commencé Oblivion en Janvier 2010 (version PS3) et je continue encore à y jouer, à petites doses certes, mais toujours avec un énorme plaisir.
Je pense que jamais un jeu aussi vaste, permettant de faire autant de choses dans n'importe quel ordre, n'a été aussi accessible, grâce à une interface limpide, une difficulté très largement en dessous des standards du genre (ce qui peut être perçu comme un défaut, cf post de Al Kashi), et une maniabilité bien optimisée.

Citation :
Le 2011-11-16 09:25, IsKor a écrit :
Et je me suis retrouvé à finir le jeu par lassitude. Mis à part quelques quêtes très sympa (tout le monde a encore en tête la quête du tableau), le reste est très fade, voire extrêmement rébarbatif (les fermetures des portes d'Oblivion, au secours)...

Je crois qu'on est tous d'accord pour dénoncer le coté rébarbatif à la longues des portes d'Oblivion, Laurent le précise bien dans son article. Mais pas d'accord sur le "quelques" employé ici ! Il y en a un bon gros paquet des quêtes géniales dans Oblivion ! Le tableau bien sur, mais aussi certaines quêtes des sanctuaires (le chateau du sorcier fou avec son architecture démente ...), les chasseurs de vampire, les compagnie de Bois-Noir, Glathir, les jumeaux, la plupart des quêtes d'assassins, ... etc ... etc ... et surtout toute la guilde des voleurs du début à la fin (surtout la fin !). Et puis de nombreux clichés des quêtes de l'heroic-fantasy sont détournés, comme par exemple cette quête géniale, au début de la guilde des guerriers ou on doit aller s'occuper d'un "problème de rats" dans la cave d'une brave dame. Classique ? Sauf que la dame les trouve trop mignons ses rats, et souhaite en fait qu'on les PROTEGE face à un prédateur bien plus dangereux. Et ce n'est que le 1er rebondissement de la quête en question.
Citation :
Et cette interface moisie! Heureusement que sur PC, des mods font en sorte que la police soit plus petite, ce qui fait qu'on arrive à avoir beaucoup plus de choses à l'écran.

Interface très bien pour ceux qui jouaient avec leur 360 branchés sur un écran catodique à l'époque ou pour ceux qui comme moi jouent loin de leur TV. Mais, honnêtement, c'est vrai que la gestion de l'inventaire est un peu fastidieuse. Pas de quoi se dégouter du jeu selon moi.
Citation :
Il y a aussi le fait qu'on ne puisse pas voler en toute tranquilité; les gardes, même si ils ne nous voient pas, déboulent quand même dès qu'on chourre un truc dans une maison inhabitée (surtout dans la Cité Impériale).

Bizarre. A partir du moment ou je n'étais pas dans la ligne de mire d'un garde quand je crochetais une porte, je n'ai jamais eu de problème. Mais c'est vrai que les rondes de gardes sont fréquentes dans la cité impériale. C'est un peu normal aussi ...
Citation :
Pour moi, aucun Elder Scrolls n'arrive à la cheville de Daggerfall.

En terme de gigantisme, de complexité et de durée de vie, oui peut-être. Mais Oblivion est tellement plus beau, et accessible. Et ses quêtes sont tellement plus intéressantes (rappelons que la plupart des quêtes secondaire de Daggerfall sont générées aléatoirement). Attention, j'adore Daggerfall, hein

Citation :
Le 2011-11-16 09:40, Al-Kashi a écrit :
Pareil que IsKor : au bout d'un moment, je me concentrais sur l'abattage systématique des quêtes. Il faut dire que le système pousse à l'automatisation : un indicateur apparait sur la carte pour indiquer le prochain objectif d'une quête, ce qui fait que je ne lisais même plus ce qu'il fallait faire.

Je trouve ça pas mal. Pour ceux qui veulent se la jouer "roleplay" à fonds, s'imprégner de l'univers de Tamriel, ils peuvent prendre leur temps, lire toutes les descriptions de quêtes, les dialogues, les livres un peu partout, se déplacer à pied en explorant les alentours ... etc ... Et pour ceux qui veulent juste faire du "porte-monstre-trésor", il y a les indicateurs et le fast-travel. Oblivion est abordable de différentes manières.
Citation :
Les parties dans les portes d'Oblivion étaient au début très laborieuses, avec une avancée pas à pas pour ne se prendre qu'un ennemi à la fois. Arrivé à la moitié du jeu, c'était devenu tellement facile et barbant que c'était devenu un challenge que de foncer pour refermer la porte le plus vite possible et passer à autre chose.

Pareil ^^ (avec sorts d'invisibilité)

  Voir le site web de Sebinjapan
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Starbound / World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13081
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 11:58
Citation :
Le 2011-11-16 10:16, Sebinjapan a écrit :

Je crois qu'on est tous d'accord pour dénoncer le coté rébarbatif à la longues des portes d'Oblivion, Laurent le précise bien dans son article. Mais pas d'accord sur le "quelques" employé ici ! Il y en a un bon gros paquet des quêtes géniales dans Oblivion ! Le tableau bien sur, mais aussi certaines quêtes des sanctuaires (le chateau du sorcier fou avec son architecture démente ...), les chasseurs de vampire, les compagnie de Bois-Noir, Glathir, les jumeaux, la plupart des quêtes d'assassins, ... etc ... etc ... et surtout toute la guilde des voleurs du début à la fin (surtout la fin !). Et puis de nombreux clichés des quêtes de l'heroic-fantasy sont détournés, comme par exemple cette quête géniale, au début de la guilde des guerriers ou on doit aller s'occuper d'un "problème de rats" dans la cave d'une brave dame. Classique ? Sauf que la dame les trouve trop mignons ses rats, et souhaite en fait qu'on les PROTEGE face à un prédateur bien plus dangereux. Et ce n'est que le 1er rebondissement de la quête en question.



Je veux bien, mais j'ai joué un bourrin dans mon run, donc pas la peine d'aller postuler chez les voleurs ou les assassins... Et mon seul run du jeu m'a tellement blasé que je ne me suis pas senti de refaire un autre perso, du coup je suis sûrement passé à côté de quêtes épiques, mais j'ai jamais eu le courage de relancer Oblivion pour explorer le jeu autrement. Et d'Oblivion, je n'ai retenu comme quête excellente que la quête du tableau, absolument inoubliable. Mais j'avoue que mon expérience de jeu et mon ressenti ont été ternis par ma déception

spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 14:18
Vu qu'il est impossible actuellement de passer à côté du phénomène Skyrim, un article sur Oblivion est extrêmement bienvenu pour un non-initié comme moi. J'ai lu et vu pas mal de choses sur Skyrim, mais je n'avais finalement pas bien compris en quoi consistait la série Elder Scrolls. Après les quatre pages de l'article sur Oblivion, j'ai compris maintenant.

Pour faire simple, le concept d'Oblivion représente parfaitement ce qui me décourage dans un jeu vidéo. Me savoir en plein milieu d'un monde gigantesque sans la moindre idée de par où commencer, ça ne correspond pas du tout à mes habitudes de jeu. Si en plus, on me dit qu'on peut prendre le jeu par n'importe quel bout, que toutes les quêtes sont faisables à n'importe quel stade, waw! ça me donne une énorme sensation de vertige. Néanmoins, je reconnais qu'il faut parfois changer ses habitudes de joueur et que cela permet parfois de vivre des expériences totalement nouvelles qui paraissaient indigestes jusqu'alors. Il est donc tout à fait probable que ce concept de liberté totale me plaise en fin de compte. Reste à trouver une cinquantaine d'heures pour avaler ce fameux concept...

Mais comment accepter l'idée de la difficulté adaptative, qui est un mécanisme bien étrange pour moi ? Si on ne me donne pas la possibilité de surpasser mes ennemis, je ne vois pas pourquoi je ferais tout pour améliorer mon personnage. Or, l'idée est quand même de faire évoluer son personnage dans un RPG. Peut-être que ce mécanisme fonctionne bien en pratique, mais je ne suis pas certain d'y trouver mon compte.

Malgré cela, j'ai quand même envie de me lancer dans un RPG grand format, et pourquoi pas Oblivion (ou Skyrim tant qu'à faire). L'article est tellement élogieux à propos de l'écriture des quêtes annexes que je m'en voudrais de ne pas tenter le coup. C'est finalement ce qui m'attire le plus dans les Fable ou les Mass effect. Mais dans ces deux séries, les quêtes qui sont le mieux écrites s'inscrivent généralement dans la trame principale. Cela ne semble malheureusement pas être le cas dans Oblivion. Par conséquent, j'ai l'impression que The Witcher 2 répondrait bien mieux à mes attentes. Sauf erreur de ma part, The Witcher 2 est aussi un RPG grand format qui propose, lui, une aventure principale très forte. J'irai donc voir d'abord du côté de Witcher, mais je n'exclus absolument pas de revenir ensuite sur la série des Elder Scrolls. En résumé, je crois que j'ai tout intérêt à fourbir mes armes en matière de RPG avant de me lancer dans pareil mastodonte.

En tout cas, de tous les papiers que j'ai lus récemment sur Skyrim, c'est l'article de Laurent qui m'en a le plus appris sur la série Elder Scrolls et qui me donne le plus envie de me lancer dans cette aventure plus grande que moi mais peut-être pas trop grande, espérons-le.
_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 15:25
Citation :
Le 2011-11-16 14:18, spacecowboy a écrit :
Pour faire simple, le concept d'Oblivion représente parfaitement ce qui me décourage dans un jeu vidéo. Me savoir en plein milieu d'un monde gigantesque sans la moindre idée de par où commencer, ça ne correspond pas du tout à mes habitudes de jeu. Si en plus, on me dit qu'on peut prendre le jeu par n'importe quel bout, que toutes les quêtes sont faisables à n'importe quel stade, waw! ça me donne une énorme sensation de vertige.

Justement, Oblivion est, à mon avis, le jeu qui gère le mieux cette liberté. Tu as toujours quelque chose à faire, tu n'es pas lâché en pleine nature sans la moindre indication, bien au contraire les cartes et un historique des quêtes permettent facilement de se repérer et de savoir ou aller. Après libre à toi de ne PAS suivre ce chemin tout tracé et de t'aventurer sur un autre chemin. Si tu le fais, tu vas rapidement tomber sur une accroche de quête secondaire (une guilde par exemple) qui va là encore t'être très clairement présentée, avec point sur la carte, explication détaillée des actions à accomplir ... etc ...

Citation :
Mais comment accepter l'idée de la difficulté adaptative, qui est un mécanisme bien étrange pour moi ? Si on ne me donne pas la possibilité de surpasser mes ennemis, je ne vois pas pourquoi je ferais tout pour améliorer mon personnage. Or, l'idée est quand même de faire évoluer son personnage dans un RPG.

En effet, c'est objectivement je pense un des points faibles d'Oblivion. En fait, le jeu est plus facile si tu ne fais PAS évoluer ton perso. Plus facile, oui, mais moins fun. Progresser est "inutile" d'un point de vue "surpasser un obstacle / résoudre une enigme" mais te permettra de prendre beaucoup plus de plaisir à le faire. Si tu joue un archer par exemple, à bas niveau tu buteras des ennemis faibles en leur tirant dessus, OK. En progressant, les ennemis seront beaucoup plus résistants / dangereux, mais tu pourras alors exploiter tes nouvelles capacités pour en venir à bout : les contourner discrètement pour leur tirer dans le dos, utiliser le "snipe" (un zoom ...), préparer des poisons à appliquer sur tes flèches ... etc ...

Donc ce qui motive à faire évoluer ton perso, ce n'est pas de progresser dans la quête, mais de prendre plus de plaisir à pratiquer le jeu.

  Voir le site web de Sebinjapan
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 16:15
Très bon article,

Je susien train de m'essayer à morrowind et jai un peu de mal, il me faudrait peut être une version plus moderne finalement.

Petite anecdote, dans le numéro des "cahiers du cinéma" consacré à la rétrospective et au bilan des années 2000, dans le top des meilleurs films de la décennie de chacun des journalistes, l'un d'entre eux avais mis Oblivion dans le lot. J'avais trouvé ça plutôt sympa.

stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2011-11-16 19:35
@ Spacecowboy : j'avais la même sensation de vertige lorsque j'ai lu les possibilités de MORROWIND, décrites dans PC jeux, il y a un bail...
J'ai mis 3 ans avant de me décider. Tout a commencé par une version non officielle light installée sur mon PC. J'ai lancé presque par hasard et je suis resté scotché 5h non stop (en version anglaise, il faut s'accrocher vue la longueur des textes). Le lendemain, je me suis précipité à la FNAC sur la version Game of the Year... J'ai du y jouer un an avec des sessions plutôt intensives... Une expérience incroyable à se raconter nos aventures entre potes. Personne ne vivait la même histoire. Dingue, chronophage mais tellement bon!

Oblivion est également énorme, j'ai un petit peu moins accroché, le monde étant plus étriqué et le défaut majeur de la difficulté adaptative étant pénible quand on apprécie la sensation de montée en puissance. Une fois patché sur PC avec les mods adéquats, je crois que c'est nickel (mais un disque dur cramé a eu raison de ma sauvegarde, de ma santé mentale et de mon acharnement et je n'ai pas retenté le trip depuis...).

Witcher 1 est plutôt très bon mais beaucoup plus dirigiste avec une sensation désagréable de zone et de chapitre... Après, c'est chacun ses envies, car le jeu reste très bon.
_________________

Ca passe, ca paaaaaasssssee, p'tain, ça passe pas...


  Voir le site web de stan w d
capitaineblood
Gros pixel

Score au grosquiz
0000405 pts.

Joue à The Witcher 3,NBA2K16

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 1444
De : Coordonnées 040/036

Hors ligne
Posté le: 2011-11-17 09:03
Citation :
Le 2011-11-16 19:35, stan w d a écrit :

Witcher 1 est plutôt très bon mais beaucoup plus dirigiste avec une sensation désagréable de zone et de chapitre... Après, c'est chacun ses envies, car le jeu reste très bon.


Moi je suis passé d'Oblivion à Fable. Et niveau découpages et couloirs ce fut assez douloureux. Et la principale raison qui a fait que je n'ai jamais accroché à cette série, j'ai pourtant été jusqu'au bout du 1 et à la moitié du 2.
Bref ...

J'ai lu la moitié de l'article, et je trouve ça trés juste d'avoir mis la quête principale, les guildes, et les quêtes annexes sur un même pied d'égalité (j'en avais oublié beaucoup depuis 4 ans que j'ai commencé le jeu, notamment celles du tableau ou des rats arf).
Je confirme que faire les 4 guildes avec le même perso (ou pire en même temps) amène à des situations de blocage. Moi j'ai tué un mage pour le compte de la guilde des assassins, et forcément j'ai été viré à coup de pied dans le train de la guilde des mages.

Pour la vue à la 3eme personne, certes elle est comique vu la raideur de l'avatar mais contrairement à toi je la trouve trés utile pour apréhender des combats à plusieurs et ne pas avoir de mauvaises surprises. Et puis comme pour un jeu de voiture, j'ai toujours plaisir à regarder ma voiture ou mon perso évoluer dans son environnement. Ca ne casse pas l'immersion pour moi.
_________________

Scaramouche, scaramouche, will you do the Fandango !


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario Maker 2 et DKC Tropical Freeze (Switch)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21983
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2011-11-17 10:54
Merci pour vos réactions ! Cet article n'avait pas pour but de livrer un réflexion profonde sur les choix de Bethesda concernant cet épisode et les orientations générales de la série Elder Scrolls, je suis un peu trop candide sur la question des RPG pour avoir grand chose à dire d'intéressant dans ce registre.

Je voulais surtout rendre compte de mon expérience sur ce jeu, et mettre en lumière des choses qui n'ont pas assez souvent été dites à mon goût : l'étonnante capacité des quêtes à surprendre et divertir, l'ambiance générale du jeu et la manière dont elle vous "possède", et la souplesse exceptionnelle des mécanismes de gameplay.

Citation :
Le 2011-11-17 09:03, capitaineblood a écrit :
Je confirme que faire les 4 guildes avec le même perso (ou pire en même temps) amène à des situations de blocage. Moi j'ai tué un mage pour le compte de la guilde des assassins, et forcément j'ai été viré à coup de pied dans le train de la guilde des mages.

J'ai pu faire toutes les guildes avec le même perso. Le principal truc à éviter, en effet, c'est de tuer un mage ou qu'il sache qu'on l'a volé. Pour ça il faut user de sorts d'invisibilité et tâter un peu de la sauvegarde rapide. Au cas où tu en tues un et décides d'assumer, tu peux malgré tout éviter d'être exclu de la guilde des mages en faisant une quête de rachat. Mais je ne l'ai jamais fait.

Globalement, le mieux est de faire plusieurs persos. J'en vois au moins cinq d'intéressants :

- Un mage/guerrier pour la quête principale, l'arêne, les guildes de mages et de guerriers.
- Un perso discret pour les guildes de voleurs et d'assassins, et qui fera la quête principale en évitant le combat.
- Un perso quelconque qu'on laissera devenir vampire.
- Un notable qui passera son temps dans les châteaux et la haute société et se concentrera sur les talents sociaux (magiques ou pas).
- Un pur mage à l'ancienne qui n'utilise que des sorts, des bâtons, et fabrique des potions à la dizaine.

Par contre, si on veut faire un pur guerrier, je recommande un archer. Faire tout le jeu avec épée et bouclier doit être vraiment lassant (le système de bottes n'est pas passionnant), mais les techniques avancées d'arc (zoom, paralysie, flêches empoisonnées ou enchantées) ont l'air bien fun.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
capitaineblood
Gros pixel

Score au grosquiz
0000405 pts.

Joue à The Witcher 3,NBA2K16

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 1444
De : Coordonnées 040/036

Hors ligne
Posté le: 2011-11-17 11:36
Oui j'ai du faire la quête de rachat pour réintégrer la guilde des mages, qui consistait à rapporter divers ingrédients.
Le problème, c'est que l'un des ingrédients est un coeur de Daedra et qu'à ce moment la, j'avais fini la quête principale ce qui signifie plus de portes vers Oblivion et de fait plus de Daedras.
Et je l'ai pris comme une sorte de quête "trouver un coeur de Daedra en explorant Cyrodiil, hors portes d'Oblivion".

Oui en fait j'aurai pu recommencer un perso et rattaquer la guilde des mages, mais je n'ai voulu parcourir le jeu qu'avec un seul perso, histoire de vivre une aventure unique (la richesse et l'adaptabilité du jeu le permet justement comme tu le dis dans ton article, alors j'en ai profité !).

Et résultat, après avoir silloné Cyrodiil pendant quelques heures, rencontré plusieurs PNJ fais quelques quêtes annexes, eh ben j'ai trouvé au fin fond d'une grotte au nord de Cheydinhal (ortho ?) une sorte de démon daedrique à la peau bleue, rescapé du grand nettoyage, qui m'a permis d'obtenir le coeur de daedra tant convoité.
Et alors la, c'est un moment magique ou j'ai couru à la guilde des mages la plus proche pour débloquer la situation en ayant le sentiment d'être le seul a avoir vécu ces péripéties !
_________________

Scaramouche, scaramouche, will you do the Fandango !


Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Mario Maker 2, Cadence of Hyrule (Switch)

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 768
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2011-11-17 12:07
L'article est vraiment remarquable, surtout qu'il donne furieusement envie d'essayer le jeu... Comme celui sur Daggerfall, que j'ai essayé et hélas, pas apprécié.

Cela dit, les défauts qui m'ont paru rédhibitoires dans Daggerfall paraissent atténués ou absents de son successeur, je l'ai donc ajouté à ma to-do list (qui commence à devenir vraiment longue...).

  Voir le site web de Vakoran
spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2011-11-18 11:18
Merci pour vos réponses éclairantes. Je retiens surtout que je ne suis pas le seul à me sentir perdu à cause d'une trop grande liberte et que cette sensation initiale ne m'empêchera pas d'apprécier le jeu. En gros, Elder Scrolls nous laisse une totale liberté en nous guidant si on le souhaite. Parfait !

En ce qui concerne la difficulté adaptative, je vois très bien ce que tu veux dire, Seb. Finalement, faire évoluer son personnage revient à augmenter volontairement le niveau de difficulté dans un jeu traditionnel. Mais je me demande toujours si certaines quêtes sont intrinsèquement plus difficiles que les autres. La difficulté n'augmentera pas dans la quête principale si le perso reste au même niveau ? Les "boss" que l'on rencontre au début peuvent-ils être moins puissants que les bêtes ennemis que l'on combat à la fin ? Raah, c'est quand même bizarre comme système.


_________________

www.press-start.be


  Voir le site web de spacecowboy
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-11-18 11:35
Il me semble que tous les ennemis, y compris ceux de la quête principale, sont alignés sur le niveau du héros. J'ai terminé cette dernière en étant au niveau 15 je crois, et je me tapais vers la fin les mêmes ennemis (avec le même équipement) que ceux rencontrés dans les quêtes annexes.

  Voir le site web de Sebinjapan
Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13045
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2011-11-19 10:23
Ah, Oblivion, source de bonheur et de frustrationS ! Source de réinstallations et de moddage en tout genre !

En cumulant toutes les sauvegardes et réinstallations du jeu, je crois bien qu'avec Oblivion je dépasse allègrement les 250h de jeu accumulées sur Tales of Symphonia (et ça ne va pas s'arranger avec Skyrim).

Comme prévu avec les auteurs de cet énorme article, je prépare une section sur les mods d'Oblivion et je vais essayer de documenter un peu le tout en parlant du modding en général dans les The Elder Scrolls.

Il faut savoir que pour une grosse partie des moddeurs, Bethessda a fait preuve d'une fainéantise manifeste, malgré tout le boulot colossal abattu. Il faut dire que la majeure partie des bugs n'ont été résolus que par les moddeurs et que ces derniers ont souvent rajouté des quêtes dont la qualité, l'écriture et le contenu n'ont pas à rougir devant les quêtes du jeu original.

Le point le plus reproché à Beth' sur le coup, ce sont les DLC introduits : l'armure pour cheval, ou la belle mais très limitée Tour de Rocheglacée, qu'un (tout seul) moddeur a repensé de A à Z dans un mod proprement gigantesque, rendant pour le coup, le DLC complètement ridicule (mais toutefois obligatoire pour profiter du mod).

Pour être plus précis, les moddeurs reprochent clairement à Bethesda de se reposer sur les moddeurs pour alimenter le jeu et surtout, pour terminer le développement. Les DLC (tous payants) proposaient un contenu plus que lamentable (encore une fois : une armure pour cheval !) comparé aux mods gratuits fait par des gens dans leur temps libre.

Pour ma part, je reste assez prudent sur le sujet : les moddeurs n'ont pas la pression des devs de chez Bethesda ni les conditions de travail et tout ce qui va avec. J'ai apprécié, comme énormément de joueurs (et tout ceux qui l'ont pratiqué sur consoles), le jeu original sans modification avant de plonger pour de bon dans les mods.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2011-11-20 03:25
Erhynn Megid, par avance, je te béatifie et attends avec impatience cet article sur les mods ! J'en avais installé certains qui ajoutaient qques lieux magnifiques à Oblivion mais je suis curieux de savoir jusqu'où les moddeurs ont pu aller. J'avais également patché et moddé à mort Morrowind (essentiellement d'ordre graphique car le jeu était assez équilbiré à mon goût) et il était... euh... tout simplement beau.

... si un de ces quatre un p'tit récap' peut être fait sur Stalker, je suis preneur, n'ayant jamais réussi à me sortir de la jungle des mods, bien bordéliques et peu compatibles entre eux. (fin du HS)
_________________

Ca passe, ca paaaaaasssssee, p'tain, ça passe pas...


  Voir le site web de stan w d
Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Mario Maker 2, Cadence of Hyrule (Switch)

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 768
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2011-11-22 12:07
Nous sommes au moins deux : Erhynn, un compte-rendu sur les mods d'Oblivion me serait très précieux, tant il est souvent difficile de se repérer sur les jeux qui laissent cette possibilité.

J'attends de terminer Deus Ex avant de tenter Oblivion, mais ne tarde quand même pas trop !

  Voir le site web de Vakoran
Vakoran
Pixel imposant

Score au grosquiz
0004428 pts.

Joue à Mario Maker 2, Cadence of Hyrule (Switch)

Inscrit : Apr 23, 2008
Messages : 768
De : Pertuis

Hors ligne
Posté le: 2011-12-08 12:17
Désolé pour le double post mais vu que j'ai commencé (et même bien entamé je pense) le jeu, il faut que je vous fasse part de mon ressenti !

Je suis parti sur un perso mélangeant magie et discrétion. Le but était d'aborder les combats en plaçant un premier coup par derrière pour faire de gros dégâts, et de terminer à distance en balançant des sorts et en profitant d'une vitesse supérieure. Ce qui en soi n'a pas l'air sot, mais comme je n'ai pas été assez attentif à la création de mon perso, j'ai mis les trois compétences liées à la vitesse en majeures... Résultat, si je veux +5 en vitesse (et je veux toujours +5 en vitesse, c'est un aspect critique de mon perso), il est impératif que je prenne mon niveau en ne faisant bosser QUE ces compétences.

Du coup, comme j'ai lu quelque part que le niveau de nos alliés n'augmente pas comme celui des ennemis, et qu'il vaut mieux tenter la quête principale au niveau le plus faible possible afin que nos alliés survivent un minimum, je limite au maximum mes passages de niveaux : je n'utilise jamais les magies de Destruction et d'Illusion, ni la Discrétion, ni le combat aux Lames. Bref, je ne développe pas du tout mon perso comme je le voulais !

Je prends donc mes niveaux petit à petit en courant, mais surtout en prenant des coups (augmentation de l'Armure Légère). Pour me défendre sans augmenter mes compétences majeures, je me bats avec une masse d'armes et à l'arc, et je fais plein de potions qui me rendent la vie bien plus facile. Mais ça fait bizarre de se retrouver avec un personnage qui n'a pas grand rapport avec ce que je planifiais au départ.

Ma technique pour fermer les portes d'Oblivion est une conséquence directe de tout ceci : comme mon personnage n'est pas très fort, le moindre affrontement prend des plombes. Donc je mise tout sur la vitesse et je n'affronte personne dans les passages en Oblivion : je cours vers la tour, j'évite les coups et je spamme les sorts de régénération, et je sors sans me battre (sauf en général pour nettoyer le haut de la tour, parce que le temps de fermeture de la porte me laisse trop vulnérable).

Ben vous savez quoi ? Malgré ce système de leveling un brin inepte, je prends un pied monstre. Parce que mon perso compte faire sa vie en Cyrodil et profiter de ce qu'il pourra y trouver (ou prendre, ou voler...), mais à quoi lui servirait un Cyrodil dévasté ? Il va donc faire la quête principale en priorité, avant de se lancer dans les quêtes annexes et accomplir ses rêves de richesse et de puissance. Ainsi, je m'immerge totalement dans le jeu, chacune de mes actions, même un peu incohérentes par la force du système de jeu, se justifiant assez facilement par la nature des projets de mon PJ.

Et puis quel bonheur de parcourir enfin un monde bien foutu. Au début, je tenais à faire les déplacements occasionnés par la quête principale à pied, sans utiliser le voyage rapide. Mais comme je prenais rapidement des niveaux en Athlétisme à cause de ça, j'ai abandonné l'idée provisoirement. Une fois la quête principale terminée, je sais que je vais me régaler à parcourir cet univers conçu avec un sens du détail étonnant. En fait, je réalise que Daggerfall, malgré son gigantisme, ne m'a pas plu à cause de ses limitations techniques : impossible pour moi de tomber amoureux d'un monde aussi plat, aux villes remplies de maisons cubiques. Alors que là :



Ca me donne une furieuse envie de partir à l'aventure, un sentiment que j'avais enfant lorsque mon imagination parvenait encore à compenser la limite technique de Zelda sur NES pour le faire correspondre à ce qu'indiquait la notice :



Dans Oblivion, ce rêve d'explorer des paysages enchanteurs sans trop savoir ce qu'on va trouver, grimper en haut d'un sommet pour voir les choses d'en haut, explorer, expérimenter une vie d'aventure virtuelle, devient un peu réalité. Et ça me prend complètement aux tripes !

Du coup... de nouvelles images et vidéos me font baver depuis peu... un certain Skyrim évidemment. Mais chaque chose en son temps !

  Voir le site web de Vakoran

Index du Forum » » Jeux » » Oblivion, un RPG qu'il est bon !

28 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)