les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Sociétés et créateurs » » Jeutel le lundi
84 messages • page
12345
Auteur Jeutel le lundi
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Sekiro : Shadows die twice

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5791
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2010-05-03 21:15
Outre la combine de l'allume-gaz, il y avait aussi les pièces étrangères que certaines bornes acceptaient comme étant des pièces de 10 francs.

Dzeuss
Pixel imposant


Inscrit : Jul 20, 2006
Messages : 681

Hors ligne
Posté le: 2010-05-03 22:51
Je continue dans le HS "allume gaz" pour préciser que chez mois c'était plutôt le mécanisme de briquet qui avait les faveurs des joueurs.

Plus facile à transporter mais plus bruyant, à n'utiliser que dans une salle bien remplie sous peine de se faire serrer illico par le taulier (ça m'a valu un coup de pied au cul il y a une quinzaine d'année).

L'inconvénient de l'allume gaz est que, étant bien plus efficace, il avait aussi le tort de parfois faire planter les bornes et flippers voisin ... de quoi se faire sortir à coup de pied au cul par les autres joueurs cette fois.

Sinon passionnant cette petite odyssée. Celle de monsieur Tel et la votre pour monter l'expédition.
De grosses tranches d'humain avec des pixels autour !!


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7286
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-05-04 13:04
Citation :
Le 2010-05-03 16:10, JPB a écrit :
Je vais rajouter l'info dans l'article ce soir.

Oui, il faut ajouter celà au dossier pour ceux qui ne connaissent pas, surtout que tu en parles très bien et en connaissance de cause (c'est sur "Qix" que tu t'étais fait coincer, n'est-ce pas ?). Pour être complet, on peut ajouter la technique de l'étincelle du briquet, mentionnée par Dzeuss, que j'ai aussi connue aussi (mais pas pratiquée moi même).

En parlant d'ajouts au dossier, j'espère que tout le monde a bien vu qu'il y a avait un lien à la fin de l'interview vers un autre article à propos du livre "Du Tilt à l'Extra Ball". On y apprend encore quelques trucs bien interessants à propos de l'arcade en France.


  Voir le site web de Sebinjapan
Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2313

Hors ligne
Posté le: 2010-05-04 19:28
Un pur bonheur que cette interview, accompagné comme dessert de ce compte-rendu de ce livre inconnu au bataillon.

C'est une incroyable page de l'histoire du jeu-video qui vient d'être écrite, page qui manquait sans que personne ne le sache. Car mis à part ceux qui ont connu Jeutel à l'époque, combien pourraient dire ce qu'a fait cette compagnie pour le jeu video en France? Avant le making-of de cette interview puis celle-ci enfin mise en ligne, j'en aurais été incapable.

Merci encore.
_________________

Sur SensCritique
Moi, je(u video)


  Voir le site web de Simply Smackkk
Lorr
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Feb 25, 2010
Messages : 88

Hors ligne
Posté le: 2010-05-04 20:19
Très très bien ! A une époque où le jeu vidéo c'est surtout une affaire de multinationales, c'est rafraichissant.


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 09:34
MERCI !

Vraiment très intéressant, l'interview comme le CR du bouquin (dont la maison d'édition caennaise, semble elle aussi, intéressante).

MERCI les gars, respect éternel !

Je sais pas si M Jeutel en fait des tonnes ou quoi, mais on dirait que sa petite entreprise marchait vraiment très bien. En entendant parler de jet privé, je suis un peu tombé de ma chaise. Quand il parle de ses nombreuses sociétés, de ses antennes locales etc, c'est hallucinant, l'ampleur du phénomène. Ca avait l'air d'être un très très gros business.

Et il n'est même pas amateur de jeu, il est juste à l'écoute du public et des tendances.

Sinon, je me demande si il n'en profite pas aussi pour régler quelques comptes. Seb, tu as le numéro des Frères Stambouli, qu'on puisse les faire confirmer ?

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7286
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 11:00
Arf non désolé, je n'ai pas eu la chance de tomber sur d'autres grands acteurs de l'arcade en France qui se seraient ré-installés à 2 pas de chez moi

J'ai aussi été surpris par l'histoire du jet privé, mais ce n'est pas l'esbrouffe, tout comme les aller-retours en Concorde ou la collection de voitures de courses de M Tel. Le métier rapportait VRAIMENT énormément d'argent à ses principaux acteurs. Le livre dont parle Lyle (Du Tilt à l'extra ball) décrit bien des soirées totalement extravagantes pour promouvoir l'importation d'un nouveau modèle de flipper, ou les voyages offerts par tel ou tel importateur à ses clients tous frais payés : Las Vegas dans les hotels de luxe ... etc ...

C'est fou comme le jeu-video a pu créer en des temps records des millionaires à tous les niveaux : programmeurs de jeu, éditeurs, fabriquants, distributeurs, importateurs ... etc ... Je pense que c'est du au fait que relativement peu de personnes étaient impliquées dans la création de produits vendus assez chers (plus chers qu'un disque, un livre ou une place de ciné ... même une partie sur un jeu d'arcade était relativement chère par rapport au temps moyen qui y était consacré) et suffisament populaires pour devenir immédiatement rentables.

  Voir le site web de Sebinjapan
François
Pixel imposant


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 981

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 11:41
Impressionnant, les p'tits gars (là, je n'ai pas trop le temps de laisser un commentaire détaillé sur l'article, j'y reviendrai dès que possible)

Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 12:42
Citation :
Une petite remarque futile en passant : je suis fan du jeu de mots de ce topic, Tramboi !


Il m'a quand même fallu deux jours pour la comprendre celle-là.

Deux remarques.

Concernant le JAMMA, j'aurais aimé en savoir plus, puisqu'on aborde clairement le TTL mais le Jeutel-Jamma, ça, ça mérite quelques développements (à moins qu'on ait demandé hors micro à nos journalistes de ne pas en parler).

Aussi, on a peu de chose aux alentours de 85/86 alors que j'aurais tellement voulu savoir plus de choses, jusqu'en 91/94, disons, l'âge de raison au regard de la production.
On sent qu'à partir du milieu des années 80, ses responsabilités et son volume commerciale augmente énormément, et qu'il n'est plus directement en lien avec ce qui rentre et sort de l'usine, ainsi que des licences qu'il acquière. (si je comprends bien, il obtenait des licences pour un nombre définis de programmes identiques ?)

Gamerphil
Gros pixel



Inscrit : Aug 25, 2002
Messages : 1926
De : Nord

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 12:58
Merci chers Messieurs pour cette interview très passionnante. C'est vrai que je voyais énormément de bornes Jeutel dans les années 80 sans connaître tous les tenants et aboutissants à l'époque.

Personnellement, je n'ai pas connu les bidouilles avec les allume-gaz et autres briquets, alors qu'à 34 ans, je suis suffisamment vieux. Mais il est vrai aussi que dans ma petite cambrousse où il n'y avait rien à 20 km à la ronde, ça aurait été très difficile, je n'ai vraiment découvert l'arcade vers 1986, lorsque j'étais suffisamment grand pour prendre mon vélo et aller aux fêtes foraines ("chés ducasses !", comme on dit chez nous) tout seul. Il fallait tout de même du cran pour piquer le vieil allume-gaz de Maman sans se faire remarquer, de partir avec en douce, pour tenter l'expérience sans se faire piquer par le patron du bar ou de la salle (ce n'est pas un objet des plus discrets !). Personnellement, même en connaissant la technique, je n'aurai certainement pas eu le courage (ou la folie ?) d'essayer...

C'est fou de voir comment une telle activité pouvait apporter autant d'argent à l'époque, alors qu'aujourd'hui, c'est totalement mort de chez mort (à part au Japon bien-sûr)...

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7286
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 14:13
Citation :
Le 2010-05-05 12:42, Thomas a écrit :
Concernant le JAMMA, j'aurais aimé en savoir plus, puisqu'on aborde clairement le TTL mais le Jeutel-Jamma, ça, ça mérite quelques développements (à moins qu'on ait demandé hors micro à nos journalistes de ne pas en parler).

Tout ce qui a été dit pendant l'interview concernant les jeux / Jeutel a été transcrit. J'ai juste laissé de coté 2 ou 3 trucs en rapport avec M Tel qui n'étaient pas directement liés au sujet qui nous interesse.
Donc le sujet Jeutel-Jamma n'a pas été plus développé que celà. Un truc à savoir : c'est que l'interview partait dans tous les sens, M Tel passant du coq à l'âne. Lors de la transcription, j'ai ré-organisé les propos mais ils n'ont pas du tout été tenus dans cet ordre là. Je crois qu'on a parlé du standard Jamma-Jeutel vers la fin et qu'on a pas eu plus le temps de creuser.
Maintenant, tu peux poser tes questions ici concernant le Jamma, il se peut que des forumeurs puissent te répondre.

Citation :
Aussi, on a peu de chose aux alentours de 85/86 alors que j'aurais tellement voulu savoir plus de choses, jusqu'en 91/94, disons, l'âge de raison au regard de la production.

Du point de vue de l'exploitant, l'âge d'or de l'arcade se situe clairement pendant la 1ère moitié des années 80. A partir de 85/86 on a des machines à la maison qui commencent doucement à procurer les mêmes sensations que l'arcade (Master System, Atari ST ...). En 88 la Megadrive arrive (au Japon) et on parle d'arcade à la maison.

Citation :
On sent qu'à partir du milieu des années 80, ses responsabilités et son volume commerciale augmente énormément, et qu'il n'est plus directement en lien avec ce qui rentre et sort de l'usine, ainsi que des licences qu'il acquière. (si je comprends bien, il obtenait des licences pour un nombre définis de programmes identiques ?)

M Tel nous a dit que le coté industriel, la fabrication des machines vite et bien, était ce qu'il avait préféré dans cette aventure. En arrivant dans les années 90, il semble en effet qu'il soit plus impliqué dans le coté commercial que dans la fabrication des jeux.
Le principe des licences, c'est que tu obtiens le droit de fabriquer un certain nombre de machines. Tu achètes par exemple une licence Pacman pour 1000 machines. Ce que M Tel laisse clairement entendre, c'est que d'une part les licences ne sont pas respectées au niveau du nombre d'unités produites, et que d'autre part il y avait moyen d'acquérir des licences "pas tout à fait officielles" (et beaucoup moins chères) en passant par des pays comme la Corée.

  Voir le site web de Sebinjapan
Gamerphil
Gros pixel



Inscrit : Aug 25, 2002
Messages : 1926
De : Nord

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 18:10
Donc, si je comprends bien, ces licences "pas tout à fait officielles" acquises notamment en corée, ce sont les fameuses versions bootleg, c'est ça ?

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7286
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 18:38
Non je ne crois pas.
Ma compréhension est que ce sont des PCB tout à fait "normales", dans le cas de Pacman par exemple avec le logo Namco et tout. Mais le fabriquant (Jeutel ou autre) n'avait pas vraiment le droit de les fabriquer, soit parce que Namco ne lui a pas permis d'en faire autant dans le contrat, ou parce que la licence a été négociée par un tiers sans l'accord de Namco ou parce que la licence n'est plus valable ... etc ...

Je pense que ce qu'on appelle des bootlegs (dans Mame en tout cas), ce sont des copies totalement non autorisées de jeux, souvent avec des modifications, à commencer par le nom de l'éditeur du jeu. Dans l'interview, le jeu "Mirage" de Jeutel est un bootleg de Defender. Dans le cas de bootlegs, il n'y a pas de licences du tout.

  Voir le site web de Sebinjapan
Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Joue à Demon's Soul - Joe Danger

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2942
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 21:15
Citation :
Le 2010-05-05 18:38, Sebinjapan a écrit :
Je pense que ce qu'on appelle des bootlegs (dans Mame en tout cas), ce sont des copies totalement non autorisées de jeux, souvent avec des modifications, à commencer par le nom de l'éditeur du jeu. Dans l'interview, le jeu "Mirage" de Jeutel est un bootleg de Defender. Dans le cas de bootlegs, il n'y a pas de licences du tout.


En fait il y a une distinction entre Bootleg, Hack et copies conformes.

Bootleg : En règle général, un bootleg c'est la copie d'un jeu avec des composants génériques, de moindre qualité, et surtout sur une carte au format JAMMA, et donc généralement compatible avec tout ce qui trainait comme meuble. Avant JAMMA, le Bootleg se distinguait par ses composants tout pourris aux soudures approximatives, au montage grossier et bien sur absent de toutes marques. Le plus amusant, c'est que ces bootlegs, pour certains jeux, se sont tellement répandus qu'ils en sont devenus des version presque plus officielles que les vrais jeux ^^. J'ai en ma possession un peu moins d'une dizaine de boot de Street Fighter II au format JAMMA.. Pas un seul de ces bootlegs n'a de ports pour le Kick Harness de la CPS1 (le petit câble supplémentaire qui permettait de brancher deux boutons supplémentaires, le JAMMA étant par défaut 3 boutons upgradables à 4). En gros, il y a plein de joueurs dans ma région qui ont passé leurs temps sur SF2 en jouant à 4 boutons (3 coups poing, 1 coup de pied...).

Hack : Là, on a deux types de Hack..
Le Hack Bootleg, c'est une copie non conforme d'un jeu qui généralement ajoutait quelques features supplémentaires.. les copies étaient généralement bien inférieur (en qualité de hardware comme en game design). L'un des plus célèbres exemples fut la série de Hack boot de SF2 Raimbow Edition, qui permettait de faire de lancer des boules de feu en faisant des shoryuken...
Le Hack d'original. J'en ai un en ma possession. Généralement, ces hacks visaient à utiliser une ancienne carte (la mienne c'est originellement un sunset riders) sur laquelle on va enlever les epromms pour mettre des copies de celle d'un autre jeu, un jeu à succès tant qu'à faire (TMNT pour mon cas...). Bon c'est beaucoup plus rares, mais j'ai connu un exploitant dans le val d'Oise qui m'avait confié en avoir fait sa spécialité et que c'était très rentable...

Enfin viennent les copies conformes en provenance de Chine ou de Corée. Alors c'est déjà plus chaud à reconnaitre étant donné qu'en beaucoup de point ces copies sont presque conforme. J'en ai beaucoup rencontré en MVS (NeoGeo). Quelquefois, seule la couleur de la cartouche variait... et souvent, il y avait des bugs, plein de bugs. Sur le net j'ai lu qu'on pouvait les reconnaitre aux numéros de séries, mais je pense que ça reste cantonné à certains jeux piratés en masse et super connus (Pacman, Arkanoid, SF2 etc...).

Sinon, Interview géniallissime ! Je vous aime
_________________


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7286
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 22:00
Merci pour ces précisions très intéressantes Nano !
Ta collection de PCB me semble bien exotique

  Voir le site web de Sebinjapan
Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Joue à Demon's Soul - Joe Danger

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2942
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2010-05-05 22:06
Pas vraiment une collection, je dirais plutot un effort de preservation des poubelles et des greniers de tous les exploitants du coin
_________________


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2010-05-06 08:29
Citation :
Citation :
Aussi, on a peu de chose aux alentours de 85/86 alors que j'aurais tellement voulu savoir plus de choses, jusqu'en 91/94, disons, l'âge de raison au regard de la production.

Du point de vue de l'exploitant, l'âge d'or de l'arcade se situe clairement pendant la 1ère moitié des années 80. A partir de 85/86 on a des machines à la maison qui commencent doucement à procurer les mêmes sensations que l'arcade (Master System, Atari ST ...). En 88 la Megadrive arrive (au Japon) et on parle d'arcade à la maison.


C'est pour ça que je ne parle pas d'Age d'Or, justement, mais de Raison ; ce qui équivaut à une époque plus rationnelle pour la production arcade, lors de laquelle les éditeurs essaient de reprendre le contrôle, avec des normes qu'ils fixent eux-mêmes, dont le "JAMMA", justement. Ou en reprenant le contrôle avec des machines hors-normes (il en est question à un moment, à propos sans doute de Virtua Racin et de G-Lock).

@Nano, le hack d'original est possible quand les cartes correspondent, nan ? Sur la période 85/91, on va dire que tu peux trouver en moyenne 4 à 15 jeux produits à partir de la même carte, même il faut que ce soit un jeu du même éditeur, et avoir, bien entendu, une copie des eproms du jeu que tu veux charger.

EDIT: j'avais pas lu ton dernier post, Nano, c'est mortel ce que tu fais, récupérer les pcbs à l'abandon. Tu les faits tourner sur un supergun ?

Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2010-05-06 11:09


Encore une fois, merci à vous trois pour cette splendide interview.
C'est un vrai plaisir que de prendre connaissance de tant d'anecdotes, ça ravive vivement bon nombre de souvenirs.
Pour ma part je ne connaissait pas l'astuce de l'allume gaz, mais je me rappele en effet des alarmes installées dans des bornes.

En tout cas toutes les histoires de mr Tel sont vraiment intéressentes, même si c'est à demi mots, on est en plein magouilles et cie
Ca à l'aventage d'avoir des histoires passionantes à raconter au moins !
Entre les composants caché dans les chaussettes à l'aéroport, les pcb cachées à l'extèrieurs des bornes, aller chercher soit même l'argent auprés d'un mafieu et tout le reste, on peut dire que Mr Tel n'a pas froid au yeux

En tout cas l'interview et l'article qui s'en suit de Lyle, se complètent à merveille et appuient bien sur le point de vue des industriels, c'est ce qui est intéressent.
Bien que tout compte fait la chute de l'exploitation des flippers et baby foot n'a pas vraiment d'explications.
Est-ce aussi lié à l'implentation des consoles de jeux toujours plus évoluées ?
Plutôt peut être à la baisse déprimente de la fréquantation des café.
Comme le dit Mr Tel, ces établissements ont vu leur nombre divisé par dix en 30-40 ans.

Et comme tout le monde, apprendre que tant d'archives, de matériel, de connaissance sont passé purement et simplement à la beine, ça fait mal au coeur :s .

Merci tout de même à Mr Tel pour vous avoir accorder un peu de son temps, je ne sais pas si il peut se rendre compte de ce plaisir qu'il nous donne
_________________

Image


Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Joue à Demon's Soul - Joe Danger

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2942
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2010-05-06 11:18
Citation :
Le 2010-05-06 08:29, Thomas a écrit :

Citation :
Citation :
Aussi, on a peu de chose aux alentours de 85/86 alors que j'aurais tellement voulu savoir plus de choses, jusqu'en 91/94, disons, l'âge de raison au regard de la production.

Du point de vue de l'exploitant, l'âge d'or de l'arcade se situe clairement pendant la 1ère moitié des années 80. A partir de 85/86 on a des machines à la maison qui commencent doucement à procurer les mêmes sensations que l'arcade (Master System, Atari ST ...). En 88 la Megadrive arrive (au Japon) et on parle d'arcade à la maison.


C'est pour ça que je ne parle pas d'Age d'Or, justement, mais de Raison ; ce qui équivaut à une époque plus rationnelle pour la production arcade, lors de laquelle les éditeurs essaient de reprendre le contrôle, avec des normes qu'ils fixent eux-mêmes, dont le "JAMMA", justement. Ou en reprenant le contrôle avec des machines hors-normes (il en est question à un moment, à propos sans doute de Virtua Racin et de G-Lock).

@Nano, le hack d'original est possible quand les cartes correspondent, nan ? Sur la période 85/91, on va dire que tu peux trouver en moyenne 4 à 15 jeux produits à partir de la même carte, même il faut que ce soit un jeu du même éditeur, et avoir, bien entendu, une copie des eproms du jeu que tu veux charger.


Absolument, il te faut le même hardware de base pour changer les eproms d'originales.. et même là, ça ne marche pas à tous les coups. Certains jeux nécessitaient un peu d'électronique.

Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2010-05-06 11:43
Sur les composants sonores en particulier, nan ?


Index du Forum » » Sociétés et créateurs » » Jeutel le lundi

84 messages • page
12345




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)