Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Vorsch: exploration du romset Game Boy
435 messages • page
1 ... 3456789 ... 22
Auteur Groblog Vorsch: exploration du romset Game Boy
Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-07-27 14:35
Tu oublies le troisième épisode snes (que tu rencontrera à la lettre r), qui a lui aussi l'air d'avoir pas mal de potentiel.

neo_tsubasa
Pixel microscopique


Inscrit : Aug 08, 2009
Messages : 3

Hors ligne
Posté le: 2009-08-08 08:35
Trés bonne initiative, continue comme ça

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-14 15:47
Décidément ce blog a bien du mal à démarrer... Après les changements d'orientations brutaux du mois de juin et les vacances de juillet... voici l'hémorragie cérébrale du mois d'août.

J'ai donc fait une rupture d'anévrisme 5 minutes après le début de mon examen du permis de conduire. Je l'ai quand même miraculeusement eu, et ça je pense que je le dois aux jeux vidéos .

Je vais bien et n'aurai aucunes séquelles, mais cette blague m'a tout de même valu deux bonnes semaines d'hospitalisation et une convalescence qui s'annonce pénible. Je redémarrerai le groblog sous peu, certainement avant la fin du mois.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-08-14 19:31
Houlà, pas cool la rupture d'anévrisme. C'est un truc que j'ai toujours eu à l'esprit à l'époque ou j'étais traité pour hyper-tension nerveuse, car j'ai eu 2 décès dans ma famille suite à celà (le bon coté de la chose c'est que ça m'a permis d'échapper au service militaire ).
Ca explique forcément ton absence du forum (j'espère que d'autres "disparus" comme Hagane ou Atari Frog dont j'appréciais beaucoup les groblog sont absents pour des raisons moins sérieuses !).
Remets-toi de tes émotions et reprends vite ton blog

Et surtout : félicitations pour ton permis de conduire !

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 33012
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-08-14 20:59
Heu t'as eut une rupture d'anevrisme et t'as quand même fini l'examen ????
_________________

Image


Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-14 21:57
Et oui

C'était un tout petit anévrisme. Sur le coup je pensais que c'était juste une migraine monstrueuse et je ne voulais pas abandonner pour si peu. N'empêche que sur la fin je n'étais vraiment pas fier, pas loin de l'évanouissement, mais j'ai plus ou moins réussi à m'en sortir en passant en mode pilote automatique.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2009-08-14 23:42
C'est super chaud, purée

Tout mes voeux de retablissements, prends le temps qu'il faut pour te sentir bien.

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-22 23:52
Asmik-kun World II
(Asmik Ace Entertainment, Inc - 1991)



J'aime bien le travail qu'Asmik a essayé de faire avec sa mascotte. Ses trois jeux (Asmik-Kun Land sur nes, Boomer's Adventure in Asmik World sur game boy, et celui-ci), sans être transcendants, ont au moins le mérite d'être tous différents et originaux. Le but de celui-là est de construire une route pour atteindre la sortie du niveau. On dispose d'un nombre fixé de chaque sorte de tronçon de route, et il faut bien réfléchir pour ne pas se trouver à court de matériel en chemin. Il est toujours possible de revenir en arrière, donc on ne se retrouve jamais bloqué dans un niveau. Très bon point pour le jeu: pour un niveau donné, les portions de routes fournies au départ changent d'une partie à l'autre, et donc les solutions changent. Atteindre la sortie de chaque niveau ne suffit pas: il faut en plus escorter un petit personnage vers la sortie. Ce personnage se balade sur la route construite, et se fait parfois attaquer par les monstres du coin. Pour le protéger, il faut revenir en arrière dès qu'il se fait attaquer, ce qui lui permet de fuir. Si l'on est un peu trop lent, il faudra éliminer les monstres dans des niveaux en vue de dessus, à l'aide de bombes. Les combats contre les boss se déroulent de la même manière.

La faiblesse du jeu est clairement sa partie action. C'est imprécis, moche, les explosions des bombes sont trop petites (très gênant contre les boss), et assez pénible au final. Quelque chose de plus réussi aurait été nécessaire pour rendre le jeu réellement intéressant: la partie puzzle n'est pas mauvaise en soi mais est à mon avis un peu légère pour se suffire à elle-même. Ceux qui veulent s'amuser un peu peuvent lancer le jeu juste pour écouter les digits vocaux.

2,5/5

Ce jeu est la suite de Boomer's Adventure in Asmik World, testé en page 11.

Evola
Pixel de bonne taille


Inscrit : Sep 15, 2008
Messages : 242
De : Nice Riviera Côte d'Azur

Hors ligne
Posté le: 2009-08-23 18:06
Eh bien fichtre ! bon rétablissement Vorsch ! je vois que tu as tout de même repris tes tests ! ça va mieux visiblement !

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-24 22:35
Astérix
(Infogrames - 1993)



Comme souvent avec Infogrames, on a affaire ici à un jeu de plateforme classique au dessus de la moyenne, mais pas assez bon et créatif pour se démarquer vraiment des autres jeux du même genre. Le jeu est superbe techniquement (même s'il n'est pas toujours parfaitement fluide), les ambiances graphiques sont variées et toutes réussies et les musiques claquent bien. Les contrôles sont un peu moins bons: ils sont à la fois un peu trop rigide et un brin imprécis. Les réceptions des sauts et la portée des coups de poings nécessitent en particulier un bon temps d'adaptation. Le design du jeu et des niveaux est on ne peut plus classique, mais est tout de même intéressant et varié. Les nombreuses possibilités de mourir sont compensées par le nombre astronomique de vies que l'on peut gagner (en récoltant des étoiles et dans des zones bonus), ce qui rend le jeu assez simple au final.

Malheureusement, le jeu n'a pas assez de charme et les contrôles ne sont pas assez agréable pour le mettre dans la catégorie des petits jeux sympathiques du genre Kirby, et n'est pas assez long, dur et précis pour pleinement satisfaire un vrai gamer. Le résultat final est un jeu qui aurait pu être très bon, mais qui n'est ni assez ciblé ni assez original pour être facilement recommandable.

3/5



Astérix & Obélix
(Infogrames - 1995)
Porté de la snes.



Le Astérix & Obélix d'Infogrames, jeu a succès, a eu droit à son port sur toutes les consoles majeures de l'époque. Ce port game boy fait plaisir à voir, et fait preuve d'un professionnalisme qui manque à la plupart des autres jeux à licence. Les graphismes, entièrement redessinés, sont splendides. Les sprites sont énormes, bien animés, respectant remarquablement bien l'esprit de la bd. Les environnements sont de plus uniques à chaque niveau. Les musiques sont l'œuvre de mon compositeur favori sur game boy, Alberto Gonzalez, alors au sommet de son art.

Le jeu sur snes était un peu poussif, avec des contrôles mous et un peu imprécis. Cela a été grandement amélioré ici, pour un jeu plus précis, réactif et surtout plus nerveux. Ce n'est pas parfait, et les personnages mettent un peu trop de temps à se retourner ou s'accroupir, ce qui nécessite un petit temps d'adaptation. Le port a été fait de façon intelligente, au sens où les niveaux difficilement adaptables sur game boy ont été supprimés ou entièrement revus.

Le jeu en lui-même est de la plateforme un peu plan-plan. Quelques ennemis, quelques trous et des blocs cassables (permettant d'accéder aux niveaux bonus), sans grande recherche ou effort de design. Le rythme du jeu est toutefois très bon, grâce à des niveaux de types variés (rapidité, bonus, ou mini-jeux comme le match de rugby), placés de façon stratégique. On obtient au final un jeu basique, mais extrêmement plaisant à jouer, et qui de toute façon mérite le coup d'œil rien que pour ses graphismes et sa bande son phénoménale. Je le préfère largement aux autres versions!

4/5

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-28 23:22
Asteroids
(The Code Monkeys - 1992)
Porté de l'arcade.



Porter Asteroids sur game boy, mine de rien, c'est un challenge assez compliqué pour les programmeurs, le jeu devant être capable de gérer simultanément et à grande vitesse des dizaines d'objets. Cette version s'en tire avec les honneurs, même si cette difficulté de programmation a visiblement été compensée du côté des graphismes, qui sont très pauvres et que personnellement je n'aime pas beaucoup. Il y a quelques autres faiblesses par rapport à la borne: le vaisseau ne peut que tirer dans 16 directions, on y perd donc un peu de précision, et la fluidité impressionnante de la version arcade. De plus, l'ovni des versions arcade est absent, ce qui rend le scoring moins intéressant.

A part ça, c'est du tout bon. Le jeu est parfaitement maniable, la vitesse est tout à fait acceptable, sans aucuns ralentissements. Un réglage de la difficulté est disponible, qui rend le jeu bien plus frénétique au niveau maximum. Un très bon port, mais que je ne recommande pas: une version améliorée est disponible dans la compilation Asteroids / Missile Command.

2,5/5



A aussi été distribué dans la compilation Arcade Classic 1: Asteroids / Missile Command, testée en page 5.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-08-29 15:41
J'ai essayé quelques jeux

-- Asterix : c'est vrai qu'on est plus indulgent pour un jeu portable car c'est plus ou moins le même Asterix que celui de la Snes que je n'avais pas du tout aimé. Donc si j'étais perdu sur une île déserte avec uniquement ce jeu, j'y jouerais surrement. Mais avec le choix qui nous est donné maintenant, il faudrait être fou ! Je trouve, comme tu l'as dit, la jouabilité trop imprécise pour en faire un bon jeu.

-- Amazing Penguin : surrement sympa pour les fans de Qix et d'Amidar, mais perso je trouve la jouabilité trop rigide. Il faut en effet s'aligner au milimètre pour prendre une ligne ou pour balancer un coup de pied dans une balle. Je suppose qu'il faut s'y habituer mais du coup ça ne m'a pas trop emballé.

-- Amazing Tater : Oh que c'est bon ! Un superbe puzzle-game mis au point par des gens à l'esprit bien tordu ! J'ai d'autant plus apprécié que je n'avais jamais joué à Kwirk que j'ai donc essayé dans la foulée et trouvé tout aussi excellent (forcément c'est la même chose). Le jeu est admirable à bien des niveaux. Déjà son accessibilité car les puzzles sont de difficulté très variées, ensuite sa lisibilité malgré le nombre d'éléments à prendre en compte dans les niveaux avancés et la faible résolution de la GB, et enfin son interface toute simple qui donne la possibilité de revenir en arrière ou de recommencer un niveau rapidement (sans avoir à perdre toutes ses vies et recommencer à zero par exemple). Dans le genre "simple et efficace", on peut difficilement faire mieux. Un des meilleurs jeux de la GB à mon avis.

  Voir le site web de Sebinjapan
Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-08-29 18:01
Pour Asterix, c'est vrai que le premier épisode Snes lui ressemble pas mal à première vue, en tout cas il en reprend les ennemis et beaucoup d'éléments graphiques, mais il y a quand même une différence fondamentale entre les deux jeux: une fois que l'on s'est habitué aux contrôles, on se rend compte que le design des niveaux de cette version game boy (et nes) est vraiment correct.

Pour Amazing Penguin, c'est clairement une question d'habitude. Moi je m'y suis fait assez vite et je n'ai plus aucuns problèmes. Être, comme moi, un fan de qix aide certainement à l'apprécier. Les premiers niveaux ne sont pas très intéressants, il faut pousser plus loin pour que le jeu démarre vraiment (autour du niveau 10).

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-09-01 22:58
Bon, on est en septembre et je suis toujours embourbé dans la lettre a...
Je vais essayer d'accélérer un peu le rythme et de le maintenir!



Astro Rabby
(IGS - 1990)



Astro Rabby est le résultat d'un mélange improbable de shmup et de jeu de plateforme. Les niveaux se jouent en vue de dessus, avec un scrolling vertical forcé, mais ici on ne doit pas tirer sur des ennemis ou éviter leurs tirs (ou très peu). Le cœur du jeu consiste à sauter de plateformes en plateformes jusqu'à découvrir un power-up (dont la position est aléatoire). Beaucoup de plateformes sont surmontées d'un point d'interrogation, et on découvre ce qu'il y a réellement sur la plateforme quand on saute dessus. Il faut donc rebondir le plus vite possible entre les plateformes pour toutes les explorer avant que le scrolling ne les dépasse, tout en évitant les trous et les ennemis. Les niveaux bouclent donc ce n'est pas grave de ne pas réussir à trouver le power-up au premier passage.

Les mondes sont composés de trois niveaux: un niveau relativement tranquille, puis un niveau se passant dans l'espace nettement plus difficile à cause des trous qui recouvrent presque entièrement l'écran et des ennemis plus pénibles (on ne peut pas sauter par dessus pour les éviter), puis un niveau bonus sans scrolling, fonctionnant comme un jeu de memory: chaque dalle émet un son quand on saute dessus, et il faut sauter à la suite sur les couples de dalles émettant le même son. Ces niveaux sont ratés: la limite de temps est trop stricte et les sons sont très difficiles à différencier.

La structure de shmup est mal adaptée à un jeu de plateforme. Tout d'abord à causes des contrôles peu naturels (surtout pour la hauteur des sauts), même si ce jeu s'en tire relativement bien, mais surtout pour des raisons de design. Il faut vraiment batailler pour arriver à créer de niveaux variés et intéressants dans un tel jeu. Celui-là s'est au contraire contenté de dérouler sans efforts particuliers de design, et résultat il est sans intérêt et très vite répétitif.

1/5



Attack of the Killer Tomatoes
(THQ - 1992)



Comme souvent avec THQ, on a ici affaire a un jeu très mauvais, mais aussi très étonnant. La chose la plus marquante dans ce jeu de plateforme assez classique, c'est sa maniabilité indescriptible. Je passe rapidement sur des détails comme le skateboard déclenché par select et qui ne sert strictement à rien. Le framerate, la vitesse du personnage et la longueur de ses sauts, sont plus ou moins aléatoires. Pire: le framerate n'est jamais stable, il fluctue en permanence. Le plus surprenant, c'est que le jeu n'est pas injouable pour autant. On arrive toujours a atterrir plus ou moins là où l'on avais prévu. Imaginez-vous en train de jouer à un Mario, mais sous LSD, et vous aurez une idée des sensations que m'inspirent ces contrôles. Autre détail curieux: on peut casser les fenêtres verticales comme si elles étaient des blocs d'un Mario, mais on ne peut pas sauter dessus.

Le reste du jeu n'est pas du tout intéressant. Les graphismes sont corrects, mais l'animation du héros est minable. Les niveaux sont grands, et nécessitent un peu d'exploration: il faut trouver un objet spécial pour pouvoir en sortir. Le design est particulièrement insipide.

1/5

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-09-02 23:19
Avenging Spirit / Phantasm
(Jaleco Entertainment - 1992)
Porté de l'arcade.



Le cœur de ce jeu est de l'action / plateforme assez classique. On contrôle le fantôme d'un jeune homme, tué lors du kidnapping de sa petite amie, et qui va tout faire pour essayer de la sauver. Le concept du jeu est original: le fantôme ne peux pas survivre seul, il est obligé de posséder d'autres personnes. Quand le personnage que l'on contrôle est tué, le fantôme est expulsé et doit rapidement trouver un autre corps à posséder avant d'être à court d'énergie. On peut contrôler un grand nombre de personnages différents, qui ne se jouent pas du tout de la même façon, et changer à tout moment. Cela apporte de la variété au jeu, et surtout cela donne une grande liberté au joueur.

Les niveaux sont assez classiques, mais efficaces et présentant une bonne variété. Le jeu est court mais a l'air bien équilibré (même si connaître la position de certains ennemis est indispensable) et relativement difficile. Sa courte durée n'est pas un inconvénient, au contraire cela permet d'essayer de le finir avec d'autres combinaisons de personnages. J'ai été très agréablement surpris par la qualité de ce port. Tout a été fait pour que cette version soit parfaitement adaptée à la portable de Nintendo, il est impossible de deviner qu'il s'agit d'un port juste en jouant au jeu. C'est techniquement impressionnant, le jeu bouge vite et est parfaitement maniable. J'adore les nouvelles musique et le nouveau style graphique, je les trouve même supérieurs à ceux de l'original. Une conversion exceptionnelle pour un petit jeu bien sympathique, et en plus remarquablement adapté au format portable.

4,5/5

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-09-04 00:56
Ayakashi no Shiro
(Seta Corporation - 1990)



Ce jeu est un dungeon crawler, dans sa forme la plus basique possible, qui devait déjà paraître archaïque à l'époque de sa sortie game boy. Aucun scénario, aucun effort de mise en scène. On est balancé dans un labyrinthe, et quand on arrive à terrasser le boss on est envoyé dans le labyrinthe suivant sans une ligne de texte. Les combats sont primitifs. On peut attaquer, lancer quelques sorts de base, et c'est tout. Le jeu est simpliste, mais pas vraiment mauvais. Graphiquement c'est correct, la difficulté est bien dosée et supportable, et on peut trouver une carte complète de chaque niveau. Certaines personnes l'apprécieront sans doute, mais personnellement j'attends beaucoup plus de mes jeux vidéos.

2/5



Ceci conclut la lettre a!

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2009-09-04 11:48
Hé bé!

Ce serait bien que comme sebinjapan,tu nous fasse pour chaque lettre,ta selection des incontournables d'une part et des découvertes sympa d'autre part.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 33012
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-09-04 11:59
Ca doit être faisable, le truc c'est qu'il a même pas encore fini la lettre A. C'est vraiment un truc de malade cette ludotheque ^^
_________________

Image


Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-09-04 19:28
Récapitulatif de la lettre A

Les géniaux:

Aerostar : shoot sur deux plans atypique, au design d'une intelligence rare
Avenging Spirit : plateforme arcade fun, très mignonne et laissant une grande liberté au joueur



Les très bons:

Adventures of Lolo : grand classique du jeu de réflexion, un des meilleurs moyens de débuter la série
Amazing Penguin : jeu de labyrinthe mignon et intelligent, reprenant le meilleur des classiques du genre
Amazing Tater : suite de Kwirk en plus difficile, pour ceux qui ont terminé le premier
Astérix & Obélix : plateforme très plaisante et à la réalisation exemplaire



Les bons:

Adventure Island II : solide jeu de plateforme arcade, lui préférer la version nes
Alleyway : ce qui se fait de mieux comme casse brique oldschool à la breakout
Altered Space - A 3-D Alien Adventure : suite spirituelle de Solstice, excellente mais à réserver aux fans tant elle est difficile d'accès
Arcade Classic No. 1 - Asteroids & Missile Command : ports très compétents, mais c'est tout
Arcade Classic No. 3 - Galaga & Galaxian : port parfait de l'arcade, même si j'aurais préféré plus de nouveauté
Astérix : plateforme au très bon design, mais qui a le cul entre deux chaises



Ceux qui méritent un coup d'œil:

Adventures of Star Saver, The : plateforme charmant et original, mais plein de petits défauts très pénibles
Alfred Chicken : plateforme compétente mais un peu triste, inférieur aux autres versions
Aretha III : mérite sans doute beaucoup mieux, mais incompréhensible sans parler japonais





Un peu étrange cette lettre A: pas mal d'excellents titres, pas mal de daubes, et pas grand chose d'original entre ces deux extrêmes.

J'ai revu mes estimations à la haute: à peu près 1200 jeux pour le romset. Ça va être dur, mais je suis encore aussi motivé qu'au moment de mon premier test, et je prends toujours du plaisir à essayer les jeux, donc j'y crois!

Vorsch
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
1037995 pts.

Inscrit : Mar 26, 2009
Messages : 310

Hors ligne
Posté le: 2009-09-05 23:50
Pour améliorer la cohérence de mon système de notation, j'ai rajouté un demi point à Aerostar et Avenging Spirit, qui ont donc respectivement 5/5 et 4,5/5. C'est du détail mais je voulais quand même le signaler.



B.C. Kid / Bonk's Adventure / GB Genjin
(Hudson - 1992)



Cette version de Bonk n'est pas un port: même si elle mélange des éléments de design des deux premiers opus de la PC-Engine, le tout a été repensé pour le game boy. Graphiquement et musicalement c'est une belle réussite. Ils ont réussi à conserver à la fois la simplicité, la finesse et surtout l'humour des graphismes des originaux, en sacrifiant tout de même un peu de fluidité. Je n'ai par contre pas vu dans les premiers mondes d'environnements graphiques drôles ou originaux. Les contrôles sont très bons, et la détection des collisions est irréprochable, ce qui est très important vu la nature des attaques de Bonk. Les niveaux sont moins peuplés et moins agressifs (moins de pièges) que dans les autres jeux de la série, et donc plus faciles.

Le jeu est aussi plus court. Il y a beaucoup moins de niveaux dans chaque monde. Ce n'est pas un défaut: cette courte durée est bien adaptée au format portable, et permet plus de variété dans le design des niveaux. Il est assez rare de voir deux niveaux bâtis de la même manière. C'est cette grande variété qui permet à ce Bonk de se démarquer des autres jeux de plateforme "pédestres" à la Adventure Island. On ne s'ennuie pas une seconde, et le fun est toujours présent. Un des meilleurs jeux de la série, et une référence du genre sur game boy.

4,5/5



B.C. Kid 2 / Bonk's Revenge / GB Genjin 2
(Hudson - 1994)



Contrairement au premier opus game boy, celui là est entièrement nouveau. Il est même très original. Fini l'univers préhistorique, ici les niveaux se passent sur des trains, dans des châteaux remplis de tapis roulants, ou même dans une station spatiale! Autre nouveauté: Bonk a désormais trois transformations (permettant d'ouvrir certaines portes, de sauter plus haut ou de manger ses ennemis) qui s'activent en mangeant de la viande. L'idée est bonne, mais mal exploitée par le design, ce qui rend ces transformations assez anecdotiques. Le jeu est toujours beau, encore plus varié, et toujours aussi facile.

Un bon jeu, mais que je trouve quand même très inférieur au premier pour plusieurs autres raisons: des contrôles un peu moins parfaits (impossible d'être immobile sous l'eau, et une forte tendance à rebondir sur les murs, ce qui peut devenir pénible dans les passages étroits), et surtout un univers graphique plus quelconque (donc moins drôle) et moins cohérent. Non pas que l'idée de renouveler l'univers de Bonk soit mauvaise! Je pense juste qu'ils auraient pu mieux faire.

3,5/5

(Initialement, je lui avais mis 4/5, plus tard j'ai rabaissé sa note)


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Vorsch: exploration du romset Game Boy

435 messages • page
1 ... 3456789 ... 22




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)