les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Que vaut la série des Crash Bandicoot ?
110 messages • page
1234 ... 6
Auteur Que vaut la série des Crash Bandicoot ?
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 9644
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-03-06 23:39
Après un très sympathique Lego Indiana Jones et un magnifique mais très moyen Kung Fu Panda, le fiston et moi nous sommes rabattus sur un truc en lequel je ne plaçais que peu d'espoirs : Crash of the Titans.

Les premières minutes me donnèrent raison : un truc abominablement laid affichant des polygones dignes d'un jeu XBLA mal fini et une animation affreusement saccadée, d'autant plus saccadée que la caméra, au début du premier niveau, est placée très proche d'un Crash trop véloce.

Puis vinrent les premières rencontres avec les créatures mutantes, les premières possessions, les premiers gags, les premiers environnements sympas, les premières voix-off complètement débiles, les premières animations dignes d'un dessin animé, les premières bastons délirantes et surpeuplées - et sans que je m'en rende compte, j'étais complètement retourné et emballé par le jeu. Nous en sommes au niveau 12, le jeu en compte 20, on en bave comme jamais (le jeu est très difficile mais heureusement jouable en coop avec des vies quasi-inifinies), mais qu'est-ce-que les combats sont bons, et qu'est-ce-qu'on se marre ! J'ai rarement vu mon fils se marrer autant devant son écran. Les gars qui ont fait les doublages s'en sont donnés à coeur joie (hilarant niveau 11 dans lequel un type ne cesse de balancer un nombre incroyable de conneries à la seconde grâce aux hauts-parleurs de son usine).

D'où ma question : que valaient les précédents épisodes de Crash ? Depuis quand la série joue-t-elle la carte de l'humour à ce point ? J'ai joué, comme beaucoup j'imagine, au premier épisode lors de sa sortie sur Playstation, mais je ne me souviens pas avoir ne serait-ce que souri. En revanche, j'avais été complètement séduit par ce qui était l'un de mes tout premiers jeux de plates-formes en 3D intégrale. A l'époque, la 3D avait permis d'enrichir le gameplay d'idées très nouvelles pour le genre grâce, notamment, au jeu du premier plan et de l'arrière plan, et aux changements fréquents du défilement de l'écran (horizontal ou en profondeur).
Et puis, l'aventure s'est arrêtée là pour moi, puisque je n'ai touché à aucun des épisodes suivants.

Qu'ai-je raté ? Un série prodigieuse ? Une truc qui s'est englué dans la routine ? Combien d'épisodes compte la saga ?

... Existe-t-il des fans dans la salle ? J'ai l'impression qu'on ne parle jamais des Crash.

  Voir le site web de David
dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Devil May Cry

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 4970
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 00:09
Ayant pas mal suivi la série à l'époque de la PSone, je ne peux que te conseiller le 3ème épisode, qui est je pense un des meilleurs jeux de la console.

Il la poussait véritablement dans ses derniers retranchements, et offrait une variété de gameplay très novatrice à l'époque.


Test de Gamekult

http://www.gamekult.com/tout/jeux/fiches/J000000691_test.html











Un très bon jeu

  Voir le site web de dante2002
Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 00:55
perso,j'aime bien (j'ai fait les 3 "grands" episodes)
mais je sais pas... cette serie pour moi ne depasse jamais le stade du tres bon artisanat.
Il manque une vision propre,quelque chose de vraiment nouveau


On sent que les créateurs ont voulu marcher dans les pas des plus grand sans faire leur propre empreintes. (putain c'est beau ce que je dis)

nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Joue à Virtua Racing (switch)

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7129

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 00:59
Les crash bandiccot sont tous de très bon jeux de plateforme.

Une de particularités de la serie est que les niveaux se déroulent dans des couloirs. L'avantage est que les phases de plateforme sont souvent plus complexe que celle d'un mario 64 (pour comparer avec son principal concurent de l'époque), c'est vraiment plus Old-school.
Le deuxième point qui lui est propre : son humour. Les personnages sont vraiment tous bien barrés et les cinématiques entre les niveaux sont souvent très droles.
Une des grandes trouvailles de ce jeu est que pour compenser la difficulté a sauter sur la tête des ennemis avec une perspective en 3 D, notre amis Crash a la possibilité de tourbilloner sur lui-même pour attaquer les ennemis.....idée qu'a repompé Mario galaxy des années après !

Dans le premier le personnage possède une inertie un peu plus grande que les autres, mais ça n'est pas génant.

Le deuxième (cortex strikes back) est vraiment génial avec tous ces passages secrets, et ces pures phases de plateforme hyper crispantes.

Je n'ai pas trop aimé le troisième (Warped ), il y avait trop de niveaux hors plateforme pure (couse en moto, phases en avion etc...). Aussi je n'avais pas aimé tout les mouvements que l'on pouvait gagner (comme le double saut) ça rendait les niveaux avancés plus complex, mais je n'ai pas aprécié. Et puis pour le finir à 100% il fallait refaire tous les niveaux en time attack. Ça rajoutait du challenge ! Mais c'est un peu artificiel le jeu étant globalement plus facile que les deux précedents.

Celui sorti après (The Wrath of Cortex) sur Ps2, gamecube et Xbox, est très bon liu aussi, mais peine un peu à se renouveler et techniquement il n'était pas digne des machines sur lesquels il est sorti. Cela dit c'est très joli quand même. Du Crash Bandicoot sans génie mais bon quand même.

Ensuite avec TwinSanity il ont mis des niveaux libres à la mario 64 ...enfin ce n'étaient plus des couloirs. C'est surement le moins réussi. Je n'y ai joué que quelques minutes...

Les deux derniers Titans et Mind Over Mutant, je ne les connait pas mais ils m'attirent pas mal.

Sinon du coté des spin-off Crash Team Racing (cf le dossier sur Mario Kart de grospix) est absolument excellent. C'est de loin le meilleur clone de mario kart. Meilleur même que certains épisodes de la franchise de Nintendo.

Pour conclure je dirait que pour moi le meilleur est le deuxième, vraiment très difficile pour le finir à 100%

JC
Camarade grospixelien


Joue à Sam & Max Save the World

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 7927
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 07:42
Citation :
Les premières minutes me donnèrent raison : un truc abominablement laid affichant des polygones dignes d'un jeu XBLA mal fini et une animation affreusement saccadée, d'autant plus saccadée que la caméra, au début du premier niveau, est placée très proche d'un Crash trop véloce.

Puis vinrent les premières rencontres avec les créatures mutantes, les premières possessions, les premiers gags, les premiers environnements sympas, les premières voix-off complètement débiles, les premières animations dignes d'un dessin animé, les premières bastons délirantes et surpeuplées - et sans que je m'en rende compte, j'étais complètement retourné et emballé par le jeu. Nous en sommes au niveau 12, le jeu en compte 20, on en bave comme jamais (le jeu est très difficile mais heureusement jouable en coop avec des vies quasi-inifinies), mais qu'est-ce-que les combats sont bons, et qu'est-ce-qu'on se marre ! J'ai rarement vu mon fils se marrer autant devant son écran. Les gars qui ont fait les doublages s'en sont donnés à coeur joie (hilarant niveau 11 dans lequel un type ne cesse de balancer un nombre incroyable de conneries à la seconde grâce aux hauts-parleurs de son usine).

Ah, ça fait plaisir de voir quelqu'un d'autre qui s'est laissé happer par cet épisode fort sympathique. Dans la série "sauvons la planète, recyclons nos MP", je me permet de copier-coller un truc que j'avais écrit il y a longtemps au hasard d'une vieille conversation datant plus ou moins de la sortie du jeu :

--
Crash of the Titans. Alors honnêtement je n'en attendais pas grand chose, pour ne pas dire rien du tout. J'avais un bon souvenir du 1er épisode, ainsi que de Crash Team Racing (un Mario Kart sauce Playstation) mais je n'avais pas fait les autres épisodes, et après ce que j'avais lu du dernier opus sorti sur Xbox je n'étais pas vraiment attiré.

Bref, c'est vraiment parce qu'on m'a prêté Crash of the Titans et que je n'ai pas grand chose à donner à manger à ma 360 en ce moment que je me suis lancé dans l'aventure... Et j'ai trouvé le jeu vraiment sympa. C'est de la plate-forme/action très linéaire, le jeu n'a rien d'impressionnant techniquement (hormis un lissage HD, il ne doit pas être très différent de la version PS2), mais l'air de rien je me suis laissé happer par l'ambiance plaisante, et j'ai fait le jeu jusqu'au bout, en prenant soin de collectionner tout ce qui est collectionnable quitte à refaire certains niveaux plusieurs fois... En gros, dans le jeu, on affronte des monstres dont on peut prendre le contrôle un fois qu'on les a assommés. Cela permet d'utiliser leurs attaques spécifiques pour certains passages ou/et pour assommer et contrôler des Titans encore plus gros (ce principe de chaîne alimentaire sert surtout contre les boss. Il n'y a que 3 "vrais" boss parmi les 20 niveaux, les autres étant plutôt de gros titans). A noter que lorsqu'on a contrôlé un certain nombre de titans d'un genre donné, on gagne de nouveaux costumes pour son perso. Chaque costume, si on équipe son perso avec avant de lancer/refaire un niveau, permettra d'assommer en un seul coup les titans correspondants, ce qui peut se révéler très pratique dans certains passages.

Le jeu est aussi pourvu d'un mode coop' (hors ligne uniquement) qui peut se jouer de deux façons (on switche à loisir de l'une à l'autre avec un simple bouton) : soit les 2 joueurs sont unifiés et contrôlent Crash à tour de rôle (le fait de faire un saut donne la main à ton coéquipier, ce qui est assez déroutant mais finalement assez drôle dans les phases de plate-forme pure). Soit les deux persos sont séparés comme un coop' classique. Cette seconde option peut en revanche rendre le jeu assez facile. En effet, si l'un des deux personnages meurt, il réapparaît au bout de quelques secondes sans que ça enlève une vie. Pour perdre une vie en coop', il faut que les deux joueurs perdent avant que l'un d'eux n'ait réapparu. Les vies se gagnent de toute façon à un bon rythme (en mode normal solo, j'ai dû finir le jeu avec 25 vies d'avance).

Au chapitre des mauvais points, je retiendrais surtout un boss supra frustrant (niveau 17) face auquel j'ai perdu des tonnes de vies. Ceci dit, ça m'a permis de débloquer involontairement un succès secret, qui consiste à perdre un certain nombre de vies dans un seul niveau. Ha, ces développeurs, quel sens de l'humour. En parlant d'humour, le jeu est bourré de clins d'œil cinématographiques dans les noms des niveaux, ou dans certains passages du jeu.

A noter que le jeu en difficile est vraiment plus difficile :/ (et là je pense que pour le faire, le coop' s'impose).

Au final je dirai que c'est un jeu sans réelle prétention (il est d'ailleurs directement sorti à 35€ sur PS2, et --je crois-- 45€ sur 360) mais sur lequel on passe un bon moment si on y joue sans s'attendre à une révolution. Personnellement il m'a fallu 10-12 heures pour boucler le mode normal à 100%...
--

En revanche, je n'ai jamais joué à l'épisode suivant. Tout ce que je peux dire, c'est que la personne qui m'avait prêté Crash of the Titans, a acheté Mind Over Mutant au jour J, et l'a revendu après quelques heures de jeu, très déçue, en disant que ça n'avait plus rien à voir et que c'était moins bien... Mais j'avoue n'avoir pas vraiment compris pourquoi.

  Voir le site web de JC
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario Maker 2 et DKC Tropical Freeze (Switch)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21967
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 09:41
J'étais le destinataire de ce MP, si j'ai bonne mémoire Je n'ai jamais acheté ce jeu en définitive, encore un acte manqué. Il faut dire que j'étais très partagé entre les commentaires de JC et les impressions laissées par la démo, assez mitigées car le jeu est effectivement pas fluide du tout. [jaloux]Ah, si j'avais des potes qui me prétaient les jeux, ce serait plus simple ![/jaloux]

Mind over Mutant (en français Génération Mutant) à sa sortie a été vu par la critique comme un jeu très similaire au précédent, c'est curieux...

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 9644
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 12:06
Merci pour vos retours. Ce Crash-là, je l'ai eu pour une bouchée de pain, comme d'habitude via l'Angleterre. Je prévois d'acheter l'épisode suivant.

JC : as-tu joué en difficile au final ? J'ai attaqué directement dans ce mode, et franchement, franchement, certains passages sont abominables de frustration. Les combats doivent être vraiment plannifiés sous peine de mort quasi-immédiate (isoler si possible une créature mutante, la bourriner, en prendre possession au moment propice c'est-à-dire surtout pas entouré d'autres créatures mutantes sinon game over...) Malgré cela, le jeu reste faisable, et propose un défi très intéressant. J'aime beaucoup la mécanique du jeu, qui modifie la difficulté du jeu au fil des bonus débloqués. Bloquer face à un passage n'est jamais irrémédiable, grâce aux costumes qui permettent d'assomer un mutant d'un coup (très pratique après des dizaines de combats infructueux), et grâce au mojo, qui augmente petit à petit les capacités de Crash (ses combos finales permettent d'assomer les mutants beaucoup plus facilement).

En somme, je trouve le jeu très bien construit. Et très fun, mais ça, je l'ai déjà dit.

J'ai bouclé le niveau 13 hier ; j'ai cru comprendre que le 14 était horrible (une sinistre histoire de chauve-souris). Et après ce que tu as écrit, JC, j'ai très peur d'arriver au niveau 17.

Une belle surprise, que ce Crash of the Titans.

  Voir le site web de David
tof-1984
Pixel imposant

Score au grosquiz
0001488 pts.

Joue à la Super Famicom !!!

Inscrit : Oct 04, 2007
Messages : 722
De : Nice

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 12:44
J'avais un peu joué sur Wii il y a quelque temps, uniquement en coop à deux en simultané, et je l'avais trouvé très moyen. Plus exactement, son intérêt s'essouffle vite : très fun au début, grâce à la possession des monstres, aux graphismes, à l'ambiance... Puis au bout de quelques niveaux, on s'est lassé de la répétitivité du jeu : alternance entre couloirs -parfois saupoudrés de plate-forme- et arènes où l'on combat, parfaite linéarité. Le tout avec une maniabilité un chouïa imprécise, pour la plate-forme surtout. Bon, à savoir aussi -et c'est peut-être ce qui m'a déçu- c'est surtout un jeu d'action, pour les niveaux que j'ai vus.
Le jeu était vraiment très joli pour le support, avec de belles couleurs acidulées comme on n'en voit pas assez souvent, mais souffrait aussi de sacades et d'étranges "déchirements de l'image".
Par contre le mode coop était vraiment une trouvaille fantastique : déjà c'est très drôle, comme souvent, mais surtout, l'un des joueurs peut à tout moment se mettre dans le sac à dos du premier le temps d'un passage difficile. Ma copine que les plate-formes dans le vide effraient a apprécié.
Je n'ai pas joué à d'autres épisodes de la série, mais ceux sur PlayStation m'avaient fait très très envie à l'époque.

Sinon ces discounters anglais font vraiment des merveilles pour les jeux de seconde zone. Je sais que j'achète un paquet de titres sur Wii par ce biais, pour une bouchée de pain (ma plus belle prise restant Guilty Gear pour 8 €...), ce qui me permet de me faire une idée sur des titres pour lesquels j'hésite. Et si je n'aime pas, je revends pour une bouchée de pain encore moindre (en prévenant que c'est une version UK, hein !).

Bref. J'aimerais bien qu'un site ou magazine de jeux fasse un papier là-dessus et explique comment on en arrive à des jeux deux à trois fois moins chers en Angleterre qu'en France, parfois même dès leur sortie (genre les Chevaliers de Baphomet sur Wii, en préco pour l'équivalent de moins de 20€ sur un site british, à 50€ en France...) Les Anglais ont aussi une TVA (temporairement à 15 % au lieu de 17,5% pour cause de crise, contre 19,6 % en France), ils payent des salaires sensiblement équivalents, des charges sociales moindres mais plus d'impôts...
En gros : qui fait une marge vraiment monstrueuse sur certains titres en France ?

  Voir le site web de tof-1984
Lofipop
Pixel digne de ce nom



Joue à Spelunky, Crazy Taxi, MGSV

Inscrit : Feb 03, 2007
Messages : 141
De : 64

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 14:44
Pour répondre à la question initiale, la série joue la carte de l'humour depuis Twinsanity sur PS2/Xbox (ou peut-être Crash : Nitro Kart mais je n'y ai jamais touché) Crash c'est toute mon enfance, c'est le marsupial qui m'a pris par la main lors de mes premiers émois en 3D, je dois pouvoir en toucher un mot..
roulements de tambours, voici mon premier pavé grospixellien

Le noyau dur de la saga, ce sont évidemment les 3 épisodes originaux, développés par Naughty Dog sur PS1 : de la plate-formé 3D dans des couloirs, entrecoupée de passages "vus de coté". En fait, du pur gameplay 2D transposé en 3D, loin de l'exploration à la Mario 64. Naughty Dog faisait en 96 la même chose qu'avec Jak ou Uncharted : piquer des idées un peu partout, les parer d'une esthétique à toute épreuve et d'un univers enchanteur, le tout avec un gameplay éprouvé mais aux petits oignons, et voilà. C'est surement pour ça que la série est un peu boudée des forums : tout le monde y a joué, mais personne n'a grand chose à en dire, du très bon artisanat copyright Amindada.

Crash Bandicoot, (1996) pose les bases du truc : on avance en ligne droite, on explose des caisses et des méchants. Une fois toutes les caisses d'un niveau détruites (sans perdre de vie !), on gagne une gemme qui permet parfois de débloquer un passage dans un autre niveau du jeu. Donc même s'il n'y a pas de vraie exploration, on se balade quand même pas mal histoire de débloquer la deuxième fin.
C'est trop bien parce que : L'ambiance !!! La jungle grouillante, les indigènes à l'ouest, les savants-fous, les labos rouillés plein de gloubi-boulga radioactif fluorescent, les méchants marsupiaux maffieux.. Pas mal de moments de bravoure, comme la méchante pierre qui roule ^^ Seul problème : impossible de diriger ce gros bourrin de Crash avec le stick, c'est croix directionnelle obligatoire.

Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back (1997) Le sourcil broussailleux, la tignasse ébouriffée et le sourire plus niais que jamais, Crash revient avec de nouveaux mouvements (glissade, plat..) cette fois compatible Dual Shock, donc bien plus fluide. L'univers est toujours aussi cool, et le jeu devient carrément tortueux avec des passages secrets bien vicelards, des niveaux reliés entre eux.. Vous avez surement pesté contre le gros rubis rouge inaccessible d'un des premiers niveaux enneigés.. Je préfère l'ambiance du premier mais celui-ci reste objectivement bien plus riche. Il y a aussi quelques nouvelles phases de jeu comme le Jet Board, ou les niveaux dans l'espace à la fin.

Crash Bandicoot : Warped (1998) le même en mieux, Dante en a déjà parlé ; je trouve que le thème du voyage temporel dénature un peu l'esprit jungle/sf/cartoon, mais c'est parce que je suis un méchant réac', le jeu est très cool.

Crash Team Racing (1999) le remake éhonté de Mario Kart, que personnellement je trouve bien meilleur que toute la série du moustachu l'article sur GP en parle très bien.

Après c'est la débandade, Naughty Dog revend sa licence qui finira aux mains de Vivendi Universal, et s'en va développer Jak & Daxter, une série qu'elle est trop bien (même ses suites bordéliques oui ) Jusque là donc la série joue plus sur une ambiance décalée que les bonnes grosses vannes du Crash des Titans, mais ça vient. On a donc Crash Bash (2000) party-game anecdotique, développé par Eurocom. C'est le dernier sur PS1.

Le suivant arrive en 2001 sur PS2, c'est Crash Bandicoot : the Wrath of Cortex par Traveller's Tales et c'est bof bof. En gros c'est un copier-coller sans saveur de Crash 3. TOUT est désespérément aseptisé, malgré les jolis graphismes (pas mal pour les débuts de la PS2). Les temps de chargement sont ABOMINABLES, mais ce détail sera réglé pour les conversions Xbox et GameCube qui sortiront plus tard. Bon j'ai toujours détesté ce jeu, surtout que je l'ai eu en même temps que Jak & Daxter, alors mon avis est peut-être faussé. Il y a quand même quelques niveaux cools (une jungle/village enflammées et une course-poursuite sous la pluie en jeep avec des rhinos, notamment).

Suivent deux épisodes GBA en 2002 et 2003, puis Crash : Nitro Kart, (2003), ersatz de CTR d'après la presse, mais bon la presse, enfin vous savez ^^

En 2004, Traveller's Tales décide de se racheter avec Crash : Twinsanity (PS2/Xbox). Il souffre un peu du syndrome Titans que David mentionne : un jeu à priori anecdotique, mais duquel on peut s'amouracher sans limite. Twinsanity fait partie de la grande famille des plateformers 3D anonymes qui ont sévi sur 128 bits : Tak, I-Ninja, Kao et leurs milliards de petits copains. De la vague exploration dans des niveaux mi-vastes mi-linéaires. Les codes des épisodes PS1 sont repris et simplifiés : les caisses, les cristaux.. le jeu est joli et coloré, dans la moyenne. La nouveauté vient de la coopération entre Crash et son ancien ennemi, Cortex : on dirige Crash la plupart du temps, tout en utilisant le savant fou comme marteau ou projectile pour actionner des trucs...
Pourquoi c'est trop bien : plutôt que de piétiner la légende, TT la revisite. On a un mix entre la jungle rétro 90's et du Nickelodeon, tout est misé sur les vannes à deux balles. Le jeu n'a pas le background du siècle, mais parvient à affirmer sa personnalité notamment grâce aux musiques GÉNIALES intégralement a capella Et pour la première fois depuis longtemps, le personnage est soigné et retrouve son coté débile et fun.
Un petit jeu pop-corn qui se finit très vite (8h). La progression est plus linéaire, il reste quelques diamants secrets à trouver pour débloquer des artworks, vidéo... Je n'ai que vaguement joué aux suivants, mais je pense que quiconque a aimé l'esprit décalé des Titans devrait se pencher sur celui-ci. Il y a aussi Crash : Tag Team Racing (2005) l'un des derniers, qui mélange plate-forme et course.


[ Ce Message a été édité par: littleworm le 2009-03-07 14:46 ]

[ Ce Message a été édité par: littleworm le 2009-03-07 21:53 ]

nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Joue à Virtua Racing (switch)

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7129

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 15:15
Pour l'humour c'était déjà là dès le premier episode. Le docteur Neo Cortex est quand même bien bargeot ! Mais c'est surtout depuis le 2 que la série est dans ce ton.

C'est marrant on a un avis completement contraire sur Twinsanity et Wrath of Cortex.
Je trouve Warth of Cortex pas si mauvais que ça. Ça reste du Crash Bandicoot avec plein de passges sympas. Le passage où on est enfermé dans une boule, celui on l'on conduit un robot (façon le robot de la fin d'Aliens) etc...tout le monde en attendait plus c'est surtout ça le problème.
Pour Twinsanity en fait ce que je lui reproche c'est de ne plus être un Crash Bandiccot...Le concept de freeroom ne cadre pas avec le reste de la série. Je ne lui ai peut-être pas assez laisser ça chance...


Lofipop
Pixel digne de ce nom



Joue à Spelunky, Crazy Taxi, MGSV

Inscrit : Feb 03, 2007
Messages : 141
De : 64

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 16:52
Mince je n'avais pas vu que tu avais déjà fait un topo de la série ^^

Ah oui le robot qu'on voit sur la jaquette ! en fait ce passage m'avait plutôt gonflé. Mais bon je pestais surtout contre les chargements et le manque de personnalité, c'est pas non plus une bouse, techniquement vu ce qu'on devait se farcir aux débuts de la PS2 c'était même très bien. Faudra que je me le refasse tiens.

Twinsanity, il ne trahit pas complètement la série, c'est juste.. différent, un autre trip ! Et encore ça va comparé à Crash of the Titans, ou ils ont relooké tout le monde et ou il n'y a même plus d'attaque tourbillon ! Je regrette aussi les épisodes 32 bits, mais bon, rien que pour sa musique et sa bonne humeur, Twinsanity a toute ma sympathie. (pour info le groupe Spiralmouth est à l'origine de l'OST, et ils auraient aussi assuré celle de Tag Team Racing mais encore une fois je n'y ai pas touché)

JC
Camarade grospixelien


Joue à Sam & Max Save the World

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 7927
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2009-03-07 17:39
Citation :
Mind over Mutant (en français Génération Mutant) à sa sortie a été vu par la critique comme un jeu très similaire au précédent, c'est curieux...


Oui, c'est aussi ce que j'avais lu (n'ayant pas vu tourner le jeu, je ne sais pas trop ce qu'il en est véritablement) et cette revente expéditive m'avait plutôt surpris dans la mesure où ces deux jeux n'ont pas l'air si différents l'un de l'autre... Mais je n'ai pas creusé, et me suis fait prêter Tomb Raider Underworld et Dead Space à la place .

A l'occasion si David (ou un autre grospixelien) tente l'aventure Génération Mutant après Crash of the Titans, ça pourrait être intéressant de savoir ce qu'il en est.

  Voir le site web de JC
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Joue à Virtua Racing (switch)

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7129

Hors ligne
Posté le: 2009-03-08 00:46
Le test de Jeuxvideo.com est assez parlant sur le gros problème de Mind over Mutant

Citation :
Crash : Génération Mutant introduit donc pour la première fois dans la série le concept de free-roaming, à savoir la possibilité d'évoluer plus librement dans les environnements du jeu. Concrètement, le monde a l'aspect d'un hub dont le centre est l'île Wumpa, où se trouve la maison de Crash. C'est de cet endroit qu'il est possible d'accéder aux différentes zones, mais certaines ne sont accessibles qu'après avoir débloqué de nouvelles possibilités d'action, octroyées par les Titans. Ce principe "à la Zelda" paraît séduisant sur le papier ; dans les faits il en est tout autrement. Après avoir traversé un niveau dans un sens afin d'accomplir tel ou tel objectif, il faut souvent le parcourir à nouveau dans l'autre pour revenir à la zone centrale et prendre une autre direction. Ces va-et-vient sont particulièrement pénibles, d'autant que la caméra fixe rend les retours délicats à négocier (notamment quand Crash est vu "de face").


http://www.jeuxvideo.com/articles/0000/00009919-crash-generation-mutant-test.htm

Effectivement c'est tout de même un gros défaut !!

David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 9644
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-03-08 10:20
C'est un énorme défaut même ! Ca paraît incroyable que les développeurs aient commis une telle erreur.

IGN confirme : "This is actually one of the bigger gripes I have with the title. Oftentimes, you'll be asked to navigate backward to a point that you've already travelled to in order to trigger an event, and because the camera remains so stubbornly fixed, you might have to make the whole trek walking toward the screen."

Dingue !!

  Voir le site web de David
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4256
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2009-03-09 12:10
Oui, ça parait assez énorme lu comme ça, mais si je peux me permettre cette réflexion qui va surprendre, en fait, c'est un des mécanismes du jeu. Archaïque, sûrement, mais ça fait partie des Crash Bandicoot.

En fait, depuis le premier épisode, il y a des passages où l'on joue à reculons, et la caméra ne tourne pas, elle recule également, rendant ces phases particulièrement ardues. C'est d'ailleurs tout le sel de ces phases de gameplay

Je vais nuancer un peu le truc : ces phases, de mémoire, ne sont pas obligatoires pour finir le jeu, c'est juste pour les hardcore gamers : si vous voulez le 100% (qui passe par la destruction de toutes les caisses sans continues), il faudra en passer par là.

Dès le 1, dans l'un des niveaux du labo je crois, il y a des enbranchements, et ça ne loupe pas, il faut faire demi-tour à un moment. Il y en a même plus tôt pour les animaux à sang-froid, le premier ou le deuxième niveau des ponts suspendus (mes préférés) ont un demi-tour à faire, genre au début du niveau, il faut aller à reculons... sachant qu'il y a seulement une planche sur trois, et qu'elles cassent souvent dès qu'on marche dessus.

La preuve par l'image :




Donc, c'est pas nouveau, c'est très vicieux, mais ça colle tout à fait à l'esprit de la trilogie initiale. Sûrement pas des suites qui ne sont plus réalisées par Naughty Dog depuis longtemps, mais de toute façon, ces suites n'ont plus grand-chose en commun avec les épisodes PSX. J'ai essayé récemment Wrath of Cortex sur Xbox, je n'ai même pas fini le premier niveau. C'était ennuyeux au possible.

Je vous en parlerai plus longuement un de ces quatre, mais les trois premiers sont incontournables, sont graphiquement époustouflants (et tiennent encore la route aujourd'hui ! vraiment incroyable), et d'une difficulté sans nom... J'adore. A faire dans l'ordre et en aimant le masochisme du die-and-retry. Il faut savoir que la difficulté s'allège au fur et à mesure des épisodes (sauf si vous visez le 100%... mais on ne peut jouer à Crash Bandicoot sans cet objectif, c'est tout l'intérêt du jeu).

EDIT : j'avais oublié les fameuses phases de course face caméra avec une boule géante aux fesses façon Indiana Jones... non, vraiment, le coup de la caméra, c'est une des signatures du jeu.

nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Joue à Virtua Racing (switch)

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7129

Hors ligne
Posté le: 2009-03-09 15:00
Oui tu as raison...mais ....soit ce sont des morceaux-et seulement des morceaux-de niveau qu'il faut refaire en arrière, soit ce sont des stages entiers et donc parfaitement conçu pour ça.

Cela étant je n'ai pas joué à Mind over Mutant, je ne sais donc pas si c'est vraiment génant ou juste un peu pénible...

Sinon la vidéo que tu montre c'est pas un bug ? Parceque c'est écrit au début "secret path glitch" ...

Il y a un de ces embranchements dans le premier niveau de Crash 1 :


Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4256
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2009-03-09 15:27
Citation :
Oui tu as raison...mais ....soit ce sont des morceaux-et seulement des morceaux-de niveau qu'il faut refaire en arrière, soit ce sont des stages entiers et donc parfaitement conçu pour ça.


Ca ne change rien à la donne. Ni le pathway ni la caméra ne s'adaptent à la situation. Dans les niveaux arrières forcés, je dirais même que le parcours est plus difficile et bourré d'obstacles.

Les niveaux pyramides de CB3 contiennent également des retours arrières particulièrement pénibles...

Citation :
Sinon la vidéo que tu montre c'est pas un bug ? Parceque c'est écrit au début "secret path glitch" ...



J'ai pris une vidéo vite fait sur youtube pour illustrer mon propos. Mais je confirme qu'un des niveaux road to nowhere contient un passage secret dès le début où il faut aller en arrière.

J'ai pris l'habitude depuis dans les 3 Crash Bandicoot de découvrir chaque niveau comme suit :

1/ retourner sur ses pas dès que possible pour vérifier s'il n'y a pas un passage ou une caisse cachée
2/ tomber dans chaque trou suspect


_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Devil May Cry

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 4970
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2011-11-05 08:21
Ce mois ci pour les abonné du PSplus les jeux offert sont les 3 premiers crash sur PS1, avec en bonus Crash Team Racing.

J'ai donc joué hier soir à Crash 1 (que j'avais fini dans tous les sens à l'époque) et à CTR (jamais touché).

Premièrement, on sent vraiment la progression dans l'utilisation des capacités de la console, entre un jeu sorti en 1996 et un autre sorti en 1999, c'est assez impressionnant.

Ensuite Crash reste une série sympathique, avec des bonnes idées, mais plus je joue aux jeux de plate-formes (même ceux qui m'ont beaucoup plus adolescent) plus je me dis que Mario est intouchable
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2012-02-24 15:21
Je n'ai fait que la trilogie originale, que ma femme (ma copine à l'époque) m'a convaincu de découvrir, pour promouvoir son support fétiche où je n'avais comme références que Driver 1 et les deux Gran Turismo.

Exception faite du "quatrième" volet (La Vengeance de Cortex) que j'ai dû compléter aux trois quarts sur PS2, je n'ai jamais touché aux Crash ultérieurs, me contentant de reviews, screenshots et vidéos me laissant vraiment penser que Naughty Dog avait bien merdé en bradant sa licence phare à n'importe qui. Leçon dont ils ont su tirer les enseignements vu que ni Jak & Daxter ni Uncharted (pour le moment) n'ont vu la réalisation de leurs spin-offs confiés à n'importe qui pour des résultats douteux.

Bref: j'adore vraiment les trois premiers jeux, et le quatrième, bien que non développé par les Dogs, est très correct, car dans le même esprit, un peu plus beau et fluide (forcément), sans prise de risque au niveau du gameplay, et une difficulté dosée de la même façon, ce qui avait donc de quoi me séduire. Mais je voudrais principalement revenir sur cette trilogie de haute volée, car c'est une des rares fois où une série de jeux a su émerger en si peu de temps sans jamais donner dans la surenchère ni se fourvoyer dans des erreurs qui auraient pu la plomber et l'enterrer à tout jamais au même titre que ses prometteurs créateurs. Et tant mieux, car sans ça, peut-être qu'on aurait jamais connu Uncharted.

Là où je voudrais m'attarder tout particulièrement, c'est sur le véritable challenge que constituent ces trois volets. Concrètement, le premier est difficile, exigeant pour ne pas dire teigneux, mais très linéaire, sans trop de routes alternatives, et doté d'une maniabilité à la croix parfois exécrable (et là c'est vraiment dû aux croix de merde de la marque PlayStation, pour le coup). Le second est une sorte d'anthologie de ce qu'est la difficulté dans un jeu de plate-forme: bien plus dur que le premier mais pas à cause d'une jouabilité hasardeuse, il offre une quête vraiment complexe, blindée de détails et de passages annexes complètement fous à débloquer et ensuite à compléter, et offre une variété d'environnements de haute volée. Le troisième, c'est clairement le jeu vidéo moderne dix ans avant dans toute sa splendeur: facile, beau, accessible, ultra jouable, sans aucun challenge... sauf quand on veut se charger de le torcher dans tous les sens. L'archétype du jeu actuel, je vous dis, où la quête principale est souvent aisée pour ne pas dire assistée, où on en prend plein la vue, où tout est fluide et bien pensé, et où la quête de remplissage de tous les objectifs (qui a dit "platine" ?) est une plaie pour tout gamer non hardcore.

Et pour revenir sur un point cité plus haut, le concept de Crash qui court vers l'écran fut un élément de gameplay clairement ultra innovant à l'époque, maîtrisé sur le bout des doigts par Naughty Dog qui en a fait une marque de fabrique, le recyclant à toutes les sauces et n'hésitant surtout pas à le recaser à l'identique à plusieurs reprises dans la trilogie Uncharted où ça se prête de toute façon très bien. Je n'ai pas (encore) fait les Jak & Daxter, quelqu'un pourrait-il confirmer que l'univers et les idées des Dogs dans Crash y ont souvent été reprises? Ils semblent vraiment coutumiers du fait.

Bref, j'adore ces trois vieux Crash, et je suis content de voir l'héritage qu'ils ont laissé, notamment au sein de leur studio qui a su mûrir mais aussi conserver d'excellents acquis pour les recycler proprement et intelligemment dans une saga HD qui n'aurait clairement pas été autant encensée sans le travail effectué à l'époque sur PS1. Christophe Balestra, lors de son intervention à la fnac de Saint-Lazare quelques jours avant la sortie d'Uncharted 3, l'avait d'ailleurs bien précisé, preuve que cette saga a su faire date...
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-09-28 14:02
Au moment de la sortie du 1er Crash Bandicoot, j'ai trouvé le jeu bien nul. Bon OK, j'étais dans le camp Saturn, ça a du jouer ! Mais je trouvais le jeu moche, creux, sans grand intérêt. Du coup j'ai occulté ses suites et j'ai toujours été étonné par la très bonne image qu'a la série auprès des rétrogamers, sur les forums US surtout. Bref, il est temps de lui redonner une chance à cette série et de revoir mon jugement sur ce 1er épisode.

Résultat après une vingtaine de niveaux : je ne trouve plus le jeu moche du tout. Au contraire, c'est coloré, drôle, et le héros est vraiment sympa. Ca devait être mon coté anti-3D qui avait parlé à l'époque. D'ailleurs techniquement le jeu est vraiment super chiadé, ce qui n'étonne plus quand on sait ce que Naughty Dog a fait ensuite.

Par contre, pour le reste ... c'est bien simple, passé les 1ers niveaux je ne m'amuse pas sur ce jeu. Je me force à continuer pour voir si le gameplay va se renouveler ou s'enrichir et, non seulement ce n'est pas le cas (pas encore ?), mais en plus je me retrouve confronté à des phases de plus en plus frustrantes par leur difficulté (certes compensée par les vies qu'on récolte par dizaines un peu partout, quoiqu'on les perd après sauvegarde et reprise du jeu, super ...).
Ce jeu est vraiment difficile, old school comme on peut le lire dans les posts précédents. Il y a par exemple ces phases en scrolling forcé très "die and retry" ... ce qui ne serait pas tant pénible si les sauvegardes étaient moins espacées (et encore, à condition de réussir les niveaux bonus donnant accès aux sauvegardes ...).
Les sauts millimétrés, c'est pas super marrant quand on a un perso avec une telle inertie et une maniabilité franchement perfectible. Les déplacements trop rapide du héros deviennent bien énervants quand on est sur des surfaces réduites (les petites plate formes avec le second boss par exemple ...).

Bon, OK, je ne suis peut-être pas très doué, ni très patient avec ce jeu, mais même si la difficulté ne vous a pas rebuté, n'avez vous pas trouvé que le level design était linéaire et peu inspiré ? Le jeu n'est pas nul, il est même assez fun, mais il arrive après Super Mario World et Yoshi's Island en nous proposant de la plate-forme à la Pitfall 2.
Bref, pour moi c'est un jeu sympa mais je ne comprends vraiment pas comment il a pu avoir autant de succès. Je pense que c'est parce que les autres jeux de plate forme 32 bits avaient vraiment tiré la qualité vers le bas après la quasi-perfection atteinte sur 16 bits, et malgré tout ce que je lui reproche, Crash 1 écrase ses contemporains niveau qualité et finition.

A vous lire (tiens, pas de dossier sur GP ?), les 2 épisodes suivants corrigent le tir, apportent de la variété et encore plus d'humour, et je ne serais pas contre une grosse baisse de difficulté comme le signale Mario86 pour l'épisode 3. Bref, je vais insister encore un peu, mais passer à la suite si je continue à me prendre la tête avec le 1er.

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Jeux » » Que vaut la série des Crash Bandicoot ?

110 messages • page
1234 ... 6




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)