les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Creuse, cochon, creuse ! [The Dig]
25 messages • page
12
Auteur Creuse, cochon, creuse ! [The Dig]
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6005
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2008-01-06 10:22
Après avoir, comme de coutume, effectué une recherche sur le forum et sur le site, il ne m'a pas semblé trouver d'article ni de topic sur le jeu LucasArts "The Dig"... vu que je viens (enfin !) de le finir hier soir, je me propose de faire un petit topo

The Dig a été un des fameux vaporware du jeux vidéo. Commencé à 1989, il ne verra finalement le jour qu'en 1995... tout commence par une idée de Steven Spielberg, pour un scénario de film. Mais le budget, qui lui semble trop coûteux pour l'adaptation du roman d'Alan Dean Foster (à qui l'on doit la nouvelle "The Dig" entre autre, "Alien", etc.) l'oblige à revoir ses cartes. Il en parle à son ami Georges Lucas qui décide d'en faire un jeu vidéo...

Tandis que les équipes se succèdent, le jeu voit finalement le jour, avec de grosses modifications par rapport au manuscrit, et le résultat est grandiose.

L'histoire

A notre époque, la NASA fait une découverte terrifiante : un astéroïde gros comme le Canada s'apprête à frapper la planète, et à faire les dégâts que l'on imagine. On élabore un plan : poser des charges nucléaires sur le caillou non pas pour le faire volatiliser en petits éclats, qui risque de retomber sur Terre, mais le dévier de sa trajectoire. Pour cela, une équipe est formée, comprenant le Commandant Boston Low, vieux soldat spécialiste des missions spéciales, Ludger Brink, géologue de formation et spécialiste en archéologie, Maggie Robins, journaliste et ayant une grande compétence dans l'apprentissage des langues étrangères, Ken Borden, pilote de navette émérite, et Cora Miles, spécialiste de l'équipement.

Nos cinq astronautes partent donc en destination d'Attila (le nom du caillou en question ) et tandis que Boston, Maggie et Brink, après avoir vaillament accompli leur mission s'aventure au sein des fissures crées par les bombes, ils feront une découverte surprenante... Attila est en réalité un vaisseau spatial, qui les conduira, contre toutes attentes, sur une planète extra-terrestre ayant abrité une civilisation florissante. Ils devront alors faire face à bien des dangers pour survivre et revenir entier de leur expédition...

Sachez que l'histoire (je ne dévoile pas tout ici pour ne rien gâcher ^^) réserve nombre de surprise, et que c'est un vrai travail d'archéologue auquel on se livre : les informations se livrent petit à petit, en explorant, et ce n'est qu'au bout de plusieurs heures que l'on parvient enfin à reconstruire l'histoire de la catastrophe qui survint jadis sur cette planète...

Gameplay et graphismes

Le jeu se présente comme un point'n click traditionnel, plus "régulier" que ne l'était Full Throttle, sorti peu avant, qui combinait phase d'exploration et duels à moto. On ramasse des objets, on les combine, on résout les énigmes... la différence majeure vient du "ton" adopté par le titre. Tandis que l'on était habitué, avec les Monkey Island et autre DOTT à un comique burlesque, le ton ici est on ne peut grave et sérieux. L'humour est plus subtil, plus fin, quand il y en a, ce qui est rarement le cas : on croirait jouer parfois à un remix SF de Gabriel Knight. S'il y a peu d'objets avec lesquels intéragir, tout a été pensé et le jeu reste très difficile : aucun indice, énigme peu évidente, les seules "aides" nous sont apportées par des écrits aliens épistolaires et codées, que le joueur devra lire avec attention et sagacité.

L'apparence globale est celle d'un jeu à la MI2 ou d'un Full Throttle, si ce n'est que l'animation est bien plus détaillé. Les décors sont somptueux, un grand travail d'éclairage aura été fait sur ce point là, et des créatures et objets du décor en trois dimensions rudimentaires ont même été inséré, parfois un peu maladroitement, mais somme toute relativement réussie si on replace dans le contexte de l'époque. En revanche, les cut-scène à base de dessin animé sont rigoureusement ratés, les personnages étant tracés très maladroitement... dommage. Et s'il y a peu d'écrans à visiter (moins que dans MI2 par exemple), il faudra procéder à de nombreux allers-retours pour espérer tout comprendre de cette planète...

On creuse !

Il y a un phénomène de fascination étrange dans ce jeu. La musique de Michael Land, emportée et lyrique, y est pour beaucoup. On a réellement du mal à se dégager du jeu, on tient encore et encore à explorer, à chercher, à fouiller pour comprendre ce qui s'est réellement passée sur cette planète fantôme. Depuis "Day of the Tentacle" et "Grim Fandango", c'est un des rares jeux du genre qui m'ont autant transporté dans un univers concret et nuancé, où il faut avancer à pas de loup pour progresser.

Pour autant, on ne peut pas mourir, et c'est une excellente chose. On peut tout essayer encore et encore, et on en aura besoin ; parfois, on réussit plus par hasard qu'en ayant fait preuve d'une vraie réflexion, quand bien même tout a été pensé pour trouver la solution de soi-même.

Bref, un jeu que je recommande fortement, même si le ton "strict" de prime abord peut surprendre... on n'est sûrement pas déçu du voyage interstellaire

  Voir le site web de MTF
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9925
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2008-01-06 15:15
"The Dig" est en effet souvent ignoré alors que c'est un des meilleurs jeux d'aventure Lucasarts. C'est en tout cas le meilleur avec un contenu non délirant, et montre que l'immersion dans une histoire complexe est très appropriée pour le point'n click.

C'est aussi un des jeux d'aventure qu'aura préféré ma maman, qui s'est plus tard passionnée pour les Myst (l'ambiance est très similaire) !

Il y a aussi un côté "Another World" façon point'n click. Il faut en effet absolument l'avoir essayé, et toi tu pourrais transformer tout ça en article !

  Voir le site web de Simbabbad
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6005
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2008-01-06 18:53
Peste, encore du travail Entre les articles LBA/LBA2, un article The Dig ! . . . Je le réserve en tous cas, ça a été un grand coup de coeur ^^

  Voir le site web de MTF
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8150
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2008-01-06 18:55
Merci beaucoup pour ce topo, ça cofirme que je risque de passer encore pas mal de temps sur ma compil Lucasfilm Games.

Mais un jeu techniquement proche de MI2 en 1995 ça ne faisait pas un peu tâche?
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6005
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2008-01-06 19:11
J'avoue que j'ai été moi-même un peu surpris de cela de prime abord, mais si les personnages font irrémédiablement penser à MI2, c'est tout autre chose des décors... comparatif :




Je veux pas jouer les mauvaises langues, mais ça se lit dans le jeu. Les effets de lumière mes enfants ! Du reste, comme dit, des éléments d'insertion en 3D (monstres, cut-scènes) ou en DA 2D pas trop réussis (cut-scènes, dialogues...).

Donc, disons plutôt que c'est un pont entre "Full Throttle" (sorti juste avant) et "The Curse of Monkey Island" (sorti... juste après), un peu comme "Freakazoid" fut le lien entre les "Tiny Toons" et "Superman"...

  Voir le site web de MTF
Le Jibe
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Jun 17, 2005
Messages : 75
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2008-01-08 17:52
Quelques petites infos pour ton article :

> Lucas a encore innové pour ce titre en utilisant une technologie de rotoscoping pour l'animation des personnages.

> le doubleur VF du héros est Daniel Poivin, qui fait la voix familière du héros de Outcast, mais surtout de Bruce Willis, renforcant le petit coté "armagueddon" du début

> Les musiques tirées du jeu sont des compositions déclinées sur les Préludes de Wagner

> Il y a eu une nouvelle tirée du jeu "The Dig"

> le jeu serait (info donnée de Joystick couvrant l'E3 à l'époque, mais non confirmée dans d'autres sources à ma connaissance) inspiré d'un scénario de Spielberg qui n'avait pas réussi à réunir les fonds pour en faire un film ; l'histoire était à la base des cosmonautes qui arrivent sur une planète désolée puis commencent par déterrer un bout de toit, puis une poupée...mais en fait il s'agit d'un Disneyland et se méprennent sur la nature réelle de la civilisation humaine en cet endroit. Ce thème surgit en subliminal dans AI, alors peut-être que c'était fondé ?

> L'ami O.Scott Card a fait les dialogues, on les a décrié, mais je les trouve super !

> Il me semble que la team de développement a été dissoute en plein projet puis reconstituée (Brian Moriarty, le papa de loom et briscard de l'IF ayant claqué la porte), ce qui est peut être la cause d'une perception déstructurée du projet. (et son relatif échec).

JB
fan de The Dig

  Voir le site web de Le Jibe
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Starbound / World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13080
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2008-01-08 18:12
Alors là MTF, respect

Je suis un fan des aventures Lucas, mais je n'ai jamais été attiré par The Dig, simplement parce que, comme tu le dis, ça a l'air d'être un Gabriel Knight dans l'espace... Et ça, ça me refroidit pas mal (je n'ai JAMAIS dépassé 10% dans GB sans soluce).. J'aime bien avoir des trucs sérieux dans les point n' click, mais j'aime aussi me fendre la poire, et là, ça n'a pas l'air d'être le cas.

Et puis ton mot sur la difficulté a fini de m'achever

Mais tu sais quoi? Je vais quand même tenter le coup. Dès que j'ai pu me dégoter une Geforce 8800GT (plus difficile qu'il n'y parait), je m'installe ça et j'y joue avec DosBox.

Milcham
Gros pixel

Score au grosquiz
0000342 pts.

Inscrit : Oct 02, 2005
Messages : 1105
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2008-01-08 18:34
Et pourquoi pas avec ScummVM ? C'est plus simple. En tout cas t'auras au moins besoin d'une 8800GT pour faire tourner The Dig.

Je ne suis pas allé très loin dans le jeu mais les décors sont effectivement superbes. C'est vraiment de la belle SF, mais il est vrai que les inconditionnels de Lucas Arts (j'en fais partie) ne sont pas habitués aux jeux dénués d'humour. C'est un peu plus dur de s'y mettre.
_________________

Image


  Voir le site web de Milcham
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario Maker 2 et DKC Tropical Freeze (Switch)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21980
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2008-01-08 18:43
Ouaip, j'aimerais beaucoup que le site possède un article sur ce jeu. Je me souviens parfaitement de sa sortie. Je n'y avais pas joué car j'avais trop peur qu'il soit d'une difficulté excessive (j'avais fait deux ou trois Lucas avant que j'avais du finir avec une solution). Ca fait partie des actes manqués auxquels je repense parfois

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Neoclyps
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2003
Messages : 1865
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2008-01-08 23:43
Me rappel très bien avoir entendu parler de The Dig longtemps. J'étais assez emballer par le scénario de science-fiction et l'approche sérieuse.
Le jeu est sortis, je me le suis procuré assez rapidement en occasion. Je l'ai installé, je l'ai fini et revendu. Mais je me rappel absolument pas du jeu !

J'y ai sûrement pris du plaisir, mais comme pour d'autres jeux d'aventures de cette époque (dont les noms sont tombés dans l'oubli ), il manquait peu être le long de l'aventure quelques chose de magique.

camite
Gros pixel

Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à voir des films

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1936
De : Twin Peaks

Hors ligne
Posté le: 2008-01-09 08:59
Il y a quelques mois je me suis procuré The Dig car c'est un des point & click Lucas que je n'avais pas fait à l'époque (je ne sais plus trop pourquoi à vrai dire).
Je ne sais pas si le fait d'y jouer après "l'âge d'or" du genre a influencé mon jugement mais je n'ai pas vraiment accroché. En fait le début m'a beaucoup plu, on entre très vite dans l'action et d'une manière générale j'aime bien les histoires de météorites ^^
L'arrivée sur "l'autre planète" est aussi un moment très réussi, l'ambiance qui s'en dégage est très particulière et m'a fait penser à la BD SF des années 70.
Par contre j'ai dû abandonner à environ la moitié du jeu. Les énigmes sont un peu trop "Myst" pour moi (en gros, on se retrouve devant un mécanisme qu'il faut utiliser/déclencher en trouvant son fonctionnement "logique", je suis totalement nul à ce genre d'énigme).
Quelque part je regrette car ce que j'ai vu du scénar me plaisait bien.
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Starbound / World of Warships

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13080
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2008-01-09 12:49
Citation :

Le 2008-01-08 18:34, Milcham a écrit:
Et pourquoi pas avec ScummVM ? C'est plus simple. En tout cas t'auras au moins besoin d'une 8800GT pour faire tourner The Dig.

Je ne suis pas allé très loin dans le jeu mais les décors sont effectivement superbes. C'est vraiment de la belle SF, mais il est vrai que les inconditionnels de Lucas Arts (j'en fais partie) ne sont pas habitués aux jeux dénués d'humour. C'est un peu plus dur de s'y mettre.



Gneu gneu gneu
Actuellement, je n'ai pas de carte vidéo dans mon PC, j'ai revendu mon ancienne 8800GTS pour me prendre une 8800GT... sauf qu'elle est en rupture partout la chienne

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6005
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2008-01-09 17:18
Je confirme, il passe très bien sous ScummVM, même si j'ai rencontré quelques problèmes pour les cut-scènes, les voix grésillants un peu...

Merci en tout cas à JB pour m'avoir donné force précisions que je réutiliserai sans doute

En tous cas, je confirme tout ce qui fut dit : le jeu est contemplatif, difficile (ah ! cette énigme du squelette !), et il faut faire preuve d'une logique cartésienne pour avancer ; comme le dit Boston lui-même, après avoir vaillamment réparé une machine alien : "C'est pas mal, pour un gars qui n'a jamais suivi de cours de techno extra-terrestre !"

Edit : Une avant-première sur l'article, un gif pour exprimer mon impression la première fois que je vis cela :



"Hmm..."

  Voir le site web de MTF
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8150
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2011-07-09 22:26
Tombé sur The Dig sur Steam pour 2,67€, j'ai craqué bien que le jeu soit en anglais. Mais bon je n'ai rien contre entretenir ma pratique de la langue de Pippa Middleton.

Et ben il y a des jours où l'on est scotchés à son siège (chaise dure pour ma part). Je m'attendais à un Lucas classique dans un univers SF et sérieux, et je découvre... un univers SF et sérieux, mais avec une mise en scène FA-BU-LEUSE!
Je suis au tout début du jeu (j'ai découvert la vraie nature d'Atilla et me retrouve sur une planète étrange) mais je suis déjà subjugué par l'amplitude du titre.
Je ne sais pas comment le dire, mais j'ai comme l'impression que le jeu "respire" profondément, ce doit être ce que l'on nomme le souffle épique. En une bonne heure de jeu je n'ai finalement que très peu joué, mais l'univers, les décors, les animations 3D auxquelles je ne m'attendais pas, la musique, le beau monde derrière le projet... Tout concourt à créer une sorte de rêve de point'n click à l'ancienne.

Bref je suis pour l'instant conquis, en espérant que la suite ne devienne pas trop difficile. En tout cas ça me donne une envie folle de lire de la SF, la dernière fois ce fut après être allé voir Wall-E au ciné.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-07-11 10:35
Ahhh, grand souvenir The Dig. Toute la "hype" faite à l'époque à propos de l'implication de Spielberg ne me parrait pas exagérée tant le souffle épique dont tu parles est réellement présent et l'univers du jeu fascinant (et oppressant aussi, et effrayant même ...).
Par contre, il me semble que si, le jeu est assez dur. Je me souviens de quelques enigmes particulièrement ardues, comme la reconstitution d'un squelette à un moment. Mais je te rassure, c'est quand même plus abordable qu'un Monkey 2 ou un Day of the Tentacle.

EDIT après avoir relu tous les posts du sujet :
Alors MTF, il vient cet article ?
La réflexion donnée plus haut, comme quoi The Dig est un peu Another World en point n click, est très pertinente. Je n'y avais jamais songé, mais en effet, les ambiances sont très proches, tout comme les émotions éprouvées par le joueur.

  Voir le site web de Sebinjapan
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8150
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2011-07-11 23:12
Toujours aussi épique ce titre.
Surtout j'adore l'approche des énigmes. L'absurde est mis de côté pour une fois, et ça fait du bien. Au profit d'une certaine logique. Mais extra terrestre.

Notre petit équipage vite réduit à 2, puis un, est confronté à un monde totalement inconnu. Et les énigmes qui en découlent viennent pour l'instant profiter de cette opportunité pour nous torturer les méninges. En effet on est avec les héros complètement perdus dans ce monde étrange, dont nous ne connaissons pas le fonctionnement. Le moindre objet a une forme étrange et insondable, mais il a à coup sûr son utilité. Ce qui met bien évidemment à mal notre ethnocentrisme forcené puisque l'on est dans ce monde comme un nouveau né qui doit apprendre à marcher.
Et quel plaisir de retrouver cette sensation primitive de l'exploration et de l'appréhension d'un monde neuf!
Cerise sur le gâteau le jeu récompense vraiment le joueur persévérant, les résolutions d'énigme s'accompagnant souvent de gâteries visuelles et autres réactions en chaîne réjouissantes. Je pense particulièrement à l'énigme dans le "nexus" (je joue à la version anglaise). On arrive dans une structure titanesque avec trois champs de force. Et en fait il faut en réparer un des trois. Mais rien ne nous indique que c'est défectueux, ni ce qu'il faut y faire, et encore rien ne ressemble à rien si ce n'est à des formes géométriques. Heureusement l'agencement des lieux est assez explicite, mais c'est vraiment jouissif de percer les mystères d'un lieu inconnu et d'arriver à en tirer quelque chose.

Il y a un autre point sur lequel je voudrais discuter. Ne trouvez-vous pâs que le jeu a été pompé à mort par Metroid Prime?
La planète déserte, l'architecture monumentale anguleuse, les traces d'une ancienne civilisation, des champs de batailles fantômes, des vaisseaux en ruines, le musée et ses témoignages des malheurs du passé... et même les anciens habitants de la planète qui ressemblent étrangement aux Chozo. Je suis très troublé, j'ai l'impression de jouer à une version point'n click de Metroid prime.

Ca ne douche pas mon enthousiasme, au contraire même je me demande jusqu'où ça va aller.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-07-12 10:46
J'avoue que mon expérience sur les deux jeux fut séparée par trop d'années pour que je fasse le rapprochement entre The Dig et Metroid Prime. Là, de mémoire, je dirais que le monde de The Dig me semble plus onirique, mystérieux et mélancolique. Je n'ai pas ressenti autant d'émotions dans Metroid Prime. Il faut dire que la difficulté de ce dernier (à mon humble niveau) m'a empêché de réellement m'imprégnier de son atmosphère : j'étais trop concentré sur l'exploration "utile", et surtout sur la survie.

  Voir le site web de Sebinjapan
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6005
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2011-07-12 11:03
Citation :
Le 2011-07-11 10:35, Sebinjapan a écrit :

EDIT après avoir relu tous les posts du sujet :
Alors MTF, il vient cet article ?
La réflexion donnée plus haut, comme quoi The Dig est un peu Another World en point n click, est très pertinente. Je n'y avais jamais songé, mais en effet, les ambiances sont très proches, tout comme les émotions éprouvées par le joueur.



Rah, je savais bien, en voyant ce topic remonté, que l'on m'en parlerait

C'est toujours en prévision, mais il me faut m'y mettre... et que je le refasse pour me remettre tout en mémoire. Mais ça viendra

  Voir le site web de MTF
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9925
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2011-07-12 13:55
Je pense que le lien entre The Dig et Metroid Prime est une coïncidence, Prime essaie surtout d'adapter Super Metroid, qui était sorti avant The Dig.

Mais j'ai toujours trouvé que Super Metroid était un point'n click déguisé en jeu d'action de toute façon...
_________________

Le Blog de Batbad (jeu vidéo, cinéma...) - Profil Steam


  Voir le site web de Simbabbad
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8150
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2011-07-27 09:40
De retour de vacances j'ai enfin pu reprendre mon aventure, que j'avais laissé, perplexe, devant un certain squelette de tortue.

Ben j'ai honte, j'ai utilisé une soluce. Tout ça parceque je n'avais pas essayé le clic droit sur les os pour les retourner...
Mais quel idiot je fais j'vous jure!

En tout cas l'univers se densifie d'une manière très ragoutante, avec des rebondissements et tout et tout. Un sacré P'nC pour l'instant.


Index du Forum » » Jeux » » Creuse, cochon, creuse ! [The Dig]

25 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)