les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Pourquoi cette aversion pour la culture hip-hop ?
112 messages • page
1234 ... 6
Auteur Pourquoi cette aversion pour la culture hip-hop ?
Odysseus
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10890
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 02:10
ha bah Damdam, ton dernier paragraphe restitue à lui tout seul toute ma pensée (là, je suis "un peu" naze pour aller plus loin).

c'est exactement ça: des gars qui se montent le choux tout seuls, des gars qui se voeint affublés de tout les maux de la Terre, desgars qui pourraient donner des leçons de survie en milieux hostiles aux G.I, mais pourtant des gars comme vous et moi...

dailleurs, juste pour faire un parallèle, je me souviendrai toujours de mon entrée en première: les quelques gars qu'il y avait dans ma classe étaient en admiration devant le fait que je venais de banlieeu, qui plus est d'une cité H.L.M.!!! des années plus atrd, j'en ai croisé quelques-uns, et j'ai eu de la peine pour eux: casquette vissée sur la tête jusqu'au nez, capuche par dessus (avec le logo de la marque écrit en gros), jean's XXXXXXXL, paire de baskets qui coute quatre mois d'un salaire moyen et, cerise sur le gâteau, énorme casque soudé aux oreilles, le tout en hochant de la tête et en balbutiant les cantiques sacrés (oui, les mantras (ou tantras?) étaient déjà pris ). à noter, très important, la tétine dans la bouche, histoire de ne pas passer pour un con auprès des autres membres de la tribue...

et allez, pour illustrer:



avouez que c'est "la top classe qui déchire sa race kouaaaa"...
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 02:21
Oui Kanu-Dô, tout n' est pas mauvais dans le rap.

D'ailleurs et comme le mentionne le sujet du topic, il y a une cuture Hip hop. Je suis certain que cette culture est à des années lumière de ce qui se passe depuis dix ans et qui est bien décrit par Dam-dam et Nordine.

Il est heureux que le Hip-hop te comble et que tu y retrouves des choses qui te font franchement vibrer.

Au dela de ça il faut comprendre que le comportement d' une énorme partie de ce public, mais aussi de chanteurs et de médias véhiculent une image trés négative. Pire ils en profitent et s' en félicite sans gènes.

Aprés pour ma part, si je devait me mettre à écouter ce courrant musical et en etre amateur donc, cela me fairait quand même mal de tolérer voir d' accepter la (grosse) partie obscène et malsaine de ce milieu.
_________________

Image


damdam
Gros pixel


Score au grosquiz
1047250 pts.

Inscrit : Jul 08, 2002
Messages : 1064

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 02:29
Cette photo est extraordinaire.

Yo.

Allez, hop, archivée. Merci Nordine.

mickmils
Gros pixel


Score au grosquiz
0000200 pts.

Joue à Morrowind, Yakuza 3, Persona 3 Portable, et des horreurs casual

Inscrit : Aug 30, 2002
Messages : 1865
De : Paris malgré lui.

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 08:34
Pourquoi les rappeurs sont ils tous malheureux quand ils chantent ?

Pourquoi la plupart des chansons de R&B ou de je sais pas quoi ont pour texte : "Yeah baby baby baby, love you baby baby need you baby baby , you're my baby , love you, yeah, baby baby ! Need you ! You're my baby Yeah !" ?

Autant de bonnes raisons de détester le rap et le R&B (en général hein, avant qu'on m'accuse de facho), qui sont a la chanson ce que la techno est a l'orchestration, ce que l'anthropophagie est a la gastronomie, ce que la corrida est a la culture....





  Voir le site web de mickmils
FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2295

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 08:49
Euh... C'est marrant la corrida hein...
_________________

Citation :
Le 2012-03-15 15:32, Warner a écrit :
SEGA fait bel et bien des jeux de merde.

Citation :
Le 2013-02-06 21:10, Shenron a écrit :
Sega assure niveau marketing.


mickmils
Gros pixel


Score au grosquiz
0000200 pts.

Joue à Morrowind, Yakuza 3, Persona 3 Portable, et des horreurs casual

Inscrit : Aug 30, 2002
Messages : 1865
De : Paris malgré lui.

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 08:59
Pour le torero, surement.

  Voir le site web de mickmils
Esteban
Gros pixel



Joue à Papa et maman

Inscrit : Jan 28, 2003
Messages : 1712
De : la planète Mars(eille)

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 09:26
Perso, j'écoute du hip hop
j'adorai jusqu'à il y a quelque temps

là je dois reconnâitre que ça commence à me gonfler depuis quelques temps. Les textes commencent tous à tourner en rond, et il sort trop de merde en ce moment

MPais au niveau de la construction musicale en elle même, je trouve que c'est de la bombe, le sampling, c'est vraiment une bonne idée, pourt peu qu'il y ait un peu de culture musicale de la part du producteur (celui qui fait la zic)

mais bon, j'écoute toutes les autres musiques, et même celles que j'aime pas (heavy metal, punk rock,...), je les clichétise pas comme ça

IAM, Assassin, c'est du nik la police ??? de l'insulte de femme ??
des textes cons ??

Au fait, le R'n'B, au départ c'est du rythm and blues (marvin gaye, ottis redding...) c'est devenu de la merde (TLC, Destiny's child...) mais ça n'a jamais fait partie de la culture hip hop (pas de la mienne en tout cas !!)

en fai, avant de critiquer le rap, faudrait écouter tout ce qu'il s'y fait, vous y trouverez autant de créativité qu'ailleurs, et ptèt que vous reverrez vos points de vue !!

CHAZumaru
Pixel monstrueux



Inscrit : Mar 17, 2003
Messages : 3098

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 09:47
Pour retrouner la sitution, c'est comme si je me mettais à décrier que le Rock, c'est Indochine ; Voilà, le Rock c'est ça :
http://www.ramdam.com/art/i/indochine_discographie.htm

Et puis la nouvelle scène française c'est ça :
http://monsite.wanadoo.fr/nolwenn/page1.html

Et puis les jeux vidéo, c'est ça :
http://www.bmxxxx.com/

Prendre ce que la télévision vous vend pour la réalité et la totalité artistique d'un genre musical, c'est faire preuve d'une fermeture d'esprit un peu glauque. Je pense que des groupes ou personnages comme Kool Keith, Company Flow, Jurassic 5, bref le label Def Jux et tout ce qui gravite autour de Bill Campbell ont plus leur place dans l'histoire de la musique que les 3/4 de la production Rock à deux balles actuelle. D'ailleurs puisque le Rock revient à la mode, vous allez pouvoir en bouffer des sous-merdes rebelles, miam. Skyrock va surement reprendre son créneau Rock de merde (après avoir promu sans vergogne du Rap de merde).
Pour écouter du bon Rap, et ce depuis le début, il faut se déùmerder, ça n'a jamais été facile, il faut galérer sur Nova, Radio Libertaire ou Génération Paris Jazz...

Mais je ne sais pas pourquoi je me casse le c*l, j'ai en fait l'impression que 1/ vous n'y connaissez rien 2/ la mauvaise foi vous empêche de vouloir découvrir ce qu'il y a d'intéressant.
_________________

Image


turk bainco
Pixel banni


Inscrit : Jun 19, 2003
Messages : 251

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 10:35
je me permets de m'incruster dans ce debat car de 1)je possede une 20 d'albums rap 2)je partage la plupart des avis deja exprimés


il y a bien longtemps le hip hop etait une musique respectable,fait par des jeunes de quartiers chauds,qui n'avait quasiment que la musique pour se faire entendre.
au debut c'etait bien,seuls quelques groupes existaient et produisaient de la bonne musique:normal me direz vous,ils faisaient ce qu'ils aimaient.

et puis le fric est arrivé avec ses grands souliers,et a pourri ce milieu.
il suffit d'ecouter Skyrock pour s'en rendre compte:

exemple:lorsque un nouveau tub a été produit par sky,on le passe une fois toutes les demis-heures,histoire que tout le monde l'entendent,on met beaucoup de refrain,car c'est ce que le grand public retient,et lui donnera envie d'acheter l'album:et il ya matraquage publicitaire.

apres ca donne des trucs du genre "113 au summum",ou on entend plus le refrain que les couplets,et les paroles;OH MON DIEU
du n'importe quoi,ecrit avec les pieds,avec comme exemples:
"on joue aux cartes comme au casino,comme dans casino"
"sur les champs de cannabis je te sors un numero 10"
et toutes les chansons c'est comme ca,et cet ocean de merde musicale on le doit a l'argent.


et puis ils sont bien gentils les rappeurs qui se la jouent jeunes de banlieues rebelles(ntm,fonky family),mais il faut pas oublier que ces gars gagnent en un mois,ce que gagnera un travailleur normale durant toutes sa vie,ils roulent en BM ou Mercedes,et vivent dans le luxe et l'opulence;le plus marrant reste qu'apres ils viennent se la jouer "ouais on des pauvres"

dans le rap je deteste les chanteurs,mais aussi ce public de poulpes lobotomisés par cette connerie musicale,ainsi que des radios comme Skyrock qui pollue une musique tous les jours.

ah oui lorsque tu vois les clips des rappeurs avec "bitchs" en chaleur,j'ai qu'une envie c'est de leur mettre mon poing dans la gueule

Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 11:17
Ne t' énerve pas comme ça Chaz' ,
Personne n' as dit etre pro dans ses connaissance hip-hop, pour pouvoir etre négatif. Moi je n' aprécie pas ce courant musical, ce n' est pas dans mes gouts et lorsque je m' écoute des morceau chez des amis, je ne peux m' empécher d' avoir le cliché du rapeur dans sa BMW dans ma tête.
Pourtant il y a plein de truc bien, c' est de l' évidence. Mais bon, c' est pas pour moi.
Quand a la mauvaise foi, tu ne te gène pas pour en user non plus.
Il y a beaucoup de chose encore bien meilleure que les 3/4 de la production Rock à deux balles actuelle.
aaaaaaaah le hard rock californien

Sinon pour la production Rock actuelle, il y a un titre des The Whites Stripes qui passe sur le Mouv' et M6 le soir. Sa sonne comme du Stone, les vocales ressembles à du Stone, on dirait du Stone. Et c' est excellement rythmé par une putain de basse.
Le titre, Seven Nation Army.

CHAZumaru
Pixel monstrueux



Inscrit : Mar 17, 2003
Messages : 3098

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 12:04
Depuis quand Sky rock passent-t'ils du bon Ra... je reformule, depuis quand Skyrock passent-t'ils de la bonne musique ? Ca fait 10 ans qu'ils ne passent que de la merde en surfant sur les vagues du moment. Pour écouter du bon rock il fallait Oui FM (je sias pas maintenant, j'ai un peu décroché de la radio), pour écouter du Hip Hop il fallait Nova. J'ai jamais entendu un seul truc bien sur Skyrock de toute ma vie, que ce soit musical ou une simple conversation.

J'aime bien The White Stripes, c'est le seul "The" (The Strokes, The Libertines, The Music, The...) qui squatte Winamp sur mon PC. Et puis ils font réaliser leurs clips par Gondry, quel bon goût.

Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8153
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 12:22
Oh qu'est-ce qui vous arrive, je ne le reconnais plus mon forum préféré qui se vante d'être si réfléchi, tolérant et avec une bonne ambiance. Nordine tu penses vraiment ce que tu écris? Là ça me sidère réellement.

Je ne comprends vraiment pas pourquoi vous vous acharnez sur la culture hip hop de la sorte, avec des arguments aussi peu fondés que la mode vestimentaire, la caricature du gangsta rap édulcoré pour passer au Hit Machine, ou les paroles péchées à la va-vite.
Il ne faut pas oublier que si des millions de personnes se reconnaîssent dans ce mouvement, qui est devenue une culture à part entière après 25 ans d'existence, c'est qu'il a forcément une certaine valeur.

Non ce ne sont pas que propos sexistes et pro Ben Laden. Moi je trouve dans ces chansons plusieurs valeurs positives qu'il ne faudrait pas oublier.
Déjà ça a été quand même un formidable vecteur de la chanson à textes dans le grand public. Car une des caractéristique du rap de qualité est d'exploser le classique schéma couplet/refrain/couplet, avec des fois un titre de Cinq mn sans aucun refrain et un flot de paroles discontinu et qui plus est qui cherche toujours une certaine mélodie. Ca c'est déjà très fort.
Et puis les textes eux mêmes qui bien souvent ne font que présenter un constat, ne s'appuyant bien souvent que sur le vu et le vécu, qui d'une certaine manière, je trouve, rejoignent le roman noir.

Ce qui m'énerve aussi c'est l'image de gens complètement fermés, le rap et rien d'autre. Or c'est complètement faux. Le sample qui fait partie intégrante de cette musique implique forcément la recherche, l'exploration du passé... une bonne culture générale, quoi. De même pour les paroles.
Et moi qui ai assisté à quelques concerts de rap, par hasard, comment ne pas être impressionnés par cette ambiance de joyeux bordel qui règne alors? Les rythmiques qui changent toutes les 2 mn, le flot discontinu de paroles pendant près de 2 heures, c'est un concentré d'audaces tout ça. Et le public en redemande! En fait je pense que c'est un mouvement beaucoup moins codifié que ce que l'on aime à croire.

Et pourtant... je n'aime pas spécialement le rap! Un morceau ça peut aller, après ça me gonfle. Mais je ne comprends pas l'acharnement de ce forum qui pour la première fois me déçoit. On ne peut pas juger à l'emporte pièces toute une culture en se basant uniquement sur l'aspect un peu ridicule, je l'avoue, des bad boys en BMW dans les clips.
Mais bon ça c'est dans la même optique que le sampling: la société elle te dit que sans les sous la vie est moins drôle (ils ont l'air de rappeurs dans les pubs?), et ben alors faut faire le mariole quand on peut en avoir un peu. En fait ça nous rejette en pleine gueule la vulgarité de la société de consommation dans ses aspects les moins ragoutants, c'est aussi une façon de montrer un certain désir de rentrer dans le rang, finalement. Mais en faisant chier les pékins moyens qui les regardent der haut depuis le CP.

Donc, bon je vais m'arrêter là, le rap c'est comme tout, faut séparer le bon grain de l'ivraie, c'est tout. On peut pas réduire tous les amateurs de cette culture à des machos violents. Z'avez qu'à réouvrir les camps pour vous protéger dans ce cas là.
Moi je suis beaucoup plus dégoûté par le dernier, et ôdieux, tube de Florent Pagny, voyez vous.

Et puis écoutez au moins TTC "Ceci n'est pas un disque" (BigDada, subdivision de Ninja Tune!, 2002). Le 3ème morceau "De pauvres riches" devrait au moins vous faire apprécier un morceau de rap si vous aimez Daria.

Allez, sans rancune!
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Slowriot
Gros pixel


Inscrit : Jan 09, 2003
Messages : 1163

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 12:36
Je précise que je ne m'y connais vraiment pas trop. Quand j'étais petit, le hip hop, c'était mon frère et son pote en K way, avec de bonnes grosses mobs qui tournaient à un truc aussi décapant que de la Javel (repeinte en jaune et rose fluo, des vraies couleurs de jacky), en train de faire la chenille devant Hip-hop sur TF1 (sacré Sydney).

J'ai l'impression qu'à cette époque, il y avait quand même une cohésion entre les différents mouvements s'articulant autour de la musique (graff', breakdance) et que ça formait un tout.

Il doit forcément y avoir des groupes comme ça, à l'heure actuel, mais la plupart du temps, quand je vois un clip de rap/r'n'b/tout ce que tu veux, c'est plutôt une plate-forme centré autour de l'artiste et son message misérabiliste à la con.

J'imagine bien, parce que j'écoute beaucoup de trucs peu connus en rock, pop, folk ou electro, qu'une scène rap existe, un peu plus ambitieuse artistiquement parlant que le tout venant, ce dont parlait Chaz (au pif, cLOUDDEAD, les Beastie ou surement tout un tas de trucs sur la page de hip hop d'epitonic que je n'ai jamais vraiment explorée).

http://www.epitonic.com/genres/hiphop.html

Et donc, pour en revenir à ta question JETBLACK, je n'ai aucun problème avec la culture hip hop mais plutôt avec la façon dont elle s'est cristallisée dans les chaumières, sur les ondes radiophoniques ou télévisuelles, avec, comme indiqué au-dessus, des guignols mégalomanes qui font leur petit concours pour avoir leur charter de poufs dans leur clip, entourés par l'opulence et le fric facile, alors que dans mon souvenir, c'était plutôt un mouvement de rue, plus simple, plus honnête. Pour résumer, j'ai un problème avec le cliché du rap.

On pourrait me dire : comme avec n'importe quel autre cliché. Bah non.
Le cliché du métalleux permanenté, avec un fut ultra stretch, des baskets montantes, et un marcel fluo, je le trouve plutôt sympa. Le cliché du nouveau riche vautré sur des gonzesses en reprenant une esthétique miteuse de gangsterillon de mes deux, il me fait chier.

  Voir le site web de Slowriot
Manuel
Pixel monstrueux



Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3471
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 12:47
Y a bien MS Dynamite, en Grande-Bretagne, qui a pas mal dénoncé les tendances "scabreuses" de certains rappeurs dans son album "a little deeper" et dans le titre "it takes more".

ça s'apparente bien à du hip hop non ? (j'avoue m'y perdre dans les déclinaisons de genre, alors je reste général). En plus, elle a une belle voix. C'est peut être qu'une exception.
J'avoue qu'Eminem, même si le personnage est l'opposé de moi même, à un vrai talent musical et vocal, (heureusement que je pige pas les paroles aussi j'imagine)

Je suis pas du tout amateur de hip hop ou de rap à la base (mon truc, c'est plutôt la techno downtemp, genre air, orb, et puis de la bonne pop style blur, pour le moment en tous cas, je suis pas fidèle à un genre).

Le mieux, c'est de ne pas s'enfermer dans une boucle protestataire stérile où on aura toujours la justification pour balancer son venin sur la société. C'est mieux de le faire avec des arguments constructifs.

Voilà pourquoi je peux pas discuter avec les punks et autres radicaux sans imagination (dans les idées comme dans la musique...hum)

  Voir le site web de Manuel
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 12:48
Il y a du vrai un peu partout dans ce topic, perso je suis assez d'accord avec Chaz, mais les commentaires de Nordine s'appliquent parfaitement à une certaine frange du rap. Moi non plus je ne reçois pas les arguments du genre "on en a chié, alors on a bien le droit d'être aggressifs".

Pour répondre au topic : tout "genre musical" (guillemets car ce genre de terme me paraît toujours assez vaseux) possède sa frange "daube médiactico-commerciale" et le problème du hip-hop c'est que sa version "daube" affiche plus d'idées minables que les versions "daube" des autres musiques.

Le rap est une forme d'expression revendicative et contestataire par essence, elle ne peut s'affranchir de cela même dans sa version "daube", et donc dans ce dernier cas elle devient encore plus ridicule que par exemple de la techno de merde qui elle ne prétend pas faire passer un message aussi concret et grave.

Perso j'aime beaucoup écouter les "purs et durs" comme Cypress ou Public Enemy. Il y a vraiment une force qui se dégage de ce son. Après, si les textes étaient en français et que je le comprenais parfaitement...

Sinon créativement parlant je pense que le rap, même ce qui passe pour être du "bon" rap, est trop codifié pour me séduire. "Rap" fait référence à une démarche bien précise, un principe de texte récité sur une ligne de basse et quelques samples répétitifs venant soutenir le tout. Le texte est supposé être l'intérêt principal et j'ai l'impression que du coup on se contente de peu niveau instrumental.

En fait, les sonorités hip-hop me séduisent surtout quand elles s'échappent de ce contexte pesant, et des artistes comme DJ Krush ou DJ Cam figurent au premier plan des disques que j'écoute.

Mais une chose est vraie pour toute musique : quand elle obéit plus à un dogme et à une attitude qu'à une démarche créative, elle me pète les couilles. Il se trouve simplement que, peut-être, le rap connaît plus souvent ou de façon plus flagrante ce genre d'égarement que d'autres "genres".

edit : bon bah voilà, Niloc, Slow et F Man ont posté pendant que j'écrivais et le dernier paragraphe de Slow résume bien ce que j'essayais de dire dans euh... mon deuxième paragraphe.

Au fait tiens un exemple de mec qui a fait des trucs excellentissimes à partir du son hip-hop c'est Beck. Déjà, son single "Loser" (si vous ne connaissez qu'un morceau de Beck, c'est sûrement celui là), et d'autres trucs jouissifs comme "Where it's At", "Arabian Nights" ou "Little Drum Machine Boy" pour ne citer qu'eux - des titres qui renvoient tous les faux rappeurs à leurs chères études...

zulios
Pixel imposant


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 652
De : mon nuage

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 13:16
Comme Niloc-Nomis, je suis bien déçu de voir l'incompréhension qui règne sur le forum.

Il existe réellement une culture hip-hop, et elle est parfaitement respectable. Et franchement, quand j'entends ce que faisaient les pionniers du rap, je trouve ça vraiment dément. Malheureusement, tout courant musical connait des dérives commerciales, et si on en reste la c'est bien décevant.

Pour écouter de la bonne musique il faut souvent sortir des entiers battus, et pour le rap cela semble plus difficile du fait qu'il entraine une certaine répugnance à cause du mouvement social qu'il accompagne. Car je crois qu'il n'en est certainement pas à l'origine, il a probablement plus servi à lui donner une identité et a été détourné de son idée originale à cet effet, mais il s'agit d'un autre débat.

A mon avis c'est l'association entre cette musique et cette réalité sociale qui provoque son dégoût chez beaucoup de gens. Après c'est une question de choix, d'ouverture d'esprit... Personnellement je préfère me dire qu'il y a certes beaucoup de merde dans cette musique, mais que quoi qu'il arrive il restera des gens pour en défendre les couleurs avec panache, des gens qui font vraiment vivre la culture hip-hop avec tout ce qu'elle peut avoir de bon. Parce que le dégoût, la haine, la crainte, sont autant de sentiments qui conduisent vers des choses que je ne supporterai jamais.

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10809
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 13:20
C'est un peu comme tout le monde. Mes goûts musicaux sont très éclectiques, ça va du classique au metal en passant par le blues, la techno et même par moments la dance du début des années 90 (!), et je reconnais qu'il y a quelques très bonnes choses dans le rap (dans les trucs mainstream je citerai IAM et surtout MC Solaar, dont j'adore les textes).

Mais ce sont semble-t-il des exceptions plutôt que la règle. Moi aussi ce n'est pas tellement le rap que je n'aime pas mais plutôt les rappeurs qui se la jouent et font semblant d'être victimes de tous les malheurs du monde alors qu'ils vivent dans une villa plus grande que mon immeuble et roulent en BMW, le tout en s'affublant d'un surnom encore plus ridicule que leur apparence, genre "MC Scratchy Meteor Bomba".
Ainsi que les gens influençables et influencés par le message-cliché qu'ils véhiculent. Les racailles, visière Lacoste (non, pas une casquette, juste une visière -- ça permet la manoeuvre que je décris maintenant) doublement inversée (la visière pointe vers le haut à l'arrière de la tête) sur la tronche, T-shirt Com8 (à prononcer Com eight, même si c'est une marque Française) rouge 5 tailles trop grandes, futal Lacoste jaune fluo XXXXXXXL avec les chaussettes (dépareillées) remontées par-dessus modèle spécial "Tintin qui brille dans le noir" et charentaises Nike, qui s'expriment à coups de yo z'y av c'est ça t'as vu tac-tac wesh gros, machos comme c'est pas permis et qui surtout emmerdent le monde à longueur de journée en fumant des cigares (c'est nouveau ça, j'ai vu mon premier à la fête de la musique). (c'est pas parce que j'écoute du metal que je me sens obligé d'invoquer Satan dans le bus, merde!)

Bref, le rap Skyrock ('m fait quand même bien marrer ça, Skyrock premier sur le rap -- tiens, je vais monter une radio qui s'appellera Skyrap et on y passera du rock) et les auditeurs qui vont avec, voilà ce que j'abhorre. Je sais qu'il existe autre chose, du rap intelligent que je serais très content d'écouter, mais où?


En fait, maintenant que j'y pense, je réalise que tout ce que je déteste dans le rap est stigmatisé par une seule personne. Je me doute bien que ce type est au rap ce que Marilyn Manson est au metal, à savoir une plaie qu'on n'associe pas au genre mais qui le représente dans la tête du commun des mortels, mais il est emblématique de ce que je hais.
Je veux bien entendu parler de Joey "60 jours, 60 de QI" Starr (erreur d'ailleurs, il paraît que ça s'écrit Joeystarr, en un seul mot).

Pour être encore même plus précis, si je devais résumer tout ce qui me fait détester ça, je citerais une seule chanson.

Celle-ci.


P.S.: Pour les retrogamers ici, voilà un peu de rap qui m'a fait plaisir, à lire avec Deliplayer (Winamp lit mal le module, résultat y'a pas de paroles):
http://perso.club-internet.fr/maxnoel/snd/arfmafia.it
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


tertus
Gros pixel



Inscrit : Apr 26, 2002
Messages : 1499
De : Paname où y a l'ADSL qui marche (yes!)

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 13:38
pourquoi tant d'amalgames....
bon allez je vais donner mon avis sur le sujet moi zossi.
Il ne faut pas confondre le rap et le hip/hop
Le rap est une des composantes de la culture hip/hop mais tout ce qui se fait dans le rap n'est pas forcément hip/hop. En gros, tous les gansta rapper de la terre ont des influences hip/hop, par contre ce qu'ils font et disent n'est pas à proprement parler "hip/hop"

on va commencer par le commencement : le hip hop est né au début des années 70 dans les ghettos new yorkais. Sa création est venu en réponse à la violence des gangs qui s'intallait progressivement. C'est la nécessité pour les jeunes adolescents de quartiers défavorisés de trouver et de développer une alternative à la violence urbaine et à la drogue en s'exprimant à travers diverses disciplines artistiques, il va se positionner de façon a transposer la violence grandissante et destructrice en énergie créatrice.Les différentes communauté représentés et leur musiques (musique afro-américaine (blues et funk), reggae jamaïcain, danses africaines...) va amener à une nouvelle forme de musique et des arts de rues (danse/ graf)

Ainsi, le Hip Hop va s’organiser autour de deux idéaux recherche : activité artistique et message révolutionnaire.


Il n'y a donc jamais eu à aucun moment dans le hip hop des questions de sexismes, de racisme ni de violence. Tout ceci est venu par le rap seul, musique issue du hip hop. Le rap s'est perverti et a engendré toute la violence qu'on connait actuellement. Il est clair qu'un message raciste ou appelant au meutre d'une catégorie de personne, message destiné à un large public ne peut pas être une bonne chose. Ces pratique sont à condamner, dans la même mesure qu'il faut condamner les messages antisémites, la sexisme ou toute autre forme de discrimination et à la haine.
Mais de la à rejetter la culture hip hop parce qu'une branche "dissidente" a commis tous ces écarts, je trouve le raccourci très facile.
La danse hip hop est un art de plus en plus reconnu, qui fascine pas mal de chorégraphe contemporains, le graf est toujours un moyen d'expression assez underground de par son support (la rue en gros) mais la qualité de certains grafeurs n'est plus à démontrer. Il y a encore aussi heureusement dans le hip hop des groupes qui ont un discours positif et d'ouverture, qui pronent la non violence et l'ouverture aux autres.


Je suis pas un grand fan de rap mais j'aime bien ça de temps en temps pour les quelques claques qu'il me procure.
Le hip hop est par contre une culture qui m'a toujours attiré et fasciné.


Voilà mon point de vue



_________________

-----------------------------------------

That young girl is one of the least benightedly unintelligent organic life forms it has been my profound lack of pleasure not to be able to avoid meeting

-----------------------------------------


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Titanfall 2 (xone) / Yakuza (PS2)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8153
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 14:23
Euh WildCat, y a rien de plus cynique que Ma Benz, qui descend tous les lascars qui se servent de leur bagnole comme aspirateur à gonzesses.
Je ne crois pas que tous les rappeurs vivent dans des villas de 500m². La plupart (donc ceux qui vendent autant qu'un musicien électro reconnu dans un cercle limité d'amateurs) n'ont à mon avis pas les moyens de déménager.
Les pétasses des clips, c'est justement des pétasses de clip. Et le rappeur suscité n'en a pas les moyens, et sa maison de disque ne les lui impose pas encore.
Musicalement, des courants musicaux comme le jazz ou l'électro ont depuis longtemps commencé à se rapprocher de ce concept musical

Si ça continue je vais finir par lire L'Affiche!
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


JETBLACK
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Dec 06, 2002
Messages : 58

Hors ligne
Posté le: 2003-06-23 14:47
Et puis au niveau du sexisme et du culte de la femme objet dans le rap je pense qu'il faut aussi prendre au second degré.
J'ai beaucoup écouté NTM et Ma benz m'a bien fait marré et j'apprécie cette chanson mais c'est pas pour ça que je me comporte comme un salaud avec ma copine ou les filles en général.
Eminem disait que les adultes prennent tous ces textes au premier degré et ne font que le condamner alors que les jeunes qui écoutent sa musique savent prendre du recul par rapport au texte et ne recopiaient évidemment pas tous les actes plus ou moins graves dont Eminem parle.
Le rap est souvent considéré par les rappeurs comme un exutoire à leurs instincs et a leur haine, il est donc normal de trouver des choses que la morale condamne.
Après il faut savoir passer outre pour apprécier l'autodérision dont font preuve les rappeurs et comprendre les textes souvent excellents.
De plus la contestation qui ressort est souvent justifiée et argumentée.
Mais c'est vrai qu'on peut etre repoussé par ce que les médias font passer de prime abord.


Index du Forum » » Hors-sujet » » Pourquoi cette aversion pour la culture hip-hop ?

112 messages • page
1234 ... 6




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)