les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
Wild_Cat
Anarchy in the UK
Intermédiaire. C'est un bouclier rouge, dont je crois me souvenir que tu peux aussi l'acheter à certains endroits du monde des ténèbres. Il bloque les petites boules d'énergie.

FF_Clad
Pixel monstrueux
Oh, je savais pas pour le bouclier. C'est un bouclier d'un niveau intermédiaire entre le bouclier de base et bouclier-reflet d'un des donjons du monde des ténèbres ou un bouclier encore au dessus du bouclier-reflet ?

Wild_Cat
Anarchy in the UK
Dans mes souvenirs, la traduction française avait le même problème (ce qui n'est pas étonnant, puisqu'à l'époque pratiquement rien n'était traduit directement du Japonais: les traducteurs FR partaient du script US).

Sinon, Laurent, tu as raté un truc: l'épée peut être upgradée une troisième fois. Il faut pour se faire la lancer dans la fontaine de la grande fée, dans la pyramide du monde des ténèbres (derrière le mur qu'il faut faire sauter avec la bombe géante).

(et avant cette fée particulière, tu peux aussi lancer ton bouclier niveau 1 et ton boomerang dans les fontaines pour les upgrader)

Je suis, ceci étant, content de voir que le jeu t'a plu et qu'il a bien vieilli. LTTP fut un de mes premiers jeux SNES, mon second Zelda préféré et un de mes gros coups de coeur vidéoludiques. Et comme en ce moment je joue à Breath of the Wild, voir la façon dont sa bande-son reprend en piano minimaliste pratiquement tous les thèmes de LTTP remplit mon coeur de joie.

(je vous en reparlerai sur le topic idoine une fois le jeu fini)

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Faudrait que je reverifie mais en francais y'a ptet aussi ce doute quand il te l'annonce

Laurent
Commissaire politique
Citation :
Le 2019-12-29 21:20, RainMakeR a écrit :

"Now your magic power will drop by one half" = la traduction anglaises c'est bien ce qu'il dit. Pas ta jauge diminuée de moitié, mais bien ton pouvoir magique qui utilisera la moitié.

Voilà le texte complet :

Hey! Blast you for waking me from my deep, dark sleep!
...I mean, thanks a lot, sir!
But now I will get my revenge on you. Get ready for it!
...Err, is that OK with you, sir?
Heh heh heh! I laugh at your misfortune!
Now your magic power will drop by one half! Congratulations!
Now, do your best, even though I'm sure it won't be enough!
Have a nice day! See you!


C'est clair, on comprend tout de suite qu'on va consommer deux fois de magie par sort et qu'on vient d'avoir un bonus

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Rhaaaa lolo, je te critique pas hein, on a tous nos difficultés, en fait je pense que tu approches les zeldas comme des rpg, mais en fait ca n'en est pas. C'est des jeux toujours basé sur le même moule qui répondent à une logique assez simple au final.
Tu vas dans l'overwrold pour trouver un donjon, et dans le donjon tu utilises l'objets que tu as récupéré dans le donjon et zou
Après si tu sais vraiment pas quoi faire, t'utilises la technique zelda, tu frappe chaque cm² du mur avec ton épée pour trouver un mur moins epais, et pouf bombe


Dans l'image que tu montres, je vois pas la difficulté. Y'a un echelle qui descend, tu la prend et tu suis le chemin. Y'a pas de piège à ce niveau là.
En plus t'as la petite musique qui t'indiques que y'a un coffre ou une clé, donc forcément t'as pas à chercher bien loin (j'ai eu aussi cette discussion avec ma fille quand elle a fait Links awakening)

Pour le coup du trident je m'en rapelle pas non plus. Mais j'ai fait le jeu sans soluce à l'époque, il me semble qu'on te file un indice pas longtemps avant. Et tirer des objets du le fait tout le temps dans les zeldas oO

"Now your magic power will drop by one half" = la traduction anglaises c'est bien ce qu'il dit. Pas ta jauge diminuée de moitié, mais bien ton pouvoir magique qui utilisera la moitié.


Sinon si tu veux du zelda où tu t'arraches les cheveux, essaies le 1er. Au niveau difficulté et enigme tordus, là tu vas te faire chier. Rien que pour trouver les donjons par moment c'est un enfer.
Je me demande même si j'ai reussi à le faire sans aide à l'époque.
Et le 2 moins d'enigme mais jeux plus dur. Tu en chies pour arriver au donjon avec le peu de vie que tu as, et les donjons sont de vrais labyrinthes
Faut ressortir le papier et le crayon et tout dessiner

Laurent
Commissaire politique
-------------
Up
-------------

Voulant terminer l'année en beauté, avec une expérience rétro, j'ai rejoué à A Link to the past sur ma Switch via l'émulateur SNES, en surabusant des saves-states, ce qui a divisé au moins par deux mon temps de jeu (mais j'ai tout de même mis une bonne trentaine d'heures pour tout boucler). Je n'y avais joué qu'une seule fois, vers 1994 ou 95. C'était mon premier Zelda, et même le premier jeu Nintendo dans lequel je m'investissais vraiment. Cela m'avait énormément marqué, je le considérais comme un chef-d'oeuvre et le meilleur Zelda quoi qu'il arrive.

Après cette relecture, mon opinion n'a pas beaucoup changé. C'était fantastique, captivant, obsédant même, et chargé ras-la-gueule de fun car, on ne le dit sans doute pas assez, la partie action du gameplay est phénoménale.

A l'époque j'avais appelé plusieurs fois le service d'aide de Nintendo pour me débloquer, et j'avais aussi dû consulter une soluce papier. Cette fois-ci, vu que j'ai fait quelques Zelda entre temps, j'avais en tête de tout faire sans aide. Finalement, bien malgré moi, j'ai encore consulté une soluce, à 5 reprises, mais pas sans avoir parcouru les deux maps dans tous les sens pendant des plombes à la recherche d'un objet que je croyais manquant. La conséquence de cette exploration forcée est que j'ai trouvé plein de quarts-de-coeur et upgradé mon équipement au max, je pense (épée niveau 3, armure rouge, bouclier qui renvoie les lasers, boomerang upgradé, trois potions, trois attaques magiques, inventaire plein, consommation de mana divisée par deux). J'ai terminé le jeu avec seulement un coeur de moins que la double barre de vie, ce qui a rendu la plupart des boss très faciles (j'en ai même brute-forcé un du premier coup, celui qu'on combat sur des tapis roulants et qui a l'air bien coton à esquiver).

J'aimerais revenir sur les 5 situations de blocage que j'ai rencontrées, car elles sont caractéristiques des Zelda et du fait que certains joueurs (je ne suis pas le seul dans ce cas) ne connaissent jamais la joie d'en finir un sans soluce (attention spoilers ci-dessous, je vais pas tout occulter).

A noter que toutes ces situations entravent irrémédiablement la progression :

- Premier blocage : la dernière partie du donjon des squelettes. On vient d'obtenir le bâton qui lance des boules de feu. Ce donjon nous fait alterner des passages souterrains et en extérieur via de multiples entrées. A un moment, on se trouve devant un squelette d'animal géant. Essayer de le faire brûler est tout sauf logique, mais bon, ce bâton doit bien jouer un rôle à ce moment, alors j'essaie, et ça marche : le squelette brûle et une nouvelle entrée apparaît. A l'intérieur se trouve une salle verticale qui fait trois écrans. Elle est traversée de bas en haut par un pont au bout duquel on bute sur une porte fermée à clé. Je n'ai pas de clé (mais j'aurais pu, je sais que j'en ai consommé pour rien dans ce donjon). Un escalier permet de descendre sous le pont et passer entre les piliers (qu'on ne voit pas, bien sûr, on est en vue de dessus). Mais quand j'essaie de passer de l'autre côté du pont, ça bloque, comme s'il n'y avait pas d'espace entre les piliers. J'en déduis qu'il me manque bien une clé pour la porte au bout du pont, et je reviens dans la première partie du donjon. Je passe des plombes à chercher une clé, mais pas moyen...

Solution consultée : il fallait bien passer sous le pont. Il y a un passage dégagé, mais pour le trouver il faut chercher à l'aveugle, sous le pont, passer entre les piliers en suivant un parcours un peu tordu. Cette image venue du site Puissance Zelda (https://www.puissance-zelda.com) montre le parcours en question. C'est le seul moment du jeu où on doit aborder l'environnement de manière tridimensionnelle en cherchant des trucs dans une zone masquée. Et puis bon, tout en bas, si on avait pu aller de la gauche du pont vers sa droite là où se trouve le coffre, j'aurais compris l'astuce. Mais non, il faut passer sous le pont, aller vers le haut à l'aveugle, puis à droite pour sortir à droite du pont. Ce n'est qu'après que le slalom à effectuer devient instinctif. Je déclare cette énigme mal foutue, ce n'est pas négociable.

Image

- Deuxième blocage : l'entrée du donjon de la lumière située dans le village de Kokoriko (pardon si je l'écris mal, j'ai fait le jeu en anglais et je suis un peu paumé sur les noms). Celle-là, j'ai passé au moins 5 heures dessus avant de craquer. Je venais de finir le donjon des squelettes et au milieu du village, il y a une statue, mais pas d'entrée. La map m'indique que c'est ce donjon que je dois faire à présent (rappelons qu'ils sont numérotés). Je me dis que c'est pareil que juste avant, un coup de baguette de feu et ça va s'ouvrir. Mais non... J'essaie tous les objets de l'inventaire, j'essaie la ruade, j'essaie de frapper en chargeant le coup d'épée, je pose des bombes, je lance toutes les attaques magiques... Rien à faire, ça bouge pas. Je cherche un perso qui va m'aider dans le village, rien... Je parcours toute la map à la recherche d'une amélioration, de quelque chose. Rien...

Solution consultée : il suffisait de faire "tirer l'objet à la main" (bouton A + marcher en arrière), comme quand on déplace un bloc. Alors, Link soulève le trident que porte la statue, alors que le machin fait bien deux fois sa taille, et un escalier apparaît. Jamais je n'aurais pensé à ça, même en cherchant des années. Cette action est très peu utilisée dans le jeu, je n'ai pas souvenir d'une mini-épreuve destinée à ce que je l'intègre. Ou alors s'il y en a une, elle est intervenue beaucoup plus tôt et je l'avais oubliée.

- Troisième blocage : donjon de la lumière, toujours. Vers la fin, je tombe sur un vitrail, de la lumière et des fissures au sol. Mais une barrière m'empêche d'atteindre ces fissures. Je me dis qu'il faut sûrement mettre une bombe dessus pour que le sol casse. J'ai déjà fait ça quelques fois auparavant, et en plus il y a un coffre sur place contenant des bombes. Sauf que...
1. Dans les deux salles adjacentes il y a aussi des fissures et quand on met une bombe dessus ça ne casse pas, comme pour indiquer que ce n'est pas la marche à suivre.
2. Je ne peux pas passer, à cause de cette fouture barrière, donc je ne peux pas poser une bombre sur les fissures où la lumière arrive. J'ai pourtant compris pas mal de choses à ce stade (notamment que la jeune fille qui demande qu'on la libère est sans doute le boss sous un déguisement, et que c'est pour ça que rien ne s'est passé quand je suis arrivé à la salle "crâne" un étage plus bas), et j'ai parcouru toutes les salles. Je sèche...

Solution consultée : il fallait bien mettre une bombe sur les fissures sous le rayon de lumière. Et pour faire franchir la barrière à cette bombe, il fallait la poser par terre, puis très vite la ramasser et la lancer. Cette action particulière sera souvent utilisée dans les deux ou trois derniers donjons (pour activer à distance des interrupteurs), mais à ce stade on n'en a jamais eu besoin. On peut me rétorquer que chaque fois qu'on ramasse des bombes, le message qui s'affiche dit "ceci est une bombe que vous pouvez poser où vous voulez, mais vous pouvez aussi la ramasser pour la lancer". Sauf que je ne lis plus ces tutos depuis longtemps, personne ne les lit, quoi. Franchement, ils auraient pu éviter de mettre cette barrière, et surtout la fausse piste des fissures qui ne cassent pas dans la salle juste avant.

- Quatrième blocage : trois piquets qu'il faut taper dans un certain ordre en s'aidant du son pour faire apparaître un téléporteur vers le Dark World et ainsi accéder à l'entrée de l'avant-dernier donjon, sur un rocher en forme de tortue. J'avais compris qu'il fallait frapper ces piquets, mais bordel pourquoi dans un certain ordre ? J'ai fait tout le jeu en mode portable, la plupart du temps avec le son très bas. Sans soluce j'étais marron. Je suis vert.

- Ma dernière consultation de soluce ne concerne pas un blocage mais un parfait troll des développeurs, quelque chose que même From Software ne se permettrait pas : il s'agit du puits près du forgeron qui cherche son associé. Dedans, on trouve une fontaine et en utilisant la poudre magique on fait apparaître un personnage qui nous lance un sort en précisant que c'est une punition, et annonce : "Now your magic power will drop by one half". Après quoi, au dessus de la barre de magie il y a écrit "1/2". J'ai cru que désormais j'aurais deux fois moins de mana, alors j'ai chargé une save-state précédente... Plus tard je me suis posé la question quand même alors j'ai regardé une soluce. Et là stupeur : en fait le perso plaisantait, il ne nous a pas puni, au contraire il nous aide. Beaucoup. La signification de son sort, de sa phrase et du "1/2" est que les attaques magiques consommeront deux fois moins de mana.

Si on évite d'aller voir ce perso, on se complique beaucoup la tâche dans le donjon final où il faut beaucoup utiliser les attaques magiques. On va dire que c'est de l'humour...

Malgré ces petites déconvenues, j'estime avoir réussi certaines choses qui prouvent que je ne suis pas trop neuneu, comme par exemple de résoudre tout seul une énigme que Nintendo en personne juge trop dure au point de l'avoir supprimée dans la conversion GBA (une histoire de bloc à faire tomber dans un trou pour qu'il garde appuyé un bouton à l'étage en dessous, dans le donjon de glace). J'ai aussi été confronté à un problème dont MTF parle plus haut dans le topic, et j'ai réussi à m'en sortir : après les trois premiers mini-donjons, j'étais parti sans collecter la "Moon Pearl" (j'ai battu le boss sans avoir ouvert le gros coffre, c'est le seul donjon où on peut faire ça), donc j'étais condamné à rester transformé en lapin dans la zone qui précède l'entrée du premier vrai donjon. J'ai passé pas mal de temps comme ça (je vous laisse imaginer la galère), puis je me suis douté de quelque chose et j'ai trouvé ce qui n'allait pas, aidé par les propos d'un ou deux NPC. J'ai aussi trouvé tout seul le campeur qui nous donne une bouteille... Sans dec, rien que ça, j'en suis fier.

Le problème, à mon avis, est le fait que Nintendo se permette, de temps en temps, des changements de logique radicaux et impromptus, à des momens très ciblés, sans aucun signe avant-coureur. 99,9% du temps on utilise des mécanismes de jeu vidéo d'inspiration heroic-fantasy, et ça marche à la perfection (évolution de la difficulté, précision et fun du gameplay), au point qu'on s'y sente complètement à son aise et qu'on envisage aucunement de jouer autrement. Et puis paf, tout à coup, on est supposé en revenir au simple bon sens, réagir comme on le ferait dans le monde réel, physiquement confronté à un obstacle. Et si on ne le fait pas on peut encore se promener et obtenir quelques récompenses secondaires, certes, mais on n'en est pas moins privé de voir la suite du jeu. Peut-être que, sur le papier, certains voient là un trait de génie et un facteur supplémentaire d'immersion. Mais pour moi, concrètement, ces prises à contre-pied sont vraiment frustrantes.

Je n'ai pas de souci avec les énigmes trop dures pour moi si elles se répètent à un certain stade de la progression d'un jeu, me montrent que j'ai atteint mes limites. Mais ce n'est pas le cas ici, il s'agit juste de peaux de bananes placées sur une route bien balisée, dont tout joueur est supposé atteindre la destination. Car même s'il reste assez dur sur la partie action, ce troisième Zelda, question accessibilité, est bien plus proche des épisodes 3d que de ceux sur NES.

J'ai pas mal insisté sur ces énigmes qui me paraissent tordues/décalées car j'ai l'impression qu'il existe une caste d'initiés qui ne rencontrent jamais ce problème dans les Zelda, et j'aimerais qu'ils comprennent mon point de vue (si cela les intéresse). Mais je suis tout de même ravi de ce run qui m'a passionné au plus haut point, et la nostalgie n'y est pour rien car j'avais quasiment tout oublié. Je dirais que A Link to the past n'est plus nécessairement supérieur à certains épisodes 2d ultérieurs s'en inspirant, en tout cas ça se discute. Mais il reste un jeu au pouvoir de séduction intact, au rythme parfait, pas du tout daté (avec les save-states en tout cas), et le voir sur l'écran portable de la Switch en fait un bijou de pixel art. Je l'ai même trouvé bien plus beau comme ça que sur SNES (à l'époque j'avais un écran cathodique de 40cm).

Je pense qu'il y a aujourd'hui très, très peu de jeux SNES encore capables d'accrocher autant.

MTF
Modérateur groovy
Poursuivant mon exploration de la SNES Mini, j'ai donc refait, pour la énième fois, Zelda 3. J'ai jadis écrit l'article du site le concernant, et je reste campé sur mes positions : nonobstant les défauts que je donnais, et que d'autres ont depuis longtemps relevé (progression "en couloir" contrairement au premier épisode, facilité des combats, énigmes souvent assez simples...), le jeu demeure pour moi un chef d'œuvre inaltérable du média. Il est magnifique, musicalement engageant, toujours intéressant, souvent intelligent, profondément accessible, détaillé, jouable... Finalement, je n'ai pas grand chose à lui reprocher, et je ne crois pas que cela soit dû uniquement à une forme de nostalgie. Il me serait stupide de dire qu'elle ne participe pas au plaisir que j'ai eu à refaire l'épisode, mais indépendamment de ça, il y a une véritable rondeur au jeu, un plaisir incroyable dans chacune de ses mécaniques.

Est-ce le "meilleur jeu du monde" ? Sans doute pas, non, même en prenant en compte sa postérité véritable, sa grande influence pour le média, même en faisant la somme de ses qualités. Mais il demeure, à mes yeux pourtant, "le meilleur jeu du monde", sans que je ne me contredise. C'est étrange sans doute : mais je ne serais pas là sur ce forum, et je n'aurais pas tant écrit sur le jeu vidéo, et je ne ferais pas une émission de radio sur le JV... sans lui. Comment pourrais-je alors moindrement le considérer ?

Tylano
Pixel visible mais rikiki
J'ai adoré le donjon de la tortue ( dark World)
le passage sur la plateforme mobile avec les flammes tournoyantes est angoissant et m'avait bien marqué! Utilisation et gestion de la magie de rigueur!!
Le boss de ce donjon est pas mal aussi!!!

j'ai adoré ce jeu et je l'ai rejoué sur le site retroachievment ( il y a un système de trophée associé à la rom)


Tout comme toi, j'ai tendance à prendre des notes sur certains jeu, voire des plans!
j'ai joué Star Ocean Sfc en japonais et j'avais dressé une carte dans un donjon infernal!

Aussi fait dans Seiken densetsu III avec le donjon géant ( Antre du dragon)

Tama
Pixel monstrueux
Avoir remisé le boomerang ne m'a jamais dérangé ; en fait j'aime bien quand le gameplay est modulable, que je n'ai pas l'impression de faire un "mauvais" choix en favorisant telles armes ou techniques plutôt que d'autres. Le jeu aurait pu me faire payer de jouer principalement avec les gros sorts (comme je jouais dans Alundra, en fait...), mais rien du tout, les recharges magiques pleuvent, ça me permettait de raser bon nombre de salles compromettantes ! Il a juste fallu que je cherche le moyen de réduire la consommation de MP...

D'ailleurs, j'ai galéré inutilement pour avoir la poudre magique. C'est idiot, mais je donnais le champignon à la sorcière, et je revenais un ou deux donjons plus tard, la bouche en fleur, parce qu'elle me disait de revenir plus tard...il m'a fallu un moment avant de réaliser que quitter la partie, puis revenir faisait apparaître la poudre ! Et moi, avant ça j'allais chercher mon champignon dans les Bois Perdus A se demander à quoi ça sert que je noircisse mon carnet de notes...
J'ai fait le même coup pour les Flèches d'Argent. Pour info, je me suis pointé devant Ganon, et arrivé à la dernière phase, réalisant que je ne lui faisais rien, je suis tombé dans le trou...pour me retrouver au RdC. Et là, une dalle de communication me dit qu'il faut les Flèches Et moi, j'ai réalisé trop tard la corrélation entre un mur fragilisé que mes bombes ne pouvaient pas détruire, et le marchand de bombes un écran en-dessous !

C'est aussi pour ça - en théorie - que je joue en prenant des notes, je suis terriblement tête en l'air...




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)