Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Mortal Kombat - Le dossier
Année : 1992
Système : Arcade ...
Développeur : Midway
Éditeur : Midway
Genre : Jeu de Combat (VS fighting)

Le Passage à la 3D

Mortal Kombat 4 (1997)
Version : Arcade (Midway Zeus Hardware)
Conversions : PC, Playstation, N64 & GameBoy Color

Mortal Kombat 4 marque un tournant dans la série, tout d'abord parce qu'il cède à la mode de la 3D, et surtout parce qu'il est le dernier jeu de la série à sortir en borne d'arcade. Deadly Alliance (voir plus loin) devait lui aussi connaître cet honneur mais l'idée a finalement été rejetée.

Pour ce jeu, Midway a voulu concevoir son propre moteur 3D et la carte arcade qui va avec. Mais du fait des retards pris dans le développement, et surtout par souci de facilité et d'économie, ils ont finalement décidé d'opter pour un jeu en "fausse 3D". J'entends par la que le jeu se joue comme un MK 2D mais tous les modèles graphiques des personnages, ainsi que les arènes, sont en 3D. Le jeu a été beaucoup critiqué à sa sortie à cause de ce parti-pris, les fans de jeux 3D lui reprochant un gameplay oldschool loin des ténors du combat 3D que sont Virtua Fighter et Tekken, pour ne citer qu'eux. Et bien évidemment, les fans de 2D ont de leur côté conspué des graphismes jugés froids et la perte de l'identité visuelle de la série.

Au niveau du scénario du jeu, on se situe chronologiquement lors du retour de Shinnok (voir la 5e page de l'article). Après avoir été banni dans le NetherRealm, Shinnok réussit à s'enfuir grâce à Sub-Zero. Retourné aux cieux, il tue la plupart des dieux mais heureusement Raiden et Fujin parviennent à échapper au massacre. Ensemble, ils décident de réunir les héros d'EarthRealm pour les aider à combattre Shinnok et ses alliés. Comme vous le remarquez, on s'éloigne de la tradition des MK : le tournoi ne sert plus à départager 2 royaumes mais à décider de l'avenir de l'ensemble des mondes....

    Personnages jouables :
  • Les anciens : Jax, Johnny Cage, Liu Kang, Raiden, Reptile, Scorpion, Sonya et Sub-Zero.
  • Les nouveaux : Jarek, Kai, Tanya, Reiko, Fujin, Quan Chi et Shinnok
  • Les cachés : Noob Saibot, Goro, Meat

Quelques nouveautés ont été intégrées dans le jeu, comme des armes utilisables pendant un temps limité, mais aussi un limiteur de combo qui sert à stopper net un combo trop long ou causant trop de dégâts, plutôt pratique pour éviter les infinis. Comme je l'ai dit plus haut le jeu a été très mal accueilli par le public. Personnellement je n'y ai pas joué pour le moment, donc je m'abstiendrai de prendre position. Par contre ce qui est sûr est que même s'il a réussi à atteindre l'équilibre financier, MK4 a été le début de la fin pour l'équipe d'origine : John Tobias, qui tenait le poste de scénariste, et une partie de l'équipe ont démissionné après cet épisode pour former le studio Gigante et développer le jeu de combat Tao-Feng : Fist of the Lotus (une exclu Xbox éditée par Microsoft).

Mortal Kombat 4 Enhanced
Version : PC

Ce jeu n'en est pas un, il s'agit d'un patch non officiel disponible uniquement pour la version PC de MK 4. Réalisé par Sorcerer, et disponible sur le site www.sorcerersoft.com, il permet de mettre à jour les modèles 3D des personnages (tirés de Mortal Kombat Gold version Dreamcast). Le nombre de polygones affichés à l'écran passe ainsi de 3.000 à 10.0000. Du coup il fallait au moment de la sortie du patch une bonne carte 3D pour se permettre de l'appliquer. 4 personnages supplémentaires sont disponibles, mais pour les activer vous devez supprimer 4 existants. De plus ce ne sont que des skins, ils n'ont pas de palette de coups spécifiques

Mortal Kombat Gold (1999)
Version : Dreamcast

C'est la version Dreamcast de MK4. Bien évidemment au passage, Midway a pensé à ajouter des personnages : Cyrax, Mileena, Kung Lao, Baraka, Raiden et Sektor qui est caché.

Mortal Kombat Advance (2001)
Version : Game Boy Advance

La GBA s'est vendue dès sa sortie comme des petits pains, du coup pour ne pas rater le train en marche Midway s'est fendu d'une adaptation d'Ultimate Mortal Kombat 3 (vu en page précédente) sur la portable de Nintendo.

    Personnages :
  • Jouables : Rain, Reptile, Stryker, Jax, Nightwolf, Jade, Noob Saibot, Sonya, Kano, Mileena, Ermac, Sub-Zero, Klassic Sub-Zero, Kung Lao, Sektor, Kitana, Scorpion, Cyrax, Kabal, Sindel, Smoke, Liu Kang et Shang Tsung.
  • Cachés : Ninja Smoke, Motaro et Shao Kahn.

On a un jeu similaire aux versions SNES et MD, mais du fait des limitations propres à la console, la jouabilité en a pris un coup. La GBA ne comporte que 4 boutons, du coup pour un jeu qui se joue avec 6 il a fallu faire des choix. Ne pouvant supprimer la Garde et le Run, ce sont les coups de poing et de pied qui ont fait les frais de l'opération. En effet il n'y a plus de notion de puissance, un bouton sert au poing et l'autre au pied... En plus de cela, le jeu est particulièrement mal dosé. Ne vous étonnez donc pas de vous faire étaler en 2 secondes par le CPU... Un jeu à réserver aux collectionneurs donc. C'est Virtucraft et non Midway qui l'a développé, ceci explique peut être cela...

Mortal Kombat: Deadly Alliance (2002)
Versions : Gamecube, Playstation 2, Xbox
Conversion : Game Boy Advance

Il aura fallu 5 ans à Midway pour repenser entièrement sa série en 3D. Après la tentative de changement opéré sur MK4, avec le résultat (et surtout l'accueil) que l'on connaît, cet épisode fait table rase du passé... De nombreux éléments ayant fait le succès de la saga sont passés à la trappe et la jouabilité a été totalement revue. Le jeu est désormais "en vraie" 3D, personnages, décors, mais aussi déplacements, tout est maintenant géré sur un axe supplémentaire. Quelques interactions avec les décors sont d'ailleurs présentes mais elles restent assez limitées. Midway a créé son propre moteur pour l'occasion, et le résultat est plutôt correct. Concernant les personnages, finis aussi les coups stéréotypés et identiques pour tout le monde. Cette fois ci, chacun possède 2 styles à mains nues et un armé (sauf Mokap et Blaze). Bien évidemment il subsiste encore quelques doublons entre les personnages, mais cela ne peut porter que sur un style à main nue. Passer d'un style à l'autre se fait au moyen d'un bouton de la manette et ce swap peut même se faire pendant un combo sous certaines conditions. Néanmoins je trouve ce changement assez peu justifié. On a le choix entre 3 styles mais au final les possibilités restent limitées...

Au niveau gore, les personnages perdent toujours des litres et des litres de sang pendant les combats. Vous pouvez même planter votre arme dans le ventre de votre adversaire pour lui faire perdre un peu de vie petit à petit grâce à l'hémorragie. En revanche, un gros ménage a été fait du coté des fatalités puisqu'il n'en reste qu'une par personnage. C'est un peu dommage car on perd en diversité et franchement les nouvelles fatalités ne sont pas terribles. Encore un des attraits du jeu qui s'amenuise... L'autre nouveauté c'est le mode training extrêmement complet. On peut le rapprocher des tutoriaux que l'on retrouve dans les jeux de plate-forme, puisque vous allez réellement apprendre à maîtriser chacun des personnages à travers diverses missions. Celles-ci vous permettent en même temps de gagner des Koins pour débloquer les innombrables bonus de la Krypt. Un passage obligé donc.

En bonus, vous trouverez dans le mode arcade, tous les x combats, 2 minis jeux : Test your Might (même principe que les 1er MK, soit une épreuve de force à base de pressions répétées d'un bouton) et Test your Sight (un jeu de bonneteau).

    Les personnages :
  • Jouables : Shang Tsung, Bo Rai Cho, Quan Chi, Li Mei, Scorpion, Sonya, Kenshi, Mavado, Johnny Cage, Sub-Zero, Kano et Kung Lao
  • Cachés : Nitara, Drahmin, Hsu Hao, Frost, Jax, Kitana, Raiden, Reptile, Cyrax, Blaze et Mokap

Pour les fans de la série 2D comme moi, le passage à la 3D pure est un peu délicat. Les personnages réalistes laissent place à des modèles sans vie, et surtout le coté délirant des fatalités a disparu. Il faut dire que voir des amas de polygones voler, ça rend moins bien qu'un arrachage de tête digitalisée. De plus les graphismes font un peu carton-pâte, les modèles 3D me font personnellement beaucoup penser aux figurines des Maîtres de l'Univers. Les 3 styles de combat sont là pour masquer les faibles possibilités de combo, et honnêtement une fois qu'on a trouvé SON style favori on n'en change plus. Malgré tout le jeu reste plutôt plaisant à jouer, un bon défouloir.

Mortal Kombat Tournament Edition (2003)
Version : Game Boy Advance

C'est la version GBA de MK:DA, comme pour MK Advance des coupes franches ont été effectuées pour faire tenir le jeu sur une cartouche. Midway a quand même réussi à intégrer 3 personnages en plus : Sareena, Sektor et Noob Saibot.

Mortal Kombat: Deception / Mystification (2004)
Versions : Gamecube, Playstation 2, Xbox

Note : en anglais, deception signifie "tromperie", et non déception. Pour ne pas que la confusion nuise à son image, le jeu a été renommé Mystification pour la France.

On prend les mêmes et on recommence... en mieux. Cet épisode, je ne vous le cache pas, est celui qui m'a réconcilié avec la saga. On retrouve dans ce MK plein d'éléments qui ont fait le succès de la franchise :

  • D'anciens personnages.
  • De mythiques arènes : Dead Pool, the Living Forest, Shang Tsung's Courtyard et The Pit.
  • Plus de fatalités dont une délirante, le hara kiri, exécutée par le perdant (on le voit alors se suicider).
  • Les uppercuts sont disponibles pour tous les personnages.
  • Le jeu est encore plus malsain, plus gore et met en avant les forces du mal.

Au niveau gameplay, pas beaucoup de changements depuis MK DA puisqu'on reprend le même moteur 3D en y apportant quelques améliorations, notamment l'inclusion de combo breakers, malheureusement limités à 3 par combat. Cet ajout change un peu la donne car on n'est plus obligé de subir un énorme combo sans pouvoir réagir. Pas comme dans les KOF, quoi ^^. Mais 3 breakers par match, ça se révèle au final trop peu pour vraiment équilibrer le jeu.

Les arènes sont encore plus dangereuses. Certaines contiennent une arme unique, d'autres disposent de pièges qui peuvent vous faire perdre le round si vous tombez dedans. Mon préféré est le stage de l'île qui alterne entre paradis et enfer de façon aléatoire. Le jeu dispose aussi d'un mode en ligne, mais hélas je n'ai pas pu le tester. Il est paraît-il très performant. En revanche, cet épisode marque (encore) un autre changement d'orientation : MK est une série arcade essentiellement baston, mais dans cet épisode apparaissent plusieurs modes dont le monumental Konquest qui éclipse quasiment le mode arcade. J'y reviendrai plus tard.

La Krypt a la même fonction que le précédent épisode : des bonus à débloquer.

Chess Kombat : C'est un jeu d'échec "interactif" à l'ancienne. C'est à dire que ça se déroule de façon traditionnelle sauf que quand une pièce est censée en prendre une autre, un versus se déclenche. Si vous êtes plutôt bon en combat, vous pourrez ainsi éviter de perdre des pièces importantes. Bien évidemment, je ne l'ai pas précisé, mais, c'est vous qui choisissez vos pièces. Ce mode est probablement un hommage à Battle Chess.

Puzzle Kombat : ce mode est la copie conforme de Super Puzzle Fighter II Turbo (CAPCOM), un clone de Docteur Mario donc. Le jeu est plutôt fun mais il y a peu de personnages et les couleurs sont assez ternes.

Et enfin le mode Konquest. Au début j'ai cru à un mode entraînement renommé, mais c'est bien plus que cela ! En fait c'est un mode training RPG-isé qui va vous permettre de (re)découvrir l'intégralité de la storyline des MK. Vous contrôlez Shujinko et votre but principal est d'aller de ville en ville pour apprendre à maîtriser chacun des personnages. Mais parallèlement à ces entraînements, plusieurs quêtes vous seront proposées. Libre à vous de les mener à bien ou non, mais sachez que chaque quête achevée se soldera par une récompense en Koins, qui vous seront nécessaires pour ouvrir tous les cercueils de la Krypt. Ce mode va vous scotcher durant de nombreuses heures, on pourrait même le considérer comme le plat de résistance de cet épisode, faisant ainsi passer le mode Arcade pour un simple bonus. Rendez-vous compte, vous rencontrerez TOUS les personnages apparus un jour ou l'autre dans la saga, vous découvrirez leur background etc. ... Ce mode est très très riche et le résumer en quelques mots est assez difficile. Si vous êtes fans de la saga il vous faut absolument avoir fait ce mode, et donc posséder Deception. A lui tout seul, il écrase le jeu MK Shaolin Monks.

    Pour en revenir au mode arcade, les personnages disponibles sont :
  • Jouables : Scorpion, Baraka, Mileena, Sub-Zero, Hotaru, Nightwolf, Bo'Rai Cho, Sindel, Ermac, Li Mei, Ashrah, Kenshi.
  • Cachés : Jade, Kenshi, Sindel, Havik, Raiden, Li Mei, Noob Saibot + Smoke, Tanya, Shujinko, Hotaru, Kira, Liu Kang.
  • Bosses : Noob Saibot, Smoke, Onaga (The Dragon King).

Onaga est jouable via un Action Replay et il a même sa propre fin ! La version Gamecube (jamais sortie en PAL) comprend 2 personnages en plus : Shao Kahn et Goro.

Mortal Kombat: Unchained (2006)
Version : PSP

Sortie uniquement sur PSP, c'est l'équivalent de la version Gamecube de Deception, avec donc Goro et Shao Khan. Les modes de jeux sont les mêmes.

Mortal Kombat: Armageddon (2006)
Versions : PS2, Wii, Xbox

    Comme Mortal Kombat Trilogy à son époque, c'est un dreammatch avec quasiment TOUS les personnages de la série. Voici les protagonistes (sous réserve que l'on n'en trouve pas d'autres cachés) :
  • Jouables : Scorpion, Sub-Zero, Reptile, Rain, Ermac, Noob Saibot, Smoke, Cyrax, Sektor, Stryker, Kabal, Dairou, Jarek, Darrius, Reiko, Fujin, Bo Rai Cho, Mavado, Hotaru, Nightwolf, Mokap, Johnny Cage, Kano, Jax, Kai, Kenshi, Shujinko, Hsu Hao, Kobra, Liu Kang, Kung Lao, Shang Tsung, Quan Chi, Shinnok, Raiden, Sonya, Kitana, Mileena, Jade, Ashrah, Li Mei, Tanya, Frost, Sindel, Nitara, Kira, Sareena, Sheeva, Baraka, Motaro, Havik, Drahmin, Moloch, Shao Kahn, Goro, Kintaro, Onaga
  • Cachés : Taven, Meat, Blaze, Daegon

Le scénario est assez concis : les héros du bien et du mal sont devenus trop nombreux et trop forts. Il faut donc faire le ménage et ré-équilibrer les forces si on ne veut pas que leurs guerres finissent par détruire tous les mondes. Les dieux décident donc d'organiser un ultime tournoi. Le gagnant affrontera Blaze et recevra un pouvoir divin. Les autres mourront au Kombat. Bon ok, c'est un peu limite comme scénario, mais bon c'est un dreammatch. Concernant le gameplay, pas de gros bouleversement, on ne change pas une équipe qui gagne comme dirait l'autre (NdL : non, pas celui-là, encore l'autre). C'est donc sans surprise que vous retrouverez tous les éléments de l'épisode Deception. Toutefois, Midway s'est rendu compte que 3 styles par perso, c'était un peu beaucoup, donc seuls 2 subsistent : avec ou sans arme. Au passage on a gagné des juggles (combos aériens) mais bon, leur intérêt est moins évident que dans Tekken par exemple.... Cette redistribution des styles de combat n'est pas vraiment heureuse car la différenciation des personnages est moins évidente, et on récupère quelques clones... De plus de "nouveaux" personnages se voient attribuer des styles déjà présents dans Deception, du coup on ne peut pas vraiment parler de nouveaux personnages car vous aurez déjà appris à utiliser leur style dans le précédent épisode....

(source des images : http://www.mksecrets.net)

Au niveau des modes de jeu, vous trouverez :

- Kreate Your character : Midway, surfant sur les modes, a décidé d'intégrer une customisation des personnages. Vous allez pouvoir créer de toutes pièces votre personnage en paramétrant son aspect physique, ses styles de combat etc. ... Malheureusement avant d'accéder à toutes les possibilités, il vous faudra terminer le monde Konquest et surtout débourser énormément d'argent virtuel. Personnellement, je trouve la customisation assez limitée et trop orientée MK. Moi qui voulais me faire un clone de Triple H (le catcheur), c'est raté.

- Motor Kombat : encore une fois, voici un clone d'un jeu connu, ici il s'agit de Mario Kart. Le jeu m'a surpris car il est plutôt bon. Evidemment on n'atteint pas le délire d'un Mario Kart, mais pour un jeu bonus, c'est réussi et amusant. Je regrette juste que le jeu ne propose pas de mini-championnat, on ne peut faire qu'une seule course.

- Arcade : pas grand-chose à signaler, on enchaîne les Kombats et les Koins jusqu'au boss final, Blaze. Sans fins en images fixes, cette fois-ci on a droit à des katas avec une pseudo-fin racontée en texte incrusté.

(source des images : http://www.mksecrets.net)

Konquete : évidemment après une petite partie arcade, afin de tâter le jeu, je me suis jeté sur ce mode avec le souvenir encore ému du mode Konquest du précédent épisode. Comme Midway l'avait annoncé, nous sommes ici dans un mode à la Shaolin Monk, un beat'em all donc. Ce mode est toujours un jeu à part entière car il comprend un scénario propre qui vous éclairera sur le scénario principal. Si vous avez joué à Shaolin Monk, vous ne serez pas déstabilisés car le jeu est quasi-similaire dans la progression et le gameplay. Néanmoins je trouve les possibilités de jeu plus intéressantes et le jeu plus prenant. Seulement voilà, il ne vous faudra qu'une dizaine d'heure pour en venir à bout et la progression est extrêmement guidée. On regrettera aussi qu'il faille refaire tout ce mode pour récupérer UN item manquant...

- Training : eh oui comme le mode Konquest a été refondu, il fallait bien recréer un mode training à part entière. Du classique.

- Bonus : contient les cinématiques du jeu et surtout UMK3 qui est à débloquer dans le mode Konquest

- La Krypte : beaucoup moins fournie que dans les précédents épisodes, elle propose néanmoins une nouveauté, des items à débloquer par "Kodes". L'intérêt de ces Kodes est plutôt limité car lesdits items peuvent aussi être obtenus via le mode Konquest.

Mon opinion sur cet épisode est plutôt mitigée. J'avais fondé de gros espoirs après le retour aux sources amorcé par Deception, mais au final je suis un peu déçu. Ce jeu me fait plus penser à un add-on qu'à une vraie suite. Le roster est certes imposant mais a du mal à masquer son manque de diversité. Les juggles n'apportent pas grand chose puisque la plupart du temps le jeu se joue au sol. Idem, les nouvelles fatalités semblent être une bonne idée sur le papier mais en pratique ça n'apporte pas grand chose. Bon ok, on peut désosser son adversaire membre par membre, mais les manips/enchaînements etc. sont les mêmes pour tout le monde. Et sincèrement, ça manque beaucoup d'originalité. Le seul vrai challenge est de réussir à en faire une en entier, et une fois la chose réussie on reste sur sa faim. Le mode Konquete est LE mode que je voulais découvrir. Il est plutôt pas mal, mais paraît bien fade après celui de Deception... Attention, le jeu n'est pas mauvais pour autant, mais il ne se démarque pas assez de l'épisode précédent pour justifier son achat. A noter qu'il existe une version Wii avec une maniabilité plutôt exotique....

Mortal Kombat vs. DC Universe (2008)
Versions : Playstation 3, Xbox 360

Attention, c'est tout chaud. A l'heure où j'écris ce dossier, le jeu vient à peine de sortir, c'est le premier épisode HD de la série. Il s'agit d'un dreammatch où vous incarnerez, au choix, des personnages de Mortal Kombat ou des héros des DC Comics (parmi lesquels Superman, Batman, le Joker, Captain Marvel ou Wonder Woman). En attendant d'avoir assez de recul sur ce jeu (le dossier sera mis à jour), voici quelques images.

Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(127 réactions)