les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Grospixels Challenge 2021 : les jeux !
110 messages • page
123456
Auteur Grospixels Challenge 2021 : les jeux !
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-05 00:59
Bah en fait après l'avoir ouverte dans un nouvel onglet, j'avais plus l'image-message d'erreur. C'est bizarre.
_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-05 17:06   [ Edité le: 2021-11-05 17:07 ]
C'est bien un bug de l'hébergeur, je viens d'en avoir la confirmation. J'en change en attendant qu'ils réparent ce qui est cassé.

-------------------------------------------------------------------------------

37. Un jeu avec un personnage principal non blanc : Stranglehold 2/5

Image
Joué sur Xbox 360.

Stranglehold est un cas assez unique en son genre, celui de se présenter de lui-même comme la suite d'un film - et pas n'importe lequel, on parle de À toute épreuve là, bon sang ! En plus, John Woo fonde son propre studio de développement exprès. Donc, comment faut-il l'aborder ? C'est une question à laquelle il est difficile de répondre d'un point de vue théorique...parce que d'un point de vue pratique elle est assez vite réglée.
Donc, après avoir revu le film (c'était un prétexte tout trouvé !), je lance le jeu. Surprise, il est étonnamment beau et fluide pour du 2009, et la tronche de Chow Yun-Fat est complètement reconnaissable. Je passe dans la difficulté la plus facile, étant une ouiche monstrueuse en TPS, regrette tout de même qu'il n'y ait pas de doublage cantonais (gros, gros manquement à l'ambiance à mon avis), et commence à canarder à tout va dans la peau de l'inspecteur Tequila Yuen.
La caméra est un peu près du personnage mais ça reste abordable, il faut juste accepter de prendre régulièrement des balles venues d'angles morts. Pas grave, on se soigne assez facilement. Il m'arrive de mourir (oui, même en Décontracté, j'ai dit à quel point j'étais mauvais en TPS ?) mais j'avance tranquillement...mais je trouve le jeu lassant. Les niveaux sont trop longs, manquent de cette folie typique de la nouvelle vague HK, et la prédiction sinistre que je me fais après le premier niveau se réalise : le jeu a déjà tiré toutes ses cartouches. Abattu d'ennui, j'arrête après avoir tué le premier des frères russes au casino, je n'aurais pas pu tenir plus longtemps, je pense.

En plus, le fait d'apprendre que Tequila a une femme et une fille planquées au USA me fait tiquer. Parce que soit le jeu se passe bien longtemps après le film, et Tequila est un vampire qui ne vieillit jamais ; soit ça s'est passé avant les événements du film, et Tequila a un comportement dans le film qui ne colle pas du tout. Ou alors il faut simplement que je prenne le concept de "suite" dans un sens très, très large sans trop me poser de questions
Point positif de l'expérience : j'ai revu À toute épreuve et c'était super, aussi bon que dans mes souvenirs !
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-06 00:21
J'ai adoré ce jeu. Bon ptet quand mode decontracté y'a moins d'actions mais dans les plus gros modes de difficulté crois moi c'est un regal
Bon ok en mode max t'en chie des ronds de chapeau mais moi j'ai vraiment bien aimé ce jeu ^^

Le film faut que je le revoie, j'espere qu'il est aussi excellent que dans mes souvenirs
_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-06 17:59
Oh en Décontracté c'était déjà bien suffisant, crois-moi ! Je n'ai pas trouvé le jeu barbant parce que ça manquait d'action ; je l'ai trouvé barbant parce qu'il ne se renouvelle jamais, que ses niveaux sont bien trop longs et que la mise en scène de la dite action n'est pas à la hauteur. Et le fait que je ne sois pas du tout client de ce genre n'a certainement pas aidé...

-----------------------------------------------------------------------------------------

38. Un jeu avec un personnage principal robot ou créature artificielle : Mischief Makers 4/5

Image
Joué sur N64.

La recette du studio Treasure est simple à saisir sur le papier : prendre un concept, un seul. Le remuer, le tordre dans tous les sens pour lui faire faire tout et (surtout) n'importe quoi, et en faire un jeu. Si l'on voulait résumer leur manière de faire, il suffirait de présenter Mischief Makers et tout le monde comprendrait en quelques secondes. On a un jeu de plate-formes/action dans lequel on joue Marina, une femme-robot occupée à sauver constamment son crétin de professeur dans une parodie de dessin animé débile et second degré à souhait.

Marina dispose de quelques actions de base, comme sauter et accélérer dans huit directions, mais elle ne dispose d'aucun moyen direct de faire du mal à quoi que ce soit. En revanche, elle peut attraper ! Assignée à la touche B, elle peut se saisir de ses ennemis, d'éléments du décor ou même de missiles ou de lasers, pour les renvoyer dans tous les sens ou les secouer (Shake shake !) pour faire apparaître des gemmes, le tout sans rien perdre de notre liberté de mouvement. Loin d'être un gimmick rigolo, le jeu en entier est conçu autour du concept d'attrapage, et je dois dire qu'encore une fois, Treasure se sont lâchés en termes de créativité puisqu'on a de tout, des boss, des missions d'escorte, de la course sur missile et même de l'événement sportif.
Le jeu propose une double lecture de jeu intéressante, reprise de Mario 64. On peut foncer en ligne droite, ou alors collecter des gemmes jaunes qui seraient l'équivalent des étoiles chez le plombier. Celles-ci sont planquées, bien planquées même et vous demanderont autant de réflexes que de jugeote.

Vraie grosse surprise que ce Mischief Makers qui ne paie pas de mine, mais qui est une démonstration par le menu du savoir-faire du studio. Je conseille chaudement !
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-08 13:26
39. Un jeu avec un personnage principal animal : Donkey Kong Jungle Beat 3/5


Image
Joué sur GameCube.

Retoucher aux bongos de la GameCube, que je n'avais plus revu depuis une petite démonstration de Donkey Konga au lycée, est une expérience sensorielle assez unique, d'autant que, comme beaucoup de périphériques Nintendo, l'instrument encaisse fort bien le passage du temps. À part un léger jeu sur le bongo droit, il répond à merveille alors que je l'ai acheté d'occasion il y a bien plusieurs années de cela.
DK Jungle Beat, donc, est aussi amusant qu'il est fatigant. Une session permet de se rendre compte que tout a été pensé pour intégrer les bongos de manière aussi amusante et naturelle que possible à la dynamique d'un jeu de plate-formes ; mais je ne pouvais pas faire plus de deux niveaux en une session tant la vigueur demandée est élevée. Tous les mouvements, même les plus basiques, demandent une interaction énergique avec les bongos, et comme la plupart doivent se faire en rythme. Pas au temps près car il y a de la marge, mais faut pas être dur d'oreille car ici, les indices visuels sont peu présents (sauf contre les boss) et il faut compter avec un très, très léger décalage d'inputs dû au fonctionnement même de l'instrument (le son va moins vite qu'un input digital, forcément).

Cela dit, même si il m'a beaucoup amusé, il y a une chose qui m'a irrité...au sens propre. Ce n'est pas les boss qui se répètent bien trop, mais la prise en "main" des bongos eux-mêmes. Je n'ai tout simplement jamais trouvé le moyen de les poser convenablement ! Sur mes genoux, ils ont tendance à tomber ; entre mes cuisses, ils tiennent mais me font mal aux jambes (j'en tremblais comme un danseur de charleston !) ; sur une table basse, ça m'oblige à me pencher et me fait donc mal au dos. C'est un problème récurrent des jeux avec périphériques externes, mais je ne pensais pas avoir du mal avec l'un d'entre eux un jour...
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000640 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10311

Hors ligne
Posté le: 2021-11-08 17:03   [ Edité le: 2021-11-08 17:03 ]
La version Wii est quand même bien plus confortable à jouer (je me souviens que tu n'avais pas joué au jeu quand tu avais commenté mon dossier DK sur mon blog). Pour ma part, j'y joue désormais sur Dolphin en version Wii, même si je n'aime pas certains aspects de cette version (les cœurs, par exemple).
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-08 22:18
Disons que ce "défi" me permet aussi de sortir mes consoles et de faire tourner des jeux qui végètent depuis longtemps dans les étagères, c'est pour ça que je me retrouve parfois à jouer à des versions...pas forcément optimales, en évitant l'émulation si possible. J'aurais certainement plus apprécié DK Jungle Beat sur Wii plutôt que sur GC, du moins les sessions n'auraient pas été aussi courtes et douloureuses !

Après, j'ai trouvé Jungle Beat très intéressant, dommage que ça n'ait pas été poussé plus loin parce que le mariage des mécaniques de jeux, du rythme et de l'ambiance fonctionne bien avec Donkey Kong.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-08 23:45
il est jouable autrement qu'avec les bongos ce DKC ?
_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-09 10:53
Tu as le choix entre :

- le jouer sur Gamecube avec les bongos ;
- le jouer sur Wii à la Wiimote et au Nunchuk.

Attention dans le second cas, il faut bien jouer à la version Wii "Nouvelle façon de jouer", et non pas insérer le jeu GC dans la Wii, ça ne marchera pas
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000640 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10311

Hors ligne
Posté le: 2021-11-09 13:16   [ Edité le: 2021-11-09 13:16 ]
En fait, Rain, tu peux aussi jouer à Donkey Kong Jungle Beat version Wii sur émulateur Dolphin et jouer avec des contrôles classiques, mais il faut les paramétrer pour simuler les mouvements de la manette Wii.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-09 18:05
ah y'a pas moyen de jouer en appuyant sur un bouton en rythme

Y'a pas un moyen de récupérer ses sauvegardes GC sur Wii facilement ? idem pour Wii/WiiU ?
Je sais que y'a un systeme de transfert je sais pas quoi, mais je prefererai avoir les saves sur les 2 machines
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000640 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10311

Hors ligne
Posté le: 2021-11-09 19:19
Les sauvegardes sont incompatibles entre le jeu GameCube et le jeu Wii, ce ne sont pas les mêmes jeux, les équilibres et les règles et les niveaux ont des différences.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-10 09:17
41. Un jeu adapté sur un autre média que le jeu vidéo : Pokémon Ultra-Lune 2.5/5

Image
Joué sur 3DS.

Je considère cette 7e génération de la série Pokémon comme étant la plus mauvaise de toutes (classement personnel dans l'ordre croissant de préférence : 7G => 2G => 6G => 8G => 1G => 4G => 5G => 3G), et pour être tout à fait honnête, la seule raison qui m'a fait apprécier mon expérience sur cet Ultra-Lune plus que sur Lune fût un challenge que je me suis imposé : ne jouer qu'avec des Pokémon que la Team Rocket prendrait (types Poison et Ténèbres, donc). C'était rigolo, m'a obligé à jouer avec des bestioles que j'aurais laissé pourrir dans mes boîtes en temps normal (Grotadmorv-Alola est un véritable monstre immortel !), et l'idée de jouer un apprenti mafieux venu botter les fesses de cette ridicule Team Skull ne manquait pas d'ironie.
Ultra-Lune propose bien quelques contenus en plus, notamment un chapitre bonus après la fin du jeu où l'on affronte tous les grands antagonistes de la série qui se sont rassemblés dans une grande mafia géante, mais c'est assez mal raconté et peu intéressant à jouer. Il a également une interface mieux organisée et plus rapide, mais ne corrige absolument pas tous les défauts qui empoisonnent cette génération, comme une première île qui agit comme un didacticiel lourdingue, où cette narration qui se prend pour un dessin animé sans en avoir ni les moyens, ni le talent. Mais j'aime bien rejouer à d'anciens épisodes avec un challenge en plus, pour me rappeler le bon vieux temps où Pokémon rimait encore avec "aventure" et pas avec "tourisme".
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-11 09:45
42. Un jeu né sur un autre média que le jeu vidéo : Vampire the Masquerade Night Road 4/5

Image
Joué sur Steam.

La série de jeux de rôle Vampire, née dans les années 90, fait partie de la série Monde des Ténèbres de White Wolf et comporte beaucoup de déclinaisons (Hunter, Werewolf, Mage the Ascension, etc), mais étrangement peu de jeux vidéo à son nom : jusqu'ici n'existaient guère que Redemption et Bloodlines (le second est exceptionnel). Il semble que Paradox Interactive, son nouvel éditeur, ait décidé de corriger le tir et s'est lancé à son tour dans l'édition et la création de nouveaux jeux autour des suceurs de sang luttant contre leur Bête intérieur et cherchant à préserver la Mascarade coûte que coûte.

Night Road se présente comme un...visual novel ? Il est en fait très, très proche des Livres dont vous êtes le héros : 99% de textes, 1% d'illustrations. Ce qui en fait un titre qui va à l'essentiel, mais dont on n'a paradoxalement assez peu de matière pour en parler. Pas de graphisme, pas de son, ni d'effets spéciaux, que du texte. L'écriture est ici l'argument le plus fort, et le seul.
On y joue donc un vampire coursier de nuit aux États-Unis, traversant le pays de long en large pour porter des colis et missives, depuis que le conseil dirigeant des vampires (la "Camarilla") a décidé qu'il était désormais trop risqué d'user de la technologie pour communiquer. Son existence très précaire croise la route de deux autres damnés, le jeune et idéaliste Julian Sim ; et le dirigeant nocturne de Tucson, Lettow Kaminsky. Les deux protagonistes ayant chacun leur idée sur la gestion du futur (la société des "Descendants" est en crise profonde, et poursuivie par des humains prêts à conduire une "Seconde Inquisition" contre eux), il va falloir naviguer à vue entre leurs deux visions irréconciliables, peut-être même prendre parti - ou pas. Ou pas tout à fait.

Car malgré le format - ou grâce au format, on est très libres de la manière avec laquelle on veut tacler les problèmes. Notre personnage va se voir assigner un certain nombre de missions, ou plutôt de messages à délivrer, et libre à nous de conduire la transaction selon notre bon vouloir. Fidèle à la Camarilla, séduit par les idées révolutionnaires de Julian, assoiffé d'argent ou simple contractant ne faisant que le strict minimum, on peut être tout ça, ou une partie à la fois. Il n'y a que très peu d'instances où j'ai pu me dire "Ah, j'aurais bien aimé pouvoir faire ça" sans que le jeu ne me propose la possibilité : à ce niveau, il couvre à peu près toutes les bases. Et il le fait de manière assez élégante, notamment lors de la création du personnage où vous serez invité non pas à assigner bêtement des points dans des statistiques, mais à préciser si votre point fort se trouve être votre capacité à survivre dans le désert ou à vous faire une liste de contacts grâce à votre bagout.

Le récit est fascinant et ne s'enferme pas dans un vocabulaire d'initiés, ni dans une intrigue fermée pour les fans du JdR, mais aborde des considérations très modernes vu par le prisme de personnes ne pouvant plus mourir autrement que par la main d'autrui. On se rend compte assez vite qu'on est dépassé par des événements dont on ne distingue pas la portée, et c'est à nous de choisir si on se laisse porter nonchalamment, ou si on tente de surfer dessus - au risque de s'écraser contre les récifs.
À part quelques transitions maladroites, celles de lieux en lieux sont difficiles à suivre pour un non-natif américain je trouve, ou encore quelques possibilités de répliques qui fâchent coupées dans l'élan pour ne pas contrarier la narration, ce que Night Road raconte m'a laissé scotché devant mon écran. Si une seule partie n'est l'affaire que de quelques heures, je les enchaînées pendant plus de 30 heures afin de tester tous les clans, les différents - et nombreux ! - embranchements et la manière dont le récit fait l'effort de m'intégrer à chaque fois. J'ai beaucoup aimé et je recommande à ceux qui ne connaissent pas les JdR et aux habitués aussi.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-12 21:13
43. Un jeu avec des faits/événements réels, historiques : Vampyr 2/5

Image
Joué sur GoG.

Décidément, avec les jeux Dontnod ça passe pas, mais pas du tout. Les prémisses du jeu sont pourtant alléchantes : jouer un médecin hématologue revenu de la Première Guerre Mondiale pour se retrouver transformé en vampire, et affronter les horreurs qui rodent en Angleterre au sortir de la guerre.
Mais c'est mou, mou, mou. Il n'est pas du tout agréable de jouer, de prendre en main, d'évoluer dans cet univers. Tout se déroule comme si on pataugeait dans la mélasse, ça manque de punch, de charnel, le "jeu" fait trop "jeu" à comparer du reste qui essaie le plus fort possible de ne pas être, justement, un "jeu" mais une histoire, une ambiance. L'écart est trop grand et ça me saute à la figure. L'histoire n'est finalement pas très intéressante et utilise le fantastique comme ficelle facile et assez maladroitement. Mais j'ai trouvé que le message féministe était bien intégré à la narration, et que les petites enquêtes sont plus intéressantes au final que la grande histoire.
Cela étant, il y a une chose que Vampyr fait très bien, qui est de nous amener à percevoir le monde qui nous entoure non plus comme des êtres humains mais comme du bétail, bon à manger pour recueillir de l'expérience facile - ou pire encore, à faire fructifier en feignant l'intérêt (ici, réaliser les quêtes que nous donnent les personnages) pour augmenter l'XP donnée ensuite, comme un agriculteur attendrait la pousse des fruits pour rentabiliser la cueillette, et non plus comme quelqu'un doué d'empathie prenant soin de son prochain. Ce point-là est très réussi en ce qu'il retranscrit par le jeu le macabre de la nouvelle condition du protagoniste. Je crois que c'est la seule chose qui m'a poussé à en voir la fin...
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2021-11-14 17:41
Citation :
Le 2021-11-09 13:16, Simbabbad a écrit :
En fait, Rain, tu peux aussi jouer à Donkey Kong Jungle Beat version Wii sur émulateur Dolphin et jouer avec des contrôles classiques, mais il faut les paramétrer pour simuler les mouvements de la manette Wii.

Mais on peut aussi jouer à la version Gamecube également émulée par Dolphin, du coup plus de problème de paramétrage pour simuler les mouvements, et on peut jouer comme Rain le souhaite, en appuyant en rythme sur les 3 boutons qui simulent les 2 bongos et le "clap" des mains. J'ai essayé il y a pas longtemps et ça m'a l'air de bien fonctionner (mais je ne suis pas allé très loin).

  Voir le site web de Sebinjapan
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-15 09:33
44. Un jeu sans aucune arme dedans : A normal lost phone 4/5

Image
Joué sur GoG.

Jeu strictement narratif, il nous met dans la peau d'une personne anonyme trouvant par hasard un smartphone perdu, encore allumé. À qui appartient-il ? Où est passé son/sa propriétaire ? A normal lost phone peut être terminé en une pognée de minutes, il suffit pour cela d'effacer le contenu du téléphone pour voir les crédits de fin défiler. Mais la curiosité tout à fait banale qui pousse à simplement regarder les derniers messages reçus se mue assez rapidement en une soif d'apprendre au fur et à mesure qu'on dévoile la vie privée de l'ancien propriétaire, disparu/e le jour de ses 18 ans.
Le jeu aborde la thématique du genre et de sa perception, de la manière dont on le vit au jour le jour alors qu'on essaie de se former une identité sexuée sous la pression des pairs et de l'éducation. Sujet actuel et sensible, il est traité à travers plusieurs regards, ce qui finit par créer de l'empathie pour toutes les personnes comprises dans ce drame humain qui défile au fil des SMS, même pour celles qui mériteraient quelques claques au passage. Je note tout de même le bel effort d'intégrer une ou deux énigmes (à base de chiffres) en usant de l'interface téléphonique, ce qui n'est pas évident à faire.

J'ai beaucoup aimé, mais comme tout ce qui touche au sexe et au genre, il y a peu de chances que cela laisse qui que ce soit indifférent. J'ai trouvé ça touchant, à la frontière entre le voyeurisme (mais n'est-ce pas là le propre de toutes les histoires ?), l'enquête et le récit identitaire coming of age.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-15 12:57
Rhaaaa si tu veux un jeu sans arme t'aurais du faire Nebula : echo night, Demento (Haunting ground) ou Murdered Soul Suspect

_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à TNMT Shredder's Revenge, Greedfall

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2835
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-11-16 11:54
...ou alors je peux faire A normal lost phone qui est un très bon jeu, ça marche aussi

--------------------------------------------------------------------------------------

28. Un jeu avec une culture différente : Hades 4/5

Image
Joué sur le Game Pass.

Je dois avouer quelque chose : il n'y avait pas Hades dans ce 28e point, mais Titan Quest, un action-rpg de 2006 où l'on incarne un héros venu sauver la Grèce antique de diverses abominations. Le problème est que Titan Quest est un jeu prodigieusement ennuyeux, qui n'a aucun rythme et son habillage grec n'est justement que ça, de l'habillage - ça aurait pu être tout à fait autre chose qu'on n'aurait pas vu la différence (et quelques années plus tard, Grim Dawn débarquera et lui collera une claque monumentale qui l'expédiera dans l'oubli). J'ai donc décidé de le laisser tomber, et pendant un moment, de me résoudre à écrire sur lui...

Hades, donc.
J'avais, et ai toujours un problème avec le studio de développement qui en a la charge, Supergiant Games. M'étant mortellement ennuyé sur leurs précédents jeux, Bastion et Transistor, j'étais parti du principe que leur nouvelle production allait me faire le même effet. Paul Valéry a bien rigolé depuis sa tombe, mais il ne joue pas aux jeux vidéo.
Quoi qu'il en soit, j'avais remisé l'idée de jouer au jeu quelque part au fin fond de mon cerveau, perdue dans un tiroir métaphorique de "et si" et de "peut-être". En général, je catégorise assez vite un studio et m'en fait une idée assez précise à partir de quelques uns de leurs jeux, et estime si c'est pour moi ou pas. J'en ai quelques uns comme ça :

- Wayforward sont de très bons exécutants mais il ne faut pas s'attendre à un coup de génie de leur part ;
- Ubisoft sont les McDo du jeu vidéo ;
- FromSoftware font des jeux de niche qui ont toutes les chances de me plaire ;
- Grasshopper font des jeux punk mais brouillons ;
- un jeu par Tim Schaffer et c'est la rigolade garantie, par contre ça risque d'être foireux manette en main ;

Et donc pour Supergiant Games, leur catégorie c'est ils font des jeux chiants. Ces catégories n'ont rien, mais alors rien de vrai, mais elles sont très mouvantes et je les assume très bien !
C'est une discussion sur Discord qui va ré-ouvrir ce tiroir, et plus précisément un jeu qui n'a rien à voir : Back 4 Blood. Sorte de suite spirituelle de Left 4 Dead, B4B m'a été gentiment proposé par une connaissance avide de jeux en coopération...je n'aime pas cette manière de jouer ni les mécaniques qui la sous-tendent, mais il propose si souvent que ça fendait un peu mon petit cœur de beurre et j'ai fini par accepter de rejoindre un groupe de tueur de zombies.
Pour vous la faire courte, B4B c'est vraiment pas terrible, passez votre chemin. Mais pour pouvoir y jouer, il aurait fallu dépenser 60€ que je n'étais pas prêt à lui accorder...ou passer par le GamePass. Au prix d'1€ par mois (et 10€ les suivants), je ne perdais pas grand-chose à casser du zombie pendant deux ou trois soirées. Et une fois ces sessions terminées, j'ai laissé traîné mes yeux et mon FOMO sur les jeux disponibles pour rentabiliser mon abonnement nouvellement acquis...et il se trouve que Hades faisait partie de l'offre. Encore une fois, à ce prix-là, ma méfiance a jeté l'éponge et j'ai installé le jeu, tant pis si c'était l'ennui.

Le but de Hades est très simple, on y incarne Zagreus, fils rebelle et indigne du dieu des enfers Hadès, qui découvre une nuit qu'il n'est pas le fils de Nyx comme il le croyait, mais de Perséphone qui réside désormais chez les vivants. Blessé par les mensonges et les non-dits de son père et sa mère adoptive, il se rue hors de sa chambre pour traverser le Tartare, l'Asphodèle, l'Élysée et le Styx pour faire connaissance avec sa mère.
La "fin" du jeu, celle avec les crédits de fin et tout le toutim, arrive quand on arrive à s'échapper non pas une, mais dix fois des Enfers. Tout le principe de jeu de Hades s'ancre donc profondément dans la répétition - et quand on fait cette proposition de game-design, il faut s'assurer que son jeu est plaisant à manier. Et Hades est très, très, très plaisant à jouer ! J'y ai retrouvé cette espèce d'euphorie empressée que je ressentais sur Rogue Legacy qui me poussait à traverser les salles rapidement dans un état proche du flow. Les sensations de Zagreus sont parfaites et les salles s'enchaînent avec un naturel assez fou.
En tant que rogue-lite, Hades vous fait perdre toute votre progression géographique dans les Enfers à votre mort, ainsi que votre argent - les Oboles de Charon. Mais le jeu propose plusieurs autres "monnaies" qui, elles, restent dans la poche de Zagreus quand il revient chez lui dépité de sa défaite, lui permettant d'augmenter ses chances de réussir sa fuite la prochaine fois. Là aussi, la progression par la défaite est réglée avec minutie et les Clés, Gemmes, Obsidiennes et Nectars s'amassent à un rythme très satisfaisant, nous faisant ressentir qu'aucune tentative n'est faite pour rien.

Là où j'émets des réserves, c'est sur sa narration. Hades s'ancre dans la répétition au point d'avoir "codé en dur" son scénario dedans. Ainsi, même si au terme d'un échec on doit recommencer depuis le début, tous les protagonistes se souviennent de votre avancée, de la manière dont vous avez échoué, et d'une foultitude de détails tels qu'ils n'ont pas manqué de me surprendre quand tel dieu a commenté l'arme que je portais cette fois-ci, ou de se fendre d'un commentaire sur le boss qui m'avait occis ; ou tel boss, justement, se moquant de moi en me voyant retenter ma chance ! Le travail fourni sur les petits détails narratifs est époustouflant et insuffle paradoxalement une vraie vie dans ce Royaume des Morts.
Le problème est qu'on doit terminer le jeu dix fois. Et comme il est hors de question d'y arriver du premier coup, il va vous falloir multiplier ce chiffre pour estimer le nombre de tentatives nécessaires pour enfin terminer l'histoire (il m'en a fallu une quarantaine).
Et c'est là que la narration par la répétition atteint ses limites, je trouve. Entre chaque tentative, il n'y a au final pas grand-chose de nouveau à raconter, et comme faire avancer une intrigue en particulier nécessite de refaire une tentative, j'ai vite eu l'impression d'avancer à pas de bébé dans l'histoire globale.
Je trouve que NieR y arrivait bien mieux que Hades, en ce qu'il n'imposait de finir le jeu "que" 4 fois, mais les différences entre les tentatives étaient telles qu'on avait l'impression de passer dans l'envers du décor et de redécouvrir ce qui nous avait été conté auparavant, mais avec un toute autre regard. La différence entre la première et la deuxième partie de NieR est un vrai choc émotionnel, et je pense que ceux qui n'ont pas pleuré lors du combat contre le loup n'ont pas d'âme - ce qui en fait un test de Voigt-Kampf tout à fait recevable. Hades, lui, ne propose pas ça mais utilise bien plus la monotonie comme mécanique de jeu et de narration...et autant ça fonctionne plutôt bien jusqu'aux crédits de fin, autant je n'ai pas eu envie de relancer le jeu après - si ce n'est une toute dernière "tournée d'adieu", j'aime bien faire ça quand je termine un jeu. Pour lui dire au revoir.

Mais la meilleure récompense que peut offrir Hades, au-delà de son histoire et de ses thèmes, c'est encore son jeu. Et sur ce point, je comprends parfaitement que des joueurs soient restés plusieurs centaines d'heures dans les Enfers : jamais le Tartare n'a été aussi plaisant à explorer.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, RE R, Lucky Tales, Pocky & Rocky

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30436
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-11-16 16:59
Attend t'es en train de me dire qu'il faut faire 10 fois le jeu pour avoir la fin ????
Et c'est 10 fois le meme run ?
Ca dure combien un run ?

Et scenaristiquement qu'est ce qui justifie de refaire 10fois le jeu ? (meme question pour nier)

Je me tate avec ce jeu, j'aurai aimé une demo pour voir si le gameplay me plait, mais bon 10 fois ...

Et quand tu meures, tu reviens au tout debut du jeu ???
_________________

Image



Index du Forum » » Groblogs » » Grospixels Challenge 2021 : les jeux !

110 messages • page
123456




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)