les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Flight Simulator II : L'article
14 messages • page
1
Auteur Flight Simulator II : L'article
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7724
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2020-11-18 11:00
Un grand merci à JPB pour son article sur FSII dans lequel il partage avec nous sa passion pour l'aviation virtuelle. J'ai apprécié l'introduction très didactique, qu'on retrouvait aussi parfois dans la notice des simulateurs (je ne sais pas si c'est le cas dans FSII mais je crois me souvenir que les principes de l'aéronautique étaient décrits dans celle de Falcon).

J'ai lu l'article avec beaucoup de plaisir, et le dossier de TILT m'a rappelé à quel point le genre était adulé du temps de la presse micro jusqu'au début des années 90. FS-II y faisait figure de référence absolue encore longtemps après sa sortie, et chaque simulation de vol (militaire ou civile) lui était comparée quand le sujet du réalisme était abordé.

Au départ je voulais remonter le sujet ci dessous pour le lier à l'article :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=8195&forum=1&start=40
Mais je vois qu'il est déjà relié à l'article sur F/A-18 Interceptor. Je ne sais plus si 2 articles différents peuvent être liés au même thread.

  Voir le site web de Sebinjapan
François
Gros pixel



Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1986
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-11-19 15:04
Très bon article, tout en vulgarisation, sur un type de jeu pas évident à appréhender quant on ne possède aucune notion théorique sur le sujet. Tout au plus, je sais que les simulateurs de vol ont eu un pouvoir d'attraction assez phénomènal sur les joueurs micro/PC des années 80/90, aussi bien par ce qu'ils promettaient (le fameux effet "I believe i can fly" ) que par ce qu'ils exigeaient comme matos performant pour tourner dans de bonnes conditions, et comme patience pour bien appréhender la doc ainsi que les commandes.

Merci JPB

(Et j'attends de pied ferme un prochain article sur le fameux Roucairol's Control Tower Simulator IV )

JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3126
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2020-11-28 20:20
Hello !
Merci pour vos retours... J'avoue que sur ce monument dont la série existe depuis des années, et au vu de l'actualité récente, j'espérais un peu plus de réactions des gens... mais bon...

Sinon comme j'ai justement pris le nouveau Flight Simulator 2020, j'ai pu faire mes propres captures d'écran, et du coup j'ai changé le dernier paragraphe (conclusion) de l'article. Je pense que ça devrait intéresser ceux qui voudraient voir à quoi il ressemble.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


french snake
Gros pixel

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à XCOM 2 War of the chosen

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 1919
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2020-11-28 23:14
Désolé JPB,

J'ai lu ton article, non je l'ai dévoré et j'ai oublié de mettre un message. Il est vraiment excellent et complet. Et l'historique sur la société avant qu'il passe sous le giron MICROSOFT est passionnant.

_________________

Et la mort n'aura pas d'empire.


FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2498

Hors ligne
Posté le: 2020-11-29 05:58
Personellement je suis beaucoup plus interessé par les simulateurs de l'époque de FS2 que par le 2020. Cette 3D plus anguleuse a quelque chose d'experimental, de magique, de bizarre et de fascinant. Dans un sens, beaucoup plus "futuriste" que les simulateurs photoréaliste actuels.

Alcatraz ou les Twin Towers de FS2, le pont de San Francisco de FA/18, ça a ce petit côté étrange et distant que lón ne retrouve plus aujourd'hui.

Il y a eu à partir de FS98 et CFS1 (Et commanche 3 pour les hélicos) une sorte de cassure, aucun des jeux qui les ont suivi n'avaient vraiment cette saveur "flight sim micro".
_________________

Citation :
Le 2012-03-15 15:32, Warner a écrit :
SEGA fait bel et bien des jeux de merde.

Citation :
Le 2013-02-06 21:10, Shenron a écrit :
Sega assure niveau marketing.


JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3126
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2020-12-18 18:40
Citation :
Le 2020-11-29 05:58, FF_Clad a écrit :
Alcatraz ou les Twin Towers de FS2, le pont de San Francisco de FA/18, ça a ce petit côté étrange et distant que lón ne retrouve plus aujourd'hui.

Si vous voulez voir quelques vols... Je me suis amusé à faire quelques vidéos. J'en ferai d'autres dans lesquelles j'apprendrai à mieux utiliser le logiciel de montage que j'ai trouvé (ShotCut), qui a l'air très complet (voire trop complexe).
FF_Clad, justement l'un d'eux fait le survol de San Francisco... et tu devrais aimer le début.



_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6013
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2020-12-19 08:32
C'que c'est beau...
J'aime bien celle sur San Francisco, avec le passage de FSII à FS2020. En fait, je ne pensais pas que FFII était aussi fluide. Et c'est fou comment, vu d'assez loin déjà, un simple segment blanc avec quatre petits segments perpendiculaires évoquent tout de suite le Bay Bridge.

Concernant FF2020, peux-tu avoir une vue cockpit sans aucun "hud", ou bien une vue extérieure sans que l'on voit l'avion ?

JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3126
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2020-12-19 09:05
FSII était un peu moins fluide que ça, mais là j'étais en émulation A1200 voire même avec coprocesseur, je ne sais plus trop. Ça aide.
Pour les vues de FS2020, en vue intérieure on a toujours l'avion qui est visible (instruments, environnement, sièges...) mais on peut avoir une vue extérieure drone comme on le souhaite, vu qu'on peut placer le drone n'importe où. Il suffit pour avoir une vue "à la première personne" de placer le drone devant l'appareil en le faisant regarder devant.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3126
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2021-07-31 23:02
Pour info, il y a eu une MAJ de FS2020 le 27 juillet à l'occasion de la sortie du jeu sur XBox.
Le gain le plus appréciable de cette update est la meilleure gestion mémoire : alors qu'avant toute la mémoire du PC était sollicitée, maintenant une partie est transférée sur la carte vidéo. Du coup on a une hausse phénoménale des FPS, notamment lors du survol des villes en photogrammétrie comme New-York. Ainsi, en passant au-dessus de Central Park, je passe de 7 / 15 FPS à 29 / 35 FPS ! Vous pourrez le constater par vous-mêmes sur cette vidéo d'une minute 30 (les FPS sont en haut à droite) :



Par ailleurs, il est clair que FS2020 n'est pas un simulateur fait pour du rase-mottes. L'hélico ajouté gratuitement par le groupe Hype Performance est une vraie pépite, mais du coup on a tendance à voler sur place et bas, et effectivement on se retrouve devant des textures très très moches, même dans les villes en photogrammétrie. Là par exemple vous reconnaîtrez (ou pas) la caserne des Ghostbusters :

Image

De même, on peut mettre en doute l'idée de proposer des avions supersoniques, vu que le jeu risque de ne pas arriver à charger les textures à temps tellement l'avion se déplace vite ; le futur ajout en partenariat avec le film Maverick, avec Tom Cruise, me fait saliver pour le pilotage d'un jet, mais m'inquiète pour savoir au-dessus de quoi je vais voler !
Il n'en reste pas moins qu'en volant "normalement" on a des panoramas fantastiques, on reconnaît sans mal les configurations routes / immeubles dans les régions où on a vécu, et maintenant que c'est beaucoup plus fluide tout semble encore plus réaliste. Et puis la photogrammétrie ne fait pas tout, certains lieux ont été modélisés avec beaucoup de soin, la preuve au Haut-Koenigsbourg :

Image

De même, certains endroits ont été encore peaufinés pour la sortie XBox, le plus beau est à mon sens Bora-Bora qui fait partie des nouveaux vols de présentation. Alors oui, si on regarde dans l'eau de près, les petits hôtels-bungalows sont dessinés, ainsi que les bateaux, mais en volant un peu plus haut on en prend plein les yeux :



En attendant le support DX12 sur console et PC, qui permettra d'améliorer encore la gestion des images en permettant d'utiliser tous les processeurs de la carte graphique (DX11 n'en utilise qu'un seul), on va dire que le jeu s'améliore petit à petit. Personnellement je suis toujours aussi bluffé et FS2020 n'est pas près de quitter mon disque dur.

Image

Si vous trouvez ça beau, ou si vous voulez en voir plus, j'ai fait quelques vidéos sur ma chaîne Youtube (j'aime bien celle que j'ai faite avec ma fille sur le Pic du Midi, on s'est bien amusés !), mais bah, y'en a plein mieux que les miennes sur le net. Vous devriez arriver à trouver un coin qui vous rappelle des souvenirs quelque part.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10062
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2021-08-02 17:44
Je profite du message de JPB pour copier-coller mon petit message paru dans la rubrique "consoles" concernant mes premières heures de jeu sur Flight Simulator 2020 version XBox Series X :

Flight Simulator sur Series X tourne 99% du temps très bien (1% du temps : quelques saccades dues au chargement des textures à l'approche de grosses zones urbaines). Sur Series X : affichage en 4k HDR (en réalité : du 1440p upscalé) / 30 fps stable (possibilité de monter à 60 fps si TV capable de gérer une fréquence variable (mode VRR)). Mon astuce perso : n'ayant pas accès au VRR, je fais intervenir le processeur de la télé pour monter à 60 fps, au prix d'un très léger input-lag. Le résultat : une image parfaitement fluide et ciselée, et un jeu qui, par sa nature plutôt planplan, reste totalement jouable.

FS 2020 se prend facilement en main grâce à diverses aides au pilotage. Bien entendu, il est possible de se perdre dans une montagne d'instructions compliquées si l'envie vous en dit. Personnellement, je me suis contenté, pour l'instant, de suivre quelques tutoriels sur le pilotage - ce qui me permet déjà de voler à peu près partout sans grande difficulté. Bon, évidemment, perdu dans la montagne au milieu d'un orage dévastateur, je ne fais pas un pli (d'ailleurs, si je peux me permettre : laissez tomber vos survival horror ; voler dans le brouillard est bien plus terrifiant), mais je compte bien progresser.

Le rendu graphique est non seulement saisissant de réalisme ; il est d'une étonnante précision, grâce à la quantité de détails effectivement affichés. Je m'amuse à survoler des zones que j'ai pu visiter, ici ou ailleurs, et parviens sans mal, grâce à quelques repères visuels, à retrouver un bâtiment où j'ai pu loger, ou un sentier sur lequel j'ai pu me balader. Le monde entier étant accessible d'un simple clic, il est possible de se perdre dans Flight Simulator des jours / des mois / des années durant. La sensation de survoler réellement le globe est absolument fascinante. La présence de conditions météorologiques live et la gestion des fuseaux horaires ajoutent encore à cet étonnant sentiment "d'y être".

Tout n'est, cependant, pas rose. Voici quelques un des défauts que j'ai pu relever, et qui seront peut-être solutionnés à terme par Asobo (le jeu connaît des mises à jour permanentes).

- Le photoréalisme du jeu n'est valable qu'à partir d'une certaine altitude - peu élevée certes, mais suffisamment pour dissuader tout pilote de voler en rase-motte. A altitude trop basse, la "faible" qualité des photos satellite dévoile tous ses défauts (textures grossières, grain trop visible).
- Toutes les régions du monde ne sont pas traitées avec le même soin. Asobo y travaille (5 mises à jour liées à des pays / continents sont dores et déjà disponibles). De toute évidence, le temps jouera en faveur de Flight Simulator, qui a besoin de vieillir pour se bonifier.
- Une telle richesse dans le contenu visuel implique la nécessité d'une excellente connexion internet. La mienne, pitoyable via ma Box (ADSL 1,5 Mb/s (!)), est très correcte en 4g (30-35 Mb/s). Cette connexion 4g me permet, à priori, de profiter de toute la beauté du monde, exception faite des très grandes mégalopoles (Paris, par exemple, ne se charge pas encore suffisamment vite). Pour le reste, je ne constate aucun pop-up disgracieux, aucune texture ratée : tout est (presque) aussi beau que dans la vraie vie.
- Le jeu propose un mode "hors ligne", mais je ne le recommande pas. En terme de détails (et donc, de réalisme), c'est le jour et la nuit ; c'est même laid. A éviter à tout prix !
- Si les photos satellite ont, en grande partie, permis le miracle technique qu'est Flight Simulator 2020, elles sont aussi responsables d'un certain nombre de défauts. J'ai mentionné plus haut la relative faiblesse des textures utilisées pour le sol ; je me dois aussi de mentionner la présence variable de véhicules figés sur les routes ou de bateaux laissant une traînée d'écume derrière eux et pourtant parfaitement statiques (beaucoup des routes et des mers ont été "nettoyées", mais pas toutes). S'agissant des routes justement, elles manquent souvent de réalisme dans les régions à relief, le bitume se contentant d'épouser le relief de la pente et devenant, par la même occasion, totalement impraticable (essayez de conduire sur une route penchant à 60 degrés vers le vide, vous verrez)).
- Comme dans les premiers MSR/PGR de la grande époque, le décor, si beau soit-il, est figé. Aucun être humain ou animal ne s'y promène ; tout juste quelques voitures se déplacent-elles ici ou là. Des éoliennes, les rides à la surface de l'eau des mers et des lacs, les nuages et la météo, donnent un peu de vie à l'ensemble, mais j'aimerais tellement voir des petits points se déplacer au sol. Ce point est, à mon sens, la plus grande amélioration qu'Asobo pourrait apporter à son programme.


Depuis ce message, j'ai poursuivi ma découverte du monde façon FS, pour me rendre compte d'un autre défaut, assez prévisible en fait : puisque les photos satellite sont prises à la verticale de la Terre, toutes les textures situées sur des surfaces quasi-perpendiculaires sont ratées. Le jeu fait illusion tant que les reliefs sont assez doux (c'est-à-dire : la plupart du temps), mais lorsque ces reliefs se font beaucoup plus abrupts, le peu de texture capté par les satellites est allongé / étiré de façon grotesque, rendant falaises et canyons peu définis - et donc, très peu ressemblants à la réalité. Ce problème ne se produit pas dans le cas de constructions humaines (maisons, immeubles), puisque des modèles de bâtiments plus ou moins fidèles au monde réel ont été conçus pour apparaître dans le jeu.

En tout cas, je poursuis ma découverte du jeu à coup d'une heure ou deux par jour, et c'est toujours aussi grisant. J'ai, d'une certaine façon, l'impression de survoler le monde pour de vrai. C'est vraiment étonnant.

  Voir le site web de David
dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Le GamePass sur la Serie X

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5314
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2021-08-03 17:46
Clairement, cette expérience est vraiment hallucinante techniquement.

L'autre chose étonnante, c'est que le joueur que je suis s'emmerde un peu.

Mes enfants de 8 ans pas du tout, ils s'éclatent dans Paris à passer sous les ponts ou sous la tour Eiffel.
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10062
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2021-08-04 10:15
Citation :
Le 2021-08-03 17:46, dante2002 a écrit :
L'autre chose étonnante, c'est que le joueur que je suis s'emmerde un peu.

Le joueur que tu es n'aime tout simplement pas les simulateurs de vol et/ou les voyages.

Je ne suis moi-même pas fan des simulateurs de vol - fascinants dans leur complexité, mais trop techniques pour m'inciter à m'accrocher. Je suis en revanche grand amateur de beaux paysages et de roadtrips en tous genres, c'est pourquoi Flight Simulator 2020 est, dans mon cas, comme un cadeau tombé du ciel.

Je lis les avis de nombreux utilisateurs qui, comme moi, préfèrent voir en FS2020 un simulateur de voyage plus qu'un simulateur de vol. On prend la manette, on pointe un lieu sur le globe terrestre, et pouf : on part en exploration avec une facilité déconcertante, un confort total, et une beauté visuelle à couper le souffle.

L'expérience, très relaxante, ne correspond sans doute pas à ce que l'on attend d'un "jeu vidéo". Il est toutefois possible de retrouver les codes du genre en se frottant à des modes plus scriptés, comme celui des atterrissages à effectuer dans des conditions délicates. Ce que font tes enfants s'approche beaucoup plus des attendus d'un jeu vidéo, même si je doute que leurs cabrioles les tiennent en haleine plus de quelques jours. Pour l'instant, je me contente du mode libre, qui correspond à ce que j'attendais de FS2020. J'ai un peu touché aux tutoriels, très bien fichus, grâce auxquels j'ai pu effectuer mon premier atterrissage vraiment réussi - une superbe expérience, qui me donne envie de m'intéresser plus avant à l'aspect simulation du jeu.

FS2020 m'a littéralement happé, ce qui était prévisible. Je serais curieux de savoir combien de joueurs, débutants et éclairés, ont également connu le même sort depuis sa sortie.

  Voir le site web de David
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Control

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3126
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2021-09-27 22:46
Courchevel au loin...

Image

Le mois dernier, j'ai testé le multi-écrans / Surround de nVidia.

Image

C'était marrant et assez immersif, mais en mouvement, les bords de l'image (de chaque côté des écrans extérieurs) sont trop étirés et leur mouvement du décor est trop rapide, ce qui fait qu'au bout d'un moment c'est limite désagréable. De plus, même si c'est jouable, on descend de 35/40 images/s à environ 10/15 (j'ai été agréablement surpris : je ne m'attendais pas à une aussi bonne vitesse alors que je jouais en 5760x1080, ma carte vidéo 1060GTX a encore de la ressource).

Image

L'expérience a quand même été intéressante, même si mon écran central était plus volumineux que les deux de chaque côté, ce qui a un peu gâché les raccords. Mais quitte à acheter 3 écrans, je préfère acheter un écran 42 pouces, qui fait au final 2 écrans de large : l'image est suffisamment large pour qu'on en profite, mais pas assez pour que les éléments complètement à gauche et à droite soient difficiles à regarder. Et en plus on a une image en 3840x1080 au lieu de 5760x1080, ce qui permet d'augmenter le nombre d'images par seconde.

On verra ça dans un ou deux ans.
_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON


simracing
Pixel microscopique


Inscrit : Oct 08, 2021
Messages : 1

Hors ligne
Posté le: 2021-10-08 11:22
Quand on voit comment le domaine de la simulation a explosé, je me demande vraiment ce que ça va donner dans 10 ans. J'ai encore le souvenir de mon premier volant sur playstation 1 il y a presque 20 ans et comment j'étais dingue.

Maintenant on a droit à des retours de force et tout c'est assez fou.

Wait & See mais j'avoue avoir hâte !
_________________

[/IMG] https://simracing-generation.fr [IMG]



Index du Forum » » Jeux » » Flight Simulator II : L'article

14 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)