les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Super Mario 3d All-Star : y en aura Koopa pour tout le monde
28 messages • page
12
Auteur Super Mario 3d All-Star : y en aura Koopa pour tout le monde
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2020-09-26 22:44   [ Edité le: 2020-09-26 22:54 ]
Et on se met en vue subjective en appuyant sur le joystick droit. Donc oui, on peut faire tous les mouvements du jeu sans problème avec les boutons des manettes de la Switch.

Perso, je trouve même que la maniabilité est mieux qu'avant car, pour ne rien vous cacher, les gâchettes analogiques m'avaient un peu gonflé dans le jeu d'origine sur Gamecube. Je veux dire, devoir faire attention à ne pas appuyer trop fort sur la gâchette pour ne pas faire du sur place quand on jette de l'eau, alors que ça ne sert à rien dans le jeu de devoir jauger le débit d'eau, moi ça m'avait gonflé. Là au moins, une gâchette pour le jet d'eau quand on court et une autre quand on est immobile, c'est dix fois plus confortable, franchement.

Bref, c'était du gros gadget, les gâchettes analogiques pour ce jeu, un truc qui énervait le joueur plus qu'autre chose. Bien content d'en être débarrassé.

Citation :
Dans les collines Bianco, par exemple, on peut passer par le mur d'enceinte pour aller de l'autre côté du lac, alors qu'au premier regard on dirait que ce mur est bien trop élevé.


Il y a énormément de passages qu'on peut contourner dans le jeu, si on maîtrise bien le gameplay (rien n'oblige le joueur à suivre les flèches dans ce jeu, il y a plein d'autres chemins possibles, certains plus ou moins tordus, c'est génial). C'est l'un des plus gros points forts du jeu, ce sentiment de liberté qui invite à expérimenter plein de possibilités. Dans Mario Sunshine, vous pouvez même vous amuser à aller directement au village Pianta (normalement censé être le dernier niveau avant Corona Mountain) dès le début du jeu avant même d'ouvrir l'accès aux collines Bianco, si vous avez une bonne maîtrise des mouvements de Mario.

J'avais aussi adoré ça dans Super Mario Odyssey (le fait de pouvoir accéder à plein de Lunes sans pour autant posséder un ennemi par exemple, ou bien tenter d'esquiver des boss normalement obligatoires à affronter comme le boss lapin du pays de la cuisine, ça donnait lieu à des phases de plate-forme bien chaudes et assez cool), et aussi dans Super Mario 64 (par exemple, réussir à attraper l'étoile 6 sur le champignon du niveau 12 de la montagne par un saut en longueur bien placé depuis une altitude assez élevée, au lieu de faire le truc de base avec le canon, mais il y a plein d'autres exemples comme ça). Du vrai "emergent gameplay", ces Mario en 3D, c'est génial. Beaucoup de rejouabilité et de possibilités.

David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 9706
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2020-09-27 17:27
Citation :
Le 2020-09-26 19:45, nicko a écrit :

Quel mouvement est impossible ? Tous les boutons ont leur équivalent sur Switch. Le clic en fond de gâchette est déporté sur le deuxième bouton de tranche, c'est tôt.

Exact, je répétais les propos du fiston alors qu’il testait le jeu pour la première fois. Il m’a avoué ce matin être parvenu à reproduire le « mouvement impossible ».

Il se bat encore pas mal avec la manette de la Switch, mais j’imagine qu’il s’y fera.

  Voir le site web de David
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 408

Hors ligne
Posté le: 2020-09-27 17:34
Ah, les enfants, de nos jours !

Comment ça, on était pareils, à leur âge ? Mais pas du tout !

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26858
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-09-27 23:58
Bah la mienne est pas du tout comme moi à l'epoque. Elle teste pas, si tu lui file pas la solution elle ne fait rien
_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6087
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2020-10-13 09:10
J'ai bientôt terminé à 100% la version "3D All-Stars" de Super Mario Galaxy, ce qui me permet d'ores et déjà de dire quelques mots de cette compilation, non en tant que telle car tout a déjà été dit sur elle (son côté "minimaliste", l'émulation imparfaite de Sunshine, les contrôles, etc.), mais concernant les trois titres en particulier. Je les connais bien et je les ai souvent revisités ; mais jamais d'une façon aussi proche dans le temps, et cela a eu des effets intéressants sur ma perception des jeux. Je les ai faits dans l'ordre, "chronologiquement" et même si la vie de Mario ne s'est pas arrêté à ces trois jeux en particuliers (notamment du fait de la série des "New..." et "Mario 64 DS" qui se sont interposés), ils composent un fil continu permettant de voir, véritablement, l'évolution de l'esprit de la "3D made in Mario".

Super Mario 64

Comme je disais plus haut, au regard de mon article paru jadis sur le site, je trouve que mon avis concernant cet épisode inaugural n'a pas changé. Il m'apparaît toujours comme un exercice de style, comme un essai de plein de petites choses, souvent réussies, occasionnellement ratées, un rapetassage qui a fait l'histoire, mais qui manque de profondeur au fur et à mesure qu'on s'y penche. Pour un peu, Super Mario 64 ressemble à ces "salles de test" que l'on verra à l'avenir dans les "debug mode" des jeux en 3D, vous savez, ces zones quadrillées qui permettent de mesurer exactement les sauts, de tester la physique des personnages et ainsi de suite.

Image

Une fois cependant que l'on a accepté ça - ou que l'on s'en est souvenu ! -, et que l'on prend le jeu pour cette série d'épreuves diverses, très vives et courtes (les plus longues sont sans doute celles de la montagne ou de la Rainbow Road, à cause souvent du chemin contraint exigé pour se rendre à telle ou telle zone), on s'éclate comme jamais. Mieux, même : je trouve que je me suis mieux amusé cette fois-ci que lors de ma dernière vraie partie, il y a trois ans, lorsque j'ai écrit l'article pour le site. Déjà, le petit lifting vidéo a permis de mieux profiter des couleurs très agréables du jeu, et il était agréable de refaire l'expérience sur grand écran. Ensuite, il est vrai, ma maîtrise et ma connaissance du jeu sont allées augmentant, et je suis aujourd'hui bien plus téméraire quant à mes mouvements, je n'hésite plus à sauter un peu partout, à rebondir, à faire des sauts en longueur, là où j'étais bien plus timoré jadis : le fait d'avoir vu pas mal de speedrun du jeu m'a déniaisé, pour ainsi dire.
Malgré ses défauts, et malgré ses épreuves parfois difficiles pour le 100% (les 100 pièces d'or de Tick Tock Clock m'ont rendu fou !), je pense qu'il est toujours appréciable d'y revenir, ne serait-ce que parce qu'il demeure un jeu historiquement important du média. Je ne vous encouragerai point cependant à le finir totalement - à moins que vous ne le désiriez ! -, et à vous contenter de chercher à vaincre le dernier Bowser avec 70 étoiles. Je regrette encore de ne pas avoir eu un "vrai" remaster du jeu à l'aune de ce que proposait ce niveau de Super Mario Galaxy 2, ou ce royaume de Super Mario Odyssey (qui sait, un jour peut-être !), mais la nostalgie a fonctionné chez moi en plein.

Super Mario Sunshine

Des trois, SMS a sans doute été ma plus grande surprise. La dernière fois que j'avais fait le jeu, c'était il y a deux ans, et partiellement : je trouvais le rendu vidéo bien fade sur grand écran avec ma Wii, et je n'étais pas réellement dans son esprit. J'avais cependant apprécié ce petit parcours, Mario demeurant Mario, mais j'étais resté sur cette semi-déception qui traversait l'esprit des critiques du temps. J'avoue alors que sa relecture, dans cette compilation, m'a bouleversé : j'ai considérablement mieux apprécié SMS qu'à son époque, à un degré que je ne croyais point possible.
Déjà, le relifiting, nonobstant ces problèmes divers d'émulation, a fait énormément de bien au jeu et j'ai pu profiter de nombreux détails, des couleurs chatoyantes, des animations fendardes du jeu, que je ne distinguais point jadis. La maniabilité également m'a surprise dans son efficacité au regard du pad original : quand bien même aurait-on efficacement perdu un peu en richesse au regard de FLUDD - nous privant, du coup, de l'aspersion par à coup que font les superplayers pour accélérer le nettoyage -, je rejoins ce que disait plus haut Bigby, ce "gadget" de la pression est efficacement remplacé par deux touches, l'un pour laver en se déplaçant, le second en s'immobilisant.

Mais surtout, en me concentrant cette fois-ci à terminer tout d'abord le jeu, c'est-à-dire en finissant le chapitre 7 de chaque niveau et puis en m'attardant ensuite au reste, avec une liste pour les pièces bleues pour ne pas m'y perdre, je trouve l'expérience infiniment plus cool. En effet, à l'époque, et lors de ma dernière partie encore, je jouais à ce Mario comme je jouais à 64 et à Galaxy, en croyant que c'était le nombre de shines qui déterminait la progression dans l'aventure. Mais en prenant le jeu comme une aventure narrative, et en réservant la quête des shines/pièces complémentaires à plus tard, en prenant les choses linéairement, le jeu en devient infiniment plus agréable.
Il est, et demeure, le plus jouissif quant au contrôle du personnage, du moins jusqu'à Odyssey. Le jeu est fait pour être speedrunné - et je vous encourage à en voir, tant la chose est belle ! -, et en exploitant le saut-toupie, celui qui vous donne le plus de hauteur, je me suis surpris à aller bien plus vite et bien plus efficacement de ci, de là. Surtout, l'ambiance du jeu est extraordinaire. Une fois le soleil revenu sur la place, c'est-à-dire, une fois le jeu terminé et Bowser battu, l'ensoleillement, la joliesse des décors, le décor tropical donnent un goût incroyable de fun et de beauté, de tranquillité.

Alors certes, j'ai crisé, beaucoup de fois, sur bien des épreuves et ce même si, le temps allant et ma connaissance du jeu s'améliorant, certaines épreuves comme l'oiseau de sable ou les secrets ont été moins douloureux. Le 100% est cependant toujours une horreur, à cause du Pachinko et de l'épreuve du nénuphar, et incroyablement décevant tant beaucoup d'idées,la buse turbo ou Yoshi, sont cruellement sous-exploités, et le jeu persiste à avoir un côté "rushé", qui le dessert sans doute.
Mais si on le prend comme une parenthèse, un spin-off, des vacances, on pardonne tout cela. SMS est le seul Mario de cette trilogie que je relance une fois finie pour le plaisir de ma balader sur la place, rebondir de toits à toits, profiter de l'ambiance nocturne du village Pianta, du beau coucher de soleil de Serena, d'une forme de tranquillité qui m'avait jadis échappé.

Super Mario Galaxy

Une fois encore, l'article que j'avais jadis écrit pour le site me semble encore bon, tant pour ses qualités que ses défauts. Il manque toujours, surtout en comparaison de SMS qui a fortement grandi dans mon estime, un grand espace où s'ébattre, explorer, quelque chose de moins linéaire parfois : les rares planètes autorisant la recherche, comme la "plage saladier" ou le "royaume des abeilles", sont bien trop petites pour être satisfaisantes.
Mais à côté de ça, il y a beaucoup d'idées de gameplay, des jeux intrigants avec ce principe de gravité, une ambiance et un mystère, un émerveillement, qui me renvoie à ce Noël de 2007 où je l'ai découvert. Et même si, c'est vrai, le second épisode ajoute beaucoup et prolonge bien des concepts qui ne sont ici qu'envisagés (comme certaines transformations, le Boo ou le ressort), et même s'il demeure cruellement facile (il l'était déjà à l'époque, il l'est d'autant plus à présent que je suis plus expert dans le maniement du personnage), il reste un très grand jeu Mario, qui a cruellement redynamisé la licence en son temps.

Au niveau du maniement, le passage de SMS à SMG est assez rude, Mario perdant pas mal de sa fluidité. Notamment, le saut de côté est bien moins réactif, mais le saut-tourbillon améliore notablement notre mobilité. En revanche, en ce qui concerne les épreuves mettant en profit le "motion-gaming", le bilan est plus contrasté, et dans les extrêmes. Tout ce qui est de l'ordre du pointage (la bulle d'air ou les étoiles bleues) est amélioré, notamment grâce à la fonctionnalité qui permet de recentrer à la volée le curseur, on y gagne en célérité ; mais tout ce qui est de l'ordre du "tilt", la boule transparente ou la raie manta m'a semblé plus difficile ou, du moins, plus exigeant. Je pense que le capteur de la manette Switch est plus fin que celui de la Wii, et là où jadis il me fallait faire un mouvement plus ample, un geste moins engagé suffit à présent.
Toutes choses égales par ailleurs, cela n'est pas perturbant, ces épreuves étant sinon courtes, du moins facultatives ; et je me suis bien moins agacé sur celles-ci que sur le pachinko ou le nénuphar de SMS. SMG est, et demeure, un très, très grand jeu, dont les véritables tares se comptent sur les doigts d'une main, sur le pouce seul peut-être. Le fait même de proposer à présent de tourbillonner grâce à un bouton, et non plus en secouant la manette, améliore conséquemment le plaisir de jeu et devrait convaincre les ultimes réfractaires à s'y pencher.

------------

Cette compilation, pour résumer, est à la fois une bénédiction et une arnaque intégrale. Arnaque, car disponible, tant physiquement (!) que numériquement (!!) en temps limité, et à un prix indu, pour ce qui n'est, finalement, que des jeux simplement (et imparfaitement parfois) émulés, ne supportant pas la manette Game Cube, sans véritables ajouts si ce n'est que l'accès aux bandes originales, qui ne vaut pas le lecteur de Super Smash Bros. Ultimate.
Une bénédiction, car ces trois Mario sont et demeurent de grands, très grands jeux, pour des raisons toutes différentes : SM64 est un jeu historique, aussi important pour l'histoire du média que Citizen Kane l'est pour le cinéma, ou que le Don Quichotte pour la littérature. SMSunshine est un jeu incroyablement plaisant à voir, coloré et joyeux, d'une ambiance inédite et rare pour le média. SMGalaxy est un chef d'œuvre moderne, à l'inventivité inégalée et au plaisir encore puissant, des dix ans après.

Une fois encore, Nintendo parvient et à m'agacer, et à me plaire : et pour cela, je les déteste et je les aime, comme un adolescent attardé qui ne sait pas s'il veut de la viande, ou du poisson.

C'est super, les gens : j'y retourne !

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26858
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-10-13 11:48
MTF faut que tu m'eclaires, rapetassage ... je connaissais pas ce mot et google me dit
Citation :
Rapetasser : Réparer sommairement, grossièrement (un vêtement, etc.).

Du coup je comprend pas bien ta phrase, tu veux parler d'un truc bricoler à la va vite c'est ca ?


Par contre je rejoins tout à fait ton avis sur la démo technique. D'ailleurs dans toutes les 1ers videos du jeu on voyait exactement ça, les gens qui s'amusent avec la tête de mario, les test de sauts dans la cours du chateau etc....

D'ailleurs est ce que tu as joué a la version DS ? j'avais cru comprendre qu'ils avaient corrigé certains trucs, mais j'ai jamais joué à cette version. Faut dire que l'episode 64 a été assez compliqué. Je l'ai eu après Zelda, et j'ai galéré comme pas permis avec la caméra
J'imagine d'ailleurs que c'est la caméra et un comptage clair des étoiles qu'il te manque pour un remake ?

D'ailleurs (oui ca fait beaucoup de d'ailleurs), au niveau sensation pad en main, c'est aussi facile d'accès avec un pad pro, une switch qu'avec le trident ?


Pour galaxy, tu parles du motion gaming, ca veut dire qu'on ne peut pas jouer au pad du tout ?

Rhaaaa j'hesite toujours à la prendre. J'aimerai bien finir SMG à 100% mais bon si je ne peut pas récupérer ma sauvegarde wii (par le cloud ou n'importe), je me vois mal refaire tout le jeu....
Mais bon je pense le prendre pour ma fille, qu'elle découvre des mario vu qu'elle l'aime bien

_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6087
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2020-10-13 13:30
Citation :
Le 2020-10-13 11:48, RainMakeR a écrit :

MTF faut que tu m'eclaires, rapetassage ... je connaissais pas ce mot et google me dit
Citation :
Rapetasser : Réparer sommairement, grossièrement (un vêtement, etc.).

Du coup je comprend pas bien ta phrase, tu veux parler d'un truc bricoler à la va vite c'est ca ?


C'est plutôt ce sens-là :

Image

Une compilation rapide, quoi, on met des trucs ensemble à la façon d'une ripopée, quoi.

Citation :
D'ailleurs est ce que tu as joué a la version DS ? j'avais cru comprendre qu'ils avaient corrigé certains trucs, mais j'ai jamais joué à cette version. Faut dire que l'episode 64 a été assez compliqué. Je l'ai eu après Zelda, et j'ai galéré comme pas permis avec la caméra
J'imagine d'ailleurs que c'est la caméra et un comptage clair des étoiles qu'il te manque pour un remake ?


SM64-DS est un excellent jeu, et qui permet de proposer une alternative sérieuse au jeu premier, en étendant les possibilités de jeu, en rajoutant des zones, en proposant un petit upgrade des modèles... Un vrai remaster pourrait d'ailleurs capitaliser sur ce jeu-là plutôt que sur l'original, qui proposait du coup une caméra moins saccadée.

Citation :
D'ailleurs (oui ca fait beaucoup de d'ailleurs), au niveau sensation pad en main, c'est aussi facile d'accès avec un pad pro, une switch qu'avec le trident ?


Personnellement, j'ai même trouvé ça mieux avec la manette Switch que le trident de la 64, mais ce n'est que mon ressenti. On voit que la technologie des sticks s'est considérablement améliorée avec le temps.

Citation :
Pour galaxy, tu parles du motion gaming, ca veut dire qu'on ne peut pas jouer au pad du tout ?


On peut tout faire au pad, ou bien en "configuration wii", ou les deux en même temps. Perso, je joue en mode "Wii", avec une manette dans chaque main (ce qui est pratique pour ramasser les fragments d'étoiles), mais en appuyant sur "Y" pour tourbillonner, plutôt que de secouer la manette.

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26858
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-10-13 20:58
Ok parce que je compte jouer au pad, seulement maintenant que t'en parle, il me semble que y'a des moments où faut viser avec la télécommande, du coup je sais pas comment s'est géré....

Bon je sens que je vais le prendre pour ma fille, et j'y jouerai aussi un peu je pense
_________________

Image


Koren
Pixel imposant


Inscrit : Jan 14, 2019
Messages : 535

Hors ligne
Posté le: 2020-11-17 12:11   [ Edité le: 2020-11-17 12:12 ]
Patch 1.1.0 disponible pour Mario 3D All Stars !

Au menu :
- Support complet de la manette GameCube pour Super Mario Sunshine, exactement comme sur GameCube* (note : pour afficher le menu de la compilation, un joycon ou autre manette reste nécessaire en l’absence de bouton « Select » / « - » sur le pad GC).
- Correction de quelques bugs sur Super Mario Sunshine (présence de cubes liées à un debug du jeu, ralentissements pour afficher la carte, contours du 4/3 qui apparaissent quand on utilise la turbo buse sous l’eau).
- Possibilité d’inverser le stick droit (horizontal et vertical) dans les trois jeux pour tous les modes (y compris la visée avec Fludd dans Sunshine).

* :
Oui, les gâchettes analogiques fonctionnement exactement comme sur la version GC.
_________________

Turrican Maniac (©️ nicko).



Index du Forum » » Jeux » » Super Mario 3d All-Star : y en aura Koopa pour tout le monde

28 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)