les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2019
22 messages • page
12
Auteur Le Bilan 2019
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27735
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-01-22 20:53
Citation :
Le 2020-01-22 12:36, yedo a écrit :
11. Yoshi's Crafted World (Switch)
Je pense que c'est le manque de rythme, à la fois à cause du gameplay plus lourd de Yoshi et des collectibles à ramasser


Bah a part le 1er qui etait un mario, tous les yoshi sont contemplatifs et plutot lent dans le deroulé. Ca me gene pas moi au final
_________________

Image


yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 533

Hors ligne
Posté le: 2020-01-23 10:50   [ Edité le: 2020-01-23 10:50 ]
Même le premier avait déjà un rythme plus lent, avec une dimension exploration plus poussée qu'un Mario de base, ce qui fait que je n'ai jamais complètement accroché à Yoshi's Island. Finalement, ça n'a jamais changé, il faut juste que j'arrête d'attendre autre chose de la série des Yoshi. Après, j'aime beaucoup le personnage de Yoshi et le fait de pouvoir jouer à deux est un gros plus.

  Voir le site web de yedo
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22313
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2020-03-16 11:13
Mon bilan de l'année 2019 :

- De janvier à mars, GTA V sur PC. Uniquement le mode solo, que j'ai bouclé en 35h en optant pour la fin où les trois personnages survivent. J'ai déjà pas mal parlé du jeu dans le bilan 2018 vu que j'y avais passé toute la fin d'année. Ma conclusion est que j'ai beaucoup apprécié l'expérience, même si j'ai trouvé ce scénario solo franchement trop long. Je pensais enchaîner avec le IV, dont l'ambiance m'attire davantage, mais finalement j'ai renoncé faute de temps libre.

- Crackdown 3 et Forza Horizon 4 : commencés mi-mars après avoir entamé mon mois d'essai au Game Pass, mais abandonnés après quelques jours, non pas parce que je ne les aimais pas mais parce que, sentiment perso, je ne peux pas me résoudre à l'idée que l'accès à un jeu dans lequel je m'implique vraiment me soit limité par un abonnement. Surtout quand il y a du multi-joueur et que je peux être amené à le ressortir même des mois après être passé à autre chose. Et si on veut les acheter, j'ai l'impression que ce sera éternellement au prix fort ou avec des réductions de rapiat. Comme à côté de ça j'obtiens gratuitement Subnautica, Celeste et The Messenger... Enfin bref.

Mes quelques heures sur Crackdown 3 ont été agréables mais je n'ai pas oublié que c'est surtout quand on a upgradé son perso à fond que ce jeu peut devenir génial. Là, je suis sûr de n'avoir eu qu'un aperçu. Concernant Forza Horizon 4, mon PC est un peu juste pour le faire tourner comme il faut (j'ai changé de carte graphique depuis mais pas pu le relancer pour voir ce que ça changeait). Pour avoir du 30fps stable il fallait que je joue avec le rendu graphique d'un jeu 360... L'impression globale qu'il m'en reste est que ça peut devenir un excellent jeu de caisse, mais seulement après avoir réglé pas mal de choses : épuration de l'interface, ajustement précis de plusieurs paramètres de difficulté/réalisme, nombreuses tentatives de lancement du jeu avant d'être sûr qu'il ne ralentira pas… Bref il faut du temps, et y jouer en dilettante ne doit pas être très satisfaisant. Enfin c'est ce qu'il m'a semblé.

- Avril et mai, Hollow Knight sur Switch. 80H de jeu, 90% terminé.
J'ai développé mon avis dans le topic du jeu :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15787&forum=1

- Mai et juin : Yooka-Laylee sur Switch. 50H de jeu, 85% terminé.
Bon, contrairement à mes impressions initiales, la version Switch est vraiment pas jojo, mais alors vraiment pas. Surtout en mode portable. Et elle n'est pas franchement fluide pour autant (j'en ai pris conscience en enchaînant sur DKC Tropical Freeze). A part ça, j'ai bien aimé. C'est beaucoup trop long si on veut tout collecter, au point que les défauts, certains archaïsmes et l'aspect inégal des niveaux (ainsi que de leur musique) finissent pas se voir un peu trop. Mais l'intérêt est bien là et je n'ai jamais cessé de trouver l'ensemble sympathique et attachant.

- De avril à septembre : Super Mario Maker 2 sur Switch.
Voir le topic dédié où j'ai beaucoup posté :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15374&forum=1
Le jour où Nintendo aura trouvé une solution pour que des gens en nombre acceptable jouent aux niveaux qu'on a postés, les Mario Maker deviendront un truc qu'on ne lâche jamais vraiment sur de longues années. A ce propos je soutiens pleinement l'idée de Simbabbad de proposer une version dématérialisée gratuite servant uniquement à jouer, sans outil de création ni mode solo. Mais pour l'instant ce n'est pas du tout le cas et je me suis beaucoup plus vite découragé qu'avec le premier. Les mises à jour n'y feront rien, du fait notamment que l'éditeur de niveaux était dès le départ bien assez riche. Ceci dit, créer une petite dizaine de niveaux aura été, encore une fois, passionnant et plein d'enseignements.

- Août – septembre – octobre : Donkey Kong Country Tropical Freeze sur Switch. 25H de jeu, 90% terminé.
J'avais déclaré forfait quand le jeu était sorti sur WiiU car on annonçait une difficulté accrue et j'avais déjà baissé les bras à mi-chemin pendant l'épisode Wii. Apprendre qu'on avait désormais une barre de vie plus longue et qu'un perso cheaté était proposé (que je n'ai jamais utilisé finalement), et voir tous ces compliments sur le jeu, m'a poussé à prendre cette réédition Switch malgré son prix disons-le assez scandaleux. Aucun regret : c'était franchement très bien, certains niveaux m'ont époustouflé (en particulier celui où tous les ennemis et le décor bougent au rythme de la musique), le nombre de niveaux est adéquat, et le challenge est idéalement dosé.

- Novembre : Celeste sur PC. Fini avec tous les "collectibles" et faces B jusqu'au milieu du 2e niveau, en 41h.
J'ai posté mon avis sur le topic dédié :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15873&forum=1
Quand on termine un jeu très prenant, difficile, qu'on a beaucoup aimé et qui nous a obsédé, on est content d'être arrivé au bout (ou du moins d'avoir rempli les objectifs qu'on s'était fixés), et puis on se demande ce qu'on va pouvoir faire à présent, on a du mal à tourner la page. Même si j'ai beaucoup aimé Celeste et ne l'ai lâché que lorsque la difficulté est devenue, selon mes critères et mon niveau, absurde (c'est à dire pendant les faces B du niveau où on passe à travers de warp-zones glissantes), je n'ai pas eu cette sensation. Il n'a pas été difficile de le remiser et en y jouant, sur la fin, j'avais déjà passé la phase de transition nécessaire pour démarrer quelque chose d'autre.

Celeste est un jeu remarquable et le fait qu'il m'ait procuré 40 heures de plaisir ludique sans le moindre élément superflu est quelque chose d'énorme en soi. Mais je n'en suis pas vraiment tombé amoureux. C'est, à mon avis, parce que les développeurs ont oublié que lorsqu'on propose une difficulté élevée au joueur afin qu'en la surmontant il ressente un sentiment d'accomplissement, eh bien il faut que ce sentiment finisse par arriver. Et dans Celeste il se fait désirer en vain. Chaque fois qu'on pense s'être surpassé, on réalise aussitôt qu'on n'a fait que progresser vers le moment où, inévitablement, on ne sera "plus invité". Et on le sent presque tout le temps, en particulier lorsqu'un passage assez ardu, ayant nécessité une vingtaine d'essais, nous récompense avec une cassette qui débloquera plus tard la "face B", alors qu'on sait déjà qu'il existe des "faces C". A contrario, The Messenger (qui sera dans mon bilan 2020), se présente au départ comme un jeu plutôt hard et complexe avec des références intimidantes mais pousse sans cesse le joueur vers une réussite complète et sait lui signifier intelligemment, et sans lui mentir, qu'il va pouvoir tout boucler sans manquer, entre temps, d'avoir appris beaucoup de choses.

La frustration du Game Over ayant à présent disparu des jeux vidéo elle peut se nicher ailleurs, dans un processus au long cours, et sur ce plan Celeste n'a pas totalement fonctionné sur moi. Mais bon, j'en suis tout de même à 80% satisfait et si je l'avais payé à son prix d'origine je ne le regretterais pas. Et toutes les réserves que je peux avoir sur lui ne concernent en rien ses musiques, dont je n'ai que du bien à dire.

- Décembre : The Legend of Zelda: A Link To The Past sur Switch (émulation SNES). Une trentaine d'heures de jeu, fini à 90%.

J'ai fait un compte-rendu dans le topic dédié :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=6589&forum=1&start=100

_________________

Image


  Voir le site web de Laurent

Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2019

22 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)