les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan des années 2010
50 messages • page
123
Auteur Le Bilan des années 2010
yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 533

Hors ligne
Posté le: 2019-11-27 12:04
Les tops des années 2010 commencent à fleurir un peu partout.
Je me suis dit que c'était intéressant de s'amuser à cet exercice de style sur le forum.

Quels sont les jeux qui vous ont le plus marqué durant cette décennie ?
(ou les jeux incontournables, les meilleurs, ou autre - selon vous).

J'étais parti dans l'idée d'un top 10 mais c'est peut-être mieux de ne pas fixer de limite ou de format.
Ça laisse plus de place aux éventuelles surprises et découvertes.

A vrai dire je n'ai pas encore réfléchi à la question.
Je reviendrai pour poster mon bilan.


  Voir le site web de yedo
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9671
De : mon rectum de vache

Hors ligne
Posté le: 2019-11-27 17:18
Il y a eu des jeux vidéo après 2010 ?


Bon si, quand même : L'Haleine du Sauvage, même si je ne l'ai pas fini, m'a suffisamment accroché pour que je fasse parfois des sessions de plusieurs heures jusqu'en pleine nuit, et ça n'est pas rien dans un contexte où passer du temps sur un jeu relevait du miracle. Je n'avais pas connu tel cas depuis des années.

Image

  Voir le site web de petitevieille
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27750
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-11-27 21:06
Tain après 2010 ? va falloir que je fouille sur GK ....

GodHand il est plus vieux que ca. Du coup je dirai Evil Within comme ca au pif
_________________

Image


JiPé
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 4820
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 00:06
ok... classement d'une totale objectivité

BTA de la décennie : Wonderful 101
TPS solo de la décennie : Vanquish
TPS en équipe de la décennie : Splatoon 2
FPS (sans shooting) de la décennie : Alien Isolation
FPS (avec shooting) de la décennie : Halo Reach
Brawler de la décennie : Towerfall Ascension
Baston de la décennie : VF5 FS

RPG, RTS, plateforme... c'pas mes trucs.
C'est à vous de dire

_________________

"Je joue avec le gyroscope"


  Voir le site web de JiPé
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27750
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 00:25
Bon ok par rapport aux sorties fr sur GK

Je rajoute Vanquish, Deadly Premonition, Alpha Protocol, Alan Wake, BioShock 2, Dead Space 2, Super Mario 3D Land, Daytona USA (oui il est ressorti sur le live ), RE4 (idem), OOT et Majroa sur 3DS, Deus Ex : Human Revolution, Mortal Kombat, Shadows of the Damned, Dishonored, Tekken Tag Tournament 2, Sleeping Dogs, Lollipop Chainsaw, Max Payne 3....

Bon ca c'est pour 2010 -> 2012, la suite demain


_________________

Image


Kollembole
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0000203 pts.

Joue à Mon Backlog Pc 2021 - Bravely Default I ou II ?

Inscrit : Feb 05, 2014
Messages : 3663
De : En Anjou

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 07:59
Citation :
Le 2019-11-27 17:18, petitevieille a écrit :

Il y a eu des jeux vidéo après 2010 ?




...Un peu trop peut-être ?


- Blague à part, j'aurais moi-même du mal à citer les titres marquants de la décennie, dans le détail.
Du moins pour le moment, et certains sont peut-être encore trop frais, trop récent pour savoir s'ils m'ont vraiment marqués à ce point ? Au même titre qu'un Wonderboy III - The Dragon's Trap originel sur Master System, par exemple... )

Réponse dans 10 ans ?



--- Bref, pour l'instant, s'il n'en fallait citer que deux, et en Images :

ImageImage

Ce n'est pas tant pour ce que ce jeu est devenu à présent, mais plutôt parce qu'il m'a accompagné presque depuis le début.


ImageImage

Là aussi, un jeu qui m'as pris du temps de la découverte... Et confirmé mon intérêt pour la famille des Metroidvania. ( La suite appartient à la décennie suivante, d'ailleurs... )


( Pour le reste, de mémoires vidéoludiques post-2010, il restera aussi beaucoup de musiques... Et de chouettes Jrpg inachevés. )






_________________

[...]


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22314
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 11:26
C'est un peu tôt pour faire ce topic, il aurait fallu d'abord qu'on fasse le topic bilan 2019. Mais je vais commencer à dresser une liste des jeux que j'ai pratiqués en commençant par le bilan 2010.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 533

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 12:30
Oui, je me suis posé la question de savoir si c'était pas un peu tôt.
On peut toujours le remettre à plus tard (fermer le topic, le ranger dans une catégorie invisible du forum et le ressortir plus tard, je ne sais pas ce qui est possible).

  Voir le site web de yedo
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27750
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-11-28 19:13
Bon on continue

2019 toujours nintendo Luigi's Mansion 3, Yoshi's Crafted World,
Et bien sur Resident Evil 2 (Remake)

2018 : Pokémon : Let's Go Pikachu, Mega Man 11, Capcom Beat 'Em Up Bundle, The messenger

2017 : The Evil Within 2, Tekken 7 parce que Tekken , Ultra Street Fighter II : The Final Challengers parce que Street
Et je mettrai Resident Evil 7 qui est plutot pas mal vu les catastrophes precedentes

2016 : Mortal Kombat XL. Et Re0 qui est ressorti sur xbox. Pas une super annee :s

2015 : Saint Seiya Soldiers' Soul : il m'a bien plut même si y'a des lourdeurs
Yoshi's Woolly World : une merveille. Et encore un jeu nintendo ^^
Resident Evil la reedition parce que ce jeu dechire

2014 The Wolf Among Us, je suis pas fan des qte mais le scenar est tellement prennant ...
Shadow Warrior (xone) parce que j'adore les jeux bourrins no brain ^^
The Evil Within : j'en ai parlé des tonnes de fois. Le jeu est un des meilleurs survival du monde. Alors oui y'a des petites approximations sur le scenar, et il faut rentrer dans le gameplay, mais bon sang c'est un vrai regal.
Murdered : Soul Suspect : un ovni. Pas un grand jeu, mais un tres bon jeu du coup je le mets quand meme
Ninja Gaiden III : The Ancient Ship of Doom : parce que ninja gaiden ^^


2013 Quasi que du nintendo dans les trucs mémorables:
Super Mario 3D World, The Legend of Zelda : A Link Between Worlds, New Super Luigi U.
Mais aussi Gears of War : Judgment (je l'aime bien au final), BioShock : Infinite parce que bioshock.
Et tekken revolution parce qu'il m'a bien occupé pendant mon chomage



Bref pas mal de nintendo en fait. J'avais jamais fait gaffe jusque maintenant
_________________

Image


IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Rimworld

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13333
De : Vallauris, 06.

Hors ligne
Posté le: 2019-11-29 09:22
Ca va être hyper dur... Faut que je me replonge dans les sorties de ces années, 2010 ça remonte vraiment loin


yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 533

Hors ligne
Posté le: 2019-11-29 10:34
Et oui, c'est aussi ça qui est intéressant. A l'époque, la génération X360/PS3/Wii arrivait à maturité et on jouait encore sur DS... Le temps passe vite mais en même temps ça paraît loin. C'est intéressant de constater l'évolution des jeux vidéos au cours de cette décennie, se rendre compte des tendances qui se sont dessinées, et qui se sont imposées ou non. On part de loin quand on y réfléchit : on ne pouvait même pas jouer en HD avec la Wii.

  Voir le site web de yedo
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à CrossCode (post-game), faire des Nuzlockes

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2744
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2019-11-29 23:19
N'étant pas très client des tops 46 587 - je suis une vraie girouette, si je vous en donne un j'aurai changé d'avis la semaine suivante !, je vais livrer le top 10 de mes expériences en rapport avec le jeu vidéo ces dix dernières années. C'est plutôt long avec de vrais morceaux de moi dedans, donc probablement indigeste.

1/ Ma réconciliation avec les Zelda

Pendant 20 ans, j'ai voué un mépris royal envers Zelda. Un héritage de mon passé de Segalopin ne voyant presque jamais de Super NES dans son entourage ? Peut-être bien. Il s'est passé plusieurs essais pourtant, entre ce jour où je découvris Link to the Past chez un copain chez lui à Givors à un très jeune âge (10, 11 ans ?), et sa complétion il y a deux ans de cela. Essais infructueux, dont un particulièrement mémorable où je me suis endormi devant...à ma décharge, j'avais mal dormi, mais bon, quand même. Puis vient ce mois de, où je finis par le plier. Et surtout de prendre un pied pas possible dessus.

Qu'est-ce qui s'est passé ? Une révélation ?

Je crois qu'il s'est surtout passé 20 ans. Et que pendant ces deux décennies, j'ai engrangé tout un tas d'expériences nouvelles, de points de vue différents du mien, et un nombre de propositions ludiques à en donner le tournis. Une évolution personnelle qui a changé ma relation avec Link to the Past en mars 2017 et qui me fait dire, une fois le jeu fini, je pose le pad SNES et je me dis "mais il est super ce jeu ! Pourquoi est-ce que je ne l'aimais pas avant ?".

Pourquoi, en effet. Il y a pourtant d'autres exemples similaires dans ma vie, JV ou non (pourquoi est-ce que j'ai mis si longtemps à écouter Deep Purple !?), mais ce sentiment me surprendra toujours. C'est ainsi que j'ai pu finir Breath of the Wild, jeu que l'on m'avait prêté et que je n'avais aucune intention de terminer, et sur lequel je me suis finalement bien amusé...par contre Twilight Princess m'ennuie. Comme quoi tout n'est pas rose ! Je me demande ce que cela donnera quand je relancerai Link's Awakening...

2/ Ma réconciliation avec les rogue-like

J'en aurai parcouru, du chemin, avec ces Rogue-likes. En fait, comme souvent dans une relation, une mauvaise entente vient d'un malentendu : le mien avait été d'attendre d'eux ce qu'ils ne pouvaient, ne voulaient pas offrir en premier lieu, à savoir un bon level-design. Une idée sur laquelle je suis restée bloquée bien longtemps, trop habitué à une vision japonisante de la conception vidéoludique. Pas mal de jeux sont passés par là depuis, notamment The Swindle qui reste une expérience vraiment à part (je remercie chaudement Simbabaad d'avoir joué au ping-pong verbal, ça m'a beaucoup aidé !), qui m'ont permis de remettre en cause cette vision étriquée.

Non pas que tout est bien et tout finit bien ! J'ai encore du mal avec nombre d'entre eux, un certain blocage se fait ressentir...mais j'ai arrêté de leur reprocher leur cahier des charges pour les apprécier pour ce qu'ils ont à apporter.

3/ Mon divorce avec la presse JV

Alors pour être tout à fait honnête, ça a commencé avec la venue de Nolife, très bonne chaine au demeurant (j'ai pu être assez sévère, c'est vrai, mais je l'aimais bien malgré tout). Pourtant enthousiasmé par ce qui s'annonce être la vraie descendante de Game One quand celle-ci était bonne et sur laquelle j'ai découvert bon nombre de choses, notamment Red Dwarf, une série que j'adore encore aujourd'hui, je me rends compte que je loupe de plus en plus d'émissions... et que je me dis que ce n'est pas très grave. Il se passe la même chose pour Pix'n'Love et autres périodiques comme IG Mag ou Games, que j'achète en pointillés et dont je dévore pourtant la majorité des articles.

J'aime bien...mais je ne ressens pas l'envie de m'abonner. Et puis je réalise que mon parcours de joueur, ou peut-être de personne, m'a amené à ne plus en avoir besoin. Plus jeune j'étais un très, très gros consommateur de presse JV, accumulant entre autres Megaforce, Bible des Secrets puis Joypad. Mais maintenant, je pense avoir construit et déconstruit mon propre référentiel critique (les discussions sur le forum et maints articles y ont contribué pour beaucoup), si bien que la presse JV ne me sert plus à grand-chose. Ce n'est pas de sa "faute", c'est juste que je ne suis plus vraiment le public. Si j'avais dix ans de moins, ça aurait été un bonheur de tous les instants que de grandir avec Nolife et une presse pourtant aussi passionnée.

Mais j'ai grandi avec autre chose, qui n'a pas moins de valeur. Et aujourd'hui, la presse et moi avons chacun pris des chemins différents. C'est un peu triste, ça sonne comme une rencontre manquée, mais c'est comme ça.

4/ Shin Megami Tensei devient ma série de RPG favorite.

Auparavant butineur dilettante, sans réelle série favorite, j'achète Persona 3 FES en 2009 sur un coup de tête. Je déclare forfait 56h plus tard, sans comprendre que je ne le jouais pas correctement...Un ou deux ans plus tard, c'est Lucifer's Call qui m'hypnotise et me laisse exsangue après l'avoir fini en 71 heures. Comprenant enfin que ma compréhension part trop classique du genre m'avait fait rater quelque chose d'unique, je relance P3 du début avec un plan de jeu en tête, et je l'adore. Puis suivent P4, les deux épisodes de P2, Digital Devil Saga, les épisodes canoniques sur SNES...

Ce n'est pas que je ne jure que par eux, mais de par leur ambiance, les thèmes, les personnages, le game-design, c'est la seule série qui me parle complètement. Il m'arrive très souvent, quand je joue à un autre RPG, ce que serait la proposition de jeu d'un SMT par rapport à lui...Problème : cela colore le vécu que je peux avoir sur tous les autres RPG, m'empêchant parfois de les apprécier pour ce qu'ils sont. Mais le cas reste rare, sans grande conséquence face au principal apport historiciste : comme Megami Tensei a en quelque sorte suivi une autre branche de l'évolution, chaque jeu met en exergue tout l'arbre généalogique du genre, et c'est génial.

5/ Les Souls redéfinissent ce que j'attends d'un jeu vidéo.

C'est fin 2012 que je prends Dark Souls à vil prix, curieux d'un bouche à oreille vivace. Le premier contact est désastreux : lourd, pesant, mon aventurier n'arrête pas de mourir dans le Village des Mort-Vivants, la Nouvelle Londo, les Catacombes, toutes les 10 secondes. Frustré, je désinstalle le jeu et me jure de le revendre...

Mais sans m'en rendre compte, je pense à lui. Comme un bourgeon éclosant lentement, l'idée d'une partie idéale commence à germer. Ça me travaille, m'obsède, même. Je relance le jeu du début le lendemain avec un Pyromancien. C'est toujours dur, mais je me rends compte que je l'avais mal compris. Je l'apprivoise, lentement, par à-coups, jusqu'à comprendre qu'il est en train de me faire le plus beau des cadeaux : il croit en moi. Dark Souls veut voir son joueur réussir, et il veut qu'il réussisse avec toute la gloire qu'il mérite. Il est donc hors de question de lui proposer de la facilité, de lui mettre la cuillère à la bouche : ce qu'il veut, c'est un héros, un guerrier qui triomphe de défis impossibles au premier abord. Un Souls aime son joueur par un amour vache comme on en fait plus - du moins, à cette époque.
Par frustration, j'arrête le jeu une seconde fois dans les cavernes de cristal, un peu avant Seath, n'arrêtant pas de tomber depuis les ponts invisibles...et là, encore une fois, j'y pense toute la nuit jusqu'à me dire "non attends, ça serait trop débile d'avoir mis des ponts invisibles qui font des zigzags...si ça se trouve, le pont n'est qu'une grande ligne droite !". Je ré-installe le jeu le lendemain, retourne dans la caverne, et traverse le pont invisible du premier coup en courant tout droit. J'éclate de rire en traitant le jeu de gros bâtard.

Ça y est, je suis amoureux.

Maintenant, ce que je veux d'un jeu vidéo, c'est qu'il me respecte, au moins autant que j'aime le médium. Je ne peux plus me contenter de moins. Tant pis pour les autres.

6/ Les jeux de versus, ou la fin du feu sacré

Nous sommes fin 2010 et je me paie mon tout premier stick arcade. Un HRAP EX à 150€, car KOF 2002 UM vient de sortir sur le XBLA. C'est le début d'une odyssée sur les forums de Neo Arcadia et Console League, une année presque pleine pendant laquelle je pense, vis, respire les jeux de combat. Je rentre de l'usine fourbu pour brancher le stick et faire de la tape en ligne, et même parfois chez des gens quand je peux descendre sur Lyon (un HRAP EX, c'est un peu lourd et encombrant...). Non pas que j'y excelle, loin de là, mais j'ai un désir brûlant d'apprendre, de m'améliorer, et surtout de partager. Mon équipe d'alors, composée de Xiangfei, Jhun Hoon et Lin, occupe une grosse partie de mon esprit. Arrive cette session en ligne avec Frionel, illustre joueur de la série, où nous allons jouer (enfin, je vais me faire dérouiller !) pendant 1h30 non-stop, et où j'en apprendrai plus sur le jeu que pendant 2 semaines à m'entraîner tout seul. Mais tout de même, je décide de prendre Blazblue Continuum Shift dans la foulée, histoire de me faire un second jeu d'appoint.

Vient alors un problème : SNK est infoutu de faire un bon netcode, et au bout de 6 mois les joueurs désertent KOF 2002 UM. Je me retrouve donc à jouer plus souvent à Blazblue, un jeu que je n'apprécie que moyennement car son design anime ne me parle pas trop, son apprentissage trop compliqué (il n'y a aucun savoir transversal, ce qu'on apprend avec un perso ne vaut que pour lui...) et sa focale sur les combos assez pénible. Il n'empêche que j'y reste quelques mois grâce à une communauté très accueillante. Je fais même une IRL pendant laquelle on m'apprend à jouer à Guilty Gear XXAC !

Puis sort Arcana Heart 3. Encore plus anime, certes, mais avec un système de jeu très fluide, permettant sur le papier de pouvoir jouer comme on le souhaite, avec pléthore de possibilités de jeu. Hypé avec une petite dizaine d'habitués de Blazblue, je me lance dans l'aventure, et ce sera quelques mois de pur bonheur à jouer tous les soirs, à se défier lors des tournois sur Fightplay (qui a fermé depuis), à faire des sessions d'étude. Mais ce n'est au final qu'une parenthèse, on le sait tous, car Capcom phagocyte la communauté avec Marvel VS Capcom 3 et surtout, encore, toujours Street Fighter IV. Bien vite, encore plus vite qu'avec KOF, le jeu est déserté.

Et je finis par me poser la question : est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Est-ce que je dois changer de jeu tous les 6 mois pour continuer à vivre ça ? Est-ce que je dois laisser tomber les jeux que j'aime pour jouer aux jeux auxquels il y aura des joueurs dessus ? Et surtout, comme ces jeux demandent du temps et de l'énergie pour être appréciés, est-ce que je dois laisser tomber les autres JV ? Il me paraît évident que la pratique de l'un se fera au détriment de l'autre, ça se voit sur mes bilans 2010-2011 d'ailleurs. Je soupèse pendant plusieurs semaines, puis je fais mon choix : je remise le stick, je rends les gants, je quitte le ring.

Il me reste ce souvenir acidulé des soirs entiers sur le Xbox Live à se battre, à rigoler comme des gamins avec ces gens dont le pseudo est encore vivace aujourd'hui. Et même encore maintenant, quand je vois un jeu de baston tourner, mon regard se fixe sur lui et je ressens la démangeaison. Mais c'est tout. Faute de temps, faute de public, ça s'arrête là. Je rechute régulièrement, j'achète des jeux de baston à vil prix, parfois je les lance pendant 1h, 2h, et j'erre dans le mode Training où je teste en profondeur tout ce qui est possible de faire...puis je le désinstalle, j'enlève la cartouche, je range le CD. Une offrande faite à mes démons intérieurs, en quelque sorte.

Une amie a écrit "Il n'existe jamais que la moitié du ciel". C'est ça, les jeux de versus pour moi. Le plus gros regret de ma vie de joueur, la plus grande occasion manquée.

7/ Le rétro physique devient un loisir de luxe

Je situe le début de mon intérêt pour le "rétro" à deux dates : la première au lycée, quand je revends ma Playstation et ma Gameboy pour me payer une Dreamcast avec Shenmue, mais en gardant 5 jeux. La seconde, c'est en 2005 où une partie de mon premier salaire part dans une Saturn avec Panzer Dragoon Zwei et Dragon Force. A l'époque, je me dis que je fais n'importe quoi de mon argent, qu'il me brûle les doigts.

Il faut dire que le désir de posséder un jeu, chez moi, provient d'une immense frustration enfantine. Venant d'une famille modeste, chaque achat d'une console se faisait en revendant l'ancienne, pour amortir la dépense. Voir sa Megadrive, puis sa Saturn partir à la vente sans pouvoir rien faire m'a fait jurer qu'un jour, je rachèterai tout ce qui a été vendu...et je l'ai fait !
En 2005, j'ai payé Dragon Force 70€, et je trouvais que je l'avais payé cher. Aujourd'hui, je le vois en magasin à 230€, et je me dis que j'ai eu du flair.

J'ai beaucoup de peine pour un jeune qui va vouloir commencer une collection de jeux passé 2015. Les prix ont explosé et ne reflètent plus aucune réalité concrète. Même si je reste très attaché au support physique, je comprends de mieux en mieux la volonté de beaucoup de vouloir s'en affranchir, et de jouer en émulation.

8/La trilogie Zero Escape

Cette série est un cas unique. 999 me prend quelque chose comme une petite vingtaine d'heures, Virtue's Last Reward 40 heures, et Zero Time Dilemma 25 heures, soit une centaine d'heures de jeu cumulées pendant lesquelles je vais noircir un carnet de notes complet. Chronologie, historique, relations inter-personnages, intrigue à tiroirs, théories fumeuses, cette série va m'absorber complètement avec son dynamisme et sa narration qui explose les recettes classiques. A la fin des deux premiers, je suis frustré de voir ce dénouement peu convaincant qui appelle, bien entendu une suite !

La suite et fin arrive, et c'est nul. Nul, naze, pourri, c'est de la merde. Tout ça pour rien ? Non, pas tout à fait car après avoir lu les articles de MTF, je réalise que Zero Escape devient la plus belle déception vidéoludique de mon existence. En général, vous savez qu'un jeu vous déçoit dès les premières heures, voire les premières minutes ; là, je suis monté tout en haut de la montagne, espéré monts et merveilles, pour me crasher en beauté. Une déception horrible, horriblement belle. Me voilà comme un idiot à espérer être déçu de nouveau comme ça ! J'en tiens une couche, quand même, à en arriver à être exigeant même sur mes déceptions !

9/ Les jeux Retrolympiques

J'ai passé 2014 à 2016 dans un état d'excitation que je n'imaginais pas possible, à cause des jeux Retrolympiques. Ma participation comme mon intérêt ont été en dents de scie, mais ils ont fait revivre, au moins pour un temps, le feu sacré du versus que je pensais avoir définitivement perdu. Même si je préfère toujours un duel direct à une comparaison de chronos...I don't fight clocks, I fight people.

Mais certains de ces rounds resteront dans ma mémoire, comme celui d'ISS bien sur, mais CTR, Super Mario Bros 3, Windjammers, Super Puzzle Platformer Deluxe, Freedom Planet, Alzadick...Ca fait réaliser que le jeu vidéo relie les gens, et que même très éloignés, on arrive toujours à s'organiser pour se tirer la bourre et surtout, surtout, partager. Des idées, des avis, des stratégies de jeu, des pensées, mais pendant ces trois ans on a joué ensemble. Peut-être seuls devant nos écrans, mais ensemble. Ça fait des JOJR un moment irremplaçable dans ma vie.

10/ On n'a jamais autant eu de bons jeux, dans autant de genres différents, accessibles aussi facilement.

Ceci vaut pour l'émulation, qui est de plus en plus facile à mettre en place, et ce peu importe le degré de légalité, mais elle vaut aussi pour le commerce. La multiplicité des expériences, des écritures (Furi, Shadowrun Dragonfall et NieR sont trois exemples de jeux à la narration très différente, mais égales en qualité), poussée par une explosion du nombre de jeux (confinant parfois à l'absurde) et la sortie de l'indé de son ghetto, me font souhaiter un JV pluriel.
Il y a des genres de jeu qui ont véritablement éclos ces dernières années, et si je dis à mon moi du passé qu'un jour je prendrais mon pied sur une simulation de chirurgie opératoire, il me ricanerait au nez.

-------------------------------------------------------

Sinon, pour me prêter au jeu, un top 10 ressemblerait à peu près à ça (sans ordre de préférence) :

1/ KOF 2002 UM
2/ Arcana Heart 3
3/ Dark Souls
4/ Pokémon Uranium
5/ Shadowrun Dragonfall
6/ Furi
7/ Zero Escape
8/ American McGee's Alice
9/ Final Match Tennis
10/ Cross Code
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


JiPé
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 4820
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2019-11-30 00:27
Citation :
Le 2019-11-29 23:19, Tama a écrit :

3/ Dark Souls



Ah oui tiens, j'ai oublié les souls...
Perso c'est Demon's Soul que je préfère

Du coup pour arriver à 10 jeux ça serait :

Wonderful 101
Vanquish
Splatoon 2
Alien Isolation
Halo Reach
Towerfall Ascension
VF5 FS
Demon's Soul

et je rajoute
Puyo Tetris
Rez Infinite en VR


Voilà, comme ça je couvre dix genres bien distincts et je considère vraiment que c'est ce qu'on peut y trouver de mieux



_________________

"Je joue avec le gyroscope"


  Voir le site web de JiPé
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9976

Hors ligne
Posté le: 2019-11-30 07:42   [ Edité le: 2019-12-02 13:01 ]
Je n'ai pas assez de mémoire pour faire un top rigoureux, il faudrait que j'ai une liste des jeux que j'ai joués depuis 10 ans, mais il y aurait:

- Stephen's Sausage Roll: on ne peut pas expliquer brièvement pourquoi ce jeu est non seulement le meilleur jeu de puzzles de tous les temps, non seulement le meilleur jeu vidéo de tous les temps, mais probablement ce que l'humanité a fait de mieux lors de son passage sur Terre (voire la principale justification de son existence).
Quand mon heure sera venue et qu'il faudra passer dans l'autre monde/sombrer dans le néant, je penserai à Stephen's Sausage Roll, et ma vie paraîtra avoir eu un sens. Je dis tout cela non-ironiquement.

- Fullblox: un bijou de jeu de puzzles "libre" (basé sur construction kit). Le summum de la série.

- Super Meat Boy: meilleur jeu de plateformes et le plus marquant de la décennie.

- Un Earth Defense Force, probablement le dernier (EDF5).

- Un Monster Hunter, probablement le dernier (World).

- Environmental Station Alpha: mon jeu à la Metroid préféré.

- Antichamber: mon jeu de puzzles à la Portal (pour aller vite) préféré.

- La série Bit. Trip et Bit Trip Runner en particulier.

- Grow Home: c'est Breath of the Wild sans le gras.

- Pac-Man CE DX: chef-d'œuvre néo-rétro (j'aurais aussi cité Geometry Wars Galaxies, mais sorti trop tôt).

- Il faut que je cite un Rogue-like et j'aurais tendance à choisir CRYPTARK, mais c'est sujet à débat.

- Donkey Kong Country Tropical Freeze: meilleur jeu de plateformes/adresse non hardcore.

- Fez: il reste le meilleur jeu d'exploration/puzzles/plateformes à mon avis, et c'est un véritable drame qu'une meute hystérique ait poussé Fish à quitter le jeu vidéo.

- Cursed Castilla (Maldita Castilla EX): dans le genre néo-arcade, il surpasse de loin ses modèles.

- Luigi's Mansion 2: un modèle de complémentarité.

- 1001 SPIKES: un parfait successeur à Rick Dangerous, qui pousse à son paroxysme l'anticipation du level design en se mettant à la place du développeur.

Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22314
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-12-01 18:15
J'ai décortiqué tous mes bilans persos depuis celui de 2010 et je suis arrivé à un total d'environ 95 jeux. J'ai distingué ceux qui m'ont profondément marqué que ce soit en termes de plaisir ludique, d'écriture, ou des deux à la fois, et le total est descendu à 37 titres. Ensuite j'ai viré tous ceux qui sont sortis avant 2010 et quand certains jeux appartenaient à la même série, je n'en ai conservé qu'un. Puis j'ai imprimé la liste qui restait et j'ai instinctivement pointé 22 titres au stylo, en essayant de revivre mentalement le vécu du moment (et en me souvenant certains propos que j'ai tenus sur le forum). Finalement, et à contre coeur, j'ai séparé 10 titres des autres dans cette liste de 22 pour respecter le fonctionnement du topic.

Voici d'abord le top 10. La liste n'est pas hiérarchisée :

- Dark Souls
J'ai envie, dans ce qu'on appelle les "Soulsborne", de classer les Dark Souls à part car ils me correspondent totalement. Ils résument quasiment tout mon parcours de joueur : attirance à la fois pour les jeux d'action et les RPG faiblement narratifs, appréciation indifférenciée des jeux occidentaux et japonais, immersion obsessionnelle dans l'heroic-fantasy.

- Fallout New Vegas
Parce que c'est le jeu le mieux écrit auquel j'ai joué et parce qu'après lui j'ai fait deux autres Fallout (le 3 et le 4), moins géniaux mais qui m'ont énormément occupé.

- Gone Home
J'ai tendance à le citer comme mon indie préféré ever. J'ai vraiment une très grande affection, naïve et décomplexée, pour ce jeu. Gone Home est une expérience "ludo-narrative" merveilleuse que je recommande vraiment à tous. J'y ai joué pendant une pause sur The Witcher 3 et quand tout a été terminé, c'est lui qui m'est resté en tête, plus que les 60h avant et après passés aux commandes de Geralt.

- Hollow Knight
Je le mets en tant que lui même car c'est un jeu immense (peut-être même un peu trop d'ailleurs, ça se discute), mais aussi comme représentant du temps considérable que j'ai consacré ces dernières années aux Metroid-like.

- Maldita/Cursed Castilla
Un jeu absolument génial que je vois aussi comme une de mes grandes expériences retro-gaming sur cette décennie.

- Mass Effect Trilogy
Seul le premier ME date d'avant 2010 donc ça passe. J'ai tout fait le même été car ça ne tire pas trop à la ligne (environ 50h par épisode avec les DLC, hors modes multi) et c'était incroyable. Que dire sinon qu'on est là en présence d'une des productions majeures du jeu vidéo récent, et qu'en même temps les Mass Effect font peut-être déjà partie d'une espèce éteinte.

- Rayman Legends
Je ne suis pas un fan de Rayman ni d'Ubi en général, mais ce jeu est la meilleure expérience que j'aie eue en compagnie de mon fils. Ca n'a pas de prix. Et quelle réalisation fabuleuse !

- Spec Ops The Line
10h de jeu et basta. Et pourtant ce jeu arrive à se hisser dans cette liste. A la quantité près, je le situe aussi haut que New Vegas sur la qualité d'écriture.

- Super Mario Maker
J'ai passé plus de temps sur le 1 que sur le 2. Dans les deux cas ça s'est terminé dans l'amertume et la rouspétance à cause d'un système de partage foireux, bâclé, qui sape la motivation. Mais jamais je n'aurais pensé connaître un tel plaisir, une telle joie, à utiliser un éditeur de niveau. Super Mario Maker est allé fouiller mon cerveau et en a fait sortir des sucreries qui y dormaient dans des placards depuis 30 ans.

- GTA V
Je le mets surtout car c'est le premier GTA que je fais en entier, après 15 ans passés à condamner la série et la censurer en tant que parent. C'est le fiston (gros joueur de GTA Online) qui m'a finalement convaincu de parcourir l'aventure solo et tout le plaisir était d'en discuter avec lui au fil de ma progression. Pour ce qui est du jeu, j'avoue que je pensais l'open-world bien plus immersif (de ce côté là c'est même une franche déception) et le scénario aurait gagné à être moins long, mais j'ai adoré les persos, l'écriture et les trajets en bagnole sur fond de funk seventies (rien que cela peut me suffire à aimer un jeu pour la vie).

-------------------------------

A présent, les 12 autres jeux que j'ai adorés entre 2010 et aujourd'hui. J'aurai tendance, personnellement, à en attacher certains à la décennie précedente, soit parce que ce sont des suites de titres sortis avant 2010 et que j'avais trouvés supérieurs, soit parce qu'ils appartiennent à une série que j'ai abandonnée depuis.

- Borderlands 2
Enorme kif aux côtés de son précedesseur (qui date de 2009 je crois). Mais pour moi, le souvenir de Borderlands 2, ce sont surtout les sessions coop avec les grospixeliens. Et ça, aussi important que ce soit, c'est quelque chose qui n'a que très peu existé après 2010 (alors que c'était presque central entre 2005 et 2010). Mais bon, c'est la vie, et le responsable c'est avant tout Microsoft qui nous a tuer avec sa One boîteuse et sa politique éditoriale désespérante.

- Super Meat Boy / Celeste
Je mets les deux dans la même case car ils appartiennent à peu près au même genre, sont d'une qualité comparable, et je n'ai pas encore assez de recul sur Celeste pour savoir s'il délogera SMB dans mon coeur.

- Cuphead
Je ne peux pas dire qu'il ait changé ma vie mais je lui donne une mention esthétique car de ce côté là je n'ai pas observé grand chose d'aussi fort ces 10 dernières années.

- Dead Space 2
J'ai préféré le premier (un chef-d'oeuvre) mais il date d'avant 2010. Et je n'ai pas pu me motiver à finir le troisième. Le bilan n'est donc pas aussi bon que pour les Mass Effect, mais tout de même, il serait dommage de passer à côté de cette franchise.

- Dishonored
Je le mets car c'est un super jeu, mais surtout pour saluer le parcours phénoménal de Arkane Studios pendant cette décennie. Car j'ai bon espoir que le 2 et Prey me terrassent davantage quand j'aurais enfin le temps d'y jouer.

- Dragon's Dogma
Je l'aurais mis dans le top 10 si j'avais réussi à me motiver à le refaire quand il est sorti sur PC, mais ça n'a pas été le cas. Néanmoins quel jeu fantastique ! J'adore qu'un coup d'essai comme cela soit signé par des gens tellement talentueux que malgré ses défauts de jeunesse il parvienne à en remontrer à des franchises confirmées. Je me demande si une suite finira par voir le jour.

- Super Mario Odyssey
Je n'y suis pas revenu une fois terminé, mais il mérite d'être cité en tant que revanche d'une forme de jeu vidéo qui m'avait énormément manqué, et que tant de gens ont présentée à tort comme obsolète.

- The Elder Scrolls V: Skyrim
Il n'est pas dans mon top 10 pour une seule raison : l'épisode précédent, Oblivion (2006) m'avait davantage marqué. Mais Skyrim, tout de même, c'était quelque chose. Je ne désespère pas d'y revenir un jour pour enfin tester, s'il y en a, des mods qui lui apportent cette petite composante CRPG qui faisait défaut à la version vanilla, et que Oblivion avait su un peu conserver. A savoir un système de jeu demandant un tout petit peu d'efforts pour être maîtrisé, et une progression qui passe par quelques échecs et difficultés.

- The Walking Dead Saison 1
Sur le coup j'étais en admiration, mais le second épisode franchement raté m'a faché avec la série, du coup le souvenir est un peu terni. Mais j'avais beaucoup aimé.

- The Witcher 3
Quand on a passé 120h à s'éclater sur un jeu et le trouver magnifique et captivant, il est étrange, en y repensant après, de ne pas pouvoir occulter un vague sentiment d'antipathie envers lui. Rien à faire, il y a un truc chez The Witcher 3 qui me déplait (que je retrouve d'ailleurs dans Game of Thrones). Mais objectivement c'est un monument.

- L.A. Noire
Je l'aurais mis à la place de GTA V dans le top 10 si ce dernier n'avait pas été une expérience croisée avec mon fils. L.A. Noire est le jeu qui m'a fait comprendre ce que je pourrais aimer dans les jeux Rockstar.

- Trials Evolution
Etant de mon point de vue un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps, Trials HD aurait dû être dans le top 10, mais il est de 2009. L'épisode Evolution est aussi bon mais trop proche pour représenter le même choc, donc il doit se contenter du deuxième chapeau. D'ailleurs, je me souviens avoir pas mal rejoué au HD même après la sortie du Evo.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
jyelka
Pixel imposant


Joue à Alien isolation - Puyo Puyo Tetris

Inscrit : Mar 29, 2013
Messages : 561

Hors ligne
Posté le: 2019-12-02 10:47
2010-2020... une décennie de jeux vidéo qui va justement au delà des jeux.

Ce qui a changé :
- l'entrée dans la vie adulte avec de facto moins de temps pour jouer malgré un pouvoir d'achat accru et donc une collection de jeux démultipliée
- le passage généralisé aux consoles HD
- la disparition et l'émergence de certains genres (le FPS réaliste - le battle royal, le simulateur de vol etc) et le retour d'autres
- la mort des machines portables à proprement parlé avec le téléphone mobile/smartphone et l'hybride switch
- l'engouement pour le rétro ou le classique (explosion du prix des vieux jeux, développement des remake reboot rééditions, les machines mini etc...)
- l'acceptation du jeu en démat
- la quasi-disparition des boutiques de jeux video
- l'essor du jeu "indé" avec de beuax suces critiques et commerciaux
- la "fin de la presse JV" papier ou numérique au profit de la vidéo youtube twich etc...

  Voir le site web de jyelka
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27750
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-12-02 19:44
Faudrait que je refasse le bilan des jeux que j'ai cités. J'ai pas cité tous les jeux auxquels j'ai joué, mais je sais pas si c'est la nostalgie qui fait ca, mais il reste encore quelques jeux cultes, mais moins en comparaison.

Depuis un moment déjà j'ai l'impression d'enchainer les jeux mwai, y'a plus l'effet wahou d'avant. Du coup la blasitude s'installe.
Mais bon un jeu comme Evil Within ca me redonne la foi, même si c'est une perle perdu au milieu de jeu moyennasse
_________________

Image


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Deltarune (Switch) / Ys Origin (Wii)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8491
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2019-12-02 22:07
Pas encore vraiment réfléchi à un quelconque bilan, mais je me dois de féliciter Tama pour ses réguliers compte-rendus que je dévore à chaque fois qu'en croise un.
Bravo mec, ta constance et ta générosité t'honorent!
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, MK 11

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 27750
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-12-02 23:10
Allez je suis chaud

Vanquish : je l'ai acheté grace à la hype grospix. J'y coryais pas trop au début mais une fois pris dans le jeu et surtout le gameplay on s'eclate vraiment


Deadly Premonition : alors ce jeu c'est typiquement le genre de jeu à montrer dans les ecoles. Il est pas particulierement beau (niveau ps2), y'a quelques soucis de gameplay, mais bon sang, le scenar, les persos, la tension bien maitrisé, le charisme du héros, le systeme de jeu, parce que oui les recap de din d'episode ca apporte un énorme plus.
Et ce putain de twist de malade. UN grand grand jeu


Alpha Protocol : pareil acheté grace à Nordine Je suis pas un grand fan de jeu d'infiltration ou de jeu où faut reflechir, ou y'a des elements de rpg etc.... mais dans ce jeu y'a tout ça. Mais au final on s'en tape, on peu très bien jouer comme un gros bourrin (je changerai plus maintenant) et ça passe très bien. En plus y'a plein de nanas dans le jeu et on peut les draguer
C'est un tres bon petit jeu pas cher avec lequel on s'eclate

Alan Wake: un très bon jeu d'aventure. Pas un survival mais par moment ca m'a fait penser un peu à l'ambiance. Car l'ambiance est très prennante et tous les à coté avec la serie genre x-files nous plonge bien dans l'univers. Dommage qu'il n'y ait pas de vrai fin ;(

BioShock 2: c'est un bioshock donc forcément c'est bien. C'est une suite mais ils arrivent quand même à nous cueillir avec un twist bien sympa dans un DLC.
Y'a un mode multi mais il restera ancdotique


Dead Space 2 : mon préféré de la serie. Le 1 est sympa mais trop alien. Comprendre par là qu'on se balade souvent dans des couloirs vides sans danger.
Le 2 est plus action et on a vraiment plus le sentiment qu'on peut crever à chaque tournant. On peut courir dans le jeu mais j'ai quasi jamais couru. Ca prouve quuand même que même moi j'ai pas pu jouer bourrin ^^


Super Mario 3D Land, les marios j'ai toujours eu du mal depuis l'après SNIN. A part sunshine j'ai jamais trouvé mon bonheur. Et bah celui là m'a bien eclaté. Et en plus il joue plutot bien avec la 3d.
J'aimai bien comment la serie s'etait développé en 2 branches : 2d et 3d.
Dommage qu'on soit revenu en arriere avec le dernier

Daytona USA, j'en ai deja parlé en long et en travers. Un des rares jeux sega que je venere

RE4 comme street, c'est un des jeux que je suis obligé d'acheter à chaque nouvelle machine. C'est une drogue ^^

OOT et Majora sur 3DS : bon je triche parce que j'y ai pas encore joué mais bon j'ai tellement acroché à ces jeux sur n64 qu'ils doivent forcément etre bien sur 3ds

Deus Ex : Human Revolution. Comme je disai les jeux avec du rpg dedans ça m'a jamais emballé, mais ce jeu est un des rares qui m'a vraiment accroché avec ses nombreuses bandes annonces. Je sais pas y'a un aspect blade runner, un espece de truc futuriste qui m'a vraiment accroché, et en plus le jeu est plutot bien fichu.


Mortal Kombat : un espece de reboot/remake plutot bien fichu et plutot bien fichu. Bon après je donnerai un avis plus en detail dans mon dossier mais tres bon

Shadows of the Damned : un jeu bizarre. Un peu comme deadly premonition, il n'est pas le plus beau, le plus jouable, mais l'ambiance, le scenar et le gameplay avec plein d'humour m'a vraiment scotché. En plus les stage bonus facon shmup en pixel art sont vraiment geniaux

Dishonored : un peu comme deus ex, c'est pas forcément mon genre de predilection à la base et le jeu est somme tout assez moyen. Mais grace/a cause des succès, je me suis forcé à jouer de toutes les facons possible à ce jeu, et j'ai vraiment découvert tout son potentiel comme ca. Et j'ai bien accroché


Tekken Tag Tournament 2 : parce que tekken ^^


Sleeping Dogs : j'aime vraiment pas les open world. Mais celui là est plutot bien fichu, ca tatane facon hk, y'a une espece de gt-r dedans, et le monde n'est pas si grand que ca. Plein de bons arguements pour aimer ce jeu ^^
J'ai tellement accroché que j'ai achete tous les dlcs possibles et que j'ai fait tout ce qu'il y a à faire dans ce jeu ^^


Lollipop Chainsaw : un enorme bta. Ca m'a rappellé un peu l'ambiance God Hand dans l'esprit mais dans un autre genre. Humour à tout va, gameplay solide... Je pense qu'il est facile dans le top 10-5 de meilleurs bta de l'histoire


Max Payne 3 : tres bon jeu d'action avec du bullet time. Très bonne ambiance et j'aime bien les films/jeux dans le genre avec la voix off, et le mec qui raconte son histoire facon flashback. Et plus ca defouraille à tout va


Super Mario 3D World: idem que 3D land.

The Legend of Zelda : A Link Between Worlds. Zelda 3 est pas dans mon top 3 de mes zelda préférés, et ptet pas ans mes préférés tout court, mais cette reinterpretation est vraiment bien fichue et est vraiment solide. UNe belle surprise

New Super Luigi U : ou comment un "dlc" réussi à etre meilleur que l'original. Bon deja y'a luigi , mais surtout y'a tellement d'objectifs différents qui relance le jeu, qu'au final je le prefere à mario


Gears of War : Judgment : les gears c'est vraiment une serie qui est resté moyenne mais qui a bénéficié de la hype. Overrated j'ai envie de dire.
Mais celui là, sous son look de jeu d'appoint, sans sort plutot bien. Ils ont reussi à introduire des elements de horde dans le jeu, et les especes de missions dans les missions sont de vrais elements de bravoure.
Ptet mon gears préféré


BioShock : Infinite parce que bioshock. Y'a pas de grosses nouveautes niveau gameplay, mais ils ont reussi à nous sortir un scenar de dingue avec une fin O_O. Bon sang obligé de chercher des forum pour expliquer la fin et etre rassuré sur ce que j'avais compris ^^


Tekken revolution bon sang, un des rares f2p auquel j'ai joué de ma vie, et heureusement que j'etais au chomage parce que j'en ai passé du temps dessus.
Bon après j'ai vraiment campé dessus et c'est là que tu te dis que jouer en ligne c'est un supplice.
Entre les ragequit, les mecs qui font ramer le jeu pour pouvoir te spammer, les mecs qui bourrinent le même bouton et qui te latte par enervement, les rank que tu te fais chier à atteindre et que tu perds connement ....
Je suis passé par tous les sentiments, j'ai même menacé des mecs par MP (et j'ai été banni pour ca) tellement le jeu m'a obsédé...
Je pense que etre pro gamer ca aurait pas été un truc que j'aurai voulu faire. Jouer toujours au meme jeu, ce qui devient au final ton metier comme à l'usine, c'est pas fun...
Et puis garder ses nerfs, non c'est pas pour moi

_________________

Image


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22314
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-12-04 07:51
Citation :
Le 2019-11-29 23:19, Tama a écrit :
... (pourquoi est-ce que j'ai mis si longtemps à écouter Deep Purple !?)...

Si tu as des questions n'hésite pas hein
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent

Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan des années 2010

50 messages • page
123




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)