les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Bilan cinéma 2018
3 messages • page
1
Auteur Bilan cinéma 2018
camite
Gros pixel

Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à voir des films

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 1958
De : Twin Peaks

Hors ligne
Posté le: 2018-12-18 15:18
Bon, comme j'ai perdu l'habitude de venir poster mes avis sur les films ici, je me rattrape en cette fin d'année avec le bilan 2018. Je m'en tiendrai aux films sortis en 2018, par ordre chronologique.

La Forme de l'eau
C'est marrant parce que j'avais rattrapé La Belle et la Bête de Christophe Gans peu avant, je m'étais un peu fait chier et comparativement (parce que oui, c'est la belle et la bête avec une grosse poiscaille) le film de Del Toro m'a paru meilleur. Après, je ne suis pas super fan de ce cinéaste dont les films me plaisent généralement sans non plus que son univers de "beauté monstrueuse" ne me touche plus que ça. A tout prendre tant mieux s'il a remporté plein d'Oscars, mais bon...

The Cloverfield Paradox
Là aussi j'avais rattrapé 10 Cloverfield Lane que j'avais beaucoup aimé, même si le "raccrochage" à Cloverfield à la fin sentait quand même le truc foireux. Et donc là, ils récupèrent un autre film de SF pour justifier des dimensions parallèles dans un multivers auquel personne ne comprend plus rien, sans que ça n'ait non plus l'air d'intéresser spécialement qui que ce soit. Et le pire, c'est que abstraction faite du concept Cloverfield, le film est plutôt pas mal. Allez comprendre...

Liaisons à New York
Derrière ce titre digne des anciens dimanches soirs de M6 se cache le dernier film de Marc Webb, qui avait fait le très bon 500 jours ensembles et les Amazing Spider-Man... Une histoire d'adultère, d'apprentissage, de transmission etc. classique, que j'ai regardé essentiellement, je l'avoue, parce que Kate Beckinsale joue dedans.

Call Me By Your Name
C'est instantanément devenu le film préféré de ma femme, qui s'est mise au bouquin dans la foulée et écoute la BO en boucle depuis. Perso ça m'a beaucoup moins touché que d'autres films sur le même sujet.

Annihilation
J'avais adoré Ex Machina, le précédent film d'Alex Garland, et des critiques dithyrambiques m'avaient donné furieusement envie de voir son nouveau film... Eh ben, j'ai bien fait tiens. C'est bien foutu, je dis pas, il y a des passages prenants mais alors tout l'aspect métaphorique m'est passé complètement au-dessus de la tête, pour finalement arriver à une conclusion d'une banalité confondante.

Jem et les hologrammes
Je parie que celui-là, y a pas grand-monde ici avec qui je pourrai en discuter. En fait, j'ai craqué cette année sur un disque sorti par la chanteuse Hayley Kiyoko, et j'ai appris qu'elle avait joué dans quelques films dont celui-là. Sans parler que le thème (la musique, la fascination pour le showbiz...) me parle tout particulièrement. Bon, c'est cucul la praline au possible, mais les numéros musicaux sont bien emballés et il y a Juliette Lewis qui joue la méchante. What else?

Les Indestructibles 2
Les scènes d'action sont ouf. Mais vraiment. Par contre, un peu déçu par le scénario. La bande-annonce vendait une comédie sur la charge mentale et l'empowerment, alors qu'il ne s'agit qu'une énième parodie de James Bond. Et un seul James Bond, comme chacun sait, suffit amplement.

Sans un bruit
Tiens, celui-là, j'avais eu l'occasion d'en dire deux mots ici. Bizarrement, pas accroché alors que j'étais le spectateur type (film d'horreur high concept sur la paternité). Et dire que ça a cassé la baraque et que du coup, forcément, ils vont faire une suite...

Tomb Raider
Oh purée, LA purge de 2018. Et haut la main. Sérieusement, tu veux faire l'origin story de Lara Croft, je sais pas, tu regardes ce qu'a fait Chris Nolan avec Batman, mais tu pars pas d'un jeu aussi mal écrit que Tomb Raider 13. Et je dis ça alors que j'ai adoré joué à ce jeu. Et non seulement ils partent de ce jeu atrocement mal raconté mais en plus, ils suppriment TOUS les éléments d'univers qui étaient un peu sympa (le contrôle de la météo) et les rares enjeux qui fonctionnaient à peu près (l'ascension de la tour radio) dans le jeu. Alors OK, ils ont refait la cinématique de l'avion au-dessus de la cascade. Avec Alicia Vikander, une actrice à Oscar qui n'a absolument rien à jouer ici. Cool.

Dans la brume
Un film fantastique français (enfin, réalisé par un Canadien) avec de bons acteurs (Romain Duris et Olga Kurylenko), qui dure moins d'1h30 et qui ne nous fait pas le coup de l'invasion extraterrestre pour tout expliquer à la fin (ce qui est mine de rien le cas de deux autres films dont j'ai déjà parlé dans ce bilan, quelle imagination).

Under The Silver Lake
Après avoir joué une sorte de détective en pyjama dans les Amazing Spider-Man, Andrew Garfield joue LE meilleur détective en pyjama de l'histoire du cinéma dans ce film foisonnant sur la pop culture, ses hauts, ses bas et tout ce qu'il y a au milieu. C'est presque trop riche pour être digéré en une seule vision, et il y a de quoi cogiter des jours et des jours sur le sens de tout ça. Ah oui, c'est par le réalisateur du formidable It Follows.

Hérédité
Peut-être bien mon film préféré de l'année. De l'horreur psychologique qui m'a filé des insomnies non pas parce que j'avais peur de dormir mais parce que je me suis pris à repenser aux multiples détails subtils du scénario et de la mise en scène.

Gaston Lagaffe
Je pense que le monde pouvait vivre sans une version live action de la BD de Franquin, mais dans les limites de l'exercice, c'est plutôt réussi. Bon, vous pouvez attendre en toute sérénité que ça passe sur les chaînes du groupe TF1. Mais c'est loin d'être le massacre décrit par à peu près tout le monde.

Solo - A Star Wars Story
Excellente surprise pour moi qui ne suis pas spécialement fan de Star Wars et qui ai eu bien du mal à accrocher aux opus récents de la saga. Eh bien, j'ai adoré Solo, pour deux raisons : d'abord la direction de photo de Bradford Young, qui avait déjà signé celle, superbe, de Arrival/Premier Contact. C'est tout en contre-jour et sous-éclairage, un parti-pris esthétique couillu pour un blockbuster Disney. Et ensuite, j'ai adoré parce que c'est le premier SW dans lequel il n'est JAMAIS question de la Force. Ce qui, incroyable, oblige les scénaristes à écrire des trucs crédibles, dites donc, loin du "Réveil de Ta Gueule C'est la Force" et des craquages de slip intégraux des Dernier Jedi.

Le Secret des Marrowbone
Du fantastique à la Edgar Poe, ce qui n'est jamais évident à faire fonctionner au cinéma. Là, c'est réussi, malgré un twist vraiment trop facile à griller.

The Strangers Prey at Night
Paraît que c'est la suite d'un film avec Liv Tyler, que je n'ai pas vu. Pas grave. C'est du slasher comme on en a vu 10 000 fois, mais emballé avec savoir-faire et surtout une bande-son new wave a priori saugrenue mais qui donne son charme au film.

Anon
Tiens, un film d'Andrew Niccol. Vous savez, le scénariste de The Truman Show, qui a ensuite réalisé Bienvenue à Gattaca et Sim0ne. Bon, cette fois ça sort direct en vidéo et non, ce n'est pas bon signe. Décidément, la fin de la vie privée liée aux réseaux sociaux n'est pas un sujet très cinégénique...

Carnivores
Un peu la version cérébrale de Grave, le film de Julia Ducournau qui avait fait sensation l'an dernier. Ici, le gore est remplacé par la psychologie et le milieu médical est remplacé par celui du cinéma. C'est le premier film de deux frères acteurs (Jérémie et Yannick Rénier), qui s'avèrent plutôt doués pour la mise en scène, avec deux excellentes comédiennes (Leila Bekhti et Zita Hanrot). Je recommande.

Paranoïa
Le "film tourné à l'iPhone" de Steven Soderbergh. Fascinant de voir qu'à une époque où tout le monde peut faire des films avec un téléphone, faire un vrai bon film demande encore le savoir-faire et le talent d'un vrai réalisateur.

Au poste !
Je n'avais jamais vu de film de Quentin Dupieux aka Mr Oizo. Celui-ci m'a parfois fait rire en 1h13 dont 6 de générique. Mouais.

Rampage
On est en 2018 et bizarrement, si tu veux faire un bon film adapté d'un jeu vidéo, il vaut mieux prendre Rampage que Tomb Raider. C'est ainsi. Rampage, jeu d'arcade de 1986, certes porté sur Lynx mais qui n'a pas engendré de suites ni de remake. Et le film est bon. Parce que les scénaristes (dont Carlton Cuse, l'une des têtes pensantes de Lost ), le réalisateur et les producteurs se sont posé les bonnes questions. Des monstres géants qui tabassent des gratte-ciels, ça peut faire quoi comme film ? Les monstres qui escaladent les gratte-ciels, c'est 3/4 du film, ou juste le climax ? Y a un singe ? De quoi on pourrait s'inspirer de récent qui a marché avec des singes ? Etc. La surprise sortie de nulle part.
_________________

La tête dans les nuages, il pleut dans mon cœur.


gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6090

Hors ligne
Posté le: 2018-12-18 17:17
Citation :
Tomb Raider
Oh purée, LA purge de 2018. Et haut la main. Sérieusement, tu veux faire l'origin story de Lara Croft, je sais pas, tu regardes ce qu'a fait Chris Nolan avec Batman, mais tu pars pas d'un jeu aussi mal écrit que Tomb Raider 13. Et je dis ça alors que j'ai adoré joué à ce jeu. Et non seulement ils partent de ce jeu atrocement mal raconté mais en plus, ils suppriment TOUS les éléments d'univers qui étaient un peu sympa (le contrôle de la météo) et les rares enjeux qui fonctionnaient à peu près (l'ascension de la tour radio) dans le jeu. Alors OK, ils ont refait la cinématique de l'avion au-dessus de la cascade. Avec Alicia Vikander, une actrice à Oscar qui n'a absolument rien à jouer ici. Cool.


Non mais ce film Tomb Raider crache tout simplement sur les base de la saga, rien qu'avaec son sous-entendu "non mais le surnaturel ça n'existe pas faudrait être neuneu pour y croire alors fouton une explication rationnel" alors que justement le surnaturel et le paranormal font parti intégrante de la saga, même les films avec Angelina Jolie avaient compris ça.
Et le pire c'est que le film se montre incroyablement cynique a essayer de te faire croire que "sisi, on connait le jeu regarder elle utilise un piolet un moment".
Je ne suis pas un fan de Tomb Raider, mais pour le coup j'ai trouvé ce film assez insultant (en plus d'être une repompe d'indiana jones 3)
_________________

Image


Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9638
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2018-12-19 21:21
Bon, je verrai peut-être un dernier film cette année, mais je me lance quand même !

Cette année est la première depuis 2010 sans carte illimitée. N'étant plus poussée par le besoin d'amortir ma dépense, je suis donc allée un peu moins au ciné, mais j'ai quand même vu 20 films, hors ressorties ou autres soirées nanar. Et quasiment que du bon !

Les tops :

Spider-Man : New Generation

J'en ai largement parlé il y a peu, donc je ne ne vais pas m'étendre : c'est mon MOTY, et si le scénario est assez classique (ça reste de l'origin story), c'est tellement audacieux visuellement, et ça respire tellement l'amour du travail bien fait, que j'ai envie de le revoir. S'il ne gagne pas l'oscar du meilleur film d'animation, je tape un scandale.

Three Billboards, les panneaux de la vengeance :

Quel film ! Un frères Cohen en plus sombre, et dans lequel aucun personnage ne ressort ni indemne, ni grandi. Frances Mc Dormand est impériale, et le reste du cast n'est pas mal non plus. Je l'ai vu en tout début d'année donc mes souvenirs sont un peu flous, mais je sais que sans Spidey il aurait atterri en tête de mon top.

Mission Impossible : Fallout

Vu en Imax 4DX, mais c'est superflu : le film envoie du pâté même sans cet artifice. C'est un des films d'action les plus généreux que j'ai vus depuis longtemps, et malgré sa durée, il ne nous lâche jamais. On est accroché à son siège pendant les + de deux heures du film, et en plus la mise en scène est excellente. Et puis que dire de la performance de Tom Cruise, qui a encore une fois payé de sa personne dans ce rôle !

Bien mais pas tout à fait top :

BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux Klan

Les trailers le vendaient comme une comédie, et c'est une ânerie : BK est un policier, mais ses moments les plus drôles sont aussi les plus glaçants. Un film hautement politique, et un peu déprimant dans ce qu'il dit de l'Amérique actuelle.

Sans un bruit

Nouvel exemple de film d'horreur high concept et un peu auteurisant, Sans un Bruit a le mérite de respecter son idée de départ jusqu'au bout, même si j'aurais préféré qu'il aille encore plus loin. Mais c'était vachement bien.

Au Poste !

Mon premier Quentin Dupieux, et apparemment le plus accessible. Ça commence comme un polar, ça se poursuit comme une comédie décalée et ça se termine... bizarrement ? En tous cas les acteurs sont justes, c'est très drôle, et très court, ce qui de temps en temps est salutaire.

Le Grand Bain

Une comédie sociale française réussie, c'est possible ? Et bien oui ! Le Grand Bain est un excellent film chorale, touchant, jamais condescendant envers ses personnages, et jamais beauf ni larmoyant.

Les flops :

Detective Dee, la légendes de Rois Célestes :

J'avais bien aimé le premier Detective Dee, mais ce nouveau volet est plus que décevant : cheap (on a l'impression que tout a été tourné dans les studios de AB Productions), mou, statique, bref, chiant. Grosse déception.

Winter Brothers :

Celui-là, je suis allée le voir parce que j'ai gagné des places, et je suis bien contente de ne pas avoir payé ^^ Archétype du film d'auteur qui se coupe volontairement d'une partie de son public par son austérité et des longueurs qui compensent une intrigue qui tient sur un timbre poste.

Ready Player One :

Un gloubi-boulga de référence informes, un personnage principal totalement transparent, des coïncidences bien pratiques en veux-tu en voila, un univers visuel dégueu, et un message limite (la réussite du héros passe paradoxalement par l'abandon de son individualité et de ses goûts personnels au profit de ceux son idole)... Heureusement qu'il y a Tonton Spielberg derrière la caméra pour assurer, parce que sinon ça aurait été une catastrophe complète.

Et en vrac : Black Panther (bien), Deadpool 2 (bien surtout grâce à Domino), La Forme de l'Eau (bof), Jurassic World (très bête mais dans le bon sens du terme), Avengers (étonnamment bien !), les Indestructibles 2 (bien mais copie carbone du 1) + les films dont j'ai parlé récemment dans les fils dédiés.

Plutôt une bonne année en ce qui me concerne
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron

Index du Forum » » Hors-sujet » » Bilan cinéma 2018

3 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)