les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Super Mario Odyssey : How to train your Sonic Team
121 messages • page
1 ... 34567
Auteur Super Mario Odyssey : How to train your Sonic Team
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9977

Hors ligne
Posté le: 2017-12-19 01:15
J'ai tout lu, sauf bien sûr les spoilers, n'ayant pas de Switch pour l'instant !

Apparemment, il s'agit d'un jeu dont les deux pointes les plus prononcées sont le plaisir d'interaction et l'univers! Et le jeu semble donc assez distinct de Sunshine, finalement...

Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2017-12-30 22:36
Citation :
Le 2017-11-11 14:19, Bigby a écrit :

J'ai regardé juste 30 secondes pour voir si, réellement, ce vidéotesteur n'est pas fait pour moi à cause d'une diction insupportable. Effectivement : je trouve toujours sa manière de parler insupportable, c'est horrible à écouter pour moi, donc j'ai tout de suite stoppé. Et puis même ses gribouillis moches qui remplacent les images d'un jeu, je n'accroche pas du tout.

Moi j'attends beaucoup plus le test de Pseudoless : lui, j'apprécie vraiment sa diction et sa manière d'analyser les choses (même si je ne suis pas toujours d'accord avec ce qu'il dit), en admettant bien sûr qu'il joue réellement à ce Mario.


Et il dit... sensiblement la même chose.


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4651

Hors ligne
Posté le: 2017-12-30 23:14
Rapport à la video ci-dessus (j'ai pas regardé jusqu'à la fin) : je comprends pas pourquoi il s'est pris la tête avec les étoiles vertes. Quand j'ai fini SMG 2 j'ai fait qq étoiles vertes et j'ai tout de suite vu que ç'allait être pas très intéressant (en plus d'être hyper relou côté progression et navigation, comme il le fait si bien remarquer), résultat je ne les ai pas faites, j'ai considéré avoir fini le jeu et basta, je ne me suis pas gâché l'expérience

DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Tamriel

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1718
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2017-12-30 23:23
Citation :
Le 2017-12-30 23:14, Kaede a écrit :

Rapport à la video ci-dessus (j'ai pas regardé jusqu'à la fin) : je comprends pas pourquoi il s'est pris la tête avec les étoiles vertes. Quand j'ai fini SMG 2 j'ai fait qq étoiles vertes et j'ai tout de suite vu que ç'allait être pas très intéressant (en plus d'être hyper relou côté progression et navigation, comme il le fait si bien remarquer), résultat je ne les ai pas faites, j'ai considéré avoir fini le jeu et basta, je ne me suis pas gâché l'expérience

Parce que ça sert son propos de Mario obligé de rendre son jeu facile pour que tous puisse y jouer et de donner du challenge end game ... pas toujours bien fini apparemment.
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à The Witcher 3 (Switch) / Megadrive mini

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8316
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2018-01-02 10:09
Je n'ai toujours pas donné mon avis sur ce jeu que j'ai eu avec ma Switch (pack Mario).
Je suis un peu partagé. Mon compteur l'atteste, ce jeu est très réussi, j'ai passé les 500 étoiles et je dois être à plus de 40 heures de jeu. Les niveaux ont tous la taille parfaite, suffisamment grands pour offrir à chaque nouvelle découverte le frisson de l'exploration où l'on ne sait pas vers quel point décider de lancer son regard, mais ils sont aussi finalement suffisamment ramassés pour maintenir un rythme de découverte constant, sans paraître s'étendre inutilement.

Il est d'ailleurs rigolo de constater que ces deux grands jeux de la découverte et de la ballade que sont Mario Odyssey et Zelda BOTW soient sur Switch, une console presque portable.

Là ou Zelda encourageait la fuite en avant et la découverte permanente de nouveaux horizons, ce Mario offre quant à lui des niveaux que j'ai ressentis en étoile, un peu comme les réseau TGV. Chaque étoile lune est un mini défi, un peu comme les petites planètes de Galaxy.Une fois la lune ramassée on va avoir tendance à revenir vers le centre du niveau puis chercher la lune suivante, en accomplissant les quelques acrobaties nécessaires pour y parvenir. Et ainsi de suite.
La motivation est constante et le taux de surprises au m2 est incroyable (le dino, le scooter, les musicos de New Donk City, les statues de l'île de Pâques à lunettes...), et surtout chaque idée est essorée jusqu'à l'os, à la différence de Galaxy ou d'après mon souvenir l'avalanche de gameplays était là, mais aucun ne sortait de sa petite planète. Là les idées circulent d'un niveau à l'autre, ce qui peut aussi permettre de lancer le joueur dans un nouvel environnement avec plus de confiance et donc pousser plus loin l'exploration puisqu'on a prise sur pas mal d'éléments déjà croisés ailleurs.

Mais j'émets des réserves sur la cohérence du jeu tout de même. Visuellement les niveaux sont très très éloignés les uns des autres. Certains sont presque photo réalistes (Le pays des chutes, New Donk City), d'autres sont de purs paysages de jeux vidéo (le déserts, la forêt perdue...), alors que le souvenir que j'ai de Galaxy est bien plus cohérent. Ce que je retiens de la série sur Wii est une grande unité concernant... la lumière. À chaque lieu visité on avait de forts contrastes surface / ciel, avec des arêtes et des courbures presque scintillants mettant en valeur l'idée de rotation permanente. De même le bestiaire était plus uniforme. Je ne suis pas un apôtre de la sobriété et de la retenue, mais dans le cas d'Odyssey, quand tous les "peuples" sont réunis, c'est un peu bizarre et je pense qu'on peut estimer qu'on est au delà d'une imagination débridée, plutôt un manque de filtre à idée foutraque. Visuellement le jeu part trop dans tous les sens et ne développe pas trop sa propre personnalité. C'est dommage pour un jeu vidéo, dont par essence les souvenirs vous évoquer des visuels.

Il y a aussi des trucs qui resteront dan sla catégorie des souvenirs qu'on laissera derrière soi, comme ces immondes boss lapins. À l'image des PNJ du jeu, quel est le lien mental entre un Bowser marié et ces... trucs moches et chiants. À tel point que le boss rush du côté obscur de la Lune, je le laisse de côté. Je suis bien plus attiré par le niveau de plateforme punitive hardcore du côté très obscur, qui arrive peut être trop tard dans le jeu.
Pourquoi pas, les lunes partout pour couronner une alternance d'actions. Mais on aurait aussi pu imaginer des parcours bien plus longs en complément en mettant en avant la plateforme, en écartant temporairement l'exploration, et ce dans chaque monde.
Le picorage, aussi brillamment exécuté, c'est un régal. Mais il manque un soupçon de folle aventure dans cette odyssée.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22127
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2018-02-23 19:26
Après plus de deux mois de sessions intensives j'ai terminé Super Mario Odyssey en 80h de jeu estimées, avec 871 lunes + une quarantaine achetées dans les boutiques. Il m'en faudrait encore une cinquantaine pour débloquer le Bowser hard et l'ultime cinématique bonus, mais je n'ai plus de pièces et en farmer 5000 prend au moins une heure, j'ai la flemme de me lancer là dedans.

J'ai la satisfaction perso d'avoir trouvé toutes les pièces violettes (c'est une quête formidable à ne surtout pas délaisser), toutes les transformations, tous les souvenirs, d'avoir fini le niveau de plate-forme optionnel hardcore (savoir où se trouvent les coeurs de soin est primordial), d'avoir réussi le boss-run de la fin (merci le super-coeur caché dans une tige de fruit géant juste avant l'entrée), et *surtout* d'avoir trouvé des dizaines de choses par la simple recherche d'amusement. C'est un jeu qui fait ça très bien, peut-être mieux que tous les autres avant lui : lorsqu'on y effectue une action facultative juste parce qu'elle est fun ou drôle, en général une lune apparaît qui confirme non pas que c'était quelque de chose de scientifiquement planifié par les développeurs, mais plutôt qu'ils ont eu la même idée de digression en essayant leur propre jeu. Ça crée un sentiment de complicité dont je n'ai pas les mots pour dire à quel point il m'a plu.

Les seules lunes où j'ai démissionné sont les niveaux expert des 5 dernières courses Koopa (il y en a trop, à la longue c'est gonflant) et le niveau expert du second cicuit de course au pays de la neige. J'ai aussi échoué à faire les deux lunes dans le niveau chronométré où les plate-formes s'effondrent sur la face cachée de la lune (j'y reviendrai peut-être).

J'ai consulté une solution pour une dizaine de lunes en tout, principalement des lunes à image-indice : une me paraît strictement incompréhensible (les neufs rectangles avec des motifs de couleur différents – quand j'ai su ce que c'était j'ai fulminé...) et pour l'autre (la boutique, le drapeau et les chiffres 6 et 3) je maintiens que s'il est simple de comprendre de quoi il s'agit, l'indice est faux car la lune montrée est verte alors qu'il faut aller la chercher dans un niveau où les lunes ne sont pas de cette couleur. Je suis tout de même très content d'avoir résolu une bonne dizaine de ces énigmes car pendant tout le jeu je les trouvais imbitables et vers la toute fin j'avais acquis une connaissance suffisante des niveaux pour reconnaître les endroits indiqués. Je ne m'y attendais pas.

Certaines lunes me semblent assez trollesques, en particulier celles où il faut taper des fesses à un endroit arbitraire sans qu'il y ait la moindre indication à part une croix sur la carte (exemple : la terrasse du café dans New Donk City). Il y a aussi les quatre ou cinq lunes à trouver dans la forêt perdue (tout en bas du niveau de la forêt), assez tordues, pas indiquées géographiquement et placées dans un endroit où il est désagréable et stressant de tourner en rond. En tout ceci dit, il n'y a pas plus de 15 à 20 lunes que je qualifierais de mal conçues. Sur 880 ça fait peu de déchet Si on ne se prive pas de tous les systèmes d'indices (perroquet, Toad vendeur et carte), la recherche et l'obtention de ces centaines de lunes est un plaisir constant et une progression très maîtrisée. On ne joue pas 80h à Super Mario Odyssey seulement pour faire grossir un chiffre, mais bien parce que la chose est amusante et passionnante pendant 80h.

Voilà, j'ai bien émis quelques critiques histoire d'avoir vos avis à leur propos, mais ça n'ira pas plus loin de ce côté là. Ce jeu, c'est le Mario en 3d que j'attends depuis 10 ans. Sunshine était resté mon préféré entre tous et les deux Galaxy, 3D Land et 3D World n'étaient que des palliatifs. Je les ai faits en y prenant plaisir mais aussi en désespérant de voir Nintendo contrarier toujours plus mes attentes. Je rêvais d'un Mario orienté exploration, avec des niveaux étendus où on s'attarde longuement, qu'on apprend à connaître, ressentir et aimer tout comme les personnages qui y vivent, et qu'on ne quitte qu'à regret. J'ai eu tout ça en quantité déraisonnable, presque jusqu'à l’écœurement pourrais-je dire, mais même pas. Ce n'est pas un jeu sur mesure que j'ai eu avec cette petite carte mémoire, mais trois, quatre, dix...

Ca ne concerne pas que le level/game/mission-design, mais aussi la forme. J'avais été gêné par l'ambiance visuelle des deux Super Mario Galaxy (le premier surtout), cette injonction de s'émerveiller à chaque niveau, ça m'avait un peu déplu. Avec Odyssey, je retrouve ce que j'avais adoré dans Sunshine, à savoir un univers où Mario rend visite à tout un tas de créatures rigolotes et leur rend service, en tout simplicité et avec d'innombrables touches d'humour. Idem pour les musiques qui (à une ou deux exception près) sont absolument géniales en ce qu'elles privilégient la plupart du temps le groove, au lieu d'essayer à tout prix de faire du "beau". C'est l'accompagnement idéal pour un jeu de plate-formes proposant autant de maniabilités différentes.

Je n'ai pas grand-chose à ajouter, ce topic est déjà très fourni en avis détaillés. Super Mario Odyssey est exactement tel que Nintendo le vend, c'est un jeu monumental et dont au moins 90% du contenu est irréprochable. Quasiment pas de remplissage, quasiment pas de bugs, quasiment pas de faute de goût, c'est assez dingue quand on y pense. Sérieux, si Super Mario Odyssey 2 sort demain, je l'achète et j'y joue tout de suite.

Bravo à Nintendo, bravo à la Switch qui est partie pour être mon unique support de jeu cette année (déjà 5 jeux à la maison et deux autres en prévision avant l'été). J'ai l'impression de vivre ce que j'avais raté à l'époque de la Nintendo 64, c'est le pied suprême.

Il est évident que tout membre de ce forum ayant quelque affinité avec Nintendo mais qui n'a pas encore acheté une Switch avec Super Mario Odyssey est, d'après moi… provisoirement dans l'erreur
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9977

Hors ligne
Posté le: 2018-02-23 20:56   [ Edité le: 2018-02-23 20:57 ]
Ça fait plaisir à lire (et ça donne très envie).

Que penses-tu du style graphique et des styles différents de monde en monde?

En tout cas, c'est fou ce carton que Nintendo fait en ce moment... la Wii était un succès grand public mais était très critiquée, alors que là tout le monde semble d'accord. Ils n'ont pas connu ça depuis la SNES je pense.

Pour la fin de ton message, l'achat d'une Switch est de mon côté prévu pour quand je ne saurai plus quoi jouer!

Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 393

Hors ligne
Posté le: 2018-02-24 01:50
Citation :
Le 2018-02-23 20:56, Simbabbad a écrit :

Ils n'ont pas connu ça depuis la SNES je pense.



Je serais quand même tenté de citer la DS, qui avait été à la fois un succès public et un succès critique, même si l'aura de la SNES lui reste supérieure (ne serait-ce que pour les jeux Nintendo plus mémorables sur SNES que sur DS, c'est surtout la plupart des jeux tiers qui sont géniaux sur DS).


Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22127
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2018-02-24 14:43
Citation :
Le 2018-02-23 20:56, Simbabbad a écrit :
Que penses-tu du style graphique et des styles différents de monde en monde?

Comme je le disais, je n'aime pas du tout la zone "forêt perdue", très sombre, inintéressante et qui ne donne qu'envie de fuir alors qu'il y a pas mal de lunes à y faire, qui plus est très bien cachées. Mais ce n'est qu'une portion du niveau de la forêt, qui en dehors de ça est fabuleux.

J'ai aussi été un peu rebuté, dans un premier temps, par le "monde perdu", ce niveau de jungle avec des couleurs assez bizarres et pas très gaies. Mais la qualité du level-design et du gimmick local (une transformation en mille-patte qui permet de contourner des obstacles) font qu'on s'en accomode très bien et ce n'est pas un endroit où on passera un temps démesuré. Les niveaux les plus riches (monde de sable, New Donk City, monde de la mer, monde de la cuisine) sont un bonheur visuel. A propos de celui du sable : on y arrive très vite quand on découvre le jeu et c'est là qu'on commence à prendre conscience d'être parti pour une grande expérience.

Sinon, j'aurais apprécié un véritable niveau comparable à l'hotel de la plage Sirena dans Sunshine, un truc à la Luigi's Mansion avec une série de portes à ouvrir et des passages secrets à gogo. Dans New Donk City, ça aurait pu très bien fonctionner. Mais je pense que Nintendo a voulu se concentrer sur les extérieurs pour éviter les soucis de caméra. De toute manière si Mario 64 est abondemment revendiqué dans le jeu, Sunshine n'a droit qu'à des citations indirectes, des emprunts de gameplay et d'ambiance, mais pas de fan-service dédié (sauf erreur de ma part).
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Bigby
Pixel de bonne taille



Inscrit : Sep 08, 2017
Messages : 393

Hors ligne
Posté le: 2018-02-24 16:38   [ Edité le: 2018-02-24 16:40 ]
Je suis d'accord : un manoir hanté, ça manque dans ce Mario.

Citation :
Le 2018-02-24 14:43, Laurent a écrit :

De toute manière si Mario 64 est abondemment revendiqué dans le jeu, Sunshine n'a droit qu'à des citations indirectes, des emprunts de gameplay et d'ambiance, mais pas de fan-service dédié (sauf erreur de ma part).


Le principal niveau qui fait référence à Sunshine, c'est le pays des plages, avec sa thématique aquatque, son boss poulpe (qu'il faut arroser sur la tête pour enlever sa "lave", comme dans Sunshine où on enlevait l'encre sur la tête du poulpe), la transformation qui fait penser aux trois buses de JET (j'ai même eu l'impression d'entendre les mêmes bruitages que dans Sunshine quand on se remplit d'eau). Et aussi les plantes carnivores qui crachent de la boue ou du poison qu'il faut nettoyer non pas avec JET, mais avec Cappy.

Mais de toute façon, je trouve que Odyssey est une sorte de "suite" à Super Mario 64 : c'est l'impression que me laisse un certain "flashback" qu'on a à la fin du jeu :

au moment où on possède Bowser, on voit se succéder des images et des musiques de Super Mario Bros, Bros 3, World, 64, pour finir par le thème de Bowser d'Odyssey, sans aucune référence à Sunshine ou Galaxy durant la scène.

En plus, vu qu'il n'y a ni Luigi, ni Bowser Jr (très étonnant alors qu'il est apparu dans tous les Mario 3D depuis Sunshine), ça me conforte dans l'idée que le jeu se passerait entre Mario 64 et Sunshine (d'où le fait qu'il y ait très peu de références à Sunshine ou aux Galaxy ainsi qu'à 3D Land/World à part de tout petits easter eggs). Mais c'est peut-être juste moi qui me fais des idées. ^^

Beatle-John
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Aug 03, 2003
Messages : 86

Hors ligne
Posté le: 2018-02-26 03:30
Elle commence à sacrément faire de l'oeil cette Switch...

Il faut que je ne cède pas à la tentation...

En fait, je crois que je me la prendrai une fois qu'elle aura un peu baissé de prix.

A Noël peut-être ?

dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Devil May Cry

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5110
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2019-01-11 10:59
Je viens de commencer ce jeu hier soir, avec une petite session d'une heure.
Mais qu'est ce que c'est bien

La dernière fois que j'avais ressenti ça, c'était dans Mario Sunshine...


C'est beau, fluide, amusant, fun, marrant,raffraichissant.
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Devil May Cry

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5110
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2019-01-16 10:52
Quelques heures de jeu au compteur de mon côté, et un émerveillement de tous les instants.

Je pense qu'il s'agira du premier jeu que je finirai depuis 2011.
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9977

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 11:03
Bon, j'arrête mon expérience avec Super Mario Odyssey. Je m'ennuie, tout simplement.

J'avais eu un très bon premier contact avec le jeu. Puis, après avoir compris que certaines zones des environnements se débloquaient après avoir fini le jeu (alors que j'aurais bien fait chaque univers l'un après l'autre), j'ai suivi l'aventure générale comme un jeu linéaire, collectant juste assez de lunes pour affronter le boss et passer à l'univers suivant. J'ai globalement passé un bon moment même si j'ai eu un sentiment de "marche forcée", j'étais impatient de me retrouver libre... sauf qu'une fois que j'y étais après avoir vu le générique de fin, j'ai vécu le jeu comme une sorte de passe-temps décousu, une suite de choses à faire pas très intéressantes.

Il y a beaucoup trop de lunes qui ne demandent pas d'adresse, ou de curiosité, ou d'ingéniosité ou quoi que ce soit, qui sont juste là pour qu'on les collecte, on dirait une caricature de monde ouvert à la Ubi Soft. Une fois déflorés, les environnements manquent de direction, de stimulation. Pouvoir se téléporter de point de contrôle en point de contrôle rend peut-être les déplacements moins laborieux, mais ça casse aussi la cohérence de l'univers et le sentiment de découverte. J'ai l'impression qu'il y a énormément de remplissage.

Au départ, la direction artistique ne m'a pas gêné, mais en retournant dans les environnements, je les trouve assez froids et artificiels, du genre: "on fait tout ce que l'on peut pour trancher avec l'univers Mario habituel", ça sent le brainstorming. Pouvoir posséder les ennemis n'est finalement pas très différent des powerups et rend les ennemis totalement inoffensifs, ça appauvrit le gameplay au lieu de l'enrichir. Le lancer de chapeau me donne le même sentiment que tout le reste du jeu: c'est Super Mario Sunshine en moins bien - avec un gimmick moins riche et intéressant, beaucoup moins d'immersion et de cohérence d'univers avec incomparablement moins de personnages marquants, moins de défi, une direction artistique plus terne et plus froide, une maniabilité plus raide, moins de structure, etc. etc.

Je me suis forcé, mais je n'arrive pas à m'intéresser au jeu, je décroche. J'ai l'impression qu'on me refile un livre de coloriages pour m'occuper - un joli livre de coloriage, très bien fait, mais qui me donne le sentiment de perdre mon temps et d'être pris pour un gosse.

J'ai rejoué à d'autres jeux pour vérifier que c'était le jeu et pas mon humeur, notamment en refaisant Tropical Freeze (que j'ai racheté à prix d'or sur Switch, Nintendo ne se mouche pas du coude), et je n'ai pas pu décrocher de Tropical Freeze notamment, qui était encore meilleur que dans mon souvenir, alors qu'impossible de rejouer à Odyssey sans avoir l'impression de perdre mon temps.

Décidément, entre ça et Super Mario Maker 2 qui m'a au final énormément déçu et auquel j'ai un mal fou à me réintéresser, la Switch est sans doute ma console de trop. Mes jeux préférés sur Switch, je les avais déjà sur Wii U (Tropical Freeze, Captain Toad, NSMBU+NSLU)... je vais garder la console pour ces jeux, pour Smash et les jeux à venir (Luigi's Mansion 3, sans doute le Metroid), mais c'est pour l'instant clairement un achat dispensable que je regrette.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 18:56
Content de voir que je suis pas le seul a avoir ressenti ça. une fois le jeu fini j'ai surtout l'impresison que la moindre action que tu fasses déclenche l'apparition d'une lune.Et y'a trop trop de lunes ....
_________________

Image


Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9977

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 21:20
Il y a aussi énormément de duplication... la lune à récupérer avec le reptile qui vole, celle à collecter avec le bon costume, etc. sont en réalité identiques: on monte sur le point le plus haut (on se téléporte, en fait, puisqu'il y a un point de contrôle), on possède le reptile, on plane jusqu'à la lune, on la prend. Aucun effort, rien à réfléchir, juste un truc à faire, encore et encore et encore sans variété.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 22:48
Moi j'ai filé àa à ma fille qui s'est eclaté au début, mais elle aussi ça l'a gavé
_________________

Image


dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Devil May Cry

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5110
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2020-01-31 19:35
Citation :
Le 2019-01-16 10:52, dante2002 a écrit :

Quelques heures de jeu au compteur de mon côté, et un émerveillement de tous les instants.

Je pense qu'il s'agira du premier jeu que je finirai depuis 2011.


Je viens de finir à l instant Mario odyssey.

Sur switch je finis mes jeux

Ce jeu a été genialissime
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
noah
Pixel monstrueux



Joue à Zelda BOTW [switch]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2698

Hors ligne
Posté le: 2020-03-16 14:40
idem, c'est quasiment l'avis de Laurent qui m'a décidé à l'acheter et je viens de l'achever. C'est à dire de boucler l'abventure principale, avec un nombre de lunes ridicule, mais tout de même une recherche sur chaque niveau attentive.

je me suis régalé, pas sur d'y retourner pour les autres lunes et pièces violettes, ce n'est pas forcément mon trip de joueur. Mais c'est le premier mario auquel je joue assidument depuis... mario 3 !

Koren
Pixel de bonne taille


Inscrit : Jan 14, 2019
Messages : 311

Hors ligne
Posté le: 2020-03-17 10:43
Pour ceux qui se plaignent des lunes faciles, il y a aussi des lunes très difficiles.

Le but était de faire en sorte que tous les joueurs puissent aller jusqu'à la fin du jeu, pas seulement ceux qui finissent Celeste avec un pied dans le nez et Hollowknight avec deux mains gauches cassées.

Finir le jeu à 100% est autrement plus difficile que n'importe que Mario 3D.
_________________

De passage.



Index du Forum » » Jeux » » Super Mario Odyssey : How to train your Sonic Team

121 messages • page
1 ... 34567




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)