les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)
91 messages • page
12345
Auteur Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-09-15 01:38   [ Edité le: 2018-09-15 01:56 ]
J'ai déjà passé quelques heures sur le jeu depuis l'autre soir. Il y a du bon et du moins bon dans cet opus mais une chose me choque, ce sont les erreurs/oublis assez grossiers dans le descriptif de quelques cartes.

Un exemple d'oubli : pour le Pêcheur Légendaire, il est bien indiqué que le monstre ne peut pas être attaqué lorsque Umi est sur le terrain. Le descriptif oublie juste de mentionner que dans ce cas, le monstre ne protège pas non plus les points de vie du joueur ! Je me suis retrouvé très bête la première fois que le cas s'est présenté !

Un exemple d'erreur : pour le Pillard Rigoureux, l'effet FLIP qui est mentionné est que chaque joueur doit défausser une carte de la main de l'autre joueur. En fait, chaque joueur défausse une carte de sa propre main. Là aussi, ça surprend.

Dommage car à chaque fois, le jeu applique le bon effet (j'ai vérifié sur yugioh.wikia.com). Mais le descriptif, lui, est incomplet/erroné. Quand on sait la précision extrême avec laquelle ces descriptifs sont rédigés dans le jeu de cartes IRL pour ne pas laisser la place à l'interprétation, c'est un comble !

A noter que j'avais déjà remarqué ce type de problème avec la traduction française de Kaiba the Revenge, c'est pourquoi j'avais finalement passé le jeu en anglais. Mais là, dans Joey the Passion, même la version anglaise trinque.

  Voir le site web de J
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-09-17 13:35   [ Edité le: 2018-09-17 13:43 ]
Je comprends ton ressenti relatif au système de découpage des jeux instauré par Konami, même si pour ma part la pilule a un peu du mal à passer en dépit des avantages que cette découpe génère. Ce qui m'avait beaucoup plu à l'époque de l'achat de l'épisode Joey The Passion, ce sont les trois cartes en édition limitée proposées dans la boîte avec le jeu (je l'avais acheté neuf). Avec la présence d'une notice vraiment complète qui incluait les règles du jeu dans leur intégralité, cela donnait effectivement le sentiment d'un packaging bien maîtrisé.

En ce qui concerne l'aspect initiatique du jeu, il est évident qu'il aurait aujourd'hui du mal à trouver sa place auprès d'un public habitué aux évolutions de gameplay offertes par les règles officielles. Mais cela reste une valeur sûre pour qui désire débuter à Yu-Gi-Oh! S'il fallait conseiller un titre en particulier auprès d'un novice, je lui suggérerais sans hésiter la trilogie Power of. C'est un aspect pour lequel il convient de se montrer prudent(e) car le gameplay proposé par les jeux (tous supports confondus) correspond peu ou prou à l'évolution de l'anime/manga par chez nous, avec toutes les subtilités que cela comporte en terme de nouvelles cartes mais aussi de règles.

Les erreurs/oublis de traduction ne m'avaient pas frappés à l'époque, peut-être parce que je débutais sur Yu-Gi-Oh! et n'en maîtrisait donc pas tous les aspects. Il est possible qu'en rejouant aujourd'hui à Joey The Passion, ce problème de traduction se fasse sentir. N'existe-t-il aucun patch susceptible de corriger ce problème ?

Pour le moment j'avance bien sur Nightmare Troubadour DS. Arrivée au niveau 7, cela m'a ouvert l'accès à un certain nombre de boosters ainsi qu'à de nouveaux adversaires parmi lesquels les Pilleurs de l'Ombre qui n'apparaissent que la nuit et contre lesquels une défaite est synonyme de game over (bien penser à sauvegarder ses parties régulièrement !). Encore une fois, je trouve le système de jeu au stylet vraiment bien pensé, surtout pour la confection des decks qui arborent une interface vraiment claire et complète avec de multiples critères de tri.

Par ailleurs j'ai repris le visionnage de la saison 3 de l'anime qui s'est enfin décidée à revenir sur le tournoi de Batailleville. Il était temps ! J'ai adoré le système mis en place par Kaiba pour décider de l'ordre des finalistes à travers un duel pas comme les autres qui a pris de l'hauteur ! Le fait est que je me suis prise d'affection pour la belle Shizu Ishtar qui, sans jouer un rôle vraiment majeur dans le déroulement du scénario, fait montre d'une attitude rassurante et bienveillante envers ses pairs.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-09-17 14:21   [ Edité le: 2018-09-17 14:22 ]
Citation :
Le 2018-09-17 13:35, Linėa a écrit :
Les erreurs/oublis de traduction ne m'avaient pas frappés à l'époque, peut-être parce que je débutais sur Yu-Gi-Oh! et n'en maîtrisait donc pas tous les aspects. Il est possible qu'en rejouant aujourd'hui à Joey The Passion, ce problème de traduction se fasse sentir. N'existe-t-il aucun patch susceptible de corriger ce problème ?

En officiel, pas que je sache (le seul patch dont j'ai connaissance concernait le premier volet). En officieux, je ne sais pas.
Il existe en revanche des hacks/mods amateurs permettant d'affronter Pegasus, Marek, Mai... mais pour l'instant, j'ai encore de quoi faire avec le sieur Joey

Il y a d'ailleurs beaucoup à dire sur ce troisième volet, j'essaierai de faire un post un peu complet à l'occasion.

Citation :
Le 2018-09-17 13:35, Linėa a écrit :
Par ailleurs j'ai repris le visionnage de la saison 3 de l'anime qui s'est enfin décidée à revenir sur le tournoi de Batailleville. Il était temps ! J'ai adoré le système mis en place par Kaiba pour décider de l'ordre des finalistes à travers un duel pas comme les autres qui a pris de l'hauteur ! Le fait est que je me suis prise d'affection pour la belle Shizu Ishtar qui, sans jouer un rôle vraiment majeur dans le déroulement du scénario, fait montre d'une attitude rassurante et bienveillante envers ses pairs.

Ah, Shizu, c'est la force tranquille. Bienveillante est un qualificatif qui lui sied plutôt bien, en effet !

  Voir le site web de J
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2018-09-19 16:04
J’ai l’occasion de me mettre à la série des Yu-Gi-Oh! GBA, mais j’hésite devant la platrée d’épisodes disponibles. En auriez-vous un en particulier à me conseiller, compte tenu du fait que je ne connais que les bases du système de jeu ? Merci par avance.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-09-19 17:37   [ Edité le: 2018-09-19 17:38 ]
Pour s'initier au jeu, c'est vraiment dommage de ne pas passer par la série des Power of Chaos (sur PC donc).

Si tu veux jouer sur GBA, je suis moins connaisseur. Linėa a indiqué en tout cas qu'elle appréciait dessus l'opus Word Championship Tournament 2004. J'y ai moi-même (un peu) joué mais j'avoue qu'il est assez dur de s'y mettre quand on a goûté au confort (graphique et ergonomique) de Power of Chaos.

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-09-23 13:51   [ Edité le: 2020-10-26 18:31 ]
Citation :
Le 2018-09-17 14:21, J a écrit :

Il y a d'ailleurs beaucoup à dire sur ce troisième volet, j'essaierai de faire un post un peu complet à l'occasion.

Outre le gros couac lié au descriptif de certaines cartes, pas mal de choses à dire sur ce Power of Chaos: Joey the Passion, en positif comme en négatif.

Évacuons d'abord le négatif, qui tient en deux mots : Joey Wheeler. J'en ai déjà parlé ici, je trouve que le personnage n'avait pas le charisme suffisant pour être la tête d'affiche de cet ultime épisode.
D'ailleurs, Konami a respecté la personnalité du personnage en jouant sur son côté comique (on le voit pleurer des litres de larmes ou trembler de peur) et en lui prêtant un niveau de langue moins élevé que Yugi et Kaiba dans les précédents opus (je pense par exemple aux doubles-négations du type "Joey Wheel doesn't take a back seat to nobody").
Pour compléter l'univers de cet épisode, Konami a fait le choix d'une skin graphique orientée chantier/usine pour le terrain de jeu (à la limite, pourquoi pas) mais surtout de thèmes musicaux assez quelconques, là où les deux premiers volets bénéficiaient de thèmes à mon avis plus inspirés.

Concernant les points positifs, là aussi, il y en a. Je ne reviendrai pas sur les qualités reprises des précédents volets, je m'attarderai plutôt sur les nouveautés.

D'une, il y a quelque 300 cartes nouvelles. Même si leur descriptif n'est pas toujours correct, cela introduit évidemment de nouvelles possibilités. Pour le joueur bien sûr, mais aussi pour Joey, qui dispose de pas mal de decks assez travaillés, dont un deck meule, un deck Exodia, un deck Toon... C'est vraiment un gros point positif, même si du coup, certains decks n'ont rien à voir avec ceux qu'il joue dans l'anime (une infidélité bienvenue à son niveau de jeu habituel !).

De deux, en création de deck, le jeu précise maintenant si une carte est interdite / limitée / semi-limitée. Ça manquait un peu dans les épisodes précédents (surtout dans Kaiba the Revenge). Désormais, c'est réparé.

De trois, il est possible de décider si on souhaite ou non autoriser les cartes "interdites". On peut également permettre ou non à Joey d'utiliser des cartes des précédents opus (pour peu que ceux-ci soient installés sur la machine).

De quatre, le jeu propose désormais un système de ranking. Était-ce déjà implicitement le cas dans les épisodes précédents, difficile à dire. Mais dans cet épisode, c'est en tout cas officiel. À mesure que le joueur gagne/perd des matchs, son niveau de duelliste (représenté par des étoiles) évolue. Et plus ce niveau augmente, plus le jeu de Joey s'améliore en retour. Même si la progression ne peut pas dépasser le niveau 9, ce système d'évolution reste un petit plus par rapport aux opus précédents. Le revers de la médaille, c'est qu'on a moins le droit à l'erreur lorsque l'on teste de nouveaux decks, sous peine de voir son niveau baisser. En outre, on peut regretter que certains decks pourtant sympa ne semblent plus joués par Joey au niveau 9.

De cinq, le jeu introduit un mode 2 joueurs en LAN. Ne l'ayant pas essayé, je ne peux rien en dire.

Bref, le jeu affiche un bilan positif. Mais pour ce qui allait être l'ultime épisode, on aurait aimé un sans-faute dans le descriptif des cartes et un choix d'univers/personnage plus inspiré (même si ce dernier point est évidemment subjectif).

Remarque : c'est un avis après une quinzaine d'heures de jeu, qui peut donc encore évoluer.

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-10-29 13:03   [ Edité le: 2018-10-29 14:13 ]
Citation :
Le 2018-09-17 13:35, Linėa a écrit :

Par ailleurs j'ai repris le visionnage de la saison 3 de l'anime qui s'est enfin décidée à revenir sur le tournoi de Batailleville. Il était temps ! J'ai adoré le système mis en place par Kaiba pour décider de l'ordre des finalistes à travers un duel pas comme les autres qui a pris de l'hauteur ! Le fait est que je me suis prise d'affection pour la belle Shizu Ishtar qui, sans jouer un rôle vraiment majeur dans le déroulement du scénario, fait montre d'une attitude rassurante et bienveillante envers ses pairs.


Up.

J'ai de mon côté fait l'impasse sur l'arc Noah de la saison 3 pour directement enchaîner sur les demi-finales du tournoi de BatailleVille. Il me reste à voir les deux épisodes d'épilogue mais j'ai fini de voir la finale ce week-end.

De la diffusion télé de l'époque, j'avais gardé un bon souvenir et cela s'est confirmé à l'occasion de ce revisionnage. Etrangement, ce n'est pas la finale qui m'aura le plus plu mais la demi-finale Yugi-Kaiba, qui affiche un sacré niveau de jeu ! Le seul petit défaut que je trouve à ces derniers matchs, c'est la tendance qu'ont les protagonistes à utiliser certaines cartes magie "normales" comme si c'étaient des magies rapides. C'est top pour les rebondissements (pouvoir jouer Renaissance du monstre pendant le tour de l'adversaire, c'est pratique ) mais c'est évidemment un peu discutable du point de vue règlement !
Enfin bref, bonne fin de saison. Même Joey y affiche un niveau de jeu en amélioration (tendance qui se confirmera lors de la saison 4) !

Et toi, où en es-tu de ton visionnage, Linėa ?

En parallèle, je poursuis ma route sur Joey the Passion. Il me reste une quarantaine de cartes à débloquer sur les quelque 300 inédites que compte le jeu. J'ai enfin obtenu ce week-end mon premier exemplaire d'une carte que j'avais repérée depuis longtemps dans le jeu de Joey : Fairy Meteor Crush (aka Impact de Météores Féériques). C'est une magie d'équipement qui permet au monstre équipé d'infliger des dommages "perçants" à l'adversaire. J'avais déjà commencé à y goûter avec le monstre Mad Sword Beast (aka Bête Folle à l'Épée), qui dispose d'emblée de cette faculté (mais n'a que 1400 points d'attaque) et je dois dire que je trouve ça assez redoutable !

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-12-22 12:13   [ Edité le: 2018-12-22 15:10 ]
Up.

Petit à petit, je m'approche du fullset sur Joey The Passion puisqu'il ne me reste désormais que 3 cartes à débloquer !
Quand je re-parcours ce topic, je vois que la trilogie Power of Chaos (dont Joey the Passion est le dernier épisode) m'aura accompagné une bonne partie de l'année

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-12-27 17:42   [ Edité le: 2018-12-27 17:55 ]
Vu l'âge de la trilogie Power of Chaos (qui date de 2003/2004, rappelons le), je cherchais sans trop y croire des joueurs qui la pratiqueraient encore activement et/ou qui auraient mis en ligne des vidéos de duels intéressants... et j'ai fini par tomber hier sur une vraie mine d'or, la chaîne YouTube de "Oscar JOEY V10".

Sa chaîne est truffée de vidéos de decks hyper-créatifs mis au point sur le dernier épisode de la trilogie, Joey the Passion (attention, il y a aussi quelques vidéos portant sur des mods du jeu).
Sur certaines vidéos, on voit le sieur Oscar jouer certaines cartes sans qu'on comprenne toujours où il veut en venir... jusqu'au moment où tout s'éclaire et où la fresque prend tout son sens. C'est presque de l'art.

On touche vraiment à ce qui faisait la beauté de Yu-Gi-Oh! au début des années 2000 : des cartes aux effets relativement simples, mais qui peuvent aboutir à des résultats incroyables quand elles sont combinées astucieusement.

Je savais que cet ultime épisode de la trilogie en avait dans le ventre en termes de possibilités (surtout quand on lui ajoute les cartes glanées dans les deux premiers épisodes) mais là, ça dépasse mes espérances.

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-12-29 01:53   [ Edité le: 2018-12-29 01:54 ]
Citation :
Le 2018-12-22 12:13, J a écrit :
Petit à petit, je m'approche du fullset sur Joey The Passion puisqu'il ne me reste désormais que 3 cartes à débloquer !

Ça y est, je l'ai fait, j'ai enfin réuni le fullset ! Celui de Joey the Passion (350 cartes) et donc celui de la trilogie Power of Chaos dans son ensemble (771 cartes), puisque j'avais déjà réuni le fullset de chacun des deux premiers épisodes.
Je sais qu'il existe des hacks qui m'auraient permis de débloquer artificiellement toutes ces cartes mais j'avoue que c'est une fierté d'y être parvenu par moi-même. Et au-delà de ça, j'y ai surtout pris beaucoup de plaisir !

Ce fullset pourrait signifier la fin de mon aventure... mais je pense que j'ai au contraire plein de belles choses à faire, maintenant que j'ai toutes ces cartes à "disposition"

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-12-29 14:15   [ Edité le: 2018-12-30 23:19 ]
Citation :
Le 2018-12-29 01:53, J a écrit :

Ce fullset pourrait signifier la fin de mon aventure... mais je pense que j'ai au contraire plein de belles choses à faire, maintenant que j'ai toutes ces cartes à "disposition"

J'avais une petite idée derrière la tête hier soir en écrivant ça... et je viens de la mettre en application : je me suis mis aux duels en ligne ! Comme l'une des grosses nouveautés de l'épisode Joey the Passion (par rapport aux deux premiers épisodes) était le jeu en LAN, certains outils (j'utilise GameRanger) se sont servis de ce mode pour permettre le jeu en ligne. Ça marche nickel !
D'ailleurs, je constate avec un certain plaisir que les strats que j'ai mises au point au cours de mes nombreuses heures de jeu solo fonctionnent plutôt pas mal online

Au fait, s'il y a sur le forum des joueurs (Linėa ?) qui ont envie de livrer quelques duels entre Grospixeliens, qu'ils n'hésitent pas à se signaler !

PS : ces dernières semaines, ce topic prend un peu des allures de Groblog, avec beaucoup de posts consécutifs de ma part. J'en suis bien conscient et pour limiter le phénomène, j'essaie dans la mesure du possible de ne pas double-poster dans la même journée.

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2018-12-30 23:18   [ Edité le: 2018-12-30 23:54 ]
Il faut croire que les gros joueurs sont de sortie le dimanche car j'ai livré ce soir des duels juste i.n.c.r.o.y.a.b.l.e.s !
Heureusement que j'avais bien bossé mon affaire en solo avant de me lancer dans les duels en ligne car il y a parfois un tel niveau en face que je me serais fait démonter sans comprendre ce qui m'arrivait si je n'avais pas été un minimum préparé. J'ai notamment livré 4 duels contre un même joueur, qui m'a sorti un festival de strats diverses et variées, passant notamment entre deux duels d'un deck d'une quarantaine de cartes à un deck d'une soixantaine ! Soixante cartes, ça peut sembler une hérésie mais le gars avait bien bossé son truc et à l'arrivée, tous ses decks "fonctionnaient".
Nous avons terminé à 2-2 et franchement, j'ai considéré que je m'en sortais bien, tant j'ai dû lutter pour aller chercher mes deux victoires. Et surtout, j'ai méchamment pris mon pied !

Le seul défaut à tout ça, c'est que le jeu ne permet pas d'établir un classement entre les joueurs (forcément, il a à la base seulement été pensé pour faire des parties en LAN donc rien à voir avec les jeux en ligne "centralisés" d'aujourd'hui). Mais bon, c'est déjà un vrai petit bonheur de pouvoir faire du PvP sur un jeu que j'apprécie autant !

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-03-23 20:34   [ Edité le: 2019-03-23 20:35 ]
Up !

Bon beh j'ai franchi le pas : à force de prendre mon pied sur la trilogie des Power of Chaos et notamment sur le mode Versus du troisième opus, je viens de créer une p'tite chaîne YouTube pour mettre en ligne les plus beaux duels que j'ai la chance de livrer. J'inaugure la chaîne avec un duel vraiment sympa disputé il y a quelques jours.


  Voir le site web de J
banana8
Pixel digne de ce nom


Inscrit : Oct 08, 2016
Messages : 196

Hors ligne
Posté le: 2019-03-24 08:30
Excellente vidéo, J!

Le duel est plein de retournements de situation et de coups d'éclats stratégiques, ça fait plaisir à voir
Comme quoi, il n'y a pas besoin d'effets Pendulum et compagnie pour faire un excellent duel.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-03-26 20:03
Content que ça t'ait plu, banana8 ! J'apprécie tellement cette trilogie que j'ai envie de lui faire honneur

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-03-30 19:59   [ Edité le: 2019-03-31 00:29 ]
Pour le deuxième duel de la chaîne, j'ai voulu mettre à l'honneur le mode 1 joueur. Si le niveau d'intensité de ce mode n'atteint pas celui des meilleurs duels online, les affrontements contre la machine valent tout de même parfois le détour...


  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-04-18 13:23
Pas de duel online vraiment marquant ces dernières semaines... jusqu'à hier soir !
Ce duel-ci, malgré la petite erreur que je fais à 7:36, il valait son pesant de cacahouètes


  Voir le site web de J
banana8
Pixel digne de ce nom


Inscrit : Oct 08, 2016
Messages : 196

Hors ligne
Posté le: 2019-04-20 19:39
Une semaine avant la sortie de Legacy of the Duellist sur Switch, je me suis amusé à rejouer à quelques opus.

D'abord Dark Duel Stories (dans sa version japonaise), mon premier jeu vidéo de la licence. C'est plus que basique puisque les règles ne correspondent à rien d'existant, que l'on ne peut jouer qu'un piège et QU'IL DISPARAIT AU TOUR PROCHAIN SI ON NE L'ACTIVE PAS! Il n'y a que la nostalgie qui m'a fait sourire, et un petit quelque chose dont je parlerai avec...

...Forbidden Memories! Un titre PS1 encore plus WTF. Règles loufoques, système d'alignement, fusions aléatoires et surtout difficulté immonde. Couplé à la lenteur des duels, c'est presque injouable.

Cependant, il y a un petit quelque chose que j’apprécie beaucoup dans ces deux titres: les parties "égyptiennes" (sans mauvais jeu de mots ). Les premiers jeux avaient en effet quelques personnages originaux comme Heishin, Nitemare et Simon Muran. Je suis très attaché à ces créations originales milles fois plus pertinentes que certains persos actuels. Ils ont leur petit background plein de mystère, des cartes puissantes et une triche quasi-avérée pour les deux premiers!

On ne les a plus jamais revus une fois que les règles officielles ont été instaurées, et je trouve cela un peu triste...je préférerais les affronter dans un jeu agréable et ergonomique comme ceux d'aujourd'hui plutôt que me payer des invocations pendulum et autres non-sens.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-05-12 13:20   [ Edité le: 2019-05-12 15:19 ]
Citation :
Le 2018-03-04 13:21, J a écrit :

A part ça, vu que je joue pas mal à Power of Chaos (l'épisode Yugi the Destiny) ces temps-ci, je note aussi quelques petites choses bizarrement mises en oeuvre dans cet opus par rapport aux règles officielles :

- Une magie de terrain simplement posée détruit une magie de terrain activée par l'adversaire. Le fait qu'il y ait en tout une seule magie de terrain active à la fois pour les deux joueurs est normal par rapport aux règles officielles de l'époque mais le fait de simplement poser une magie de terrain (donc face cachée) ne devrait pas détruire la magie de terrain précédemment activée par l'adversaire.

- On n'a pas connaissance du nombre de cartes restantes dans le deck adverse alors que là aussi, le règlement officiel le permet (et cela peut être décisif en fin de partie).

Je déterre ce post de l'an dernier car je viens enfin de réussir à installer sur mon vieux PC (celui sur lequel je pratique la trilogie Power of Chaos en mode solo) la mise à jour Yugi the Destiny 2.0 incluse dans le volet Kaiba the Revenge. J'avais déjà essayé il y a des mois sans succès et j'ai finalement compris hier d'où venait le problème : l'installation plantait à cause de mon anti-virus.

Bref. Cette mise à jour du premier opus est vraiment très sympa. Bien sûr, on n'a pas à disposition les cartes des volets suivants (ce n'était pas le but) mais Konami a corrigé quelques petits défauts du jeu original, notamment les deux points que j'évoquais dans mon post l'an dernier ! (mon post n'a évidemment rien à voir avec le fait que ces points aient été corrigés, je rappelle qu'on parle de jeux sortis il y a 15 ans )

Autre excellente surprise, dont je n'avais entendu parler nulle part sur le Net : cette mise à jour permet de jouer en mode "speedy" (deux fois plus vite qu'en mode normal) via un paramètre à ajouter dans le raccourci Windows lançant le jeu. Pour l'avoir lu sur le Net, je savais que cette option avait été introduite dans le volet Kaiba the Revenge (et reprise dans l'épisode Joey the Passion)... mais pas qu'elle avait aussi été implémentée dans la version 2.0 du premier opus ! Chouette surprise !

Résultat, je me replonge depuis hier dans ce premier opus (en version 2.0), assez "pauvre" en cartes (et donc en possibilités) en comparaison des volets suivants... mais toujours doté d'un charme fou !

Je vous ai dit que j'adorais cette trilogie ?

EDIT : oh le vilain bug sur la 2.0 : lors d'une de mes dernières parties, Yugi a effectué l'invocation flip d'un monstre puis l'a mis en position de défense au cours du même tour, ce qui contrevient à l'une des règles de base du jeu. Je ne sais pas quelles circonstances doivent être réunies pour que ce "bug" se produise mais c'est vilain.

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3240

En ligne
Posté le: 2019-05-16 00:03
Quatrième vidéo de ma chaîne Epic Yu-Gi-Oh! Duels, dédiée à la trilogie des Power of Chaos.
L'occasion de mettre en avant l'un des monstres emblématiques de l'anime, j'ai nommé Kuriboh !


  Voir le site web de J

Index du Forum » » Jeux » » Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)

91 messages • page
12345




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)