Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2014
52 messages • page
123
Auteur Le Bilan 2014
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2014-12-26 15:43   [ Edité le: 2014-12-26 18:32 ]
Citation :
Le 2014-12-24 18:45, Sebinjapan a écrit :
Kirby's Adventure (Wii) * Top de l'année *
[...] c'est pour moi le meilleur jeu de la série pour l'instant (pas encore joué au Triple Deluxe sur 3DS).

C'est moins bien, j'ai été un peu déçu. L'effet relief est très joli, mais pour le reste c'est une récupération des assets de Kirby's Adventure Wii, et un jeu hyper linéaire dont le rythme est sans cesse cassé par de la manivellite à base de rotation de 3DS qui suspend brusquement le relief et l'immersion, et du "puzzle" bas du front qui ruine la rejouabilité des niveaux. L'action est trop étirée et cassée pour que ce soit vraiment amusant. Le mode "rush" avec Dadidou corrige un peu ça, mais comme c'est Dadidou, on perd l'intérêt des transformations. Et évidemment, l'attrait du multi disparaît (je ne sais plus s'il y a un multi avec deux 3DS, je ne crois pas).

Les boss sont aussi moins intéressants et le boss rush, du coup, aussi, et il n'y a plus les arènes de défis millimétrés. Kirby's Adventure reste le meilleur Kirby, et de loin (après, Triple Deluxe reste super mignon).

Ceci dit, si ton fils est fan, il pourrait aimer Kirby 64 sur la console virtuelle de la Wii. Le jeu est un petit peu poussif (bien moins que Kirby's Dreamland 3 ceci dit), mais le mélange de deux pouvoirs pour en concocter de nouveaux est hi-la-rant. Rien que pour les gags et animations de Kirby (le mélange glace+feu ), il vaut le coup (je ne sais plus s'il a du multi, par contre).

Sinon, pour un papa et son fils de 4 ans, vous vous amuseriez sans doute beaucoup avec Kirby Air Ride, sorte de Mario Kart aux contrôles simplifiés (pad analogique + un unique bouton). Il regorge de modes (courses 3D, courses 2D vues de dessus, arène dans une ville dans laquelle on court après des powerups, épreuves variées genre saut en longueur ou fléchettes), il est magnifique (raaaah, les musiques), il a des tonnes de véhicules radicalement différents les uns des autres (rien à voir avec Mario Kart), il a un système de défis/succès à la Smash Bros. Brawl (en fait, c'est Kirby Air Ride qui l'a inventé) qui permet d'explorer le jeu dans ses moindres recoins et assure une rejouabilité démente, on peut y jouer Dadidou et Metaknight...

Je regrette de l'avoir vendu (je l'avais essoré dans tous les sens, je ne rejoue pas beaucoup à la Gamecube). Qu'est-ce qu'on avait rigolé avec, mon mec et moi...

EDIT: petite question à ceux qui ont aimé Runner 2: vous y jouez comment? Nonchalamment sans trop faire attention à tous les lingots collectés ou au score?
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Bomb Rush Cyberfunk

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2874
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2014-12-26 21:46
Chouette, j'aime bien ce topic à la fin d'année, je n'ai qu'à piocher dedans pour savoir à quoi je vais jouer l'année prochaine

Je vais participer aussi, mais je vous préviens, la liste va être longue. Donc, à peu près dans l'ordre chronologique :

Sleeping Dogs - Xbox 360 : j'ai aimé surtout parce que je suis très très fan de film HK, et que cette ambiance est parfaitement retranscrite. Mention spéciale à la conduite, et principalement aux fusillades en voiture, très bien faites ! Par contre, les combats à mains nues sont un peu trop ordinaires, et le jeu aurait gagné à être scripté (comme Yakuza) au lieu d'avoir un open-world qui ne lui sert à rien.

Megaman X2 - SFC : pas mal du tout, même si j'aime un peu moins la saga X que l'originale.

Alisia Dragoon - MD : j'ai été très surpris ! Comme l'a dit Shenron sur son groblog, il est dur et parfois carrément injuste (les ennemis qui spawnent sous les pieds...), mais il a pour lui beaucoup de bonnes idées et un rythme très accrocheur. Je n'ai pas réussi à le finir, ceci dit...

Volgarr the Viking - PC : j'ai eu du mal à rentrer dans ce jeu tant il est punitif. Mais comme tous les bons jeux, il accroche du premier coup. Il fait partie de ces jeux qui prolongent le moment où on se dit "allez, encore une dernière !" jusqu'à une heure indécente.

Lost Vikings - SNES : là aussi, très surpris mais parce que je ne savais pas grand-chose du jeu, j'imaginais un jeu d'action. Un très bon jeu de résolution d'énigmes.

Dead Island Riptide - Xbox 360 : difficile d'imaginer qu'un jeu aussi médiocre ait pu m'éclater autant avec mon frère et un pote ! Il ne vaut rien en solo, mais qu'est-ce qu'on s'est marrés...

Sonic Generations - Xbox 360 : c'est très sympa, mais un bon cran en-dessous de Secret Rings et Colours. C'est un épisode anniversaire et ça se voit, mais j'aurais aimé plus de prises de risque.

Super Mario Sunshine - GC : je me suis arrêté à 90 Shines, pour que la quête des pièces bleues ne viennent pas ternir mon appréciation générale. J'en ai déjà parlé sur son topic, mais j'ai beaucoup, beaucoup aimé !

Metal Gear Ground Zeroes - Xbox 360 : j'en suis à 64% de complétion en une vingtaine d'heures de jeu, j'aimerais bien savoir comment ceux qui ont dit qu'il se finissait en une heure ont tenu leur manette C'est très bon, mais il souffre trop de n'être qu'un prologue : pas de moment décisif, de climax. Une apparition de Kojima franchement limite aussi, digne d'un David Cage.

Goof Troop - SNES : un pote tenait à ce qu'on le fasse tous les deux en coop'. Je le connaissais de nom mais je n'y avais jamais touché : c'est très bon ! En plus, j'adorais la Bande à Dingo quand j'étais gosse...

Metal Gear Solid 4 - PS3 : tout ça pour ça ? Alors oui le gameplay est très très bon, mais le jeu se délite au fur et à mesure jusqu'au dernier chapitre, qui est une véritable arnaque. Heureusement qu'il y a de très bons passages (la filature dans les ruelles sombres !) pour rattraper ça et les Beauty franchement insipides.

Demon's Souls - PS3 : des trois Souls, je pense que c'est le moins abouti mais le plus "foufou". Il y a des idées et des passages absolument inoubliables comme le combat contre Astrée et Garl, toute la Tour de Latria ou l'avancée dans le Val Fangeux. From Software a vraiment un don pour fabriquer ces moment de grâce dans leurs jeux.

Donjons & Dragons Tower of Doom - MAME : j'avoue qu'on l'a lancé sans trop y croire, ni savoir ce que c'est. Même si on a credit-feedé le jeu, on s'est vraiment amusés ! C'est très beau, varié et il offre de nombreuses possibilités de jeu. J'ai été conquis.

Jeu d'influences - sur le site Arte : je me rends compte que je n'ai pas du tout parlé de ce jeu, que j'ai repéré grâce à Merlanfrit. C'est une sorte de visual-novel qui vous met dans la peau d'un patron d'entreprise forcé d'engager un spin-doctor pour sortir de la crise que provoque le suicide de son meilleur ami. J'ai eu deux fins - très mauvaises - mais c'est très prenant, bien écrit et on a la sensation de s'enfoncer à chaque minute qui passe. Je le recommande, c'est très bon, et en plus on apprend plein de choses.

Hotline Miami - PC : c'est un jeu véritablement hypnotique, comme si on jouait sous acides. Il combine, selon moi, tout ce qu'il faut pour être excellent : le visuel, l'auditif et le gameplay sont en parfaite adéquation. Un petit bijou, je me repasse très souvent l'OST.

Là, je vais à la RGA à Grenoble, et je joue à :

Parodius Deluxe - Saturn : c'est rigolo, mignon tout plein, mais comme on n'avait aucune indication sur le gameplay, on y a joué avec un pote un peu au hasard, sans trop comprendre ses mécanismes.

Astrosmash - Intellevision : c'est la première fois que je touchais - que je voyais ! - une Intellevision ! C'est ma foi très sympa, même si je reprocherais certains projectiles d'avoir la même couleur que le fond. J'ai fait plus de 40 000, le ciel était bleu turquoise.

Puzzle Bobble - Amiga : je connaissais Puzzle Bobble, mais c'était la première fois que je touchais à une Amiga ! J'en étais très fier !

Les Schtroumpfs - Collecovision : c'est très, très basique. J'ai perdu devant la Schtroumpfette, je crois. Sinon, première Coleco !

Daytona USA - Saturn : Petitevieille et les autres fans de la console font hurler au scandale, mais c'est la première fois que je jouais à Daytona USA. Pire encore, j'ai vu la Hornet 41 pour la première fois...dans Fighters Megamix où elle est un personnage caché ! Bref, erreur réparé, c'est très sympa à jouer dans le registre arcade, et tellement simple à prendre en main que j'y jouais en tapant la discute avec Youpla à côté

Silpheed - MegaCD : c'est très impressionnant, très accrocheur, mais que c'est dur !

Soccer Brawl - AES : c'est très marrant de temps en temps, mais je trouve ça assez hasardeux et creux en fin de compte. Il suffit de provoquer un corner pour marquer, car l'IA du goal, autrement imprenable, devient magistralement débile dans ces moments-là.

Bloody Roar 2 - PS1 : un jeu que je ne connaissais que de réputation. C'est très sympa mais j'ai perdu alors que je ne connaissais pas les contrôles...or, j'ai horreur de ne pas savoir jouer à un jeu de baston ! Alors quand je suis rentré, j'ai sorti mon Bloody Roar 1 et j'ai appris à jouer correctement. Je vous avertis que si le tournoi de l'année prochaine porte sur ce jeu, je pourris tout le monde !

Là, je rentre chez moi après m'être bien amusé à cette convention.

Persona 2 Innocent Sin - PSP : je crois que, parmi les Persona, c'est l'épisode le plus barré. Le rythme est un peu trop speed, comme si le jeu était aussi jeune que ses protagonistes ! Mais il est très très bon, même si j'ai du recourir à une FAQ pour me construire de bonnes équipes.

Muramasa - Wii : je vais me contenter de reprendre les propos de Simbabaad, c'est un jeu qui s'écroule sous le poids de ses propres mécanismes. Les trois quarts du jeu (comme son contenu d'ailleurs) ne sert à rien d'autre qu'à faire du remplissage. Les boss sont très réussis par contre, au point qu'il n'aurait n'être qu'un Boss Rush. Manque de bol pour toi Muramasa : No More Heroes existe, et fait ça bien mieux que toi. Je pense la même chose d'Odin Sphere d'ailleurs, ce qui me convainc de plus en plus que Vanillaware est un des studios les plus surestimés.

La série Blackwell - PC : j'ai déjà crié tout l'amour que je ressens pour cette série dans le topic des jeux PC, mais pour la peine elle mérite mon GOTY 2014. Rosa, Joey et Lauren vont beaucoup, beaucoup me manquer.

Valkyria Chronicles - PS3 : c'est un excellent jeu, aucun doute là-dessus ! Quel dommage cependant qu'il doive se coltiner cet emballage peu ragoûtant, entre une interface pas jojo et une niaiserie imbécile héritée des pires animes. Je conseillerais presque d'y jouer en coupant toutes les cinématiques, mais certains chapitres hors-série sont tout de même pas mal. Mais le cœur du jeu, lui, ne souffre d'aucun reproche.

VIrtue's Last Reward - 3DS : j'ai beaucoup aimé le jeu, plus complet et ludique que 999 sur DS. Cependant, c'est au niveau de l'intrigue que ça pêche, notamment à cause d'une fin trop vite expédiée qui laisse méchamment en suspens - on ne fait un à suivre au prochain épisode au bout de 40 heures de jeu, et quand l'épisode précédent faisait pareil ! De plus, il y a bien moins cette sensation d'oppression, le sentiment qu'on va mourir d'une mort horrible d'une seconde à l'autre...Je dirais que lui et 999 se complètent, en fait.

The Last of Us - PS3 : c'est pas mal du tout, il y a des passages exceptionnels et j'aime bien la manière dont la relation entre Joël et Ellie est racontée, ainsi que son évolution. Mais faire une séparation aussi nette entre phases de recherche/exploration et phases d'infiltration/combat était à mon sens une grosse erreur, qui nuit à l'ambiance et à l'implication du joueur. Le jeu aurait imposé de l'infiltration pendant l'exploration, il aurait été absolument exceptionnel ! Dommage.

Monster Hunter Tri Ultimate - WiiU : bon, je triche un peu car j'avais déjà joué au Tri auparavant. Mais il m'aura permis d'affronter de nombreux monstres comme le Diablos, le Rathalos, le Duramboros, le Ceadeus, le Deviljho ou le Brachydios que je n'avais pas fait sur Wii, et de jouer avec d'autres armes comme le Lance-Flingue ou le Katana. Sinon c'est toujours Monster Hunter, un petit bijou foutrement addictif ! Par contre, je préfère y jouer seul ou à deux maximum : au-delà, la difficulté dégringole et les monstres ne sont plus que de gros sacs à PV...

Strider - MD : j'en ai déjà parlé, mais je n'ai pas accroché du tout. Peut-être aurait-il fallu le découvrir à l'époque, mais je ne comprends pas son succès.

Ristar - MD : je ne savais pas à quoi m'attendre, et j'ai été agréablement surpris. C'est un très très bon jeu, bien fignolé, avec des niveaux marquants (ah, Sonata ! Scorch Planet !) et sa mécanique de jeu autour des bras qui s'allongent est bien exploitée.

Shovel Knight - PC : je ne lui donne pas le GOTY principalement parce qu'il ne m'a pas autant surpris que les Blackwell, mais si je ne les avais pas connus, c'est lui qui l'aurait remporté, de peu avec Hotline Miami. Une petite merveille sur tous les points. C'est exactement ce que les jeux 8-bits auraient rêvé d'être, je pense. Steel thy shovel !

Disaster Day of Crisis - Wii : une excellente surprise, que l'article de Niloc- Nomis m'a poussé à re-découvrir. Il m'a donné envie de jouer à SOS Final Escape.

Etrian Odyssey - DS : c'est presque le Dungeon Master japonais, en plus moderne. Il part de très bonnes intentions, il a de bonnes idées, mais il souffre de deux énormes défauts : il ne se renouvelle jamais (à la moitié du jeu on a déjà tout vu) et il force le joueur à n'appliquer qu'une tactique, la seule viable pour survivre. J'aurais aimé l'aimer...

Ninja Gaiden - Master System : un très bon jeu d'action/plate-formes, pas très original certes, mais il n'en reste pas moins bon dans ce qu'il fait. Il y a de très bons passages et la gestion de l'armement est bien pensée, même si il devient trop facile à cause d'un glitch un peu bizarre sur la fin.

Dynasty Warriors 2 - PS2 : j'aime bien le principe, je me suis bien amusé, mais après avoir fini mon run avec Zhou Yu, je n'ai pas eu envie de revenir dessus tout de suite. Je pense faire le 3 directement après !

Lost Odyssey - Xbox 360 : j'en ai déjà parlé, mais il est très, très bon. Dommage que son rythme soit en dents de scie et son traitement de l'intrigue inégal (notamment pour les personnages), mais il est très prenant et on se sent vite proche des destinées de tous ces personnages uniques. Pour un peu, c'est presque l'anti Final Fantasy 12.

Dark Souls 2 - Xbox 360 : encore une fois un excellent jeu, mais j'ai tout de même préféré ses DLC au jeu original. Ils sont en effet plus retors et plus inventifs, même si ça n'enlève rien au charme du jeu d'origine. Par contre, je pense que From est allé au bout de sa formule avec ce troisième Souls. J'espère que les suivants seront très différents.

Wario Land 3 - Gameboy Color : y'a pas, j'adore Wario ! Je n'ai joué qu'au 2 et au 3, mais je suis complètement sous le charme. Je ne reviens pas sur ce que j'ai dit, c'est une vraie pépite, et l'écran Perfect avec le double thumbs-up de Wario m'a arraché un grand sourire !

Persona 3 The Answer - PS2 : il s'agit donc de l'épilogue de Persona 3. Tout de même long d'une trentaine d'heures, il souffre surtout du retrait des principales qualités du jeu d'origine, pour ne devenir qu'un dungeon-crawler fade et mal rythmé. Ceci dit, le dernier tronçon du jeu est vraiment très bon, avec des passages mémorables !

Persona 4 Arena Ultimax - Xbox 360 : j'avais adoré le premier, celui-ci est encore meilleur. Beau comme un dieu et hyper jouable, c'est aussi celui qui fait le plus d'effort envers les débutants. Il y a aussi un fan-service à hurler de rire !

Mario Kart 8 - WiiU : c'est sympa, c'est beau, mais alors je trouve ça terriblement mou. Je crois que je lui préfère la conduite nerveuse d'un CTR ou d'un Sonic Vroom (copyright ?).

NES Remix - WiiU : J'ai passé pas mal de temps dessus, il est vraiment idéal pour des petites sessions très intenses, en plus de permettre de découvrir des jeux (Wrecking Crew, Excite Bike) ou de réaliser que d'autres n'étaient pas terribles (Ice Climbers, Kid Icarus).

Smash Bros 4 - 3DS et WiiU : les topics et les compte-rendus sont en cours

Pokémon Omega Rubis - 3DS : je l'ai un peu laissé en plan parce que j'avais d'autres choses à faire, mais c'est un très bon remake. Et j'aime toujours autant la région de Hoenn, surtout la route entre Cimetronelle et Nénucrique, avec les flaques d'eau qui reflètent les étoiles la nuit !

VA1-Hall-1A - PC : un prototype de visual novel gratuit, qui vous met dans la peau d'un androïde barman dans un univers cyberpunk très typé Shadowrun (tout ce que j'aime, quoi). Le but est de réussir les bons mix de cocktails, et d'écouter les conversations des clients. C'est très, très bien écrit, et je me suis vite attaché aux trois personnages que sont Dorothy, une androïde femelle dont le modèle semble être surtout utilisé pour assouvir des fantasmes peu avouables (ses remarques sont croustillantes); Jamie, un mercenaire très secret et hacké jusqu'aux ongles qui a une tonne d'anecdotes sordides dans sa manche : et Alma, une hackeuse de génie venue noyer son chagrin dans l'alcool. J'attends le jeu complet, mais j'ai beaucoup aimé la façon dont se déploie un contexte, un univers au travers d'un protagoniste qui n'en a rien à fiche.

Shin Megami Tensei Lucifer's Call - PS2 : le jeu qui entérine mon amour pour la série Megaten. Il m'a littéralement hypnotisé de bout en bout. Un système de combat au point, des donjons retors, un contexte post-apo maitrisé, et un jeu très peu bavard (rare pour un jeu du genre !) qui laisse la part belle à l'interprétation et à l'intériorisation de la part du joueur...je crois que c'est un des tous meilleurs RPG auxquels j'ai eu la chance de jouer. Génial. J'ai juste préféré y jouer en Anglais, la traduction française avait trop de fautes, et perdait en "saveur"...

Die Hard Arcade - Saturn : Dynamite Dekka de son vrai nom. Avec un pote on a été très surpris ! Il est très court, mais très nerveux et propose pas mal de techniques différentes. Dommage que cette version console ne propose pas de modes de jeu et très peu d'options. Mais on s'est éclatés, c'est très over the top, parfois nanardesque mais c'est très bon !

Voilà voilà. Au rayon des regrets, je n'ai pas fini Dungeon Master (j'ai un peu honte, là) et je n'ai pas attaqué King's Field comme je me l'étais promis l'an dernier.


_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-12-27 09:47
Citation :
Le 2014-12-26 15:43, Simbabbad a écrit :
Ceci dit, si ton fils est fan, il pourrait aimer Kirby 64 sur la console virtuelle de la Wii (...)
Sinon, pour un papa et son fils de 4 ans, vous vous amuseriez sans doute beaucoup avec Kirby Air Ride (...)

On a aussi joué aux deux là (je ne les ai pas mis dans le bilan car on n'y a pas énormément joué non plus). Le "problème" de Kirby 64 est effectivement l'absence de co-op. On s'est un peu rattrapé sur les mini-jeux, mais ils n'occupent pas longtemps. Je pense qu'on y reviendra cette année.
Pour Kirby Air Ride, mon fils aime beaucoup. Moi un peu moins. En fait, je n'arrive pas du tout à maitriser la conduite avec les boost et les dérapages. C'est pas dur, je n'arrive à gagner qu'en prenant le véhicule qui ne propose aucun boost mais va plus vite que les autres. Le mode libre dans la ville est super mais à deux en écran splité le framerate souffre un peu. Reste le mode vu de dessus (Top Ride), à la Super Sprint, qui est vraiment éclatant.

Citation :
Je regrette de l'avoir vendu

En effet tu peux regretter vu comme il est devenu dur à trouver (comme tous les Kirby ...)

Citation :
EDIT: petite question à ceux qui ont aimé Runner 2: vous y jouez comment? Nonchalamment sans trop faire attention à tous les lingots collectés ou au score?

Ma priorité absolue est de ramasser tous les lingots. Je ne passe pas au niveau suivant tant que je n'ai pas tout (sauf dans les niveaux rétro ou c'est parfois un peu trop balèze pour moi). Le score, je n'y fait pas trop attention, donc je ne saute pas par dessus les check points par exemple, mais malgré ça je ne peux pas m'empêcher d'essayer de danser un maximum entre chaque obstacle !

  Voir le site web de Sebinjapan
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2014-12-27 16:03   [ Edité le: 2014-12-27 19:21 ]
Tu joues à quel niveau de difficulté? Tu as du plaisir à la danse sans te soucier du score? Le canon te gêne? Je demande parce que j'écris un truc sur la série et je suis arrivé à Runner 2, et j'essaie de nuancer mon avis, pour moi le canon a ruiné tout scoring et je préférais la densité et le style graphique du premier, mais je me rends compte que Runner 2 a un attrait plus large.

Sinon, d'habitude je ne me prête pas aux bilans car je ne me souviens jamais de ce que j'ai joué dans l'année (la limite du premier janvier me paraît très abstraite), mais comme j'ai joué cette année à peu près uniquement à la Wii U et à la 3DS et qu'elles ont un bilan d'activité, je peux tout retracer.

Alors, chronologiquement:

- Link's Awakening et Oracle of Ages (GB sur 3DS): Très déçu, alors que j'avais aimé les jeux il y a des années. Link's Awakening est un modèle d'overworld tortueux dans lequel on doit constamment jongler avec ses items pour passer des ******* de portiques à chaque écran, les donjons sont excellemment conçus mais avec des énigmes parfois absconses (ouvrir une porte en jetant un vase dessus, vraiment) et des mini-boss qui ressuscitent quand on erre trop longtemps... l'ergonomie a vraiment trop vieilli pour que je puisse reprendre du plaisir dessus, et c'est quelqu'un qui rejoue régulièrement à Metroid NES qui dit ça.
Oracle of Ages n'a pas ces défauts, mais... de nos jours, plus tellement de qualités. C'est un Zelda narratif linéaire, sans exploration, où on suit les pointillés, et les jeux 3D genre Twilight Princess ou d'autres jeux font ça beaucoup mieux de nos jours.

- The Wind Waker HD (Wii U): Parfait. Tous les défauts d'ergonomie, de rythme, de trop grande facilité de l'original ont été résolus soit avec des changements, soit avec l'utilisation du Gamepad. Et visuellement, c'est, comment dire... incroyable.

- Phoenix Wright: Dual Destinies (3DS): je n'avais jamais joué à la série et j'ai trouvé ça très divertissant (même si je trouve triste que le jeu n'ait pas été traduit). Les personnages sont attachants, l'intrigue est drôle et bien menée, il y a un bon rythme... après, le gameplay est assez factice et parfois peu naturel et il y a parfois des trous de logique, mais c'est du dessin animé interactif, alors...

- NES Remix 2 (Wii U): j'ai été déçu par rapport au (long) moment incroyable que j'ai passé sur le premier. Je le détaille dans mon blog, ce qui faisait que NES Remix était bon était que sa formule permettait de "corriger" les défauts de jeux simples ayant mal vieilli en les coulant dans la formule moderne du jeu "hardcore" (niveaux courts mais difficiles), sublimant leur gameplay et tirant de leurs côtés agaçants une richesse ludique. Comme l'a bêlé la presse imbécile, NES Remix 2 "s'attaque" à des jeux plus prestigieux, mais ça n'est PAS une qualité contrairement à ce qu'ils répétaient avant d'y avoir joué: comme ces jeux sont meilleurs et plus sophistiqués, la formule de NES Remix enlève de leur richesse au lieu d'en ajouter. Quel intérêt dans une épreuve de plateformes de Zelda II sortie de son contexte d'exploration/RPG, quel intérêt de poser une bombe puis passer une porte le plus vite possible dans un Metroid privé de son contexte de survival/labyrinthe?

- Wario Ware (GBA sur Wii U): j'y ai rejoué pour réfléchir sur NES Remix. Le côté précurseur de ce jeu est troublant: de nouveau du pixel art à une époque où même les jeux GBA adoptaient des graphismes digitalisés dégueulasses, du rétro 2D à une époque où ça n'était pas du tout à la mode, une anticipation des règles du jeu "hardcore" moderne (parties très courtes qui se succèdent).

- Retro Game Challenge (émulation DS): là aussi j'y ai joué pour NES Remix. Intéressant de voir à quel point l'expérience globale transcende les jeux pris isolément, en partie grâce à un système qui rappelle pas mal les "succès" (et que l'on retrouve modifié dans NES Remix).

- Luigi's Mansion 2 (3DS): un monument, un des meilleurs jeux Nintendo de cette génération, qui sublime le brouillon de l'original. Le gameplay d'exploration est le meilleur jeu à la Resident Evil depuis... toujours? Les combats sont hyper intéressants et motivés (comme l'exploration) par le système de notation des missions, nickel. La présentation est somptueuse, avec un relief magnifiquement utilisé et un talent d'animation incroyable, digne des Disney de la grande époque. Vive Next Level Games!

- Mario Strikers Charged Football (Wii): pour écrire un truc sur Luigi's Mansion 2, j'ai enfin rejoué "sérieusement" à ce bijou, et je me suis éclaté comme rarement. Ce jeu a une niaque incroyable, et permet de déterminer que si Luigi's Mansion 2 a tant d'humour et de personnalité et de charme, c'est grâce au studio en charge. Et non seulement il est hilarant et très amusant, mais aussi incroyablement pointu - je n'ai toujours pas réussi à vaincre certains défis. On retrouve aussi bien les qualités de Punch-Out!! Wii.

- Mario Golf: World Tour (3DS): meilleur que Toadstool Tour, un Mario Golf très réussi et très beau qui exploite bien le relief de la 3DS. J'aime beaucoup les défis.

- Pullblox World (Wii U): comme New Super Mario Bros. 2, une tragédie. Un jeu qui aurait pu générer une créativité et des heures d'amusement sans fin si le mode d'échange de niveaux n'avait pas été aussi pourri, échec lamentable d'autant plus incompréhensible que la série des Mario vs. Donkey Kong fait bien mieux depuis belle lurette (sauf que l'édition de niveau s'y prête moins) - mais il faut dire, cette série est réalisée par un studio occidental. Une honte intergalactique.

- Mario Kart 8 (Wii U): le meilleur Mario Kart 3D, avec des graphismes et un style visuel parfaits, enfin un vrai sens du spectacle et de la mise en scène très "montagnes russes", une conduite "flottante" à la F-Zero que j'aime beaucoup et qui demande de bien anticiper ses virages, des DLC somptueux... mais moins d'options en ligne que sur Wii (?!) sans d'ailleurs que ça soit beaucoup signalé (il était de bon ton de cracher sur Mario Kart Wii), pas d'arènes de combats (apparemment, ça les aurait tué de reprendre celles de Double Dash avec une petite amélioration graphique), et un problème d'équilibrage des items, de rythme et d'injustice qui n'est TOUJOURS PAS résolu, alors que Kirby Air Ride arrivait à rééquilibrer le jeu sans énerver ses joueurs. Ce n'est pas dramatique, mais c'est frustrant.

- Super Mario Kart (SNES sur Wii U): je l'ai eu gratuitement avec ma copie dématérialisée de MK8. Je n'avais pas réussi à rentrer dedans auparavant, et récemment j'y suis arrivé. Je comprends mieux les gens qui trouvent que c'est le meilleur Mario Kart, c'est vrai que la conduite plus ardue et plus "réaliste" (!) et récompensant mieux les bons joueurs est plus satisfaisante que celle des Mario Kart 3D.

- Catrap (GB sur 3DS): du jeu de puzzle minimaliste et génial comme je les aime, avec des mouvements incroyablement basiques, des aires de jeu à l'apparence simple, mais un défi qui nous fait sécher pendant des heures.

- Scram Kitty and his Buddy on Rails (Wii U): j'en ai parlé dans un topic généraliste avant la réorganisation du forum. Beaucoup de qualités, on peut s'y amuser sans frustration une bonne dizaine d'heures, mais plein d'imperfections qui si on ne fait pas l'effort de les éviter pourrissent l'ensemble. Un patch est sorti, il ne résout aucun défaut et ajoute des problèmes. Mais ça reste un bon jeu.

- Zelda II (NES sur Wii U): j'y ai rejoué suite à NES Remix 2. J'en avais le souvenir d'un bon jeu mais trop dur, et avec un enchaînement d'exploration parfois abscons. C'est peut-être parce que cette fois-ci je connaissais le fonctionnement du leveling et les grandes lignes du jeu dès le début, mais je n'ai eu aucun problème, que du bonheur. Ce jeu a un souffle épique incroyable et donne vraiment le sentiment d'un combat acharné dans un monde vaste.

- The Legend of Zelda (NES sur Wii U): rejoué suite à NES Remix. Toujours aussi bon, et je me suis par la suite rendu compte que les deux jeux sur NES sont, avec A Link between Worlds, les seuls Zelda 2D que je considère comme bons et n'ayant pas vieilli.

- Kirby Triple Deluxe (3DS): déjà dit plus haut à Sébin, je copie/colle, j'ai été un peu déçu. L'effet relief est très joli, mais pour le reste c'est une récupération des assets de Kirby's Adventure Wii, et un jeu hyper linéaire dont le rythme est sans cesse cassé par de la manivellite à base de rotation de 3DS qui suspend brusquement le relief et l'immersion, et du "puzzle" bas du front qui ruine la rejouabilité des niveaux. L'action est trop étirée et cassée pour que ce soit vraiment amusant. Le mode "rush" avec Dadidou corrige un peu ça, mais comme c'est Dadidou, on perd l'intérêt des transformations. Mais visuellement c'est hyper mignon.

- Mega Man IV et Mega Man V (GB sur 3DS): je n'ai jamais trop compris l'engouement pour Mega Man, toutes les fois où j'ai essayé de m'y mettre sur NES, j'ai trouvé ça bon, mais voilà, quoi - surtout de nos jours où le hardcore platformer a produit de très bons titres. J'ai quand même donné sa chance à Mega Man sur Game Boy, et je me suis bien amusé, je trouve que le format GB lui va bien.

- Hyrule Warriors (Wii U): j'avais marmonné quelque chose à propos de "cynisme" quand il a été annoncé, or cela fait plus de 250 heures que j'y joue et je m'amuse toujours autant (j'en suis au DLC Twilight Princess). On parle de "button mashing", mais le jeu exige en réalité de la tactique et une vraie connaissance des personnages et du moveset, on parle de "fan service", mais les seuls Zelda 3D que j'aime sont Majora's Mask, Wind Waker et Twilight Princess, et pourtant j'ai un attachement très fort avec le casting de Hyrule Warriors, y compris, maintenant, Fay et Ghirahim, et même l'obsédée des insectes de Twilight Princess dont je me souvenais auparavant à peine de l'existence. Comme Next Level Games avec Mario, le studio insuffle sa propre énergie au jeu, c'est son talent qui fait avant tout que je m'amuse autant, et moins l'univers de Zelda lui-même, qui est juste un cadre.

- Solomon's Key (NES sur 3DS et Wii U): j'ai toujours aimé Solomon's Key, mais je ne m'y étais jamais mis sérieusement. La version arcade m'avait déçu à cause d'un niveau limite impassable (si on perd ses boules de feu, il faut recommencer du début), la version NES est plus équilibrée et de très bonne qualité, mais avec des règles un peu foireuses car parfois peu claires, genre des fois on peut se raccrocher à un "couloir" transversal en tombant, des fois non, on peut pile tenir sur le bord d'une plateforme où il y a une flamme... bon jeu, mais avec une difficulté inégale et un soucis de clarté des règles.

- A Link between Worlds (3DS): j'avais maugréé quand il avait été annoncé en pestant contre le "recyclage", au final je le trouve magnifique en relief, avec un univers et une histoire très bien écrits, un "gimmick" excellent, et surtout un sentiment de liberté et une fluidité de l'action que je n'espérais plus revoir dans un Zelda. Je suis du coup optimiste pour le prochain sur Wii U.

- SteamWorld Dig (Wii U): j'en parle plus longuement ici, un jeu qui est une version plus sophistiquée de Miner Dig Deep sur XNA, qui alterne le minage qui permet d'acheter des ressources qui permettent de mieux miner etc. dans un terrain aléatoire, et des niveaux de plateforme/puzzle prédéfinis. Expérience incroyablement fluide et agréable, qui se prête bien au speed run.

- Metroid Fusion (GBA sur Wii U): toujours aussi beau et atmosphérique. Cette fois, je voulais ENFIN trouver ces passages secrets dont on me parlait qui permettaient d'explorer toute la station et de choper tous les items. En fait, tout se débloque à la fin du jeu, avec l'attaque en vrille, ce qui donne au jeu une structure très bizarre, où il faut suivre l'action linéaire en chopant ce qu'on peut le plus vite possible, puis tout à la fin on fait un grand tour entre les sections pour récolter ce qu'on a manqué. Il faudra que je m'y remette pour améliorer mon temps, mais cette fois-ci, au moins, j'y aurais joué à fond. J'ai aussi été content d'y rejouer après Other M, que j'adore (les faux procès contre ce jeu me consternent), et voir les connexions entre les deux jeux.

- Super Metroid (SNES sur Wii U): j'ai une relation spéciale avec Super Metroid. Lors de mes premières parties, je l'ai considéré comme un chef-d'œuvre absolu, puis après avoir découvert Metroid et Return of Samus, en y rejouant, je le trouvais lent, étiré et contre-intuitif, vaguement agaçant et ayant vieilli. Là, je devais l'avoir suffisamment oublié pour retrouver le plaisir de la découverte, mais assez m'en souvenir pour éviter de faire des conneries et de perdre du temps dans de grands détours, et j'ai pris un plaisir incroyable. Je suis bien content de m'être réconcilié avec l'ensemble de la série à part Zero Mission, auquel je redonnerai probablement sa chance quand il sortira sur Wii U.

- Super Mario Bros. (USA) (NES sur 3DS et Wii U): je n'avais jamais gagné Super Mario Bros., dans lequel j'avais toujours eu du mal à rentrer. NES Remix m'a hyper motivé pour m'y mettre. Eh bien, c'est vraiment dur, c'est vraiment un jeu à inertie. Il est d'ailleurs amusant de voir à quel point il fait moderne puisqu'il a de nombreux points communs avec les hardcore platformers, il suffirait de revoir les règles de la longueur des niveaux et le système de vie/continue (comme le fait NES Remix) pour lui redonner du souffle, j'espère que Mario Maker autorisera ça.

- Super Mario Bros. 2 (USA) (NES sur 3DS et Wii U): c'est très récent, je n'y avais jamais joué sérieusement. J'aime beaucoup. Je trouve le système de roulette trop aléatoire entre les niveaux, mais c'est vraiment un bon jeu, plein de charme.

Les jeux auxquels je rejoue un peu tout le temps:

- Burger Time Deluxe (GB sur 3DS): j'ai toujours aimé Burger Time, c'est ici la meilleure version. Meilleur jeu à la Pac-Man de l'histoire du jeu vidéo (je ne compte pas CE et CE DX qui sont à part).

- Wario's Woods (NES sur 3DS et Wii U): découverte motivée par NES Remix 2, jeu à la Tetris incroyablement bien foutu, original, très riche et très fun, avec de nombreux modes de jeu.

- Geometry Wars Galaxies (Wii): meilleur Geometry Wars, point barre.

EDIT: ah, j'ai oublié ça:

- Papers, Please (Steam): j'avais adoré la bêta, mais le jeu m'a bizarrement cassé le trip à cause d'une option supplémentaire de sa version complète: pouvoir rejouer n'importe quel jour de son fil et ré-embrancher à partir de là. Structurellement, ça incite à rejouer encore et encore chaque jour successivement jusqu'à avoir un "parfait" partout, et ça brise l'immersion puisqu'on voit tous les "trucs": les événements qui arrivent quoi qu'il arrive, les événements aléatoires, le randomizing des personnages... du coup on n'y croit plus, et le gameplay n'est pas assez amusant en soi pour que ça tienne le jeu tout seul. Il faudrait que j'y rejoue en m'obligeant à ne pas user du défaut habituel du "quick load/quick save". Encore un bon exemple du problème de donner trop d'options au joueur, vive Dead Rising et Spelunky.

- La série des Bit. Trip (Wii): c'est super drôle que j'ai oublié d'en parler alors que ça fait des mois que j'écris un truc dessus. J'ai profité de l'analyse pour enfin vraiment explorer cette fantastique série de jeux, et c'était passionnant, non seulement parce que les jeux sont bons, mais aussi pour la place de la série dans la révolution du néo-rétro (retour du old school, pixel art, jeu indépendant et en téléchargement)...
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Diablo 3

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13493
De : Alpes Maritimes

Hors ligne
Posté le: 2014-12-27 19:00
Oulà. Difficile de faire une rétrospective des jeux 2014...
Dans le désordre:

Xcom Enemy Within: L'extension au reboot de Xcom que j'ai tant adoré. L'extension apporte son lot de nouveauté qui a justifié une partie supplémentaire, et l'ajout de quelques dizaines d'heures au compteur qui a dépassé les 200h...

War Thunder: Un Free to play qui permet de piloter des avions et des tanks de la Seconde Guerre Mondiale. Un très bon jeu, qui a pas mal de bugs, mais on s'éclate vraiment. Du coup pendant les soldes pour les 2 ans du jeu j'ai craqué pour un abonnement Premium d'un an à vil prix

The Witcher; Fidèle à mon habitude, je me suis mis à Witcher des années après tout le monde. J'ai mis du temps à apprivoiser le jeu, mais je me suis vraiment beaucoup amusé! Un bon petit action RPG comme je les aime.

Lego Movie le jeu: Acheté pendant les soldes de cet été pour y jouer avec mon grand, on l'a terminé tout récemment, et j'ai vraiment passé un très bon moment. J'ai même poussé le truc jusqu'à débloquer la quasi totalité des succès Steam

Tropico 3: Il a été donné par Humble ces derniers mois. N'ayant jamais pratiqué de Tropico, je me suis laissé embarquer par cette franchise qui vous met aux commandes d'un dictateur à la tête d'une île des Caraîbes. Vraiment rafraîchissant, je me suis vraiment amusé. J'ai lu les tests du quatrième épisodes qui en faisaient un copier/coller du 3eme. Du coup j'ai abandonné cet épisode et je me suis payé le 4 pour 3€..

Tropico 4: Voici donc le quatrième épisode de la franchise, qui est effectivement TRES similaire au troisième. Du coup, je m'y suis investi, et je suis en train de finir la campagne, avec presque 50h au compteur.

Unepic: Petit indé sans prétention, j'ai mis là aussi du temps à m'y mettre. Mais quand on s'y investit, on embrasse complètement le concept. Des éléments de RPG, un peu d'exploration de château.. Seul le tout dernier quartier du château m'a complètement découragé de finir le jeu... Il n'y a que des ennemis invisibles qui volent les armes qu'on porte. Immonde et complètement craqué, j'ai laissé tomber. Mais j'ai passé un excellent moment!

Saint's Row 4: Dernier épisode en date d'une série complètement barrée. Le truc est poussé à l'extrême avec la Terre détruite par les Aliens, et l'avatar du joueur condamné à oeuvrer dans une reconstitution virtuelle de la ville du jeu. Il en résulte un joueur aux super pouvoirs, rendant l'utilisation des voitures caduque. J'ai globalement moins aimé le 4. Le 3 restera mon petit chouchou.

Luftrausers:: Petit indé qui m'a longtemps fait de l'oeil. Un shooter aux graphismes minimalistes, mais diablement accrocheur. Je ne suis malheureusement pas très doué, du coup j'ai rapidement stagné et pas débloqué le contenu un peu avancé. Le fait de l'avoir acheté sur GoG n'a pas aidé à me dépasser, vu que la carotte des succès Steam n'est pas là.. Néanmoins, un super petit jeu sur lequel j'ai passé de très très bons moments.

Batman Arkham Origins: Dernier épisode de Batman en date. J'ai pratiqué Arkham CIty avant, et franchement même si le jeu est bon, ça sent VRAIMENT le réchauffé, avec le gameplay identique au travers des épisodes. Seuls les méchants changent, et encore. Il y a aussi les trouze mille trucs à rechercher/débloquer pour les accrocs du 100%. Personnellement, j'ai juste fait la campagne et je me suis arrêté là. Les graphismes sont vraiment splendides par contre.

Wolfenstein New Order: Quand j'ai vu celui là avec son univers uchronique, j'ai vraiment eu envie d'y croire. Et quand j'y ai joué, j'ai été enchanté. Un bon FPS bas du front comme on aimerait en voir plus souvent. Nerveux, Rythmé, des rebondissement, et des ennemis réussis... Et puis mince, on va tuer du Nazi sur la Lune! Un très bon jeu.

Bioshock Infinite: J'ai là aussi mis du temps avant de m'y mettre. L'ambiance est vraiment incroyable, j'ai été enchanté de bout en bout, et le twist final m'a tué. Un enchantement, comme tous les Bioshock!

The Stanley Parable: Petit jeu "bouche-trou" que j'ai acheté en période creuse, et ça a été une bonne pioche. La narration est excellente, on passe un très très bon moment, en riant parfois très fort! Bonne pioche.

Ultimate Doom: J'ai acheté le pack complet cette année sur Steam à vil prix, encore. Du coup, j'ai été OBLIGE de m'y remettre! Du coup, j'ai recommencé, et le jeu est toujours aussi efficace. Bon, j'y ai joué avec Brutal Doom, mais j'ai vraiment passé un très très bon moment.
Reste que l'épisode "Thy Flesh Consumed" est VRAIMENT très dur, j'ai pas pu aller très loin.

Final Doom: inclus dans le Pack ID, j'ai pu m'y mettre puisque je n'avais jamais eu l'occasion de m'y mettre. Il en résulte deux épisodes bien sympas mais pas inoubliables.

Magicka: Je l'ai acheté pour y jouer en coop avec un collègue de boulot. On est pas allés très loin, mais le jeu est vraiment super bien foutu. Par contre, c'est très poulpesque, puisque pour sortir les sorts les plus violents, il faut envoyer une série de touches pas piquées des hannetons... Le jeu est vraiment très sympa et bourré de références en tous genres!

Broforce: Acheté à vil prix après avoir essayé Expendabros (gratuit). Le jeu, bien qu'en early access, est vraiment très bon, et sous ses aspects défoulants et bas du front il faut quand même avoir un minimum de stratégie pour sortir des niveaux sans perdre de vie
Chaque Bro a des capacités bien distinctes, qui permet de constamment renouveler le gameplay.
Et le top du top, on peut y jouer à 4 en coop pour encore plus d'explosions et de tripaille!

Sim City: Forcément, en grand amateur de gestions économiques, je ne pouvais pas passer à côté. J'ai donc craqué pour la version Colelctor, à 70€ quand même. J'ai passé de très bons moments, mais j'ai rapidement été rattrapé par le moteur de jeu complètement à la rue. Les graphismes sont splendides, la direction artistique est claire et attrayante, mais le comportement de la simu fait mal dès qu'on y regarde de plus près. Rajoutez à ça la circulation complètement bugguée qui a mis des mois à être patchée, l'imposture du "tout online" révélée par l'ajout BIEN plus tard de l'option offline...Bref. J'ai passé de bons moments en multi (même si là encore, les interactions entre les villes des différents joueurs était complètement à la rue), mais j'ai bien vite laissé tomber, dépité. L'extension n'a pas relancé mon intérêt pour ce jeu, et je ne l'ai même pas appelé.
Du coup, j'attends avec impatience une prochaine vraie simu de ville, comme Cities Skylines!

Mass Effect 3: Forcément, en grand fan de la série, j'ai plongé dans le 3eme, bien après tout le monde (comme à mon habitude). Du coup j'ai refait les 3 épisodes d'une traite, en craquant pour les DLC du 2 et 2 DLC du 3 au passage. Cet episode est épique, je me suis régalé, même si il piétine un peu les trucs mis en place au travers de la série. Mais un final dantesque, ça le fait!
Bien entendu, j'ai ensuite recommencé les 3 à la suite en étant méchant!

Diablo 3 Reaper of Souls:
L'extension du jeu qui m'avait cruellement déçu dans sa version originale. Le patch 2.0 ajoutant le mode aventure rajoutait déjà pas mal de désirabilité au titre, et l'ajout d'un acte supplémentaire réussi qui plus est, fait de Diablo 3 un excellent diablo, avec une course effrénée au stuff, on retrouve les sensations du 2!

Dans mon backlog (les jeux que j'ai acheté mais pas encore pratiqués):
Tropico 5
Another World
Dark Souls
Dark SOuls 2
Risk of Rain
Bionic Commando Rearmed
Retro City Rampage
Wticher 2

Voilà, une bonne année PC uniquement donc. Je ne pense pas en avoir oublié!
Vivement 2015 avec GTA 5!

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-12-27 22:23
Citation :
Le 2014-12-27 16:03, Simbabbad a écrit :
Tu joues à quel niveau de difficulté? Tu as du plaisir à la danse sans te soucier du score? Le canon te gêne?

Je joue en niveau normal. Oui, je trouve assez jouissif de parvenir à caser ces petits mouvements de danse au bon moment : ça me procure une satisfaction immédiate, peu importe le score (parce que je joue offline et en solo, donc je n'ai personne avec qui comparer mes scores de toute façon). Le canon ne me gêne pas. Si je le réussi, tant mieux, sinon je ne recommencerai le niveau que si il me manque autre chose (lingots, coffres, cartouches rétro ...). S'il me manque juste la petite icône indiquant que j'ai mis dans le mille, peu importe.

Citation :
- Mario Strikers Charged Football (Wii): pour écrire un truc sur Luigi's Mansion 2, j'ai enfin rejoué "sérieusement" à ce bijou, et je me suis éclaté comme rarement. Ce jeu a une niaque incroyable, et permet de déterminer que si Luigi's Mansion 2 a tant d'humour et de personnalité et de charme, c'est grâce au studio en charge. Et non seulement il est hilarant et très amusant, mais aussi incroyablement pointu - je n'ai toujours pas réussi à vaincre certains défis. On retrouve aussi bien les qualités de Punch-Out!! Wii.

Ce jeu m'intéresse, on le trouve pour pas cher du tout maintenant. Comment est la maniabilité ? On peut jouer entièrement au pad classique ? Il n'y a pas de secouage de wiimote ? Est-ce que tu connais l'épisode GC ? Que vaut il lui aussi ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 00:02
Je n'ai pas joué au jeu GameCube, mais j'ai lu que le goal y était automatique lors des "méga frappes" (où on envoie plusieurs ballons dans vers les buts d'un coup), ce qui ajoute une donnée aléatoire qui doit être sacrément frustrante et que j'aurais du mal à accepter.

On ne peut pas jouer au pad classique, uniquement à la Wiimote + nunchuk, mais l'utilisation de la Wiimote est pertinente: donner un coup de poignet bref, façon pirouette dans Super Mario Galaxy, permet de tacler un adversaire (et si possible de le balancer dans la clôture électrifiée ), cette assignation permet d'ailleurs de garder tous ses doigts sur les boutons qu'il faut, et sinon, on utilise le pointeur de la Wiimote lors des phases de buts méga frappe pour bloquer les ballons. Ça ne gêne pas du tout, au contraire ça ne pourrait pas être meilleur avec un pad classique, on ne tacle pas avec une grande fréquence.

La maniabilité est nickel, par contre le jeu solo devient vite exigeant, et même si on n'est jamais mal à l'aise avec les possibilités de contrôle, il faut un certain temps pour les exploiter correctement, les contrôles sont simples mais le jeu va à 100 à l'heure. On peut cependant s'amuser autant qu'on veut dans le mode libre à faire des combats entre diverses combinaisons d'équipes et avec diverses règles, ce qui est d'ailleurs un bon moyen pour progresser.

Je cite ce que je dis du jeu dans mon billet sur Luigi's Mansion 2:

Citation :
Sur le papier, on aurait pu penser que "Mario Strikers Charged Football" (qui est la suite d'un jeu sur GameCube auquel je n'ai pas joué) serait un énième spin-off avec mascotte, façon "Mario Golf", et donc le dernier jeu que l'on s'attendrait à avoir de la personnalité - mais ça en a été l'exact contraire.

Ici, les résidents du Royaume Champignon sont bien plus que des pions de "Monopoly", en fait, jamais un jeu s'y déroulant ne m'avait auparavant autant donné l'impression d'avoir affaire à un vrai univers, avec des êtres y ressentant de vraies émotions: tout ce jeu transpire la gnaque, la hargne de gagner, et la rage de perdre. Sans véritablement changer le design des personnages ni violer certains principes (pas de voice acting, les sons proférés sont proches des sons habituels, etc.), Next Level Games arrive à insuffler une âme à chaque figure classique de l'univers de Mario ; même la foule (d'ailleurs techniquement impressionnante) dégage un sentiment de liesse, d'authenticité et d'excitation que je n'ai jamais vu par exemple dans un "Mario Kart", y compris le dernier sur Wii U.

Tout tient au travail d'animation, au talent d'expressivité et au sens de l'humour du studio. On rit de bon cœur aux petites vignettes illustrant le marquage d'un but, on se surprend à scander le nom de son capitaine en même temps que le public, l'enthousiasme du jeu est communicatif. Cela n'est pas gâché par son gameplay, incroyablement dynamique, rappelant plus "Speedball" sur Amiga qu'un jeu de sport gentillet comme "Mario Superstar Baseball": et que je te balance dans la clôture électrifiée pour te piquer la balle, et que je piétine littéralement tous tes joueurs pour pouvoir lancer une "méga frappe" qui marquera cinq buts d'un coup, etc. Les terrains ne sont pas en reste, avec des Thwomps y écrasant les joueurs, des éclairs les électrocutant... sur l'un d'eux, il y a même une tornade qui y fait voler des tracteurs et des vaches!

Le jeu n'en est cependant pas chaotique à la façon de "Mario Kart Wii", il est en fait très rigoureux et redoutablement technique ; les leçons et les épreuves qu'il propose, ainsi que la possibilité de s'entraîner (ou jouer) en coupant telle ou telle option, aident d'ailleurs beaucoup. Encore aujourd'hui, je suis loin d'avoir totalement réussi à le maîtriser, ce qui ne m'empêche pas de m'y amuser et de rire aux éclats à chacune de mes parties.

_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Bomb Rush Cyberfunk

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2874
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 09:16
Le contrôle du goal dans Mario Smash Football y était totalement automatique pendant les méga-frappes, c'est vrai. Cependant, il y avait moins d'évènements hasardeux sur les stades, donc les joueurs étaient bien plus libres de tacler à tire-larigot, ce qui rendait les méga-frappes parfaitement impossibles à placer à partir d'un niveau de jeu moyen.

Dans Strikers Charged les stades ont des "hazards" bien plus vicelards (celui de la tornade géante !) et il est possible qu'aucun défenseur ne soit en mesure de l'arrêter à temps, même dans un niveau de jeu moyen. La prise en main manuelle du goal est donc un choix de game-design qui se destine à rétablir un certain équilibre : certes, on peut désormais les placer, mais en contre-partie elles peuvent être complètement bloquées par un goal compétent. Du coup on les voit encore moins

Sinon, rien à rajouter sur le papier de Simbabaad où il a bien présenté le jeu, Strikers Charged est une vraie pépite ! Il y a juste que, si comme moi vous avez des petites mains, l'accès à la touche d'esquive/dribble (la croix sur la Wiimote) risque d'être un poil compliquée. Mais sinon les contrôles sont simples, c'est juste le rythme qui demande une période d'adaptation. D'ailleurs je n'ai réussi à débloquer Flora Piranha, l'ordi est trop bon...
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 13:28
Citation :
Le 2014-12-28 09:16, Tama a écrit :
D'ailleurs je n'ai réussi à débloquer Flora Piranha, l'ordi est trop bon...

J'ai réussi en "trichant" honteusement avec Waluigi et une équipe composée exclusivement de fantômes (ils ont tous une technique de teleport derrière le goal qui d'ailleurs a ruiné le jeu en ligne à l'époque). Ce qui était hilarant, c'est que le jeu commentait à chaque victoire que Waluigi était un gros tricheur. J'ai failli avoir plusieurs crises cardiaques dans l'opération, par contre, et j'ai récupéré plusieurs fois ma sauvegarde sur carte SD pour ne pas perdre ma progression après un échec.

Impossible de remporter les derniers événements par contre (celui avec Mini Bowser entre autres, pourtant Dieu sait si j'ai essayé).

Sinon, il faut quand même dire qu'on peut couper tous les éléments qu'on veut dans Strikers Charged: les objets, les événements des stades (il y en a aussi de plus calmes que d'autres), les pouvoirs spéciaux des équipiers et capitaines (d'après ce que j'ai compris Charged n'a pas de pouvoir d'équipier, d'ailleurs, ce qui me manquerait énormément), les méga frappes... chaque réglage a son style et on en trouvera forcément un qui convient à son humeur du moment.

Strikers Charged a aussi un affichage 16/9 que Charged n'a pas, je crois.

En fait, le vrai défaut du jeu était l'abus des mêmes techniques en ligne, mais forcément maintenant ça n'a plus d'importance.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1914

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 13:49   [ Edité le: 2014-12-28 13:50 ]
Citation :
Le 2014-12-27 16:03, Simbabbad a écrit :

- Zelda II (NES sur Wii U): j'y ai rejoué suite à NES Remix 2. J'en avais le souvenir d'un bon jeu mais trop dur, et avec un enchaînement d'exploration parfois abscons. C'est peut-être parce que cette fois-ci je connaissais le fonctionnement du leveling et les grandes lignes du jeu dès le début, mais je n'ai eu aucun problème, que du bonheur. Ce jeu a un souffle épique incroyable et donne vraiment le sentiment d'un combat acharné dans un monde vaste.



Même avec les Montagnes de la Mort, tu n'as eu aucun problème ?
Ca a été mon premier Zelda, et les Montagnes de la Mort m'ont fait criser comme rarement.
Il m'a fallu des années et des années pour que je puisse les passer.
En tous cas, ça fait plaisir de voir quelqu'un qui apprécie ce jeu, vu que c'est un peu le canard noir de la série.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10796

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 14:28
Je ne dis pas que le jeu a été facile, mais j'ai vraiment très soigneusement géré mon leveling, je faisais un petit peu de farming quand grimper en niveau en tuant les ennemis qui vont bien était accessible, puis je réservais la montée en niveau dans les donjons quand c'était très long. Quand on s'y prend bien dès le début, le jeu est bien plus faisable. Dans ma première partie je n'avais pas beaucoup fait attention aux niveaux, et là c'était l'Enfer.

J'ai trouvé que devoir gérer ses différents niveaux (santé, coup, magie) était hyper intéressant.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 15:19   [ Edité le: 2014-12-28 15:23 ]
Vous avez de la chance d'avoir du temps, pour faire autant de jeux..

Pour moi :

A link's Between Worlds : Très bon, mais je le trouve vraiment inférieur à A link to the Past, pour un tas de raison que je vais essayer d'évoquer dans le topic dédié. Un jour.

Luig's Mansion 2 : Incroyable jeu, un des meilleurs sortis chez Nintendo, tous genre et époques confondus.

Mario 3D Land : Même si imparfait je trouve que c'est vraiment un Mario majeur, car fusionnant parfaitement les opus 2D avec ceux en 3D. J'adore les niveaux très verticaux du jeu, dommage qu'il n'y en ai pas plus.

Wario Land : Je m'attendais à un Mario Land 3, ce qu'il n'est pas, je suis du coup déçu. J'ai eu du mal à avancer notamment à cause des sauts, qu'on peut doser et même trop doser puisque un appui court donne un saut ridiculement petit, du cout faut tout le temps forcer sur le bouton pour faire des sauts normaux. Pas aimé

Donkey Kong 94: Je l'ai enfin fait, le jeu est fantastique, maniable, bourré de bonnes idées, les derniers niveaux bien corsés.

Shovel Khnight GOTY aussi, mais dommage que certains trucs sentent le pas fini ou le pas bien pensé, comme les villages, la carte, certaines armures inutiles ou des reliques abusées.

Another World : En cours, mais j'adore déjà. Pas fait à l'époque (enfin si sur Amiga, l'intro et les deux premier écrans, puis sur snes, l'intro et les deux premier écrans). L'aspect die & retry ne me gêne pas. Le jeu est très joli dans sa version HD, pas dénaturé du tout.

Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1914

Hors ligne
Posté le: 2014-12-28 16:26   [ Edité le: 2014-12-28 16:30 ]
Sinon, j'ai zappé les jeux retro dans mon top, mais en gros cette année, ça a été :

Homebrews :

Super Bat Puncher Demo (NES) : pour moi, le meilleur homebrew que j'ai testé in my life. Il ne s'agit que d'une démo jouable, mais elle est longue et forumille de secrets. Dommage que le gars n'ait plus donné de nouvelles depuis longtemps, car ça présageait du très bon, du niveau d'un Cave Story. C'est un jeu d'action plates-formes avec un peu d'exploration, la maniabilité est vraiment agréable et même si c'est assez facile au début, ça devient véritablement corsé, sans être infaisable, par la suite. Il y a même une surprise à la fin de la démo qui vous rendra dingue ^^
Plus d'infos : http://1morecastle.com/2012/06/nes-homebrew-corner-super-bat-puncher-demo/


Sgt Helmet's Training Day (NES) : un jeu ZX-Spectrum transposé sur NES. Il s'agit d'un bon vieux jeu d'action qui propose 2 missions, dont lesquelles vous devez détruire un ordinateur. C'est un mélange entre un bon vieux Commando (pour le côté action/bourrin) et du Metal Gear Solid NES (car souvent, il ne s'agit pas juste de bourriner, mais attendre le moment propice). Une très bonne surprise, dôté d'un excellent replay-value.
Plus d'infos : http://allgamers.fr/12918/test-sgt-helmet-training-day-nes/



Ce ne sont pas les seuls homebrews que j'ai testé, il y en a eu de très bons, d'autres de très médiocres, mais ces 2-là sont pour moi les meilleurs.



Sinon, niveau émulation :


Supreme Warrior (Mega-CD) : Découvert grâce à l'article sur Grospixels. Je ne suis pas fan des FMV, mais celui-ci m'a interpelllé, étant un jeu "Shaw Brothers".
Au final, et même si je trouve la jouabilité vraiment perfectible, je me suis amusé comme un gosse.
Une question : la blonde que l'on affronte sur la photo ci-dessous, j'ai l'impression que je l'ai déjà vu dans une multitude de films (et peut-être même dans des jeux avec des persos digitalisés). Elle s'appelle comment ? : Image
Plus d'infos : http://www.grospixels.com/site/supremewar.php


Battle Fantasy/Revengers Of Vengeance (Mega-CD) : Oui je suis d'accord, ce jeu est une bouse. La jouabilité est affreuse, les hitbox sont risibles, la musique marche une fois sur 2, les personnages sont aussi charismatiques que mes doigts de pied, les ralentissements sont légions, il arrive que les personnages disparaissent de l'écran, bref une belle bouse.
Mais... j'avoue que j'y ai pris du plaisir. En grosse partie, grâce au mode "quête", qui diffère des jeux de combat 2D de par son côté RPG et aventure, et de ses phases de shoot'em'up.
Bref, une belle bouse mais j'accroche bien à son petit côté original.
Plus d'infos : http://emunova.net/mega-cd/games/revengers-of-vengeance-battle-fantasy/reviews/antekrist.html


Jeux originaux :

Kurushi (Playstation) : ah Kurushi, pour moi le Tetris ultime ! Pour les gens qui ont suivi, c'est un des jeux auxquels j'ai le plus joué ado. Malheureusement, comme un paquet d'autres jeux, j'ai du le revendre il y a quelques années pour raisons financières. Et ce jeu, il y a quelques semaines, j'en ai trouvé un exemplaire abandonné dans la rue, dans un carton rempli de livres, de DVDs et de CDs.
Quel bonheur d'y rejouer ! Pour les rares personnes qui ne connaîtraient pas ce jeu (qui a eu un relatif succès à l'époque) : vous êtes sur un carrelage. Derrière vous, le vide : si vous tombez, vous êtes mort. Devant vous, des cubes de plusieurs couleurs qui avancent droit sur vous : des blancs, des noirs et des verts. Votre but : détruire les cubes blancs et verts, et laisser les cubes noirs dégringoler jusqu'au vide derrière vous, sans vous faire aplatir. Pour cela, vous n'aurez qu'une seule arme, des sortes de bombes : vous devez déplacer votre personnage sur une dalle du carrelage et la marquer. Cette dalle fera exploser le bloc au-dessus quand vous appuierez sur la touche de détonation de la manette. Les blocs verts sont spéciaux : quand vous en détruirez un, il y aura des explosions en chaîne. Faites gaffe à ne pas détruire des blocs noirs par inadvertance.
Si vous commettez des erreurs (exploser un bloc noir ou laisser dégringoler dans le vide derrière vous un bloc blanc ou vert), la dernière ligne du carrelage auquel vous vous tenez derrière vous s'effondre, rendant le terrain de jeu de plus en plus petit et la menace de tomber dans le vide de plus en plus grand.
Pour moi, le meilleur puzzle-game au monde. Facile la main dans le slip au début, la disposition des blocs sera de plus en plus complexe et traître ainsi que leur vitesse de plus en plus rapide. Apaisant au début, le jeu sera de plus en plus nerveux. A noter qu'à la fin, selon votre partie, vous aurez une évaluation de votre QI.
Un Kurushi Final sortira quelques temps après, toujours sur Playstation 1, avec des niveaux encore plus complexes.
Plus d'infos : https://www.youtube.com/watch?v=ciLwfzhK0uc


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-12-29 15:11
Merci pour les infos sur les jeux de foot Mario
(et désolé pour le HS)

  Voir le site web de Sebinjapan
jyelka
Pixel imposant


Joue à Metal Max Xeno

Inscrit : Mar 29, 2013
Messages : 623

Hors ligne
Posté le: 2014-12-31 12:14
2014 aura été une année vidéo ludique assez mitigée. Je n'ai pas eu trop de temps (vie pro et perso très chargé) à consacrer aux jeux, ni de vrais envies. J'ai donc soit rejoué, soit juste commencé sans achever des jeux. L'idée était de ne pas acheter de jeux -ou pas trop chers- mais de faire ceux qui n'ont pas été entamés. Je suis ébahi par certains d'entre vous qui ont joué à de nombreux titres, mais où trouvez-vous le temps ? J'ai peu lu, j'ai peu joué par contre j'ai repris à un bon rythme le visionnage de films.

J'ai donc joué un peu mais sans convictions mais pas forcément sans déplaisir. Juste pas de grandes capacités à m'impliquer dans un jeu. Et le support portable me va bien car j'ai du temps dans les transports mais toujours pas de 3DS. Ma pratique du jeu vidéo est donc sur la pente descendante et évolue vers le picorage. Je souffre aussi d'être un joueur seul sans partenaire pour se lancer des softs en coop.

Rogue Legacy sur PC via GoG
L'éclate totale malgré sa difficulté pour moi, je ne suis pas un joueur très doué. C'est nerveux mais pas trop , rapide, fun et le côté RPG permet de compenser ses faiblesses. Le fait aussi de bloquer un level permet aussi d'apprendre si besoin est certains passages. J'ai hélas pas été plus loin que le 2e boss. L'idée des tares génétiques est énorme. Certainement le jeu le plus recommandable de l'année.

Papers please sur PC via GoG
Étrange objet 8 bits doté d'une atmosphère unique. J'ai pas fait plus de 2 jours de jeu. je le trouve bien fait et l'idée du jeu de contrôle visuel rapide est tres forte. Parfaite pour les vieux briscards du jeu mais aussi faciles à comprendre pour les novices du jeu. Typiquement le jeu que je conseille aux non-joueurs pour leur montrer que le jeu video ne se limite pas à panpanbooboom c'est la guerre et vroomvroom les voitures. Bref 30 MO d'un bon jeu qui donne à réfléchir. Et j'y ai repensé quand j'ai passé le contrôle douanier en Chine cette année.

FlatOut sur PC via GoG
J'avais adoré le second. Je voulais un jeu de derby sur PC. Un peu mollasson et la conduite glissante me déplait. J'ai bouclé que le premier championnat. Je préféré de loin le second, faut que je mette la main sur l'édition ultimate avec plus de voitures en courses.

Taito Legends 2 sur PC
Cette compilation fait mon bonheur depuis des années. Je n'ai pas fini de l'explorer. Elle permet de brèves sessions arcade. J'ai donc découvert le très bon The Legend of Kage action plateformer 2D de 1984. Le jeu est rapide et intense. la maniabilité est un peu étrange au vue des standards modernes puisqu'on saut en pressant haut et le personnage flotte. C'est super grisant, on lancer des shurikens, on tape à l’épée, on se baisse, on fuit les hordes d'ennemis, on grimpe et on saute d'arbre en arbre. Bref, de l'action non-top pour sauver la princesse. C'est sobre et efficace, il mérité une chronique sur grospixels que je suis trop paresseux pour rédiger.

Lancés mais pas allé plus loin que 20 minutes faute de temps d'envie via Gog The Banner Sa jolis mais tetes durs à lire et icones un poil petites pour mes yeux de gros myope, Vampire masquerade redemption erreur d'achats je voulais l'autre jeu de la série qui se déroute à l'époque contemporaine, je le remettrai un jour si je veux hack n slasher, ID War 2 le premier tuto avec les anneaux à passer m'a rebuté d'entrée de jeu, Mount and blade and co série que j'adore, j'y ai trop joué de par le passé; mais game of throne, plus visite de châteaux plus la chair et le sang de Paul Vehoven m'ont donné envie de le remettre, j'y touche pas car jeu torp adictif.
The Chaos Engine avait envie d'y rejouer. C'est toujours bon mais en solo ça perd vite de son intérêt. Dommage.
Hotline MiamiAprès un premier contact décevant, je l'ai remis, j'ai compris surtout que la réflexion prime sur l'action. J'ai fait quelques stages avec plaisir. Tres bonne ambiance et jeu nerveux sans concessions. A approfondir plus tard.

Final Fantasy VI advance sur GBA mais pratiqué sur DS
Un des seuls RPG que j'apprécie de refaire régulièrement. Je voulais le reprendre et enfin faire les donjons bonus de cet épisode. Et pourtant, je ne suis même pas allé plus loin que l'arrivée dans l'Empire cette fois-ci. J'ai pas mal monté de levels dès le début et déjà que le jeu de base est facile, mais là il n'y avait plus de challenge. J'ai laissé de côté.

King Arthur's World sur super nintendo
Chroniqué sur grospixel. J'ai refait que le premier monde, son charme perdure. A jouer et rejouer quand lemmings rencontre la drôle de guerre en 2D. Jeu lent pour personnes patientes

Colony Wars, Colony Wars Vengeance et Red Sun sur PS1 via un emulateur
Les 2 premiers ont eu leur papier sur GP. Le 3e a un isque un peu rayé qui m'a empêché de finir l'acte 1. ça reste du space opera et du shooter arcade de bonne qualité et ce malgré les limitations de la machine. Le Red Sun, 3e opus change d'angle, la guerre reste en trame de fond, mais il narre l'historie d'un personnage qui a une destinée, et offre plus de liberté. Il pousse aussi la machine dans ses limites, se libère d'un certain conformisme dans le design et laisse le joueur libre de customiser son vaisseau et ses armes.

Infinite Space sur DS
On reste dans les étoiles. Il n'y a que 3 RPG que je refais de façon régulière : FF VI, le premier Suikoden et Infinite Space. Suite au visionnage du tres bon film Albator le corsaire de l'espace, j'ai eu une envie frénétique de m'y remettre. C'est mon 2e new game +. Mon équipage a un bon niveau. Je viens de finir la première moitié et je suis déjà premier au rank ! L'histoire met du temps à se mettre en place, mais les personnages sont forts, attachants, il y a des séquences émotions. Le scénario est très classique, mais fonctionne bien et insuffle vite de l'épique avec des moments de bravoure. En résumé, je suis de nouveau aspiré dedans comme un trou noir. A mes yeux, le meilleur jeu de la DS malgré certains défauts qui le rendront rédhibitoire à certains joueurs. La force de ce jeu, si vous adhérez à ses choix de conception, vous faire la plus grande aventure spatiale possible dans votre poche !

Dark Souls sur 360. J'ai repris une partie 2 années après l'avoir mis de côté. Cette fois l'aide du Net m'a permis de ne pas errer 80 heures sans trouver la seconde cloches, celle en sous-sol. Lors de ma première partie je n'étais pas allé vers la grotte pensant qu'il s'agissait d'une texture. Le jeu est pas mal, trop hardcore pour une personne qui n'a pas trop de temps à lui consacrer. J'ai arrêté après le passage dans le tableau. Là où les 3 gros archers vous tirent dessus. Pas eu le temps ni la motivation d'aller au delà. J'en garde un bon souvenir mais je le range dans la liste des jeux que je ne finirai jamais.

Dead Rising 2 sur 360
Ce jeu a tout pour me plaire : beat'em all, des zombis et du gore.
Et la sauce n'a pas prise. Je le trouve mou, pas de sensations de frappe. De plus, je crois que je sature des zombis Une déception, mais je pense qu'il aura une seconde chance.

Devil May Cry sur 360
Le jeu n'est pas attrayant, je garde un bon souvenir du premier sur PS2. Ce remake souffre de choix esthétiques qui ne me conviennent pas... et apres Bayoneta, je ne voyais pas de vrais intérêt à ce DMC. Aura sa chance plus tard.

Dynasty Warriors 7 sur 360
Remis pour se défouler et achever le mode conquête. Ce dernier n'a pas de vrai intérêt sauf à vouloir tout débloquer. Ce DW7 est bon sur le gameplay et la mise en scene, mais on y perd en liberté.

Fable 3 sur 360
Mon jeu du moment, acheté le 24 décembre pour pas cher. Je voulais m'essayer à un fable et c'est chose faite. J'en attendais pas forcément des choses très précises. L'ambiance révolution industrielle et humour décalé font mouche. Le jeu est par contre tres schizophrène, d'un coté il vous assiste tout le temps avec son sentier lumineux, bien pensé mais un peu tue l'exploration, de l'autre son système d'interaction est lourdingue. Pourquoi devoir sans cesse presser une touche et la laisser enfoncer pour faire un truc. ça brise le rythme... Je m'amuse bien au monopoly d'Albion. Je dois être à la moitié du soft. Ma bonne surprise car j'ai trouvé un jeu plaisant, par contre les combats bien que dynamiques sont fouillis et lassants à la longue.


Pince of Persia sur 360
Acheté 5 euros, j'ai jamais vraiment fait de PoP. Je trouve la direction artistique superbe. J'y ai joué 2 heures, j'ai toujours pas pigé les commandes et j'ai plus eu envie d'y rejoué car c'est beau mais pas super amusant au final et explorer cet univers certes sublime mais vide pour collecter des boules de lumières me pousse pas à aller plus loin. A remettre à plus tard.

Geometry Wars 2 sur 360 via une compil de jeux XLA
J'avais adoré sur DS. J'ai moins accroché à cette version. Je pense que j'aime ce jeu pour des sessions breves sur portable mais dans mon salon j'accroche pas. Probleme de support plus que de jeu

Capcom Digital collection sur 360
942 : Joint Strike pas tres lisible dommage.
Final Fight Double Impact et Magic Sword plaisant. A l'ancienne. Jouer en mettant à mort du crédit pour les 2 J'avais jamais bouclé Magic Sword, j'ai un petit faible pour l'adaptation sur Snes
Flock!, oh les jolis moutons mais l'interet du jeu reste obscur pour moi. Donc j'ai joué une demi heure puis byeye.
Super Puzzle Fighter II Turbo HD Remix, une découverte, un jeu auquel je voudrai jouer plus souvent. M'a donné envie de tester un Puyo Puyo.
J'ai pas encore joué au reste de la compil.

  Voir le site web de jyelka
Helraziel
Pixel digne de ce nom


Score au grosquiz
 
1053268 pts.

Joue à Perfect Dark (N64) - en retexturage HD / Crimzon Clover

Inscrit : Feb 12, 2006
Messages : 176

Hors ligne
Posté le: 2014-12-31 20:58   [ Edité le: 2014-12-31 21:00 ]
A mon tour, parce que tel est mon bon plaisir vidéoludique.
Cette année 2014 a été marquée de mon côté par un nouveau PC et par l’accès aux jeux current gen, que je ne pouvais auparavant qu’entrevoir. J’ai donc joué uniquement sur PC et à des jeux sortis récemment et beaucoup moins à des jeux via l’émulation (quoique…). D’ailleurs je me rends compte que je n’ai acheté qu’un seul jeu en boîte, cette année, l’énorme majorité de mes achats s’étant faite sous Steam ou GOG.
Les highlights de cette année ont donc été pour moi :

Metal Gear Rising Revengeance (Steam)

Un titre complètement abscons, certes, et je ne savais pas quoi attendre de ce jeu, hormis qu’il y aurait des mechas et de la baston à coup de sabres et autres épées laser. Et bien j’ai eu tout ça et, outre la mise en scène spectaculaire pour tout fan de robots géants qui se respecte, j’ai surtout découvert un jeu ardu, qui pardonne peu dès le mode de difficulté normal mais qui se laisse maîtriser petit à petit et devient vraiment jouissif quand on s’y investit. Je ne connais pas beaucoup d’autres jeux où l’on peut découper en une centaine de morceaux un char d’assaut envoyé par un boss maîtrisant les lois de la gravité. Le contenu est également riche (faites un peu le tour de toutes les missions VR, pour voir et les DLC sont inclus d’office), il y a donc de quoi faire avant de démontrer sa maîtrise et de se faire reconnaître comme un expert du sabre du futur.

Guacamelee Gold Edition (GOG)
Beaucoup de membres du forum ont plébiscité ce jeu mélangeant plateformes et lucha libre et je n’ai pas grand-chose de plus à rajouter aux louanges. C’est stylé, c’est hardcore si l’on tente le 100% (que je ne tenterai pas, rien que le finir en mode normal m’a pris suffisamment de temps et je dois rattraper un backlog long comme le film Interstellar), c’est drôle et c’est généreux en terme de contenu.

Alien Isolation (édition Nostromo, en boîte)
J’ai dû voir Alien et ses deux suites (non, Alien Resurrection n’a jamais existé) beaucoup trop de fois et j’adore l’esthétique du premier film au moins autant que celle de Blade Runner. Pour moi, l’immersion a été absolue dès le début de l’aventure tellement on se CROIT dans la suite logique du premier film. Et se retrouver pour de vrai face au xénomorphe dans un jeu de cache-cache s’étirant sur au moins une dizaine d’heures sans que la lassitude n’apparaisse est un gage de réussite. Seul inconvénient, il ne faut pas être cardiaque car l’ambiance et le stress de se retrouver face à l’Alien ou à l’un des androïdes fous sont vraiment soutenus. Jeu de l’année ? Peut-être !

Batman Arkham Origins (offert avec le PC)
Très beau jeu, belle mise en scène faisant penser aux films réalisés par Tim Burton (Gotham sous la neige), système de combat simple à prendre en main et efficace, open-world immense à explorer dans tous les sens et j’ai pris plaisir à achever l’aventure principale. MAIS il faut dire que je n’avais pas joué aux épisodes précédents réalisés par Rocksteady et après avoir pu essayer un peu l’épisode Arkham City, je me suis rendu compte qu’il lui manquait un petit quelque chose. Déjà les bad guys ne sont pas les plus représentatifs de l’univers du chevalier noir et, surtout, je me suis rendu compte que le système de combat était un peu flottant, comparé à celui de l’épisode précédent. Et puis c’est bizarre de taper principalement sur la margoulette de SDF (oui, cette ville est peuplée uniquement de SDF) qui essaient de se réchauffer un soir d’hiver, je pense que ce n’est pas tout à fait le bon esprit… Bref, pas mal si on n’a pas joué aux précédents. Notez que ce jeu m’a obligé à m’acheter un pad Xbox360, étant donné que le pad PS2/USB que j’utilisais sans aucun inconvénient jusque là n’était pas reconnu.

Assassin’s Creed 4 (offert avec le PC)
Là aussi, ce jeu donnait une belle démonstration de la puissance de ma nouvelle carte graphique. J’adore l’univers (fantasmé, évidemment) des aventuriers flibustiers qui sévissaient au large des Antilles, c’est beau, il y a 10 millions de choses à faire mais, comme pour la série des GTA, je me rends compte que j’ai du mal à m’impliquer dans des open worlds où on est sollicité en permanence par tout un tas d’objectifs secondaires. J’ai l’impression d’être au souk, pas dans un jeu. Ca m’avait moins gêné dans Batman mais là, je ne sais pas. Je pense que je vais lui donner une 2ème chance parce que je pense l’avoir jugé un peu vite (je suis resté au début, à la Havane).

Tom Clancy’s Splinter Cell Blacklist (offert avec le PC)
J’ai essayé avec la combinaison clavier + souris (je n’avais pas encore acheté de pad 360) et je trouvais que ça n’était pas adapté à ce type de jeu. Comme pour AC4, à réessayer dans de meilleures dispositions.

Hotline Miami (GOG)
Hallucinant, halluciné, hallucinatoire, hypnotique, « encore une partie et j’arrête… Non, j’aurais d’abord dû assommer le type sur la droite avec la porte pour lui piquer sa barre à mine plutôt que de lui foncer dessus, alors j’en refais une ». Quand on maîtrise le maniement à la Robotron (il faut du temps pour y arriver) et quand le schéma tactique qu’on a répété après de nombreux essais qui ont misérablement échoués, on a un sentiment de toute-puissance tout simplement jouissif quand notre juste courroux s’abat dans une chorégraphie millimétrée sur les têtes d’émissaires de pixels qui n’ont rien vu venir. Ce jeu est génial !

Race Driver GRID (GOG)
Un jeu de courses, ça faisait longtemps ! En plus celui-là il a plein de jolies voitures même s’il n’y a pas tant de circuits que ça. Et c’est beau pour un jeu de 2008 ! J’aime bien cette façon de jouer entre arcade et simulation, ça procure une certaine marge de progression assez gratifiante. Le seul inconvénient : les épreuves de drift, je n’y arrive pas…

Crimzon Clover World Ignition (Steam)
J’avais essayé la version d’origine, sortie il y a quelques années, de ce shoot-em-up japonais très fortement inspiré par DoDonPachi. La version World Ignition est une espèce de remix, un peu plus joli et avec, pour quelques euros de plus, la bande-son en téléchargement mais, surtout, le système de jeu, l’enchaînement des attaques ennemies et les patterns des boss sont toujours aussi bien pensées. Il a tout ce qu’il faut pour un manic shooter : ça explose et on est mitraillé dans tous les sens, ça flashe comme c’est pas permis mais quand on perd une vie on se dit qu’on peut y arriver, c’est rare de se dire que c’est la faute du jeu.

Papers, please (GOG)
Réalisation minimaliste, système de jeu simple au début mais se complexifiant très rapidement et ambiance totalitaire bien restituée alors je me dis qu’il faudrait que je m’y remette. Dans mon backlog pour l’instant.

The Last Door (GOG)
Jamais entendu parler de ce jeu avant de le voir mis en avant chez GOG. Il s’agit d’un jeu d’aventures d’inspiration fortement lovecraftienne et réalisé avec des pixels absolument énormes. Et c’est très malin de s’y être pris ainsi car l’horreur n’en est que suggérée. J’ai notamment sursauté une fois alors qu’il n’y avait pas grand-chose à voir. Le jeu n’est pas compliqué, pas de manipulation bizarre d’objets incongrus comme on pouvait en voir dans les jeux Lucas Arts, il suffit de réfléchir un peu si on est bloqué. J’ai été pris sous le charme de cette ambiance gothique et je regrette d’avoir découvert à la fin de l’histoire que… il faudrait attendre les prochains épisodes pour jouer à la suite. Il paraît qu’on peut y jouer gratuitement sur le site de l’éditeur, sur https://thelastdoor.com/
Un conseil, télécharger la bande son, elle est fabuleuse !

A part ça, j’ai encore un paquet de jeux dans mon backlog, parmi lesquels :
- Dark Souls (j’ai un peu essayé mais je ne sais pas si j’y reviendrai, rien qu’à cause de l’amateurisme de la conversion sur pc, qui est vraiment scandaleux)
- Alan Wake
- Legend of Grimrock (j’avais bien avancé l’an dernier mais bloqué à un niveau rempli de pièges)
- Outlast
- Deadly Premonition (quand j’aurai téléchargé le patch permettant d’y jouer avec une manette, là aussi conversion faite avec les pieds)
- La série des Penumbra
- Fez
- Dust
- Spelunky
- Giana Sisters…

J’ai également découvert l’émulation de systèmes récents grâce à ma nouvelle machine et je suis positivement impressionné par les émulateurs PS2 et Gamecube. J’ai ainsi pu essayer Luigi’s Mansion, Gradius V, Shadow of the Colossus, Super Mario Galaxy avec une qualité vraiment bluffante !
Je n’attends rien de particulier pour 2015 mais je suis sûr que je craquerai pour quelques nouveautés qui sortiront l’an prochain. D’ici là, passez de bonnes fêtes !

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2015-01-01 11:41
Je mets à jour mon bilan 2014 avec Tomb Raider (2013) : agréable à parcourir, joli comme tout, pas plus bête que la moyenne. Un jeu bien calibré, mais dont on sent vraiment les remaniements en cours de développement (la chasse ne sert à rien), qui fait de Lara une machine à tuer un peu trop vite et un peu trop fort, et dont je n'ai à peu près souvenir deux jours après l'avoir terminé.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Alan Wake 2

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6278
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2015-01-01 17:53
Mon bilan à moi en vrac, et sur 360.


Sleeping Dogs

Ce jeu n'avait a priori pas beaucoup de choses pour me plaire : un jeu Rockstar, un monde ouvert, le trip triades chinoises de Hong-Kong... et pourtant, j'y ai pris beaucoup de plaisir, sans trop savoir pourquoi. Sans doute le fait de rouler à moto au son des Who, ainsi que les phases baston qui m'ont beaucoup plu, sans oublier un je-ne-sais-quoi qui m'a rappelé Shenmue... J'ai en fait beaucoup apprécié le jeu, bien que ne l'ayant jamais relancé depuis que je l'ai terminé.

King Kong


Je l'avais déjà fait sur Game Cube, et ai eu envie de le refaire sur 360. Pour une fois qu'une licence est bien exploitée, il ne faut pas bouder son plaisir. L'immersion est bien présente, grâce notamment à l'absence de HUD. On peut juste regretter un manque de variété dans les situations.

Hitman Absolution

Je n'avais jamais joué aux précédents opus, et ne suis pas allé très loin dans ce jeu. Je ne suis pas friand des jeux d'infiltration, et je reproche surtout au jeu d'être un peu avare en explications sur comment utiliser tel ou tel élément (ou alors c'est moi qui n'ai pas tout suivi). Cela m'a empêché dans certaines occasions de faire ce que je voulais alors que c'est censé être un des points forts du jeu. Dommage pour moi, je ne pense pas y revenir.

Plants Vs Zombies : Garden Warfare

Je l'ai pris dès sa sortie, et ai passé du bon temps dessus, mais au bout d'un moment, le manque de variété dans les situations et les armes m'ont fait peu à peu lâcher l'affaire. J'ai surtout l'impression que ce que l'on débloque n'est que du gadget. Customiser mon perso pour qu'il puisse porter un casque à cornes, ce n'est pas trop mon truc.

Child of Light


Pris dès sa sortie, j'ai beaucoup apprécié les graphismes, les musiques et le système de combat alors que j'ai lâché les RPG japonais depuis belle lurette. J'ai voulu recommencer le jeu sur Vita mais au laissé tomber bien vite. Il faut que je laisse reposer avant de refaire une partie.

Assassin's Credd IV : Black Flag

Après la grosse déception du III, j'avais placé beaucoup d'espoirs dans cet opus. Même si l'on ne retrouve pas le vertige d'Assassin's Creed 2, avec ses monuments particulièrement élevés, le jeu offre quand même de grands moments de plaisir, avec notamment les combats navals et les chants de marins (quoique ces derniers manquent de puissance à mon avis). Une fois de plus, j'ai totalement décroché du scénario.

Watch Dogs

Je l'ai eu pour mon anniversaire, et ai vite laissé tomber. On va dire que c'est un faux départ, je lui redonnerai sa chance à un moment ou à un autre.

Soldats inconnus

Ah.... Voilà un très beau jeu qu'Ubisoft nous a concoté. Des petites énigmes sympathiques, une histoire prenante, des infos sur la Grande Guerre distillées ici ou là, et le fait que l'on joue à un jeu de guerre fondé avant tout sur la survie et l'aide aux autres personnages plutôt qu'au fait de tuer ses ennemis, tout ceci font de ce jeu un grand jeu.

Tomb Raider

Pas fini. Le jeu est trop sombre pour moi (d'un point de vue esthétique). Il me faudrait un peu plus de lumière, de petits oiseaux, de gros serpents... Mais je m'y remettrai sans doute.

Duck Tales Remastered

Je n'étais pas un grand fan du jeu sur NES. J'avais bien aimé à l'époque, mais sans plus. Aussi ne me suis-je pas précipité sur celui-ci et ai attendu des soldes. Eh bien en fait, je me suis bien éclaté. Je n'ai pas vraiment de reproches à faire au jeu, tout a été dit quant à ses qualités. Je ne l'ai pas fini, je butais sur le dernier niveau, qui est assez long mine de rien, et puis je suis parti en vacances, et puis je suis passé à un autre jeu....

Spec Ops : The Line

Là, j'en ai eu pour mes sous. Des scènes mémorables, des bâtiments giganteques et fantômatiques engloutis par le sable, et un système de jeu qui ne réinvente rien mais qui remplit correctement son office. Excellent jeu.

Left for Dead 2

Il faudra que je m'y remette un jour ou l'autre, c'est typiquement le genre de jeu d'arcade qui se prête à une session pas trop longue, et qui permet de se défouler à peu de frais. J'avais joué au premier sur PC, et craignait que le jeu perde de sa maniabilité sur 360. Et en fait, non...

The Evil Within

Un jeu dont l'histoire reste encore très nébuleuse, mais qui m'a bien fait flipper par moments. Avis un peu plus détaillé ici
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=14547&forum=1&start=40

Wolfenstein, the new order.

Bon, j'ai laissé tomber. Le truc, c'est que je n'ai pas vraiment l'impression de casser du Nazi, plutôt des méchants surhommes, et du coup, le jeu me fait penser à n'importe quel autre FPS. Je suis passé à autre chose.

The Walking Dead Saison 2

Ahhhhh...Après avoir vénéré le 1er, j'avais un peu peur de sa suite. Globalement, je suis rentré dans le truc, mais une chose a fait que je me suis senti moins impliqué que dans la première saison. Je peux m'identifier à un homme comme Lee, mais j'ai beaucoup plus de mal à me mettre dans la peau de Clementine. C'est bien le seul reproche que je puisse faire à ce jeu, mais il est important. Je n'ai pas vraiment cru à ce que je faisais pour cette raison.

Resident Evil 4 HD

Pas sûr d'avoir vu une grosse différence sur le plan graphique, mais peu importe. 10 ans après, ce jeu reste une tuerie. Et malgré certains éléments qui datent, comme l'impossibilité de viser en marchant, je me suis replongé sans souci dans le système de jeu.

Ghostbusters, the video game

Après avoir revu Ghostbustes au ciné, j'ai eu envie d'y jouer. L'ambiance est vraiment chouette, le système de contrôles réussi, mais je lui reproche des tableaux trop longs. Les raccourcir aurait fait de ce jeu un superbe jeu d'arcade.

Trials Fusion

Je me suis décidé à le prendre, malgré la démo qui ne m'avait pas emballé. C'est toujours un plaisir de piloter les engins de trial, mais la difficulté monte trop rapidement en flèche. Il manque encore le multijoueurs et une description des caractéristiques des engins. Et si une mise à jour pouvait supprimer cette musique épouvantable...

Resident Evil Code Veronica

Après avoir refait le 4, je me suis replongé dans celui-ci. J'adore son ambiance, le côté solitaire et mélancolique est bien marqué, mais purée, qu'il est dur... Et encore, je ne suis pas encore arrivé au Tyran, que je n'ai jamais réussi à battre à l'époque.

Dark Souls


Je m'y suis mis au début des vacances de Noël.
J'avais commencé le jeu il y a un an, mais comme je prenais une mauvaise direction, je ne parvenais à rien. Cette fois, je suis parti là où il faut. Bon, je ne sais pas trop ce qui m'a poussé à persévérer : le plaisir de manier le cimeterre ? L'architecture grandiose et envoûtante du village des morts-vivants ? Le plaisir pris lorsqu'on vient de battre un boss et le soulagement lorsqu'on atteint un feu de camp ? Quoi qu'il en soit, je pense que je suis sur le point d'abandonner piteusement face au démon Capra. Je sais ce qu'il fait faire mais n'y arrive pas.

Sur PC, je ne me souviens plus trop de ce à quoi j'ai joué. Pas grand-chose vu ma bécane, mais j'ai beaucoup aimé Papers Please. Sur 3DS, quasiment rien. Sur Vita, que j'ai acheté cet été, quasiment rien, hormis Les Chevaliers de Baphomet, que je n'ai pas encore terminé.

Reste la Wii U que le vieux barbu nous a apportée. Nous avons pour l'instant Mario Kart, Nintendo Land, Zombi U (que je n'ai pas eu trop l'occasion de pratiquer, because les enfants, tout ça...), et Nes Remix. Pour l'instant, tous ces titres m'ont donné beaucoup de plaisir, et j'ai hâte de découvrir tout ce que cette console a à offrir.


Sinon, le Game of Thrones de Telltale m'a bien plu, mais il faut absolument connaître la série (plus que les livres) pour que ce jeu ait un intérêt.


_________________


Image


Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2015-01-02 20:02
Voici les jeux que j'ai découverts en 2014, par ordre chronologique. Normalement je n'en oublie aucun...

Portal (PS3)

J'ai mis le temps à me faire ce jeu pour de vrai, mais je l'ai enfin fait, d'une seule traite, et j'ai complètement accroché. La vue FPS me fera chier à vie mais ça n'a pas vraiment gâché l'expérience.

Portal 2 (PS3)

Le slogan "Bigger, Better" s'adapte parfaitement à cette suite parfaitement réussie et ultra agréable à jouer. Et que dire du mode coop absolument génial, qu'on s'est fait avec un ami (qui m'a amené à faire le premier juste avant, du coup ^^).

Hannah Montana: The Movie (PS3)

Un gros délire initial qui a accouché de la découverte d'un jeu étonnamment correct dans son genre. Franchement pas mal du tout. Un petit test pour me justifier.

Kirby's Adventure (NES)

Eh oui, je ne l'avais jamais fait. Je n'avais tout simplement jamais fait un seul Kirby, en fait. Très facile, mais très mignon, étonnamment beau pour de la NES, un vrai petit bijou de plate-forme. Complètement culte

Rayman Legends (PS3)

Bah, c'est Rayman Origins+ quoi, donc c'est génial. Je n'ai pas vraiment regretté de le faire sur une autre plate-forme que l'initiale version WiiU sur laquelle j'avais prévu de jouer tant je me fiche du côté tactile.

Beyond: Two Souls (PS3)

Une expérience difficilement oubliable, qui ne ressemble à rien d'autre. J'ai énormément aimé ce titre vraiment plus proche du ciné interactif que du jeu vidéo que ne l'avait été Heavy Rain, mais serai totalement incapable de le recommander malgré la grande immersion qu'il m'a procuré. J'en ai quand même fait une critique.

The Legend of Zelda: Ocarina of Time 3D (3DS)

C'est fait: j'aime enfin ce putain de jeu. Il m'aura fallu 13 ans pour en arriver à ce constat. J'ai tout (vraiment tout) raconté ICI.

Yoshi's New Island (3DS)

Une semi-déception pour le seul jeu de 2014 que j'aie réellement fait (et complété à 100%). J'en attendais un peu davantage même si je n'ai pas non plus été réellement déçu. Pour plus de détails, cf. ma review.

Mario Tennis Open (3DS)

Je m'y suis mis dans le cadre des soirées "DS in Reims" et ai retrouvé pas mal des sensations de l'opus N64 auquel j'ai tellement joué au début des 2000s. J'y ai autant joué en solo qu'en multi et passé d'excellents moments, il fut également un très bon compagnon de TGV! Très réussi et toujours aussi correct en tant que simulation qui n'en fait pas trop malgré la licence Mario.

The Legend of Zelda: The Wind Waker HD (WiiU)

Une pure merveille que j'ai eu un peu honte de ne découvrir qu'avec une décennie entière de retard. Et honnêtement, la version HD est un vrai bonheur pour les mirettes. C'est mon plus grand coup de cœur de 2014, et je n'en ai rien à foutre que le titre date de 2003. Chronique complète ici!

Thomas Was Alone (PS3)

Très agréable bien que vachement minimaliste et super court. Un bon petit jeu indé qui occupe une bonne heure ou deux.

Assassin's Creed IV: Black Flag (PS3)

Je crois n'avoir jamais vu un tel déséquilibre entre la qualité d'un jeu en mode scénario / ligne droite et en mode exploration / quêtes annexes. Black Flag est d'un ennui total si on se contente de suivre l'histoire, et une super aventure si on veut compléter le titre à 100% en améliorant son bateau au maximum de ses capacités, fouiller toutes les îles, explorer toutes les épaves, démolir les navires légendaires, etc. Au final, peut-être mon AC favori après le combo II/Brotherhood. J'attends du coup pas mal de Rogue qui en est apparemment plus ou moins une suite dans l'esprit.

Mario Kart 8 (WiiU)

MK8 est probablement le premier Mario Kart 3D que je savoure vraiment, et sur lequel j'aurais été prêt à pas mal m'impliquer sans ma volonté de découvrir plein de titres et sans ce système de conservation de boost grotesque. C'est pour moi à partie de cet opus extrêmement soigné que Nintendo "a gagné 2014". J'en ai fait un test à l'occasion.

The Last of Us: Left Behind (PS3)

Je me suis fait cette extension, que j'ai trouvée extrêmement réussie et aucunement dispensable en marge d'un jeu aussi exceptionnel, après une deuxième partie toujours aussi géniale un an jour pour jour après celle qui m'avait filé une des claques de ma vie. J'ai résumé un peu tout ça ainsi que mon second "tour" du jeu principal ici.

Jetpack Joyride (Vita/PS3)

Un jeu parfait pour les chiottes, le lit et le train. Vraiment super fun sur Vita, exaspérant sur PS3 où il défonce vraiment les yeux car pas du tout adapté à un grand écran. Je doute de le finir un jour à 100% sur ce support alors que sur Vita, ça s'est fait naturellement sans avoir la sensation d'une corvée.

The Last of Us Remastered (PS4)

La seule fois de ma vie où j'ai joué sur PS4, ce fut... pour me faire un speedrun de mon jeu préféré (?) sur PS3, en version 1080p / 60fps. Le trop-plein de fluidité ne m'a pas séduit (comme je le craignais) et vu que j'y ai joué sur un trop petit écran, je n'ai pas trouvé le jeu vraiment plus beau. Et je n'aime vraiment pas le pad PS4 et la nouvelle configuration des boutons. Après, je pense que quiconque a découvert le jeu sur ce support a dû trouver qu'il enterrait toutes les productions de cette fausse "next-gen", de toute façon

Super Smash Bros. for 3DS (3DS)

Je n'y ai que trop peu joué en dépit d'un achat en day one et de quelques parties multi fort sympathiques, car trop peu impliqué dans l'engouement général alors que je pensais pourtant être à fond dans le délire. Il faut dire aussi que ce titre est sorti en plein cœur d'un ultime trimestre 2014 que j'aimerais par certains côtés totalement rayer de mon existence, et où je n'ai quasiment joué à rien.

Grand Theft Auto: San Andreas (360)

Enfin si, j'ai fait 50 h sur ce jeu de malade que j'ai complété à 90%, et sur lequel je me suis éclaté... et que oui, j'ai découvert pour ses dix ans grâce à la mise en ligne de cette "fausse" version HD buggée de partout (un freeze particulièrement retors à la fin du jeu, des désynchronisations de son complètement dingues, et un bug ridicule sur les radios). Ce jeu n'est pas beau, ce jeu n'est pas un grand modèle de maniabilité, mais quel fun, quelle bande son, quelle variété de paysages, quel pied! Rockstar avait peut-être les yeux plus gros que le ventre pour sortir un truc pareil sur du hardware du début des 2000s, mais l'expérience de jeu est juste fantastique. Je suis heureux d'avoir enfin comblé cette lacune qui me permet d'apporter enfin un jugement plus objectif sur GTA IV et V. San Andreas est mon second coup de cœur de 2014 sans l'ombre d'un doute

Super Smash Bros. for WiiU (WiiU)

Bon, je triche un peu car je n'ai exploité que 0.01% de ce que le jeu propose, m'y mettant vite fait le 28 décembre, testant rapidement 2-3 modes de jeu avec un pote ainsi que mon amiibo Kirby. Mais j'espère vraiment que le feu sacré que je commence à retrouver va m'amener à bien kiffer ce titre en 2015 tant il semble parfaitement abouti.

Captain Toad: Treasure Tracker (WiiU)

Là aussi je triche vu qu'il y a écrit "© 2015" sur la boîte, mais je m'en fous totalement, je l'ai eu quasiment mi-décembre 2014, et que ce titre correspond parfaitement à ce que j'en attendais: choupi tout plein, intelligent, intuitif, agréable à jouer, pour un super prix.

Sortis en 2014 et que je dois me faire: Donkey Kong: Tropical Freeze, Watch_Dogs, The Evil Within, Assassin's Creed Unity, Assassin's Creed Rogue
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2015-01-02 21:01
Petit bilan de mon année de jeu :

* Ryse Son of Rome (One)
Superbe techniquement mais très redondant et un peu plat. Du coup, on en prend plein les yeux (il reste à mon avis un des plus beaux jeux sur next gen), mais le tout est un peu insipide, même si le système de combat n'est pas si mal... Dommage que le tout soit plombé par un manque de renouvellement, aussi bien au niveau des situations que des ennemis rencontrés.

* Chariot (One)
Une belle petite surprise, très sympa en coop. Le concept du jeu se prête à merveille à l'expérience deux joueurs, et du coup parcourir tout le jeu fut un vrai plaisir. Je trouve ceci dit que le tout traîne un peu en longueur, mais Chariot reste l'un de mes petits coups de cœur de l'année.

* NBA 2K15 (One)
Toujours aussi génial. Et l'arrivée de la série sur One a encore boosté le rendu visuel hallucinant, tout en enrichissant considérablement le gameplay.

* Alien Isolation (One)
Pas encore terminé, mais c'est un coup de cœur absolu ! J'attendais énormément de ce jeu, et je n'ai pas été déçu. L'ambiance hallucinante, le comportement délicieusement imprévisible de l'alien et la faiblesse assumée de l’héroïne font de ce jeu un trip immersif complétement dingue. Un des meilleurs survival horrors auxquels j'ai pu jouer depuis un petit moment !

* Max the Curse of Brotherhood (One)
Un autre coup de cœur de l'année ! Un superbe jeu de plateforme/réflexion que j'ai dévoré et que j'ai terminé à 100% avec plaisir. Malin, bourré de bonnes idées, mignon, bien rythmé... J'ai adoré le jeu de Pressplay et j'attends avec impatience le jour où je m'essaierai à Kalimba, le nouveau jeu du studio.

* Pinball FX 2 (One)
J'ai étonnamment pas mal joué à ce titre, alors que je n'ai qu'une seule table et que je ne suis pas habituellement un gros client de jeux de flipper. Mais bon, je ne sais pas pourquoi, celui-ci m'a plu. Dommage que tout GP soit plutôt sur Pinball Arcade, parce que je préfère plutôt le jeu de Zen Studios...

* Final Fantasy XIII (PS3)
Ma déception de l'année... Je n'ai même pas fini le jeu, tant la manette me tombait des mains. Le scénario ne m'a pas plu, les systèmes de combat ou de character building m'ont paru bien creux et la linéarité du jeu m'a achevé. Dommage, parce que techniquement et artistiquement, le jeu envoie du bois...

* Donkey Kong Country Returns (Wii)
J'ai beaucoup aimé mes premières heures sur le jeu, mais plus j’avançais, plus je décrochais... Je trouve que la grande difficulté du jeu est un peu artificielle... De plus, je jouais en coop, et les derniers mondes ne sont pas faits du tout pour du Deux Joueurs (on se marche dessus, on ne peut pas avancer de manière synchrone, etc.). Bref, je pensais adorer et j'ai finalement un peu laissé tomber.

* Magic the Gathering 2013 (360)
Toujours aussi bon. Quand on a quelques minutes, c'est le jeu idéal. J'ai pas mal joué à cette édition 2013 quand j'avais quelques instants pour moi.

* Ducktales Remastered (360)
Très bon remake du jeu culte de Capcom. La réalisation est superbe, les thèmes musicaux grandioses, et le jeu se laisse toujours parcourir avec plaisir, le gameplay si particulier du vieux Balthazar étant toujours aussi fun. Un bon moment.

* Saints Row the Third (360)
Les Games with Gold, c'est bien ! J'ai essayé ce jeu par curiosité, vu qu'il était offert sur 360, et j'ai complètement accroché. C'est idiot, c'est bas de plafond, mais c'est aussi un vrai bon jeu open world qui renouvelle fantastiquement bien les situations de jeu. Un titre très généreux, à la bonne humeur communicative. Messieurs de Deep Silver, vous avez gagné un fan pour les opus suivants !

* Deadlight (360)
Un bon petit jeu de plateforme/action en 2D, à la Oddworld ou à la Flashback. L'ambiance Zombies apporte une atmosphère très agréable, même si le tout tourne très vite en rond... Un petit titre sans prétention, agréable mais vite oublié.

* Resident Evil Revelations (3DS)
Un excellent opus ! Une formule hybride, entre le survival classique et le shoot à la RE4/RE5/RE6. Le huis-clos sur le bateau fonctionne bien, et le jeu a quelques moments de flippe sympa. Carton rouge par contre pour les nouveaux persos, complètement "ouatezefok" (Jessica, si tu m'entends...).

* Pilotwings Resort (3DS)
Je découvrais la licence avec cet épisode et j'ai passé un très bon moment. D'autant plus que la nature même du jeu (de petites épreuves courtes) se prête à merveille à une console portable. De plus, l'effet 3D fonctionne très bien avec l'esprit de Pilotwings. Une bonne découverte.

* Rhythm Thief & les mystères de Paris (3DS)
Je viens de le finir et j'en parlerai plus en détail bientôt, mais j'ai beaucoup aimé. Une sorte de mix entre les gameplays des jeux musicaux de Sega (Space Channel 5 ou Samba de Amigo en tête) et les univers de Professeur Layton ou Arsène Lupin. Encore un beau jeu très frais sur 3DS.

* Ristar (MD)
Pour les besoins de l'article. Je ne reviens pas dessus, mais c'est clairement un incontournable de la machine.

* Prince of Persia the Sands of Time (Xbox)
Je me le suis refait, et c'est toujours un régal. Le level design est très inspiré, l'univers "1001 nuits" fonctionne parfaitement et le gameplay est impeccable (aussi bien au niveau des contrôles pour les phases de plateforme que pour le Rewind).

* Rolo to the Rescue (MD)
J'en ai parlé récemment sur GP, mais Rolo est une bonne découverte. Un jeu étrangement méconnu, mais avec un concept astucieux et des puzzles plutôt bien vus. L'alternance entre les différents héros apporte beaucoup. Je regrette cependant le gameplay de plateforme, très approximatif à cause d'une inertie lors des sauts qui déroute, ainsi que l'absence de password ou de sauvegarde (vu la longueur du jeu, c'est problématique).

* Shining Force (MD)
Un autre jeu que j'ai refait en 2014, et c'est toujours un chef-d’œuvre. Ne le dites pas à Mamie, mais le Meilleur Jeu du Monde, c'est lui.


Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2014

52 messages • page
123




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)