les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Gweilo : PC-98, des perles perdues dans un océan d’eroge
126 messages • page
1234567
Auteur Groblog Gweilo : PC-98, des perles perdues dans un océan d’eroge
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-09-21 14:24
Tu as essayé quel ému DSE76 ? Annex fonctionne sans aucun problème (et surtout sans aucun réglage) chez moi, par contre je ne suis arrivé à rien avec l'autre ému.
Et jusqu'ici tous les jeux de ce grosblog ont fonctionné chez moi sur Annex, sauf Variable Geo 2 qui freeze après l'intro.

Encore bravo pour ta régularité avec ce grosblog Gweilo. Je n'ai pas adoré les derniers jeux présentés (le dernier qui m'a vraiment plu était Kotsujin) mais c'est toujours un plaisir à lire / découvrir / essayer.

  Voir le site web de Sebinjapan
gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-09-22 12:33   [ Edité le: 2014-10-24 16:34 ]
Citation :
Le 2014-09-21 14:24, Sebinjapan a écrit :

Tu as essayé quel ému DSE76 ? Annex fonctionne sans aucun problème (et surtout sans aucun réglage) chez moi, par contre je ne suis arrivé à rien avec l'autre ému.
Et jusqu'ici tous les jeux de ce grosblog ont fonctionné chez moi sur Annex, sauf Variable Geo 2 qui freeze après l'intro.

Encore bravo pour ta régularité avec ce grosblog Gweilo. Je n'ai pas adoré les derniers jeux présentés (le dernier qui m'a vraiment plu était Kotsujin) mais c'est toujours un plaisir à lire / découvrir / essayer.


Annex fonctionne effectivement sans problèmes et sans réglages, la plupart des jeux tournent sans soucis avec.

Merci Sebinjapan, j'espère garder le cap et présenter un maximum de jeux. N'hésitez pas à faire des commentaires, laissez des avis pour ceux qui ont testé les jeux.

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-09-25 14:03   [ Edité le: 2019-10-25 12:22 ]
Runners High
Compile
1996

Image

Image

Image





Runner's High est un titre développé par Compile et qui est sorti en 1996 sur la compilation "Disc Station 10". Il s'agit d'un jeu atypique qui dénote dans la ludothèque de l’ordinateur japonais.

En ce qui concerne les "Disc Station" de Compile sachez qu'il s'agit de compilations contenant des utilitaires, des démos, des galeries et des jeux complets. Ces compilations sont dans un premier temps sorties sur MSX, puis PC98 et finalement pour les PC équipés de Windows.

Je précise également que de nombreux jeux Compile sorti sur PC98 sont disponibles sur la plateforme de retrogaming en ligne "Project E.G.G." et ce en toute légalité, de nombreux éditeurs japonais y proposant leur ludothèque contre une somme modique.

Mais revenons à Runners High, le principe du jeu est simple à savoir un jeu de course en mode "time trial" autrement dit et pour utiliser les termes français une épreuve contre la montre. Ce qui signifie pas de mode carrière, ni d'adversaires humain ou dirigés par l'ordinateur mais un compteur de temps qui défile.
Le but étant de terminer la course le plus vite possible et d'améliorer son chrono en fonction de votre maîtrise du jeu.

Vous dirigez une héroïne équipée d'un jet pack qui vous permet de vous déplacer à vive allure sur l'un des trois différent circuit proposé. Chaque circuit correspondant à un niveau de difficulté : Ocean pour "easy" , Grass pour "normal", Sunset pour "expert".

Runners High est reservé aux joueurs adeptes de ce genre de challenge car les autres trouverons l’intérêt pour ce jeu plus que limité, les trois niveaux se terminant en moins de 15 minutes. Voilà il n'y a pas grand chose à dire de plus, si ce n'est que la réalisation et la présentation, comme souvent avec Compile, sont vraiment réussies.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-09-28 13:15
Ca a l'air sympa Runners High. Par contre je n'ai ni trouvé la rom (cherché Runners High et Disc station 10) ni trouvé l'adresse de Project EGG (je tombe sur un site d'imprimantes 3D ...)

D'autre part ...
Je suis en train de lire "The Untold History of Japanese Game Developpers volume 1" (ce titre ...). Des développeurs et collectionneurs de jeux micro japonais sont interviewés. Ca parle énormément de PC88 et très peu de PC98. J'ai l'impression que, historiquement, le PC88 dispose d'une ludothèque plus marquante. Le PC88 étant une machine plus accessible au grand public, alors que le PC98 était d'abord réservé aux professionnels, c'est sur PC88 donc que quasiment tous les dèvs de jeux jp ont commencé et ou tous les concepts sont nés. C'est l'équivalent de l'Apple2 aux USA et du Spectrum en Europe quoi.
J'ai l'impression, en comparaison, que le PC98 s'impose dans le paysage JV japonais alors que la plupart des dèvs sont passés sur consoles. Du coup, on n'y trouve plus vraiment de jeux innovants / importants (en dehors de portages bien sur), et ce sont les doujins qui s'emparent de la machine. Ca ne veut pas dire que la ludothèque PC98 n'est pas intéressante, ce blog prouve bien sur le contraire.
Mes questions à Gweilo :
- mes impressions sont-elles correctes ?
- comptes-tu te plonger dans le romset PC88 ?

  Voir le site web de Sebinjapan
gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-10-10 09:51   [ Edité le: 2014-10-25 13:46 ]
Sebinjapan tu as tout à fait raison, le PC98 fut à la base commercialisé comme ordinateur destiné au marché business. Le PC88 et le PC98 ont même coexisté pendant qques années. Qui plus est le hardware du PC98 n'est pas très adapté pour les jeux à scrolling. D'où la prédominance des jeux d'aventure graphique sur la machine. De plus il est vrai que vers la fin des années 90 la plupart des dev japonais ont migré leurs productions sur les consoles japonaises ce qui explique la ludothèque peu hétérogène du PC98.

Pour ce qui est de la ludothèque du PC88, j'y ai déjà pensé et il n'est pas impossible que je présente qques jeux (je pense notamment à l'épisode exclusif de "mario bros"). Mais merci de ton assiduité et de ton intérêt pour ce grosblog.

edit 1 : voici l'adresse du site project e.g.g

https://www.amusement-center.com/project/egg/

edit 2 : pour tester le jeu c'est --ICI--

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-10-24 16:29   [ Edité le: 2019-10-25 12:23 ]
Burning Dragon / Burning Dragon Plus
1993 / 1994
WIZ

Image

Image

Image




Burning Dragon Plus est un shoot 'em up vertical développé par Wiz, qui de prime abord ne paye pas de mine et semble plutôt simpliste mais qui a un réel potentiel pour autant que vous fassiez preuve de persévérance.
Cette présentation concerne la version "plus" du jeu, celle-ci étant plus aboutie et plus complète que la version normale.

Vous débutez la partie en choisissant votre type d'armement parmi les trois disponibles. L'armement étant constitué d'un tir principal ainsi que d'une arme secondaire, tous deux upgradables à l'aide de power up.
Petit "hint" si vous contrôlez le player 2, sachez que vous contrôlerez un vaisseau différent disposant d'un armement spécifique. Cela sous-entend que vous pouvez jouez également à deux simultanément.

Le gros point fort du jeu est incontestablement son système de scoring qui offre plusieurs possibilités afin d’engranger des points et ainsi obtenir le meilleur "highscore"

1) En tirant et / ou détruisant certains éléments du décor vous ferez apparaitre des emblèmes "B" et "E". Les emblèmes "B" vous octroient un bonus immédiat de 1000 points. Les emblèmes "E" valent chacun 2000 points et ne sont comptabilisés qu'en fin de niveau. Cela sous entend que si vous vous faites exploser en cours de route votre compteur tombe à 0 et fini les points bonus.

2) Certains ennemis, une fois détruit lâchent des emblèmes "étoiles" qui lorsque ils sont récupérés vous font gagner 1000 points

3) Si votre armement est au niveau max, récupérer un powerup supplémentaire vous fera également gagner 1000 points supplémentaires.

4) En fin de niveau, chaque bombe non utilisée vous fera gagner 5000 points.

5) Certains ennemis permettent d'engranger des points supplémentaires à condition de les exploser avant qu'ils ne quittent l'écran. Sauf que ceux-ci sont en général très coriaces... et que certains d'entre eux ne vous font gagner des points que si vous les détruisez d'une manière bien spécifique.

Engranger des points vous permettra également de gagner des vies supplémentaires, le 1er extend est à 70.000, le second à 150.000 et les suivants tous les 150.000 points. Mais ce n'est pas tout, des vies sont cachées dans les différents niveaux et je dois avouer qu'elles sont bien planquées car j'en ai pas chopé des masses

Au niveau de la difficulté, le premier loop est relativement accessible mais les choses sérieuses débutent avec le second loop. Au programme, plus d'ennemis, plus de boulettes et plus rapides et surtout apparition de suicide bullets.

Au final, Burning Dragon Plus se révèle assez plaisant à jouer, proche d'un Raiden au niveau de l'esthétisme et techniquement plus que correct. Une seule partie ne sera pas suffisante pour découvrir tous les éléments secrets parsemés tout au long des différents niveaux.

pour tester Burning Dragon --ICI--

pour tester Burning Dragon Plus --ICI--

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-10-26 20:42
Ennemy of Humans
1992
BMP







Ennemy of Humans est un doujin vous mettant dans la peau d'un moustique dont l'unique but est de sucer le sang de jeunes demoiselles innocentes. Ce concept très singulier sera réutilisé beaucoup plus tard par Zoom pour Mister Moskeeto 1 & 2 sur PS2. J'ignore toutefois si les développeurs de Mister Moskeeto se sont inspiré d'Ennemy of Humans ou bien si il s'agit d'une simple coïncidence.

L'originalité du concept passée, on se trouve face à un jeu au gameplay basique, voir simpliste, n'offrant que très peu de possibilités et se résumant à une succession de tableaux.

Le jeu se déroule en deux phases, la première consiste à trouver la partie du corps de jeunes femmes la plus propice à votre piqûre et d'y atterrir . Comme par hasard ces zones correspondent souvent aux parties intimes de vos victimes...

Toutefois de nombreux obstacles viennent freiner votre progression et atteindre la douce peau de vos victimes ne se fera pas sans heurt. Une fois que vous êtes parvenu à la partie sensible, la seconde phase de jeu peut débuter.

Le moustique devra, dans le temps imparti, pomper le sang de ces jeunes filles pour remplir une jauge située en haut de l'écran tout en évitant les tapes de vos victimes cherchant à se débarrasser de vous . Cette jauge remplie, vous pourrez assister à une scène h*entai et passer au tableau suivant .....

Ennemy of Humans est loin d'être un jeu palpitant mais en raison de son concept atypique j'ai pensé qu'une présentation était justifiée.

Pour ceux qui veulent tester le jeu, vous pouvez choper la rom --ICI--

LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Souldiers

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8283
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2014-10-27 00:35
Citation :
Le 2014-10-26 20:42, gweilo a écrit :
J'ignore toutefois si les développeurs de Mister Moskeeto se sont inspiré d'Ennemy of Humans ou bien si il s'agit d'une simple coïncidence.


Le concept est tellement special que j'imagine mal une coincidence.
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Elden Ring / Sinking City

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8642
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2014-10-27 09:17   [ Edité le: 2014-10-27 09:19 ]
J'avais bien aimé Mr Moskeeto avec sa famille très Mes voisins les Yamada (comment un tel jeu a-t-il pu trouver le budget pour un doublage intégral???) et son moustique libidineux ( à moins que ce ne soit le joueur derrière? ) qui pique la jeune demoiselle dans son bain sur la naissance d'un sein.



Dans Enemy of Humans les filles sont animées ou ce sont des écrans fixes?

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6160

Hors ligne
Posté le: 2014-10-27 09:45
Citation :
Le 2014-10-27 09:17, Niloc-Nomis a écrit :



Dans Enemy of Humans les filles sont animées ou ce sont des écrans fixes?


J'en sais rien mais ce qu'on peut affirmé c'est qu'elles sont très mal déssiné au point d'en être moches.
_________________

Image


gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-10-27 12:57   [ Edité le: 2014-10-27 15:45 ]
Citation :
Le 2014-10-27 09:17, Niloc-Nomis a écrit :

(comment un tel jeu a-t-il pu trouver le budget pour un doublage intégral???)


Mister Moskeeto s'est tout de même vendu à plus de 160.000 exemplaires au Japon, je pense que c'est ce qui a poussé Eidos à localiser le jeu en Europe....


Citation :
Le 2014-10-27 09:17, Niloc-Nomis a écrit :

Dans Enemy of Humans les filles sont animées ou ce sont des écrans fixes?


Je confirme c'est bien des écrans fixes.

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-11-10 14:35   [ Edité le: 2019-10-25 12:28 ]
Magical Block Carat
Custom
1992

Image

Image

Image




Magical Block Carat est comme son nom le laisse sous-entendre un puzzlegame. Sorti en 1992 et développé par Custom, le jeu est une réussite tant du point de vue technique qu'en terme de gameplay.

Comme dans tout puzzlegame qui se respecte, votre tache consistera à empiler des blocks d'une certaine manière afin de les faire disparaitre et engranger des points. Ces blocks sont composés de deux briques qui ne sont pas solidairement collées, ce qui signifie que si vous positionnez une des briques dans le vide, elle se détachera et continuera sa descente.

Vos blocks peuvent être positionnés à la verticale ou horizontalement et peuvent être détruit verticalement, horizontalement ou en diagonale. Mais pour cela vous devez respecter deux règles :

La première est qu'il faut assemblez les briques de même motif,
La deuxième règle étant qu'en bas de votre écran vous avez un pattern que vous pouvez modifier. Celui-ci peut être changé en pressant la touche haut ce qui vous permettra d'alterner entre un pattern horizontal/vertical et un pattern diagonale. Et donc si par exemple votre pattern est positionné sur les diagonales, vous ne pourrez détruire vos blocks qu'en diagonale.
Vous devrez donc alterner entre ces deux positions pour créer des chaines et exploser le plus de briques possible.
De temps en temps un super brique apparaîtra vous permettant d'en détruire plusieurs simultanément.

Magical Block Carat propose de nombreux mode de jeux :

Un mode normal (endless) où plus vous détruirez de blocks, plus vous engrangez de l'expérience et faite monter le niveau. Avant de débuter ce mode vous aurez la possibilité de choisir votre niveau de difficulté (easy, normal ou hard) mais aussi le motif de vos briques.

Un mode "tasks" où pour passer de niveau vous devrez effectuer des tâches bien précises, telles que détruire un certain nombres de blocks par exemple. A nouveau trois niveau de difficulté sont disponibles avant de selectionner ce mode

Un mode versus où vous pouvez affronter un deuxième joueur. Dans ce mode vous devrez détruire un maximum de block dans un temps imparti. Le gagnant étant celui dont l'écran n'est pas complètement saturé de briques ou celui ayant le plus de points au terme de la partie.

Un menu d'option où vous pourrez visionner les différentes CG du jeu ou écouter les différentes musiques du jeu via le sound test. Inutile de préciser que le jeu comporte des artworks mettant en scène des demoiselles en tenue légère, mais ça vous vous en doutiez....

A noter qu'une version x68000 ainsi que windows 95 du jeu existent.

Pour ceux qui veulent tester le jeu, j'ai modifié le fichier *.hdi, pour que le jeu se lance immédiatement sans avoir à taper des commandes dos, n'hésitez pas à la choper --ICI--

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-11-12 13:44   [ Edité le: 2019-11-08 11:53 ]
Farland Story
TGL
1993

Image

Image

Image




Farland Story est le premier épisode d'une longue saga de tactical-rpg adaptée sur de nombreux supports et plutôt populaire en Asie mais quasi inconnue en occident. Pour cause très peu de jeux ont dépassés les frontières du japon...

Sept épisodes ont été développé par TGL sur le PC-98 et je ne sais par quel miracle les six premiers épisodes ont été traduit (non-officiellement) en anglais, les rendant ainsi accessibles pour les non nipophones.

Le premier épisode de cette saga débute avec le kidnapping d'une prêtresse dont vous irez à la rescousse avec l'aide de deux compagnons. Au fur et à mesure de l'histoire d'autres compagnons d'armes vous rejoindront afin de vous aider dans votre tâche. Certes c'est archi-classique mais c'est un bon prétexte pour partir à l'aventure. A noter que ce titre a également fait l'objet d'une adaptation sur snes, ps1 et saturn.

Dés les premières minutes de jeu, il est évident que le point fort du jeu est incontestablement la partie graphique/audio. Bien que le chara design (Kazue Yamamoto) peut paraitre assez quelconque, il n'empêche que les sprites sont bien réalisés (pour rappel nous sommes en 1993) et très bien animés.

Pour rappel ou pour les néophytes, un tactical-rpg et plus particulièrement Farland Story se joue de la manière suivante :
Vos unités se trouvent sur une carte virtuellement fragmentée où vous déplacez vos personnages "carré" par "carré" (les contrôles se font à l'aide de la souris) . Une fois à proximité de l'ennemi vous avez la possibilité d’exécuter une attaque à courte, moyenne ou longue distance (en fonction de votre unité). D'autres unités vous permettent de lancer des sorts de guérison ou de résurrection. Chaque action étant récompensée par des points d'éxperience. A chaque montée de niveau, vos stats sont aléatoirement améliorées. Chaque unité dispose également d'une classe prédéfinie que vous pouvez faire évoluer en gagnant de l’expérience et en montant de niveau.
Lorsque vous avez effectué toutes vos actions, c'est au tour de l'ennemi de se déplacer / attaquer.

Farland Story est le jeu idéal pour s'initier au T-RPG, pas de réglages compliqués ou de stratégies longuement réfléchies avant de débuter le combat. Non rien de tout ça, les combats s'enchainent sans interruption et sans phase d'exploration. Seuls les différents dialogues font progresser l'histoire. Les achats d'items ou armes se font également lors des phases de combat en se rendant dans les échoppes éparpillées sur la zone de combat.
Cet aspect simpliste rebutera bien évidemment les habitués du genre en quête de personnalisation et de stratégies mûrement réfléchies. Qui plus est la difficulté n'est pas très élevée et la possibilité de soigner les morts tombés au combat avec une simple herbe médicinale ou sort de guérison n'arrange pas les choses.

Malheureusement et d'après plusieurs commentaires cette difficulté peu élevée ajoutée au manque de variété des phases d'action et à la durée relativement longue du jeu (entre 20-30 heures) rendent celui-ci bien vite monotone.
En ce qui me concerne je n'ai pas été bien loin dans le jeu, mais je pense que les afficionados du genre n'y trouverons pas leur compte et préfèrerons largement n'importe quel épisode de la saga Fire Emblem ou Shining Force, qui partagent le même univers heroic-fantasy.

Petite précision pour terminer, Farland Story est un des rares rpg à ne proposer aucun contenu h*entai sur PC98...
Un conseil, utilisez l'émulateur Neko Project pour y jouer, anex ne permet pas de créer le user disk pour les sauvegardes.

Pour tester la version traduite ICI.

gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-11-15 09:55   [ Edité le: 2019-11-08 11:56 ]
Farland Story 2 Denki: Arc Ou no Ensei
TGL
1994


Image

Image

Image




Deuxième titre de la saga, Farland Story Denki: Arc Ou no Ensei est scénaristiquement la suite directe du premier opus.
Après avoir anéanti le roi Démon à la fin du premier épisode, Arc (le héros du jeu) est choisi pour devenir le nouveau roi, et la prêtresse Ferio (celle qui se fait kidnappé au début de Farland Story) devient la reine.
Malheureusement, le jour du couronnement un événement va se produire et des démons vont s'emparer d'une épée sacrée. Visiblement le roi Démon n'a pas été complètement anéanti par Arc et ses amis ....
Cet épisode n'apport rien de neuf et s'inscrit complètement dans la lignée de son prédécesseur tant d'un point de vue technique qu'en terme de gameplay.
Les mêmes critiques / qualités peuvent être soulignées pour ce jeu.

Petite précision, il ne faut pas confondre cet épisode avec Farland Story 2 sur Snes. Il s'agit de deux jeux tout a fait distinct qui ne partagent pas du tout la même histoire.

Pour tester le jeu c'est ICI

Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2014-11-15 19:04
En voyant le screen du combat dans Farland Story 1, j'ai immédiatement pensé à une version PC-98 de Tales of Phantasia tant le sprite du héros ressemble à celui de Cless dans ToP !

Visiblement tu as de quoi t'amuser avec sept jeux de la série (!) sur la même machine.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-11-25 15:45   [ Edité le: 2019-11-08 11:59 ]
Citation :
Le 2014-11-15 19:04, Erhynn Megid a écrit :

Visiblement tu as de quoi t'amuser avec sept jeux de la série (!) sur la même machine.

Je fais une petite pause dans la présentation de la série Farland Story pour vous parler de Red Cobra.


Ai no Omochashi: Space Gigolo - Red Cobra
1995
Illusion

Image

Image

Image




Le jeu présenté ici a été développé par Illusion, boite spécialisée dans les jeux pour adultes et qui a produit de nombreux jeux sur pc-98 d'abord puis ensuite sur Windows. La plupart des jeux développés par illusion n'ont jamais quitté les frontières nippones.

Certains de leurs jeux ont défrayé la chronique il y a quelques années pour leur contenu plus que douteux. Notamment le jeu Rapelay ou Batlle Rapper où comme leur titre le laisse supposer, des scènes de v*iol font partie intégrante du gameplay. Pour l'anecdote, Rapelay a été distribué sur Amazon par un éditeur tiers en Grande Bretagne avant d'être rapidement retiré du site de vente en ligne suite à de nombreuses plaintes. Depuis le jeu a été interdit dans de nombreux pays.

Le pitch du jeu est simple, de nombreuses femmes sur de lointaines planetes n'ont pas pu expérimenter le joies de la véritable satisfaction sexuelle. Seul le célèbre Gigolo de l'espace "Red Cobra" peut les aider. Mais un adversaire va se mettre en travers de sa route et tout faire pour l’empêcher de mener à bien sa mission.....
A noter que la mascotte d'Illusion, Mokkoriman, est présente dans le jeu.

Red Cobra est un spacer harrier like, autrement dit un rail shooter en pseudo 3D (technique du sprite scaling). En terme de gameplay, Red Cobra ne se démarque pas des autres jeux du même genre, votre rôle consiste à tirer sur tout ce qui bouge tout en évitant de se faire descendre par les ennemis.

Par contre là où il se démarque, c'est au niveau des cut-scenes qui entrecoupent chaque niveau, celles-ci constituent véritablement le coeur du jeu. Ces cut-scenes sont souvent très longues et les dialogues entièrement en japonais peuvent par moment sembler interminables. Ce sera aussi l'occasion d'assister au "sauvetage" des jeunes femmes, entendez par là visionner des animations h*entai en haute résolution.
A noter que le jeu tient sur huit disquettes et que les contrôles se font intégralement à la souris.

Voilà tout est dit, Red Cobra n'est sans doute pas le meilleur jeu de la machine, mais il tient vraiment la route techniquement et l'action est bien présente. Si en plus vous êtres amateurs de visual novels au contenu coquin, vous aurez de quoi vous divertir quelques heures.

Pour tester le jeu c'est ICI



DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Sinnoh

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1915
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-11-27 00:24
Euh, pour le dernier jeu, tu n'aurais pas oublié l'endroit pour le récupérer (sauf s'il y en a pas) ?
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


gweilo
Pixel visible mais rikiki


Inscrit : Jun 23, 2014
Messages : 66
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-11-27 10:44
Citation :
Le 2014-11-27 00:24, DSE76 a écrit :

Euh, pour le dernier jeu, tu n'aurais pas oublié l'endroit pour le récupérer (sauf s'il y en a pas) ?


Voilà c'est réglé

DSE76
Gros pixel


Score au grosquiz
0019652 pts.

Joue à Sauver Sinnoh

Inscrit : Mar 29, 2014
Messages : 1915
De : Normandie

Hors ligne
Posté le: 2014-11-27 15:11
Merci !
En revanche, pour avoir testé Farland Story, je n'ai rien pigé à cette histoire de "User Disk".
_________________

La maturité, c'est être capable de jouer à un jeu mettant en scène des lapins roses sans avoir l'impression de mettre en jeu son identité personnelle. (Petitevieille)


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2014-11-29 11:27
D'abord, encore merci à Gweilo pour ce super Grosblog.

Ensuite, est-ce que je suis le seul qui ne parvient pas à récupérer les fichiers que Gweilo met à dispo sur sa page Free ? Sous Firefox, le bouton pour lancer le téléchargement ne répond pas. Je suppose à cause des blocages de types adblock. Alors j'ai réinstallé IE, mais là j'ai un autre problème : la page lance une animation dans laquelle il faut lancer des fléchettes sur des signes du zodiaque pour pouvoir valider le téléchargement (si j'ai bien compris ...), or à chaque fois que je clique dans cette saloperie, une page se lance pour payer une consultation de voyance en ligne ...
Quand je reviens sur la page de téléchargement et veut essayer de récupérer le fichier, il me dit que je n'ai pas le bon code ...

C'est lourd.

Est-ce qu'il n'y a vraiment pas moyen de récupérer ces fichiers sur un site comme Planet Emu ? N'y a-t-il vraiment pas un full romset qui traine quelque part ?
Et si non, pourquoi ? Qui ça dérange de rendre ces fichiers accessibles à tous ?

En attendant de pouvoir essayer ces jeux, je lis toujours avec beaucoup de plaisir ce groblog.

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Gweilo : PC-98, des perles perdues dans un océan d’eroge

126 messages • page
1234567




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)