les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #47 - Le RPG peut-il survivre aux doublages ?
10 messages • page
1
Auteur #47 - Le RPG peut-il survivre aux doublages ?
Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 271

Hors ligne
Posté le: 2013-12-01 01:30
Les progrès techniques ne sont pas nécessairement préjudiciables, et je suis heureux que la 3D soit moins laide que du temps de Daggerfall. Cependant, les certains éléments, qui devraient apporter quelque chose de "cinématographique", gâchent absolument tout, et le doublage me semble être largement coupable de la perte d'intérêt du genre du RPG. Certains jeux sont totalement gâchés par ce seul élément. Prenons Ultima IX où absolument tous les dialogues sont doublés, ce qui n'était pas si fréquent à l'époque de sa sortie : tout tombe à plat à cause de la médiocrité des acteurs. Et les phrases, qui pourraient passer pour tout à fait convenables si on se contentait de les lire, dévoilent, prononcées à haute voix, leur médiocrité. La plus grave erreur est d'avoir fait parler l'avatar, qui rend toute identification impossible. Ce bavardage dit par des acteurs de troisième ordre empêche de rentrer dans le rôle, ou de croire à l'aventure qui s'impose à lui. Le point le plus grave du doublage, est l'appauvrissement du texte qu'il entraine, et des possibilités d’intéractions. Ultima IX donne bien moins de possibilités, en terme de dialogues, qu'Ultima IV.
On pourrait aussi prendre l'exemple d'Oblivion puis de Skyrim, chaque personnage est doté d'une voix si horripilante, qu'on finit par tous les massacrer : et entendre les Orcs avec la voix du capitaine Hadock n'est pas ce qu'il y a de plus convainquant. L'une des forces du RPG à l'ancienne, c'est qu'on pouvait intérioriser les textes, leur donner une voix, un mouvement. A la place de cela, nous avons du mauvais cinéma (car dans aucun bon film, les personnages ne répèteraient sans cesse leurs dialogues préenregistrés).

Portez vous un jugement aussi négatif sur la pratique du doublage? Et pensez vous que certains RPG parviennent à faire un usage intéressant du doublage, connaissez en vous qui aient l'audace de s'affranchir de cette mode?

Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5125

Hors ligne
Posté le: 2013-12-01 08:48   [ Edité le: 2013-12-01 09:03 ]
Citation :
Portez vous un jugement aussi négatif sur la pratique du doublage?

Oui, mais mon jugement négatif porte surtout sur les traductions de façon générale, celles de faible qualité, ou basée, de façon plus ou moins visible, sur une traduction anglaise dans le cas où l'anglais n'est même pas la langue originale.
De fait, je joue systématiquement en VOSTfr à mes jeux (pareil que pour mes flims, quoi ...), comme ça même pas besoin de me renseigner sur la qualité du doublage français, fréquemment inférieure. Comme la plupart des jeux sont en anglais, ça passe comme une lettre à la Poste.
A noter que les jeux récents ont fait d'énormes progrès sur la qualité des doublages et leur accessibilité (un bon côté du rapprochement jeux / films ?) : de nombreux jeux sont non seulement multilingues, mais permettent d'afficher des sous-titres, occasionnellement avec un choix indépendant de la langue pour les textes et les doublages.
Quand j'ai vu hier que la nouvelle sortie de FF VII sur Steam est encore basée sur la traduction immonde de l'époque, ça me laisse sans voix. A cause de ça, il est impossible de ne pas lire les dialogues (déjà un tantinet niais de base, semble-t-il) au 10eme degré, un massacre.

Quand on a de la chance, certains mauvais doublages en deviennent drôles, comme ceux de Baldur's Gate ou M&M VI et VII : les doublages d'origine sont d'ailleurs aussi mauvais que ceux français ! La seule annonce de "pick me" sur l'écran de sélection des personnages annonce le ridicule à venir
Dans le cas de M&M, il faut dire que l'esthétique ajoute une touche d'hilarité supplémentaire.

Citation :
pensez vous que certains RPG parviennent à faire un usage intéressant du doublage

J'avoue que je ne vois pas ce que serait un usage "intéressant" d'un doublage...
Simplement de bons doublages ? Alors j'ai surtout en tête Mass Effect (1), avec sa quantité de dialogues doublés assez conséquente, mais on peut sûrement en trouver d'autres.

Citation :
connaissez en vous qui aient l'audace de s'affranchir de cette mode?

En RPG récent, je ne sais pas, je n'en ai pas fait assez.

Citation :
L'une des forces du RPG à l'ancienne, c'est qu'on pouvait intérioriser les textes, leur donner une voix, un mouvement

C'est vrai, surtout que plus la customization du personnage est poussée, plus il va être difficile de faire un doublage complet. Par exemple, un personnage avec une intelligence de 1 et un trait "débile mental" ne devrait pas avoir une diction normale (dans Fallout, par exemple, les choix de dialogues sont amputés dans cette situation).
C'est le genre d'options qui rajoutent vite un surcoût au doublage...
D'un autre côté, de bons doublages ajoutent énormément à l'immersion.

A l'opposé, qui casse l'immersion, je mettrais, évidemment, les mauvais doublages, et les jeux avec un affichage des textes caractère par caractère, un bruitage insupportable à chaque caractère affiché, un affichage lent et des dialogues non "skippables" (afficher la ligne entière dans le cadre dédié à cet effet ? impossible). C'est à mon avis un choix de design, proche des cinématiques non skippables, mais permanent, donc même réaction de ma part : laissez-moi choisir mon propre rythme !
A noter que c'est une contrainte pour les RPG doublés, d'ailleurs : si le NPC débite un roman et que le jeu affiche aussi les textes, on pourra avoir envie de lire rapidement puis passer au dialogue suivant en coupant le sifflet au NPC (parfois possible, parfois non).

TL;DR : dans un RPG qui n'est pas du genre ultra ouvert / complexe, je pense que ça peut donner merveilleusement vie aux personnages, ça serait dommage de s'en priver.

PS. mais où est passé Eugène ?

dinomasque
Pixel imposant


Joue à Virtua Fighter 2

Inscrit : Mar 06, 2003
Messages : 896

Hors ligne
Posté le: 2013-12-01 14:41
2 de mes RPG préférés ont des doublages : Fallout (pour certains dialogues) et Final Fantasy X.

Dans le cas de FFX en particulier, les doublages sont très réussis et participent de l'excellente ambiance dégagée par le jeu.
_________________

"[...] non ! cet ours est mon guide sprituel !"


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11115
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2013-12-04 02:19
Citation :
Le 2013-12-01 14:41, dinomasque a écrit :

Dans le cas de FFX en particulier, les doublages sont très réussis et participent de l'excellente ambiance dégagée par le jeu.


Rassure-moi: c'est du sarcasme?


Je me retrouve pas mal dans l'avis de Kaede, et il note quelque chose que j'éprouvais de façon subconsciente mais que je n'avais jamais touché du doigt: le fait que plus le jeu est ouvert, moins les doublages sont nécessaires. J'irais même jusqu'à dire que plus le jeu est ouvert et plus il est difficile de mettre du doublage, parce que le nombre de personnages explose, ainsi que les actions du/des joueurs auxquelles il faut réagir...

Résultat, dans un Elder Scrolls, on se rend très rapidement compte des limites du procédé: tous les personnages d'une race ont la même voix et les mêmes 5 répliques (qui plus est pas d'une qualité transcendante), et on se les farcit pendant 120 heures jusqu'à en péter les plombs et se mettre à faire des mèmes affligeants sur Internet.

A contrario, un jeu comme Mass Effect a besoin de son doublage (au demeurant excellent) pour faire passer son intensité dramatique, et surtout pour ne pas casser le rythme du jeu pendant les scènes d'action: on peut faire parler les personnages sans interrompre une fusillade, là où dans un RPG en mode texte il faudrait tout coller en pause le temps que le joueur appuie sur X pour passer à la ligne suivante.

Et je me rends aussi compte que plus ça va et plus j'ai tendance à skipper complètement les voix si le texte est également écrit, y compris dans des jeux d'aventure (comme le premier Broken Sword que je suis en train de me faire en ce moment).
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2013-12-04 22:08
Les doublages apportent ou dégradent l'expérience selon les cas. Le cas le plus évident de dégradation est évidemment celui où les doublages sont de piètre qualité, inutile de développer ce point.

Maintenant pour la question du doublage du héros pour moi ça dépend du niveau de latitude laissé joueur pour modeler son personnage: dans des jeux comme The Witcher ou Mass Effect le doublage du héros ne me pose aucun problème parce que celui-ci est imposé au joueur, on incarne une personne bien particulière dont on ne contrôle que quelques éléments de sa vie, c'est un personnage qu'on nous propose d'incarner et non à créer. Donc dans ce cas, que la voix "fasse parti du package" ne me pose aucun problème du moment qu'elle est convaincante et colle au perso fournit.
A l'opposé si le jeu nous propose un personnage sans visage, ou à créer de la tête au pied je considère qu'il serait malvenu d'imposer une voix et d'en doubler toutes les répliques. Un Elder Scroll dont le héros serait doublé me poserait problème.

Pour ce qui est des PNJs c'est plus variable, ça dépend grandement de la qualité de celui-ci. Je pense qu'un des points centraux est le budget, combien le studio peut y mettre. Un doublage intégral de qualité ça coute peut très cher et dans ce cas je préfère que les développeurs laissent tomber ce secteur budgetivore pour se concentrer sur autre chose plus directement lié au gameplay.

D'un autre côté je considère que les murs de textes sont aussi parfois un obstacle à l'immersion. Un jeu ça ne fonctionne pas comme un livre. Il existe des solutions intermédiaires pour pallier à ce problème et rendre les dialogue écrits plus vivants. Il y a la méthode hybride, comme dans les Baldur's Gate où seule la première ligne du dialogue est doublée. Ça coute beaucoup moins cher et ça a le mérite de donner une tonalité et pose une ambiance au texte. L'autre solution, dite à l'ancienne, et que j'aime assez c'est de faire apparaitre les mots progressivement en y associant une sonorité qui change selon le personnage qui le prononce au lieu de placarder un mur de texte d'un seul coup (façon Morrowind):



Un petit son pour chaque mot, un portrait animé qui "prononce" le texte, et voilà comment on contourne élégamment le double problème du coût du doublage et l'effet mur de texte indigeste.

Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 271

Hors ligne
Posté le: 2013-12-05 16:56
Dans les jeux cités pour la qualité de leur doublage, j'ai joué à Whitcher et non à Mass effect. Je me prononcerai donc uniquement sur Whitcher, qui est peut être un bon jeu, mais que je ne considère pas comme un bon RPG : le personnage nous est totalement imposé, et je le trouve vite horripilant. Certes il peut faire à certains moments des choix cruciaux, et il a un joli arbre de compétence (comme dans n'importe quel H&S), mais l'intrigue est extrèmement linéaire, la part laissée à l'exploration est trop faible, et on ne construit pas le héros. Du coup, on a un jeu d'action entrecoupé de scènes dialoguées. Cela ressemble moins à un jeu de rôle qu'à un livre dont on est le héros : dans cette persective, le choix du doublage est parfaitement légitime et cohérent, et confirme précisément mon propos : l'adoption du doublage éloigne bien souvent le jeu du RPG.
Fallout a été cité, s'il s'agit du premier, j'avoue que cela ne me gêne aucunement : les doublages restent rares, réservés à certains personnages clef, et cela n'empêche pas la multiplicité des réponses et des demandes, comme avec n'importe quel personnage non joueur. Pour ce qui est de Fallout 3, j'ai beaucoup plus de mal. La voix du docteur au début me donne des pulsions paricides. Pour moi, ce qui coince, c'est quand un jeu, tout en étant pourvu d'un gameplay de RPG, est truffé de doublages : ils sont omniprésents, répétitifs, et même s'ils ne sont pas trop mauvais (ce qui est rare), ils contribuent à rendre l'univers moins crédible et prenant. Qu'un texte soit répété plusieurs fois ne me pose aucun problème, et il en va différemment de la parole. En somme, ce qui ne va pas, c'est que les placards textuels (qui ne sont pas nécessairement idéaux, comme cela a été souligné) sont remplacés par des annonements vocaux.
Un usage intéressant du doublage, selon moi, reviendrait à donner l'illusion qu'il ne s'agit pas d'un enregistrement. Il ne serait pas plus possible de passer les dialogues, qu'il ne serait possible de couper la lumière si l'environnement ne vous plait pas. Par contre, on pourrait à tout moment couper la parole à un personnage, lui signifiant d'abréger, au risque de passer pour malpoli. Les personnages ne se répèteraient ni de bonne grâce, ni avec les mêmes formulations. Dans certains cas, comme l'écoute furtive, ils ne se répèteraient jamais. En attendant ce genre de traitement, je suis peu satisfait de voir les RPG envahis de dialogues parlés, qui ne diffèrent pas de ceux qui naguère, étaient conçus pour être lus.

Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2013-12-05 18:26
Citation :
Le 2013-12-05 16:56, Dhura a écrit :

Je me prononcerai donc uniquement sur Whitcher, qui est peut être un bon jeu, mais que je ne considère pas comme un bon RPG : le personnage nous est totalement imposé, et je le trouve vite horripilant. Certes il peut faire à certains moments des choix cruciaux, et il a un joli arbre de compétence (comme dans n'importe quel H&S), mais l'intrigue est extrèmement linéaire, la part laissée à l'exploration est trop faible, et on ne construit pas le héros.

Je suppose que tu n'aimes pas trop les J-RPG, 99% d'entre-eux imposent un personnage et ne proposent quasi aucun choix en cours d'aventure.

Dhura
Pixel de bonne taille



Inscrit : May 18, 2013
Messages : 271

Hors ligne
Posté le: 2013-12-05 20:08   [ Edité le: 2013-12-05 20:09 ]
Je ne déteste pas les JRPG : je les considère comme un autre genre, n'ayant rien à voir. La naïveté des scénarios d'un FF me fait penser aux dessins animés qui à une époque, passaient le mercredi après midi sur une ignoble chaîne privée. Je ne ferai qu'exprimer un goût personnel en affirmant que ces histoires à la fois merveilleuses et bébêtes où il faut trouver des cristaux magiques, faire passer une générale pour une chanteuse d'opéra afin qu'elle se fasse enlever, ou encore courir après quelque improbable Séphiroth, sont infiniment plus plaisantes que les intrigues balourdes de l'ensorceleur, qui se présentent comme plus "matures", mais dont le fond n'est pas moins niais.
Jugement personnel mis à l'écart, on peut considérer que the Whitcher est un JRPG occidentalisé (et avec combats en temps réel, mais encore plus chiants que le tour par tour d'un FF1 )

dinomasque
Pixel imposant


Joue à Virtua Fighter 2

Inscrit : Mar 06, 2003
Messages : 896

Hors ligne
Posté le: 2013-12-05 22:49
Citation :
Le 2013-12-04 02:19, Wild_Cat a écrit :

Citation :
Le 2013-12-01 14:41, dinomasque a écrit :

Dans le cas de FFX en particulier, les doublages sont très réussis et participent de l'excellente ambiance dégagée par le jeu.


Rassure-moi: c'est du sarcasme?


Je suis très vexé.


Oui, j'aime le doublage de FFX et j'assume !


_________________

"[...] non ! cet ours est mon guide sprituel !"


M.
Pixel microscopique


Inscrit : May 22, 2010
Messages : 1

Hors ligne
Posté le: 2014-01-12 20:12
J'aime aussi les doublages de FFX et j'assume aussi !
Même la scène du "rire forcé", qu'il ne faut pas sortir de son contexte.

Je trouve qu'il n'y a rien de mieux que l'exemple donné plus haut de Shining Force 2 : les personnages ont une intonation, mais pas de parlé.

Une autre technique non citée ici est quelque chose que l'on trouve bcp sur Gamecube : Beaucoup de jeux donnent une voix aux personnages en leur faisant dire aléatoirement des bouts de syllabes quand ils parlent.
Celà donne une voix à tous les personnages, mais ils ne disent pas vraiment leur texte mais baragouinnent des bouts de syllabes n'ayant aucun sens.
Economie de studio d'enregistrement sans doute, mais c'est assez déstabilisant je trouve.

De plus, sur certains jeux comme le très bon Chibi Robo, les personnages immobiles ont des boucles d'animation assez chelou. la combinaison des deux donne vraiment l'impression d'une famille d'handicapés mentaux.
ex : http://www.youtube.com/watch?v=j3koZGXKtC8



Index du Forum » » Gromatches » » #47 - Le RPG peut-il survivre aux doublages ?

10 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)