les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #39 - E-sport et pro-gaming, futur ou perversion du jeu vidéo ?
24 messages • page
12
Auteur #39 - E-sport et pro-gaming, futur ou perversion du jeu vidéo ?
Eugène SaColeco
Agitateur de pixels


Inscrit : Dec 01, 2010
Messages : 39
De : haut-débat land

Hors ligne
Posté le: 2013-03-07 23:21   [ Edité le: 2013-03-07 23:21 ]


"Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, booooooooonsoir !

Bonsoir et bienvenue dans ce nouveau numéro de "On refait le gromatch !"

Cette semaine, nous plongeons dans les méandres d'un phénomène qui touche notre média préféré depuis une bonne dizaine d'années : l'e-sport ou le pro-gaming. De l'évènement publicitaire des débuts, avec des cartes graphiques à remporter, aux giga-coupes du monde retransmises en temps réel partout sur le globe, l'organisation de compétitions de jeux vidéo a grandi en importance et en popularité jusqu'à concurrencé le sport, le vrai avec des collants fluo, dans des pays comme la Corée du Sud.

Certes, si les deux phénomènes ne sont pas exactement identiques, ils obéissent tous les deux à la même logique qui place au centre de l'activité une rémunération, même modeste, plutôt que le jeu pour lui-même. Et c'est bien là le coeur de notre grooooooooooooomatch : jouer pour de l'argent et se dédier au jeu comme activité professionnel, est-ce une évolution bénéfique de notre activité ou sa perversion ? Faut-il se réjouir de la qualité du spectacle offert ou craindre les dérives qui touchent les autres sports professionnalisés ? Faut-il encourager un sport plus égalitaire dans ses bases ou craindre de perdre le fun pour la gagne ?

Alors, e-sport et pro-gaming, futur ou perversion du jeu vidéo ?

Allez, c'est parti, on reeeeeeeeefait le gromatch !"

  Voir le site web de Eugène SaColeco
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Remember Me, Knightmare

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2837
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 01:28
Il faudrait voir à ne pas tout mélanger.

L'e-sport et le pro-gaming ne sont qu'un appendice d'une pratique vidéoludique, celle de vouloir devenir le meilleur. Le meilleur chez soi, puis de son quartier, de sa région...et du monde. Bref, toujours vouloir s'améliorer, et concevoir sa pratique vidéoludique comme étant proche de celle d'un art martial (désolé si je choque les éventuels pratiquants d'arts martiaux sur le forum) : entraînement, abnégation, amélioration.
Il y a aussi quelque chose qui ne se dit pas, qui est un peu tabou mais il est nécessaire d'en parler, c'est l'argent. On a tendance à considérer ça comme "sale", mais il faut admettre que dès qu'on met de l'argent en jeu, l'ambiance et les ambitions changent. Prenez le poker : vous pouvez très bien y jouer sans rien miser...mais c'est un jeu qui prend toute sa saveur avec de l'argent sur la table, car le bluff et le mindgame sont bien plus efficaces quand les camps adverses ont conscience qu'ils risquent de perdre quelque chose d'important.

D'ailleurs, même si c'est un sujet qu'on évite d'aborder en public, les money matchs sont une pratique récurrente pour faire monter la pression (et pas que dans le jeu vidéo !), et donc potentiellement le niveau d'un match.
A partir de là, une partie de la scène peut se "professionnaliser" et commencer à brasser de l'argent, parfois beaucoup d'argent, en promettant des cash prizes élevés et des événements demandant beaucoup de moyens pour être organisés.
Mais il ne faut pas perdre de vue que, même dans ces cas-là, l'argent (et la rémunération) n'est pas au centre de la pratique : c'est le jeu, et toujours le jeu. Et le jeu, pour qu'il en vaille la peine, demande au joueur de miser ce à quoi il tient le plus, que ce soit sa fierté ou son porte-monnaie. Quant à l'histoire de "jouer pour le fun", ça a toujours été, est et sera un débat stérile

Bien sur, comme à chaque fois que quelque chose prend un tour "pro", on peut assister à des dérives...

C'est dingue comme je me sens d'humeur à philosopher (de comptoir ?) passé minuit

MadMarc
Pixel monstrueux


Joue à King of Fighters XV

Inscrit : Aug 09, 2002
Messages : 2163

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 05:18
Je suis d'accord entièrement avec Tama.
Et comme j'ai déjà dit, rien n'empêche de s'amuser avec un jeu en le maîtrisant parfaitement, en connaissant toutes les règles du jeu. D'ailleurs sur certains jeux c'est indispensable pour s'amuser. Le plaisir provient de la courbe de progression et de la maîtrise de l'outil.

Vous jouez aux échecs en déplaçant les pièces n'importe comment?
Non? Alors pourquoi marteler n'importe quel bouton en jouant aux jeux de baston?

Jeux de société, jeux vidéo, on apprend les règles si on veut y jouer et apprécier.

Je vois venir les anti-compétitions arriver avec leurs gros sabots:
"Oui moi, je pense pas que les gens s'amusent dans ce cas la. En tout cas je m'amuserai pas comme ca."
Mais on joue à un jeu vidéo pour la raison que l'on veut: découvrir une histoire, scorer, s'affronter entre amis, étudier, jouer professionnellement, essayer de bugguer le jeu et de découvrir les glitches et exploits, farmer, tester ses compétences, rêver...


Et oui l'argent ce n'est pas mal.
Gagner de l'argent et avoir du succès ce n'est pas sale non plus.

  Voir le site web de MadMarc
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5125

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 11:20   [ Edité le: 2013-03-08 12:00 ]
Je vois l'e-sport comme quelque chose de très positif dans la mesure où l'esport flirte avec des jeux à la marge de progression très grande (sinon où est l'intêret de le pratiquer comme un sport ?), qui est une qualité que j'apprécie beaucoup dans les jeux, que ça soit des jeux de réflexe ou des jeux plus posés.

Que certains puissent gagner leur vie en jouant à des jeux compétitifs ne me choque pas beaucoup plus que ça, c'est tout simplement comme un sport. Le terme jouer est d'ailleurs trompeur, car un joueur pro a souvent une discipline d'acier et doit pratiquer à des doses qui finiraient par dégoûter beaucoup d'entre nous du jeu. Pour un sport au sens classique (tennis par exemple), on dirait "s'entraîner".

Par contre, je ne suis pas d'accord sur l'argent comme facteur principal de qualité des matches (je dois être candide...). Il y a pas mal de jeux sur lesquels la compétition a du niveau et qui pourtant ne rapportent rien aux joueurs. Au Japon, je ne crois pas que les pro-gamers soient légion (si vous avez des infos, n'hésitez pas), pourtant, sur les shoot'em up, par exemple, le niveau est incroyablement haut et les meilleurs joueurs sont des monstres de niveau. Pareil pour les jeux de baston. Peut-être que certains grands joueurs comme Daigo ont pu faire un peu d'argent (même pas sûr) mais j'ai l'impression que c'est très peu médiatisé, et qu'il n'est pas si populaire que ça en dehors des cercles des joueurs.
Là où je dois vous rejoindre, c'est au niveau de l'échelle et de l'organisation. Avec de l'argent, on peut organiser des tournois, faire déplacer les gens (pour les jeux sans support réseau ou très dépendants du lag), payer des déplacements pour faire venir les gens de loin. En ce sens, cela peut aider un jeu à rester populaire/très joué, et à professionnaliser les joueurs, qui peuvent donc se consacrer entièrement à leur perfectionnement sur un unique jeu (mais est-il nécessaire de viser si haut pour avoir un spectacle intéressant ?). Avant l'argent, il faut je pense un jeu intéressant, profond, et si possible déjà populaire.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 12:02
Justement je lisai un article tout à l'heure, on a du lire le même , et donc les us parlaient de faire une ligue pro un peu avec des evennements plus réguliers.

Dans le principe mwai pourquoi pas, encore que j'ai quand même l'impression que c'est un marché de niche, dans la pratique ca va être chiant à suivre.
C'est pas comme le foot où y'a des equipes issues d'une ville dont tu te sens proche ou pas, un jeu clairement défini etc...

Là je vois mal les gars jouer pendant 20a aux mêmes jeux, du coup c'est assez segmentant. Alors déjà que c'est une niche, si en plus tu rajoutes du changement dans les programmes ....

Enfin bon oui ca peut exister, je vois pas le souci, après pas sûr que ca perdure. Et surtout qu'on ne balance pas une histoire de champion du monde. C'est pas parce qu'un mec a battu 3 gusse de son quartier qu'il peut pretendre etre champion du monde. A brood je défonce n'importe qui

Pour le pognon moi ca me parait normal que les mecs soient payés. Les marques se font un paquet de fric, et faut bien que les gars qui lachent leur etudes pour se concentrer sur le jeu arrivent à vivre.

Bon par contre les progamers qui se la pètent, ca c'est un autre sujet
_________________

Image


SoLomonK
Pixel microscopique


Inscrit : Mar 07, 2013
Messages : 2
De : Ardèche

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 13:54   [ Edité le: 2013-03-08 16:44 ]
Hello les grospixeliens.

Les enjeux éthiques du jeu vidéo et du eSport, plus particulièrement dans les FPS, sont un sujet sur lequel je travaille depuis pas mal d'années, au travers de Warsow (dont je suis le fondateur) et au travers d'un club-informatique que j'anime dans un lycée ardéchois.

Tout d'abord, la notion de eSport ne repose pas seulement sur des histoires de compétition et de professionnalisation, loin de là. Les questions d'encadrement, de responsabilité éditoriale et de responsabilité éducative prévalent.

Jeu vidéo, pétanque, belote, fléchettes, tennis, même combat, même question fondamentale.

Est-ce que le jeu est un outil d'accomplissement personnel et d'apprentissage du dépassement de soi-même dans la logique du "vivre et agir ensemble" ?
(comme présentement, sur ce forum, si si)

Ou est-ce que le jeu est un outil d'accomplissement personnel et d'apprentissage du dépassement de soi-même dans une logique individualiste, élitiste, narcissique ?

Ma réponse ? Les deux, mon capitaine.
Mais dans tous les cas, on ne peut faire abstraction de la nécessité de promouvoir, enseigner des notions telles que le respect des règles, le respect de l'adversaire, l'appel à l'auto-modération. Ce, que ce soit dans un tournoi de poker à x millions d'euros ou dollars, sur un terrain de foot lors d'un tournoi amateur, ou un soir de semaine sur un serveur public de Counter Strike.

-------------------------------------

À présent, voici quelques comparaisons qui mettront en lumière la grande spécificité du FPS.

Dans un jeu de course tel que TrackMania, l'adversaire est un chronomètre, ou au mieux, un fantôme. Les sujets et/ou objets de frustration sont cantonnés au logiciel, au matériel, ou au manque personnel d'adresse. Bref, peu ou pas de sujets de conflit entre joueurs.

Dans un jeu de course normal, même si l'affrontement tient plus du côte à côte que du face à face, déjà, c'est plus pareil. Accrochages et collisions entre bolides favorisent accrochages et tensions entre joueurs. De la frustration à la mauvaise foi accusatrice, il n'y a qu'un pas. Une partie de Mariokart peut facilement tourner à l'engueulade, même si la cause du grief a un caractère éminement ridicule, du genre : un champignon dans un minuscule landau vient de vous expulser dans le décor avec une carapace verte au moment où vous alliez franchir la ligne d'arrivée.

Dans un jeu de stratégie au tour par tour. L'affrontement est explicite, c'est du face à face, c'est donc guerrier. Mais l'affrontement est triplement indirect. La rupture de temps dédramatise l'action et l'instant, l'artefact n'est pas une entité individuelle à laquelle on peut s'identifier, mais un groupe de pions sur une table, comme aux échecs. Et c'est ce groupe qui subit les menaces et prend les coups.

Dans un RTS, le temps réel induit une dose supplémentaire de tension. D'autant que se faire détruire sa base sous ses yeux, ça revient au vieux cauchemar du gosse qui assiste, impuissant, à la destruction de son château de sable par un autre sale gosse.

Dans un jeu de baston. 2D ou 3D, le temps réel et la représentation exacerbe l'immersion, l'excitation, la frustration. Mais ce sont encore des poupées entre vos mains qui encaissent les chocs.

Dans un FPS, ya pas d'avatar. La roquette ou la balle du sniper, tu la prends en pleine poire. La vue subjective, en supprimant un niveau intermédiaire de représentation entre les protagonistes, exacerbe la tension et le stress, la frustration et donc la tentation d'oublier les règles universelles de respect et de fairplay.

La généralisation du manque de respect entre joueurs (incarnée selon moi par la scène CS), le développement des mentalités de niches élitistes et intégristes (incarné selon moi par la scène quake), sont les conséquences d'un même travers.

C'est comme ça que j'explique le big fail permanent de la scène duel/dm classique, incarnée par les Fast Paced Shooters non réalistes, dans laquelle industriels et joueurs se fourvoient, tous obnubilés par le fantasme du progaming et les paillettes du star system.

Quant à la scène des fps "réalistes" allant de Counter-Strike à Call of Duty, il leur sera de plus en plus difficile de revendiquer une étiquette eSport sans une véritable remise en question de leur politique éditoriale. Armes et background réalistes, violence inutile dans les visuels, sons et mécaniques de jeu, etc. Tout ceci va à l'encontre des grands principes de neutralité politique et idéologique qui sont l'essence même du jeu et du sport.


------------------------------------------------

Enfin, quelques mots sur Warsow.

Depuis 2005, Warsow, avec ses gfx cartoon, son gameplay ultra speed, ses trick jumps, son slogan "Warsow is Art of Respect and Sportsmanship Over the Web", lutte et survit grâce à ses contributeurs et à sa communauté, face à des titres commerciaux tels que Painkiller, Quake 3, Quake 4, QuakeLive et depuis peu, ShootMania.

Avec la version 1.0 de Warsow, nous avons marqué notre attachement à faire la promotion du véritable esprit eSport, grâce à ce message, affiché en première place dans le menu du jeu :

Citation :
Welcome to Warsow
Being one of the fastest eSport shooters on the internet, Warsow is played by some of the most skilled gamers around the world. If you're looking for challenge, you are at the right place. So here's a few tips which will improve your experience. Thanks for your attention and above all, GLHF !

1. Nobody is forced to use these tips. Freedom is what makes the right choices worthy.
2. Hi, GLHF, GG: these never hurt. Without respect or sportsmanship there is no eSport.
3. Learn to lose without becoming frustrated. Each loss is an opportunity to gain knowledge.
4. Learn to win without pretention. Each win is an opportunity to share knowledge.



Simple, n'est-ce pas ? Tellement évident. Et pourtant... Si souvent occulté. Voilà l'enjeu du eSport en 2013 =)

-------------------------------------------------------------------

Si vous voulez approfondir le sujet, voici une compilation de quelques documents de travail :
https://docs.google.com/presentation/d/1TlJU0pVfy8ulr43sW6sgnspa4u2Jj8yVMEGVjqcyDMM/edit?usp=sharing

Espérant avoir apporté du grain à moudre à votre moulin, il me reste à vous remercier pour votre attention et vous souhaiter GLHF ! =)

  Voir le site web de SoLomonK
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11115
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2013-03-08 21:52   [ Edité le: 2013-03-08 21:53 ]
Excellent post, SoLomonK. Tout ça me fait penser que je devrais essayer Warsow à un moment ou un autre: son esthétique cartoon et sa physique un peu nimp' correspondent à une philosophie du FPS que j'apprécie beaucoup plus que le militaro-réaliste marron qui a envahi le genre (à part TF2 -- TF2, ça reste la grosse oasis de déconne sixties avec du rocket jump et des chapeaux au milieu d'un désert de soldats qui font la gueule).

En ce qui me concerne, je joue à League of Legends depuis un an environ, et LoL a la plus grosse scène e-sport au monde (plus grosse même que Starcraft 2). Riot Games sponsorisent, depuis le début de la saison 3, une quinzaine d'équipes professionnelles (en Europe et aux US) qui s'affrontent toutes les semaines, avec les matches retransmis et commentés en direct sur twitch.tv (je vous conseille d'ailleurs de jeter un oeil aux matches européens, qui passent le samedi et le dimanche et sont commentés dans la joie, la bonne humeur et la langue française par Chips et Noi -- ça se passe sur http://www.ogaming.tv/ogaming-tv ). La finale de la saison 2 a été regardée en direct par plusieurs millions de spectateurs (tout par Internet!), et le grand prix était tout de même d'1 million de dollars pour l'équipe gagnante (les taiwanais de Taipei Assassins, jusque là pratiquement inconnus hors d'Asie et qui ont impressionné tout le monde par la qualité de leur jeu).

Bref, je vous raconte tout ça parce que LoL est de fait indissociable de sa scène e-sport. Si tu joues de manière semi-sérieuse à LoL, tu te mets très vite à la suivre à travers Reddit, histoire d'être au courant des dernières évolutions du metagame, des derniers builds à la mode, et surtout, histoire de trouver des stratégies à pomper pour les ressortir plus tard (ou inversement savoir jouer contre)... Et très souvent, tu finis à regarder quelques matches de temps en temps, parce que c'est plus fun que le foot comme excuse pour faire venir des potes à la maison avec des pizzas et de la bière.

Ce que je trouve très intéressant là-dedans, c'est l'accessibilité. Dans un e-sport, tu peux très facilement faire comme les pros (ou au moins essayer). Tu apprends l'existence du Misaya play sur Twisted Fate (tu te téléportes au milieu de l'équipe ennemie avec son ultimate, puis tu actives immédiatement le Zhonya's Hourglass pour qu'ils grillent tous leurs dégâts sur toi pendant que tu es invincible) en regardant un match des LCS où Froggen le fait, et cinq minutes plus tard tu peux lancer une partie, jouer TF et essayer de le refaire (puis te faire buter misérablement parce que tu l'as positionné n'importe comment ), et ce exactement dans les mêmes conditions: le jeu est le même pour eux et pour toi.

En comparaison, c'est plus difficile de tenter une retournée acrobatique pour de vrai dans un match de foot entre potes (déjà parce que c'est rare pour de simples mortels de jouer au foot sur de la pelouse ). Quant aux amateurs de sports automobiles, la seule solution réaliste pour eux reste encore... Le jeu vidéo.

J'imagine que c'est la raison pour laquelle je me suis mis à apprécier l'e-sport: je note qu'à l'époque pas si lointaine où je crachais dessus, il concernait majoritairement des jeux auxquels je n'aime pas jouer (j'adore Starcraft en campagne solo mais je hais le multi).


[EDIT] J'en profite pour signaler un topic sur LoL ici: http://grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=14364&forum=3&cible=388153#388153 . Est-ce que ça intéresserait quelqu'un que je continue de le faire vivre un peu, avec des explications voire des vidéos noob-friendly pour ceux qui veulent s'y mettre?
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


SoLomonK
Pixel microscopique


Inscrit : Mar 07, 2013
Messages : 2
De : Ardèche

Hors ligne
Posté le: 2013-03-11 20:19
Citation :
Le 2013-03-08 21:52, Wild_Cat a écrit :
...


Héhé, je trouve que tu parles très bien de ta passion.
Un de mes élèves, très passionné lui aussi, m'a fait un petit briefing sur LoL.
Je suis resté un peu hermétique. Ces mécaniques de jeu sont trop loin de mes domaines de prédilection.
Cet élève ne m'a pas parlé en bien de la mentalité générale des joueurs de LoL, tu confirmes ?
C'est aussi un grand fan de Minecraft, que je connais aussi très peu, mais qui m'épate complètement, tant par le concept et que par le succès.
J'étais en train de me dire que Minecraft était hors-sujet, mais me suis demandé d'un coup : des compétitions à petite ou grande échelle de speedmapping avec minecraft, en solo, en coop, etc. C'est du eSport, ou c'est pas du eSport ?

  Voir le site web de SoLomonK
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11115
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2013-03-11 21:56
Citation :
Le 2013-03-11 20:19, SoLomonK a écrit :

Héhé, je trouve que tu parles très bien de ta passion.
Un de mes élèves, très passionné lui aussi, m'a fait un petit briefing sur LoL.
Je suis resté un peu hermétique. Ces mécaniques de jeu sont trop loin de mes domaines de prédilection.


Merci ^^ . Si tu es plus branché FPS, il est possible que le "style" LoL ne te botte pas plus que ça: la vue est de dessus, le macro est basé sur l'économie (snowballing) et le micro donne plus d'importance au positionnement qu'au pur skill de mouvement (encore que certains personnages comme Nidalee, Katarina ou Lee Sin permettent et encouragent quelques tricks assez jolis). En contrepartie, les réflexes sont plus importants que dans un RTS pur jus, surtout chez les persos à skillshots (on ne gère qu'un seul perso (deux au pire), donc on peut leur faire faire plus de choses).

L'impression globale que me fait League of Legends est d'un mélange de Starcraft et de Street Fighter. Si tu as l'occasion, jettes-y un oeil.

Citation :

Cet élève ne m'a pas parlé en bien de la mentalité générale des joueurs de LoL, tu confirmes ?


Malheureusement oui. Je ne sais pas si c'est parce que le jeu doit se jouer en équipe ou bêtement parce qu'il est free-to-play, mais il y a un bon nombre de rageux dans la communauté LoL.



Riot Games sont au courant du problème, et travaillent à enrayer le comportement: le tribunal, le système d'honneur (qui cherche à renforcer le comportement positif chez les joueurs)... Et surtout, ils encouragent leurs joueurs professionnels à se comporter de façon exemplaire. A tel point qu'il y a un ou deux mois, certains pros excessivement toxiques (on parle de mecs qui ont eu plusieurs comptes permaban) se sont fait interdire de tous les événements compétitifs Riot pendant un an. Voire, dans un cas particulier (j'ai oublié le nom du mec, mais il était apparemment l'un des trois joueurs les plus reportés d'Europe), de manière définitive.

Dans tous les cas, je donne un conseil important à tous ceux qui veulent essayer League of Legends: ne commencez pas seuls. Trouvez un ou deux potes avec qui jouer, ça rendra l'ambiance beaucoup plus agréable.

(et ne commencez pas immédiatement en PvP -- faites-vous quelques games contre les bots, sinon vous allez vous faire dynamiter)

Citation :

C'est aussi un grand fan de Minecraft, que je connais aussi très peu, mais qui m'épate complètement, tant par le concept et que par le succès.
J'étais en train de me dire que Minecraft était hors-sujet, mais me suis demandé d'un coup : des compétitions à petite ou grande échelle de speedmapping avec minecraft, en solo, en coop, etc. C'est du eSport, ou c'est pas du eSport ?


Les compétitions de speedpainting, c'est du sport ou c'est pas du sport?

Je ne suis pas certain qu'on puisse parler d'eSport dans un jeu comme Minecraft, qui est centré sur la créativité de ses utilisateurs plus que sur une confrontation de skill pur.

Ca reste cependant l'un des bacs à sable les plus extraordinaires de ces dernières années.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11115
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 15:01
...Et j'en viens à me dire, au vu du peu de réactions à ce topic, que l'e-sport est un phénomène presque exclusivement PCiste. C'est compréhensible pour tout ce qui est online (FPS, RTS et apparentés), mais je me serais attendu à quelques commentaires de fans de baston 1v1.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 17:06
bah on peut etre fan de baston 1vs1 mais pas du tout fan de progaming et tout ce qu'il y autour

tout comme j'adore jouer à starcraft mais ca m'ennuie profondemment d'assister aux parties des autres.

En tout cas l'e-sport c'est pas exclusivement PCiste. Ok les sponsors sont principalement des fabricants d'elements PC, mais y'a quand même une grosse scene console/arcade.
Perso j'entend plus parlé du tougeki et ses equivalents us, que d'un tournoi PC sur un RTS. Y'a aussi les tournois Fifa aussi
_________________

Image


JiPé
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 5232
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 17:31
Moi je dis... l'e-sport c'est plus saint que le sport physique :

- pas de mauvais geste en pleine partie, tout est virtuel
J'ai joué aux pires jeux violents avec des potes en se chambrant comme des porcs, ça ne s'est jamais fini en bagarre... contrairement aux parties de foot sur le stade du bahut :/ (c'est arrivé deux ou trois fois ).

- pas de dopage pour développer ses muscles
- pas de triche, c'est le programme qui arbitre et si il y a des bugs... ils sont les mêmes pour tout le monde
Alors même si du pognon est en jeu, le vainqueur l'aura réellement mérité. Avec le fair-play c'est toujours mieux mais gagner sans triche reste le principal... ce qui n'est pas le cas de beaucoup de sports physiques pro'.

Je déteste regarder le foot à la télé mais j'apprécierai de voir des match de joueurs pro sur PES/Fifa... va comprendre
Je rêve d'entendre un Ken Bogard ou un Pomf et Thud sur le service public.
Les joueurs pro' sont des ambassadeurs du média (d'une partie du moins) car ils montrent qu'un jeu c'est pas juste du martelage de boutons sans réfléchir, donc ouais... le pro gaming doit se développer plus ^^
_________________

"D'accord Force Créatrice, vous vous chargez de la qualité, je prendrai soin de la quantité."


  Voir le site web de JiPé
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5125

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 17:51   [ Edité le: 2013-03-13 17:57 ]
Le Tougeki c'est populaire au Japon mais à l'extérieur, je ne sais pas.
Apparemment le Tougeki 2012 n'a pas eu de cash prize (j'ai l'impression que ce n'est pas très orienté international).

Sinon il y a quand même pas mal de tournois dans les salles d'arcade au Japon je crois (baston et autres), mais je n'ai pas l'impression que ça ressemble à des ligues / classements généraux, ce qui commence à être un acquis dans pas mal de jeux PC compétitifs jouables en multi.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 20:31
Le tougeki ca s'internationalise un peu vu que y'a des teams des pays autre que le japon qui y vont. Mais il est vrai que c'est principalement japonais.

Y'a l'evolution aux usa et un autre truc organisé par shoryuken.com dont j'ai oublié le nom ... C'est assez connu le tougeki quand même, ils vendent même des dvds. Bon ok en import.

Mais si vous cherchez bien sur youtube ca se trouve facilement. Et puis y'a eu cette fameuse video de daigo ou il parry comme un porc (ou alors c'etait aux usa, me rapelle plus), et notre bruno vaysse source intarissable de vanage

Jipé, la triche y'en a toujours, meme dans le virtuel
_________________

Image


JiPé
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 5232
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 20:36
Citation :
Le 2013-03-13 20:31, RainMakeR a écrit :

Jipé, la triche y'en a toujours, meme dans le virtuel

Comment ?
Ou si ça arrive, tu te fais choper direct parce que les jeux sont tellement décortiqués et analysés que je vois mal comment la triche pourrait passer inaperçue.
Parce que le but de tricher, c'est surtout de ne pas se faire prendre sinon ça sert à rien ^^
_________________

"D'accord Force Créatrice, vous vous chargez de la qualité, je prendrai soin de la quantité."


  Voir le site web de JiPé
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11115
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2013-03-13 21:20
J'ai un exemple (encore du LoL, vous allez me traiter de monomaniaque): pendant les championnats du monde de la saison 2 de League of Legends, l'équipe coréenne Azubu Frost (qui s'est depuis denommée en CJ Entus Frost pour des raisons de changement de sponsor) a triché pendant les quarts de finale, face aux américains de Team SoloMid.

Les matches se jouaient devant un public, et il y avait donc au-dessus de la scène un écran géant permettant de voir et de commenter l'action. Celui-ci était en mode spectateur, avec la vision globale de la carte... Et au tout début de la partie, Woong, carry AD des AZF, y a jeté un coup d'oeil pour savoir quelle était la position de TSM, ce qui leur a donné un avantage certain dans le début de partie. Le match n'a pas été redémarré parce que les arbitres ne se sont rendu compte du problème qu'après la partie (après des signalements du public qui regardait la retransmission sur le Net -- et oui, c'est les mêmes emmerdes que l'arbitrage vidéo dans le foot ).

L'affaire s'est terminée avec $30000 (reversés à des associations caritatives coréennes) de pénalité pour les AZF, qui ont quand même pu progresser jusqu'en finale, où ils se sont fait éliminer par les Taipei Assassins.

Depuis, les compétitions de LoL se jouent avec des accessoires complexes pour empêcher les joueurs de regarder le grand écran: des planches.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-04-10 14:14
Le Monde participe à notre débat : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/04/10/dans-l-arene-des-jeux-de-competition_3157035_651865.html
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-06-16 17:42
E-sport et tricherie : http://playtime.blog.lemonde.fr/2013/06/16/le-sport-un-terrain-en-triche/
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5125

Hors ligne
Posté le: 2013-06-26 13:25
Citation :
Le 2013-03-13 21:20, Wild_Cat a écrit :
Depuis, les compétitions de LoL se jouent avec des accessoires complexes pour empêcher les joueurs de regarder le grand écran: des planches.



En tournoi je pense que la triche est quand même quelque chose de très largement maîtrisable.
C'est bien plus un problème pour les matches non supervisés, car là, tricher à l'aide de programmes est facile. Le problème de la triche sur Starcraft II est réel.

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2013-08-03 17:34   [ Edité le: 2013-08-03 17:38 ]
J'ai l'impression qu'il n'existe pas vraiment de scènes e-sport développés pour les jeux de courses, c'est étonnant quand on y réfléchit. Vous avez une théorie ?


Index du Forum » » Gromatches » » #39 - E-sport et pro-gaming, futur ou perversion du jeu vidéo ?

24 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)