Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Votre bilan 2011
86 messages • page
12345
Auteur Votre bilan 2011
nono261084
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0000828 pts.

Inscrit : Sep 25, 2009
Messages : 405

Hors ligne
Posté le: 2011-12-02 10:06
Je vais faire un top/flop vu la profusion de titres qui ont défilé ^^:

Top 2011 :
Driver : beau, fluide, très dense, très agréable à jouer, une grosse surprise.
UMVC 3 : la meilleure série de jeu de combat de retour dans un opus plein de nouvelles choses.
Saint row 3 : où comment montrer que rockstar ne sait pas faire de jeu.
Batman AA : aussi jouissif que le premier mais avec plein de gros fanboyisme dedans.
Battlefield 3 : meiileur jeu multi. Même si certains choix, au niveau des classes notamment, sont discutables le jeu est beaucoup plus dynamique qu'avant.
Portal 2 : assez frais et vraiment fendard.

Flop 2011 :
Kof XIII : la forme est irréprochable, le fond est quand à lui beaucoup plus perfectible. Zéro nouveauté et une jouabilité que je trouve horripilante.
Shadow of the damned : buggué, injouable, pas marrant, pas original.
Mass effect 2 : mou, histoire bateau, univers sympa mais pas transcendantal.
Mortal kombat : apparemment midway ne sait toujours pas faire de jeu de combat. Et où est le gore?
Ratchet all 4 one : le pire épisode de la série... Tout ce qui faisait le charme des épisodes précedent à disparu (l'humour, l'exploration, les gadgets,...).

Très peu d'activité retro cette année. J'ai continué les jeux que j'ai commencé l'année dernière.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-12-02 14:30
Vos compte-rendus sont très intéressants. Et utiles : ça permet de voir quels jeux sont passés sous notre radar et de se faire un guide d'achat pour les prochaines soldes
Bon, de mon coté, il va y avoir beaucoup de rétro ... Je ne mentionne pas les jeux présentés sur les grosblogs sinon on va pas s'en sortir ...

Janvier

- Las Vegas / L'Héritage 2 sur Thomson, voir l'article.
- Buggy Boy en arcade, ainsi que ses conversions sur micro. Voir l'article également. Et j'en profite pour le re-dire : Buggy Boy est un jeu magnifique qui révèle toute sa profondeur en arcade (merci Mame) et qui mériterait une réédition ou un remake sur XBLA.
- Projectyle sur Amiga, voir l'article.
- Virtua Racing sur PS2 : une adaptation excellente de l'arcade, certainement la meilleure version d'ailleurs, n'en déplaise aux Sega-fans qui boycottent les machines de Sony
- Oblivion sur PS3 : je ne vais pas le préciser à chaque fois, mais j'ai joué à Oblivion toute l'année, à plus ou moins haute dose en fonction de mon temps libre. Il me reste encore quelques quêtes à faire en 2012 ^^
- Picross 3D sur DS : idem, c'est un jeu auquel j'ai joué toute l'année et auquel je continue de jouer. Le jeu parfait à avoir toujours sur sois dès qu'on a 5 mn à tuer. Si tous les jeux "casuals" étaient aussi bon, le terme n'aurait jamais d'usage péjoratif !

Février

- Alcahest sur Snes, voir article
- Fire Pro Wrestling Special sur Snes : histoire de terminer le mode story de cet excellent jeu de catch, voir le futur article ^^
- Oids sur Atari ST : un shmup à gravité dans la veine de Gravitar, en beaucoup plus abordable et varié. Un superbe jeu désormais tombé dans l'oubli, peut-être en partie parce qu'il n'existe pas sur Amiga.
- Inspecteur Z sur MSX : un bon petit jeu d'action / plate-forme qui rappelle un peu Elevator Action.

Mars

- Assassin's Creed sur PS3 : je découvre enfin la saga ! J'ai adoré l'histoire, l'ambiance et l'esthétique / la réalisation. La grimpette et les cabrioles m'ont également fortement plu, mais pas les combats que j'ai détesté et qui deviennent trop nombreux en fin de jeu. J'ai d'ailleurs regardé la fin du jeu sur You Tube, les dernières missions devenant vraiment imbuvables.
- Shanghai sur moultes bécanes, voir l'article.
- Lazy Jones sur C64, voir l'article
- Bruce Lee sur CPC et le homebrew Ultimate Bruce Lee sur PC, qui est un remake très fidèle à l'original. Un grand classique du jeu de plate-forme micro, toujours très plaisant de nos jours.

Avril

- Digidrive sur GBA, un puzzle-game formidable découvert grâce à Simbabbad. Incroyablement addictif ! J'ai profité de mon voyage au Japon pour acheter la cartouche originale. Seul soucis : quand on devient bon, les parties sont beaucoup trop longues pour un usage "casual" en prenant le train par exemple. En tout cas, je n'ai quasiment joué qu'à ça pendant toutes mes vacances !
- Skool Daze sur ZX Spectrum, voir article.

Mai

- Ghost Trick sur DS : LE grand jeu d'aventure de l'année, par les auteurs de Ace Attorney / Phoenix Wright. Bien écrit, bien ficelé, avec un casting ultra-charismatique comme seules des boites japonaises comme Konami ou Capcom peuvent en produire. Zero replay-value, mais une belle expérience.
- Hourai Gakuen no Bouken, voir l'article.

Juin

- Heavy Rain sur PS3 : dommage que l'histoire ait été aussi mal écrite, parce que sinon c'est un jeu vraiment pas mal, avec une utilisation intéressante des QTE (ils sont envahissants mais intelligemment intégrés) et une réalisation très impressionante.
- Castlevania : Portrait of Ruin sur DS : c'est le metroidvania que j'aime le moins et je l'avais laissé de coté lors de sa sortie. Je m'y suis remis et l'ai terminé, sans jamais m'ennuyer, mais bon il reste quand même un cran en dessous des autres à mon avis.
- Star Sabre : un shmup homebrew sur CPC à la R-Type. Très sympa.
- Neo Geo Turf Master sur Neo Geo (compile SNK sur Wii) : sans doute le meilleur jeu de golf pour les non-puristes.
- Last Resort sur Neo Geo (compile SNK sur Wii) : malgré tous mes efforts, je suis incapable de passer le second niveau. Pourtant, ça semble largement "faisable", mais pas moyen ...
- Deathchase 3D sur ZX Spectrum : voir l'article.

Juillet

- Halo sur Xbox : découverte de la série en ce qui me concerne, et mon jeu de l'année. Une fantastique expérience.
- Manic Miner sur ZX Spectrum : LE classique du jeu de plate-forme du coté micro. J'en parlerai plus en détails bientôt ...
- Burnout Legend sur PSP : un jeu que je resort de temps en temps. Pour moi, le meilleur jeu de course sur une console portable, je le préfère d'ailleurs à Burnout Dominator.

Aout

- Castlevania : Symphony of the Night sur PSP : ou quand le jeu offert en bonus est largement meilleur que le jeu principal J'ai rien contre Dracula X, il est fantastique, même avec son lifting 3D sur PSP, mais SOTN est vraiment un chef d'oeuvre à mon avis. C'était la 1ère fois que je faisais le jeu dans une version non japonaise, ça aide quand même de comprendre les textes ^^
- Splosion Man sur 360 : j'ai acheté une 360 pour me frotter aux perles sur XBLA et j'ai choisi de commencer par celui ci un peu par hasard. Je n'aime pas du tout l'esthétique mais le level-design est vraiment génial. Là je m'en suis un peu lassé, je pense qu'il vaut mieux le pratiquer à petites doses, j'y reviendrai bientot ...
- WWE Smackdown vs Raw 2010 sur PS3 : je redonne sa chance à cette série de jeux de catch qui ne m'accroche plus depuis son passage sur PS2. Bin c'est encore une déception à cause de la raideur des personnages, ces transitions entre animations pas du tout naturelles, ces modèles 3D qui semblent ne pas vraiment entrer en contact les uns avec les autres ... des défauts que la série traine depuis ses débuts !
- TNA Impact sur PS3 : un jeu de catch avec un gameplay beaucoup plus rythmé, accessible, fun et arcade que dans Smackdown (les mecs qui ont fait le vieux "Wrestlemania : The Arcade Game" et le récent "WWE All Stars" ont bossé dessus). Mais ça manque de contenu, les persos ont peu de coups, c'est beaucoup trop balaize contre le CPU, et surtout la version PS3 est une abomination avec une installation obligatoire qui prend des heures (littéralement) et malgré ça des temps de chargement insupportables. Une honte !

Septembre

- Halo 2 sur Xbox : une suite grandiose à mon jeu coup de coeur de l'année. Pas de changements majeur (tant mieux) mais une efficacité toujours redoutable. J'adore.
- Test Drive Unlimited sur 360 : au début j'ai trouvé ce jeu de course génial. La sensation de liberté, les paysages paradisiaques, les missions à faire à son rythme, les parties juste pour la balade ... etc ... Mais la conduite pas assez "fun" a fini par me lasser.
- Williams Pinball Classics d'abord sur PSP, puis sur 360 : le meilleur jeu de flipper jamais produit, une merveille. J'y joue très régulièrement depuis mon achat.

Octobre

- Mashed Fully Loaded sur Xbox : je jouais à ce Micromachines-like quasi-exclusivement en multi jusqu'ici et j'ai décidé de me plonger dans le mode solo, et c'est très très bien ! Fortement recommandé.
J'ai également continué à jouer à Halo 2, Oblivion et Williams Pinball.

Novembre

- Legend of Zelda sur NES (via Wii Virtual Console) : c'était la 1ère fois que je m'attaquais à ce classique. Je l'ai fait à la loyale, sans soluce si save-states, ce qui m'a pris pas mal de temps ! Un jeu qui se joue encore très bien de nos jours. Je pense que si je m'étais penché dessus sérieusement lors de sa sortie, je n'aurais pas demandé d'Amiga à mes parents et mon parcours de joueur aurait été tout autre ...
- Metal Warrior sur Amiga et C64, Metal Warrior 2 sur C64 : des jeux d'action / aventure homebrews vraiment épatants. J'en ai déjà parlé dans le forum rétro (topic des jeux C64).
- Another Code : 2 Memories sur DS : un jeu d'aventure à enigmes assez sympa. J'ai beaucoup aimé l'ambiance. C'était un peu trop facile par contre.
- God Hand sur PS2 : essayé pour la 1ère fois bien que j'ai acheté le jeu il y a pas mal de temps. Bon pour l'instant j'ai du mal à accrocher, à vraiment rentrer dans le trip "délire total avec des mecs cool". Mais le fait de customiser ses coups comme dans un jeu de catch me plait bien et le gameplay est assez exigeant. J'y reviendrai, promis Rain !

Décembre

- Legend of Zelda : Skyward Sword sur Wii (commencé en Novembre) : je m'attendais à une catastrophe avec le wiimotion+ et finalement ça passe pas trop mal. Le jeu manque d'ampleur et les tests lui attribuant des notes folles me semblent avoir été écrits par des extra-terrestres, mais toujours est-il que je m'amuse beaucoup à parcourir les extérieurs et donjons de ce Zelda. Je n'ai pas vu passer les 10 heures que j'ai déjà au compteur.
- Metal Warrior 3 sur C64 : plus ambitieux que les 2 premiers, mais aussi beaucoup plus dur. Trop dur peut-être, on verra si j'arrive au bout ...


Top / Flop :

- Top : Halo 1 et 2 assurément, je suis désormais un fan de la franchise, Ghost Trick, Buggy Boy et Zelda 1.
- Flop : la PS3 en tant que hardware, je supporte de moins en moins ses mises à jour incessantes et ses installations interminables. Et je ne vous parle pas de la lenteur du PSN. Je n'y ai plus touché depuis le mois d'Aout et mon achat de la 360 (sauf pour Oblivion). Je la dépoussièrerai pour attaquer Uncharted 2, et LBP 2 en 2012 ou 2013 ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Odysseus
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10891
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 11:16
Plutôt qu'un quelconque classement, j’indique si j'ai ou non terminé chaque jeu et, le cas échéant, j'explique pourquoi.

- Apparatus ( Android - En cours):

Excellent héritier de The Incredible Machine, exploitant à merveille le tactile et pourvu d'un moteur physique tout simplement bluffant. Je suis encore très loin d'avoir bouclé toutes la centaine d'énigmes de base, sans compter les tout aussi nombreuses épreuves créées par la communauté de joueurs.
A cela s'ajoute un mode bac-à-sable qui confère au titre une durée de vie quasi infinie.

- Game Dev Story ( Android - En cours ):

Un jeu de gestion inspiré par l'univers du développement et de l'édition de jeux vidéo. Excellent en tous points, avec une belle ergonomie pour smartphone.
A vrai dire, techniquement, je l'ai terminé mais j'ai décidé de poursuivre l'aventure via le mode sans fin. Depuis, j'ai créé diverses consoles et ai vendu quelque-chose comme plus d'un milliard de jeux. Et encore, je n'ai pas débloqué tous les genres.

- Grand Prix Story ( Android - En cours ):

Des mêmes auteurs que Game Dev Story, donc avec le même souci de qualité.
Un chouia moins prenant que son grand prédécesseur ( l'univers des courses automobiles ne me parle pas plus que ça ) mais je m'éclate bien.
Là aussi, j'ai tout bouclé mais je continue en mode infini, avec encore pas mal de trucs à débloquer niveau customisation de bagnoles.

- Plants VS zombies ( PC - Terminé ):

Acheté lors de sa sortie sur PC. J'y rejoue de temps à autre avec des potes, où l'on se donne pour challenge d'utiliser le moins de cartes possible pour boucler un tableau. Toujours aussi amusant, même si du contenu supplémentaire n'aurait pas été de refus.

- MAME ( PC et Android ):

Principalement du CPS1 et un peu de CPS2.
Sur PC, avec le double X-Arcade, c'est toujours aussi jouissif. Sur Android en revanche ( Galaxy S ), c'est plus délicat, certains jeux réclamant d'être pratiqués avec un écran à la verticale pour gagner en précision niveau jouabilité.
On ne louera jamais assez le système de save state qui permet de jongler d'une partie à l'autre entre deux changements de lignes de métro.

- Marvel VS Capcom 3 ( 360 - Terminé ):

Bien que je regrette certains choix dans le roster, en particulier du côté des personnages Marvel, ce jeu reste un grand cru Capcom.
J'avoue y avoir joué principalement en solo, le fait d'y jouer off-line et de ne pas avoir rencontré d'adversaire digne de ce nom dans mon entourage m'a amené à le revendre.

- Mortal Kombat 9 ( 360 - Terminé ):

Là aussi, je n'ai presque fait que du solo et l'ai revendu pour les mêmes raisons que Marvel VS Capcom 3.
Ceci dit, je regrette certains choix de game design, comme la fin du mode quest des précédents opus, ou encore la suppression des mini-jeux qui donnaient pourtant une grosse plus-value à l'ensemble.
Reste un très bon jeu, à la fois bien modernisé et qui reste sur ses acquis. C'est assez rare de nos jours.

- Castlevania: Lords of Shadow ( 360 - Terminé trois fois ):

Enfin! Cet épisode m'a réconcilié avec cette fabuleuse série que j'avais abandonné depuis ses errances RPGesques.
De l'action, de la plate-forme, des ennemis toujours plus méchants, le tout couplé à une mise en scène et une réalisation à tomber.
Un vrai grand jeu, qui démontre que les développeurs occidentaux et japonais ont tout à gagner en travaillant ensemble.

- Saints Row: The Third ( 360 - Terminé ):

Un très bon GTA-like, qui met une fois de plus la fessée à Rockstar en terme de fun et de gameplay.
Ceci dit, bien que je me suis franchement amusé, je regrette certaines orientations en terme d'écriture mais aussi de missions annexes, ainsi qu'un gros manque d'intérêt sur certaines missions.
De façon générale, je trouve le deuxième épisode plus fou-fou, mais aussi plus consistant.

- L.A. Noire ( 360 - Terminé ):

Ma déception a été à la hauteur de l'attente...

Je me suis ennuyé de bout en bout, tout simplement.
Le scénario, qui démarrait pourtant bien, s'est évertué à me plonger dans un profond coma, ce en reprenant toutes les ficelles archi éculées et inintéressantes au possible des séries télé américaines du moment...
En sus, je chercher encore où est le gameplay...

- Front Mission Evolved ( 360 - En veille ):

Oui, je sais, le gameplay n'a rien à voir avec la série originelle. Et oui, c'est pas bien joli.
Mais voilà, c'est simple, bourrin, efficace et amusant. Sans compter que le jeu ne cherche pas à péter plus haut que son cul.
Je l'ai mis de côté pour le moment, mais je le reprendrai d'ici 2012.

- Deus Ex: Human Revolution ( 360 - En veille ):

Très bonne surprise pour un jeu dont je n'attendais rien de particulier.
Il faut dire que - attention, coming out - je déteste le cyber punk. Mais vraiment, c'est limite viscéral.
Et là, sans explication particulière, j'ai bien accroché.
Bon, ce n'est pas le jeu du siècle, il est blindé de tout un tas de défauts, mais il a aussi pas mal de qualités, dont celle de proposer un univers vraiment cohérent et très construit, qui évolue à mesure de notre progression.
Et puis, franchement, un FPS où l'on est pas obligé de butter tout ce qui bouge, c'est tellement rare que ça s'apprécie...

Lui aussi, la reprise est prévue pour 2012.

- Sonic Generations ( 360 - Terminé ):

Je pense en avoir suffisamment causé sur le topic approprié.
Pour résumer, c'est un bon Sonic pour ceux qui n'ont pas touché aux épisodes récents de la série ou les jeunes joueurs qui découvrent le hérisson bleu, mais il est nettement en-deçà de Sonic Unleashed.

- Fallout: New Vegas ( 360 - En cours ):

J'en suis au début, donc difficile de me prononcer pour le moment.
En tout cas, l'univers semble moins sombre, moins dépressif que Fallout 3, ce qui n'est pas pour me déplaire.
Pour le moment, en-dehors de cet aspect, je n'ai pas noté de différence majeure avec son aîné, sinon peut-être que le jeu est techniquement plus propre, moins buggué.

- Skyrim ( 360 - Abandonné ):

Je ne vais pas m'étendre mais, pour moi, Skyrim n'est pas un bon jeu et reste très loin des qualités d'un Oblivion, sans compter qu'il en accentue tous les défauts.
J'y ai joué deux jours avant de le revendre.


- Dark Souls ( 360 - En veille prolongée ):

Bon...

Pour être clair, si ce n'était pas un cadeau d'anniversaire, je l'aurai revendu sans pitié.
Pas grand-chose à ajouter, sinon David va sa fâcher tout rouge et Naekof risque de me faire la gueule pendant six mois. ^^

- Final fantasy XIII ( 360 - En cours ):

Oui, c'est Final Fantasy. Oui, c'est globalement bien niais. Oui, l'ambiance du jeu est sirupeuse. Oui, c'est ultra dirigiste. Oui, tout ça respire les développeurs japonais restés bloqués 15 ans en arrière, sans jamais avoir touché un jeu de rôle occidental.

Sauf que c'est techniquement impeccable, qu'il n'y a aucun problème d'affichage, qu'il n'y a aucun bug de collision, que les ennemis n'apparaissent pas comme par magie, qu'on ne traverse pas le sol ou les murs, que les musiques ou les doublages ne déconnent pas, qu'il n'y a aucun ralentissement et que le jeu ne freeze ni ne plante.

Et, à vrai dire, je préfère encore un jeu peu ambitieux mais propre et bien fait, qu'un jeu qui veut prétendre à beaucoup de choses mais qui est incapable de répondre au minimum syndical.

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à Kiesel A2, MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11271
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 11:44
Citation :
Le 2011-12-03 11:16, Nordine a écrit :

- Deus Ex: Human Revolution ( 360 - En veille ):

Très bonne surprise pour un jeu dont je n'attendais rien de particulier.
Il faut dire que - attention, coming out - je déteste le cyber punk. Mais vraiment, c'est limite viscéral.
Et là, sans explication particulière, j'ai bien accroché.
Bon, ce n'est pas le jeu du siècle, il est blindé de tout un tas de défauts, mais il a aussi pas mal de qualités, dont celle de proposer un univers vraiment cohérent et très construit, qui évolue à mesure de notre progression.
Et puis, franchement, un FPS où l'on est pas obligé de butter tout ce qui bouge, c'est tellement rare que ça s'apprécie...

Lui aussi, la reprise est prévue pour 2012.



C'est probablement une discussion qui vaut le coup d'être continuée dans le topic consacré à DXHR (qui est -- et de très loin -- mon jeu de l'année, j'en reparlerai dans mon propre bilan 2011 quand j'aurai le temps de le faire) une fois que tu l'auras fini, mais j'ai une explication possible quant au fait que tu aies accroché alors que tu détestes le cyberpunk.

Il se trouve que Deus Ex 3 n'est pas un jeu cyberpunk. A part peut-être dans les derniers instants de jeu (littéralement), il est au mieux post-cyberpunk, et même là ça n'est pas son thème principal, qui est le transhumanisme (le fait que l'icône du jeu sur les gamercards Steam et XBL ait pendant longtemps été un "h+" est très révélateur).
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 13:28   [ Edité le: 2011-12-30 13:52 ]
Je suis dans le pétrin: j'ai fait trop de jeux cette année (heureusement, j'ai arrêté de jouer depuis septembre). Impossible de me souvenir de tout! Bon, comme il y en a vraiment beaucoup, je vais être très concis pour chacun d'entre eux, en restant à peu près dans l'ordre chronologique:

- Dragon Quest V (DS): Enfin, l'épisode qui me fait accrocher à la série, après mes déconvenues du IV et du VIII. Concept générationnel génial, immersif et émouvant, ambiance unique très attachante, bonne narration, système de combat excellent, j'ai adoré.

- Dragon Quest IV (DS): Après le V, j'ai voulu redonner une chance au IV, recommencé depuis le début. Et là curieusement, j'ai accroché, comme si le V avait donné lieu à une sorte de déclic chez moi. Finalement, le système par chapitre mettant en scène à chaque fois un narrateur différent est bien mené, l'histoire simple mais bien racontée, bon système de combat comme toujours, j'ai beaucoup aimé finalement.

- Dragon Quest VI (DS): Bah, voilà, il est sorti cette année et j'y ai joué. Excellent alors que j'avais beaucoup d'a priori. Le concept du double monde est bien mené, mélangeant le rêve et la réalité, les deux s'influençant. La quête s'articulant autour des "quêtes annexes" pour chaque village différent présentant chacun un certain cachet: il y a quelques quêtes émouvantes parmi elles, ça tisse une toile de fond assez riche pour rendre ce petit (mais très vaste) univers très attachant. Malheureusement abandonné au boss de fin qui m'a un peu saoulé (je devais faire trop de combats sur place pour accéder aux meilleurs classes pour avoir une chance de le battre).

- Soul Blazer (SNES): Premier jeu de la "trilogie" Quintet. Un action-RPG imparfait, peut-être un peu trop répétitif. Et pourtant, j'y ai pas mal accroché: le fait de redonner vie à un univers complètement vidé où on ne trouve âme qui vive, franchement, j'ai adoré ce concept. Redonner la vie, faire apparaître les gens et les maisons, entrer dans les rêves de personnages pour débloquer des chemins sur l'overworld. Et puis le jeu a une jolie montée en puissance pour ses derniers chapitres, et sa fin super émouvante (avec une musique très belle pour le générique).

- Illusion of Time (SNES): Le deuxième jeu de la "trilogie" Quintet. Très agréable, attachant, j'aime beaucoup l'idée de visiter les vieilles ruines de la civilisation humaine. Un peu moins accrocheur que Soul Blazer néanmoins, c'est pour moi le plus faible de la trilogie.

- Terranigma (SNES): Le troisième jeu de la "trilogie" Quintet. Alors là, c'est du très haut de gamme. Sans conteste l'un des meilleurs jeux de la console, et le meilleur action-RPG de la console. On renoue beaucoup plus avec le concept de Soul Blazer: faire renaître le monde devenu vide de tout élément. Sauf que cette fois, ce monde qu'on fait revivre, c'est... le nôtre! Le premier chapitre nous fait renaître les continents de la Terre. Le second nous fait renaître la vie (la flore, la faune, en terminant par l'être humain). Le troisième à partir duquel le jeu s'envole vers les hauts cieux, c'est la renaissance du génie: à la fois le génie humain, et aussi une autre subtilité. Le dernier chapitre est une autre renaissance (là je ne dis rien), pour un final éblouissant. Pendant le jeu et le chapitre 3 en particulier, on redécouvre les inventions humaines, on participe à l'essor économique des villes qui se transforment. Le jeu se montre habile en montrant les bons côtés mais aussi les mauvais côtés du progrès, c'est habile. Et puis le scénario est riche et fascinant, plein de moments cultes dans ce jeu. Et la fin, très belle, a de quoi émouvoir, ne relevant pas du happy-end.

- Plok! (SNES). C'est en lisant le Groblog de Sebinjapan que j'ai eu envie d'y jouer. Bon, malheureusement, bien que j'aie terminé le jeu, je n'ai pas été complètement convaincu. Si le jeu a ses originalités (le personnages qui n'a pas de membres, un peu comme Rayman 1 mais en plus poussé vu qu'il peut carrément se décomposer) et une patte graphique originale, j'ai trouvé le jeu beaucoup trop répétitif dans son level-design copié-collé. Il y a aussi parfois des pièges vicieux qu'on ne peut pas éviter la première fois. Enfin, le jeu se complaît vers la fin à des phases entièrement orientée véhicules pas très agréables à manier. Ah, et aucun système de sauvegarde ni de mots de passe: anormal pour un jeu à la fois long et difficile. Par contre, bon point pour les boss qui sont réussis (mis à part le boss final étant à la limite de l'injouable avec l'ultime "transformation" qu'on doit subir). Bref, ce n'est pas mauvais, c'est même assez sympa par moments, mais ça ne m'a pas transporté.

- Actraiser (SNES): Premier jeu Quintet avant leur "trilogie". Malheureusement, je ne l'ai pas terminé car je n'ai pas trop accroché au jeu: je n'ai pas aimé les phases d'action (à cause d'une maniabilité trop rigide que je ne maîtrise pas), ni les phases de gestion trop simplistes (même pour moi qui ne connais pas du tout le genre). Dommage, c'était original pourtant. Je lui redonnerai peut-être une nouvelle chance un jour, on ne sait jamais.

- Live A Live (SNES): Un RPG sur SNES que j'ai découvert et fini l'an passé, et que j'ai refait cette année en faisant toutes les quêtes annexes. Un vrai OVNI, un jeu mélangeant à la fois plein d'époques différentes (western, science-fiction, préhistoire...), mais aussi plein d'influences de gameplay différents (RPG à l'occidentale pour le chapitre Ninja où on a des tas de façons différentes d'arriver à l'objectif, vol de pouvoirs de boss façon Megaman pour le chapitre à la Street Fighter 2, pur jeu d'aventure sans action ni combat pour le chapitre SF, traque de gibier avec l'odorat pour la préhistoire...). Sept scénarios petits mais bien consistants, plus un scénario final absolument déroutant et génial mettant en relation tous les héros du jeu. Une vraie découverte d'un des meilleurs RPG de la console (mais assez méconnu).

- Chrono Trigger (SNES): J'y ai rejoué pour la seconde fois (après trois ans), et c'est toujours aussi excellent, c'est du très haut de gamme. Tout a été dit sur ce jeu: son concept temporel, son système de combat, son ambiance et ses musiques, son systèmes de quêtes annexes imbriquées dans le scénario principal à la fin, c'est un régal.


- Epic Mickey (Wii): Pas terminé, je ne suis pas allé loin. Cependant, ce que j'avais joué m'avait l'air sympa, peut-être pas au point de me faire continuer, ou bien peut-être parce que je n'avais pas la tête à ça. Je m'y remettrai un jour.

- Kid Icarus (NES): Rejoué pour la troisième fois je crois, mais cette fois dans une expo jeu vidéo de la bibliothèque Alcazar à Marseille (oui, j'ai squatté le jeu et je l'ai refini sur place, en version PAL, la honte! ). Une petite perle, assez riche dans ce qu'il propose.

- Zelda 1 (NES): Rejoué cette année, avec la seconde quête terminée. Une légende, que dire de plus?

- Zelda 2 (NES): Que puis-je dire d'autre de ce jeu fabuleux?

- Zelda 3 (SNES): Refait également dans la foulée des deux premiers. Plus sympa que lors de ma première découverte, mais quand même pas dans mes favoris.

- Zelda Link's Awakening (Game Boy): Rejoué pour la deuxième fois. Toujours aussi charmant, un petit univers très attachant, bien plus que celui plus fade de Zelda 3.

- Zelda Oracle of Seasons/Oracle of Ages (Game Boy Colour): Joué pour la première fois. Très proche de Link's Awakening dans leur concept, mais en moins fouillé en terme d'histoire. J'ai particulièrement apprécié la portion Seasons pour son ambiance bucolique très attachante et plus rafraîchissante (c'est plus fade dans Ages). Deux jeux qui, mis bout à bout, donnent lieu au Zelda 2D le plus long et complexe de la série (et avec une difficulté plus présente que dans Zelda 3 et Link's Awakening qui étaient trop simple, mais pas trop durs non plus). Un final très sympa avec de beaux combats, accessible quand on a fini les deux jeux.

- Demon's Crest (SNES): Le troisième jeu mettant en scène la gargouille Firebrand (après Gargoyle's Quest 1 et 2). Une ambiance funèbre absolument géniale, un gameplay toujours aussi bon (peut-être des niveaux un peu trop courts néanmoins), j'ai adoré.

- Gargoyle's Quest (Game Boy): J'y ai rejoué pour la troisième fois, toujours aussi bon et jouissif, malgré ses "phases RPG" pas bien passionnantes.

- Super Mario Land (Game Boy): Première fois que j'y joue. Vite joué, vite terminé. Assez sympa, mais vraiment trop court et trop simple. De très bonnes musiques néanmoins.

- Super Mario Land 2 (Game Boy): Première fois que j'y joue également, sauf que cette fois je l'ai beaucoup plus apprécié. Plus long, plus riche, plus beau aussi, bien plus attachant, s'inspirant un peu plus de Super Mario World, et préfigurant les Wario Land (Wario qui apparaît pour la première fois). Un jeu franchement charmant, j'y rejouerai.

- Donkey Kong Country (SNES): Refait pour la énième fois, pas à 100% (bonus trop bien cachés, je me lasse à chaque fois), toujours très bon (mais le moins bon de la trilogie).

- Donkey Kong Country 2 (SNES): Génial comme toujours, fini à 100%, le meilleur de la série (selon mon humeur).

- Donkey Kong Country 3 (SNES): Excellent encore une fois, fini à 100% à nouveau, le meilleur de la série (selon mon humeur également).

- Fallout (PC): J'ai eu du mal au début, j'ai même dû refaire le jeu en cours de route parce que mon personnage était trop pourri (c'est un inconvénient du RPG occidental vis-à-vis des RPG japonais), mais c'est à partir de là que je suis vraiment entré dedans. C'est l'ambiance western qui me bloquait au début, mais ça s'est arrangé quand j'ai vu le reste du jeu et que j'ai donc su à quoi m'en tenir: un mélange improbable entre western post-apocalyptique un peu à la façon de la BD Jeremiah, entre du Resident Evil, et du rétro(futurisme) des années 40-50. En ayant en tête tout ce mélange qui compose l'ambiance du jeu et qui s'éloigne radicalement de l'image classique qu'on se fait d'une ambiance post-apocalytpique, j'ai franchement adoré. On parcourt un monde détruit, qui tente de se reconstruire tandis que d'autres gens essaient de profiter de la situation, qu'on peut aider à se rétablir ou au contraire le détruire encore plus. Une histoire principale qui vit pour toutes les petites histoires dans lesquelles on peut contribuer et apporter une solution, pour construire une toile de fond riche qui s'imbrique avec la quête principale, au point d'ailleurs que l'épilogue varie selon ce qu'on a réussi à faire durant ces quêtes. De plus, le jeu impressionne pour son ouverture, le nombre de façons différentes d'accomplir un objectif selon comment on a personnalisé notre héros (ses talents, ses compétences...). Pas encore joué à Fallout 2 (juste fait le premier donjon rapido), mais je m'y pencherai bien sûr.

- Rocket Knight Adventure (Megadrive): Un jeu d'action/plate-forme absolument gé-nial!!! Survitaminé, jouissif, super varié. Une perle de la Megadrive, par Konami!

- Super Ghouls'n Ghosts (SNES): Je me suis enfin mis à cette série (en regardant l'"épopée" de Hooper). Très bon jeu globalement, mais pas bien dur contrairement à ce que j'ai lu, ce qui m'a assez surpris. Dommage toutefois que les deux derniers niveaux soient courts et assez fades par rapport au reste du jeu, mais j'ai bien accroché.

- Ghouls'n Ghosts (arcade): Bah, j'ai enchaîné avec le fameux volet arcade, en essayant pour la première fois MAME. Excellent, une ambiance toujours un peu décalée, encore mieux que le volet SNES: bien plus jouissif, plus dur (mais pas trop si on joue en continu dans les conditions "console de jeu", c'est sûr que ça l'est plus si on insère des pièces dans des conditions "arcade"). Il n'a pas volé sa réputation de jeu excellent.

- Portal 2 (PC): La suite tant attendue du premier. Excellent. On a une quête principale nettement plus longue que dans le premier, avec des énigmes plus variées et des nouveautés appréciables, et surtout on apprend beaucoup de belles choses sur l'univers de Portal à peine effleuré dans le premier. J'ai aussi fait le mode coopératif (avec Manuel): génial, encore mieux que le mode solo au niveau gameplay, où il faut faire preuve d'interaction, de communication et de timing entre les deux joueurs. J'ai adoré le fait que la quête du mode coop soit complètement dissociée et différente de celle du mode solo: c'est comme ça que je vois les genres, je n'aime pas que les deux modes empiètent l'un sur l'autre dans une même quête, ça limite les possibilités de l'un et de l'autre.

- Sonic 1 (Master System): Profitant de ma fraîche acquisition de la Master System, j'ai découvert des jeux dessus. Globalement un peu déçu par ce Sonic 1: c'est du Sonic 1 en moins si on connaît le jeu Megadrive. On perd trop la rapidité du volet d'origine, avec trop de plate-forme qui ne colle pas trop à Sonic (l'équilibre entre vitesse et plate-forme était mieux géré sur megadrive). Mais sympa quand même.

- Sonic 2 (Master System): Joué une fois, et je l'ai globalement mieux apprécié que Sonic 1 SMS. On se rapproche plus des volets Megadrive car on se rapproche plus de l'équilibre vitesse/plate-forme. Toutefois, je ne l'ai pas fini à 100%, car pas trouvé toutes les émeraudes et donc pas accédé au vrai niveau de fin.

- Wonder Boy III: the Dragon's Trap (Master System): Enfin, j'ai pu y jouer, après tout ce que j'ai lu sur ce jeu! Excellent globalement, même si quelques éléments m'ont dérangé: des couleurs parfois mal choisies et faisant un peu mal aux yeux, un seul village malheureusement, et un level-design tout plat (donc pas terrible) pour les "donjons" (à part celui qu'on parcourt en souris qui est nettement plus biscornu). Mais quand même, une excellente ambiance, de très bonnes musiques, j'y rejouerai volontiers.

- Wonder Boy 2 in Monster Land (Master System): La "préquelle" de Dragon's Trap. J'adore ce mélange entre action arcade et aventure, c'est vraiment original. Malheureusement, je n'ai pas pu le finir car le jeu est quand même bien difficile, et en plus je trouve que ça manque un peu de précision au niveau des combats (dur d'attaquer sans se faire toucher), j'ai juste atteint les trois-quarts du jeu. Mais je réessaierai!

- Alex Kidd in Miracle World (Master System): Jeu inclus dans ma Master System 2. J'avais des a priori, je n'étais pas convaincu au début. Mais finalement, j'ai beaucoup apprécié. C'est un jeu de plate-forme qui se montre étonnamment riche pour l'époque. Ca manque parfois de précision pour attaquer les ennemis, les sauts sont assez bizarres, mais on s'y fait au bout d'un moment. J'ai réussi à le finir et j'ai bien accroché.

- Megaman Maverick Hunter X (PSP): Remake de Megaman X, que j'avais découvert l'an passé (je crois) sur SNES. Joué en mode Hard, sur la PSP de mon grand frère. Excellent, c'est une belle redécouverte, avec des petites différences sympas par rapport au jeu d'origine: des objets placés à des endroits différents, et surtout des boss qui ont des patterns différents (étant globalement plus durs à battre que sur SNES). Les bonus sont très sympas, où on débloque un dessin animé de 20 minutes retraçant le scénario du jeu avant le début de Megaman X. Un peu testé le second mode où on incarne Vile, mais je n'ai pas été convaincu: moins fun à jouer que X, et surtout on se tape la même musique "guitares électriques" pourrie pour tous les niveaux!

- Megaman X2 (SNES): Je l'ai refait une fois (découvert l'an passé). Globalement bien sympa, même si quand même moins accrocheur que le premier Megaman X. Mais j'ai apprécié la petite hausse de difficulté.

- Castlevania Portrait of Ruin (DS): Le second épisode paru sur DS, "suite" de Bloodlines sur Megadrive. Le concept des tableaux est très sympa. Je trouve quand même que le jeu s'avère trop répétitif dans son level-design (et j'ai détesté l'idée de nous faire visiter deux fois chacun des quatre portraits du jeu dans la seconde partie du jeu, même si les ennemis diffèrent), que le concept de l'union des deux personnages n'apporte pas grand chose, les musiques ne m'ont pas marqué, les héros ont une sale gueule. Néanmoins, le jeu propose un contenu très riche, beaucoup de "fanboyisme" avec plein de références à d'autres épisodes, pas mal de choses à faire à côté (retour d'un "donjon aux 100 étages" qu'on avait dans Circle of the Moon), scénario assez sympa, avec un combat final mettant en scène une situation inédite et jouissive jamais vue dans aucun autre combat final de la série!

- Castlevania Bloodlines (Megadrive): La "préquelle" de Portrait of Ruin, et j'ai adoré! Le fait qu'on parcourt plein d'environnements différents à travers le monde rappelle le concept des portraits du volet DS cité plus haut, les niveaux sont très bons, la bande-son extra comme toujours, pas mal de bonnes idées de situation, et globalement un jeu bien plus péchu que les volets NES et SNES. A découvrir, il ne mérite pas d'être pris de haut, cet épisode.

- Castlevania Order of Ecclesia (DS): Ah, là franchement, c'est du haut de gamme! C'est un peu l'épisode qui m'a réconcilié avec les Metroidvania (je préfère les volets classiques). On retrouve enfin un design plus sombre qui fait plaisir, l'héroïne respire la classe (ça change par rapport aux deux héros de Portrait of Ruin). J'ai beaucoup aimé l'idée de parcourir les environnements hors du château un peu comme Simon's Quest sur NES. Les quêtes annexes données par les villageois sont un peu plus réussies que ce que nous donnait "Wind" dans PoR. La difficulté est présente un minimum, avec un système de glyphes excellent, et contrairement à Por et Circle of the Moon les ennemis laissent plus souvent derrière eux leur pouvoir (c'était chiant ce "farming" dans PoR). Les boss sont excellents aussi, dont un culte et gigantesque qui remplit bien plus que l'écran de la DS. En plus, le château de la seconde partie nous propose enfin une exploration plus ouverte et moins linéaire que ce qu'on avait dans Circle of the Moon et PoR, ça fait plaisir. De la répétition toutefois dans le level-design comme toujours dans les Metroidvania, mais ça m'a moins dérangé ici. Pour moi, c'est le meilleure "Metroidvania" de la série.

- Castlevania Symphony of the Night (PSX): Ca y est, j'ai enfin eu l'occasion de découvrir ce fameux épisode qui a chamboulé la série. La première moitié du jeu est excellente: exploration assez ouverte du château qui fait plaisir (bon level-design non répétitif), très beau avec de bonnes musiques, un héros classe, des boss grands et beaux (mais trop faciles). Malheureusement, le jeu s'effondre dans la seconde partie du jeu qui est une grosse redite de la première partie, dans laquelle le level-design n'existe plus (on peut voler partout), et où la difficulté a méchamment flanché: j'ai vraiment eu la désagréable sensation de jouer avec un cheat-code. Et puis le boss final est trop brouillon. Néanmoins, la première partie reste excellente, et je la referai avec plaisir quand je rejouerai au jeu (mais pas la seconde partie du jeu, elle je n'y touche plus).

- Castlevania Dracula X Chronicles (PSP): Remake du volet PC Engine Rondo of Blood. Un remake bizarrement pris de haut par les joueurs quand je parcours les forums (préférant jouer au volet d'origine et à Symphony of the Night présents dans ce jeu). Et pourtant, ils ne savent pas ce qui manque car c'est un remake qui transfigure le jeu d'origine et le rend bien meilleure: un design meilleur à mon goût (moins "gamin manga" que sur PCE), on a certaines mises en scènes meilleures (la phase en radeau sur le torrent est plus impressionnante sur PSP avec l'ajout de changements d'angle de caméra grâce à la 3D), le niveau bonus 5' complètement revisité avec l'ajout d'un boss imposant et difficile (ce niveau était inachevé sur PC Engine), un avant-dernier niveau revisité avec l'ajout d'un boss différent si on ne sauve pas toutes les filles (dont une qui change de place, on se fait surprendre), et aussi un Dracula qui hérite d'une troisième forme inédite qui rehausse complètement l'intérêt et la difficulté du combat final qui bien décevant sur PC Engine. Et aussi une musique de générique de fin bien plus belle que celle toute pourrie de la fin du volet d'origine. Bon, après, le bilan est plus hétérogène au niveau des remixes des musiques d'origines (certaines sont meilleures remixées sur PSP, d'autres moins bonnes), mais on peut néanmoins débloquer les musiques du jeu d'origine et les coller aux niveaux qu'on veut. Autrement, on retrouve les qualités du jeu d'origine (que j'ai refait aussi dans la foulée): un contenu riche avec des niveaux proposant pas mal de passages alternatifs menant parfois carrément à des niveaux alternatifs ayant également leur propre chemin alternatif, et des combats plus aboutis que dans les volets classiques NES et SNES, faisant de Rondo of Blood une sorte de chaînon manquant entre les volets classiques et les Metroidvania (en plus c'est la préquelle de Symphony of the Night).

- Castlevania the Adventure: Rebirth (Wii Ware): Remake d'un volet Game Boy que je ne connais pas. Pas mal du tout franchement, j'ai bien aimé. Le plaisir de retrouver un Castlevania classique, avec son lot de chemins alternatifs (donc on ne voit pas tout en une seule partie), et une difficulté présente. Dommage que personne n'en parle, il vaut le coup.

- Castlevania Aria of Sorrow (Game Boy): Ah, encore un autre Metroidvania, le dernier de la GBA. Mine de rien, je l'ai adoré celui-là! Bien qu'un peu trop simple, l'exploration du château est agréable, on retrouve aussi une exploration plus ouverte à un moment du jeu avant le combat de fin. Le jeu est très court (5 ou 6 heures, c'est le plus court des Metroidvania que j'ai joués), mais ça lui permet de se montrer bien moins répétitif que les autres au niveau du level-design. Enfin, le scénario est étonnant: pas seulement pour le fait que ça se passe dans un futur proche, mais pour le coup de théâtre qui a lieu vers la fin: c'est bien mené, ça donne un scénario intéressant qui change de tous les autres volets de la série. Un des meilleurs Metroidvania avec Order of Ecclesia et Circle of the Moon.

- Ghost Trick (DS): Sorte de suite spirituelle de Phoenix Wright (mêmes créateurs en gros), mais un concept bien différent. Génial, j'adore le concept d'incarner un fantôme capable d'interagir avec les objets du décor mais surtout de remonter le temps deux minutes avant la mort d'un personnage. Le jeu propose de résoudre des énigmes en "temps réel" (il faut souvent tenir compte de la position des personnages et des éléments mobiles du décor pour pouvoir agir, sans parler des phases dans le passé où le temps est compté avant que le personnage meure). On a une jolie galerie de personnages hauts en couleurs (dont le chien Missile devenu culte, le meilleur perso du jeu, avec qui on va d'étonnement en étonnement) et une histoire fouillée très intéressante, tournant autour de l'amnésie du jeu (j'adore ce thème en général, il est super bien mené dans ce jeu avec une jolie révélation sur l'identité du héros à la fin).

- Radiant Historia (DS): Ah, là franchement, on est dans le haut du pavé du RPG. Un jeu dans lequel on alterne entre deux lignes temporelles: l'une dans laquelle le héros est espion, l'autre dans laquelle il est soldat lieutenant. Il faut alterner entre les deux lignes pour avancer, faire des choses dans une ligne temporelle pour débloquer la progression de l'autre ligne temporelle. Une intrigue excellente, à base de complots politiques, avec un héros adulte et mature qui change pas mal de ce à quoi nous on est habitué dans les RPG japonais. Un bon système de combat, de très bonnes musiques. Et et on a un lot de quêtes annexes facultatives imbriquées dans la quête principale, qui sont liées à ce qui se passe dans le scénario, et qui influencent sur l'épilogue du jeu, ce qui est excellent. L'un des meilleurs RPG de ces dernières années, et un jeu indispensable de la DS.

- Infinite Space (DS): Commencé l'an passé, mais interrompu, et enfin terminé cette année. Un RPG très long, une histoire qui monte en puissance au fil du temps (avec des complots géopolitiques allant d'une échelle de plus en plus grande, interplanétaire jusqu'à des intrigues intergalactiques). On a affaire à de la vraie science-fiction, et non pas à de l'heroic-fantasy avec des éléments de SF. Des personnages remarquables et adultes, qui bénéficient énormément de la césure de dix ans qui intervient au milieu du jeu quand on les redécouvre plus vieux de dix ans (souvent passés de l'adolescence à l'âge adulte, même chose pour le héros qui devient remarquablement marquant de par sa maturité et son attitude adulte). Le système de combat est sympa, essentiellement pour sa partie gestion et personnalisation des vaisseaux et de l'équipage. On a aussi quelques références scientifiques sympas, avec un thème fascinant abordé au dernier chapitre (mais hélas! c'est la fin du jeu, ça se termine de façon trop abrupte, le jeu avait encore de la matière pour durer plus longtemps alors qu'on était déjà à 60 heures de jeu). Un grand cru, excellent RPG.


- Wonder Boy in Monster World (Megadrive): Le quatrième Wonder Boy (et le troisième Monster World), situé après Dragon's Trap. Alors là, on tient un chef-d'oeuvre! On retrouve un peu le principe action/aventure de Dragon's Trap, mais en plus riche: le jeu corrige le défaut du level-design des donjons et de l'absence de donjons de Dragon's Trap, pour une aventure très prenante qui n'a rien à envier à du Zelda. Pas mal d'exploration et de portes cachées à trouver comme dans Dragon's Trap. Vraiment, vraiment bien ce jeu, c'est n indispensable de la Megadrive.

- Streets of Rage 2 (Megadrive): J'y ai rejoué, toujours aussi bon, j'adore.

- Streets of Rage 1 (Megadrive): Pareil, rejoué aussi. Peut-être moins riche au niveau gameplay (moins de coups possibles), mais j'ai globalement préféré l'ambiance plus nocturne qui dégage plus de cachet que celle plus hétéroclite du 2. Un grand jeu lui aussi.

- La légende de Thor (Megadrive): Je l'ai un peu testé, mais je ne suis pas allé loin car je n'ai pas trop accroché: je n'aime pas trop la jouabilité assez raide du personnage quand il court, le level-design des donjons est bien trop simpliste, et surtout je trouve les musiques du jeu totalement ratées (mais vraiment, un gros ratage qui surprend quand on lit que Yuzo Koshiro est derrière tout ça). Je lui redonnerai peut-être une chance un jour quand même.

- Megaman ZX (DS): Le premier Megaman nouvelle formule de la DS, s'inspirant davantage de la formule Metroid, mais avec plus de plate-forme/action punitive (on a des trous mortels et des vies limitées comme dans les Megaman classiques). Excellent, un des meilleurs volets de la série à mon goût. Un peu confus néanmoins dans la conception de la carte, ce n'est pas très bien fait, mais le jeu est réellement fun à jouer (le Z Saber, franchement, c'est trop génial à utiliser, ça donne un jeu survitaminé). En plus, on a aussi des missions intermédiaires entre deux niveaux pendant la quête principale (genre, invasion du QG de nos alliés). Et puis des musiques excellentes (à l'image de celle du premier niveau de la forêt). Ah, et un final marquant où on enchaîne tous les huit boss du jeu et le boss de fin, mais sans aucune sauvegarde (ce qui n'est pas courant dans la série). Un régal!

- Megaman Zero Collection (DS): J'ai enchaîné dans la foulée de ZX. Compilation des quatre Megaman Zero de la GBA. J'ai fait entièrement le premier qui est extra, et finalement il préfigure beaucoup ce que va être ZX: système de missions à accomplir, le Z Saber (qui était déjà apparu et dispo dans certains Megaman X certes), et même un hub à partir duquel on peut accéder à tous les niveaux qu'on a visités. J'ai adoré le concept des missions, qui fait qu'on ne sait pas quel boss on va affronter (surprise! ça change un peu!), demandant de faire des choses assez variées (genre, arrêter un train fou, ou bien désamorcer les bombes d'une usine en temps limité). Je n'ai pas été dérangé par le fait qu'on revisite les mêmes niveaux, car ceux-ci sont soit un peu modifiés, soit les ennemis sont complètement différents (ça donne l'impression que le monde évolue au fil de nos actions, ce n'est pas plus mal). Et puis la difficulté est là, il faut s'accrocher. Franchement, l'un des meilleurs Megaman de la série! Sinon, j'ai beaucoup joué à Zero 2. Si le scénario est plus abouti, je regrette quand même qu'il ait abandonné les idées du premier volet: plus de hub, retour à une structure classique où on choisit le boss à affronter, et nettement moins de "missions surprises" que dans Zero 1, c'est dommage. Néanmoins, il est très bon aussi ce volet, pas tout à fait terminé (j'en suis à la fin où il faut réaffronter tous les boss comme d'hab dans la série). Pas essayé le Zero 3 et le Zero 4 présents dans la compile, mais je le ferai aussi à l'occasion.

- Flashback (Megadrive): Bah, que dire de plus de ce chef-d'oeuvre immortel? C'est le dernier jeu auquel j'ai (re)joué cette année. Son ambiance, son scénario, son animation, ses phases de plate-forme à la Prince of Persia, ses idées de situations innovantes: franchement, il est trop bon ce jeu!





...
...
...


C'est bon, vous êtes toujours là, pas trop écoeurés?

Quasiment que du rétro comme c'est le cas chez moi depuis deux ou trois ans, avec un petit zeste de jeux récents. Finalement, j'ai réussi à me souvenir à peu près de tout les jeux auxquels j'ai joué cette année dans un ordre à peu près chronologique, mais j'en ai peut-être oublié deux ou trois. Je n'aurai sûrement pas une telle liste l'an prochain (enfin, j'espère ). En effet, contrairement à cette année, je n'avais pas grand chose à faire. Mais depuis septembre, j'ai de nouveau une vie avec beaucoup de boulot et des choses à faire (pour ça que je ne joue plus du tout pour l'instant depuis septembre ^^ ).

Edit: J'en ai encore rajoutés qui m'avaient échappés. Pfouuuh! Le temps que ça me prend à écrire tout ça! Ok, je jouerai moins l'an prochain, vaut mieux, sinon j'en aurai encore pour dix plombes à rédiger mon prochain bilan vidéoludique en fouillant dans mon cerveau! ^^
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 18:42
Citation :
Le 2011-12-03 11:16, Nordine a écrit :

- Marvel VS Capcom 3 ( 360 - Terminé ):

Bien que je regrette certains choix dans le roster, en particulier du côté des personnages Marvel, ce jeu reste un grand cru Capcom.
J'avoue y avoir joué principalement en solo, le fait d'y jouer off-line et de ne pas avoir rencontré d'adversaire digne de ce nom dans mon entourage m'a amené à le revendre.



Alors là, mon petit Nordine, permets-moi de te dire que tu déconnes.

Si tu voulais bien te donner la peine de te prendre une connexion valable, tu trouverais au moins deux joueurs de renom, à savoir JiPé, et ton serviteur. M'enfin, tu as l'occasion de te rattraper avec Ultimate.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 18:59
Citation :
- L'Histoire de Thor (Megadrive): Je l'ai un peu testé, mais je ne suis pas allé loin car je n'ai pas trop accroché: je n'aime pas trop la jouabilité assez raide du personnage quand il court, le level-design des donjons est bien trop simpliste, et surtout je trouve les musiques du jeu totalement ratées (mais vraiment, un gros ratage qui surprend quand on lit que Yuzo Koshiro est derrière tout ça). Je lui redonnerai peut-être une chance un jour quand même.

Si tu n'es pas allé bien loin pas étonnant que tu trouves les donjons simplistes. Quant à la course, oui elle est raide, mais c'est normal, tout comme le petit dérapage en fin de course. La course sert à faire de courts sprints entre deux portes, ou à lancer une attaque, ce n'est pas le mode de déplacement principal.

Cependant, il faut se rendre compte que la Légende de Thor est un beat'em all déguisé en jeu d'aventure. Il y a des donjons, des énigmes, mais on a bien moins besoin de réflexion que de dextérité. C'est un jeu Sega, quoi.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 19:22
Waouh, ca me surprend ce que tu écris sur Story of Thor. J'ai adoré ce jeu que j'ai fait deux ou trois fois (je l'ai même refait voilà deux ou trois ans sur 360). C'est vrai que c'est plus un jeu d'action qu'un RPG mais le jeu est quand même pas si simpliste que ca au niveau de ses donjons. D'autant plus que le jeu monte vite en complexité au niveau de son LD.

Puis c'est un jeu magnifique, un des plus beaux de la MD.



Quant aux musiques, je les trouve fantastiques et du coup, je comprends que Yuzo Koshiro soit derrière !





Non, franchement, crois moi sur paroles : tu DOIS redonner une chance à ce jeu !!

En plus, je trouve que c'est un jeu qui partage beaucoup avec Kameo Elements of Power au niveau de son thème et de sa structure (les esprits élémentaires, l'action RPG, etc.).

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, The Chants, Princess Peach : Showtime

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32831
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 20:46
Citation :
Le 2011-12-03 18:42, Warner a écrit :
Citation :
Le 2011-12-03 11:16, Nordine a écrit :
- Marvel VS Capcom 3 ( 360 - Terminé ):
Bien que je regrette certains choix dans le roster, en particulier du côté des personnages Marvel, ce jeu reste un grand cru Capcom.

Alors là, mon petit Nordine, permets-moi de te dire que tu déconnes.
Si tu voulais bien te donner la peine de te prendre une connexion valable, tu trouverais au moins deux joueurs de renom, à savoir JiPé, et ton serviteur. M'enfin, tu as l'occasion de te rattraper avec Ultimate.


Bah c'est pas faux, certains persos Marvel ne sont pas dans mes préférés. Et les nouveaux pareil ;(
Bon mon abonnement live s'acheve lundi, je prend note de ta présence sur le psn warner
_________________

Image


Warner
Pixel banni


Inscrit : Sep 07, 2007
Messages : 1802

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 20:57
Je l'ai pris sur 360. Mais c'est pas comme si je l'avais pas déjà dit sur le fil Marvel, ni que je n'avais pas de ps3, comme je ne le dis pas page précédente.


Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-12-03 21:08   [ Edité le: 2011-12-03 21:13 ]
Bah justement Jika, je connais ces deux "musiques", et je les trouve horribles! Ce ne sont même pas des musiques en fait: ce sont juste des fanfares et des nappes sonores qui surgissent et font sursauter le joueur (et lui font mal aux oreilles) après des périodes de quasi-silence et de son étouffé. Au bout d'un moment, je trouve ça insupportable. Ca me choque par rapport à ce qu'a pu concevoir Yuzo Koshiro dans un Streets of Rage par exemple, un gros ratage selon mes oreilles.
Quant aux combats, oui, c'est sympa, mais ça reste affaire de simple bourrinage un peu répétitif et brouillon. En tout cas, c'est l'impression que le début du jeu m'a laissée, ainsi que le level-design. Pour ça que je n'ai pas trop insisté (surtout comparé à Wonder Boy in Monster World que j'avais fait juste avant et qui dès le début m'avait accroché).
Et j'aurais bien aimé que la course soit un vrai mode de déplacement, et non pas que ce soit aussi raide pour tourner.
Par contre oui, le jeu est très beau, c'est le seul point positif que j'ai retenu pour l'instant.

Mais bon, je lui redonnerai quand même une chance, hein! Mais pas tout de suite.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2598

Hors ligne
Posté le: 2011-12-04 09:01
Cette annee, j'aurais finalement tres peu joue (la faute a pas le temps, et plus de consoles), mais je retiendrais surtout un jeu : Morrowind.

Je n'ai jamais autant joue a Morrowind que cette annee, surtout depuis l'annonce de Skyrim. J'ai repris une vieille sauvegarde qui doit avoir 4 ou 5 ans trouve sur un CD de backup que j'allais jeter, et je suis reparti dans la quete principale.

J'ai enormement joue a Morrowind durant cette derniere decennie, mais je ne me suis jamais trop interesse a la quete principale, pourtant passionante. Auparavent, je me balladais surtout au gre des quetes secondaires et tertiaires, et j'ai ete assez loin dans les guildes guerrier et mage, ainsi que la maison hllalu. Cette fois ci, je me concentre sur la quete principale, la guilde des voleurs, la legion et l'eglise. Plus tard je rejoindrais surement la maison de Vivec ou bien les Tedorans.

Morrowind est vraiment un jeu a la densite monstrueuse. Ce coup ci je suis parti sur un personnage light armor/short blade/marksmanship, avec Enchant et Alchemy. Ca donne un gameplay tres sympa ! Et je suis impatient de decouvrir Tribunal.

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6175

Hors ligne
Posté le: 2011-12-04 13:17
Y a du troll dans ton post hein, parce que quand je lit ça

Citation :
Le 2011-12-02 10:06, nono261084 a écrit :

Mortal kombat : apparemment midway ne sait toujours pas faire de jeu de combat. Et où est le gore?



Je me demande si t'as vraiment touché au jeu, parce que d'une part Midway n'est plus derrière le jeu, mais en plus dire qu'il n'est pas gore...



... Voilà quoi.
_________________

Image


Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-12-04 23:42
Difficile de faire un bilan sur mon année 2011, car je ne tiens pas de listes aussi précises que certains d'entre vous, mais je vais essayer.

2011 sur Wii

* Punch-Out!!
J'ai beaucoup aimé mon premier run sur le jeu. J'ai trouvé le titre réussi, avec un joli mélange entre tradition et modernité. Les ajouts au jeu étaient intéressants (le Disco Kid ou l’Irlandais sont des bons persos) et la base du jeu original est toujours aussi surpuissante. Cependant, j'ai décroché au milieu de la partie "Défense du titre". J'ai trouvé que le jeu devenait trop exigeant, trop "die and retry" et que le jeu devenait une sorte de jeu de mémoire fastidieux. Du coup j'ai lâché prise... Je pense que Punch-Out!! est un jeu excellent mais que sa formule tient sur une durée limitée. Au bout de 10 heures sur Punch-Out!! Wii, j'ai eu envie de changer d'air. Voilà pourquoi la lassitude ne m'avait jamais gagné dans l'épisode NES (vu que j'y jouais moins longtemps). Peut être y reviendrai-je plus tard...

* Rayman contre les Lapins Crétins.
Sympa. Le jeu manque d'ambition et pas mal de mini-jeux sont répétés à outrance, mais le jeu a un humour qui fait mouche. D'ailleurs, c'est en jouant à ce premier opus des Rabbids qu'on comprend pourquoi les volets actuels tombent complétement à plat. L'humour des Lapins (mi-flippants, mi-débiles) a complétement disparu, au profit d'une formule plus passe-partout, avec des persos plus neutres. De plus, l'absence de Rayman finit de déséquilbrer le tout. Bref, ce premier Lapins Crétins était vraiment un jeu frais, avec une formule très nouvelle qui mettait bien en valeur la wiimote. Un succès mérité mais un jeu très limité cependant.

* Disaster Day of Crisis.
Bon, je triche un peu car je l'ai fini fin 2010 mais ce fut un vrai plaisir. Un jeu grand spectacle bien bas de plafond, avec un fort parfum de Roland Emmerich. Ceci dit, le jeu a des idées par milliers et arrive à trouver une formule qui lui est propre : en combinant les mini-jeux et les applications spécifiques, Disaster arrive à proposer un jeu d'aventure centré sur l'exploitation de la wiimote. Un des meilleurs exemples d'utilisation intelligente du motion gaming. Kinect, Wiimote et Move feraient bien de regarder ce jeu-là. C'est probablement un des meilleurs exemples de comment digérer le motion gaming pour l'intégrer à une expérience plus gamer et plus narrative. Un jeu à voir absolument sur Wii.... tout en gardant à l'esprit ses contraintes (scénario crétin et réalisation du néolithique).


2011 sur Playstation 3

* Pain.
Enorme déception. Un jeu qui paraissait bien rigolo, avec un humour au ras des paquerettes et une idée de base géniale. Finalement on s'em....de très vite et le jeu ne décolle pas. Un gros flop pour ma part, malgré l'enthousiasme de Marcus sur Nolife qui m'avait donné envie d'y jouer. J'ai finalement pas mal baillé devant ce jeu alors que les 10 premières minutes sont tordantes. Le coup du soufflé qui se dégonfle, quoi...

* Ratchet & Clank Quest for Booty.
Bonne surprise que ce Ratchet dématérialisé (merci le Welcome back) ! Certes, c'est très court, mais le jeu est superbe et il se laisse jouer avec plaisir. D'autant plus que cet épisode se veut nettement plus plateforme que action (contrairement aux autres volets), ce qui m'a vraiment enchanté. Un petit parfum de Sonic par moment... Bref, une chouette expérience. Pour zéro euro.

* Heavy Rain.
Grosse claque. Alors vi, ce n'est qu'un jeu d'aventure déguisé. Vi c'est du QTE à outrance. Vi c'est un peu lourd par moment au niveau de l'écriture... Mais c'est aussi un vrai trip narratif. J'en retiens des scènes super fortes comme le moment où l'on découvre qui est le tueur à l'origami par exemple... Là où Fahrenheit avait foiré, Heavy Rain réussit complétement son pari. C'est beau, c'est rythmé, c'est bien foutu (l'illusion de la narration interactive est complète, alors qu'on voit vite que c'est de la poudre aux yeux si on tente un autre run) et c'est surtout un magnifique moyen d'ouvrir le jeu vidéo aux nouveaux utilisateurs. Une belle initiative qui ouvre une nouvelle voie à explorer pour le jeu vidéo, tout en ne reniant pas les influences des jeux d'aventure et des point and clicks anciens. Bravo.


2011 sur PSP

* Valkyria Chronicles 2.
Difficile de passer après le fantastique premier volet... Et pourtant ce VC2 est presque aussi génial que son grand frère. Malheureusement, le changement de support a fait mal : scénario moins épique car plus morcelé pour correspondre au caractère nomade de la console, réutilisaiton des maps à outrance, objectifs de mission moins originaux et variés... Ce VC 2 a du mal à exister dans l'ombre du chef d'oeuvre de la PS3. Cependant, le système est toujours aussi génial, les persos sont vraiment réussis et le scénario poursuit à merveille la trame du premier opus. En gros, un excellent RPG mais malheureusement son nom est trop dur à porter.

* Puyo Pop Fever.
Un très bon jeu de réflexion, classique mais efficace. L'ajout du Fever est amusant et rajoute pas mal au jeu. Je regrette uniquement le faible contenu du titre (les modes de jeu ?) et la difficulté abusée de certains boss du jeu.

* Castlevania The Dracula X Chronicles.
Mon premier Castlevania ! Une bonne expérience, très agréable, avec un jeu au gameplay un poil rigide (normal, c'est un remake d'un vieux jeu) mais à la réal très réussie. C'est certes du classique de chez classique, mais l'ambiance du jeu est fantastique. J'en garde un très bon souvenir même si ca ne m'a pas transporté.


A venir : la X360, le XBLA, Kinect et le retrogaming.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 11:50
Citation :
Le 2011-12-03 11:16, Nordine a écrit :
- Skyrim ( 360 - Abandonné ):
Je ne vais pas m'étendre mais, pour moi, Skyrim n'est pas un bon jeu et reste très loin des qualités d'un Oblivion, sans compter qu'il en accentue tous les défauts.
J'y ai joué deux jours avant de le revendre.

Cet avis m'étonne beaucoup. J'aimerais bien que tu développes.

Citation :
- Dark Souls ( 360 - En veille prolongée ):

Bon...
Pour être clair, si ce n'était pas un cadeau d'anniversaire, je l'aurai revendu sans pitié.
Pas grand-chose à ajouter, sinon David va sa fâcher tout rouge et Naekof risque de me faire la gueule pendant six mois. ^^

Ah bin encore un grosblog qui va être laissé à l'abandon alors qu'il s'annonçait super

Citation :
Le 2011-12-04 23:42, Jika a écrit :
* Rayman contre les Lapins Crétins.
Sympa. Le jeu manque d'ambition et pas mal de mini-jeux sont répétés à outrance, mais le jeu a un humour qui fait mouche.

Oui, c'est ça. Enfin je serais plus critique : j'ai vraiment trouvé le jeu très limité, manquant énormément de finition à tous les niveaux (menus, habillage, modes de jeu, optimisation de la wiimote ...). Seuls les niveaux de tir sur rails m'ont vraiment amusé et je pense que le jeu a surtout eu bonne presse grâce à son humour. Bon il faut dire que j'y ai joué assez tard (après Warioware Smooth Moves) alors que c'était un des jeux de lancement.

Citation :
* Pain.
Enorme déception. (...) Un gros flop pour ma part, malgré l'enthousiasme de Marcus sur Nolife qui m'avait donné envie d'y jouer.

Pareil
Et on est nombreux dans ce cas. Le même phénomène s'est produit avec Wii Music. Il est trop fort ce Marcus ^^

  Voir le site web de Sebinjapan
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 12:13
Oui enfin ça se voit quand même vite que le concept de Pain est très limité. Bande de naïfs, va !
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Jika
Pixel planétaire


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 13:12
En même temps, j'avais pris Pain à 1 ou 2 euros en promo, donc ca va...

Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22759
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 14:14
Alerte orange : risque de calembours pourris sur les 15 prochains posts.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2011
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 14:52
Etant devenu père pour la première fois en 2011, mon temps de jeu s'est considérablement réduit. J'ai quand même trouvé le temps de jouer à...

Dead Space 2 : plus bourrin que le premier, a-t-on pu lire à droite à gauche. Dans ce cas, c'est du bourrin très réussi. Je trouve quand même que dans les niveaux de difficulté max, il vaut mieux privilégier les embuscades et approches méthodiques sous peine de mort assurée. Au concours de zizi contre le premier, je ne me prononce pas, c'est différent mais pas moins bon pour autant.

Frog Minute : un truc sur iPhone torché par Grasshopper pour récolter des fonds pour La Croix Rouge suite au séisme de mars. On chope des insectes qu'on file à bouffer à des grenouilles... sans grand intérêt sauf quand on a cinq minutes à tuer.

Alan Wake : comme dit dans le topic consacré, j'ai aimé l'ambiance et le gameplay mais je n'ai pas accroché à l'histoire. J'ai récemment fait le premier DLC et j'ai eu exactement la même impression : ambiance prenante, ça se laisse bien jouer mais rien à faire, je n'arrive pas à m'intéresser à cette histoire sans queue ni tête.

Don't take it personally... : le nouveau gratuit de Christine Love, toujours aussi bien écrit mais un peu moins ludique que le précédent. Limite BD ou roman interactif mais en même temps, le thème des réseaux sociaux ne fonctionneraient pas sur un support hors écran. Ça me va.

American McGee's Alice et Alice Madness Returns : Alice MR n'est pas le jeu du siècle, ni même le jeu de l'année mais qu'importe, c'est un jeu qui m'a parlé pour tout un tas de raisons personnelles qui n'ont pas leur place ici... J'ai profité de l'occasion pour faire AMG Alice qui malgré sa jouabilité perrave est un titre suffisamment hypnotique pour aller au bout.
_________________

Si loin une roue


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-12-05 17:03
Citation :
Le 2011-12-05 14:52, camite a écrit :
Don't take it personally... : le nouveau gratuit de Christine Love, toujours aussi bien écrit mais un peu moins ludique que le précédent. Limite BD ou roman interactif mais en même temps, le thème des réseaux sociaux ne fonctionneraient pas sur un support hors écran. Ça me va.

Ah je l'ai oublié, je l'ai fait aussi celui ci. Sympa même si son expérience précédente (Digital) me plaisait beaucoup plus, pas parce qu'il y avait plus d'interractivité mais surtout parce que le sujet me parlait plus.
Est-ce qu'elle projette la réalisation d'un 3ème jeu ?

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Discussions & Débats » » Votre bilan 2011

86 messages • page
12345




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)