les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #14 - La plateforme en tant que vecteur de l'Art ?
16 messages • page
1
Auteur #14 - La plateforme en tant que vecteur de l'Art ?
Eugène SaColeco
Agitateur de pixels


Inscrit : Dec 01, 2010
Messages : 39
De : haut-débat land

Hors ligne
Posté le: 2011-06-30 20:05
"Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoir ! Bonsoir et bienvenue dans ce nouveau numéro de "On refait le gromatch !", toujours en exclusivité sur Grooooooooooooooospixels !

Cette semaine, une thématique très simple : "Le jeu de plateforme est-il le genre idéal pour un titre à vocation artistique ?".

En effet, la plupart des jeux avec une forte connotation artistique sont des jeux de plateforme. Que ce soit avec Braid ou Limbo , ou avant avec Another World , les grands jeux de plateforme dits "arty" ne manquent pas.

Aloooooooooooors, est-ce une coïncidence ?
Est-ce que le jeu de plateforme et ses codes représentent le cadre idéal pour expérimenter, pour délivrer un message ou alors pour avoir une vraie dimension artistique ?
Ou alors est-ce que ce bon vieux Eugene a encore consommé trop de substances illiiiiiiiiiiiicites ?

Allez, c'est parti, encore une fois, on reeeeeeeeeeeeeefait le gromatch !"

  Voir le site web de Eugène SaColeco
darklinux
Tout petit pixel


Joue à Starcraft II , Unreal Tournament III ; Battlefield Bad Compagny

Inscrit : May 14, 2011
Messages : 42
De : Paris

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 06:25
La plateforme est avant tout un gameplay et un style de jeu typiquement 2D ...les SMB , Sonic , Ghoul ' s N' Ghost sont une forme d ' art en soit du fait du travail de l ' animation et de la dramaturgie qui implique le joueur

_________________

Image


  Voir le site web de darklinux
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 10:10
Pour ma part, je vois deux raisons pour lesquelles il y a un plus grand nombre d'étiquettes "artistiques" collées à des jeux de plate-forme.

1. Je pense que l'expression artistique propre (et exclusive ?) au média qu'est le jeu vidéo est en grande partie véhiculée par l'interaction entre le joueur et le jeu, par les actes du premier au sein des possibilités offertes par le second. Le jeu de plate-forme (au sens large), dans lequel le joueur est plus acteur que spectateur, se prête donc bien à ça. Vous allez me dire que cette réflexion s'applique à plein d'autres genres de jeux (FPS, shmup, baston, music-game ...) mais je vous répondrai (peut-être à tort) que ces autres genres sont enfermés dans des conventions de gameplay qui se prètent moins bien à une expression pseudo-artistique.

2. Les jeux plus axés sur la narration et/ou la contemplation, prennent le risque d'être comparés avec d'autres médias : le cinéma, la littérature ou la peinture par exemple, qui sont mieux acceptés en tant qu'expressions artistiques. Et la comparaison ne joue bien souvent pas en faveur du jeu-vidéo. L'intrigue écrite par Russell Lees dans Dark Eye est fantastique, mais est-ce à la hauteur d'une "vrai" histoire de Poe ? La musique composée par Jack Wall dans Myst IV avec l'aide de Peter Gabriel est bien cool, mais vaut-elle un album de la collection Realworld de Peter Gabriel ? La mise en scène et l'histoire de Heavy Rain sont bien chouettes, mais est-ce que ça vaut un grand classique hollywoodien un téléfilm passant en deuxième partie de soirée sur RTL9 ?
Le jeu de plate-forme lui n'est pas aussi facilement comparable avec un autre média, il a donc moins de mal à sortir du lot.

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30564
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 13:41
Vous entendez quoi par art ? parce que le jv à la base en est un. Après je vois pas pourquoi le jeu de plateforme en serait un plus particulièrement.

Si je voulais être mauvaise langue je dirai que le jeu de plateforme est le jeu le plus simple à programmer vu qu'il faut juste gérer 2 direction et un bouton saut. ^^ Donc évidemment certains sont tentés d'habiller leur jeu avec une atmosphère particulière. Mais de là à dire que c'est de l'art....



_________________

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 14:18
Citation :
Le 2011-07-01 13:41, RainMakeR a écrit :

Vous entendez quoi par art ? parce que le jv à la base en est un.
Pas du tout, les jeux vidéo à la base, attention au scoop, c'est du jeu. Va demander au créateur de Pong si à l'époque il pensait être en train de faire un jeu basé sur une technologie nouvelle ou bien si il étaient en train de réaliser une œuvre d'art. Comme toute activité créative, la création de jeu est potentiellement de l'art, mais ça n'en est pas automatiquement.

Maintenant la question du genre plateforme avec l'art, peut être que c'est lié à des questions de moyens. Faire un jeu en partant d'emblée avec une intention artistique c'est prendre un risque qui ne sera pas forcément du goût de l'éditeur, difficile d'être totalement libre quand on travaille sur un projet qui implique une armée de programmeurs, designers, musiciens en plus de marketeux soucieux de la garantie du retour sur investissement. De plus l'art étant par nature une démarche très personnel, il est plus facile de s'exprimer sur des petits projets que l'on peut contrôler de A à Z. Le genre plateforme est devenu assez facile d'accès techniquement et financièrement, c'est un genre reconnu qui trouvera facilement une cible, donc ça me parait tout à fait envisageable qu'il soit un bon choix pour des créateurs qui désirent axer leur jeu sur un parti pris.

Citation :
La plateforme est avant tout un gameplay et un style de jeu typiquement 2D ...les SMB , Sonic , Ghoul ' s N' Ghost sont une fomr d ' art en soit du fait du travail de l ' animation et de la dramaturgie qui implique le joueur
Par contre là je ne suis pas du tout d'accord, SMB, Sonic et compagnie pour moi ce n'est pas l'art. Le genre plateforme, tout comme les jv, n'est pas une forme d'art en lui même.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30564
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 20:09
bah je vois pas pourquoi ça serait pas un art. Ca en est un tout comme le ciné, la bd, les mecs qui s'appellent Martial (les martiaux) etc.....

Après si c'est de l'Art comme la photo, peinture etc.... ça c'est clair que non. C'est du divertissement, mais bon en même temps je pense pas que y'ait d'art mineurs non plus

Edit: si la danse, j'aime pas la danse. J'aime que la breakdance en fait ^^

_________________

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 20:30
Comme la pêche et la chasse? L'art équestre, l'art de vivre aussi. Ah non j'ai trouvé: Art of Fighting.

petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9970
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 21:30
L'Art lui-même est suffisamment difficile à définir pour qu'on en fasse un sujet de discussion philosophique.
Le statut du jeu vidéo vis-à-vis de l'Art peut donc difficilement faire consensus... et ça peut faire dériver le débat d'Eugène qui est centré sur le genre plate-forme.

Les aspects picturaux des jeux de plate-forme peuvent avoir une prétention artistique, comme n'importe quelle production graphique. Mais ça peut être mis au service d'un jeu indigent, au gameplay nul à chier, dont la dimension "artistique" est alors très discutable.

D'un autre côté, pondre un concept ludique réussi, même sans création picturale, est-ce les partisans du jeu d'Art appelleraient ça de l'Art ?

  Voir le site web de petitevieille
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-07-01 22:05
Pour moi l'art ne se trouve pas dans le gameplay, sauf si celui-ci s'inscrit directement dans une dans une démarche symbolique. Par exemple le gameplay d'un Mario ou d'un Sonic n'a rien de symbolique ou métaphorique, il est terre à terre: on court, on saute en appuyant sur les touches adéquates. Je pense que le côté artistique d'un jeu de ce type ne pourra s'exprimer que par les choix graphiques et musciaux. Pour commencer à pouvoir qualifier de démarche artistique un gameplay classique de plateformer il faut qu'il soit intentionnellement détourné de sa fonction usuelle.


Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2011-07-02 18:51
Je pense que le Jeu vidéo est un artisanat qui a besoin d'artiste pour exister. (au même titre que la mode par exemple)

La question c'est, dans quel genre de jeu, ces artistes peuvent le mieux s'exprimer. Dans la plate-forme (le terme "plate-forme" lui même semble investi de sens, c'est intéressant à signaler) pas plus que dans l'aventure/action par exemple mais plus que dans FIfa ou burnout. (je dois quitter le boulot, j'étayerait mon argumentaire plus tard)

Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-07-02 18:58
Citation :
Le 2011-06-30 20:05, Eugène SaColeco a écrit :
Que ce soit avec Braid ou Limbo , ou avant avec Another World , les grands jeux de plateforme dits "arty" ne manquent pas.


Braid, Another World et même Limbo ne sont pas des jeux de plate-forme (même s'ils en ont l'apparence). Ce sont des jeux d'aventure et d'énigmes.

Je suis un peu étonné par la question soulevée par le débat car je trouve au contraire que le jeu de plate-forme est un des genres les moins étiquetés art (avec d'autres genres comme le jeu de course ou de sport, ou bien tous les jeux d'action). Les jeux considérés comme de l'art, c'est plutôt des jeux d'aventure et d'énigme justement (les Myst, Ico ou Shadow of the Colossus, Shenmue, Heavy Rain...). Bref: les jeux vidéo les plus narratifs et les moins axés action ou dextérité (ni même tactique, je n'entends jamais parler de RPG considérés comme de l'art par le public profane), ou alors vaguement interactifs (avec usage de QTE ou équivalents).
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9685
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2011-07-07 12:30
Je pense que si le genre plateformes 2D (avec une composante aventure plus ou moins marquée) est si propice aux trips "arty", c'est parce que :

- Il s'agit d'un genre dans lequel le point de vue est imposé par le développeur. Contrairement aux jeux en vue subjective ou à la 3è personne, où le joueur regarde où il veut, quand il le veut, dans un jeu de plateforme 2D, il voit l'écran de jeu dans son intégralité, et de la façon dont l'a souhaité le designer. Plus facile de faire de jolies scènes quand on sait précisément où le regard du joueur se portera.

- Le rythme du jeu est lent, et propice à la contemplation. C'est d'ailleurs pour ça qu'on a des jeux de plateforme/réflexion qui se la jouent artistiques, et pas des jeux plus speed à la Sonic, ou même à la progression continue, comme dans un Mario. Les stages sont avant tout une succession de tableaux (tiens tiens).

- Les jeux de plateforme sont propices à une narration diluée dans le jeu lui même, à la différence des puzzle games où tout doit se passer par des cut scènes, par exemple.

- Enfin, parce que ça demande considérablement moins de moyens techniques que tout autre genre, tout en respectant les conditions énoncées ci-dessus.

Etant entendu que personnellement, un jeu comme Limbo a tendance à me repousser, parce que j'ai l'impression qu'on s'est attardé sur le côté arty en anticipant la hype faite à ce sujet, plus que sur le gameplay, et que j'ai été bien plus épatée par le ciel étoilé de Monster Hunter Tri qu'on n'est même pas censé regarder attentivement.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6295
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2011-07-07 17:56
Peut-être également qu'il y a dans la plate-forme une immédiateté et une simplicité de gameplay (attention, simplicité n'est pas synonyme de pauvreté, je précise) qui permet alors d'attirer l'attention du joueur sur autre chose que les commandes, notamment la mise en scène, les graphismes, l'ambiance...

C'est bête à dire, mais c'est mon ressenti : quand on n'a pas à se préoccuper de questions d'inventaire, de déplacement dans un monde en trois dimensions, de se demander quel bouton appuyer pour faire telle ou telle action, on finit par jouer de façon relativement mécanique et cela est parfait pour le vagabondage de l'esprit.

Quelque part, il y aurait une évacuation du gameplay à sa forme la plus simple -- afin que ça reste malgré tout ludique -- pour que l'on se concentre sur autre chose, de la même façon qu'un film peut choisir d'avoir des scènes d'action ou une histoire très convenue pour permettre de se concentrer sur autre chose.

  Voir le site web de MTF
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-08-21 16:29
Bon, tout mon message a disparu, merci Internet Explorer. En voici en gros le résumé, vous en excuserez svp les raccourcis :

- impossible de définir l'art ;
- pourquoi ces jeux font-il aussi l'unanimité dans la presse générale ? ;
- les jeux dont on parle sont bien des jeux de plateforme parce que les codes principaux et l'interaction de ces jeux se fondent bien sur la plateforme même s'ils y ajoutent effectivement (bien vu Rudolf) des éléments qui lui donnent un autre sens ;
- son accessibilité, qui est globalement demeurée constante depuis trente ans contrairement aux autres genres qui en bonne partie ont évolué vers toujours plus de complexité et de paramètres à gérer (il suffit de comparer une manette VCS avec son équivalent PS360 ou de penser aux shoot'em up). Et je pense que cette accessibilité est inscrite dans les gènes du genre ;

EDIT : Et encore un plantage...

- l'argument de Seb est aussi bigrement bien vu : le genre est uniquement vidéoludique, à l'exception des jeux d'enfants ;
- le genre est déjà très ancien, vécu et analysé depuis longtemps par les créateurs lorsqu'ils étaient encore simples joueurs, profondément imprégnés par des titres qui ont été considérés comme jeux majeurs par les gamers qui y ont sans doute puisé des outils conceptuels et créatifs dans la crétion de jeux plus "artistiques".

Au final, le genre est sans doute celui qui permet au mieux l'imbrication de tous les aspects qui composent un jeu vidéo : gameplay, musique, scénario, interactions, bruitages, ... et c'est cet aspect qui, à mon point de vue, permet de réaliser des "oeuvres d'art", c'est-à-dire des titres qui subliment leur média et lui permettent d'exprimer quelque chose d'universel ou en tous cas qui touchera profondément l'un de ses utilisateurs.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2020-05-25 23:31
Le jeu de plate-forme, vecteur de l'art ?

Réponse positive mon capitaine... à condition de soigner le game design de votre jeu... et pas vous contenter de faire du "design" tout court. Another World est l'exemple qui pique à mes yeux, mais vu qu'il parle à pas mal de monde, je n'y reviendrai pas. Flashback me paraît plus abouti dans la combinaison d'une imagerie intéressante avec un gameplay fouillé. Les oddworld sont superbes sur ce point, même s'il m'est arrivé de m'arracher les cheveux sur certains passages (notamment ceux où Abe doit appâter le bestiaire local, aux réactions pour le moins imprévisibles).

Mais oui, clair que d'une manière générale, la simplicité d'approche ludique du genre plate-forme se prête idéalement à toutes les expérimentations.

En fait, MTF résume tellement bien ma pensée dans son post que je n'aurais rien à rajouter de plus. Mais ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut s'abstenir de poster, non mais ! ^^

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30564
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2020-05-26 00:05
Apres je trouve que recemment beaucoup de jeux, pas que plateforme ont voulu se la jouer arty du coup c'est tres beau (ca depend des gouts) mais oublie de faire un jeu autour ...
_________________

Image



Index du Forum » » Gromatches » » #14 - La plateforme en tant que vecteur de l'Art ?

16 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)