les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive
1954 messages • page
1 ... 17181920212223 ... 98
Auteur Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7713
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-03-07 22:03
Citation :
Le 2012-03-07 14:16, Shenron a écrit :
Strategic Simulations est connu pour avoir réalisé The Settlers, Eye of the Beholder ou encore Neverwinter Nights,

Euh non en fait. The Settlers a été réalisé par Blue Byte, Eye of the Beholder par Westwood (mais édité par SSI, ça oui) et Neverwinter Night par Bioware.

Citation :
Il semble de toutes façons que les versions ordi soient meilleures et plus complètes, il n’y a donc pas de raison d’y jouer sur MD.

Oui, elles sont plus complètes (plus de classes de persos par exemple). Mais la version MD est différente, elle ne reprend pas les menus et la visualisation des versions micros (sauf pendant les combats). Est-ce une bonne ou une mauvaise chose, je ne sais pas trop. Le jeu m'attirait à l'époque, mais il ne m'est jamais tombé entre les mains quand j'avais un Amiga (par contre j'ai joué aux jeux ADD qui utilisaient le même moteur de jeu, comme "Death Knights of Krynn" par exemple).
Est-ce qu'un connaisseur pourrait confirmer quelle est la meilleure version de Buck Rogers et si ça vaut encore le coup de s'y lancer de nos jours ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-08 00:31
Ah oui, au temps pour moi, SSI était éditeur, et non pas développeur de ces jeux. Je corrige.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-09 09:52   [ Edité le: 2012-03-09 09:55 ]
Bugs Bunny in Double Trouble
Probe Entertainment + Climax + Atod - 1996




Sorti tardivement, ce jeu de plateforme dans lequel on incarne un Bugs Bunny en plein rêve, propose des stages basés sur différents concepts. Dans le premier niveau sélectionnable, il faudra par exemple s’arranger pour que Daffy, qui nous pourchasse, retourne des panneaux d’ouverture de chasse pour qu’ils soient à son effigie, mais sans le laisser nous toucher, ce qui retire de la vie. Si on s’éloigne trop, il nous perd de vue et il faut aller le chercher, mais s’il se rapproche trop on peut lui lancer un pot de glu pour l’immobiliser quelques instants. Les niveaux sont autant verticaux qu’horizontaux, mais bien balisés.

Dans le deuxième stage, il faut, dans une arène, se faire propulser dans les airs par un taureau, mais sans se faire toucher par l’avant, afin de ramasser des bâtons de dynamite qui flottent, attachées à de petits parachutes, et s’en servir pour ouvrir des galeries dans le sol. Une fois que c’est fait, on y descend afin de rassembler les différentes pièces d’un piège, tout en évitant les attaques des lions.

Le jeu ne m’a pas du tout enthousiasmée : certes, les graphismes sont pas mal, bien que les décors, si on regarde de plus près, fassent un peu cheap, et que certains sprites semblent recyclés d’autres productions (Le Roi Lion, Taz in Escape from Mars). Les animations sont soignées, les musiques sont honnêtes...mais il y a des soucis de gameplay. Les commandes ne sont pas très réactives, Bugs ayant une fâcheuse tendance à glisser en bout de plateforme avant de sauter. Le passage dans les galeries est très frustrant, pas parce que je suis restée bloquée (j’ai l’habitude), mais parce que le plafond est à peine plus haut que Bugs, ce qui l’empêche de sauter. On a vite fait de tomber sur un lion, et là, on est foutu : car il y a bien une période d’invincibilité après un coup, mais elle est plus courte que l’animation de Bugs quand il est touché, donc ça ne sert à rien. Drôle d’idée aussi de limiter la durée des sprints.

Bref, j’ai été très gênée en jouant à Double Trouble, et pas mal agacée aussi. En plus, je ne sais pas si c’est la faute de l’émulation, mais j’ai eu des clignotements insupportables pendant le deuxième stage. Il ne sent pas très bon, ce jeu, bien qu'ils s'y soient mis à 3 pour le pondre.

PLUTÔT MAUVAIS
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
gazza8
Pixel imposant


Joue à Castlevania Circle of the Moon

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 771
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-03-09 10:23
Citation :
Le 2012-03-09 09:52, Shenron a écrit :
Le passage dans les galeries est très frustrant, pas parce que je suis restée bloquée (j’ai l’habitude), mais parce que le plafond est à peine plus haut que Bugs, ce qui l’empêche de sauter. On a vite fait de tomber sur un lion, et là, on est foutu : car il y a bien une période d’invincibilité après un coup, mais elle est plus courte que l’animation de Bugs quand il est touché, donc ça ne sert à rien.


C'est très important ce genre de remarque, ça montre à quel point le gameplay de certains types de jeu peut être difficile à "parfaire".
Et on prend encore plus conscience de la qualité de certains éditeurs/développeurs (exemple : les jeux 100% Nintendo) qui réalisent toujours des jeux au gameplay sans ce genre de défaut. Imaginez les longues périodes de testing pour voir si tout est "fluide"... Et la rigueur suivie, tout au long de ces années. Une vraie marque de fabrique.

D'un autre côté, cela rend plus indulgent envers des studios qui n'ont pas les mêmes moyens (en particulier ceux qui réalisent leur premier soft) et qui sont susceptibles de "laisser trainer" des défauts, d'être moins rigoureux.
Je ne mets pas pour autant ceux énoncés par Shenron sur Bugs Bunny dans cette catégorie, car ça a l'air objectivement "abusé", mais je pense à de nombreux autres titres qui se font sans doute "casser" un peu vite.

C'est surement par déformation professionnelle que je m'étale sur ce sujet (je fais, entre autres, du développement informatique depuis plusieurs années), mais je suis assez sensible à la rigueur qu'il est possible (en fonction de nombreux paramètres souvent inconnus des utilisateurs finaux) d'investir dans la conception d'une application numérique (comme un jeu vidéo)
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-12 21:06
Burning Force
Namco - 1991




Burning Force est un shoot qui ressemble fortement à Space Harrier. L’héroïne chevauche un jet ski sur aéroglisseurs qui ne peut pas voler, on a donc seulement à se diriger vers la gauche et la droite pendant les deux premier stages de chaque niveau. Dans les deux derniers, par contre, à savoir celui du boss et le stage bonus, on est aux commandes d’un vaisseau, et là ça devient vraiment du Space Harrier. On dispose d’un tir de base upgradable, d’un nombre limité de missiles qui font office de Smart Bombs, et le bouton C doit permettre d’utiliser des objets, mais je n’en ai pas vu l’utilité. Le jeu compte au total six niveaux, et ne semble pas très difficile, puisqu’en un crédit j’en ai terminé 2. Les crédits sont illimités, et en cas de Game Over on reprend au stage de son choix.

Burning Force est à déconseiller aux épileptiques : les couleurs incroyablement criardes, les motifs du sol et l’animation très fluide ont un côté hypnotique qui rend rendent compliqué les longues sessions. Les musiques par contre sont excellentes. Les commandes répond au quart de poil, on a juste parfois un peu de mal à juger les collisions avec les projectiles. De toute évidence, la réussite passe par l’apprentissage par cœur des patterns d’ennemis. Bref, le jeu est moche, mais sympa, mais moche quand même (par contre la boîte est super jolie).

MOYEN
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7713
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-03-13 15:17
Burning Force est pas mal. J'aime beaucoup Space Harrier, et donc Burning Force aussi.

A noter qu'on peut également modifier sa vitesse dans les 2 premières phases, ce qui permet de passer devant ou derrière certains ennemis qui nous foncent dessus, et de sauter plus ou moins haut pour attraper des bonus quand on passe sur des tremplins.

Je ne pense pas que le bouton C serve à utiliser des objets, ni qu'il soit utilisé tout court. Normalement le jeu ne nécessite que 2 boutons (Mame dit qu'il y en a 3 mais le flyer japonais ne montre que 2 boutons).

Évidemment, l'arcade (émulé sans problème sous Mame) est à privilégier, même si la conversion MD est assez honnête.

  Voir le site web de Sebinjapan
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-13 23:14
Dans les options de Burning Force, c'est pourtant bien marqué "C : Item". Bah.

Allez, ce soir on termine les jeux cartouche en B :

Bulls vs Blazers and the NBA Playoffs
EA - 1991
Bulls vs Lakers and the NBA Playoffs
EA - 1992





Ces deux jeux de basket sont sensiblement identiques, en dehors des équipes présentes et des stats des joueurs. Il s’agit de jeux à mi chemin entre l’arcade et la simulation : il n’y a que deux boutons d’action en attaque, et trois en défense, mais les règles du basket sont appliquées (temps dans la raquette, reprise de dribble, etc). L’action est assez lisible, grâce à la grosse étoile qui entoure le joueur contrôlé, même s’il faut un temps d’adaptation. L’ambiance est sobre mais les graphismes sont plutôt bons. Il est possible de jouer à deux, de disputer un seul match ou une saison complète, et on dispose de deux types de contrôles, arcade ou simulation, mais je n’ai pas vu de différence. Le jeu avait reçu de bonnes notes à l’époque, et il n’a pas l’air mal. Il marque surtout le début de la manie d’EA de produire des mises à jour annuelle de ses jeux de sport.

ASSEZ BIEN, peut être mieux pour les amateurs.

Demain, on passe au Mega-CD !
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
gazza8
Pixel imposant


Joue à Castlevania Circle of the Moon

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 771
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-03-14 10:42
Citation :
Le 2012-03-13 23:14, Shenron a écrit :




Ah ces jaquettes ! Ah ces joueurs, ces maillots qui m'ont fait rêver il y a 20 ans

Le jeu (1991 et 1992) est clairement un des meilleurs (le meilleur) jeu de basket à l'époque de sa sortie, seul Tecmo NBA sur Super Nes lui tient la dragée, avec un gameplay et une réalisation et une base de données (équipes, joueurs, stats) très similaires.
L'équilibre entre simu et arcade est à mon sens presque parfait : il y a assez de réalisme et de manipulations (tactiques, actions possibles) à connaître pour ne pas s'ennuyer tout de suite, et ça reste accessible pour marquer, bien défendre et prendre du plaisir rapidement.

Comme c'est du EA, et pour avoir beaucoup joué à tous ces titres, je dirais que cet équilibre rejoint celui des premiers FIFA (94, 95), NHL (94, 96), NBA Live (95) et même Rugby 95.
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
gazza8
Pixel imposant


Joue à Castlevania Circle of the Moon

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 771
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-03-14 10:43   [ Edité le: 2012-03-15 09:56 ]
Citation :
Le 2012-03-13 23:14, Shenron a écrit :




Ah ces jaquettes ! Ah ces joueurs, ces maillots qui m'ont fait rêver il y a 20 ans

Le jeu (1991 et 1992) est clairement un des meilleurs (le meilleur ?) jeu de basket à l'époque de sa sortie, seul Tecmo NBA sur Super Nes lui tient la dragée, avec un gameplay, une réalisation et une base de données (équipes, joueurs, stats) très similaires.

L'équilibre entre simu et arcade est à mon sens presque parfait : il y a assez de réalisme et de manipulations (tactiques, actions possibles) à connaître pour ne pas s'ennuyer tout de suite, et ça reste accessible pour marquer, bien défendre et prendre du plaisir rapidement.

Comme c'est du EA, et pour avoir beaucoup joué à tous ces titres, je dirais que cet équilibre rejoint celui des premiers FIFA (94, 95), NHL (94, 96), NBA Live (95) et même Rugby 95.
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-14 21:17
Merci pour ces précisions, gazza8, c'est pratique d'avoir un amateur de sport sur ce blog !

Bakuden : Unbalanced Zone (CD)
Sony Music Entertainment - 1995





Ce qui est sympa avec le MCD, c’est qu’on découvre des ovnis, comme ce Bakuden, et dès l’écran-titre, on est fixé : 4 visages digitalisés (que je suppose célèbres) en noir et blanc, posés sur des corps dessinés au crayon gras et à peine animés, chantent le titre du jeu en choeur. Ça dure 2 minutes faciles, et on se demande déjà à quoi on est en train de jouer.

En fait, il s’agit d’un dessin (pas trop) animé et (vaguement interactif). Les 4 messieurs de l’écran titre débarquent, vêtus d’une toge, dans la chambre d’un adolescent, occupé à jouer à la console, et blablatent pendant 5 minutes. Puis on prend la main, et on a le choix entre 5 actions : 5 sont fatales au héros, la dernière permet de continuer, mais un mauvais choix n’a aucune autre conséquence qu’une animation rigolote. On peut donc se servir de ses yeux, de ses poings, d’un objet, de sa bouche ou donner sa langue au chat. Une fois la bonne action accomplie, le héros se fait kidnapper par les 4 bonshommes, et emporter vers la “Unbalanced Zone”, qui est une succession de petites épreuves où la narration prend une place importante. Dans la première, le garçon atterrit sur la tête du chef d’une tribu cannibale, qui du coup le prend pour un dieu. Mais en se promenant dans la jungle, il marche sur la queue d’une bête sauvage, et il faut lui échapper, en choissant la bonne action. Et ainsi de suite.

Le style graphique naïf/je m’en foutiste du soft est déstabilisant mais pas désagréable, d’autant que l’esthétique fait très dessin animé, malgré l’animation minimaliste. Par contre tous les dialogues sont doublés, sans que qui que se soit ne semble être posé la question de faire un minimum de synchro labiale. Le jeu est très bavard, bourré de courts loadings, et on ne prend que très rarement la main. Le jeu se veut humoristique, parfois ça marche, mais le plus souvent pas vraiment, en tout cas pour ce qui est des gags visuels. Certainement un nouvel exemple de décalage culturel, mais le rythme apathique du jeu ne pousse pas vraiment à persévérer.

MEDIOCRE dans le doute.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-03-15 09:33
Un jour, je vous parlerai de la série NBA Playoffs de EA, car ca a marqué l'histoire de la Megadrive.

Avec dans un premier temps Lakers vs Celtics, Bulls vs Blazers ou Bulls vs Lakers, puis Team Usa Basketball dans la foulée (uniquement dédié au tournoi olympique de 1992), puis Nba Showdown, le véritable premier épisode de NBA Live (95, 96, 97 et 98 mais seulement aux USA).

Le basket et la MD, c'est une grande histoire d'amour...

Et mine de rien, le développement de EA (et sa branche EA sports) est trés lié à celui de la MD et de sa popularité aux Etats-Unis. Ce qui explique aussi en quoi le non-soutien de EA à la Dreamcast a été un énorme coup dur pour Sega... Et ce qui explique pourquoi Sega a lancé sa propre branche de Sports (Sega Sports) sur DC, avec le studio Visual Concept et la fameuse série NBA 2K (et NFL 2K également).

L'effet papillon, quoi...

gazza8
Pixel imposant


Joue à Castlevania Circle of the Moon

Inscrit : Oct 20, 2005
Messages : 771
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2012-03-15 10:18
Citation :
Le 2012-03-15 09:33, Jika a écrit :
Un jour, je vous parlerai de la série NBA Playoffs de EA, car ca a marqué l'histoire de la Megadrive.

Avec plaisir !

Citation :
Le 2012-03-15 09:33, Jika a écrit :
Ce qui explique aussi en quoi le non-soutien de EA à la Dreamcast a été un énorme coup dur pour Sega...

Pourquoi ce non-soutien ?
_________________

nicocasel.net


  Voir le site web de gazza8
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-15 23:04
J'imagine que EA, après l'échec de la Saturn et la réussite de la Playstation, a davantage vu son intérêt de développer sur la console de Sony, plutôt que de s'embêter à convertir des jeux sur une console qui risquait de na pas marcher.

En parlant de console qui n'a pas marché...

Black Hole Assault
Micronet - 1993




Black Hole Assault est un jeu de combat, dans lequel on incarne des robots, pour sauver l'humanité qui se retrouve réduite à ça pour sauver sa peau. Je ne vous détaillerai pas le scénario, qui prend pourtant bien le temps de se développer à coups de "dessins animés" qui feraient passer Bakuden pour un Ghibli, et je ne vous parle même pas du doublage américain tout pourri.

Dans le mode histoire on affronte tour à tour différents robots sur différentes planètes et satellites, où la gravité varie, influençant la hauteur des sauts et la vitesse des déplacements. Avant chaque combat on a le choix entre deux robots, qui ne se différencient pas beaucoup et pour cause : en dehors de deux coups spéciaux, dont un dont je n'ai pas compris la manip, ils ne disposent que d'un coup de poing, un coup de pied et une choppe. Ah si, ils ont aussi un coup sauté, et un dash. Qu'est ce que vous voulez faire avec ça ? Et vous ne savez pas la meilleure : si on recule, on tombe ! Non mais n'importe quoi !

Les ennemis ont un design... original, mais sont grossièrement dessinés, et eux aussi ne disposent que de trois coups. L'animation est lamentable, ce qui rend les combats aussi drôles que pathétiques. Non, plus pathétiques en fait. De toute façon le jeu est globalement moche, en dehors de quelques arrières plans réussis, et la qualité des digits sonores. Reste à saluer l'effort de mise en scène, la présence d'un mode deux joueurs, d'un mode tournoi et d'un tuto.

NUL

_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Spelunky, Metro LL

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 29142
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-03-16 13:38
En fait des versus avec des robots mais qui serait bien ca existe pas nan ?
_________________

Image


Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2012-03-16 17:12
@gazza8 : plus d'infos sur le clash EA/Sega.

"Electronic Arts was one of the notable developers that ending up did not publish games for the Dreamcast. Although EA had long supported Sega's earlier consoles, and this partnership has been attributed to EA's emergence as one of the dominant players, it had suffered losses from the Sega Saturn and its premature discontinuation.

During negotiations, EA was irked by Sega's indecision over hardware, including which graphics chipset and whether to include a modem. One EA executive said "there was a push from Sega, which was having cash flow problems, and they couldn't afford to give us [EA] the same kind of license that EA has had over the last five years. So EA basically said, 'You can't succeed without us.' And Sega said, 'Sure we can. We're Sega.'

There was disagreement between Sega and EA over sports games. EA knew that hardware manufacturers were at risk when launching a new console, and would use such situations to EA's advantage. EA's then-president Larry Probst (a close friend of Sega's Stolar) noted wide competition to EA's sports franchises and wanted five year exclusive rights for EA to be the only sports brand on Dreamcast. However Sega America's president Bernie Stolar had a strategic plan that included Visual Concepts (a company that Sega purchased for $10 million) as a key element for the Dreamcast,[10] and Stolar believed that Visual Concept's upcoming NFL title would be superior to EA's Madden NFL series. Sega offered to lower the royalty rates that EA would pay for publishing its titles on the Dreamcast but Probst would not budge on the exclusivity deal."


A présent la hache de guerre est enterrée... Sega distribuant les jeux EA au Japon.

http://www.sega-mag.com/Sega+rejoint+Electronic+Arts+sur+Origin-news-3671.htm

@Rain : les Virtual On sont de bons jeux de combat avec des robots. Mais vi, c'est un peu une exception...

Amindada
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1035760 pts.

Inscrit : Feb 02, 2006
Messages : 2388

Hors ligne
Posté le: 2012-03-16 17:37
Citation :
Le 2012-03-16 13:38, RainMakeR a écrit :

En fait des versus avec des robots mais qui serait bien ca existe pas nan ?


Il y en a un sur dreamcast mais j'ai oublié le titre, il me semble que c'est Shenron qui avait écrit le test d'ailleur pour grospixels.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9648
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2012-03-16 18:04   [ Edité le: 2012-03-16 21:46 ]
Exact, il s'agit de Kikaioh / Tech Romancer, il est super mais ne tape pas dans la même catégorie qu'un jeu 2D classique. Sinon il y a des jeux Gundam, et les Megaman Power Battle en arcade qui m'ont l'air corrects.

Et puisqu'on est dans les robots, le bon jeu du WE tape en plein dedans :

Bari-Arm (US : Android Assault)
Human - 1993




Bari Arm est un shoot horizontal de facture classique, et un peu sous influence, car il ressemble pas mal à Thunderforce III ou Gate of Thunder. Dans une guerre entre le bien et le mal (en gros), on dirige comme d’habitude un vaisseau ultra-sophistiqué qui seul pourra venir à bout de la menace etc. La jouabilité est simple comme bonjour, puisqu’on ne se sert que d’une touche pour modifier la vitesse du vaisseau, et une pour tirer. On peut changer d’arme (de 4 types) en ramassant le bonus adéquat, et gonfler la puissance des tirs, mais aussi du vaisseau : au niveau 4, l’astronef se transforme en un mecha ultra classieux, qui permet de se faire toucher une fois sans mourir. Lorsqu’on relâche le bouton de tir (qui dispose d’un turbofire), on charge une jauge (jusqu’à 3 niveau) qui permet de lancer un tir dévastateur qui dépend du type de tir possédé et de la puissance possédés.

Le jeu a fait l’objet de beaucoup de soin : l’intro est très jolie, et les graphismes sont très chouettes, grâce en particulier à des décors très fins, détaillés et pleins de couleurs. L’animation et le scrolling sont fluides, et le premier stage s’étale même sur deux écrans de hauteur, tandis que le scrolling du deuxième est vertical. Les musiques sont de qualité CD, et sont réussies, même si je les aurai préférées plus “rock”.

Le premier stage n’est pas difficile, mais ça se corse dès le deuxième, avec quelques pièges à base de parois à éviter et d’ennemis qui arrivent du haut de l’écran sans prévenir. Si le respawn est immédiat quand on perd une vie (et on ne part pas à poil), on repart au début du niveau en cours quand on perd un continue. Bref, Bari Arm est classique, mais semble tout faire bien, une valeur sûre donc.


_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7713
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2012-03-16 21:30
Tech Romancer est très chouette. Cyberbots se défend bien aussi.
Gundam Wings sur Snes est vraiment très très bien pour le support (réalisation d'enfer et système de jeu qui incorpore plein de trucs "modernes").
Je n'y ai jamais joué mais les Zero Divide avaient bonne réputation sur PS1.
Sur PC, One Must Fall 2097 était un hit.
Je ne l'aimais pas du tout, mais Metal Masters sur Amiga avait ses fans.

Bon, moi j'aime pas trop les jeux de baston avec des robots, mais objectivement, il y en a des biens.

  Voir le site web de Sebinjapan
Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2317

Hors ligne
Posté le: 2012-03-17 20:00
On peut rajouter les Custom Robo (N64, GBA, NGC et DS quand même, mais toujours inédits chez nous) et Gotcha Force (NGC) apparemment.
_________________

Sur SensCritique
Moi, je(u video)


  Voir le site web de Simply Smackkk
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2012-03-17 20:34
Citation :
Le 2012-03-16 21:30, Sebinjapan a écrit :

Je ne l'aimais pas du tout, mais Metal Masters sur Amiga avait ses fans.



Je fais partie de ces fans! METAL MASTERS avait de génial la possibilité (comme Front Mission dans un autre genre) de bousiller les différentes parties du corps avec pour conséquences certains handicaps. Le gain de crédit permettait d'acheter des parties de corps plus puissantes et visuellement différentes. Le look de notre robot évoluait donc de combat en combat. Le jeu à 2 joueurs était jouissif. En revanche, c'est " à l'ancienne" : rigide et lent... mais ce sont des robots!
_________________

Ca passe, ca paaaaaasssssee, p'tain, ça passe pas...


  Voir le site web de stan w d

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Shenron : exploration du romset Megadrive

1954 messages • page
1 ... 17181920212223 ... 98




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)