les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Gromatches » » #03 - Faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo ?
62 messages • page
1234
Auteur #03 - Faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo ?
Eugène SaColeco
Agitateur de pixels


Inscrit : Dec 01, 2010
Messages : 39
De : haut-débat land

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 17:37
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bonsoooooooir !
Bienvenue dans notre troisième numéro de "On refait le Gromatch !"

"Faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo ?", voilà la question que mon grand ami Pascal Progear me posait pas plus tard qu'hier au détour d'un couloir de la rédaction. "Tu comprends Eugène, des jeux gratuits, il y en a à la pelle sur le net. Pourquoi irais-je enrichir les grosses boîtes qui, plus que jamais, ne pensent qu'à s'en mettre plein les fouilles à coups de suites innombrables, de prix honteusement élevés, de DLC scandaleux et de rééditions totalement indigestes ? Ces voleurs ne méritent pas mon argent !"

Explosion du free-to-play et du dématérialisé, jeux entièrement gratuits, émulation, piratage... Est-il, en 2011, encore raisonnable de payer un jeu vidéo ? Pascal a-t-il raison de se moquer de moi lorsque je confesse avoir acheté Pitfall pour ma XBox 360 ? Y a-t-il un moment où il faut tout simplement cesser de mettre la main à la poche ? A vous de me le dire !

Allez, c'est parti : on reeeeeeeeeeeeeeeeefait le Gromatch !

  Voir le site web de Eugène SaColeco
JiPé
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 5232
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 17:47
Citation :
"Faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo ?"

C'est mieux si on veut des nouveautés, oui ^^

Disons que hors émulation qui est une pratique de niche (c'est fou le nombre de joueurs moyens que je connais qui ignorent complètement l'existence d'émulateurs oO) les jeux flash gratos sont globalement bof malgré quelques Canabalt et Alien Hominid.
Ce qui est gratuit n'a pas coûté cher à produire et donc n'a pas pu se fabriquer sur une période suffisamment longue pour creuser le concept/univers.
J'achète mes jeux parce que c'est la garantie que des gens ont été payés pour se casser la tête dessus et proposer une bonne expérience.

J'ai une passion et si mon blé peut nourrir ceux qui la nourrissent
_________________

"D'accord Force Créatrice, vous vous chargez de la qualité, je prendrai soin de la quantité."


  Voir le site web de JiPé
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6293
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 18:16
Bien entendu qu'il faut payer, tout travail mérite salaire

Grossièrement parlant, et je n'étayerai pas ça ce soir car je suis claqué et que demain j'ai 4 heures de version latine et que j'aimerai pouvoir dire aere monumentum exigi perennius ("J'ai érigé un monument plus durable que l'airain"), mais ne pas payer pour jouer, c'est se contenter de lire les affiches dans le métro alors qu'on pourrait s'acheter un bon bouquin...

Après, y'a la question du piratage qui viendra tôt ou tard, mais je ne m'embarquerai pas là-dedans maintenant
_________________


  Voir le site web de MTF
Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 18:28
Tout dépend des jeux que l'on cherche, l'offre libre, gratuite et légale est très différente des gros jeux commerciaux. J'avoue que j'ai énormément de mal à sortir de l'argent pour des petits jeux style casse brique, ou genre casual pour smartphone etc... la différence de qualité avec l'offre libre et gratuite est trop légère, même si c'est 2 ou 3€, on peut souvent trouver l'équivalent en libre. Un truc développé en une semaine par 1 ou 2 personnes, je ne paie pas pour ça. Surtout que maintenant on se retrouve avec une offre pléthorique de petits jeux développés au lance pierre, qui se recopient tous (la mode des tower defense par exemple ou encore les 1500000 tetris like), il y a derrière beaucoup de ces jeux une paresse créative assez manifeste. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas des bons, et qu'aucun ne mérite d'être acheté mais avec une telle offre le tri est devenu plus que nécessaire.

Sinon pour les gros titres qui sortent sur console de salon ou sur PC, quant on voit combien coute le développement d'un jeu il me semble évident que sans rémunération ça ne peut pas fonctionner.

Citation :
Le 2011-01-06 17:47, JiPé a écrit :

J'achète mes jeux parce que c'est la garantie que des gens ont été payés pour se casser la tête dessus et proposer une bonne expérience.
Je ne serai pas aussi catégorique, si effectivement le développement de jeux élaborés et complexes nécessitent un investissement financier pour mener le projet à bien, le fait d'avoir payé son jeu n'est pas une garantie que le jeu est bon ou que les développeurs soient rémunérés à la hauteur de leur travail par l'éditeur (il y a tellement d'histoires de studios qui doivent se battre pour être payés). Bref payer est nécessaire mais ça ne garantit rien.

Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 18:42
Il y a déjà déjà de grandes lignes qui se dégagent de ces trois post.
J. ai une question pour Jipé, hormis ce que souligne Kimuji; l achat de jeux d occasions rentre t il dans ces même considerations ?
_________________

Image


JiPé
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 5232
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 19:08
Citation :
Un truc développé en une semaine par 1 ou 2 personnes, je ne paie pas pour ça.

Ca rejoint ce que je voulais dire.
Quand je parle de "garantie" (terme un peu fort peut-être), je veux dire que j'attends une espèce de "retour sur investissement" (comprendre, du plaisir) et que globalement, dans le circuit commercial classique, je n'ai rarement eu le sentiment d'être escroqué... au pire, déçu.

Parce que par exemple, dans mon boulot, si on me donne trois jours pour faire un film, ce ne sera pas la même chose que si on me paye une équipe d'animateur pendant un an (après dans les deux cas, je peux toujours faire de la merde c'est sûr mais en général j'évite ^^)

Disons que je me "méfie" plus d'un petit jeu en flash payant, que d'un jeu en boîte vendu en rayon. (peut-être à tort d'ailleurs)

Après, ouais... je me doute bien que certains intermédiaires doivent toucher plus que le programmeur qui a passé des nuits blanches sur le jeu mais une fois le jeu acheté, la répartition de l'argent que j'ai donné n'est pas de mon ressort.

Citation :
l achat de jeux d occasions rentre t il dans ces même considerations ?

Non hélas...
Enfin, je suis peut-être un peu naïf mais :
- l'occase a permis à un joueur de se faire du blé pour acheter un jeu neuf
- mon vendeur (un indé) marge plus quand je vais lui racheter le jeu en occase et survit grâce à ça
- mon vendeur est le lien entre l'industrie du jeu et moi (je n'aime pas acheter mes jeux hors boutique)
Et comme j'achète souvent en neuf (ça doit être du 50/50), je me dis que tout le monde est content ^^




_________________

"D'accord Force Créatrice, vous vous chargez de la qualité, je prendrai soin de la quantité."


  Voir le site web de JiPé
Al-Kashi
Tenace !!!
Score au grosquiz
 
1061720 pts.

Joue à The Great Ace Attorney Chronicles (PC) Into the Breach (PC)

Inscrit : Mar 12, 2004
Messages : 2097
De : Patrie de Nanarland

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 20:07
Evidemment qu'il faut payer pour jouer aux jeux vidéos : les PC et les consoles, c'est pas gratuit !

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9685
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 21:08
Faut-il payer pour jouer ? Techniquement non, l'offre gratuite légale est importante (il suffit de jeter un œil à l'émission Temps Perdu de Nolife, 5 ou 6 freewares présentés chaque semaine, je pense qu'il y a moyen de s'occuper une petite heure par jour si on accroche à l'un deux. Evidemment ce n'est pas la même expérience qu'un jeu vraiment commercial, mais certains titres PSN ou XBLA vendus 5 ou 10€ sont moins intéressants que ça.

Après, il y a l'offre gratuite, illégale mais "licite" : je parle bien sûr de l'émulation des vieilles machines. D'abord, parce que quelle autre possibilité a-t'on de tester un jeu dont m'a parlé sur Grospix ? Là, j'ai lu l'article de Laurent sur Mr Nutz, je veux l'essayer, rien de plus simple, je vais sur ebay, je guette jusqu'à ce qu'il y en ait un, j'enchéris et deux semaines plus tard, j'y joue ? Ok, j'ai acheté mon jeu, mais qui en bénéficie, à part Kevin9425roxxor et ebay ?

Il y a des jeux qui ont été réédités, sur la console virtuelle par exemple, mais si je comprends le confort qu'on puisse éprouver à jouer dans son canapé, sans lancer aucun logiciel dédié, je trouve les prix un peu exagérés (bien que, paradoxalement, je suis consciente qu'il y a un prix plancher en dessous duquel on ne peut pas vraiment descendre), et encore une fois, je ne rémunère pas les développeurs, mais uniquement Nintendo (je crois).

Et puis, si l'émulation illégale était aussi néfaste pour ceux qui proposent ce genre de contenus, elle ne serait pas tolérée. On ne peut pas dire que Planetemu soit un site underground quand même. Ne me dites pas que Sega ou Nintendo ne connaissent pas son existence.

Enfin, pour les jeux récents, évidemment qu'il faut les acheter en vrai. Neufs, si possible, quitte à attendre un peu si on estime que le jeu ne vaut pas le coup de le payer plein pot. Personnellement, je préfère payer mon jeu 35€ en Angleterre que 35€ d'occasion. Je ne condamne pas l'occasion pour autant : revendre ses jeux permet d'en acheter des neufs, c'est une façon de faire tourner la machine, et puis pourquoi ne pourrait-on pas revendre ses jeux comme un DVD ou un livre ? A ce titre, si j'avais su que EA avait déjà instauré son système de code à la con dans Fifa 11, je me serais abstenue.

Ceci dit, de plus en plus de joueurs trouvent tout à fait légitime de pirater ses jeux, même quand on a largement les moyens de se les offrir. J'ai déjà du justifier le fait de ne pas avoir fait flasher ma 360, et j'ai envoyé chier un collègue qui se vantait d'avoir acheté une R4 "parce qu'il avait déjà acheté la DS, il avait assez engraissé Nintendo comme ça".
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 21:31
Drôle de question, c'est un peu idiot, je ne vois même pas où il peut y avoir de débat. Ou alors si on veut un débat, autant tout regrouper: "faut-il payer pour voir un film?", "faut-il payer pour écouter de la musique?", "faut-il payer pour lire un bouquin ou une BD?", etc.
Bref, à moins de faire un débat général sur la pertinence de payer une oeuvre d'art, se poser la question uniquement pour le jeu vidéo me semble futile voire idiot. Ou alors à moins qu'on considère que le jeu vidéo est quelque chose d'honteux qui ne vaut pas le coup d'être payé par rapport à d'autres domaines artistiques (ce qui serait un peu étonnant de la part d'un site de jeux vidéo comme Grospixels).


_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 9969
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 21:44
Je crois que ce serait pareil dans tous les domaines : pour préserver un minimum de qualité, il faut donner des sioux.

La presse "gratuite", la télé truffée de pub, c'est de la merde.

Le jeu vidéo a déjà assez tendance à aller vers le caca, n'en rajoutons pas en demandant de la gratuité.
Je veux un jeu, je l'achète.

  Voir le site web de petitevieille
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10174
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 22:20
Citation :
Le 2011-01-06 21:31, Rudolf-der-Erste a écrit :
Drôle de question, c'est un peu idiot, je ne vois même pas où il peut y avoir de débat.

Le fait que tout le monde ne soit pas d'accord sur la question justifie à la base le débat. Quant à l'idée de tout regrouper, je la trouve saugrenue puisque ce serait oublier les spécificités du médium qui nous intéresse aujourd'hui - et qui détermine les avis parfois totalement uniques que je peux lire sur la question épineuse de l'achat de jeux vidéo.

Personnellement, ma réponse à la question est "Evidemment que oui ; je considère que tout travail méritant salaire, je mets la main à la poche pour tous les jeux vidéo payants qui me font envie".

Mais à côté de ça, j'entends des gens me dire qu'ils n'achètent rien et piratent tout - ceux-là, je les élude immédiatement, il n'y a rien à en tirer. Ceux qui m'intéressent davantage, ce sont les gens qui se trouvent entre ces deux positions tranchées, ceux qui naviguent entre le "j'achète tout" et le "j'achète rien" ; ceux qui vont m'expliquer, par exemple, que le jeu vidéo a une date de péremption, et qu'un jeu trop vieux, même intéressant, ne s'achète pas ou, du moins, ne s'achète plus pour tout un tas de raisons extrêmement subjectives et difficilement vérifiables - l'argent dépensé dans un vieux jeu ne profite pas au programmeur originel mais à une grosse multinationale avide de dollars, payer 3 euros un jeu de 1980 qui s'est déjà vendu sous mille formats auparavant n'a aucun sens, etc...

Mon idée est qu'en payant mes jeux, j'injecte de l'argent dans une industrie qui m'intéresse et donc, à ma façon, je l'aide à se développer. Peu m'importe où mon argent file, je ne peux de toute façon pas le savoir avec certitude. A choisir entre laisser cyniquement dépérir une industrie et la tenir à flot, je préfère jouer le rôle du consommateur honnête, quitte à me montrer un peu naïf.

Récemment, je discutais de la Game Room avec un pote qui me disait : "J'aime beaucoup Asteroids, mais faut pas déconner, je n'irai jamais dépenser 240 points MS dedans. Par contre, Sunset Riders, je veux bien." Qu'est-ce-qui explique une telle différence de traitement chez un joueur qui se dit autant intéressé par les deux softs ? Pour moi, Asteroids ou Sunset Riders, c'est le même combat : voilà deux jeux qui ont demandé du boulot à Atari et Konami à l'époque, qui en demandent aujourd'hui à Krome, et qui méritent donc tout autant d'être payés l'un que l'autre si tant est qu'ils intéressent le consommateur.

  Voir le site web de David
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 23:25
C'est marrant, toutes vos réactions, ça parait être une évidence de payer pour jouer ; à vous lire, personne n'a donc jamais piraté le moindre jeu de sa vie ?

C'est vrai ce mensonge ?

(oui, MTF, je suis là pour mettre un peu d'ambiance )

Et les DLC, donc, ça ne vous choque pas, pourtant, quand ce n'était encore qu'un concept, il y a eu de sacrées levées de bouclier sur ce forum à ce sujet !

Et l'abonnement à World of Warcraft, payer pour utiliser un jeu qu'on a pourtant acheté, pas de problèmes ? Et le Xbox Live Arcade payant en Gold, pas de soucis non plus ?

(Et les bornes Nintendo Playchoice où l'on payait du crédit temps, hein ? Hein ? Mmm ? C'était pas l'arnaque, ça ? ok c'est un peu HS)
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 23:28
Pour ce qui est de l'émulation j'ai une position assez radicale, en fait elle est la même que pour les droits d'auteurs, pour moi au bout de 10 ou 15 ans on ne devrait plus rien toucher au titre de la propriété intellectuelle. Pourquoi pourrait-on gagner de l'argent sans presque aucune limite de temps sur ses acquis? Actuellement c'est 75 ou 80 ans je crois... c'est absurde. Donc pour toute l'émulation des jeux jusque dans les années 90 je trouve illégitime de devoir payer des droits pour jouer (ce serait aussi amusant de transposer ça dans l'industrie du disque, le coup de pied au cul que ferait du bien au maisons de disque qui roulent sur leurs acquis au lieu de donner leur chance aux nouveaux artistes). Après reste le cout de revient, un serveur et une bande passante c'est pas gratuit, effectivement, ceci dit planetemu parvient à s'autofinancer à 100% grâce à la pub, alors des grosses boites comme Sony, Microsoft et Nintendo... Ils veulent sortir en boite? Ok je paie le prix de la boite et du DVD.

Citation :
Pour moi, Asteroids ou Sunset Riders, c'est le même combat : voilà deux jeux qui ont demandé du boulot à Atari et Konami à l'époque, qui en demandent aujourd'hui à Krome, et qui méritent donc tout autant d'être payés l'un que l'autre si tant est qu'ils intéressent le consommateur.
C'est autre chose, tout est fait pour que le consommateur ne puisse pas payer directement les auteurs. Je viens juste de dire que je trouve illégitime de réclamer des droits d'auteur sur des vieux titres, mais je sais que si on me donnait une méthode simple et sûre de donner de l'argent à des auteurs, même pour des jeux des années 80 ou 90, je le ferai dans certains cas. Essaies de retrouver le créateur d'Asteroids pour lui donner de l'argent pour le remercier pour son jeu, ça être plutôt compliqué. Par contre tu peux toujours passer à la caisse chez Atari pour une compile qui contiendra le jeu, mais dont tu peux sérieusement douter qu'un seul centime parvienne à cette personne...

Je pense que si le shareware a montré ses limites dans les années 90 du fait d'un public non prêt, non sensibilisé et d'un système de paiement peu pratique (passer par courrier etc...), aujourd'hui il pourrait très bien effectuer un retour sérieux si on s'en donnait un peu la peine. Je suis sûr qu'avec les moyens de paiement en ligne facilités actuels il y a de la place pour la réapparition du shareware. Voir même du freeware: mettez un bon jeu à disposition gratuitement, intégrez-lui une interface simple qui permette d'aller directement sur le site des développeurs pour rémunérer leur travail, je suis persuadé que ça serait viable (attention pas un jeu qui coute des millions à développer bien sûr). Il y en aurait probablement même pour payer plusieurs fois, ou rémunérer pour des montants supérieurs au prix de vente moyen. Et d'autre pour ne pas payer forcément... mais l'un dans l'autre si le jeu plait je pense qu'il y a malgré tout assez de potentiel pour que les développeurs puissent gagner leur vie avec ce système. Sur un jeu à 60€, sauf chef d'œuvre, je ne risque pas d'aller cliquer sur le bouton "soutenir les développeurs", mais pour un jeu plus modeste mais sympa sur lequel je m'amuse bien choppé gratuitement ou à prix raisonnable il y a déjà nettement plus de chances que je le fasse.

Mais forcément ce système est loin de plaire aux éditeurs qui y voient là une menace à leur toute puissance vis à vis des studios de création.

Citation :
C'est marrant, toutes vos réactions, ça parait être une évidence de payer pour jouer ; à vous lire, personne n'a donc jamais piraté le moindre jeu de sa vie ?

C'est vrai ce mensonge ?
Oula si, si pas mal de fois. Pour les cas où je ne regrette pas c'est soit:
- Parce qu'on m'a proposé une copie d'un jeu qui ne me tentait pas outre mesure, et qu'en y jouant j'ai été conforté dans mon intention première qui était de ne pas me le procurer
- Parce que j'ai pu le racheter par la suite (pour avoir la boite, manuel, un support de qualité et pas un CD gravé qui claque au bout de 3 ans)

Les cas pour lesquels je regrette sont les jeux que j'ai vraiment bien aimés sans avoir pu me les re-procurer plus tard autrement. Un cas de figure qui n'existerait pas si on pouvait facilement trouver les développeurs pour les payer...

Quant aux roms, comme dit plus haut, aucun scrupule, juste le regret encore une fois de ne pas pouvoir ponctuellement pour des titres marquants "remercier financièrement" certains studios ou créateurs.

Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 23:37
Citation :
Le 2011-01-06 23:28, Kimuji a écrit :

Je pense que si le shareware a montré ses limites dans les années 90 du fait d'un public non prêt, non sensibilisé et d'un système de paiement peu pratique (passer par courrier etc...), aujourd'hui il pourrait très bien effectuer un retour sérieux si on s'en donnait un peu la peine. Je suis sûr qu'avec les moyens de paiement en ligne facilités actuels il y a de la place pour la réapparition du shareware. Voir même du freeware: mettez un bon jeu à disposition gratuitement, intégrez-lui une interface simple qui permette d'aller directement sur le site des développeurs pour rémunérer leur travail, je suis persuadé que ça serait viable (attention pas un jeu qui coute des millions à développer bien sûr). Il y en aurait probablement même pour payer plusieurs fois, ou rémunérer pour des montants supérieurs au prix de vente moyen. Et d'autre pour ne pas payer forcément... mais l'un dans l'autre si le jeu plait je pense qu'il y a malgré tout assez de potentiel pour que les développeurs puissent gagner leur vie avec ce système. Sur un jeu à 60€, sauf chef d'œuvre, je ne risque pas d'aller cliquer sur le bouton "soutenir les développeurs", mais pour un jeu plus modeste mais sympa sur lequel je m'amuse bien choppé gratuitement ou à prix raisonnable il y a déjà nettement plus de chances que je le fasse.

Mais forcément ce système est loin de plaire aux éditeurs qui y voient là une menace à leur toute puissance vis à vis des studios de création.



Ca se fait déjà sur l'Apple Store avec l'iphone ou l'ipad, il y a souvent une version Lite du jeu ou de l'appli, et la version complète payante.

Sans compter qu'il y a souvent une promo sur le prix du jeu dans une durée limitée, sur un principe similaire au XBLA et son deal of the week.
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-01-06 23:42
Sauf que je préfère me passer de l'entremise d'Apple ou de Microsoft. Mettre son jeu sur le XBLA n'est surement pas gratuit, et pour l'appstore je ne sais pas mais ce qui est sur c'est qu'Apple filtre le contenu. On glisse vers un autre débat, mais pour moi Steam sur PC et encore pire l'appstore, le seul fournisseur d'applications légal pour les iPhone/Pad, sont des systèmes qui enchaînent les consommateurs et sont donc à bannir. C'est comme si sur ton Pc sous Windows à chaque fois que tu voulais un nouveau logiciel il fallait que tu ailles obligatoirement le chercher sur des serveurs dont le contenu est approuvé et hébergé par Microsoft.

Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-01-07 00:11
Citation :
Le 2011-01-06 22:20, David a écrit :

Citation :
Le 2011-01-06 21:31, Rudolf-der-Erste a écrit :
Drôle de question, c'est un peu idiot, je ne vois même pas où il peut y avoir de débat.

Le fait que tout le monde ne soit pas d'accord sur la question justifie à la base le débat. Quant à l'idée de tout regrouper, je la trouve saugrenue puisque ce serait oublier les spécificités du médium qui nous intéresse aujourd'hui - et qui détermine les avis parfois totalement uniques que je peux lire sur la question épineuse de l'achat de jeux vidéo.


Je ne fais que répondre froidement à la question "faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo?". La réponse coule de source: pour moi c'est oui et incontestable pour peu qu'on adhère au fait de payer pour avoir quelque chose d'une manière générale. Dire non, c'est remettre complètement en cause la notion d'achat d'un objet ou d'une oeuvre par un créateur (ou d'un service). Donc oui, je mets le jeu vidéo dans le même bateau que n'importe quoi d'autre, je ne vois pas où est le problème. Pourquoi le jeu serait-il plus spécifique qu'un autre? Ca n'existe pas, les livres/musiques/films dématérialisés et téléchargeables par hasard?

Puisqu'on parle de l'émulation, je considère que c'est une forme de piratage puisque ça consiste à trouver un contournement gratuit pour accéder à une chose payante. Après, l'émulation est nettement moins maléfique que le piratage puisque c'est un moyen d'accéder plus facilement à un jeu difficile d'accès (rare, cher, dans une langue incompréhensible, demandant du matériel encombrant, etc) et même de le faire connaître. Mais je suis d'avis qu'il ne faut pas se cantonner uniquement à l'émulation pour jouer à un vieux jeu, qu'il faut quand même mettre la main à la poche à un moment donné, que ça doit inciter à payer, qu'il faut trouver un équilibre. Pour ma part, je ne télécharge jamais des centaines de roms pour les effleurer à peine: j'en télécharge deux ou trois dans le but véritable d'y jouer sérieusement, et éventuellement d'acheter le jeu à un moment donné si c'est possible.

Au sujet de la fin d'une propriété intellectuelle, cela ne signifie pas la fin de l'achat car on passe désormais par des particuliers qui possèdent tel jeu et décident de le vendre à autrui, donc il est tout à fait normal de payer pour un jeu quel que soit son âge.

Et puisque quelqu'un a posé une question sur le piratage, j'y réponds: j'affirme haut et fort n'avoir jamais piraté de jeux récents encore commercialisés neufs, jamais! Mais j'ai déjà piraté puisque je pratique l'émulation.

Sinon, le fait qu'il existe des jeux gratuits ou qu'on puisse se faire prêter un jeu ne doit pas entrer en ligne de compte pour répondre à la question" faut-il payer pour jouer?" car ce sont des alternatives qui peuvent s'offrir à nous mais ne remettent pas en cause le fait de payer pour jouer.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2011-01-07 00:20
Citation :
Le 2011-01-06 23:42, Kimuji a écrit :

C'est comme si sur ton Pc sous Windows à chaque fois que tu voulais un nouveau logiciel il fallait que tu ailles obligatoirement le chercher sur des serveurs dont le contenu est approuvé et hébergé par Microsoft.

[ Ce Message a été édité par: Kimuji le 2011-01-06 23:48 ]



C'est aussi le cas sur la Xbox, demande aux développeurs de Toki HD.

(fin du HS)

En attendant, ces platesformes permettent d'avoir accès à des bons jeux, de grosses productions comme des indés, à petit prix. Prix max constaté d'un jeu chez Apple : 7,99€. Et c'était du Squaresoft.

Autres exemple : Sonic 4, 5,49€, moins cher que sur XBLA hors promo. C'est le même jeu, avec deux niveaux supplémentaires exclusifs.

Il n'y a pas d'histoires d'enchainement des consommateurs. Il y a surtout une volonté de créer une plate-forme de téléchargement légal en rationalisant le processus, et en minimisant les couts de distributions, ce qui nous donne ces prix réduits.

Parce que pendant ce temps-là, en boutique et en supermarché, la nouveauté PS3, elle, elle se paie à 70€. Si ce n'est pas de l'enchainement du consommateur que de faire pratiquer des prix éhontés alignés chez tous les distributeurs, je ne vois pas ce que c'est.

Faudrait arrêter de tirer tout le temps sur Microsoft et Apple (surtout sur ce dernier longtemps considéré comme l'emblème de l'alter-mondialisme informatique). Au moins, eux, ils proposent une solution légale de téléchargement qui est assez avantageuse.

J'ai plus de jeux XBLA que retail, et mon budget me dit merci.
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-01-07 00:50
Citation :
Le 2011-01-07 00:20, Tonton Ben a écrit :

Il y a surtout une volonté de créer une plate-forme de téléchargement qui centralise et contrôle le processus
Corrigé.

Citation :
Faudrait arrêter de tirer tout le temps sur Microsoft et Apple (surtout sur ce dernier longtemps considéré comme l'emblème de l'alter-mondialisme informatique). Au moins, eux, ils proposent une solution légale de téléchargement qui est assez avantageuse.
Alter-mondialisme? Heu élitiste et fortuné alors... Et si Apple commence à en prendre de plus en plus pour son grade c'est qu'à mesure que sa position se consolide ils se permettent de se comporter de manière de plus en plus discutable et d'adopter tous les défauts de leur éternel concurrent (voir aller encore plus loin, comme matériel informatique sciemment bridé on fait pas mieux que l'iPad).

Beaucoup de logiciels se voient refusée leur publication sur l'appstore, notamment les émulateurs. Quand on voit tous les déboires qu'ont subit des passionnés pour fournir un émulateur Commodore 64 à l'iPhone, tout ça parce que selon Apple ce type de programme n'a pas sa place dans l'appstore... (ben oui ça brise les droits périmés sur le bios de la machine )

Sinon non, leurs solutions sont discutables ils pouvaient très bien en proposer de bien meilleures, leurs consoles sont reliées au net mais bizarrement on ne peut pas y surfer librement et y télécharger ce qu'on veut autrement qu'en passant par l'interface du store (ou xlba, wiiware etc). Forcément la création libre ils n'aiment pas, un jeu sur le store ça veut dire pour eux un développeur/éditeur qui a payé un kit de développement maison et qui paye son "loyer" pour figurer sur le store. On peut très bien imaginer des sites indépendants et libres qui répertorient les différents jeux indépendants disponibles. Pas besoin d'un unique portail contrôlé qui centralise tout et qui fait payer un droit d'entrée aux éditeurs.

Bref, en un sens oui les XBLA ou PSN sont des progrès, mais on pourrait faire tellement plus et mieux si les constructeurs ne freinaient pas des quatre fers dans le but conserver leur contrôle total sur les éditeurs et développeurs.

Citation :
Rudolf-Der-Erst a écrit:

Sinon, le fait qu'il existe des jeux gratuits ou qu'on puisse se faire prêter un jeu ne doit pas entrer en ligne de compte pour répondre à la question" faut-il payer pour jouer?" car ce sont des alternatives qui peuvent s'offrir à nous mais ne remettent pas en cause le fait de payer pour jouer.
Le dématérialisé va faire disparaitre la notion de prêt, comment prêter quelque chose qu'on a téléchargé? Si on copie pour prêter cela revient à donner, donc à pirater. Sur PC il devient même difficile de prêter du support physique à cause des DRM et des activations en ligne. Je ne vois pas trop où tu veux en venir en fait, ces alternatives montrent qu'on peut aussi jouer sans devoir systématiquement payer. On doit payer pour certains jeux, et pour d'autres non, pourquoi faudrait-il répondre à la question en éliminant d'office les jeux (légalement) gratuits? Je ne vois pas ce qui t'amène à dire que payer pour jouer est un fait qui ne peut pas être remis en cause, on voit bien que ça n'est pas vrai dans tous les cas. Même sur des sites commerciaux et légaux tu as des jeux gratuits, GoG par exemple. Actuellement il y a des moyens de jouer légalement gratuitement (hors cout du PC et de l'abonnement internet bien sûr). Maintenant si pour toi la question se limite à "doit-on payer pour jouer aux jeux AAA?" oui forcément là y'a pas débat et de solution alternative en dehors du piratage bête et méchant. Mais il n'y a pas que les jeux à gros budget dans le paysage vidéoludique.

Citation :
Rudolf-Der-Erst a écrit:

Puisqu'on parle de l'émulation, je considère que c'est une forme de piratage puisque ça consiste à trouver un contournement gratuit pour accéder à une chose payante. Après, l'émulation est nettement moins maléfique que le piratage puisque c'est un moyen d'accéder plus facilement à un jeu difficile d'accès (rare, cher, dans une langue incompréhensible, demandant du matériel encombrant, etc) et même de le faire connaître. Mais je suis d'avis qu'il ne faut pas se cantonner uniquement à l'émulation pour jouer à un vieux jeu, qu'il faut quand même mettre la main à la poche à un moment donné, que ça doit inciter à payer, qu'il faut trouver un équilibre.
C'est du piratage parce que la législation d'une part n'est pas à jour vis à vis de l'évolution technologique, et d'autre part parce qu'en matière d'économie les lois ne sont pas faites en fonction de l'éthique mais en fonctions de la puissance des groupes de pression. Ensuite l'offre payante légale est apparue après la popularisation de l'émulation. Au début on ne contournait rien, on se situait dans un vide juridique complet. Mettre la main à la poche ok, mais pour transférer nos sous dans quelles poches? Rien ne garanti que les auteurs touchent quoi que ce soit sur les compilations de jeux rétro du commerce. Si l'auteur ne touche rien alors la société qui vend le jeu ne fait que vendre un service, un service que je peux me rendre moi même en allant le chercher ailleurs. Le fait de passer par un autre moyen ne devient du piratage que si cette société a la propriété intellectuelle de ce qu'elle vend. Et comme je l'ai dit plus haut j'estime qu'il doit y avoir une limite raisonnable à la durée d'une propriété intellectuelle : je veux bien payer un jeu d'échec (un vrai, un matériel) parce qu'il a coûté cher à fabriquer, mais je ne veux en aucun cas payer des droits à une quelconque société qui en aurait racheté la propriété intellectuelle par je ne sais quel moyen.

Citation :
Jipé a écrit: la répartition de l'argent que j'ai donné n'est pas de mon ressort
En tant que consommateur non, mais en tant que personne disposant d'une éthique on peut se poser la question et imaginer qu'on puisse mettre en place un système plus reconnaissant envers les divers acteurs qui participent à la création d'un jeu.

Akiryu
Tout petit pixel


Inscrit : Dec 22, 2010
Messages : 30

Hors ligne
Posté le: 2011-01-07 03:46
Moi je pense qu'il faut surtout faire attention à ces achats...

Prenez le cas de Vanquish par exemple, je suis un Sega fan depuis ma tendre enfance et croyez moi le jeu me fait vraiment envie, mais... comme à chaque fois avec Sega, depuis quelque temps, leurs jeux passe de 60-70€ à 30€ en quelques mois de commercialisation, donc du coup j'attends tranquillement de le trouver à ce tarif pour me le procurer.
Car oui, je me suis déjà fait avoir 2 fois avec des jeux édité par Sega, avec Alien Vs Predator et Bayonetta qui sont passé à 30€ même pas un mois après que je les ai acheté, les boules quoi

Sinon jouer gratuit grâce à l'émulation ou le piratage ?

Pour ma part c'est oui et non, oui pour l'émulation de jeu trop vieux ou malheureusement il y a que par ce biais qu'on peut en profiter, donc pour ça, merci l'émulation et absolument non, pour le piratage... Pourquoi ?

Fut un temps ou presque comme tout le monde je piratai beaucoup de jeux sur PS2 ou Dreamcast (sérieux j'ai honte) et je peut vous dire que finalement je n'ai quasiment exploité aucun jeux que j'ai piraté, car on télécharge tellement de jeux que franchement on y joue quasiment pas au final.
On apprécie pas ce que l'on prend, on prend car c'est gratuit, mais ou est la passion dans tout ça ?
Moi je sais que à un moment, je ne prenais plus aucun plaisir à jouer à tout ces jeux téléchargé illégalement, vous allez me prendre pour un fou, car c'est les même jeux que dans le commerce finalement, mais je sais pas, c'est pas pareil (dingue, non ?)

Ou est le plaisir de choisir son jeu, de bien ce renseigner avant, de le chercher au meilleur prix (si possible), d'avoir des surprises, des déceptions, toutes ces choses qui font que j'aime les vidéo, que j'aime ma passion au plus haut point.
Alors certains peuvent me traiter de pigeon car j'achète tout mes jeux maintenant (car quand j'étais jeune, j'avais pas les finances pour) et même pour des vieux jeux sur XBLA je met la main à la poche par exemple, mais je m'y retrouve et c'est le principal.

Après bien sûr les éditeurs de jeux, abuse et abuserons toujours pour essayer de nous faire banquer le plus possible, j'en suis bien conscient mais à nous de faire des choix qui nous semble bon et de ne pas tomber dans tout leurs pièges marketing...
Comme dirait un vieux Monsieur, c'est le jeu ma pauvre Lucette.
_________________

Image


Kimuji
Pixel monstrueux


Joue à Pillars of Eternity

Inscrit : Jul 04, 2005
Messages : 4372

Hors ligne
Posté le: 2011-01-07 08:26
Citation :
Le 2011-01-07 03:46, Akiryu a écrit :

Comme dirait un vieux Monsieur, c'est le jeu ma pauvre Lucette.
On est pas obligé d'accepter le jeu ou ses règles, ce n'est pas comme si on essayait de changer les lois de la physique.


Index du Forum » » Gromatches » » #03 - Faut-il payer pour jouer aux jeux vidéo ?

62 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)