les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » vos jeux C64 préférés
81 messages • page
12345
Auteur vos jeux C64 préférés
J
Pixel monstrueux


Joue à Aggelos (PC)

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3442

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 13:14
Le C64 pour moi, ça évoque immanquablement deux titres qui m'ont fait rêver gamin :

- Who Dares Wins II, un excellent Commando-like, auquel je m'étais d'ailleurs réessayé il y a quelques années à l'occasion du HIGH SCORE Commando. J'avais eu un petit choc à l'époque en me rendant compte à quel point le jeu n'avait pas vieilli. Tout juste était-il "devenu" beaucoup plus facile que dans mon souvenir.
C'est mégalo , mais je quote mes propos du HIGH SCORE :
Citation :
Le 2006-12-24 19:00, J a écrit :
Au risque d'être lourdement déçu, je viens de rejouer à Who Dares Wins II sur émulateur C64.

Quelle bonne suprise ! Le jeu est toujours très bon (au fait, je ne connais pas la version CPC, mais sur C64, il dispose d'un scrolling).

Dans la forme, il ressemble beaucoup à Commando (jusqu'aux animations des ennemis lorsqu'ils sont abattus). Dans le fond, Commando est beaucoup plus nerveux et son gameplay "de fuite" est totalement différent de celui de Who Dares Wins II, qui incite plus à "nettoyer" les niveaux.
Concernant le gameplay encore, une chose qui choque quand on (re)découvre Who Dares Wins II, c'est la relative lenteur du personnage en ligne de droite comparée à sa rapidité en diagonale. On s'y fait mais on aurait parfois envie de mettre des coups de pied au c.. du héros !

Toujours au rang des différences entre les deux jeux, Who Dares Wins II propose une bonne variété de situations : on s'y fait attaquer par des avions, des tanks, on voit passer un train, des jeeps, des canots pneumatiques et je viens même de perdre en m'enlisant dans... des sables mouvants !

Je précise que ce ne sont que des premières impressions : je n'ai fini ni Commando, ni Who Dares Wins II ! Et de toute façon, je ne cherche pas à déterminer quel est le meilleur des deux, je suis juste content qu'ils soient sympa tous les deux !

Citation :
Le 2006-12-24 21:17, J a écrit :
Bon, beh finalement, je viens de boucler les 8 niveaux de Who Dares Wins II. Une fois le jeu fini, il reprend depuis le début (peut-être en plus dur, mais je n'en suis pas certain).
Ca me fait bizarre d'avoir bouclé en 4/5 parties un jeu que je n'avais pas réussi à finir étant gosse.

Tout plein de screens du jeu dispo' ici :
http://screenmania.retrogames.com/c64/03/c64_0078.html


- mais LE jeu C64 qui m'aura marqué au fer blanc, c'est l'incroyable Decathlon. Des graphismes clairs, une excellente animation et surtout un concept que je ne connaissais pas à l'époque.
Et bien sûr une épreuve mythique, que tous ceux qui y ont goûté se rappellent : le 1500m !
Indiscutablement LE jeu qui m'aura donné le goût des Track and Field-like !
Une bonne rasade de screens ici :
http://homepages.tesco.net/~parsonsp/html/decathlon.html

  Voir le site web de J
Z
Pixel imposant


Inscrit : Feb 18, 2006
Messages : 636
De : Courbevoie, 92

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 13:58
Citation :
Le 2009-10-21 21:50, Sebinjapan a écrit :
L'ère des jeux 8 bits, c'est toute l'histoire du jeu-video quand même. Tous les genres qu'on connait y sont abordés, d'abord avec tatonnement, expérimentés, puis développés avec talent. Et avec son incroyable longévité, le C64 est un peu à lui tout seul l'ordi qui a "tout vu, tout connu"


Je pense que le titre d'ordinateur 8 bit ayant "tout vu, tout connu" est plutôt à décerner à l'Apple II (+/e). Sortit en 1977 (Apple II) et vendu jusqu'en 1996 (!!) pour l'Apple IIe, il a non seulement traversé l'histoire, mais il l'a écrite (Wizardry 1->5, Ultima 1->5, Bard's Tale 1->3, Might and Magic 1->2, Wargames SSI, King's Quest 1->5, Karateka, Prince of Persia, Lode Runner, Choplifter, Summer Games, Archon, Wings of Fury...). L'héritage est immense, et inégalé.

Si la résolution graphique héritée des contraintes de 1977 (280*192 6 couleurs : noir blanc rouge bleu vert mauve) fait pâle figure à côté des machines qui suivront (C64 / Amstrad), le catalogue est jeu est impressionnant, commençant sur une machine de 4 Ko (Apple II avec lecteur de K7) et allant jusqu'à l'Apple IIe/c avec carte 80 colonnes (560*192 monochrome, 160*192 16 couleurs) et lecteur de diskette. On sent vraiment l'évolution des jeux au cours de la décénie. On passe de l'amateurisme éclairée à la production professionelle. Le tout sur tournant sur le même hardware de base.

Les possesseurs d'Apple II ont toujours eu du respect pour le C64. Celui ci a mis en avant des capacités volontairement tournées vers le ludique (sprite hardware, scroll hardware...) ce qui donne des jeux excellents, toujours très propres d'un point de vue animation. Là où l'Apple II a clairement eut un positionnement équilibré, à la fois une machine pour travailler (logiciels semi pro, mode 80 colonnes, hardware fiable, extensions...) et une formidable machine pour jouer, le C64 et l'Amstrad ont clairement délaissé le côté pro pour se concentrer sur le ludique.

Ce qui est intéressant avec le C64, c'est son positonnement USA - Europe. Avec un Apple II très américain (beaucoup de jeux matures comme les jeux de roles), un Amstrad très européen (beaucoup de jeux d'arcade), le C64 a su bénéficier des deux mondes pour l'apport des logiciels. On y trouve donc des softs comme Wizardry ou Ultima, mais aussi des adaptations de jeux d'arcade comme Out Run qui sont faites en Europe.

Une vraie 'gueule' dans l'univers des 8 bits.

Olivier

Belgianseb
Tout petit pixel


Score au grosquiz
1032780 pts.

Inscrit : Feb 23, 2009
Messages : 41
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 14:25
je suis d'accord Z, mais si on replace tout dans le contexte, n'oublions pas

- le prix de l'Apple II à sa sortie et par la suite...
- la distribution de l'Apple II dans nos contrées...

ce qui fait que oui on peut avoir un belle machine, plein de jeux super hyper orienté adulte, mais pas distribué comme il se doit et à des prix de fou (mais bon ok, regarder le prix du PC colleco, c'était une folie aussi)

moi j'ai le souvenir d'une machine avant tout professionnelle adressé à des pro...et donc assez cher à l'époque.

Enfin, je me goure peut être, il faut dire c'était il y a longtemps, mon disque dur ne fonctionne plus très bien

David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10140
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 17:33
Citation :
Le 2009-11-01 10:32, Niloc-Nomis a écrit :
[...]J'ai en particulier deux jeux qui me plaisent beaucoup dans ceux que j'ai essayés:
BC's quest for tires, jeu Sierra de 1983, et Lazy Jones, jeu Terminal Software de 1984.[...]


Il faut d'abord savoir qu'au départ, BC's Quest For Tires était un jeu Colecovision, adapté plus tard sur Atari 400/800 et sur C64. Le jeu est tiré d'une BD très connue outre-Atlantique, puisqu'existant depuis les années 50. Son auteur est mort il y a seulement deux ans.
Je n'étais pas un grand adepte de BC, au contraire de sa suite, une sorte de course-poursuite éreintante qui avait le don de me filer les chocottes à chaque fois que je lançais une partie. Son titre ? Grog's Revenge.



Dans cet épisode, BC, perdu sur le flanc d'une montagne, devait récolter suffisamment d'argent pour franchir le péage qui lui permettrait de quitter les lieux hantés par l'ignoble Grog. Si BC pouvait se déplacer rapidement le long des chemins surplombant le vide, Grog pouvait en faire autant et prendre BC par surprise. Il était possible de prendre des raccourcis menant d'un flanc de montagne à l'autre en empruntant de sombres tunnels emplis de bestioles étranges.
Si Grog s'approchait dangereusement de la position de BC, un signal sonore lancinant (et totalement angoissant pour le jeune ado que j'étais) retentissait. Invincible, Grog mettait un terme à la partie s'il parvenait à rattraper le pauvre BC en hurlant un "GROG" tellement effrayant que BC en tombait... dans le vide.



Lazy Jones, lui, est un des grands classiques du C64. Son auteur, très connu, n'est autre que David Whittaker, plus connu pour ses compositions musicales sur à peu près tous les formats de l'univers que pour ses jeux (Lazy Jones fut son troisième jeu sur le Commodore... et son dernier).
Lazy Jones a marqué les esprits du fait de la très grande variété de son gameplay (une caractéristique rarissime en 1984), et de sa bande-son. Pour preuve, un groupe allemand a sorti quinze ans plus tard un remix d'une des mélodies du jeu. Le remix a tellement marché qu'il s'est retrouvé propulsé dans les charts de nombreux pays, et est devenu le thème quasi-officiel de moult manifestations sportives aux Etats-Unis.

(Ne me demandez pas le nom de la chanson ou du groupe allemand, je n'en ai aucun souvenir !)

  Voir le site web de David
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 18:31
Je suis drôlement content de voir la participation qu'il y a sur ce topic.

Un grand merci à Nilos d'avoir parlé de Lazy Jones, un jeu que je connaissais de nom mais que je n'avais pas encore essayé. Maintenant c'est fait, et QUE C'EST BON ! La comparaison avec Warioware est pertinente car on a accès à de nombreux jeux et certains ont un coté décallé très marrant (le bar par exemple). La plupart des titres renvoient aux tout premiers classiques de l'arcade comme blockade ou les jeux de tir à la Space Invaders / Carnival. J'ai vraiment aimé la version de Frogger, bien speed et difficile. Pour l'époque, c'est vraiment un jeu qui en donne pour son argent.

Ensuite j'ai essayé quelques titres cités en 1ère page, et puis j'ai eu envie de m'adonner à un classique que j'avais entrevu le temps d'une partie il y a une bonne vingtaine d'années de ça mais dont le nom m'est revenu et que j'ai toujours associé au C64 bien qu'il soit multi-plate-forme : Beach Head.

Beach Head est aussi un jeu multi-niveau se déroulant pendant la 2ème guerre mondiale. On doit guider une flotte de navire jusqu'à la cote, effectuer un débarquement, et neutraliser le fort ennemi.
On commence sur une carte ou on déplace sa flotte. Il est possible d'aller directement affronter la flotte ennemi ou bien de passer par un étroit couloir rocheux, ce qui permet de prendre l'ennemi à revers et de se livrer à un mini-jeu en plus :



Ici, il faudra faire traverser chaque navire du bas vers le haut de l'écran en évitant les torpilles (à moins que ce soient des sous-marins) et les mines ennemies. On peut accelérer, ralentir, et tourner. Attention à l'inertie et à anticiper les déplacements des projectiles ennemis en fonction de leur vitesse.
Une fois cette phase passée, on doit combattre la flotte ennemie :



Il faut déplacer ses canons de gauche à droite et incliner l'angle de tir pour abattre les avions qui tentent de nous bombarder en arrivant du fonds de l'écran. Un avion-cargo traverse l'écran de temps en temps à une altitude fixe et il faut le toucher plusieurs fois pour obtenir un bonus de points.
Une fois tous les avions détruits, ce sont les navires ennemis qu'il faut couler rapidement avant que ce soient eux qui nous coulent.
On peut ensuite enfin débarquer :



Il faut amener à destination nos tank, un par un, en traversant un parcours d'obstacles. Le tank se déplace à vitesse constante, on peut seulement le bouger vers le haut ou le bas de l'écran et tirer sur les tanks adverses. Cette phase est vraiment sympa, surrement ma préférée du jeu. Je crois qu'on a autant de tanks qu'on a réussit à sauver de navires dans les phases de jeu précédentes.
A la fin du parcours, on arrive face à la forteresse ennemie :



On dirige le canon du tank (en bas de l'écran) et il faut tirer sur les cases qui s'allument avant que la tourelle de la forteresse ne nous réduise en fumée. C'est en fait impossible avec un seul tank et il faudra refaire le parcours de la phase précédente (qui change un peu) avec d'autres tanks, à condition d'avoir réussi à en amener suffisament jusque là, pour détruire la forteresse et voir la fin du jeu.
On peut ensuite recommancer avec un niveau de difficulté plus élevé ou tenter de battre son score sur le même niveau.

  Voir le site web de Sebinjapan
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10140
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-11-01 21:53
Beach Head peut paraître assez sommaire, mais il faut bien comprendre qu'il s'agit là d'un des premiers jeux de la machine (il est sorti en 1983 !). A l'époque, personne en Europe n'avait vu un truc pareil tourner sur une machine domestique : le jeu paraissait tellement en avance sur son temps. C'est en partie grâce à Beach Head que les jeux américains ont acquis la réputation d'être beaucoup mieux finis que ceux de leurs concurrents européens ; c'est aussi grâce à Beach Head que la célèbre firme britannique US Gold, spécialisée dans la distribution de jeux américains, vit le jour.

Si le principe du jeu à séquences multiples vous botte, je vous conseille la suite de Beach Head, sobrement intitulée Beach Head II: the Dictator Strikes Back.
Sortie deux ans plus tard, cette suite profitait elle aussi d'un degré de peaufinage tel qu'elle paraissait en avance sur son temps. Animation somptueuse, bande son d'un réalisme saisissant (les voix digitalisées, rares à l'époque, étaient nombreuses et de toute beauté), séquences de jeu pensées pour pouvoir être jouées à deux simultanément et, surtout, l'un contre l'autre... Bruce et Roger Carver, les deux concepteurs de la série (aussi fondateurs du studio de développement Access), étaient de nouveau parvenus à montrer toute l'étendue de leur talent.

Le jeu se déroulait en quatre étapes.



Dans la première, il s'agissait de parachuter les soldats alliés à l'extérieur de l'enceinte de la base ennemie afin qu'ils pénètrent dans la base sans se faire toucher par les balles d'une tourelle située en bas de l'écran. En imprimant diverses directions à la manette, le joueur donnait l'ordre à ses soldats de bondir d'un muret à l'autre afin de s'approcher toujours un peu plus de la porte de la base. Il fallait profiter de la vitesse de rotation relativement lente de la tourelle ennemie pour envoyer ses soldats de façon plus ou moins synchronisée à droite comme à gauche - ainsi, la tourelle ne pouvait tenir le rythme, se faisant dépasser par une invasion savamment orchestrée.
A deux joueurs, l'un envoie les soldats, l'autre se charge de la tourelle - fous rires garantis.



Dans la seconde séquence, les alliés, qui ont pris possession de la tourelle, doivent défendre les déplacements de leurs soldats dans l'enceinte de la base ennemie. Chars, mines, pièges divers... La tourelle a fort à faire pour protéger la course des soldats. A bien des égards, cette séquence rappelle la séquence de sauvetage vue plus tard en arcade dans Operation Wolf.
A deux joueurs, l'un contrôle la tourelle tandis que l'autre envoie, selon son bon désir, toutes les pires crasses à la figure de l'autre.



La séquence trois est une simple séquence de shoot vertical très semblable à celle vue un an plus tôt dans Raid over Moscow (et pour cause : Raid fut aussi conçu par Bruce Carver). Dans cette séquence, les alliés, à bord d'un hélicoptère, s'enfoncent en territoire ennemi afin de rallier la grotte dans laquelle se cache le vilain dictateur.
A deux joueurs, l'un contrôle l'hélicoptère allié tandis que l'autre déplace, de temps à autres, les engins ennemis.



Quatrième et dernière étape : le duel entre le chef des alliés et le dictateur se fera au couteau (!). Chacun se tenant sur une passerelle surplombant un profond bassin d'eau, les deux protagonistes s'envoient une multitude de couteaux selon des angles variés afin de tromper l'adversaire. Les déplacements des deux personnages étant particulièrement lents, les erreurs fatales sont assez vite commises. Qui du dictateur ou du chef allié l'emportera ?

A essayer de toute urgence, de même que l'illustre Raid Over Moscow, plus ancien mais semblable dans son déroulement et superbement réalisé (... pour l'époque).

  Voir le site web de David
CAIN MKII
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 10, 2009
Messages : 25

Hors ligne
Posté le: 2009-11-02 08:22
Je suis trop content de lire tout vos posts.
Quel bonheur de lire les impressions de Niloc-Nomis qui découvre le C64.
Merci de votre participation et je recommande également chaudement Beach head II.
Pour l'heure je suis en train de copier sur ma Dingoo mes jeux C64 préférés.
Grâce à Vice 64 installé dessus, je peux me faire ma petite session retro gaming n'importe où.
C'est bô le progrès.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-03 10:41
Hier soir : petite séance de Beach Head 2.

Le jeu se prend moins facilement en main que le 1er Beach Head parce que son gameplay est plus complexe et moin évident à saisir dès les 1ères secondes, contrairement à son ainé. Mais chapeau aux développeurs qui conservent une maniabilité au joystick avec bouton de feu uniquement, sans faire recourir le joueur aux touches du clavier, ce qui n'était pas évident pour la 1ère séquence.
Je trouve que les séquences sont d'un intérêt inégal (le duel au coutau : bof en ce qui me concerne), mais alors, j'adore la 2ème séquence. L'action est frénétique, il faut avoir des yeux partout, prendre en compte la vitesse de déplacement de sa tourelle, bien viser, anticiper les déplacements des ennemis en fonction de leur vitesse ... Bref, c'est génial, difficile mais parfaitement jouable, et très fun.
J'aime aussi la séquence 3 qui me rappelle un mélange en Zaxxon et River Raid (je n'ai pas encore essayé Raid over Moscow, ce sera pour ma prochaine séance).
Et puis en effet, les voix digitalisées sont impressionantes, surtout le rire démoniaque qui retentit parfois dans le niveau 2.

Il y a un Beach Head 3 dans mon romset. Pas encore essayé, je me demande s'il est aussi bon.

  Voir le site web de Sebinjapan
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10140
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-11-03 11:36
Beach Head 3 ? Jamais entendu parler d'un troisième épisode ! Tu me diras à quoi il ressemble.

  Voir le site web de David
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-03 21:25
Je viens d'essayer Beach Head 3 et ça semble être un jeu amateur. Pas de page d'intro, pas de menu, on est directement dans l'action. On dirige un viseur à l'écran pendant un combat naval et il faut abattre des avions et couler des bateaux, comme dans le 1er Beach Head, mais sans la hauteur du tir à gérer.
Je voulais mettre une image mais je n'ai pas trouvé comment prendre des screenshots dans winvice ...

  Voir le site web de Sebinjapan
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-04 10:09
Comment j'ai pu zapper à ce point Beach Head! Je bavais sur BH2 sur CPC chez un copain puis j'ai joué au premier, toujours sur CPC. Je l'ai trouvé plus jouable. Je rêvais qu'il soit adapté sur Thomson... Chose faite et de bien belle manière car on retrouve l'aspect jouable du soft tout en conservant un graphisme réussi pour cette machine (vu le peu de mémoire de la bête, un MO5)...

Pour revenir au C64, j'explore un peu la ludothèque fournie avec C64forever. Ca ressemble à du CPC, c'est moins coloré mais pu*** ! quelle animation ! et quelles performances sonores !... Je crois qu'en fait, le CPC n'avait pour lui que sa palette de couleurs et ses 3 modes d'affichage...

Ca m'encourage à poursuivre l'aventure... Fait suer que c64forever soit bridé et que manquent qques blockbusters de l'époque (outrun project firestart and co). Je dis ça car les autres émus C64 que j'avais testé avaient tendance à bugger méchamment et étaient plutôt contraignants pour qui ne connaît pas le basic de la machine.

  Voir le site web de stan w d
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10140
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-11-04 10:58
Stan : tu as parfaitement résumé la situation. Le point fort du CPC était son graphisme, bien plus coloré et souple grâce à ses multiples modes d'affichage que le C64. Le point fort du C64, c'était son animation et sa bande-son. L'idéal aurait été de combiner les deux machines pour obtenir le micro 8 bits ultime.

Pour ce qui est de la complexité des émus C64, je m'étonne, n'ayant jamais éprouvé le moindre problème de fonctionnement ni de bug. Tout ce que vous devez faire est d'insérer virtuellement une cassette ou une disquette dans le lecteur (il suffit d'indiquer dans les menus de l'ému le chemin vers la "rom" en .d64 ou .t64), et c'est tout !
Parfois, il faudra demander à l'émulateur d'échanger les ports joystick afin que votre pad réponde (il faut savoir que 90% des jeux C64 fonctionnaient avec une manette branchée sur le port *2*, jamais sur le port 1), mais c'est grosso modo la seule chose "compliquée" que vous aurez à faire.
Autre chose : certains jeux crackés demandaient, lors de leur intro, d'appuyer sur la touche "run/stop". Je crois que la touche correspondante sur un clavier PC est la touche "Esc/Echap".

  Voir le site web de David
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-04 11:28
@Stan : ouahhh, Beach Head existait sur Thomson ??? Si seulement je l'avais eu à l'époque ... Je vais aller tester ça en ému.
En parlant d'emu : sur PC j'utilise Vice qui se trouve sur Planetemu. Tu as juste à dézipper l'archive et à placer des roms ou tu veux et ça roule tranquille. Le seul truc qui n'est pas précisé (ou alors j'ai loupé un truc), c'est qu'il faut dézipper les roms.
Ensuite, dans l'émulateur, tu fais "autoload disc/tape" et le programme fait tout tout seul.
Mais comme souvent avec les emus, la meilleure solution est encore la Xbox avec une superbe version de Vice qui gère tout en auto, propose clavier virtuel etc ... et le tout avec un rendu génial sur une TV CRT.
Je n'ai pas encore trop testé Frodo sur WII mais ça a l'air de bien marcher d'après Niloc.

  Voir le site web de Sebinjapan
CAIN MKII
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 10, 2009
Messages : 25

Hors ligne
Posté le: 2009-11-05 11:13
Citation :
Le 2009-11-01 10:32, Niloc-Nomis a écrit :
D'ailleurs si je suis coincé ce n'est pas par manque de vies, mais parceque je dois franchir un gouffre en m'accrochant à un oiseau bleu, mais je ne sais pas du tout comment faire.


Appel à témoins, si vous savez comment faire ça merci de me contacter

Très simple: tu te places juste en dessous des pates de l'oiseau et des que tu arrives au bord du gouffre, un petit saut sur place et te voilà accroché.


CAIN MKII
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 10, 2009
Messages : 25

Hors ligne
Posté le: 2009-11-05 11:30
Citation :
Le 2009-11-03 10:41, Sebinjapan a écrit :
...je n'ai pas encore essayé Raid over Moscow, ce sera pour ma prochaine séance.


A jouer en PRIORITE!!!

Je me suis essayé à "project firestart" et j'en suis resté bouche bé. Intro soignée, presentation et mise en place très cinématographique bien avant Cinemaware et son légendaire "defender of the crown".
Une excélente surprise.
Et dire que plus de 20 ans après, EA sortira "Dead space".

Une série que je vous recommande chaudement: "Metal warrior" (4 épisodes).
Du homebrew C64 au top.
Dans le premier épisode situé dans un avenir plus ou moins proche, vous enquêtez sur l'assassinat de votre pote, leader d'un groupe de heavy metal qui s'inscrit dans une longue série de meurtre qui frappe le monde des hardrockeurs. L'ombre d'un complot flotte dans la ville.
C'est bien foutu, fun et plutôt barré: un jeu comme je les aime.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-05 19:59
HEEEEELP !

Je n'arrive pas à faire fonctionner Raid over Moscow
Une fois sur la page de présentation, le texte défilant demande d'appuyer sur "/" pour jouer J'ai essayé toutes les touches du clavier, et rien ne fonctionne. Même problème avec Vicex sur Xbox et son clavier vituel.

Question subsidiaire : comment prendre des screenshots avec Vice sur PC ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3719

Hors ligne
Posté le: 2009-11-05 20:34
D'après mon expérience, la meilleure solution est de changer de rom. Je me souviens avoir eu quelques problèmes avec Raid over Moscow, et j'ai réussi à jouer après avoir essayé 3 ou 4 roms différentes. C'est pas le seul jeu qui m'ait fait ça sur C64, il semble que le bon fonctionnement dépende du crack de la version du jeu.

Et après, pour la première phase en Harrier, il faut encore trouver la touche pour ouvrir le hangar. Il me semble que c'est F6 ou F7. A vérifier. C'est vraiment sympa Raid over Moscow.

  Voir le site web de Lyle
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10140
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2009-11-05 21:01
Tiens, je ne m'en souvenais plus, de cette histoire de F7 pour ouvrir le hangar (pas F6 : les touches de fonction par défaut sur le C64 étaient F1, F3, F5 et F7).

J'aurais dit qu'il fallait appuyer sur la touche espace. A quoi servait alors cette touche ?

J'ai des souvenirs abominables de Raid Over Moscow : je trouvais la scène d'intro d'un compliqué ! Je ne parvenais ja-mais à faire sortir mon avion du hangar. Il fallait gérer l'altitude, la poussée, l'inertie...
Pour ma défense, je sortais à peine d'un Atari VCS lorsque j'ai eu mon C64, et Raid fut un de mes tout premiers jeux sur la bécane.

Pour ce qui est photos d'écran sous Vice, Seb, je crois moi-aussi avoir cherché l'option pendant des heures, sans succès. Du coup, je me suis rabattu sur l'ému que j'utilisais au tout début, CCS64, qui fonctionne aussi très bien, et où il est (de mémoire) facile de trouver l'option "save screenshot" (voire "snapshot").

  Voir le site web de David
CAIN MKII
Tout petit pixel



Inscrit : Oct 10, 2009
Messages : 25

Hors ligne
Posté le: 2009-11-06 08:24
Citation :
Le 2009-11-05 21:01, David a écrit :
J'ai des souvenirs abominables de Raid Over Moscow : je trouvais la scène d'intro d'un compliqué ! Je ne parvenais ja-mais à faire sortir mon avion du hangar. Il fallait gérer l'altitude, la poussée, l'inertie...
Pour ma défense, je sortais à peine d'un Atari VCS lorsque j'ai eu mon C64, et Raid fut un de mes tout premiers jeux sur la bécane.


Pareil pour moi. Raid était un de mes premiers jeux.
Je l'avais eu sur une disquette pirate (Ouuuh!).
Oui je sais, c'est pas bien mais bon, j'étais jeune, c'était à l'époque comme ça, faut replacer dans son contexte et tout et tout (ouuuuuh quand même).
Tout ça pour dire que je ne connaissais rien du jeu et bien sur pas de notice.
Et on n'avait pas les super moyens de communication que l'on a today.
Donc souvent on ne cernait le jeu qu'à force d'insister, en essayant les différentes touches.
Et d'un coup le jeu se dévoilait et d'un truc qui ressemble à rien, on découvre une merveille comme Raid over Moscow ou Infiltrator.
Gros fun.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7746
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-06 19:25
Je crois que l'ému c64 idéal est encore à inventer ...
J'ai beau chercher, pas moyen de prendre des screenshots dans Vice.
CCS64 a l'air très bien mais pas moyen de lui faire reconnaitre la croix de mon pad. Et d'ailleurs les menus de paramétrage sont tout sauf ergonomiques et renvoient aux anciens softs sous MS Dos.
Et, après avoir essayé plusieurs roms, toujours pas moyen de trouver la bonne touche pour passer la page d'intro dans Raid over Moscow

Mais ce n'est pas bien grave, il y a quand même moyen de s'amuser. Avec par exemple ...

Citation :
Le 2009-11-05 11:30, CAIN MKII a écrit :
Une série que je vous recommande chaudement: "Metal warrior" (4 épisodes).
Du homebrew C64 au top.
Dans le premier épisode situé dans un avenir plus ou moins proche, vous enquêtez sur l'assassinat de votre pote, leader d'un groupe de heavy metal qui s'inscrit dans une longue série de meurtre qui frappe le monde des hardrockeurs. L'ombre d'un complot flotte dans la ville.
C'est bien foutu, fun et plutôt barré: un jeu comme je les aime.

Oh oui ! Je ne connaissais pas du tout et c'est impressionant, autant sur le plan technique (belle anim, superbes décors, musiques de qualité, jouabilité parfaite) qu'artistique (intro qui met dans l'ambiance, histoire sympa, mélodies excellentes).
Merci pour le conseil Cain MKII
Le jeu est un jeu d'action/aventure ou on dirige un perso vu de coté dans une ville qui peut tirer et sauter. On peut entrer dans plein de bâtiments pour discuter, chercher des objets ... Vraiment cool.
Mais par contre, j'ai encore un problème de clavier. Quelle est la touche pour changer d'arme ou sélectionner un objet dans l'inventaire ? La barre d'espace sert à parler au gens, mais pas moyen de trouver une autre touche qui fasse quoi que ce soit.
J'ai trouvé l'un des membres du groupe (Goat) qui m'a parlé des "over-man", mais après je suis un peu coincé ...

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Discussions & Débats » » vos jeux C64 préférés

81 messages • page
12345




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)