les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Que vaut la série des Crash Bandicoot ?
114 messages • page
123456
Auteur Que vaut la série des Crash Bandicoot ?
Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4651

Hors ligne
Posté le: 2018-09-22 21:21
Et 60fps sur PC

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2018-09-23 11:48
Citation :
Le 2018-09-22 21:03, nicko a écrit :
Oui 30 FPS sur PlayStation, et aussi 30 FPS sur les version PS4 et xboxone.


Ok si c'est pas inférieur à l'original c'est pas génant alors
_________________

Image


Kaede
Pixel monstrueux


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 4651

Hors ligne
Posté le: 2018-09-23 12:21   [ Edité le: 2018-09-23 13:25 ]
*Mode framerate police ON*

Disons que c'est le minimum.

*Mode framerate police OFF*

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2018-09-23 20:00
Bah après le framerate j'ai un peu du mal.
Dans gears of war, en multi ca va. Je sais pas à combien il est. Mais en solo des fois le fps est plus haut, et quand y'a trop de frames ca me file limite mal au crane.
Y'a une pub aussi à la tv pour une assurance ou je ne sais quoi (un truc avec une nana à moto) et le rendu est pas du tout naturel
_________________

Image


François
Pixel imposant


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 789

Hors ligne
Posté le: 2018-10-10 18:14
Titillé par les récentes réactions sur ce topic, me suis lancé pour de bon dans le premier Crash Bandicoot, série longtemps abordée à reculons… et j’ai bien fait ! Peut-être est-ce d’avoir persévéré, encore et en vain sur la série des Donkey Kong Country (qui elle me restera à jamais indigeste, l’affaire est pliée), toujours est-il que ce Crash Bandicoot m’est apparu comme un modèle de fun et de game design me donnant toujours plus envie de perséverer au fil de ses nombreux niveaux.

Il m’est parfois arrivé de pester contre la gestion des collisions, mais hormis les passages où Crash est poursuivi par une boule de pierre façon Indiana Jones, je n’ai jamais eu l’impression que le jeu « trichait » avec moi, juste que je n’avais pas été suffisamment attentif et qu’en faisant un peu plus gaffe chaque obstacle se passerait sans réelle difficulté. Et puis le jeu dégage une de ces ambiances estivales, un univers coloré que Disney n’aurait pas renié… du pur plaisir ^^

J’en ai profité pour lire le dossier de MTF consacré à la série et, comment dire… en ce qui concerne le premier Crash je pourrais difficilement être plus en désaccord avec la ligne directrice de l’article faisant de Crash Bandicoot une sorte d’affreux épouvantail mal fagoté, brandi par le terrible empereur du mal pour prendre le contrôle de la galaxie bla-bla... Allons donc ! Et Crash, c’est vrai qu’il coupait les mains des petits ségalopins pendant la guerre ?

Abordez donc ce jeu sans arrières-pensées. Crash a été conçu par Naughty Dog pour être un plateformer efficace et fun : pourquoi donc le mêler à toutes ces vieilles querelles sur la machine de guerre marketing sonyesque qui, non seulement, appartiennent à un autre siècle mais sont tout simplement hors sujet, d’autant que MTF se contredit tout seul comme un grand en rappellant en début d’article que Sony ne voulait surtout pas de mascotte, because « ça fait gamin. »

J’ai tout simplement apprécié ce que Crash Bandicoot offrait, ainsi que la générosité avec laquelle il l’offrait et c’est bien là, à mon avis pas humble du tout, la seule approche qui compte. MTF a une toute autre vue sur la question… et c’est tant mieux pour lui

MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-03 12:20
J'ai profité d'une remise adventice pour me prendre la N-Sane Trilogy sur Switch, ayant comme une envie de revenir à Crash "dans de bonnes conditions". J'ai choisi de faire les jeux séquentiellement, et donc de revenir au tout premier épisode, dans l'espoir de moduler quelque peu l'avis sévère que j'avais émis, jadis, dans mon article.

Mon bilan est... mitigé, encore une fois, mais un peu plus positif que pour le jeu original. Je ne reviendrai pas sur les points techniques, musiques comme graphismes étant exceptionnels, le ripolin parvenant à conserver l'esprit foldingue du jeu premier tout en ajoutant mille effets agréables et des animations sympathiques, notamment après les victoires contre les boss.

En ce qui concerne le gameplay en revanche... Je n'ai pu qu'apprécier le choix fait de sauvegarder, via les checkpoints, les caisses brisées, ce qui rend l'obtention des gemmes grises bien plus agréables ; il faut toujours "one shoter" les niveaux pour obtenir les gemmes de couleur mais, non seulement il ne s'agit pas des niveaux les plus difficiles (à l'exception de "Slippery Climb"), mais de plus, on peut refaire sans punition les niveaux bonus du type "N-Brio" : partant, j'ai pu atteindre le 100% de complétion sans trop de heurt, en une dizaine d'heures, et avec bien moins de problèmes que dans le jeu premier. Je regrette, cependant, que le jeu ne propose pas une option du type "recommencer le stage du début", au moins pour ces niveaux, car le moindre échec demande alors de sortir du stage, de revenir sur la carte, et d'entrer à nouveau dans le niveau. Si les temps de chargement ne sont pas des plus longs, cela empâte définitivement le rythme de ces épreuves.

En revanche, je suis toujours aussi mitigé concernant la jouabilité. Certains angles de vue sont obscurs en diable et empêchent de voir ce qui se situe devant nous ("Lights Out" notamment, sans parler des stages sur le pont suspendu ou dans les temples, demeure injuste), la physique du personnage est pour moi encore très perfectible, les hitboxes ne sont souvent pas claires mais il y a également des choix de game-design qui demeurent absurdes, par exemple pour les ennemis : souvent, certains ennemis sur lesquels on pense pouvoir rebondir sont en réalité invincibles, à l'exemple des cochons sur le pont suspendu par exemple. En l'absence de picots sur leurs dos par exemple, il est impossible de deviner qu'un saut sur leur dos nous endommage.

Mais il y a davantage, je pense : je trouve, tout simplement, que les niveaux manquent de rythme. On alterne les séquences sans ordre ni raison, l'apprentissage des pièges du niveau est fait sans grand soin, il y a un côté "mal dégrossi" qui ressort lourdement de ce premier épisode mais qui, dans mes souvenirs, sera corrigé dans les suites. Partant, autant j'ai eu souvent envie de revenir, rien que pour le plaisir, dans certains stages de Crash 2 & 3, autant, une fois un niveau fini à 100%, je n'ai plus aucune envie de revenir dans un stage du premier Crash, raison pour laquelle je ne pense pas faire, ou alors en dilettante, les challenges chronométrés. Non seulement le jeu n'est clairement pas pensé pour ça, mais l'envie n'est tout simplement pas là.

Aussi, mon avis sur le premier Crash demeure, dans les grandes lignes, inchangé. La modification de la difficulté des challenges est une belle avancée, qui équilibre bien mieux le jeu, mais les problèmes contre lesquels je peste le plus sont éminemment structurels, et il aurait fallu une refonte en profondeur pour les corriger. Je suis néanmoins content d'être revenu au jeu, mais il demeurera, pour moi, un brouillon, et rien de plus.

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-02-03 13:47
Je l'ai pris sur one, MTF le jeu est juste retouché graphiquement, ils ont pas fait de correction autre ? mi sà part les checkpoint dont tu parles.

Je veux dire ils ont pas refait des niveaux, ou réarranger certains qui etaient trop durs ?
_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-03 15:18
Le level design est strictement le même, mais il y a eu des efforts de fait sur la jouabilité... pas toujours en bien apparemment, d'après ce que j'ai expérimenté et ce que j'ai pu lire. Les contrôles sont globalement meilleurs et restent les mêmes le long des trois jeux, le support analogique est bien mieux géré par exemple, mais j'ai observé par exemple dans Crash 2 que la glissade est moins réactive, et que les séquences de patinage, sur la glace, ont une autre physique pour la vitesse, auquel il faut se réhabituer. Je ne l'ai pas expérimenté, mais apparemment, le jet-ski de l'épisode 3 se contrôle moins bien aussi...

  Voir le site web de MTF
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-07 15:03
Je continue mon exploration du remaster de Crash Bandicoot 2, et j'ai vu quelque chose que je n'avais, je crois et à l'époque, jamais expérimenté : un game over. Je perds effectivement bien plus de vies ici que dans le jeu original, pour deux raisons principales je me rends compte :

- Le framerate, bien plus rapide et consistant qu'auparavant. Je me suis notamment aperçu de ça dans les phases où l'on chevauche l'ourson, qui demandent bien plus de réactivité et de précision : il m'a fallu quelques essais pour trouver mes marques.
- Les hitboxes qui me semblent bien moins précises qu'auparavant, notamment quand on saute sur des ennemis, ce qui est dommageable pour les énièmes challenge du jeu.

Partant, je dois me refaire un stock pour terminer le jeu. Il me manque plus que les cinq derniers cristaux, et les gemmes des zones de téléportation 4 et 5, ainsi que de la zone secrète : je referai un point général sur le jeu une fois tout cela fait !

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-02-07 20:05
Tu les refais à 100% en plus ? t'es un grand malade
_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-08 07:41
Ah ben oui, il faut ça pour se rendre compte des changements

  Voir le site web de MTF
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Daymare, Mario Odissey

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 25710
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-02-08 19:25
du coup tu vas nous faire une partie en plus pour ton dossier ?
_________________

Image


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-08 21:00
Je pensais effectivement enrichir mes articles, mais moins qu'une partie supplémentaire, comme les trois jeux sont traités distinctement et non pas réunis, je ferai sans doute des addenda à la suite des dits articles.

Justement ! Je viens de finir Crash 2 à 100%, minus les épreuves chronométrées encore une fois mais ici, je pense véritablement m'y coller : car non seulement le jeu est bien plus agréable à parcourir mais, de plus, on récupère après avoir battu Cortex les chaussures de course, à l'instar du troisième épisode ! Preuve s'il en est qu'au regard du premier épisode, les stages de ce second épisode sont bien plus agréables à parcourir et j'ai, encore une fois, pris un grand plaisir à finir totalement ce jeu, ce qui doit faire, pour moi, quelque chose comme la sixième ou la septième fois.

En fait, je suis profondément épaté de la progression de l'équipe de développement, en un an de temps plus ou moins, en matière de level design. C'est le jour et la nuit : les différents pièges sont introduits correctement pour apprendre leur fonctionnement, puis on pervertit leur apparition pour augmenter la difficulté de façon progressive ; les niveaux ont un véritable rythme, ils sont découpés en sections reconnaissables, les check-points sont très bien espacés ; les challenges des gemmes étaient à l'origine bien mieux gérables, puisque les checkpoints valident votre progression jusqu'à ce point du niveau, le remaster conserve, évidemment, cette idée.

Au regard du jeu original cependant, j'ai trouvé globalement le jeu un peu plus facile, pour deux raisons principales : d'une part, le maniement se fait plus précis avec le stick analogique, mais comme je n'ai jamais joué au jeu original avec le Dual-Shock, uniquement avec la croix directionnelle, je ne peux dire si déjà, en 1997, on sentait l'amélioration dans la maniabilité. Ensuite, et peut-être le plus important : le jeu donne à présent, dans les temps de chargement, des indices divers permettant ou bien d'expliquer des mécanismes de jeu peu clairs, ou bien indiquer comment atteindre telle ou telle gemme.

Effectivement, le jeu original était par endroit assez cryptique et demandait une solution, je pense, pour ses ultimes secrets. Des gemmes se cachent derrière des murs en trompe-l'œil, de fausses caisses nitro mènent à un téléporteur caché, il faut parcourir le premier niveau, "Turtle Woods", sans détruire une seule caisse pour trouver la gemme bleue. Il était des indices dans le jeu original qui orientaient le joueur, mais en comparaison du troisième épisode, les secrets étaient bien mieux dissimulés. Ici, ces messages de chargement, bien qu'ils ne donnent point toutes les clés, facilitent cependant beaucoup le parcours.

Nonobstant, alors, ce léger de problème de glissage, l'inertie délicate de la glace ou encore la célérité de l'ourson, dont j'ai parlé plus haut, l'ensemble du jeu est tout de même plus simple : ne serait-ce, les niveaux se déroulant dans l'obscurité, comme Night Flight ou Totally Bear, sont bien plus clairs, ce qui rend leur progression plus aisée, sans parler de la caméra un peu plus surélevée qui permet de mieux jauger les distances.

Finalement, le remaster, ici, ne fait que confirmer mes premières impressions, de la même façon que pour le premier épisode : Crash 2 est un excellent jeu de plates-formes, peut-être même le meilleur de la série, à mes yeux tout du moins. Ça a été un régal de le parcourir une nouvelle fois entièrement : le seul défaut, à dire vrai, du jeu, restent les boss, peu inspirés (si ce n'est N. Gin et son robot géant), mais Crash n'est pas une série où les boss brillent particulièrement.

Je suis en déplacement professionnel la semaine prochaine, mais je reviendrai d'ici une semaine pour aborder le troisième et dernier épisode, le plus long de tous !

  Voir le site web de MTF
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-02-17 09:09
J'ai donc avancé dans Crash Bandicoot 3, et je suis au quatrième monde, en récupérant tout ce que je peux au passage.

Premier constat : le jeu est bien plus facile que les précédents, à ce que je vois, à l'exception notable des phases de jet-ski qui, comme les critiques le disaient, sont très délicates. La physique du véhicule est bien plus inertielle que l'originale, ce qui exige de faire ces stages, les premières fois tout du moins, très, très lentement pour éviter les ennemis et récupérer toutes les caisses. Même constat pour les stages sous-marins : Crash est bien moins maniable et à tendance à se laisser emporter par l'élan, ce qui rend certains passages d'esquive très difficiles, et ralentit notablement ces stages qui étaient déjà, à l'origine, particulièrement lambins. En revanche, les phases à moto semblent plus maniables et mieux gérables : je mets ça sur le compte du frame-rate, plus rapide, qui permet de mieux gérer les circuits. Je n'ai pas encore essayé les stages aériens, ce sera pour ma prochaine partie.

  Voir le site web de MTF
bronkeykong
Pixel digne de ce nom



Inscrit : Dec 08, 2013
Messages : 118

Hors ligne
Posté le: 2019-02-17 12:30   [ Edité le: 2019-02-17 13:10 ]
Citation :
Le 2018-10-10 18:14, François a écrit :

J’en ai profité pour lire le dossier de MTF consacré à la série et, comment dire… en ce qui concerne le premier Crash je pourrais difficilement être plus en désaccord avec la ligne directrice de l’article faisant de Crash Bandicoot une sorte d’affreux épouvantail mal fagoté, brandi par le terrible empereur du mal pour prendre le contrôle de la galaxie bla-bla... Allons donc ! Et Crash, c’est vrai qu’il coupait les mains des petits ségalopins pendant la guerre ?

Abordez donc ce jeu sans arrières-pensées. Crash a été conçu par Naughty Dog pour être un plateformer efficace et fun : pourquoi donc le mêler à toutes ces vieilles querelles sur la machine de guerre marketing sonyesque qui, non seulement, appartiennent à un autre siècle mais sont tout simplement hors sujet, d’autant que MTF se contredit tout seul comme un grand en rappellant en début d’article que Sony ne voulait surtout pas de mascotte, because « ça fait gamin. »




Franchement moi non plus je ne reprocherais pas à Crash d'avoir suivi la mode de son époque. Naughty Dog à l'époque c'était un petit studio qui se lançait dans un nouveau genre et au final les Crash sont des jeux très sympathiques malgré certes quelques petites erreurs de conception au niveau des représentations visuelles des ennemis notamment mais la jouabilité reste très solide et offre une grosse marge de progression avec la glissade comme avec la roulade dans les Donkey Kong. D'ailleurs les Donkey Kong Country aussi ont suivi la mode de leur époque avec leur ambiance très mélancolique que l'on a beaucoup retrouvé dans les jeux de plates formes de la seconde moitié des années 90, bien plus sombres. Non ce que je reprocherais bien plus à Naughty Dog c'est le virage pris par la série Jak and Daxter dès le second épisode. Le premier Jak c'était vraiment un chef d'œuvre. Que ce soit au niveau de la conception ou du ton c'était varié drôle, pas neuneu, on avait vraiment l'impression de jouer à un Pixar ou de retrouver les grands jeux Rare de la N64. Puis dès la second épisode il y a eu un chamboulement total et très artificiel. Ils ont voulu rendre Jak et Daxter "badass". Quand tu lis les tests de l'époque on voyait bien que ce changement n'était pas du tout naturel, que ça suivait la mode des GTA. Je trouve que ça donne à ces suites un côté assez ridicules d'avoir voulu faire de cet univers drôle un truc gritty et cool. Bon après Naughty Dog s'est remis sur les rails avec les Unchartd parce que quitte à créer un héros badass autant qu'il ait une mâchoire carrée et mal rasée au lieu d'avoir de grandes oreilles pointues.
D'ailleurs Jason Rubin ayant quitté Naughty Dog peut après la fin des Jak en dénonçant une industrie qui ne laisse pas assez de pouvoir aux créateurs de jeux, on peut se demander si ce virage pris par les Jak a été voulu ou subi par Naughty Dog.

E. Jumbo
Pixel digne de ce nom

Score au grosquiz
0000090 pts.

Joue à Doom, Heretic, Donkey Kong Country 2, Crash Bandicoot 2

Inscrit : Oct 04, 2008
Messages : 126
De : Le Mans

Hors ligne
Posté le: 2019-03-03 13:03
J'ai enfin fini par terminer Crash 1 (finir Slippery Climb est un de mes plus grands accomplissements vidéoludiques avec cette mission à la con dans Driver 2 que j'ai recommencée 400 fois).

J'ai enfin pu tâter de sa suite qui est vraiment excellente... Mais le premier était tellement difficile qu'elle paraît trop facile ! Par contre je comprends RIEN à ces histoires de gemmes à collecter une fois qu'on a "fini" le jeu une première fois...
_________________

Image

lisez RODENT, magazine piégé dans les années 90 sur la musique, le cinéma et les jeux vidéo


  Voir le site web de E. Jumbo
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-03-03 17:01
Citation :
Le 2019-03-03 13:03, E. Jumbo a écrit :

Par contre je comprends RIEN à ces histoires de gemmes à collecter une fois qu'on a "fini" le jeu une première fois...


Dans chaque niveau, tu as une ou deux gemmes à récupérer. La plupart s'obtiennent en détruisant toutes les caisses du niveau en cours, les autres s'obtiennent en réussissant divers challenges : Route Mortelle (la plate-forme apparaît dans un certain niveau si tu l'atteins sans mourir auparavant), une ou deux épreuves de Time Trials, ce genre de choses. La plupart des gemmes sont grises, mais il y en a une poignée de colorées : ces gemmes ne peuvent s'obtenir qu'en réussissant les missions spéciales, et permettent généralement d'obtenir des caisses dans certains niveaux inaccessibles autrement. Les écrans de chargement, dans le remake, te donnent généralement des indices sur la façon d'accéder à tel ou tel secret, et une fois toutes les gemmes collectées, tu débloqueras la "vraie" fin.

  Voir le site web de MTF
E. Jumbo
Pixel digne de ce nom

Score au grosquiz
0000090 pts.

Joue à Doom, Heretic, Donkey Kong Country 2, Crash Bandicoot 2

Inscrit : Oct 04, 2008
Messages : 126
De : Le Mans

Hors ligne
Posté le: 2019-03-03 20:10
OK, merci.

Je suis loin d'être un joueur hardcore, ça reste un challenge accessible ou ça va demander des centaines de tentatives ?
_________________

Image

lisez RODENT, magazine piégé dans les années 90 sur la musique, le cinéma et les jeux vidéo


  Voir le site web de E. Jumbo
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-03-04 07:33
Le challenge demeure abordable, je dirais. Non que ce sera toujours une partie de plaisir, notamment dans les derniers stages qui peuvent être très retors, mais c'est accessible. On doit être au niveau de la complétion absolue d'un épisode de Mario 3D.

  Voir le site web de MTF
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6037
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2019-03-22 20:33
J'ai donc fini Crash Bandicoot 3, niveau bonus y compris, et ma critique est, cette fois-ci, un peu plus clémente que dans mon article. Nonobstant ce maniement du jet-ski qui est plus qu'étrange - "Hot Coco" en devient un cauchemar, j'ai failli abandonner... - et des niveaux secrets assez durs à trouver, le jeu demeure redoutablement efficace et, peut-être à cause du maniement plus souple de la moto ou de l'avion, les phases de changement de gameplay m'ont moins pesé. Il reste, cependant et dans mon cœur, second derrière Crash Bandicoot 2, bien plus clair dans sa ligne mais il mérite clairement le détour.

Alors ! Que conclure de cette N-Sane Trilogy ? Eh bien, quand même bien resterais-je réservé pour le premier épisode, un peu moins sur le troisième, la compilation vaut largement son (petit) prix pour le remake du second qui reste un platformer très efficace, à défaut d'être génial. Le travail opéré sur les versions originales est vraiment magistral dans tous les cas et saura contenter les habitués des originaux, comme je pouvais l'être, qui redécouvriront ces jeux avec nostalgie et grand plaisir, dans un gameplay et un habillage améliorés, ce qui s'imposait. Je suis, en revanche, plus dubitatif pour les nouveaux venus, car il est bien mieux aujourd'hui tout comme, d'ailleurs, il était bien mieux à l'époque, une fois ôté la nouveauté graphique et la prouesse technique qu'il représentait indubitablement. Quelque part, c'est un peu l'équivalent vidéoludique, pour moi, d'une toile médiévale que l'on aurait restauré : magnifique et brillante, mais à l'intérêt peu compréhensible sans un cours d'histoire. Ai-je apprécié son parcours ? Indubitablement. Le recommanderais-je ? Je ne pense pas. Mais à petit prix, ma foi, ça ne se refuse pas...

  Voir le site web de MTF

Index du Forum » » Jeux » » Que vaut la série des Crash Bandicoot ?

114 messages • page
123456




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)