les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3263 messages • page
1 ... 11121314151617 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
spacecowboy
Gros pixel


Score au grosquiz
0001656 pts.

Joue à Bloodstained

Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 1998
De : Mons (Belgique)

Hors ligne
Posté le: 2008-11-18 13:44
Tout à fait d'accord avec ton analyse de Bubsy, Sebinjapan. Autant la réalisation est sublime, autant la jouabilité est exécrable à mon goût. Ca file à toute allure, mais ça manque clairement de précision. N'est pas Sonic qui veut.
Par contre, j'ai passé de très bons moments avec Best of Best. Après avoir salivé devant les images de Panza sur micro, c'était un réel bonheur de voir arriver une adaptation sur SNES. Il y a quelque chose dans ce jeu qui me faisait revenir à lui fréquemment. Les animations des boxeurs étaient particulièrement détaillées pour l'époque et l'ambiance était bien sympa aussi. Un jeu qui a clairement un feeling micro, mais dont l'adaptation sur console est très réussie à mon avis.

  Voir le site web de spacecowboy
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-18 13:58
Merci pour la précision Tonton Ben. Je n'aimais pas trop ce jeu à l'époque et j'ai eu la flemme de lancer la version micro pour voir les différences (mais je reconnais que c'est un bon jeu à la base, avec une animation des mouvements vraiment classe).

Citation :

Le 2008-11-18 13:29, spacecowboy a écrit:
C'est nul, je suis peut-être passé à côté de bons jeux.


Peut-être mais je pense que la concurrence était loin de EA sur ce type de jeux à l'époque des consoles 16 bits. D'ailleurs pour l'anecdote et pour les fans de Kevin Smith : un des persos du film Mallrats joue à un jeu de hockey sur sa Genesis. Le réalisateur (Kevin Smith donc) voulait absolument que le jeu soit NHL Hockey de EA dont il était très fan. Mais à cause d'un contrat passé avec Sega, c'est NHL All Star Hockey qui est dans le film à la place. Mais lors du montage son du film, Smith a mis les sons du jeu de EA à la place de celui de Sega pour crier son amour du jeu auprès des seuls fans hardcore qui auront pu faire la différence
Désolé pour le HS

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-18 19:09
Blue Crystal Rod
(Namcot - 1994)



Ce jeu d'aventure s'inscrit dans la saga que Namco a batti à partir de son hit d'arcade Tower of Druaga, et l'intro sympa du jeu nous le rappelle en nous montrant des écrans tirés des épisodes précédents (Tower of Druaga, Return of Ishtar et Quest of Ki). Ici il sera aussi question d'explorer une tour (plusieurs même apparement) pour y trouver des trésors mais la représentation se fait en vue subjective et les déplacements en case par case comme Dungeon Master et Eye of the Beholder. On commence le jeu dans un palais et on peut explorer la ville qui y est rattachée et parler à moultes personnages (dialogues très longs ...). Rapidement perdu au milieu de tous ces textes en japonais je n'ai même pas réussi à faire un combat. Je me demande d'ailleurs s'il y a des combats car aucun écran de status n'est accessible, et on n'a pas d'équipement. Lors de ma partie, je suis entré dans une tour renfermant un labyrinthe et j'en suis ressorti en me déplaçant au hasard. Puis sortant de la ville, je me suis embarqué sur un navire pour arriver dans une autre ville, et ce fut le point final de mon voyage : impossible de trouver ce qu'il faut y faire, et impossible également de retourner dans la ville précédente.
Bref, un jeu bien mystérieux car malgré son illustre parenté je n'ai trouvé aucune info sur le net. Il n'a pas du passioner grand monde et sa réalisation très pauvre ne fait rien pour attirer l'attention sur lui.


Burai: Hachigyoku no Yuushi Densetsu
(Riverhill Software / IGS - 1993)



Ce jeu est une adaptation d'un RPG sorti 4 ans plus tot sur micro-ordinateurs MSX. Adaptation très fidèle à l'original et même trop fidèle puisqu'il semble en reprendre les graphismes à l'identique : jugez par vous même sur les screenshots. C'est donc très très moche. Scénaristiquement, on évolue dans un monde d'héroic-fantasy peuplé de races différentes vivant en harmonie. Au début du jeu on dirigera successivement les différents protagonistes vivant leurs petites aventures dans leur coin avant qu'ils ne se rencontrent pour partir combattre le grand méchant de service. La représentation est typique des RPG japonais avec les habituels déplacements sur la carte, l'exploration des villes (dialogues / achats) et les combats aléatoires sur la carte et dans les donjons (avec une vue subjective comme dans les premiers Dragon Quest). Tout est en japonais bien sur et, à moins qu'il ne soit révélé un jour que le scénario de ce jeu est digne d'un roman de Tolkien, je doute que qui que ce soit se lance dans une traduction amateur tant c'est moche, lourd (interface) et surtout terriblement lent. D'ailleurs le moindre changement d'affichage du décor à l'écran (accès à un menu, combat, entrer dans une ville ...) est précédé d'un horripilant écran noir qui dure 2 ou 3 bonnes grosses secondes.

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8014
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2008-11-19 00:52
Burai est surtout connu pour son hara design signe Shingo Araki. Le jeu en lui-meme par contre hem...
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-19 20:39
BlackThorne
(Blizzard / Interplay - 1994)



Aussi connu sous le nom de BlackHawk, ce jeu est souvent comparé à Flashback et Prince of Persia. Et à juste titre. C'est un jeu d'action/aventure ou l'on dirige un perso vu de coté qui explore des niveaux assez vastes, combat des ennemis et résoud des enigmes en utilisant des objets ramassés en chemin. Le héro porte toujours un shotgun et peut tirer devant lui, derrière lui (dans un mouvement très classe), s'accroupir pour faire des roulades, et se planquer dans l'ombre pour esquiver les projectiles ennemis. Lorsque le shotgun est rangé dans son holster, le héro peut alors courir, sauter et s'accrocher aux corniches ou escalader une paroie. Les premiers niveaux nous font parcourir des grottes dans lesquels des esclaves humains travaillent sous l'oeil de gardes monstrueux ressemblant à des orcs. Il est possible de discuter avec les humains mais ça n'apporte pas grand chose (à part quelques objets) : le scénario tient en effet en 15 mots (et je le prouve : le fils du roi revient d'un exil pour se venger et libérer son peuple) et les quelques dialogues et cut-scenes du jeu ne viennent en aucun cas l'enrichir. C'est ce manque de mise en scène qui met Blackthorne en retrait par rapport à Flashback. On peut également lui reprocher une certaine répétitivité dans ses graphismes (dans un même niveau tous les décors se ressemblent un peu trop) un peu trop sombres et son action (les gunfights se déroulent toujours de la même façon et ce n'est pas le moment le plus palpitant du jeu).
A part ça, c'est du tout bon. On s'amuse beaucoup à parcourir les niveaux du jeu, à escalader les paroies rocheuses, à sauter par dessus les précipices et les pièges et à résoudre les enigmes (très simples). Même si je trouve qu'il est loin de s'approcher de la qualité de Flashback, c'est en tout cas une bonne alternative à Prince of Persia sur cette même console, même si son ambiance graphique est moins attrayante que le chateau du calife. Je suis allé jusqu'au 3ème monde en faisant cette présentation (en plusieurs fois bien sur, un code est donné après chaque sous-niveau) et je ne me suis absolument pas ennuyé.
4/5


Bram Stoker's Dracula
(Psygnosis / Sony - 1993)



Sorti aussi sur Amiga et Megadrive, ce jeu de plate-forme / exploration à la Castlevania nous lance sur les traces de Dracula. Il faut traverser différents niveaux dont ni les décors ni les ennemis ne sont fidèles à l'oeuvre originale ou au film de Coppola sorti au même moment. On peut sauter, s'abaisser et utiliser une sorte d'épée dont on ne voit que la lame comme dans Leander. Et ce n'est pas le seul élément du jeu qui rappelle ce hit de Psygnosis sur Amiga. Les décors, l'inertie du perso, la maniabilité et le feeling global rappellent Leander ou Shadow of the Beast 3. Sauf que c'est moins bien. Les sprites du héro et des ennemis sont sans saveur et très mal animés, les niveaux et le level design général sont médiocres et la jouabilité est très mauvaise. Défauts de collision, inertie exagérée, pièges inévitables et quêtes absurdes sont au menu. Le ton est donné dès le tout premier niveau : un vieux bonhomme dans une taverne nous demande de ramasser une épée ... sans raison. L'épée ne se trouve pas dans un coffre ou sur un ennemi, il suffit de revenir sur ses pas pour la trouver par terre. Et une fois en possession de l'épée on peut aller dans un endroit du niveau (déjà exploré) ou est apparu entre temps une icone indiquant la sortie. Et tout le jeu semble être comme ça. C'est incohérent, sans âme, sans intérêt. Un jeu sacrément bâclé qui aurait pu être génial quand on connait ses créateurs.
1/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-20 21:50
Bobby's World
(RSP / Hi-Tech - 1994)



Tiré d'un dessin animé américain inconnu chez nous (corrigez moi si je me trompe) ce petit jeu de plate forme nous fait diriger un enfant qui traverse laborieusement des niveaux très colorés et peuplés de monstres qu'il doit abattre à l'aide de projectiles divers. On peut également sauter, courir, s'abaisser, et utiliser une sorte de chat mutant (?!) comme bouclier ou pour s'accrocher en hauteur (à partir du 2ème niveau). L'un des tout premiers niveaux nous met aussi aux commandes d'un petit vaisseau pour une pseudo phase de shoot-them-up. Le déroulement de l'action est lent, très lent, avec un perso lourd à manier ce qui fait qu'on joue en courant jusqu'au prochain ennemi, on s'arrête un peu avant, on tire, et re-fonce jusqu'au prochain ennemi ou obstacle, etc ... L'action n'est donc pas fluide et le tout est tout sauf amusant. C'est assez joli et très facile mais je doute que même les jeunes enfants y trouvent leur compte.
1/5


Bugs Bunny : Rabbit Rampage
(Sunsoft - 1993)



Une fois de plus un personnage des Looney Tunes est le héro d'un jeu de plate-forme. C'est graphiquement très réussi et bourré d'animations venues tout droit des cartoons bien connus, avec certains détails comme par exemple les balles du fusil de Helmer qui s'arrêtent à 2 millimètres de Bugs et s'ouvrent pour lui tirer dessus. Au niveau des controlles, on ne peut pas dire que les développeurs aient fait dans la simplicité. Certainement inspirés par les nombreux boutons du pad Snes, ils se sont dit qu'ils devaient en faire des tonnes. Bugs peut donc courir, sauter, sauter plus haut en maintenant haut et saut, s'abaisser, lancer des tartes à la crême, donner des coups de pied, ramasser et utiliser des objets ACME comme des batons de dynamite, faire défiler l'inventaire de ses objets et réaliser une attaque spéciale tournoyante qui consomme de l'énergie. Et tous les boutons sont mis à contribution pour ça, on est loin du bouton unique de Sonic !
Bugs traverse des niveaux aux décors assez variés et affronte un boss à chaque fin de parcours. Les ennemis sont tous tirés de cartoons plus ou moins célèbres mettant en scène le lapin. Les niveaux ne sont pas très vastes mais cachent pas mal de bonus dans des faux murs ou sur des plate-formes plus difficles d'accès.
Le jeu aurait pu être vraiment bien (et je suis sur qu'il a ses fans) mais la jouabilité est très médiocre. Principal reproche à formuler : la détection des collisions. C'est infernal. On touche les ennemis si peu souvent (malgré tous les coups à notre disposition) qu'il est parfois préférable de sauter par dessus et de s'échapper au plus vite. La difficulté est également un peu trop élevée à mon gout avec tout un tas d'ennemis qui ont une fâcheuse tendance à utiliser des projectiles à tête chercheuse. Ca commence avec les balles du fusil de Helmer à la fin du 1er niveau (mais il y a un moyen de les éviter) et ça continue avec les balles des pistolets des cowboys et les flèches des indiens dans le deuxième niveau. C'est exaspérant. Bref, j'ai trouvé la progression dans ce jeu vraiment trop crispante pour y prendre mon pied.
1.5/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2008-11-20 21:59
Je n'avais jamais entendu parler de BlackThorne (ni même son autre titre BlackHawk), mais citer en références Prince of Persia et Flashback (deux jeux qui ont marqué mon enfance et dont je suis très fan) me rend fébrile. Quand j'aurai l'occasion, j'essaierai le jeu.

(j'essaierai aussi de rejouer à Bubsy car je ne peux pas croire que ce soit un mauvais jeu ^^)

  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11008
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2008-11-20 23:18
C'est pas mal du tout, Blackthorne, j'y ai rejoué il y a quelques temps et il n'y a que les graphismes qui ont vieilli. Les commandes répondent toujours au quart de tour et, bien que le jeu soit loin d'avoir les qualités esthétiques et intellectuelles d'un Flashback ou d'un Prince of Persia (c'est typé "Evil Dead rencontre Warcraft" là où PoP nous plonge dans un conte des 1001 Nuits et Flashback dans un univers hard-SF sur fond de conspiration alienne), on s'amuse toujours bien.

Il est ressorti sur Game Boy Advance il y a quelques années, en même temps que Rock n' Roll Racing (un de mes jeux SNES cultes).

Il a aussi une importance historique, en ce qu'à part deux titres à license DC Comics (Superman, Batman, Wonderwoman...) auxquels je n'ai pas joué mais dont Seb finira bien par nous parler, Blackthorne est le plus mauvais jeu développé par Blizzard Entertainment (oui, ces Blizzard Entertainment-là, ceux de Diablo, Warcraft, Starcraft, R&RR et Lost Vikings).


Je la refais en plus lent: le plus mauvais jeu original développé par Blizzard en dix-sept ans d'existence est un bon petit jeu bien sympa.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


tof-1984
Pixel imposant

Score au grosquiz
0001488 pts.

Joue à la Super Famicom !!!

Inscrit : Oct 04, 2007
Messages : 722
De : Nice

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 00:25
Je vais passer pour un type totalement inculte, mais je viens d'apprendre l'existence de BlackThorne aussi, qui semble effectivement très sympathique, et je découvre en même temps qu'il fut un temps où Blizzard développa pas mal sur consoles, et d'après ce que tu dis, Wild_Cat, plutôt du gros calibre (Rock&Roll Racing, Lost Vikings...). Wahou !

  Voir le site web de tof-1984
dante2002
Déterreur de topics


Score au grosquiz
0002009 pts.

Joue à Le GamePass sur la Serie X

Inscrit : Feb 10, 2003
Messages : 5314
De : METZ

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 08:13
Je possédais Bugs Bunny à l'époque sur Snes (à l'époque ou les jeux en "promo") étaient dans dans des bacs au cora et coutait tout de même 250 francs

Personnelement c'est surtout les graphismes qui m'avaient impressionées à l'époque, ainsi que la taille des perso...
_________________

Image


  Voir le site web de dante2002
Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 10:15
Citation :

Le 2008-11-20 23:18, Wild_Cat a écrit:
C'est pas mal du tout, Blackthorne, j'y ai rejoué il y a quelques temps et il n'y a que les graphismes qui ont vieilli. Les commandes répondent toujours au quart de tour et, bien que le jeu soit loin d'avoir les qualités esthétiques et intellectuelles d'un Flashback ou d'un Prince of Persia (c'est typé "Evil Dead rencontre Warcraft" là où PoP nous plonge dans un conte des 1001 Nuits et Flashback dans un univers hard-SF sur fond de conspiration alienne), on s'amuse toujours bien.

Il est ressorti sur Game Boy Advance il y a quelques années, en même temps que Rock n' Roll Racing (un de mes jeux SNES cultes).

Il a aussi une importance historique, en ce qu'à part deux titres à license DC Comics (Superman, Batman, Wonderwoman...) auxquels je n'ai pas joué mais dont Seb finira bien par nous parler, Blackthorne est le plus mauvais jeu développé par Blizzard Entertainment (oui, ces Blizzard Entertainment-là, ceux de Diablo, Warcraft, Starcraft, R&RR et Lost Vikings).


Je la refais en plus lent: le plus mauvais jeu original développé par Blizzard en dix-sept ans d'existence est un bon petit jeu bien sympa.



Totalement d'accord. Blackthorne avait reçu des critiques sympathiques à l'époque de sa sortie sur micros et consoles, son affiliation avec des ténors du genre jouait en sa faveur. Et effectivement, c'est le moins bon jeu de Blizzard.
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 11:11
A moins que je me trompe, mais The Death and Return of Superman (sur SNES) était loin d' être une réussite de la part de Blizzard.

Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 11:54
Effectivement, Blizzard est crédité au développement de ce titre avec Sunsoft. Dans la même veine, il y a Justice League Task Force sur SNES.

C'est marrant, on n'en parle jamais de ces jeux dans l'historique de Blizzard...
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11008
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 14:24
Vous noterez le "à part deux titres à license DC Comics" dans mon post précédent.

Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 14:46
Mouarf, toutes mes excuses, je fais mon RainMaker aujourd'hui
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 18:07
J'ai croisé BlackThorne dans le couloir en arrivant et il est très content qu'on parle de lui. Son titre de "plus mauvais jeu Blizzard après les catastrophique jeux à licence DC" ne lui plait pas trop mais il sait que tous les fans de bons jeux d'action/aventure en 2D l'adorent alors ça va



Block Kuzushi
(Planning Office Wada - 1995)



Block Kuzushi est le terme japonais qui désigne un genre de jeu que nous appelons "casse briques" en France. Autant dire que le nom du jeu annonce la couleur ... Et en effet c'est bien d'un casse briques qu'il s'agit. Joli et très coloré, il est aussi très abordable, voire un peu trop facile. Un bouton sert à accelérer, un autre à utiliser les bonus (un laser par exemple) et un bouton de tranche permet d'alterner entre 2 raquettes différentes. Ceci permet de stocker certains bonus sur une raquette et d'autres sur une autre pour adapter sa stratégie en fonction de la situation. Le jeu est illustré par un scénario avec une intro qui rappelle fortement une célèbre scène de Grendizer (Goldorak). Après certains niveaux on est amené à choisir un chemin et on arrive donc à des niveaux différents suivant nos choix.
Trois mini jeux sont également présents et jouables à 2. Le 1er est un pong mais avec 2 balles et quelques obstacles. Le second est un casse brique en écran splité ou le 1er joueur à manquer la balle a perdu. Le 3ème jeu est une variante de Pong avec 2 balles et un salle de jeu fermée dont les angles dévient la trajectoire de la balle. Le problème de ces mini-jeux est qu'ils démarrent avec une vitesse de balle beaucoup trop lente. Il faut bien attendre 5-6 minutes bien ennuyeuses avant que les balles n'accelerent et que ça devienne interessant. Quand au mode de jeu principal il est bien sympathique avec quelques bonus originaux (par exemple un laser qui se déclenche en laissant le bouton appuyé et nous oblige donc à rester immobile le temps de le lancer) et des boss tous les 10 niveaux apparement. Mais il semble beaucoup trop facile pour les habitués du genre, voire même ennuyeux dans les 1ers niveaux. Je le recommande tout de même aux fans du genre (dont je fais partie).
2.5/5


Brunswick World Tournament of Champions
(THQ / Tiertex - 1997)



Voici un jeu de bowling de facture tout à fait classique. On peut y jouer à plusieurs à tour de role ou participer à des tournois contre le CPU qui incarne les "stars" américaines de la discipline dont on peut consulter la biographie (non, "the Dude" Lebowski, Walter ou "Jesus" ne sont malheureusement pas de la partie). Pour chaque lancer on place son perso, on peut modifier l'angle de tir puis on lance en essayant de régler au mieux la puissance et l'effet.
Le jeu est moche, sans aucun effort de mise en scène, mais à peu près aussi amusant qu'un jeu de bowling pré WII sport peut l'être. C'est à dire pas beaucoup.
1.5/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2315

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 18:22
Block Kuzushi est abordable lors des premiers niveaux...Mais il se révèle vite difficile. D'autant plus qu'il est assez long et qu'il y a plusieurs embranchements.
Si Battle Pinball est pour moi LE jeu de flipper sur snes, Block Kuzushi est pour moi LE casse briques de la console. Plutôt joli, long et avec quelques bonnes idées: miam!

Blackthorne est un assez bon jeu, mais qui, a part les contrôles, rappelle plus un bon film américain bien gras des 90's que l'ambiance de Prince of Persia ou Flashback.

C'est regretable que Bram Stocker's Dracula sur SNES soit raté alors que la version sur Master System est une belle réussite, beaucoup mieux adapté aux limites du support. Un excellent Castlevania-like à essayer.

  Voir le site web de Simply Smackkk
Vovo
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1027565 pts.

Joue à ---===AIRMECH===--- Herzog Zwei is not dead !

Inscrit : Apr 18, 2002
Messages : 3029
De : chez moi.

Hors ligne
Posté le: 2008-11-21 23:00
Citation :

Le 2008-11-21 14:24, Wild_Cat a écrit:
Vous noterez le "à part deux titres à license DC Comics" dans mon post précédent.


Pareil que Tonton

Désolé ^^'
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-11-22 12:25
Bahamut Lagoon
(Square Soft - 1996)




Le voici le saint-graal des adorateurs de Square Soft de l'époque Super Famicom. Un jeu qui hantait les magasines de l'époque avec ses superbes graphismes et quelques (trop) brêves descriptions de son système de jeu complexe. Grâce au travail de qualité de ces formidables philantropes que sont les groupes de traduction amateur, il nous est enfin possible d'y jouer en langue anglaise ET française.
La première chose qui frappe dans Bahamut, ce sont les graphismes magnifiques et inspirés. Les designers s'en sont donnés à coeur joie pour créer de formidables créatures et des décors gothiques du meilleur gout. Et comme le tout est agrémenté de musiques envoutantes, le sentiment d'être face à l'une des plus grandes réussites techniques et artistiques de la Snes n'en est que renforcé.
Le jeu lui même nous met à la tête d'un groupe de combattants accompagnés de dragons et qui combattent un empereur qui cherche à conquérir le monde. Pour lui résister, ils doivent réveiller d'ancien dragons très puissants pour qu'ils se battent à leurs cotés. Oh, et il y a une princesse à délivrer. Classique ? Oui mais non, car comme d'habitude pas mal de rebondissements surviennent pour changer la trame principale avec un "méchant" bien charismatique comme on les aime chez Square. L'histoire est donc sympathique pour ce que j'en ai vu mais je reproche à ce jeu de ne pas développer les personnages. On est très loin d'un Final Fantasy 6 et il ne faut surtout pas s'attendre à voir la personnalité ou l'histoire des héros dévoilée dans des dialogues ou dans des flashbacks (à moins que ça arrive plus tard dans le jeu mais j'en doute). Maintenant, c'est peut-être préférable à des cut-scenes interminables aux dialogues complètement ininteressants (qui a dit "Golden Sun" ?).
Le système de jeu est ce qui fait toute la force de Bahamut Lagoon. C'est un mélange entre un tactical RPG et un RPG traditionel. Les combats se déroulent sur une carte ou l'on déplace des unités. Les unités sont à composer soit-même à partir de plusieurs persos aux classes différentes, ce qui aura évidemment une incidence sur les caractéristiques de déplacement, d'attaque et sur les actions possibles. Chaque unité est accompagnée d'un dragon qu'on ne peut pas controller directement mais à qui on peut attribuer 3 types de comportements : se déplacer avec l'unité et attaquer les cibles à portée, partir en solo attaquer des ennemis éloignés, ou bien battre en retraite. Quand 2 unités arrivent au contact, on passe à un combat classique à la Final Fantasy ou chaque perso de chaque unité attaque à tour de role avec les habituelles commandes (attaque, défense, magie, objet ...).
Entre les batailles, on customise ses persos avec de l'équipement à acheter dans les habituelles boutiques, et on customise aussi les dragons en les nourissant avec tout et n'importe quoi. En effet n'importe quel objet ou arme ou pièce d'équipement peut être servie au diner. Suivant ce qu'ils ingurgitent les dragons évoluent, non seulement au niveau de leurs caractéristiques mais aussi de leur apparence et de leurs attaques.
Autre point important à signaler : on peut modifier le terrain à l'aide d'attaques et de sorts. Cette possibilité est illustrée dès le tout premier combat ou l'on défend un chateau. Avec un sort de foudre, un défenseur détruit un pont pour bloquer l'attaque ennemie. Mais au tour suivant, le mage d'en face peut lancer un sort de glace sur la rivière pour créer un passage ... que le dragon d'un défenseur pourra faire fondre avec une attaque de feu ensuite !
Précisons enfin que les combats mettent en scène de nombreuses unités qui disposent de beaucoup de points de vie et que les affrontements peuvent durer très longtemps (ce qui est ou n'est pas un bon point, à vous de juger).
Résumons : un tactical RPG original, très bien réalisé et proposant pas mal de subtilités. Perso, je lui reproche juste de ne pas s'attarder plus sur le background des persos qu'on dirige : c'est ce qui m'a empêché de me passioner pour ce titre et de le finir quand je m'y suis plongé pour la première fois il y a plusieurs années. Mais je compte bien m'y remettre.
4.5/5

Bon, j'en ai un peu trop écrit pour une simple présentation mais si vous en voulez encore, pas la peine d'aller très loin :
http://www.grospixels.com/site/bahamut.php
Attention cependant au commentaire de SimplySmackkk posté en fin d'article qui spoile certains points scénaristiques.


Voilà, c'est fini pour la lettre B. Demain je posterai un petit résumé.

  Voir le site web de Sebinjapan
yedo
Pixel imposant


Score au grosquiz
1033525 pts.

Joue à Kingdom Come, Greedfall, Spyro 2, Torchlight II, Trine 4

Inscrit : Mar 25, 2007
Messages : 557

Hors ligne
Posté le: 2008-11-22 23:28
J'avais commencé Bahamut Lagoon mais j'ai laissé tomber car je ne comprenais pas comment quitter l'île au début. Il me semble qu'il fallait nourrir le dragon mais j'ai jamais réussi à le faire décoller...

  Voir le site web de yedo

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3263 messages • page
1 ... 11121314151617 ... 164




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)