les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3263 messages • page
1 ... 6789101112 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-09-29 19:38
Battle Blaze
(Sammy America - 1993)



Ce jeu de baston en versus met en scène des guerriers qui combattent à l'arme blanche dans un monde à la Conan le barbare. Les personnages sont assez bien dessinés mais les décors varient du potable à l'horrible. La palette de coups est particulièrement mal fournie avec peut-être 10 coups par perso en comptant les coups spéciaux qui sortent pratiquement tous de la même façon (2 fois avant + bouton d'attaque). En solo, on ne peut jouer qu'avec un seul perso et le niveau de difficulté est très élevé. Il m'a semblé que la seule façon de gagner était d'exploiter les bugs d'IA des adversaires (ils avancent parfois sans rien faire quand on est en garde et on peut les chopper quand ils arrivent au contact). A deux jouers c'est un peu plus amusant ... de la même façon qu'un Body Blows sur Amiga peut-être amusant, c'est à dire juste le temps d'essayer chaque perso !
1/5


Battle Master
(System Vision / Toshiba EMI - 1993)




Parmis tous les clones de Street Fighter 2, ce jeu est surrement celui qui repompe le plus impunément. Les persos sont très ressemblant, les coups sont les mêmes, les manips pour les sortir également, les menus et écrans entre les combats sont quasi identiques et mêmes les bruitages (y compris dans les menus) sont suspicieusement ressemblants !
Qu'en est-il du jeu lui même ? Il est plutot réussi dans son gameplay qui est rapide et nerveux, les coups sortent bien, les 6 boutons sont utilisés, on peut enchainer certains coups ... bref, ça se laisse bien jouer. Il y a même un petit ajout par rapport à SF2 : des dash en faisant "avant, avant" qu'on peut enchainer avec un coup. Dans le mode solo, on a droit à 2 niveaux bonus plutot nuls ou il faut casser des bloques de glace ou des tonneaux. Le problème vient surtout du design (persos, décors, coups) qui fait donc sous-Street Fighter et qui prive Battle Master de la moindre personalité contrairement à d'autres clones. Bien qu'il soit inférieur en tous points à son modèle, l'essayer n'est pas une perte de temps totale puisqu'il procure un minimum de plaisir ludique.
2/5

PS : LVD mentionne ce jeu dans son dossier sur les clones de jeux 8/16 bits : http://www.grospixels.com/site/clones.php

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-01 22:12
Bazooka Blietzkrieg
(Namco - 1992)



Un jeu de tir vers l'écran qui se joue avec le superscope, le fameux bazooka en plastique de Nintendo (ou la souris sur émulateur).
En plus du tir normal, on peut lancer des roquettes avec le 2ème bouton (ces dernières sont en quantité limitée). De nombreux éléments de décor sont destructibles (fenêtres, poubelles, lampadaires ...) et révellent des bonus qu'on active en tirant dessus (vie, méga-bombe). Les décors de fonds et les ennemis sont ultra-répétitifs, ce qui était malheureusement le standard à l'époque. Chaque niveau se termine pas un boss, enfin je suppose car je n'ai pas réussi à tuer celui du premier niveau qui m'a enlevé toute ma vie en 2 ou 3 tirs. Assez moche et absolument pas passionant, surtout sans l'accessoire dédié.
0.5/5


Battle Clash
(Nintendo - 1992)



Autre jeu se jouant au superscope et beaucoup mieux ! Ici c'est du 1 contre 1. On affronte un seul ennemi à la fois : un robot géant qui se déplace très vite et qui possède des techniques d'attaques variées. On a un tir principal qu'on peut utiliser à répétition comme une mitrailleuse ou qu'on peut laisser charger avant de tirer pour provoquer beaucoup plus de dégats (mais on a intérêt à bien viser). Le premier tir est à privilégier pour détruire les projectiles envoyés par le robot ennemi. En plus d'avoir des techniques qui leur sont propres, tous les adversaires ont aussi un point faible. On peut les toucher à divers endroits et il faut essayer de tirer là ou ça fait mal. Plus fort encore : en s'acharnant sur une partie précise du robot, on peut la détruire et l'adversaire perdra alors l'usage d'une arme ou de ses boosters (et se déplacera alors moins vite). Enfin, chaque combat est précédé d'un petit dialogue entre les pilotes des robots car il y a un scénario mettant en scène quelques persos bien stéréotypés ...
Assez bien réalisé et franchement fun à jouer, même à la souris, je vous conseille de l'essayer si vous êtes fans du genre.
3/5

PS : Battle Clash est aussi connu sous le nom de "Space Bazooka". Ce jeu a une suite qui s'appelle Metal Combat et qu'on verra (beaucoup) plus tard !

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-02 21:03
Battle Robot Retsuden
(Banpresto - 1995)




Voici un jeu de stratégie au tour par tour mettant en scène des robots géants issus de l'animation japonaise, tout comme la célèbre série Super Robot Taisen du même éditeur. Je ne suis pas spécialiste de cette série bien que j'ai essayé de m'y frotter plusieurs fois mais je pense qu'on peut considérer Battle Robot Retsuden comme une tentative d'ouvrir la série à un public moins hardcore avec un jeu beaucoup moins complexe et plus "sexy" graphiquement. Ici les robots sont représentés en taille réelle (la série Super Robot Taisen met en scène des SD) sur des cartes en 3D iso assez jolies. Lors des attaques, les robots sont illustrés par des dessins très réussis. C'est donc techniquement mieux que les Super Robot de la Snes, sauf peut-être au niveau des musiques puisqu'on entend toujours le même thème musical quel que soit le robot qu'on dirige alors que Super Robot reprenait les musiques des dessins animés correspondants aux robots du jeu.
Niveau complexité, on commence tout doucement avec un seul robot à diriger lors du 1er combat. Ca peut sembler logique mais la série des Super Robot nous fait souvent commencer avec toute une armée de machines au caractéristiques complexes face à des tonnes d'ennemis armés jusqu'aux dents. Chaque robot a des points d'actions qu'il utilise pour se déplacer et attaquer. Il faut donc bien gérer ces points pour réussir à triompher. Et ce n'est pas difficile car le niveau des adversaires est particulièrement peu élevé au début.
Tout est en japonais. On ne comprendra donc pas grand chose aux nombreux dialogues des cut-scenes. Par contre, on navigue assez facilement dans les menus, d'autant que les attaques à choisir sont illustrées par des petits dessins très explicites (une épée, un missile ...).
Plus tard dans le jeu, lorsqu'on a une équipe de 4 robots au moins, au peut les splitter en différentes unités qu'on déplace sur une grande carte pour attaquer plusieurs points "simultanément" (je suppose que ça a une importance plus tard). A noter qu'on ne dirige directement qu'un seul robot pendant les batailles et qu'on donne seulement des ordres très simples (attaquer / défendre / attendre / charger un ennemi spécifique) aux autres robots.
Le jeu est donc facile à prendre en main et plutot amusant. Vivement un patch pour comprendre ce que tous ces braves gens racontent ...
3/5

IMPORTANT : si vous voulez essayer ce jeu (ce que je vous conseille), faites attention en choisissant votre rom. La première fois que j'ai joué c'était à partir d'une rom (récupérée je ne sais ou) ou tous les robots sont "crackés" avec 9999 points de vie, des stats de fou et des points d'action qui semblent illimités. Forcément dans ces conditions le jeu n'a aucun intérêt. C'est d'autant plus ridicule que le jeu me semble déjà très facile (trop facile ?) quand on y joue à la régulière. Donc si lors du 1er combat vous voyez que votre robot (Gundam) a 9999 HP, allez chercher une autre rom.

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Dead Rising, Binary Domain

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 29016
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2008-10-02 21:04
Juste en passant, MK c’est Midway. Acclaim a juste fait que les adapter sur consoles.
_________________

Image


LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8015
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2008-10-03 01:49
J'ai joue (et fini) Battle Robot Retsuden il y a longtemps, c'est effectivement une sorte de SRT (tres) light. Et qui n'utilise que des licences de la Sunrise (ce qui au final nous fait tres peu de series presentes). Sympathique, sans plus. Si on veut des robots en "pas SD", alors vaut mieux se precipiter sur Maso Kishin a la place...
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-03 10:39
Citation :

Le 2008-10-03 01:49, LVD a écrit:
J'ai joue (et fini) Battle Robot Retsuden il y a longtemps, c'est effectivement une sorte de SRT (tres) light.


Je vais faire appel à ta mémoire alors. Est-ce que le jeu devient plus difficile ensuite ? La première partie est vraiment simple. Est-ce vraiment utile de séparer ses robots en plusieurs unités et les envoyer à des endroits différents sur la carte ? Y-a-t-il des phases ensuite ou l'ennemi déplace aussi des unités sur la carte et il faut par exemple protéger une base ou le vaisseau mère ?

Je connais Maso Kishin de réputation, ça a l'air mieux en effet.

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-04 22:09
Banpresto a édité toute une série de jeux dont le nom comporte le mot "battle" : ils ont pour point commun de mettre en scène des version SD (= super deformed, des persos rigolos avec un petit corps et une grosse tête) de grands héros de la pop-culture japonaise comme Gundam, Ultraman, Masked Rider et Godzilla. Les titres sont nombreux et couvrent des genres très variés.
Dans les jeux commençant par la lettre B, on en trouve 7 que je vais vous présenter ce week-end.


Battle Dodge Ball
(Banpresto - 1991)




Battle Dodge Ball 2
(Banpresto - 1993)



Voici 2 jeux de dodgeball mettant en scène les héros récurrents des séries Banpresto en version SD : Ultraman, Gundam, Mazinger, Kamen Rider ... Sans avoir creusé plus que ça, je n'ai pas remarqué de grande différence entre les 2 épisode à part l'amélioration graphique évidente du 2ème opus. On connait surtout ce sport en version video-ludique chez l'éditeur Technos qui a produit plusieurs jeux avec le personnage de Kunio (en version SD aussi) sur pas mal de machines. Les jeux présents ici ont un gameplay très similaire.
Chaque équipe doit éliminer les joueurs d'en face en leur balançant la balle à la figure le plus fort possible. A ce moment l'adversaire perd des points de vie et, quand il n'en a plus, il sort du terrain. Une fois tous les adversaires vaincus on gagne la partie. En attaque on peut faire des passes, sauter, et tirer. En défense, on peut changer de perso, s'abaisser pour esquiver la balle, ou tenter de l'attraper. Il y a également des attaques spéciales qu'on peut déclencher après avoir réussi à attraper la balle plusieurs fois sur un tir ennemi.
Quelle que soit la version du jeu, j'éprouve un mal de chien à attraper la balle et à choisir le bon joueur en défense. J'ai eu beau faire de nombreux essais mais rien n'y fait, contrairement à l'excellentissime Super Dodgeball sur Neo Geo à la jouabilité parfaite. Ceci a pas mal ruiné mon plaisir alors que pourtant les jeux semblent des plus sympathiques. Il y a peut-être un truc que je n'ai pas saisi. Si le genre vous interesse, essayez ces jeux et donnez moi votre avis.
2/5



Battle Soccer
(Banpresto - 1992)




Battle Soccer 2
(Banpresto - 1994)



Ces deux jeux sont à inscrire dans la lignée de Megaman Soccer sur cette même machine ou de jeux plus récents comme Mario Strikers ou Sega Soccer Slam. On joue donc au foot avec Ultraman, Gundam et compagnie, sans se prendre au sérieux, et en balançant des coups spéciaux à faire pâlir Marc Landers et son tir du tigre ! Je n'ai pas vraiment pu profiter du 1er épisode car les émulateurs que je possède ne le font pas fonctionner correctement. Il y a de nombreux bugs d'affichage très gênants (joueurs qui disparaissent, terrain qui ne s'affiche plus) qui m'ont fait abandonner. Dommage, il avait l'air d'être le plus jouable des 2, car moins surchargé graphiquement ...
Le 2ème épisode passe beaucoup mieux et j'ai donc pu en "profiter". Le gros problème de ce jeu est que c'est un foutoir de tous les instants et qu'il est quasiment impossible de différencier ses joueurs des joueurs controllés par l'adversaire. En effet, les équipes ne portent pas de maillot ou de couleurs pour se reconnaitre et chaque joueur est représenté par un sprite différent. A moins de connaitre par coeur les séries dont ces personnages sont tirés pour savoir qui est avec qui, il est impossible de s'y retrouver. De plus la vitesse de jeu est beaucoup trop rapide avec un terrain beaucoup trop petit pour espérer n'avoir qu'un dixième de seconde afin de pouvoir essayer de reconnaitre un de ses coéquipiers sans se prendre un but (le gardien est également dirigé par le joueur ce qui n'aide pas vraiment).
En ce qui concerne la maniabilité, on a 2 boutons pour les passes : un pour passer dans la direction choisie par le pad et un autre pour passer automatiquement vers un de ses co-équipiers (indiqué par une flêche), et enfin un bouton de tir.
Pour résumer : c'est bordélique, trop rapide et carrément trop dur contre la machine. Si vous aimez le genre, tentez votre chance et donnez votre avis.
1/5

Voilà, 2ème partie des "Battle" demain.

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8015
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2008-10-05 10:41
>Est-ce que le jeu devient plus difficile ensuite ? La première partie est vraiment simple.

Dans mes souvenirs (ca doit faire 12 ans!), le dernier Boss etait assez chaud, mais pas de probleme majeur pour le reste du jeu.


>Est-ce vraiment utile de séparer ses robots en plusieurs unités et les envoyer à des endroits différents sur la carte ? Y-a-t-il des phases ensuite ou l'ennemi déplace aussi des unités sur la carte et il faut par exemple protéger une base ou le vaisseau mère ?

Non. C'est vraiment assez basique dans l'ensemble


>Je connais Maso Kishin de réputation, ça a l'air mieux en effet.

Ne comparons pas l'incomparable!! Je ne peux que te renvoyer a mon article
http://www.grospixels.com/site/masokishin-a.php


>Battle Dodge Ball
Quelle que soit la version du jeu, j'éprouve un mal de chien à attraper la balle et à choisir le bon joueur en défense.

Pareil, j'y ai joue il y a plus de 10 ans, mais je me rappelle en effet que c'etait pas si evident que ca...


_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-05 17:03
Merci pour tes réponses LVD.

Citation :

Le 2008-10-05 10:41, LVD a écrit:
Ne comparons pas l'incomparable!! Je ne peux que te renvoyer a mon article
http://www.grospixels.com/site/masokishin-a.php


Ouch, sacré dossier ! Quelle passion ! J'étais passé à coté de cet article (moi qui pensais avoir lu tout ce qui était dispo sur GP), peut-être à cause de sa longueur et parce que je ne connaissais pas du tout le jeu. En tout cas, superbe article (et ça m'a permis de voir d'ou venait ton avatar).
J'en retiens aussi malheureusement qu'il n'y a pas de patch disponible pour le traduire entièrement en anglais, et après recherche, la situation n'a pas évoluée depuis l'écriture de ton article (2005 quand même).

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-05 17:24
Battle Pinball
(Banpresto - 1995)



Nos héros de la Banpresto-sploitation sont aujourd'hui dans un jeu de flipper. Ici plusieurs niveaux sur le thème des personnages sont disponibles et sélectionables au départ. Chaque niveau est constitué de plusieurs tables liées entre elles. Si on arrive en haut de l'écran, la balle passe sur la table du dessus. Si on laisse filer la balle entre les flips, on passe à la table du dessous, sauf si on est sur la table la plus basse, auquel cas on perd une vie. A noter que les tables ne scrollent pas contrairement à la célèbre série des Pinball Dreams sur Amiga. La physique de la balle est loin d'être la meilleure qu'on ait vue dans le genre mais ça suffit et le jeu est très amusant. Les niveaux sont bourrés d'animations marrantes et de nombreux éléments sont interactifs. Par exemple un monstre descend doucement vers les flips en bas de l'écran ; si on ne le touche pas rapidement avec la balle, il va envoyer une toile d'araignée qui immobilisera les flips pendant quelques secondes. A ne pas manquer pour les fans de flippers en jeu-video.
3/5


Battle Racers
(Banpresto - 1995)



Ultraman et compagnie font la course dans ce clone de Mario Kart assez réussi. Le principe et la maniabilité sont 100% identiques. On peut jouer à 2, il y un mode grand prix découpé en plusieurs championnats (avec différentes courses de plus en plus difficiles) et un mode time-attack (seul le mode Battle de Mario Kart manque à l'appel). Les bonus à attraper sur la piste sont eux aussi pompés sur ceux de Mario Kart. Le jeu emprunte aussi à F-Zero, non seulement pour le cadre techno-futuriste des décors, mais aussi avec la présence de nombreux tramplins sur la piste et avec une barre d'énergie qui se vide à chaque choc. On perd la course (et une vie) si la barre se vide complètement.
C'est au niveau de la réalisation (des décors souvent moches) et des finitions (bruitages moins dynamiques, tracés parfois répétitifs) que Battle Racers révèle ses faiblesses par rapport à son modèle. Mais ça reste un bon clone à mon avis.
3/5


Battle Commander : Hachibushuu Shura no Heihou
(Banpresto - 1991)



Voici apparement un jeu de stratégie dans lequel 3 camps composés de robots SD s'affrontent (les Gundams, et euh, d'autres Gundam, et les Super Robots de Go Nagai comme Mazinger). On commence avec une base de laquelle on fait sortir ses robots en les répartissant entre diverses unités qu'on peut ensuite déplacer sur la carte ... enfin je crois. Le gros soucis de ce jeu, pour nous pauvres occidentaux, est l'abondance de menus en japonais (blindés de kanji) qui m'ont malheureusement empêché de progresser dans ce jeu qui semble pourtant fort sympathique. Ce que je peux en dire, c'est qu'il est différent de la série des Super Robot Taisen : il ne semble pas y avoir d'éléments RPG, pas de dialogues, juste de la stratégie et de la gestion. Je n'ai malheureusement trouvé aucune info sur le net à propos de ce titre.

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8015
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2008-10-06 01:25
J'ai jamais compris comment on y jouait, meme apres avoir essaye plusieurs fois... A mon avis, sans la notice (si on lit le japonais bien sur), c'est meme pas la peine...
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-06 20:15
Bakumatsu Kourinden Oni
(Pandora Box / Banpresto - 1996)



Voici un RPG se déroulant dans le Japon médiéval à la fin de la période Edo, au moment ou les étrangers arrivent avec leurs gros sabots, euh leurs gros bateaux. Il met en scène le fameux "shinsengumi", ce groupe de samurai qui défendaient le shogunat. Mais attention, ici il ne s'agit pas du Shinsengumi déjà mis en scène dans moultes autres oeuvres japonaises, mais d'une sorte de "Men in Black" à l'intérieur du célèbre groupe : des samurai qui protègent en secret le shogunat contre monstres et fantomes. Les héro du jeu est un jeune guerrier qui va bientot en rejoindre les rangs et combattre des forces maléfiques.
Le début du jeu nous fait découvrir des villages reproduisant fidèlement les habitations des japonais de l'époque, et qui sont mises en valeur par des graphismes très détaillés. Le système de déplacement et de combat est archi classique et ne s'éloigne en rien des classiques du genre. En plus des actions habituelles (attaquer, défendre, se sauver), on peut utiliser des magies et des techniques de combat spéciales (jutsu), chacunes venant puiser dans des réserves de points dédiées.
L'originalité du titre, d'après ce que j'ai pu lire sur la toile, provient de la présence de points de karma. On gagne du karma en faisant de bonnes actions comme aider les villageois (mini-quêtes) ou répondre correctement et/ou poliment lors de certains dialogues. On en perd de diverses façon, en farfouillant dans les affaires des gens quand on visite une maison par exemple ! Ces points de karma influent sur diverses choses en combat, des dégâts infligés à l'argent obtenu après une victoire.
C'est bien réalisé et ça semble assez interessant mais, une fois de plus, la barrière de la langue japonaise nous empêchera de profiter de ce titre convenablement. Vivement une traduction.


Benkei Gaiden : Suna no Shou
(Sunsoft - 1992)



Autre RPG à la représentation classique et se déroulant dans un japon médiéval-fantastique. Encore une fois, tout est en japonais (et en kanji, même les menus) et je n'ai trouvé aucune info sur le background du jeu sur le net, si ce n'est qu'il est adapté de la PC Engine. De plus je n'ai pas réussi à aller bien loin. Après quelques dialogues, on se retrouve à parcourir des cavernes ou des monstres nous attaquent. Ces derniers nous font de monstrueux points de dégats et sont quasi impossibles à tuer. Et lorsqu'on essaie de se sauver, on se fait tuer 9 fois sur 10. En plus, on n'a aucun objet de type potion sous la main et on ne peut pas utiliser de magie ni de techniques spéciales au début du jeu. Pas compris ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-08 20:36
Battle Tycoon
(Right Stuff - 1995)




Battle Tycoon est un remake d'un jeu de baston né sur Nec CD-Rom. En mode versus, c'est un beat-them-up des plus classiques se jouant avec 4 boutons (2 poings + 2 pieds), des manips à la SF2 pour sortir les coups spéciaux, des dash et quelques petites particularités comme la présence de 3 barres symbolisant l'attaque, la défense et la vitesse. L'attaque et la vitesse diminuent quand on se prend des coups et on peut les recharger en maintenant un bouton. Si on remplie une barre à fonds au point de la faire flasher, on peut sortir un super-coup. La barre de défense diminue quand on se met en garde. On ne peut pas la recharger et si elle se vide complètement, on tombe dans les pommes pendant 1-2 secondes. Les graphismes et le design des combattants sont très typés "anime" et rappellent d'autres jeux du genre comme Galaxy Fight ou Waku Waku 7, tous deux sur Neo Geo. L'animation est correcte et très rapide et la jouabilité assez bonne.
Il y a également un mode "advance" dans lequel on choisit un perso, puis on le fait progresser comme dans un RPG. On se trouve dans une ville ou on peut discuter avec d'autres persos (textes en japonais), acheter des équipements pour augmenter ses caractéristiques, parier sur des combats CPU vs CPU pour gagner plus d'argent et, évidemment, combattre dans des arènes ou dans la rue. Après quelques combats le perso monte en niveau et ses attributs (attaque, défense, vitesse) augmentent. Chaque perso semble avoir son mini-scénario.
Le jeu m'a donné une bonne première impression. Il faudra y revenir pour voir si le gameplay est sans failles et les persos bien équilibrés mais après quelques parties, je le considère comme méritant un peu d'attention si on est fan du genre.
3/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Red Dawn
Pixel imposant


Inscrit : May 06, 2002
Messages : 775
De : Quelque part dans Paris

Hors ligne
Posté le: 2008-10-08 22:22
Je voulais simplement revenir sur Another World, que j'ai appris à connaître avec la version SNES.

C'est presque la seule version que je connais (avant que ne sorte la version PC Collector que je me suis procurée). Elle est critiquée par rapport aux versions Amiga, MegaDrive, mais j'en garde un grand souvenir d'enfance. Un copain me l'avait prêté à cette époque mais je n'étais pas arrivé bien loin dans ce jeu vu mon niveau débutant. J'appréciais le côté SF, et surtout le fait qu'on se posait plein de questions sur les circonstances de sa téléportation, sur la nature de ce monde où il a atterri. Que fait-il là? Est-ce une autre planète? Quelle est cette civilisation? Rien que l'espoir d'en savoir davantage sur le background me poussait à persévérer. Je me demandais s'il allait pouvoir rentrer chez lui.

Ce n'est que bien plus tard que j'ai pu découvrir la fin du jeu (via l'émulation SNES forcément, et puis les save-state). Elle m'a beaucoup marqué également. Et j'ai toujours espéré que le héros s'en soit sorti et qu'il ait pu enfin découvrir le monde où il est arrivé.

Grandiose.
_________________

Image


Simply Smackkk
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
1036505 pts.

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2315

Hors ligne
Posté le: 2008-10-10 14:54
Battle Master est sympathique, à condition de le prendre pour ce qu'il est: une copie même pas discrète de Street Fighters 2. Il y a bien pire comme copie de la référence sur sfc, ô oui ma petite dame.

Bazooka Blitzkrieg est complètement nul, ce qui n'est pas le cas de Batttle Scope, plein de bonnes idées. Il a été développé par Intelligent Systems, les papas d'Advance Wars, Fire Emblem et Paper Mario,les braves gens. Même devant son écran d'ordinateur avec une souris, le charme reste intact.

J'adore Battle Pinball, dont je crois avoir déjà parlé dans le topic des découvertes retro. La physique de la balle n'est pas parfaite mais le jeu est long, avec de nombreuses stages et tout plein d'évènements au cours de ces tables. Il y a même des boss! C'est pour moi un incontournable du genre.


Je n'ai jamais joué à Battle Tycoon et il a l'air sympa. Il faut vraiment que je me rachète une manette PC, ça ne peut plus durer ^^

  Voir le site web de Simply Smackkk
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-10 20:26
Seuls les plus optimistes parmis vous peuvent se permettre de faire la sourde oreille à la crise économique majeure qui secoue notre société capitaliste et ignorer le bruit de ce monde qui gronde. Vous aurez beau bosser, épargner, investir, vous allez vous retrouver sans une thune ... Mais ne désespérez pas, si vous êtes chanceux, vous pourrez vous refaire au casino de la grande-ville ou au loto-bingo du village. Et on ne nait pas chanceux, on le DEVIENT, en s'entrainant dur chaque jour ... sur les jeux que je vous présente aujourd'hui :


Big Ishigeki ! Pachi-Slot Daikouryaku & Big Ishigeki ! Pachi-Slot Daikouryaku 2
(Ask Kodensha - 1994 & 1995)




Ces 2 simulations de bandit-manchot sont quasi-identiques, le 2ème épisode offrant tout de même un choix plus important parmis les machines disponibles.
Après avoir sélectionné sa machine, on la met en route sois-même et après avoir réglé 2-3 truc on commence à jouer. On insère une mise plus ou moins importante puis on tire le levier et on attend le résultat dans un état d'excitation intense. Ou pas.
Après plusieurs parties soporifiques, on peut apprécier sa performance en consultant diverses statistiques (montrant le nombre de fois ou est sorti telle ou telle combinaison, ses gains ... etc ...) et même un graphique montrant sa progression. Formidable.
J'ai de tendres souvenirs de mes parties sur ces machines : c'était dans la 3ème partie de "L'Héritage", un très vieux jeux d'aventure Infogrames sur Thomson MO5. Ah là là, mes premiers émois video-ludiques sur micro-ordinateur ! Ces souvenirs vont-ils pour autant m'empecher de considérer ces 2 jeux comme ennuyeux, moches, tristes et sans intérêt ? La réponse dans la note juste en dessous ...
0/5


Bing ! Bing ! Bingo !
(KSS - 1993)




De 2 à 4 joueurs peuvent s'affronter dans ce jeu de bingo. Alors le bingo, pour ceux qui ne connaitraient pas, est un jeu ou chaque joueur se voit attribué une grille comportant des nombres. Un nombre est tiré au sort et les joueurs qui l'ont sur leur grille le cochent. Le premier joueur à avoir coché toute sa grille remporte la partie (et de l'argent ou des cadeaux dans la vraie vie). Passionant ? Non pas vraiment, alors l'éditeur s'est dit qu'il faudrait en mettre un peu plus dans la cartouche pour ne pas trop se foutre du monde. Ainsi, on se trouve sur une île sur laquelle se trouvent 4 différents casino dans lesquelles on peut jouer à une variante du bingo. Dans la première variante, les chiffres sont tirés totalement au hasard à l'aide d'une machine identique à un bandit manchot.
Dans la deuxième variante, ce sont des pirates sur un bateau qui procèdent au tirage au sort. Ici, chaque joueur peut à tour de rôle influer un minimum sur le tirage en choisissant la couleur du canon qui va tirer, sachant que chaque canon a la même couleur qu'une colonne de sa grille.
Dans la troisième variante, c'est le père Noel qui s'y colle : chaque joueur va placer son traineau à l'entrée d'un labyrinthe et le père Noel va avancer en tournant à chaque intersection jusqu'à ce qu'il arrive à un chiffre (c'est comme le niveau bonus de Psycho Fox sur Master System).
Enfin, dans la quatrième variante, le tirage au sort se fait par un parachutiste saute au dessus d'un stade (avec représentation en mode 7) et qui va attérir sur une case correspondant à un nombre. Chacun son tour la joueur controlle le parachutiste pour le faire attérir là ou il veut, mais les autres joueurs dirigent des engins qui soufflent sur le parachutiste pour le faire changer de direction.
Bref, chaque variante laisse un peu moins de place au hasard et pousse un peu plus l'interaction avec les joueurs. La dernière variante est bien entendue la plus amusante.
On trouve également sur l'île des mini-jeux : une course de chevaux (on parie uniquement), une épreuve de bras de fer (on bourinne le bouton) et un whack a mole tout mignon.
Bref, un jeu minimaliste qu'on trouvera affligeant ou amusant suivant ses gouts. Ce n'est clairement pas un grand jeu video mais une distraction familiale sympa un peu comme a pu l'être Battleships sur Amstrad CPC en son temps ... ou comme l'est malheureusement la moitié de la ludothèque de la WII de nos jours.
2/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-12 10:54
Battle Cars
(Namco Hometek - 1993)



Ce jeu de course futuriste réalisé par la division US du Namco de l'époque se décrit facilement : c'est un F-Zero avec des armes. Il se critique tout aussi facilement puisqu'il n'y a qu'un mot à ajouter à la phrase précédente : c'est un MAUVAIS F-Zero avec des armes. Et pourtant, il avait de quoi plaire avec la possibilité d'upgrader son véhicule entre chaque course (moteur, pneus, armes), un système de controle assez rafiné qui renvoie plus aux F-Zero de la N64 et de la Gamecube qu'à celui de la Snes (3 façon de prendre les virages avec des combinaisons de bouton qui diminuent ou augmentent l'angle pour tourner) et une musique rock pas dégueulasse bien que répétitive. Malheureusement, le jeu est moche, les circuits ininteressants, on fait du billard à chaque fois qu'on se prend un mur en rebondissant 3 ou 4 fois sur chaque paroi dans les passages étroits (chose amusante : même les véhicules controllés par l'IA subissent le même sort) et le jeu comporte pas mal de défauts de finition qui font mauvais genre comme l'absence d'indicateurs à l'écran (ou ne sait pas combientième on est, ni si l'adversaire principal est loin) ou le fait qu'on démarre une course sans signal de départ ni (sur certains circuits) d'indicateurs d'arrivée.
On peut jouer à 2 en écran splitté, ce qui ne sauve pas le jeu.
1/5


Battle Grand Prix
(Naxat Soft / Hudson - 1993)



Une course de F1 vue de dessus à mi-chemin entre arcade et simulation. Il est possible de faire de très nombreux réglages sur sa voiture : pneus, moteur, amortisseurs, boite de vitesse, aileron ... On joue simplement avec 2 boutons (accélérer / freiner), plus 2 autres (changer les vitesses) si on choisit une boite manuelle. Pendant la course, il est possible de s'arrêter au stand pour refaire le plein ou changer les pneus, ce qui est indispensable si il se met à pleuvoir alors qu'on s'est équipé de pneus slick, sinon la voiture devient une savonette. A noter que la course se termine dès qu'on vole dans le décor, même en mode "beginner".
Le jeu se prend très facilement en main et le fun est immédiat. Il est possible de jouer à 2 en écran splitté et de faire des duels ou bien des championnats dans la même équipe ou dans des équipes différentes. Malheureusement, le jeu s'affiche toujours sur un écran splitté, même quand on joue en solo, et c'est vraiment dommage car le jeu serait vraiment génial si la piste s'affichait sur toute la largeur de l'écran. Autre défaut : l'écran n'affiche aucune carte du circuit, il faut donc bien connaitre ces derniers pour savoir quels virages sont plus traitres que les autres. Il existe d'autres "pseudo-simulations" de F1 qui proposent la même vue comme la série des F1 Circus sur PC Engine. Je ne les connais pas tous et je ne suis pas un expert dans ce genre de jeux mais j'ai le sentiment que Battle Grand Prix fait partie des meilleurs du genre grâce à sa prise en main immédiate et ses différents niveaux de difficultés adaptés à tous types de joueurs (on va beaucoup plus vite dans les modes de jeu plus élevés).
3/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-15 21:40
Big Sky Trooper
(Lucasart / JVC - 1995)




Voici un jeu qui dégage un capital sympathie énorme, et ce dès l'intro pendant laquelle des extra-terrestres viennent commenter le logo Lucasart en sortant quelques répliques qui n'auraient pas fait tâche dans un Day of the Tentacle, et de plus la police de caractères utilisée est la même que dans les jeux cultes de l'éditeur. Ce n'est pourtant pas à un jeu d'aventure point and click que nous avons à faire. Ici on dirige un enfant fraichement engagé dans l'armée de libération de la galaxie et qui parcours l'espace à bord de son vaisseau en forme de chien conique (?!) en accomplissant des missions. Parcourir le vaisseau pour accéder aux diverses options disponibles comme voyager vers une nouvelle planète, en observer la surface, ou y débarquer sous la forme d'un robot n'est pas sans évoquer dans mes souvenirs la célèbre Arche du Capitaine Blood ! Et hop, +1 pour le capital sympathie. Lorsque la planète sur laquelle on veut s'aventurer est hostile, on commence par une séance de shoot-them-up repompée sur Asteroids. C'est loin d'être passionant avec un vaisseau trop grand et trop lent dans une fenêtre de jeu trop réduite. Une fois les ennemis éliminés, on peut aller sur la planète. Là, on passe à un jeu d'action-exploration vu de dessus (et heureusement en plein écran) ou il faut éliminer tous les ennemis en surface et accomplir les fameuses missions qui demandent la plupart du temps de retrouver quelque chose ou quelqu'un. Pour y parvenir on ramasse des objets à utiliser à des endroits précis.
Le jeu est servi par un design sympathique et un humour très présent dans tous les dialogues (peu nombreux).
Malheureusement, il y a aussi des défauts. En plus de la phase à la Asteroids molassone, le jeu souffre d'une jouabilité un peu hasardeuse pendant les combats sur la surface de la planète avec une détection des collision un peu approximative et des projectiles ennemis arrivant à toute vitesse. A noter également qu'on se perd facilement avec des décors qui se ressemblent tous. Enfin, le plus gros problème semble être la répétitivité de l'action. Ce jeu est relativement connu je pense donc j'attends vos avis.
2.5/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7710
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2008-10-16 19:57
Je pensais qu'il y aurait des réactions sur Big Sky Trooper.
Personne ne connait ce jeu ?

Aujourd'hui, 2 obscurs jeux militaires japonais :


Battle Submarine
(Pack in Video - 1995)



C'est une simulation de sous-marin assez facile à prendre en main bien que tous les menus soient en japonais. On choisit entre un mode campagne qui suit un déroulement bien précis et un mode libre dans lequel on peut choisir un scénario. Un briefing nous décrit ensuite l'objectif de la mission.
Une fois aux commandes du submersible on se rend compte que les commandes auxquelles on a accès sont assez limitées : on peut augmenter et diminuer la puissance des machines, tirer une torpille, utiliser le canon ou aller sous l'eau. Sous la mer, la vue est différente car notre sous-marin est représenté à l'écran (on est en vue subjective à la surface). Les commandes sont les mêmes (sauf qu'il est bien évidemment impossible d'utiliser le canon) avec en plus un bouton pour se servir du periscope (si on n'est pas trop profond).
J'ai essayé de progresser un peu dans le premier scénario et je me suis vite fait canarder de tous les cotés sans apercevoir à aucun moment mes ennemis, que ce soit sous l'eau ou à la surface. Il faut dire que je n'ai plus pratiqué ce genre de simulations depuis Blue War et Silent Service, tous deux sur Thomson MO6 ! Je n'ai pas persévéré donc difficile de donner une note ...


Barbarossa
(Sammy / System Soft - 1992)



Un wargame que je ne connais pas du tout mais que je soupçonne d'être adapté d'un titre sur micro-ordinateur vu son interface peu adaptée au pad. Il se déroule pendant la seconde guerre mondiale (le front Russe me semble-t-il). On commence par choisir les unités à déployer sur la carte puis ... on se noie dans les menus en japonais aux innombrables kanji. J'avoue ne pas avoir trop essayé de persévérer dans ce jeu. Malgré son coté Battle Isle / Famicom Wars engageant, l'interface et les graphismes me sont apparus comme trop austères pour me donner envie de continuer. Les screenshots que j'ai pris ont été capturé lors de la démo du jeu (pendant l'intro).

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3719

Hors ligne
Posté le: 2008-10-16 20:23
Citation :

Le 2008-10-16 19:57, Sebinjapan a écrit:
Je pensais qu'il y aurait des réactions sur Big Sky Trooper.
Personne ne connait ce jeu ?


N'oublie pas que le jeu est sorti à une époque où le joueur moyen lorgne déjà sur les 32-bits et commence à laisser jaunir sa Snes. En 95, il n'y a guère plus qu'une grosse license comme Yoshi's Island pour vraiment retenir l'attention de la plupart des gens, qui sentent déjà que le jeu vidéo va beaucoup changer dans les 2-3 ans à venir. Evidemment, la même année, c'est sur ce même support que se passent des choses passionnantes pour le rpg jap mais ça, c'est pour les forts en thème. Alors un jeu de Lucas Arts...

  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3263 messages • page
1 ... 6789101112 ... 164




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)