les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Resident Evil : la série
65 messages • page
1234
Auteur Resident Evil : la série
Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10354

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 16:10
Ayant découvert la série avec Resident Evil 4 (même si j'avais joué en son temps au premier Alone in the Dark, qui est tout de même très similaire au premier Resident Evil), je découvre tout le reste ces derniers jours par le biais de l'émulation PSX, et je voulais partager un peu mes impressions.

J'avais en fait commencé de découvrir les autres RE en achetant REbirth, et j'avais été très déçu, même exaspéré. Cette impression de jouer avec des codes très anciens (gameplay, animation des personnages, gestion de l'inventaire) dans des décors exagérément détaillés (je n'ai pas aimé les graphismes, en fait) ne fonctionnait pas pour moi. A quoi sert d'avoir un zombie très bien fait si ses bras traversent les rideaux ?

Du coup, j'avais arrêté, et suis parti sur l'idée que les "vieux" Resident Evil avaient vieilli.

Le premier RE que j'ai essayé sur PSX a été Resident Evil 2, et il m'a agréablement surpris. Qualité graphique, cadre plus naturel et réaliste, gameplay plus intuitif et plus intéressant...

Graphiquement j'ai préféré à REbirth... les décors faisant bien plus naturels (dans le sens où ils sonnaient juste dans leur apparence : le désordre, les imperfections) et plus "comics" sur le plan du style que ceux de REbirth, qui eux faisaient plus froids, plus "image de synthèse" - et aux ambiances tellement exagérées que ça en était comique (un peu comme le remake de "The Haunting").

Point de vue peur, par contre, tout comme REbirth, j'ai été surpris que ce jeu passe pour être très effrayant. Les monstres m'ont plus paru être des obstacles à éliminer pour éviter de refaire tout ce que l'on avait fait depuis la sauvegarde précédente que des sources de peur ou de malaise. Dans Silent Hill, j'ai éprouvé du dégoût ou de la pitié pour mes adversaires, dans RE2, c'était plutôt : "et merde, il va falloir que je refasse tout le dernier puzzle".

L'histoire est sympathique mais là aussi j'ai été surpris que l'on critique RE4 puisque rien dans RE2 ne m'a paru beaucoup plus profond ou moins série B (et ça ne dérange pas je trouve).

Du coup, après l'avoir fini, j'ai redonné une chance à Resident Evil (Director's Cut). Bizarrement, peut-être que j'avais été préparé par RE2, mais j'ai été beaucoup moins agacé que par REbirth. Je trouve que l'archaïsme (ou, pour ne pas porter de jugement, le style) de Resident Evil DC passe mieux avec des graphismes plus sobres, simples et dépouillés. D'abord, on excuse plus facilement la maniabilité, l'inventaire, etc. - et ensuite, ça rend le jeu bien plus lisible. Dans REbirth, je perdais un temps fou à essayer de fouiller des détails du décors qui n'étaient là que pour faire joli - agaçant. Sur le plan du ton, aussi, REbirth en re-rajoute tellement graphiquement pour faire peur que ça tombe d'autant plus à plat si on n'accroche pas, chose qui gêne moins dans l'original.

Sur le plan du ton, on est bien plus dans la série B que RE4 à mon avis. RE4 est une série B professionnelle avec des moyens professionnels et un second degré assumé (et une tension omniprésente), alors que REDC fait série B amateur. Ce n'est pas gênant et logique si on le remet dans le contexte de son époque, mais bon : Rebecca, Wesker qui se fait tuer juste après avoir réveillé le Tyran... j'ai très souvent éclaté de rire (j'écris ça à cause de pas mal de forums où RE4 était très critiqué pour son scénario ou son ton, alors que RE était porté aux nues pour les mêmes raison, c'est pour moi explicable seulement par la nostalgie).

Alors que je jouais au début beaucoup à REDC pour des raisons "historiques", j'ai fini par aimer RE. Il faut dire que le jeu s'améliore progressivement à mon avis, mais il est assez loin de ce pour quoi on le présente : pour moi c'est un jeu de gestion d'inventaire + un labyrinthe + un jeu d'aventure à l'ancienne avec ses puzzles absurdes, le tout avec un tout petit peu de vagues réflexes (et heureusement vu l'inconfort des "combats"). Il n'empêche que l'on passe un temps fou à faire des allez-retour juste pour avoir accès aux coffres, qu'il faut un slot libre pour combiner une plante que l'on ramasse avec une que l'on a déjà dans son inventaire, qu'une petite clef prend autant de place qu'un blason en or, etc. Sur le plan de l'appellation de "survival horror", je trouve que RE est celui qui la porte le moins bien, les ennemis ne paraissent pas être des sources de danger mais des contretemps.

Ensuite, je me suis mis à Resident Evil 3 : Nemesis, et j'avoue être transporté. On ironise beaucoup sur Capcom et sa manie des suites, mais il faut tout de même reconnaître qu'ils ont su faire évoluer cette série, pour moi Nemesis est la meilleure adaptation que j'ai vue du film de zombie. Autant le thème du zombie était pour moi un prétexte dans les autres, autant là il est très bien exploité et vraiment perturbant... la ville en totale déchéance, les animations des zombies qui laissent vraiment percevoir que c'étaient des gens avant et qu'ils souffrent sous cette forme, l'inquiétude en arpentant des rues glauques dévastées, des fois en clopinant, en priant intérieurement pour que des zombies ou autres ne soient pas revenus hanter la zone (car cette fois ils se déplacent vraiment, génial).

D'ailleurs, les évènements aléatoires et les embranchements narratifs sont tout bonnement géniaux. Comme on meurt plus souvent, c'est un régal. Alors que après une mort je planifais comme auparavant mon inventaire en fonction de la situation que j'avais rencontrée, voilà que je ne me retrouve pas dans la même situation avec pourtant le même parcours ! Du coup, on fait toujours des calculs approximatifs pour maximiser nos chances, et on est beaucoup inquiet et incertain du résultat. C'est brillant, comme disent les Anglais, et vraiment dommage que ça n'ait pas été revu dans d'autres jeux à ma connaissance (RE4 en particulier), sans mentionner que ça renforce l'aspect "survival".

Une autre conséquence de ça, c'est aussi que l'on croit bien plus en l'intrigue et aux personnages et que ses choix paraissent plus importants. Par exemple, j'ai été surpris de rencontrer Carlos différemment : j'avais visité le restaurant où je l'ai rencontré, j'ai merdé au sous-sol (inondé, du coup), je suis mort, puis j'ai voulu plutôt visiter le centre de presse d'abord, et je re-rencontre Carlos pour la première fois, mais pas dans les mêmes circonstances ! Quand des personnages se battent contre les zombies ou fuient en coup de vent dans les ruelles, du coup, j'ai bien plus à coeur de les aider car j'ai peur de rater quelque chose ou de faire une erreur.

Sur le plan de la peur, les décors urbains à la fois réalistes mais un peu "comics" sont un régal, le découpage des plans permet d'avoir une action qui est toujours relativement bien cadrée, l'ambiance est à mon avis plus réussie que REDC, RE2, et peut-être même RE4. Les créatures sont bien mieux faites et font plus "vraies" (les créatures insectoïdes sont terrifiantes), l'immersion fait vraiment paniquer lors des surprises (d'autant plus grâce à l'aspect aléatoire), et surtout la transposition du film de zombie est cette fois-ci parfaite.

En plus, les puzzles sont assez logiques et ont plus de sens.

Je ne l'ai pas fini mais suis enthousiasmé !

Voilà .

  Voir le site web de Simbabbad
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Duplo, petites voitures et livres musicaux...

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2702
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 16:49
Je serais curieux de rejouer à RE3, dont j'ai gardé un très bon souvenir, tu résumes très bien tout ce que j'avais apprécié dans ce jeu à l'époque. Je ne sais pas si c'est mon RE oldschool préféré, mais je le place devant RE2 et le Code Vero, sous réserve de le réessayer du moins. Je m'en souviens comme d'un épisode bien rythmé (grâce notamment au live selection et au Nemesis) et dans lequel en effet, on sent très bien le côté apocalyptique, on palpe très bien la réalité de la ville qui quelques jours plus tôt vivait son train-train quotidien et vient de basculer dans l'horreur. Sinon en effet on a l'impression que certains événements sont aléatoires, en fait je dirais plutôt que ce sont des trigger-events (dont certains sont des apparitions de Nemesis) qui changent suivant l'ordre dans lequel tu explores les différentes zones (et de tes choix lors du live selection bien sûr), et cet aspect m'a paru plus abouti que dans les autres RE.

Bon, je vais pas me hasarder à plus de commentaires, n'y ayant pas joué depuis quelques années, mais tu rends bien justice à ses qualités, c'est une bonne chose car j'ai souvent l'impression que ce RE3 est assez mésestimé, voire ignoré, et je n'ai jamais trop compris pourquoi.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


Sodom
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 1895

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 18:32
"j'ai souvent l'impression que ce RE3 est assez mésestimé, voire ignoré, et je n'ai jamais trop compris pourquoi"

Peut-être est-ce dû à la relative proximité de son lancement avec celui de "Code Veronica" sur Dreamcast : la comparaison faîte à l'époque lui était alors défavorable, et pourtant dieu sait qu'il y aurait des critiques à faire sur la réalisation de "Code Veronica" (zombis raides comme des bouts de bois, bruitages tirés de RE 2...).

En tous cas, entièrement d'accord avec Simbabbad sur les qualités de RE3 : elles procurent à ce jeu un caractère sans cesse imprévisible qui en fait un survival très "agréable" à rejouer. Il y aura toujours un passage où la configuration des monstres n'était pas celle à laquelle on s'attendait ("Alors voyons, j'ai pris mon beretta en croyant avoir affaire à 2 zombies et je me retrouve encerclé par 3 hunters : oups...") et le côté décentralisé de l'action permet de multiplier les passages cultes (la station service, la centrale electrique, les locaux d'Umbrella...).

Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10354

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 19:23
Citation :

Le 2006-06-04 16:49, twipol a écrit:
Je serais curieux de rejouer à RE3, dont j'ai gardé un très bon souvenir, tu résumes très bien tout ce que j'avais apprécié dans ce jeu à l'époque.

Vraiment ça vaut le coup, d'accord pour dire qu'il est curieux qu'il n'ait pas eu la reconnaissance qu'il mérite (Sodom explique pourquoi, mais il aurait au moins pu avoir une reconnaissance posthume).

D'autant plus que la (relative) liberté que l'on a dans le déroulement de l'histoire donne bien plus de sens au fait d'y jouer plusieurs fois. Par exemple la fois où le sous-sol du restaurant a été inondé à cause de Nemesis, j'ai été surpris après ma mort et une ré-exploration faite différemment de découvrir qu'il y avait une gemme indispensable pour finir le jeu dans ce sous-sol. Du coup, je me suis demandé ce qui se serait passé si j'avais continué ma partie avec le sous-sol inondé.

Citation :

Le 2006-06-04 16:49, twipol a écrit:
Sinon en effet on a l'impression que certains événements sont aléatoires, en fait je dirais plutôt que ce sont des trigger-events (dont certains sont des apparitions de Nemesis) qui changent suivant l'ordre dans lequel tu explores les différentes zones (et de tes choix lors du live selection bien sûr), et cet aspect m'a paru plus abouti que dans les autres RE.

Non non, ce ne sont pas seulement des trigger-events et le live selection, comme le dit Sodom :

Citation :

Le 2006-06-04 18:32, Sodom a écrit:
Il y aura toujours un passage où la configuration des monstres n'était pas celle à laquelle on s'attendait ("Alors voyons, j'ai pris mon beretta en croyant avoir affaire à 2 zombies et je me retrouve encerclé par 3 hunters : oups...")...

C'est tout à fait ça. Une fois j'ai refait le passage de la station service qui explose car mon inventaire était trop chargé et je n'ai pu prendre de la poudre qui s'y trouvait.

Mort, partie suivante, j'y retourne avec un inventaire allégé : plus de poudre ! Je glob, je glub, j'avais pas prévu ça, moi.

Pareil pour d'autres passages : je meurs à cause de chiens, j'y retourne suivant le même passage, et là, une armada de zombies !

C'est épatant. Il y a aussi plein de petites touches, comme voir des zombies qui errent dans des pieces auquelles au n'aura jamais accès à travers des fenêtres, retrouver le gros personnage du tout début mort en train de se faire manger par des zombies, retrouver son journal où il confie, barricadé dans son camion, qu'il n'aurait pas dû écouter sa mère et faire écrivain plutôt que vendeur, entendre un cri de femme au loin puis découvrir son cadavre... vraiment à défaut de foutre les chocottes (et il y a des passages qui m'ont tout de même fait un peu peur ou en tout cas rendu inquiet, contrairement à REDC ou RE2) il y a une sacré ambiance.

Comme le dit Sodom j'aime bien le côté vaste et délocalisé du jeu... à quand un Resident Evil : San Andrea, avec une liberté d'action encore plus grande et un terrain encore plus vaste ?

  Voir le site web de Simbabbad
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 19:40
Citation :
Comme le dit Sodom j'aime bien le côté vaste et délocalisé du jeu... à quand un Resident Evil : San Andrea, avec une liberté d'action encore plus grande et un terrain encore plus vaste ?


Dead Rising, ça ne te dit rien?
Sinon, c'est vachement intéressant ce que vous dites au sujet de Resident Evil 3. J'ai essayé de jouer à Resident Evil Rebirth, mais je n'ai pas accroché à cause de cette maniabilité (peut-être devrais-je essayer la version PS). En plus cette idée de brûler les zombies pour les tuer me rebute. Le 2 et le Veronica ne m'intéressent pas trop non plus malgré tout ce que j'ai pu lire là-dessus, du moins à première vue car je n'ai jamais essayé. Par contre, le 3 m'intéresse beaucoup, peut-être parce qu'il est différent des autres épisodes. Si ça se trouve, je vais l'aimer. Il faudrait que je me le prenne un jour.

  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Duplo, petites voitures et livres musicaux...

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2702
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 20:12
Par contre la maniabilité reste similaire à celle des autres épisodes, donc il faudra un jour ou l'autre que tu t'y fasses si tu veux vraiment te faire un RE oldschool.

Donc il y avait vraiment des passages où les monstres rencontrés pouvaient changer d'une partie à l'autre... Pas mal ça, je m'en souvenais pas.

Autre chose : la galerie de persos m'a davantage séduit que dans RE2 et surtout RECV. Plus crédibles, du moins dans mes souvenirs. Jill au moins c'est une membre des Stars, alors que Claire, on se demande où elle a appris à manipuler des armes, et elle fait davantage gamine. Et j'ai trouvé le mec un peut frimeur assez charismatique finalement (au moins son côté macho peut être pris au second degré, alors que chez Leon ça s'y prête moins). Il y a des persos qui me saoulent dans les autres RE, comme Leon le playboy, et surtout le petit c*n qu'on rencontre dans RECV, alors lui dans le genre tête à claques...

Je me souviens en effet du type qui s'enferme dans sa camionette au début, et de la lettre qu'on retrouve ensuite... Ca fait toujours son petit effet ce genre de trucs.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


Sodom
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 1895

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 22:53
Citation :

Le 2006-06-04 20:12, twipol a écrit:
Par contre la maniabilité reste similaire à celle des autres épisodes, donc il faudra un jour ou l'autre que tu t'y fasses si tu veux vraiment te faire un RE oldschool.



C'est vrai pour l'essentiel, mais RE3 bénéficie d'un petit quelque chose en plus par rapport aux autres épisodes : l'esquive de la "dernière chance" avec le bouton R1. Si cette manoeuvre ne révolutionne pas le gameplay effectivement rigide des RE, elle lui apporte un peu de souplesse ^^

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2006-06-04 23:13
Pour RE2 il est pas effrayant comme pourrait l'etre un film d'horreur mais bon la 1ere recontre avec le crocodile ca marque quand meme. Surtout que à l'epoque j'avais pas capte le coup de la bonbonne de gaz. En plus pour avoir un rank a (ou alors c'etait ptet pour le fun) tu peux le degommer sans l'utiliser. D'ailleurs de memoire quand tu rentres dans la piece juste en dessous tu entend la deflagration de la bombonne quand le 1er perso tue le croco.

Pour re3 en fait il a l'image de re du pauvre. C'est a dire que code vero a ete une exclu dc pendant un moment. Du coup les fans ont rale et paf voici un re3 qui sort de nul part. Du coup les gens ont conclu a un jeu vite fait pour faire passer la pilulle code vero. Mais bon a la limite que le jeu est etait vite sorti ou pas je m'en fou je trouve qu'il est beaucoup plus prenant que code vero.
D'ailleurs faudrait que je me le refasse code vero c'est le seul re que j'ai fini qu'une seule fois:(
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10354

Hors ligne
Posté le: 2006-06-05 01:15
Citation :

Le 2006-06-04 19:40, Rudolf-der-Erste a écrit:
Citation :
Comme le dit Sodom j'aime bien le côté vaste et délocalisé du jeu... à quand un Resident Evil : San Andrea, avec une liberté d'action encore plus grande et un terrain encore plus vaste ?


Dead Rising, ça ne te dit rien?

Dead Rising est un beat them up rigolo dont le ton et le gameplay n'ont rien à voir avec Resident Evil.

Sinon, pour RE3, la maniabilité ressemble à REbirth, mais les personnages sont mieux animés, et surtout les décors ne sont pas à angle droit, ils sont plus "courbes", ce qui fait que l'on s'y déplace plus naturellement.

Vraiment j'ai hai REbirth et j'adore RE3 (de plus en plus en fait). Pour moi il est vraiment au-dessus des deux précédents. Donc comme on déteste le même et que l'on aime RE4 tous les deux, tu devrais essayer RE3.

Du coup je suis curieux pour Resident Evil 0 et RECV, ça vaut quoi à comparer des autres ?

Citation :

Le 2006-06-04 23:13, RainMakeR a écrit:
Pour RE2 il est pas effrayant comme pourrait l'etre un film d'horreur mais bon la 1ere recontre avec le crocodile ca marque quand meme. Surtout que à l'epoque j'avais pas capte le coup de la bonbonne de gaz. En plus pour avoir un rank a (ou alors c'etait ptet pour le fun) tu peux le degommer sans l'utiliser. D'ailleurs de memoire quand tu rentres dans la piece juste en dessous tu entend la deflagration de la bombonne quand le 1er perso tue le croco.

Le crocodile a un côté assez kitsh pour moi, j'ai surtout trouvé ça marrant... c'est vrai que ça surprend la première fois (et encore : tiens, une machine à écrire et un coffre, tiens, un long couloir - hm, le boss est pas loin), mais si on compare, par exemple, au chef du village de RE4 (ou, pour être plus similaire, à la salamandre)... A la limite les lickers sont plus perturbants parce qu'on se dit que c'était des humains avant (un peu comme les "insectes" de RE3 : "c'était humain ça ?"), et point de vue surprise j'ai surtout crié quand des bras surgissent des fenêtres dans un couloir (simple mais efficace).

Je n'ai pas compris la bonbone de gaz non plus en fait, elle était où ??? Je l'ai eu à coup de magnum ou de fusil à pompe, le crocodile...

Pour revenir au ton, j'ai du mal avec les mélanges du premier RE. On part des zombies, puis on passe aux serpents/araignées géants, la petite boutique des horreurs, ensuite la créature du lagon noir, puis on finit avec le monstre de Frankenstein... bon... si au moins tout se tenait plus que "ils ont tous été infectés par un virus", à la façon du film Van Helsing, ça passerait mieux, mais là, j'ai du mal.

Au moins RE2 est un peu plus cohérent, et RE3 et RE4 le sont totalement.

Sinon, d'accord avec Twipol pour les personnages, tout comme les zombies d'ailleurs, ils font tous plus "humains" que dans les autres.

J'aime bien le fait que je me demande vraiment si les mercenaires sont dignes de confiance ou non, ça aussi c'est bien fait, et les embranchements font se demander si on peut influencer notre relation avec eux également.

Vraiment un très bon jeu.

  Voir le site web de Simbabbad
Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10354

Hors ligne
Posté le: 2006-06-05 17:11
Mise à jour : après avoir longtemps erré dans la ville, je viens de passer un moment frustrant grâce à un FAQ.

Le reste du jeu était tellement plus naturel qu'il ne m'était pas venu à l'esprit de mettre un compas en bronze dans la main d'une statue pour récupérer une batterie...

Comme quoi RE3 aussi à ses défaut (enfin, les mêmes défauts que la série en général).

  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2006-06-05 21:09
Citation :

Le 2006-06-05 01:15, Simbabbad a écrit:
Je n'ai pas compris la bonbone de gaz non plus en fait, elle était où ??? Je l'ai eu à coup de magnum ou de fusil à pompe, le crocodile...


bah en fait je crois que c'est dans le 2e scenar, quand tu vois le croco tu fais demi tour et dans la ligne droite qui te ramene a la porte d'ou on viens t'a une bonbonne contre le mur (quand tu entres dans la piece sur ta gauche).

T'ap^puies sur un bouton, la bouteille tombe et le croco la gobbe ^^
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10354

Hors ligne
Posté le: 2006-06-16 16:25
Bon, ça y est, j'ai fini Resident Evil 3 la semaine dernière.

J'avoue que mon enthousiasme initial a été un peu tempéré par une longue partie vers le milieu/seconde partie du jeu.

En gros, du moment où il faut mettre un compas en pierre dans la main de la statue du maire de Racoon City, ce qui fait qu'un panneau s'ouvre dans le piedestal pour réveler... une batterie d'alimentation, permettant de faire marcher un ascenseur à un endroit totalement différent. Là ça a été la douche froide tellement c'était absurde et stupide, et tellement les autres "puzzles" avaient été totalement logiques jusque-là?

... jusqu'au moment où Jill arrive dans le parc (puis dans le labo). Là, on retrouve l'ambiance "film de zombie", et les puzzles redeviennent logiques.

Tout de même, ça laisse tout le passage dans la tour de l'horloge et quand on jour avec Carlos comme ayant les plus gros défauts des deux précédents.

Dans l'ensemble, c'est une série qui contrairement à ce que j'ai pu lire a plutôt bien su évoluer... du premier au troisième, on voit bien la progression technique, le scénario, l'immersion, la jouabilité nettement s'améliorer. C'est dur de rejouer au deuxième après avoir joué au troisième (le premier, mieux vaut ne pas en parler, il a salement vieilli même si au final je l'ai bien aimé).

Maintenant une question : sachant que j'ai haï REbirth, apprécié globalement le premier RE sans trouver qu'il fasse peur et en trouvant qu'il avait beaucoup vieilli, plutôt aimé le deuxième sans avoir peur non plus, et vraiment bien aimé le troisième même si tout un passage vers le milieu/fin du jeu m'a exaspéré, est-ce que je pourrais aimer RE0 ? Juste au cas où je le vois d'occasion ?

  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2006-06-16 22:50
Bah RE0 personnellement je le trouve terrible. Il a un petit cote old school a la re1 asez sympa. En plus toi qui est fan de logique tu seras comble. Ici pas de coffre. Tu abandonnes tes objets dans une piece ou les echanges avec avec ton partenaire. Et quand tu retournes dans la piece tu retrouves par terre tes objets (ils sont marques sur la carte). En plus les interactions avec le partenaire sont forts sympathique.

Moi je te dis fonce, en plus a 25€ neuf ca serai dommage de passer a cote. Il est ptet moins beau que le rebirth mais je le trouve plus interessant
_________________

Image


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2009-02-27 09:47
Jeuxvideo.com fait un dossier récapitulatif sur la série bien fichu : http://www.jeuxvideo.com/articles/0001/00010408_dossier.htm
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2010-01-28 23:41
Up !

Le script écrit par Romero lorsqu'il était encore en charge de l'adaptation au cinéma : http://www.dailyscript.com/scripts/resident_evil_romero.html
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Odysseus
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10892
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2014-02-05 19:45
Mamoru Samuragochi ne serait pas l'auteur des musiques de Resident Evil... Plus d'infos ici.

Ça m'a immédiatement rappelé cette affaire, curieusement passée aux oubliettes aussi vite qu'elle était arrivée:



A-t-on connaissance de cas de figure similaires dans l'industrie du jeu vidéo?
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2014-02-05 20:30
Sur gk ils disent juste la version dual shock. Après des imposteurs dans le jv c'est assez rare quand même.
Des mecs qui se font piquer leur travail wai mais du pipotage j'en ai pas souvenir
_________________

Image


François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2212
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2014-02-07 12:14
Citation :
Le 2014-02-05 19:45, Odysseus a écrit :

Mamoru Samuragochi ne serait pas l'auteur des musiques de Resident Evil...



Ah, la BIO HAZARD SYMPHONY... Vraiment pas terrible. Mieux vaut se contenter de la BO de Masami Ueda.... en admettant que ce soit bien lui qui l'ait composée

E. Jumbo
Pixel digne de ce nom

Score au grosquiz
0000090 pts.

Joue à Doom, Heretic, Donkey Kong Country 2, Crash Bandicoot 2

Inscrit : Oct 04, 2008
Messages : 126
De : Le Mans

Hors ligne
Posté le: 2017-12-03 22:50
Je me lance ENFIN dans Resident Evil 4 (sur PS2 hélas, ne le possédant pas sur NGC ou Wii). J'avais peur d'avoir attendu trop longtemps pour l'apprécier, parfois des titres aussi influents prennent assez vite un gros coup de vieux... Mais non ! Putain ce que c'est bon, un titre d'action bien nerveux comme il faut, et en plus j'ai jamais pu saquer les Espagnols donc c'est un plaisir incroyable que de les flinguer à tire-larigot.
_________________

Image

lisez RODENT, magazine piégé dans les années 90 sur la musique, le cinéma et les jeux vidéo


  Voir le site web de E. Jumbo
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Re5, Actraiser Renaissance, Luigi mansion

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30552
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2017-12-03 23:38
Wai enfin c'est plus des roumains qui parlent espagnols pour le coup

Mais pour le coup oui le jeu est excellent et super moderne, donc oui il ne peut pas vieillir
_________________

Image



Index du Forum » » Jeux » » Resident Evil : la série

65 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)