les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
François
Pixel monstrueux
Quel bilan tirer de la première Xbox ?

Je ne peux pas dire que j’ai été transporté de joie par l’entrée de Microsoft dans la danse, que ce soit à l’époque, ou même encore aujourd’hui. J’admets, il y a dans ce rejet un fort préjugé culturel — pour moi, les consoles occidentales avaient fait leur temps et les fiascos en série des années 90 étaient seulement venues confirmer cette impression — mais également une méfiance innée envers ce mastodonte qui dévore tout sur son passage, de quoi faire (presque) passer Sony pour une œuvre de charité.

Sur la machine elle-même et sa ludothèque, rien à redire. Je n’ai jamais eu l’occasion d’approcher cette première Xbox, contrairement à ses petites sœurs, mais il me semble, à travers la presse spécialisée de l'époque, que Microsoft avait assuré pour le lancement de son bébé, à condition d’apprécier le style de jeux tournant dessus...

Manuel
Pixel monstrueux
Bon ça m'apprendra à vérifier, mea culpa. (le nom sonne plus japonais qu'américain). []

X7R
Pixel de bonne taille
Citation :
Dans les années 80 beaucoup de micros et de consoles étaient basés sur des technologies japonaises (processeurs motorola entre autres) alors qu'aujourd'hui ce sont des boîtes américaines qui ont conçus en grande partie les processeurs et autres GPU de celles-ci (même la PS3 c'est dire).

C'est totalement faux... les technologies étaient américaines : famille 68000 (Motorola qui est une boite US), Z80 (Zilog), famille 6502 (MOS Technologie) ...

Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune
Quant à moi, j'ai également découvert la Xbox sur le tard, vers 2007. C'était vraiment la console qui m'attirait le moins des trois (par rapport à la Gamecube et la PS2).
Au début de cette génération, j'hésitais pas mal entre continuer chez Nintendo (j'avais été déçu par la N64) ou basculer chez Sony, puis finalement je suis allé vers la Gamecube (grâce à quatre jeux en fait) qui m'a finalement plus comblé que la N64 à l'époque, tandis que je gardais un oeil sur certains jeux de la PS2. Par contre la Xbox, franchement je m'en fichais complètement, je ne voyais pas l'arrivée de Microsoft de façon crédible ni même positive. Seul le départ de Rare vers Microsoft m'avait fait tiquer, vu que j'adorais leurs jeux sur N64, que le Starfox Adventures s'annonçait tout aussi énorme que leurs anciens jeux alors qu'il n'était pas encore sorti, ça m'attristait et me disait que ça pourrait être un facteur majeur pouvant éventuellement me faire basculer du côté de la Xbox. Finalement, l'achat de Rare par Microsoft a été un feu de paille, mes regrets de ne pas avoir de Xbox avaient vite disparu.

Finalement, c'est grâce aux forums et en particulier à Grospixels que je me suis nettement plus intéressé à la Xbox. Y compris à des jeux appartenant à des genres que je détestais comme le FPS (avec Halo et Oddworld Stranger). Donc je m'étais trouvé une Xbox d'occase vers 2007 dans un Cash Converters, pour un prix dérisoire, et j'ai été agréablement surpris par la console et ses jeux, à commencer par les deux premiers Halo qui m'ont vraiment plu contre toute attente, ainsi que Oddworld: la Fureur de l'Etranger. Puis aussi deux jeux Sega qui m'avaient beaucoup motivé: Jet Set Radio Future (j'avais adoré le premier sur la Dreamcast que j'avais aussi découverte très tardivement vers 2006) et Panzer Dragoon Orta (appartenant à une série dont je m'étais découvert une passion en la découvrant également très tardivement sur Saturn vers 2006 ou 2007 aussi - oui, décidément, je suis tardif ^^) qui sont géniaux aussi. J'ai aussi adoré Grabbed by the Ghoulies (dont j'avais à peine entendu parler à l'époque, moi qui étais plus intéressé par Conker que je n'avais découvert un peu tardivement sur N64 à cause de son prix élevé, l'anglais imposé et l'âge requis). J'ai également été très surpris par Galleon que j'avais trouvé excellent (dans la catégorie "jeux inconnus de la Xbox").

Cela dit, j'ai également eu quelques déconvenues. Par exemple, Kotor 1, je n'ai pas aimé (laissé tombé après 4 heures de jeu sur la première planète grisâtre et moche, il a fallu attendre quelques années avec la série Baldur's Gate sur PC pour que je mette à Bioware et que j'adore). Jade Empire, je n'y suis pas allé bien loin (une heure de jeu?). Fable, c'était sympa aussi, mais j'avais également laissé tomber. Quant à Voodoo Vince, je l'ai trouvé moyen.

Globalement, après mon enthousiasme initial liée à la découverte tardive de la console après mes réserves ayant duré des années, j'ai l'impression d'avoir fait le tour de tout ce qui m'intéressait sur cette console, que finalement il n'y avait pas énormément de choses pour moi. Si je l'avais découverte à l'époque de sa sortie, je pense que j'aurais été très déçu: je ne me serais jamais intéressé aux Halo (à cause du genre FPS, même sur N64 je n'avais pas joué à Goldeneye ou Perfect Dark alors qu'ils étaient développés par Rareware que j'adorais) parce que je n'avais pas Internet (donc pas accès aux forums), je n'aurais jamais entendu parler de Galleon, je ne sais pas si je me serais intéressé à Jet Set Radio Future (le premier sur Dreamcast ne m'attirait pas du tout en fait avant que je le découvre avec des réserves), je ne pense pas que je me serais plus intéressé à Bioware. Il y aurait eu les deux jeux Rareware que j'aurais pu faire par contre. Quant aux jeux de course, ce n'est pas du tout ma came non plus. Idem pour le multijoueur en ligne qui ne m'a jamais intéressé (et qui ne m'intéressera jamais réellement à mon avis), sachant que déjà sur N64 je ne m'étais jamais intéressé au multi-joueur alors que la N64 était aussi réputée pour ça (je n'avais personne avec qui jouer de toutes façons, j'étais tout seul). J'aurais regretté de l'avoir possédé au détriment de la Gamecube ou de la PS2.

Bref, je ne regrette pas du tout d'avoir découvert la "génération 128 bits" avec la Gamecube, puis avoir enchaîné un peu avec la PS2 (sur laquelle j'ai encore beauuucoup de jeux à découvrir et qui m'intéressent), deux consoles qui me correspondent nettement plus. Mais je suis aussi très content d'avoir découvert la Xbox ainsi sur le tard avec des jeux que j'ai vraiment adorés. De plus, ça m'a finalement nettement plus ouvert au FPS, genre auquel j'étais complètement hermétique.

Sinon, je n'ai pas de gros problèmes avec l'"esthétique occidentale" (juste avec le "tout gris, tout marron" je dirais), depuis gosse il y a plein de jeux occidentaux que j'adore (y compris visuellement). []

Thezis
Pixel visible depuis la Lune
Et le dossier sur GP sur les jeux du marketplace ne traite-t-il pas aussi de jeux de la Xbox 1 ? []

Odysseus
Pixel intergalactique
Il ne me semble pas y avoir jamais eu accès. Par contre, nous avions bien en France un simili market place. On pouvait y télécharger des niveaux, des modes de jeu, des personnages et j'en passe. La confusion vient peut-être de là.

Le système de téléchargement se faisait cependant jeu par jeu, mais comportait néanmoins des exceptions comme avec les titres Tecmo qui télescopaient une partie de leur contenu. C'était l'époque bénie où 90% des DLC étaient gratuits...

Laurent
Commissaire politique
C'est étrange, je crois me rappeler que Nordine avait acheté quelques jeux. []

David
Glaçon du sentiment
le XBLA de la XBox 1 n'était dispo qu'aux US. []

Manuel
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2011-04-22 07:17, Niloc-Nomis a écrit :

On y avait accès en France?
Là je découvre un truc, et en plus ce n'est pas comme si à l'époque je ne suivais pas l'actu de la machine!

Pareil, je découvre l'affaire, en même temps en 2004 j'avais du jeu homebrew et des émulateurs à gogo sur ma xbox flashée donc je suivais plus la scène "underground" que l'officielle.

Par contre il semblerait qu'il y ai moins de fonctions disponibles dans les outils de développement MS pour Xbox360 (et peut être la une à l'époque) que sous Windows, en ce qui concerne DirectX notamment, je ne fais que rapporter ce qu'un collègue de taf,programmeur à ses heures, m'a affirmé.

Pour les histoires de rendu et de d'orientation de gameplay, il faut peut être tout simplement voir que le developpement de JV est arrivé à mâturité en occident alors que le Japon était en avance sur ce média (grâce d'ailleurs à Nintendo qui a relancé à lui seul le marché après le crash de 1983).
On oublie aussi que le JV est né aux Etats-Unis, il symbolise quelque part la guerre économico-culturelle et industrielle lancé dès les années 50 par le Japon, les positions étaient à l'avantage de ce dernier dans les années 80, téléviseurs, voitures, electronique grand public etc ...ont conquis l'occident, tout le monde l'a bien vu.

Dans les années 80 beaucoup de micros et de consoles étaient basés sur des technologies japonaises (processeurs motorola entre autres) alors qu'aujourd'hui ce sont des boîtes américaines qui ont conçus en grande partie les processeurs et autres GPU de celles-ci (même la PS3 c'est dire).
Il y a peut être aussi une relative perte de vitalité de l'économie et de la créativité nippone en parallèle d'une évolution du médium et des technologies en occident.


[]

Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune
On y avait accès en France?
Là je découvre un truc, et en plus ce n'est pas comme si à l'époque je ne suivais pas l'actu de la machine!




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)