les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
JiPé
Pixel visible depuis la Lune
Hélas, c'est aussi vrai pour n'importe quel jeu que SEGA édite(ra).

Mais bon, SEGA continue faire le taffe et sortir des jeux qui déboitent... Sonic Vroom 2 pour Noël ne va pas tuer ce party-game dégueulasse avec sa carapace bleue de chiotte mais les douze péquins qui joueront Sonic ou ses "shitty friends" passeront de bons moments sans se faire troller par des items que même des handicapés moteurs auraient honte d'utiliser

petitevieille
Grossier personnage
C'est très simple : SEGA aurait pu sortir une tuerie ayant 10 ans d'avance, éclatant la concurrence à venir techniquement et ludiquement, à un prix modique, une console surpuissante, compacte et jolie, qui fait revenir l'être aimé, démarre les motos russes, taille des pipes et fait des cunnilingus à volonté, ils se seraient quand même plantés.

La preuve : c'est ce qu'ils ont fait.

François
Pixel monstrueux
(Pourvu que FRANZ57 ne tombe pas sur ce topic )

Un vrai sujet de philosophie que ce gromatch, où la question posée en appelle directement une autre ^^

La Dreamcast est-elle sortie trop tôt ? Non, bien sûr que non. Elle est sortie pile au bon moment, Sega ayant « profité » de l’échec de la Saturn pour réfléchir sur la stratégie à suivre et nous sortir sa plus belle machine depuis la Megadrive. Les similitudes d’architecture avec le système Naomi donnaient enfin corps au concept d’arcade à la maison, le line-up s’est très vite diversifié, le marketing avait juste ce qu’il fallait d’agressif sans en faire des tonnes… et pourtant, ça n’a pas pris.

Alors se pose la question cachée derrière la question apparente : Pourquoi la Dreamcast n’a-t-elle pas marché ? Ou plutôt, avait-elle seulement une chance de marcher ? La dernière console de Sega n’a jamais pu s’imposer durablement, et ce pour plusieurs raisons dont certaines relèvent du « pas de bol » le plus absolu :

— Une perte de crédit de Sega suite à une chaîne de la lose pas possible. Les segalopins ont du mal à le reconnaître, mais à force d’enchaîner les échecs ou semi-échecs, l’image de Sega s’est fortement dégradée en tant que constructeur de consoles. Game Gear, Mega CD, 32-X, Saturn…. Tous ces systèmes ont leur part de (très) bons jeux, mais à chaque fois ont vu leur durée de vie abrégée soit par des défaillances de conception, soit par des erreurs marketing. Mettez-vous un peu à la place des consommateurs : voir défiler à la chaîne du hardware et des extensions dont le SAV n’est visiblement pas assuré comme il devrait l’être, il y a de quoi fuir chez la concurrence.

— La durée de vie de la playstation — chère au cœur de petit vieille — étendue grâce à une série de très bons jeux repoussant pour certains les limites techniques de la 32-bits : Alone in the Dark IV, Soul Reaver, Final Fantasy IX, ISS Pro Evolution 2, Gran Turismo 2… A quoi bon se presser pour se ruer vers la génération suivante, alors que l’on est encore en train d’amortir l’achat de la dernière console ?

— Sony qui ne commet pas l’erreur de se reposer sur ses lauriers, comme Nintendo au temps de la Super Famicom et réduit le créneau temporel dont bénéficiait la Dreamcast en lançant une nouvelle campagne marketing encore plus agressive (si c’était possible) que la précédente. On peut critiquer le procédé, mais pas un éventuel immobilisme de Sony.

— De grosses licences couvées jalousement par Sony, comme Nintendo en son temps : le cas Metal Gear Solid 2 est le plus représentatif, quand on mesure le temps écoulé entre les premières images parues et la sortie effective du jeu. Là-dessus, Konami a clairement contribué à torpiller Sega.

— LE coup de génie marketing de SONY du combo console / DVD à un prix somme toute raisonnable. Je parlerais aussi de coup du sort, le DVD étant alors une petite révolution dans la manière de consommer du film à la maison quand on repense à la qualité souvent, osons le mot, merdique des VHS. La confrontation ultérieure HD DVD / Blu-Ray n’aura pas eu le même impact — la preuve en est qu’il se vend toujours autant de DVD.

— Dans le meilleur des cas, en imaginant que la Dreamcast ait eu une durée de vie plus conséquente, Sega n’aurait pu qu’atténuer ses pertes face à Sony, avant de se manger deux autres mastodontes dans la tronche avec les consoles de Big N et Microsoft : le coup de grâce était inévitable.

Il est en tous cas amusant de voir que ce gromatch laisse transparaître de la rancune mal recuite et toujours pas digérée. De la part de petite vieille, c’est normal, ça fait partie du personnage, mais l’aigreur générale des ségalopins est telle que pour un peu se réveillerait en moi le troll Nintendo, pourtant entré en hibernation depuis l’époque de la N64. Imaginez un petit être rabougri, tordu, malingre, à l’air sournois, affreux gremlin voûté sur lui-même et se frottant les mains :

Image
Gniiiii… Gniii… Sega est mort ? BIEN FAIT !!!! En plus, c’est même pas français comme nom ! Gniiii… yark, arf, yark !!!

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
C'est vieux tout ca. Normalement on devait aussi avoir tout le catalogue DC en demat sur 360.
Ca l'a jamais fait non plus

Thezis
Pixel visible depuis la Lune

Jika
Pixel intergalactique
Une vidéo vraiment bien foutue de 30 minutes à propos de la Dreamcast.



Ne prêtez pas attention aux moments pleurnichards/héroïques de la vidéo.

Ce que je retiens de cette jolie vidéo :
- c'est que la DC, c'est surtout du shmup, de la course, de la baston et du jeu d'arcade.
- c'est que la ludothèque DC était bien déséquilibrée (manque flagrant de RPGs, de plateformers, de FPS ou de jeux de sport).
- c'est que certains jeux DC sont encore superbes aujourd'hui (Cosmic Smash, Shenmue, Grandia 2, Jet Set Radio).
- c'est que certains jeux DC piquent bien les yeux à présent (Skies of Arcadia a bien morflé, tout comme Illbleed ou Virtua Fighter III).
- c'est que d'énormes séries d'aujourd'hui sont nées sur DC (par exemple, PGR et NBA 2K).

Alixolson
Pixel microscopique
Hello,
y i am not understanding its 3rd level i think i have less time to play or this level needs much time to understand .but i m trying . []

Vovo
Pixel monstrueux
Le VMU avait une fonction qui manquait à toutes les cartes mémoires, celle de pouvoir s'echanger les données entre elles.
Je trouvait ça extraordinairement bien vue. []

Shenron
Pixel visible depuis la Lune
Les mini-jeux de Tech Romancer permettent aussi d'obtenir de la thune pour acheter des bonus. Certains fruits pour son Chao dans Sonic Adventure 1 et 2 ne pouvaient être obtenus que sur le VM. Et dans Marvel VS Capcom 2, on pouvait même connecter son VMU à la borne d'arcade pour gagner un certain type de points. []

Sebinjapan
Camarade grospixelien
Mais il y avait une autre utilisation à ces connexions avec des (mini)consoles portables. On pouvait jouer à un jeu sur la console de salon et à un dérivé de ce jeu sur la portable qui avait une incidence sur le jeu principal une fois les 2 machines connectées. Par exemple dans Giant Gram sur Dreamcast (jeu de catch), on pouvait télécharger un mini-jeu sur le VMU afin d'entrainer ses catcheurs et ensuite d'upgrader leurs caractéristiques une fois le VMU revenu dans le pad DC. Je crois qu'il y a d'autres exemples de ce type avec des jeux Pokemon.
L'idée en sois est pas mal, non ? Pourquoi ça ne se fait pas plus ?




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)