les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher

Poster un message
Autorisation :Tous les membres Enregistrés peuvent poster de nouveaux sujets et des réponses sur ce forum
Nom d'Utilisateur :
Mot de Passe :
J'ai perdu mon mot de passe!
Corps du Message :

HTML est: Activé
BBcode est: Activé
[img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img] [img]
Options : Désactiver HTML sur ce Message
Désactiver BBcode sur ce Message
Désactiver Smilies sur ce Message
Montrer la signature (Ceci peut être modifié ou ajouté à votre profil)
 -   - 

Rappel des 10 derniers messages du topic (les plus récents en haut)
François
Pixel monstrueux
Ah ben voilà : rien qu'à lire 3Ghz, Papy a rendu l'âme

Kaede
Pixel visible depuis la Lune
Citation :
Le 2018-09-22 20:16, FF_Clad a écrit :

Citation :
Le 2018-09-22 11:45, Kaede a écrit :

ramassis de hacks closed-source plus maintenu depuis 2 ans


On dirait une insulte du capitaine Haddock





@François : au besoin, une description du matériel "minimum" recommandé pour Mednafen sur les pages suivantes,


Playstation : https://mednafen.github.io/documentation/psx.html
Citation :

A dual-core Phenom II or Athlon II at 3GHz or higher, or rough equivalent(in terms of single-core IPC), is recommended for running Mednafen's PlayStation 1 emulation on



Saturn : https://mednafen.github.io/documentation/ss.html
Citation :
The minimum recommended CPU is a quad-core Intel Haswell-microarchitecture CPU with a base frequency of >= 3.3GHz and a turbo frequency of >= 3.7GHz

FF_Clad
Pixel monstrueux
Citation :
Le 2018-09-22 11:45, Kaede a écrit :

ramassis de hacks closed-source plus maintenu depuis 2 ans


On dirait une insulte du capitaine Haddock

François
Pixel monstrueux
Merci pour les liens, je m'en vais regarder tout ça de plus près. Avec mon portable style Papy Mougeot je ne me fais pas trop d'illusions, mais sait-on jamais...

Kaede
Pixel visible depuis la Lune
Citation :
Le 2018-09-19 19:32, François a écrit :
l’émulation de ces systèmes, notamment Saturn et Playstation, reste à perfectionner : devoir changer de plugins ou de version d’ePSX pour chaque nouveau jeu testé est plutôt contraignant.

Solution : jeter ePSXe, ramassis de hacks closed-source plus maintenu depuis 2 ans, au profit de Mednafen
Très gourmand pour la Saturn, mais moins pour la Playstation. Dans un cas comme dans l'autre, pas de plugins à paramétrer.
Et pour la N64, Mupen64plus, hop !

Petit lien pratique pour s'y retrouver, tenu par une seul personne je crois, mais généralement plutôt à jour : http://nonmame.retrogames.com/
Sinon, tu as aussi http://emulation.gametechwiki.com/index.php/Main_Page qui ratisse plus large.

FF_Clad
Pixel monstrueux
Et bien moi je suis à l'exact opposé !

Quand les 32 bits sont arrivé, j'étais prêt à foutre le feu à ma Master System et ma SNES, j'aurais donné une couille pour une Saturn.

Je me souviens avoir passé des courses parentales entière au supermarché à regarder, re-regarder, relire et retourner dans tous les sens une boite de Saturn plutôt que de lire les BD comme je le faisais habituellement. J'avais vu tourner Tekken chez quelqu'un, je me souviens que je ne voyais même pas les polygones. Mon copain avait beau me faire remarqué "Mais si, là, regarde les bras, c'est tout carré" même en me concentrant je n'arrivais même pas à les distinguer.

Ça n'a pas duré très longtemps. Rapidement, j'ai eu les jeux en 3D texturés en horreur. L'affichage tremblotant et pixelisé des 32bits, les textures filtrées mais horriblement flou de la N64, je trouvais le rendu graphique horrible. Je préférais largement la 3D pleine au gouraud sans texture de LBA 1 (et les interieurs de LBA2), ou encore la 3D pleine rudimentaire de l'Amiga (FA18 en particulier, Sherman M4 et ADS aussi). Ceci dit, c'était pas glorieux sur micro à l'époque non plus. L'affichage était net, ça pixellisais pas, le filtrage des textures était meilleur, et du coup le côté taillé à la serpe sautait encore plus aux yeux. Même sur Amiga ! J'avais Shogo MAD et Heretic 2 sur Amiga, qui necessitait une configuration très haut de gamme, et c'était bien plus moche que mes jeux sur disquette qui necessitaient simplement un 500 de base.

Et puis les jeux étaient largement moins intéressant. A part Daytona USA, il n'y a aucun jeu de cette époque auquel je prend plaisir à rejouer. La Dreamcast et la Gamecube, il y a tout un tas de jeux qui valent encore le détour. Sur Megadrive et SNES, sur Amiga, pareil ! Mais entre les deux, il n'y a rien auquel j'ai envie de rejouer. (malgré mon pseudo, qui en fait n'est pas directement lié à FF7, j'utilisais le pseudo FFC bien avant et j'ai du l'allonger)

Et avec le recul c'est dommage. On aurait pu avoir plein de ça:

http://assets2.ignimgs.com/2014/10/14/castlevania-symphony-of-the-night2jpg-d28f72_1280w.jpg

A la place, on a surtout eu ça:

https://m.media-amazon.com/images/M/MV5BZjk4YmU3MTMtZTM1ZS00MmUyLTk0ZmMtNDUxN2I1MmVmMGY0XkEyXkFqcGdeQXVyNjM1MzczNjg@._V1_.jpg

Je pense que le gros problème de cette génération, c'est tout simplement que la 3D sur des machines grand public n'était pas au point. Il a fallu attendre la Dreamcast pour avoir de la 3D potable dans les foyers.

François
Pixel monstrueux

UP

L’argument redondant du débat qui consiste à marteler que les jeux de cette génération sont moches et ont essuyé les plâtres de la 3D est non seulement inexact (revient à oublier tout ce qui s’est fait auparavant sur PC, consoles et micros 16 bits) mais est surtout une excuse pratique pour masquer le fait que le retrogaming est essentiellement affaire de rétro-nostalgie pour la plupart des grospixeliens, plus qu’une véritable curiosité envers l’histoire des jeux vidéo. Or, qu’est-ce qui suscite la nostalgie sinon l’enfance et les débuts de l’adolescence ? La majorité d’entre nous avons fait notre apprentissage sur 8 et 16 bits, c’est donc cette période qui est la plus souvent mise en avant.

Après je rejoins Niloc-Nomis et Seb sur le côté commercial de la chose : les cotations de cette période montrent assez bien que ces systèmes font l’objet d’une demande soutenue, d’abord parce qu’ils comptent une ludothèque riche en bons titres (y compris la N64 dont le catalogue de bons jeux a tendance à être sous-estimé), mais également (surtout ?) parce que l’émulation de ces systèmes, notamment Saturn et Playstation, reste à perfectionner : devoir changer de plugins ou de version d’ePSX pour chaque nouveau jeu testé est plutôt contraignant, sans compter le problème soulevé par Seb de la place prise par ces jeux sur un disque dur, même avec les capacités de stockage actuelles.

Comme Tama, j’ai fait de la résistance aux jeux 3D et particulièrement à la PS1 lors de son arrivée en France, parce que Sony prétendait tout balayer avec une arrogance jamais vue jusqu’ici — pas même du côté de Big N. Puis des amis m’ont fait jouer à Rayman et Ridge Racer, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Resident Evil, et j’ai finalement composé avec ce nouvel acteur, quand bien même je trouvais son marketing agressif toujours aussi pénible. Et puis bon, Nintendo lambinait tellement à nous sortir son « Ultra 64 » qu’il fallait bien sauter le pas à un moment donné. Et la Saturn dans tout ça ? Bah, j’y croyais à peu près autant qu’à la 32X




rag
Tout petit pixel
C'est vrai que le gameplay de Resident Evil m'a bien moins gêné, rigide mais précis quand-même. Je pense tout de même que les développeurs se sont permis des gameplays bien plus aléatoires que la gen précédente, et ça se voit pour beaucoup de jeux d'action 3D.

Et c'est logique, le gameplay 3D était balbutiant, et les contrôles, pas encore analogiques, n'étaient pas franchement adaptés. Il a fallu attendre Mario 64 et les sticks analogiques en général pour entrevoir la maturité du genre.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune
Je suis assez d'accord. Avec l'arrivée de la 3D, on a perdu la précision du gameplay 2D, et certains genres en ont pâti, mais je ne suis pas sûre que l'exemple de Silent Hill soit le plus pertinent, car d'autres jeux au gameplay à peu près similaire s'en sortent bien, au hasard Resident Evil, dont la maniabilité est pénible, mais précise.

rag
Tout petit pixel
*sort sa pelle "special déterrage de topic"

J'avoue avoir une certaine aversion pour la génération 32bits de manière générale, pas seulement pour l'aspect graphique, mais surtout au vu du gameplay. Certes les textures tremblotantes, mal agencées et grossières me font tiquer, mais ce n'est même pas ça que je reproche à cette génération.

Ce qui me gêne avec le recul, c'est cette généralisation du gameplay approximatif qui a accompagné les prémices de la 3D. Un exemple, je n'avais jamais touché un Silent Hill, et j'ai récemment chopé le premier du nom sur PSX… j'ai trouvé ça tout bonnement injouable, à tel point que j'ai très vite abandonné. Je veux bien excuser les limitations techniques, mais à quoi bon sortir d'une génération 16bits avec toutes ses références de gameplay "carrés" pour en arriver à ça ? Le mot "carré" n'est pas anodin ici, il invoque forcément la 2D plutôt que la 3D. Ce n'est qu'un exemple, mais une écrasante majorité de jeux 3D ne proposent qu'un gameplay approximatif si on les comparent à leurs pendants 2D (exception faite des jeux de courses par exemple, qui eux ont énormément gagné en précision avec la 3D).

Pour aller plus loin, on peut aussi évoquer le fait que cette génération a été l'avènement des cinématiques, de l'immersion (ce vilain mot), des jeux "à ambiance". En bref, du "non-jeu". C'est une génération charnière en effet, mais pour moi celle où le gameplay à commencé à s'effacer pour laisser place à l'esbrouffe, à l'accessoire.

Alors oui, tout n'est pas à jeter bien sûr. Mais peu de jeux 32bits parviennent à trouver grâce à mes yeux. Je pense à Wipeout 3 notamment, monument dans son genre, que ça soit du point de vue technique qu'au niveau du gameplay. Les jeux 2D ? Bien, ça ne fait que me conforter dans mon idée… Les RPG ? Mouais, niveau "gameplay", on repassera…

Pour résumer, je n'aime pas les 32bits ^^




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)