Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Jedi Academy
Année : 2002
Système : PC
Développeur : Raven
Éditeur : Activision
Genre : FPS

JEDI ACADEMY

Pour beaucoup de fans, Jedi Outcast compte parmi les jeux tirant le mieux la quintessence de la licence Star Wars. Alors lorsque Raven a annoncé une suite à Jedi Outcast, les fans ont affûté leur plus beau sens critique... Imaginez la pression que subissait Raven : une tripotée de fans les attendaient au tournant, espérant au moins aussi bien que Jedi Outcast, sinon mieux.

Le jeu commence. La sempiternelle intro prend place : le logo « STAR WARS » s'en va dans le fond de l'écran, suivi du fameux scrolling. Nous apprenons que c'est un peu le boxon, les Jedis sont en mauvaise posture une fois de plus, et le scrolling se termine en citant le nom de Jaden Korr, qui aurait réussi à se fabriquer un sabre laser sans l'aide de la Force... Pour aurez deviné, Jaden, c'est vous. Nous voilà donc repartis pour une nouvelle aventure pleine de rebondissements, de stormtroopers et de sabres. Une fois passé l'intro, on commence une nouvelle partie. Première nouveauté vous pouvez choisir l'apparence de votre avatar ! Les choix sont assez peu variés, mais l'initiative est louable, vous pouvez choisir parmi : un Humain, une Humaine, une Twi'lek, un Kel'Dor, une Zabrak, et un Rodien. Vous peaufinez également son apparence physique, en choisissant parmi plusieurs têtes, tuniques ou pantalons.

Ensuite, il vous faudra définir votre sabre : 8 manches et 5 couleurs (bleu, vert, violet, jaune et orange) sont disponibles. À vous de déterminer quel sabre irait le mieux avec votre personnage, le choix est purement esthétique. Comme pour Jedi Outcast, le style de combat au sabre par défaut est le style Moyen (c'est aussi celui que vous utiliserez le plus).

La création du perso
Conciliabule entre Kyle et Luke.

Après cette phase cosmétique, vous voici propulsé dans l'Académie Jedi située sur Yavin IV. Kyle Katarn n'est pas oublié, c'est même lui votre maître : il sera chargé de mener votre apprentissage à bien. Le GROS plus de cet opus, c'est que vous commencerez directement avec la Force et votre sabre, plus besoin d'attendre.

La Force justement. Dans Jedi Academy, Raven a décidé d'opérer un vrai retour aux sources (et c'est tant mieux) car il y a une distinction entre les pouvoirs Clairs et Obscurs, plus 5 pouvoirs de base et 3 habilités au sabre qui montent tout seuls au fur et à mesure de votre expérience en tant que Jedi. Au cours de votre progression, vous aurez les avis de Kyle ou Luke sur la distribution de vos points de Force. Soit vous êtes un bon Jedi et ils vous couvriront d'éloges, soit vous êtes un Sith en puissance et ils vous mettront souvent en garde contre les dangers du côté obscur.

On a donc les sempiternels Avant, Arrière, Saut, Vitesse et un petit nouveau, qui se nomme Sensation (qui permet de se débloquer de situations ou apparemment tout est bloqué, et de sentir la présence d'objets ou d'ennemis, même à travers les murs). Pour les compétences au sabre, ça ne change pas, on a toujours défense au sabre, lancer de sabre, et attaque au sabre.

Ce bon vieux Disrupteur Tenloss
L'écran de sélection des points de Force.

Ensuite nous trouvons, Côté Clair :

  • Absorption : permet d'absorber les pouvoirs obscurs pour renflouer votre jauge de Force. Plus le pouvoir est élevé, mieux vous convertissez.
  • Soin : soigne le Jedi en puisant dans sa réserve de Force. Au début, il faut rester immobile pour se soigner, mais au niveau 3, on peut gambader joyeusement tout en se soignant très rapidement.
  • Protection : permet d'absorber les dégâts divers provenant de blasters ou d'explosions... Au niveau 3 et combiné avec Absorption niveau 3, on devient relativement intouchable.
  • Persuasion : ce pouvoir donne la possibilité de distraire l'ennemi, ou à un niveau plus élevé, de changer l'allégeance d'un ennemi pour qu'il attaque à vos côtés pendant une courte période. Évidemment, comme dans les films, ce pouvoir ne fonctionne que sur les esprits faibles.
3 contre un ? Même pas peur.
Coup de pied en direct de l'épisode 1.

Côté Obscur :

  • Rage Obscure : le Jedi entre dans une rage folle, lui conférant une vitesse d'attaque et des dégâts accrus, au détriment de sa santé. Ce pouvoir n'est vraiment utilisable qu'au niveau 3, avant la perte de vie et tellement rapide que ça serait du suicide.
  • Poigne : identique au pouvoir de Mr Vador, la Poigne vous permet d'étrangler les ennemis à distance, et au niveau 3, de carrément les envoyer dans le décor ou dans un trou... Ce pouvoir est très utile dans certains niveaux, ou il simplifie vraiment la vie.
  • Éclair : les feux d'artifices de Mr Palpatine vous tentent ? Alors prenez Éclair. Au niveau 3, c'est absolument dévastateur sur les petits ennemis. D'une simple pression sur le bouton approprié, vous éliminerez 5 à 6 Stormtroopers à la fois. En revanche, ce pouvoir a une consommation outrageuse de Force : minimum la moitié de votre réserve par déclenchement. Petite astuce : rangez votre sabre quand vous utilisez Éclair. Le pouvoir n'en sera que plus efficace, puisque Jaden aura les 2 mains libres.
  • Épuisement : permet au Jedi de drainer l'énergie ennemie pour se refaire une santé. Au niveau 3, vous pourrez même voler de la vie à plusieurs ennemis à distance.

La scission est évidente : les pouvoirs Clairs sont plutôt des pouvoirs de restauration et protection, alors que les pouvoirs Obscurs sont voués à la destruction. À noter qu'à l'instar de Jedi Outcast, votre réserve de Force ne se régénère pas tant que des sorts comme Vitesse, Absorption, Protection ou Rage Obscure sont actifs.

Eh regarde, je fais comme l'Empereur !
On taille même le bout de gras avec Chewie !

Une fois fini avec la première mission dans l'enceinte de l'Académie (qui est en fait un didacticiel pour appendre à se servir des pouvoirs de la Force et de son sabre), on apprend que les adeptes du Culte de Ragnos volent la Force présente dans des lieux à l'aide d'un sceptre qui sera utilisé pour ressusciter Marka Ragnos, un Seigneur Sith mort il y a 4000 ans.

Bien entendu, en tant que Jedi débutant, on ne vous enverra pas tout de suite aux trousses du Culte de Ragnos : il vous faudra d'abord vous acquitter de 5 missions très simples qui se finiront en environ 10 minutes maximum (15 à 20 pour les plus lents). En fait le jeu est très bien pensé, car vous aurez à vivre le quotidien des Jedi : vous aurez à effectuer des missions classiques (sauvetages, récupération de données, enquête) entrecoupées de missions qui feront avancer l'intrigue. Voici comment se découpe le jeu : 5 missions, puis quelques missions qui font avancer l'intrigue, une montée en grade dans l'Ordre jedi (Initié, Apprenti et enfin Chevalier Jedi), encore 5 missions... et ce jusqu'à la mission finale. Chaque montée en grade aura pour effet de donner un niveau supplémentaire à tous vos pouvoirs neutres (Avant, Arrière, Perception, Saut, Lancer de sabre, Défense au sabre..). À noter que vous pourrez faire les missions dans n'importe quel ordre à l'intérieur de chaque pack.

À la fin de chaque mission, on vous octroiera un point de Force que vous pourrez mettre là où bon vous semble. Au total, vous aurez 15 points de Force à répartir dans 8 pouvoirs, vous pouvez donc décider d'être un touche-à-tout, soit de vous spécialiser et mettre un maximum dans 5 pouvoirs : ça vous permettra de tester le jeu avec un personnage totalement Clair, et un autre totalement Obscur. Les deux se valent, si ce n'est qu'on passe la majorité du temps sans bouclier si on a choisi uniquement des pouvoirs Obscurs, tellement le côté Obscur est basé sur l'attaque de front.

Avant et après avoir enclenché Sensation. Oui, parfois, ça aide...

Les missions, puisqu'on en parle. À chaque palier, le « pack » de missions est un peu plus complexe que les missions précédentes. Les cartes sont toujours aussi gigantesques, le level design toujours aussi réussi et efficace. On visitera de nouveau des endroits connus : Coruscant, Tatooine, Hoth, Korriban... Les objectifs ne sont pas toujours très intéressants, mais ils ont le mérite d'être très variés : pêle-mêle, on aura à récupérer un droïde aux mains des Jawas, enquêter sur la mise en service de droïdes assassins, récolter des informations, secourir un vaisseau écrasé sur une planète hostile (qui vous vaudra un beau remake de Dune), et tant d'autres. Si certaines missions vous donneront l'impression de rejouer à Jedi Outcast (notamment votre petit voyage sur Coruscant qui rappelle furieusement Nar Shadaa), dans d'autres, on en prend plein la figure et on ne s'embête pas : l'exemple le plus probant est la mission ou l'on combat sur un tram lancé à pleine vitesse qui menace d'exploser en pleine ville... Cette mission est ahurissante.

Des missions à grande vitesse.
J'ai l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part...

Dans certaines missions, on sera amené à piloter diverses montures : du Tauntaun à la moto semblable à celle des Stormtroopers du Retour du Jedi. Malheureusement, l'aspect esthétique étant là (monter un Tauntaun en habit des neiges comme Han Solo dans l'Empire contre Attaque, ou jouer du sabre sur la moto à pleine vitesse, quelle classe !), la maniabilité n'est vraiment pas au rendez vous, ce qui occasionne pas mal de crise de nerfs, surtout quand on doit tourner.

À la fin de l'avant-dernière mission un choix vous sera demandé : allez-vous frapper cette personne (évitons les spoilers) sans défense et basculer du Côté Obscur, ou rengainer et rester du Côté Clair ? Dommage que Raven n'ait pas donné cette possibilité plus tôt dans le jeu, mais quand on voit la difficulté du dernier niveau en Côté Obscur, on se doute pourquoi : on doit se battre contre les Jedi ET les Sith ! Je vous garantis qu'un combat contre 4 Jedi et 2 Sith qui vous tapent dessus en même temps, ça fait tout drôle, mais ça fait aussi chauffer la souris.

L'écran qui résume les coups spéciaux
Des sauts toujours aussi impressionnants.

Bon, c'est pas tout ça, mais les sabres alors ? C'est quand même le nerf de la guerre, et vu que le jeu débute avec un sabre, vous n'aurez l'occasion de vous servir des armes conventionnelles qu'en de TRÈS rares occasions, d'autant plus que vous aurez à vous battre contre des Sith assez rapidement. Vous commencez donc le jeu avec votre sabre et le style de combat Moyen. Au rang d'Apprenti, vous pourrez choisir un 2ème style de combat (entre Rapide et Puissant), et au rang de Chevalier Jedi, vous aurez un choix qui a fait pleurer les fans : vous pouvez choisir un 3ème style de combat, ou vous préférez opter pour un sabre dans chaque main (vous pouvez coordonner ou dissocier les couleurs des sabres), soit carrément un sabre à double lame ! Je vous garantis que c'est la classe intergalactique, et on s'y croit vraiment.

Êtes-vous plutôt sabre à double lame ou double sabre ? (notez les décors toujours aussi immenses)

Évidemment, les p'tits gars de Raven nous ont ajouté tout un tas de mouvements spéciaux correspondant à chaque style : sabre simple (avec ses variantes de style), double sabre et sabre à double lame, ce qui donne des combats entre Sith et Jedi absolument fabuleux : on virevolte dans tous les sens, on fait un salto offensif au-dessus de la tête de l'ennemi, les sabres s'entrechoquent dans de grands éclats lumineux.. C'est vraiment magique. Raven a fait un boulot énorme sur les combats au sabre, ce qui fait de Jedi Academy le meilleur « Simulateur de combat au sabre » à ce jour. Cela peut vous paraître exagéré, mais je vous garantis que non : c'est amplement justifié.

Un bon point pour eux : ils ont pensé cette fois à intégrer au jeu un écran permettant de connaître les combinaisons à entrer pour déclencher une attaque spéciale. Bien vu. À noter que le code qui permettait de découper vos adversaires dans Jedi Outcast marche aussi ici, même si les développeurs ont jugé bon d'intégrer la possibilité de démembrer les adversaires grâce à une option dans le jeu, mais c'est bien plus efficace avec le code.

Il est également possible d'entrer un code qui vous mettra dans les mains le sabre de Kyle, celui de Luke ou le monstrueux sabre de Desann ! Histoire d'incarner au mieux son personnage, vous pourrez même donner 2 sabres rouges à votre avatar, si jamais vous décidez de sombrer du Côté Obscur.

Les combats au sabre sont très rythmés, pas de temps mort !

Le mode multi est bien entendu toujours présent, avec quelques modifications. Le mode capture de l'Ysalamari a disparu au profit du mode Duel Intense : c'est un duel à 2 contre 1. Bien entendu, le joueur seul possède un avantage en Force et en vie. Le but de chaque manche étant de tuer le joueur seul. Le reste des modes a été conservé : deathmatch, capture du drapeau...

N'ayant pu m'y essayer qu'en compagnie de bots, je ne donnerai pas d'avis, si ce n'est que je ne trouve pas ce jeu propice au multi. Je n'arrive pas à expliquer pourquoi, peut être qu'en compagnie d'adversaires humains, tout doit changer. Côté technique, le moteur du jeu est le même que Jedi Outcast, et franchement, il commence à dater.. Autant avec Jedi Outcast, c'est plus ou moins passé, autant dans Jedi Academy, on se demande pourquoi Raven a utilisé ce moteur vieillissant... Les modélisations des persos sont sympathiques, mais auraient mérité un peu plus de finesse (Tavion a vu son look bien arrangé cependant). Rien de nouveau de ce côté-là, donc. Mais le moteur en a encore dans le ventre, car les extérieurs de Coruscant sont tout de même magnifiques : Raven a ajouté des halos autour de chaque lumière présente dans la ville, les sabres font de jolis halos colorés sur l'environnement lorsqu'on est assez proche, et chaque entre-choc de sabre laser donne lieu à un formidable éclair lumineux... Même si c'est convaincant, peut mieux faire.

En ce qui concerne la bande son, elle est du même acabit que celle de Jedi Outcast, c'est-à-dire parfaite. Il est également possible de jouer en anglais sous-titré français, la classe.

Que dire de ce jeu au final ? Un excellent jeu pour les fans de Star Wars qui jouent avec une baguette de pain qu'ils prennent pour un sabre laser (en imitant les bruits du sabre avec la bouche), mais également un excellent jeu tout court. Même si certains aspect auraient mérité un peu plus de travail, l'ensemble est vraiment remarquable. Un des meilleurs jeux de la licence Star Wars à n'en pas douter.

Tonton Ben & IsKor
(05 septembre 2005)
Page 5 sur 5
>>>
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(20 réactions)