les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Micros et consoles » » MO5, TO7, et les autres...
80 messages • page
1234
Auteur MO5, TO7, et les autres...
Alain Fernandes
Pixel visible mais rikiki



Inscrit : Jun 07, 2004
Messages : 91

Hors ligne
Posté le: 2004-11-16 14:27
Sur le module "nano-réseau" , il y avait une grosse étiquette rouge pour signifier l'importance de ce switch ( il y avait je pense 8 micro-switch blanc a commuté avec une épingle ) ( Je me suis en fait trompé a l'époque de position 0 ou 1 du switch 8 je crois ...)

Les switchs servaient a "coder" le numero de la machine "esclave" et l'un des switch servait a la comutation "Mo" "To"...

http://mapage.noos.fr/piloux/images/Autres_Ordinateurs/Nanoreseau/Boitier_MO5&TO7_Nanoreseau_Dos_2.jpg

Des infos sur le nano-reseaux http://mapage.noos.fr/piloux/nanoreseau.htm

Le mots croisés était vraiment passionant en version multi-joueurs....

Je suis assez fiers de ce produit

Alain Fernandes

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24630
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2004-11-17 00:32
c'est dingue ton truc

J'adore
_________________

Image


Oeil de loup
Pixel de bonne taille



Inscrit : Nov 02, 2003
Messages : 266
De : Paris.

Hors ligne
Posté le: 2004-11-17 13:24
Outre les "de par" et "de part" (expression de plus en plus à la mode qui est assez laide et redondante car "par" suffirait la plupart du temps, voire "grâce" en quelques rares occasions, et qu'en plus personne ne sait orthographier correctement, la preuve y'a deux versions différentes dans le même article et je confirme que c'est évidemment la seconde dans l'article, c'est à dire "de par" qui est la bonne et je pense que je vais refermer cette parenthèse avant de m'énerver sur les "positionner et "en terme de" qui sont bien heureusement absents de la rédaction de Mickmils, alors pourquoi en parle-je? Je ne sais pas certainement parce que ça m'énerve prodigieusement aussi et il faut vraiment que je ferme cette foutue parenthèse, attention un...deux...trois), je trouve que Mickmils écrit de mieux en mieux et est toujours aussi marrant.

Pour ce qui est du fond de l'article, je ne peux rien dire car je n'ai jamais eu d'ordinataure* Thomson. Mais un article qui sur deux pages mentionne "Ultima II", "Ultima V" et "Origin" ne peut qu'être parfait car le produit d'une intelligence hors normes.

Je sais que vous êtes forcément d'accord


*Ceci est une faute de frappe, mais je trouve que ça sonne bien, de part le melange d'ordinateur et de dinosaure. Quoi? Qu'est ce qu'y a? Qu'est ce que j'ai écrit encore?

mickmils
Gros pixel


Score au grosquiz
0000200 pts.

Joue à Morrowind, Yakuza 3, Persona 3 Portable, et des horreurs casual

Inscrit : Aug 30, 2002
Messages : 1865
De : Paris malgré lui.

Hors ligne
Posté le: 2004-11-17 14:59
Citation :

je trouve que Mickmils écrit de mieux en mieux et est toujours aussi marrant.


Merci Je quote pas pour flatter mon égo, mais j'écris aussi ces articles pour une raison un peu plus personnelle : a savoir, réussir un concours de journalisme. Alors évidemment je suis bien conscient que mon style sur grospixels est tout sauf journalistique, mais certaines épreuves des concours aussi



Sinon je me rends compte que j'ai complêtement zappé la réponse de Old Gamer et je m'en excuse. Que je me focalise plus sur les jeux anglosaxons et jap' n'est, a mon humble avis, pas tout a fait vrai. Je fais l'éloge de Sapiens, 5eme axe, Bivouac, Aigle d'Or, Captain Blood et de bien d'autre titre. Ensuite, j'ai voulu montrer que justement si ces portages japs et us/uk ont parfois existé, ils étaient en nombre insuffisant et de qualité douteuse, et que c'est clairement l'une des raisons majeures qui a fait que l'Amstrad a completement balayé Thomson, en l'isolant du reste du monde. Car en dehors des quelques titres cités (et de l'oubli regrettable de Saphir, je l'accorde), il faut avouer que la production française était soit exceptionnelle, soit assez pathétique. Malheureusement, c'était souvent le deuxieme cas sur Thomson.

Quand au temps "sarcastique", je l'emploie avec du recul. Tu remarqueras que la fin de mon article parle d'"échec réussi" justement pour les raisons que tu nommes : il faut être franc, la ludothèque Thomson était en demi-teinte par rapport a ses concurrents. Ce qui a fait que la machine a marché c'est le P.I.T et la langue française. Les bons souvenirs que nous avons des Thomson, a savoir les très bons jeux originaux et portages corrects, ne doivent pas faire oublier tout ce que ces machines avaient d'insuffisant.
J'ai beau, par exemple, essayer de me souvenir de jeux aux scrollings fluides, je ne me souviens que de 5eme axe, et peut être, wizball (Pulsar 2 avait du mal). Pas de jeu de plateforme ou de shoot them up potable. C'est une considération qui parait un peu terre a terre, mais quand le CPC et le C64 sont arrivés, c'était quand même une lacune considérable.
Et quand ce fut le tour de l'Atari ST, n'en parlons pas.

Donc oui, les Thomson c'est très bien d'un point de vue nostalgique et il y'a de bonne raisons a cela. Attention a ne pas idéaliser simplement...

  Voir le site web de mickmils
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-10 21:10
UP UP UP ... ou plutot devrais-je dire HAUT HAUT HAUT puisqu'on parle quand même du plus FRANCAIS des micro-ordinateurs ici

Comme je viens de l'écrire dans le récent topic créé pour discuter du C64, je fais une petite crise de nostalgie (je vais être père, ça doit venir de là ...) et repense souvent à mon 1er ordi : un Thomson MO6. Je me replonge donc dans sa ludothèque, d'une part pour y découvrir des jeux qui me faisaient très envie à l'époque et que je n'ai jamais pu acheter, et d'autre part pour revivre des moments de mon enfance au travers de jeux ... pas toujours géniaux !

Et j'ai décidé d'en parler ici, à la suite de ce thread très interessant qui fait suite au très bon article écrit par Mickmils que vous pouvez consulter ici : http://www.grospixels.com/site/thomsona.php

Alors tout doucement, à mon rythme, je vais me promener dans le romset Thomson et vous parler des trucs intéressants sur lesquels je tomberai.
J'invite bien entendu tous les grospixeliens à venir ici même parler des jeux qui les ont marqué.

Je vais inaugurer la rescucitation de ce thread avec ... ça :


Astromus
(Logimus - 1984)



Comme beaucoup d'autres enfants scolarisés dans les années 80, j'ai eu la chance d'aller dans une école primaire, puis un collège, possédant une petite salle d'informatique dans laquelle on allait "étudier de façon ludique" par petits groupes. Le but n'était pas de nous apprendre la programmation (ça c'était pendant le "club informatique" du Mercredi matin) mais d'approfondir les matières étudiées en classe à l'aide de l'ordi. Je pense que c'était une première, en France en tout cas, on servait de cobayes quoi
Il y avait donc des "jeux" (hum hum ...) pour apprendre le français et les maths, et même un logiciel de solfège. Et, oh miracle, ce dernier ressemblait VRAIMENT à un jeu, contrairement aux autres programmes sans aucun dessin, tous plus rébarbatifs les uns que les autres.

Il s'agit donc d'Astromus : un shmup musical. Un shmup musical ? Comme Rez ? Eh oui, le titre culte de Sega a tout piqué à ce jeu, le saviez-vous ?
Le joueur dirige la fusée à gauche de l'écran et la déplace vers le haut et vers le bas sur une partition. A chaque déplacement, le vaisseau émet des sons dont le ton monte ou descend de même. Des vaisseaux ennemis apparaissent alors depuis la droite de l'écran et il faut leur tirer dessus avant qu'ils n'aillent détruire la clé de sol. En fonction de l'endroit ou ils arrivent, la musique de fonds est dans un ton plus ou moins élevé.
Le coté "éducatif" du jeu entre en scène dans les modes ou les vaisseaux, soit celui du joueur, soit le vaisseau ennemi, soit les deux, ne sont PAS visibles à l'écran, et il faut se diriger à l'oreille vers sa cible. De multiples paramètres permettent de régler la difficulté, la vitesse des ennemis, et la présence ou non des notes sur la partition.

Ce jeu m'a beaucoup marqué car, de par sa représentation "ludique" à une époque ou les "vrais" jeux étaient difficiles d'accès (pas le droit d'aller dans les bars jouer aux jeux d'arcade, pas d'ordis ni de consoles à la maison ni chez les copains ...) il m'attirait énormément et parvenait à me distraire malgré son intérêt limité.
Et l'aspect éducatif me demanderez vous ? Ca marche ? Eh bien je pense que vous pouvez répondre à cette question vous-même en relisant ma maladroite description du jeu ou je n'emploie surrement pas correctement les termes "ton" ou "notes" (j'aurais peut-être du parler d'octaves ?) : vous en déduirez que je ne connais absolument pas le solfège et que ce jeu n'a en rien fait de moi un petit Mozart. Encore maintenant, je suis incapable d'y jouer correctement (à l'oreille) et je doute qu'on puisse attribuer cette impuissance aux faibles capacités sonores du MO5 !

  Voir le site web de Sebinjapan
FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2294

Hors ligne
Posté le: 2009-11-10 21:46
MERCI !

Ca fait des années et des années que j'essai de retrouver le nom de ce jeu. C'était aussi mon jeu favoris sur MO5 à l'époque. (peut être aussi parce que les autres plantaient au démarrage ?)

Pareil, dans le cadre du plan informatique pour tous.

En fait, tout ce que je me souvenais de ce jeu, en dehors du visuel style "notes de musique", c'est que le joueur était appellé 'commandeur' (comme dans Total Annihilation !). J'ai longtemps demandé sur les forums si certains avaient une idée du titre, sans résultat.

Donc maintenant je saurais, c'est Astronomus. Logique pour un jeu musical.

stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-12 09:45
Si on part dans cette optique... Aie, Aie Aie. En gros franchouillard défenseur du MO5 que je suis, je vais marier à merveille mauvaise foi, patriotisme exacerbé, nostalgie post-trentenaire et souvenirs forcément amplifié par une jeunesse sans (trop de) nuages...

Je me suis offert en partie mon MO5 à noel 85... face aux réticences de ma mère, bien compréhensibles vu le prix de la bête. Sous le sapin, j'ai trouvé sans surprise mais avec une excitation palpable (hu?) un MO5 accompagné de son lecteur K7, de l'extension (musique et jeux), du stylo optique et d'un jeu :TROFF. Les habitués du Basic comprendront l'allusion TRON/TROFF.

Le jeu est édité par Infograme, petite boite qui débute alors avec des jeux en Basic (Troff n'échappe pas à la règle). Le logo n'est pas encore le Tatou mais un machin informe qui, de mémoire, ressemble à 2-3 bougies côte à côte aux couleurs de notre drapeau... Le chargement n'est pas trop long, vu la taille du programme, très léger. Compter 5/10 mn, pas plus .

Uniquement jouable à 2 et aux manettes (je crois), le jeu se concentre sur l'épreuve des motos lumières du film (et du jeu d'arcade) TRON. Des carrés bleus en guise de murs labyrinthiques , 2 lignes blanches aux traînées mortelles sont contrôlées par le joueur. 4 directions, le bouton sert à accélérer.Le but est, si mes souvenirs sont bons, de coincer l'adversaire tout en récupérant un bloc particulier. A partir d'un certain score, on change de tableau, le dernier étant une spirale dans laquelle s'engouffrent les 2 motos. La collaboration est de mise dans ce tableau afin d'atteindre le centre vital et finir le jeu.

Avec le recul, le jeu prête à sourire mais remis dans le contexte technologique et SURTOUT, dans le contexte social videoludique (en gros, le néant quand on ne vit pas dans une grande ville), TROFF était une réussite par sa convivialité où se mêlaient coopération et défi.

  Voir le site web de stan w d
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-12 10:14
Interessant, je ne connaissais pas Troff. Je l'essaierai ce soir si j'ai le temps.
La description que tu en fais m'évoque surtout Blockade, le jeu "à la Tron" original sorti quand même en arcade en 1976 (donc 6 ans avant le film Tron). Et je ne serais pas étonné que ce Troff soit moins rapide (peut-être même moins beau !) que ce soft préhistorique. Les jeux en basic sur Thomson, c'était souvent vraiment abusé. Seul intérêt pour les programmeurs en herbe : certains programmes n'étaient même pas protégés et on pouvait ensuite les modifier à loisir (je ne sais pas si c'est le cas de Troff).

J'attends tes autres posts pleins de merveille, de mauvaise foi, patriotisme exacerbé, et nostalgie post-trentenaire

  Voir le site web de Sebinjapan
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-12 13:22
Bien sur, on pouvait faire un "break in" (avec control C, je crois, non?) et d'amuser à lister et modifier.
D'ailleurs, un des grands délires de programmation avec mon cousin et mon oncle (un ingénieur qui calculait les trajectoires des fusées...) était de taper les DEULIGNES d'Hebdogiciel et de customiser jusqu'à avoir des programmes de 500 lignes !

Quand j'aurai le temps, je chopperai des captures de plusieurs jeux que j'adore et je speecherai un peu dessus : Fox, 3D fight, Thesaurus, FBI et l'as des as... d'honteux oubliés... mais bon, c'est pas très pratique au boulot de rédiger tout ça.

et un de ces 4, je parlerai de "Germaine", une superbe simulation d'orgasme sur MO5 programmée par mon pote Joël et vaguement designé par mes soins...

  Voir le site web de stan w d
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-12 21:07
Citation :
Le 2009-11-12 13:22, stan w d a écrit :
Fox, 3D fight, Thesaurus, FBI et l'as des as... d'honteux oubliés...

FBI était un excellent jeu. Et une exclu Thomson en plus. J'ai voulu y rejouer il y a pas longtemps en émulation. Je ne me souvenais plus que tirer sur un lampadaire plongeait l'écran dans le noir. Si tu t'en souviens : que faut-il faire pour pouvoir voir à nouveau ?


Sinon, j'ai essayé Troff ...

Troff
(Infogrames - 1983)



C'est moins pire que ce que j'imaginais
Par rapport au clone de Blockade que j'imaginais, ils ont quand même ajouté les fameux "blocs" qui compliquent les déplacements des joueurs. Et de plus, dans les niveaux suivants, qui changent la configuration de l'espace de jeu, il y a des bonus de point à attraper et on passe même à des déplacements dans des couloirs étroits qui font presque penser à un jeu de course (ultra primitif, je vous l'accorde !).
Le fait qu'on dirige une ligne plutot qu'un "sprite" (un charactère re-défini dans la plupart des programmes en basic) permet de garantir une (toute relative) fluidité et assez de vitesse pour s'amuser un peu (on accélère en maintenant le bouton de la manette appuyé). En plus, on peut également se déplacer en diagonale, ce qui est plutot rare dans les "tron-like".
C'est regretable qu'il n'y ait pas d'option de jeu contre l'ordinateur, le soft serait correct sinon pour la plate-forme sur laquelle il tourne, surtout par rapport à sa date de sortie. Je pense que je me serais bien amusé avec ça à l'époque (à condition de trouver un autre désespéré pour jouer avec moi )

Et une capture d'écran de la page d'intro avec, en effet, un logo Infogrames qui n'est pas le Tatou, et que j'avais complètement oublié :




Bon, entre Astromus et Troff, on a pas vraiment parlé de super jeux jusque maintenant
La prochaine fois, il va falloir présenter quelques jeux potables (comme FBI par exemple ...)

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-15 16:14
Alienator
(Ubi Soft - 1989)



Attendu comme le messie par les fans de Thomson, Alienator est l'un des tout derniers softs sortis (officiellement) sur les machines françaises. Ou plutot devrais-je dire, sur LA machine française puisque seule une version disquette pour TO8 est éditée, limitant d'autant plus fortement la distribution du soft alors que les Atari ST et Amiga ont pris le pouvoir depuis un bon bout de temps déjà.
Défi technique, Alienator est certainement inspiré du jeu d'arcade Defender puisqu'on dirige un vaisseau vu de profil qui peut se déplacer librement vers la gauche ou vers la droite, en suivant un scrolling fluide et rapide. Ca c'est une phrase qu'on ne lit pas souvent dans un post consacré à un jeu Thomson ! Rapides aussi sont les ennemis qui arrivent par vagues et qu'on doit éliminer rapidement. Les déplacements de ces derniers sont vraiment impressionants quand on connait la ludothèque de la machine et la mémorisation de leurs patterns d'apparition et de mouvement constitue la principale difficulté à maitriser pour survivre dans ce jeu ou le moindre contact fait perdre de l'energie au vaisseau du joueur.
Enfin un jeu d'arcade rapide sur Thomson ! On s'amuse alors ? Eh bien non, pas trop, ou en tout cas pas longtemps. Si le jeu était sorti en 84 ou 85, je dis pas, mais en 89, c'est quand même un peu la misère. Au delà du design graphique franchement ridicule, de l'absence totale de sons et musiques, c'est surtout le manque d'intérêt du gameplay qui déçoit. On sent le jeu basé uniquement sur une prouesse technique et n'ayant fait l'objet de quasiment aucun brainstorming au niveau du game-design. On parlait de Defender, mais dans ce dernier il y avait des hommes à sauver, un radar à observer pour se présenter face aux ennemis de la meilleure façon, et de nombreuses subtilités de gameplay. Ici on enchaine les vagues d'ennemis qui, heureusement, proposent des patterns différents. Ca reste un jeu correct, même bon, pour du Thomson, mais il n'est même pas le meilleur de sa catégorie.
En effet, 5 ans plus tot (5 ans !!) sortait un autre shoot-them-up horizontal sur MO5 et TO7 qui proposait bien plus de fun. Son nom ? Pulsar 2.


Pulsar 2
(Loriciels - 1984)



Alors ne me demandez pas que je vous parle de Pulsar 1er du nom, je ne suis même pas sur qu'un tel soft existe, quel que soit la machine (toute info est la bienvenue). Comme l'Intelvision avant lui, le MO5 (et le TO7) a bénéficié d'adaptation de hits de l'arcade tout à fait non officielles, en fait des clones éhontés de hits des salles enfumées. Et certains étaient assez réussis comme Eliminator, clone de Phoenix, Yeti, clone de Donkey Kong, ou Glouton, clone de Pacman. Et puis bien sur, il y avait ce titre dont la parenté avec Scramble ne laisse aucun doute à la vue des screen-shots ci dessus. Ici aussi, on pilote un vaisseau vu de profil qui déambule dans des niveaux s'enchainant sans temps mort et qui peut tirer à la fois un laser droit devant et larguer une bombe sur les malheureux ennemis au sol. Les niveaux de l'arcade ne sont pas tous fidèlement reproduits ici mais ont inspiré ce qu'on y trouve comme les cavernes devenant de plus en plus étroites ou les météorites indestructibles. Comme dans l'arcade, on détruit également des réserves de "fuel" mais ici celà ne semble pas servir à récupérer du carburant car aucune jauge n'est présente à l'écran et je ne suis jamais tombé en rade au cours de mes parties.
Surprise : le jeu est rapide (à défaut d'avoir un scrolling très fluide ...) et le vaisseau est très maniable. On peut augmenter la vitesse de déroulement en augmentant le niveau de difficulté sur la page d'accueil du jeu. En fait, on retrouve sans problème le feeling de l'arcade. Programmé en assembleur, le jeu atomise techniquement sans problème tous les softs écrits en basic qui pulullaient sur les Thomson à l'époque, et ce même si des clignotements de sprite sont à déplorer. Les équipes de l'éditeur Loriciels avaient vraiment une longueur d'avance sur les autres sur ces machines.
De nos jours (2009, quand même ...), il est difficile de dénicher un soft sur Thomson et de dire à ses amis retro-gamers : "essayez le, ce jeu est génial", comme celà arrive régulièrement (sur ce forum comme ailleurs) pour les titres C64, CPC ou Atari XL. Mais pourtant Pulsar 2 est de ceux là. Si vous aimez Scramble, si vous jouez encore avec plaisir à la version arcade ou (comme moi) à sa très sympathique adaptation Vectrex, eh bien vous devez essayer ce petit Pulsar 2 qui vous ravira le temps d'en faire le tour ... ce qui ne devrait pas vous prendre une heure car il est tout de même assez facile et court malgré ses 10 zones à traverser. Mais on peut toujours y rejouer pour améliorer son score.

A noter : le programme est en assembleur mais son loader est en basic. Taper donc RUN" sur l'invite du MO5 pour lancer le jeu.

  Voir le site web de Sebinjapan
LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7314
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 00:36
J'ai un tres bon souvenir de Pulsar 2, que possedait un ami.

Par contre, je suis un peu sur le cul de decouvrir qu'il sortait encore des jeux sur Thomson en 1989...
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 09:26
ouiap, PULSAR II était plutôt réussi. Comme tu le dis, le fait que le programme était en assembleur était un argument de promotion du jeu assez récurent : entre copains, d'abord... et je crois même que c'était indiqué sur la jaquette dans un éclaté rouge.

Pour FBI, concernant l'écran noir quand on heurte ou tire sur un lampadaire, je crois qu'il fallait tout simplement attendre un moment (peut-être une bonne minute).

Concernant Eliminator (qui fut mon second jeu, le troisième étant Yéti), l'influence de GORF est encore plus grande que celle de Phoenix. Eliminator fait partie des bons jeux de la ludothèque Thomson par sa jouabilité sans faille et sa relative diversité. On a affaire à une bonne dizaine de types d'ennemis, différents par leur look et leur comportement. C'est un festival de plagiats : de Space Invaders à Phoenix, en passant par Gorf - oiseaux se scindant en deux, crabes, toupies cracheuses de lasers etc...

Le jeu est édité par Loriciel(s) (avec le petit chat blanc qui joue avec sa baballe rouge ;D )

Le système de jeu est classique - aucune évolution d'armement - mais un bouclier protecteur et des smart bombs, détail assez peu commun à l'époque. Le cycle de tableaux s'achève avec un slalom entre des astéroïdes afin de s'amarrer à une station spatiale... puis on recommence les tableaux avec, comble du raffinement (une fois de plus rare en 1985), un mélange entre les diverses races d'adversaires, ce qui garantit une tactique d'approche bien différente, un peu plus bourrin.

Les graphismes sont assez réussis, sobres et lisibles, l'animation des sprites est fluide, le soft ne comportant pas de background, ni de scrolling. Les bruitages sont réduits à leur plus simple expression, même si le MO5 nous a prouvé qu'il pouvait faire des merveilles (la musique de Sapiens, par exemple ou la digit vocale de Super Tennis). la jouabilité est nickel malgré quelques difficultés dans le passage des astéroides.

A classer donc dans les bons jeux édités par Loriciel(s) aux côtés de Stanley, un petit OVNI ludique pas dégueu!

  Voir le site web de stan w d
Al-Kashi
Tenace !!!
Score au grosquiz
 
1061720 pts.

Joue à Life is Strange 2, Outer Wilds (PC)

Inscrit : Mar 12, 2004
Messages : 1999
De : Patrie de Nanarland

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 10:01
A noter qu'il y avait une astuce pour PULSAR II : quand on y joue sur un TO7(-70), si on retire la cartouche Basic pendant la partie les vaisseaux ennemis ne décollent plus ! 'me demandez pas pourquoi, ni comment ce truc a été découvert.

  Voir le site web de Al-Kashi
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 10:55
Merci pour ces précisions sur Eliminator, je ne me souvenais plus de tout ça. Je vais le relancer, je suis sur qu'il se joue encore très bien aujourd'hui (surtout si on peut mapper le bouclier sur un bouton du joypad).

Loriciels (avec un "s" à l'époque) assurait vraiment sur Thomson. Il faut noter que les 3 bons jeux évoqués ci dessus (Pulsar 2, Eliminator et Yeti) étaient regroupés ensemble dans une des 2 meilleures compilations Thomson. L'autre étant également éditée par Loriciels et regroupant Le 5ème Axe, L'Aigle d'Or, MGT et Sapiens : pas mal !
Malheureusement, les derniers jeux Loriciels sortis sur Thomson, bien que très réussis techniquement, étaient moins agréables à jouer (Bob Winner était encore assez sympa malgré ses chargements interminables en version K7, mais Space Racer était plutot ennuyeux).

Un truc de fou "l'astuce" de Pulsar 2 ! Ca devait pourtant pas être recommandé de débrancher une cartouche avec l'ordi allumé, non ?

  Voir le site web de Sebinjapan
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 12:46
je pense que les derniers jeux Loriciels (et autres éditeurs) pour Thomson courraient après les performances du CPC (en France) et ramaient face au ras de marée de l'Atari et de l'Amiga.
Même si le MO6 était capable de rivaliser en terme techniques, je pense qu'il était moins bien exploité par les programmeurs... Voir l'abomination qu'est SLAP FIGHT (FIL, je crois), programmé avec les pieds et indigne en terme de graphisme, d'animation, de son, de jouabilité... Je pense que c'est un simple portage de la version Spectrum. Idem avec Green Beret...

  Voir le site web de stan w d
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 15:21
Il faut que j'essaie ce Pulsar 2. A part The Way of the Tiger, qui était bien plus rapide que sur CPC, aucun jeu que j'ai pu voir sur Thomson, au début des années 90, ne m'a vraiment impressionné. Sorcery et Slap Fight par exemple étaient calamiteux.

  Voir le site web de Lyle
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-16 21:36
J'adorais Sorcery sur MO5, il était loin d'être calamiteux ... enfin, à condition d'ignorer les autres versions 8 bits, comme la version CPC par exemple.
Les images parlent d'elles-même :



Mais plus que les graphismes revus à la ZX Spectrum, c'est surtout la jouabilité qui laisse à désirer : le Sorcery du MO5 est difficile à manier, beaucoup trop rapide, tandis que certains passages deviennent bien pénibles. Pour ceux qui connaissent le jeu : regardez la différence de largeur du bouchon qui permet de passer vers le chemin au dessus de la rivière pour prendre la porte en bas à gauche. Sur MO5, c'est une horreur de parvenir à se placer entre les 2 flammes pour toucher le bouchon alors que sur CPC ça va tout seul.
Malgré tout, et à défaut d'avoir une bonne version du jeu sous la main, j'y ai énormément joué à cette version et je m'amusait beaucoup. Et puis il était en français, comme tous les jeux Thomson.

J'ai découvert tout récemment l'existence d'un clone sorti par Infogrames sur MO5 avant la conversion de Sorcery par Virgin Games. Ca s'appelle Vampire et, si l'univers graphique n'a rien à voir, le principe et la jouabilité sont 100% identiques (on vole, on ramasse un objet à la fois, on utilise l'objet pour progresser, le héros tombe vers le bas si on relache la manette ...etc...).



Je n'y ai pas encore assez joué pour donner un avis qualitatif dessus mais je doute que ça égale la version CPC de Sorcery ...

  Voir le site web de Sebinjapan
stan w d
Pixel imposant


Score au grosquiz
0000315 pts.

Joue à Skyrim, Photoshop :)

Inscrit : Nov 21, 2005
Messages : 645

Hors ligne
Posté le: 2009-11-17 13:35
Citation :
Le 2009-11-16 21:36, Sebinjapan a écrit :

J'adorais Sorcery sur MO5, il était loin d'être calamiteux ... enfin, à condition d'ignorer les autres versions 8 bits, comme la version CPC par exemple.
Les images parlent d'elles-même :



Mais plus que les graphismes revus à la ZX Spectrum, c'est surtout la jouabilité qui laisse à désirer : le Sorcery du MO5 est difficile à manier, beaucoup trop rapide, tandis que certains passages deviennent bien pénibles. Pour ceux qui connaissent le jeu : regardez la différence de largeur du bouchon qui permet de passer vers le chemin au dessus de la rivière pour prendre la porte en bas à gauche. Sur MO5, c'est une horreur de parvenir à se placer entre les 2 flammes pour toucher le bouchon alors que sur CPC ça va tout seul.
Malgré tout, et à défaut d'avoir une bonne version du jeu sous la main, j'y ai énormément joué à cette version et je m'amusait beaucoup. Et puis il était en français, comme tous les jeux Thomson.

J'ai découvert tout récemment l'existence d'un clone sorti par Infogrames sur MO5 avant la conversion de Sorcery par Virgin Games. Ca s'appelle Vampire et, si l'univers graphique n'a rien à voir, le principe et la jouabilité sont 100% identiques (on vole, on ramasse un objet à la fois, on utilise l'objet pour progresser, le héros tombe vers le bas si on relache la manette ...etc...).



Je n'y ai pas encore assez joué pour donner un avis qualitatif dessus mais je doute que ça égale la version CPC de Sorcery ...



Vampire est pourtant bien meilleur que Sorcery. Je ne suis peut-être pas très objectif sur ce coup là, car j'ai joué à Vampire avant d'avoir un CPC. Et j'ai possédé Sorcery sur Mo5, plus tard alors que je l'avais fini sur CPC. Du coup, mon approche est certainement un peu biaisée. Cependant, les graphismes de Vampire sont superbes, l'ambiance est proche du Bal des Vampires. le scénar' nous envoie, en panne sur une route déserte, de retour d'un bal costumé... Au loin, les lueurs d'un château.

Le screen de chargement fait partie des plus beau sur mo5, avec des couleurs très bien choisies. Le jeu est rapide et moins frustrant que Sorcery. La précision n'est pas aussi millimétrée que dans ce dernier.
En revanche, certaines sorties de tableaux sont un peu difficiles à trouver et l'on tourne parfois en rond alors que la sortie est difficilement décelable.

Sinon, Way of the Tiger était une tuerie, très bien adapté au Thomson. Le scrolling a disparu, les anim' d'arrière plan également mais comme l'a dit Lyle, le jeu en devenait plus rapide que sur CPC.
"Avenger" était une belle daube (et la version CPC ne fait guère mieux...)

Pour moi, le meilleur jeu du MO5 reste 3D Fight, qui n'a rien a voir avec la version pas terrible du CPC.
On a affaire à un jeu inspiré de Starglider. Une belle dimension stratégique, une réalisation vraiment incroyable pour la machine et des phases variées : pilotage, combat dans l'espace, en atmosphere, au sol, amarrage, carte stratégique, saut hyperespace...

  Voir le site web de stan w d
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-11-17 19:34
Citation :
Le 2009-11-17 13:35, stan w d a écrit :
Le screen de chargement fait partie des plus beau sur mo5, avec des couleurs très bien choisies.

En effet c'est plutot joli :


Pour 3D Fight, j'ai essayé récemment (je n'ai pas connu le jeu à l'époque) et je n'ai pas compris grand chose. Tu aurais un lien vers une doc du jeu ou des aides ? Ou peux-tu nous expliquer quelles sont les touches et ce qu'il faut faire exactement (quand tu auras le temps et l'envie de t'y re-plonger, bien entendu, rien d'urgent) ?

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Micros et consoles » » MO5, TO7, et les autres...

80 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)